Anémie et paludisme: l’hémolyseest-elle tout. Que faire pour laprévenir et la prendre encharge?AISSAN Codjovi JulienNIAIN’...
Définition de l’anémieAge or gender group Haemoglobin threshold (g/l)Children (0.50–4.99 yrs) 110Children (5.00–11.99 yrs)...
Anémie et PaludismePrévalence intrahospitalière de l’anémie au cours l’infection àPlasmodium:• Au Gabon83,6% d’anémie sévè...
Anémie palustre sévèreRoca-Felter et al., Malaria Journal, 2010,9:282
Gambian child with severe malaria anaemiaB.M. Greenwood et al.,The Lancet, 365: 1487-1498, 2005Crédits : J. Crawley/WHO/TD...
Mécanisme de l’anémie au cours du paludisme• Hémolyse: L’anémie palustre est classiquement attribuée à ladestruction des h...
Model of severe malaria anemia (pRBC lysis)Kasturi Haldar et al, 2009
Model of severe malaria anemia (Inflammatoire-immunologique-central)JB Lekana, 2009
• L’hémolyse n’est pas tout dans l’anémie palustre, mais c’estle principal mécanisme de l’anémie palustreAnémie hémolytiqu...
PRISE EN CHARGE• Buts: - corriger l’anémie- traiter la cause et éventuelle affection associée• Principe du traitement:– Tr...
PRISE EN CHARGE• Moyens:– Phase d’attaque: Anémie sévère mal tolérée• Hospitalisation en réanimation : Prise en chargeadéq...
PRISE EN CHARGE: Anémie sévère1. Traitement martial: sels ferreux solubles per os• 150-200 mg de Fer métal en 3 prises/jou...
PREVENTION: Anémie sévère• Prévention du paludisme– Lutte anti-vectorielle– Vaccination– Chimioprophylaxie du paludisme• T...
PREVENTIONRecommandations alimentaire pour traiter une anémie• Consommer des aliments riches en fer (3 plats de vianderoug...
PREVENTION DE L’ANEMIE (Abidjan)• Supplémentation de fer – acide folique• Prophylaxie du paludisme (SP)Prévalence de laném...
PEVENTION DE L’ANEMIE (MADAGASCAR)Femme enceinte-Enfants à bas âge (<5ans)• FAF : Fer – Acide folique (6mois), 1ère CPN• P...
CONCLUSION• Paludisme Anémie: principal mécanisme hémolyse,+ cascade inflammatoire, mécanismeimmunologique, dysérythropoïè...
Peut-on envisager l’utilisation de l’EPOdans le traitement de l’anémie sévèrepalustre?• Mots clés: Anémie sévère palustre ...
MERCI !25/03/2011 19Atelier paludisme 2011
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Anémie et paludisme: l’hémolyse est-elle tout. Que faire pour la prévenir et la prendre en charge?

5 147 vues

Publié le

Anémie et paludisme: l’hémolyse est-elle tout. Que faire pour la prévenir et la prendre en charge? - Présentation de la 8e édition du Cours international « Atelier Paludisme » - AÏSSAN Codjovi Julien - Benin - codjo3aj2000@yahoo.fr

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
5 147
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
22
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Anémie et paludisme: l’hémolyse est-elle tout. Que faire pour la prévenir et la prendre en charge?

  1. 1. Anémie et paludisme: l’hémolyseest-elle tout. Que faire pour laprévenir et la prendre encharge?AISSAN Codjovi JulienNIAIN’NY FELAMBOAHANGY Lalasoa
  2. 2. Définition de l’anémieAge or gender group Haemoglobin threshold (g/l)Children (0.50–4.99 yrs) 110Children (5.00–11.99 yrs) 115Children (12.00–14.99 yrs) 120Non-pregnant women (≥15.00 yrs) 120Pregnant women 110Men (≥15.00 yrs) 130Haemoglobin thresholds used to define anaemiaSource: WHO Global Database on anaemia, 2008Anémie = concentration de l’Hb circulante < valeurs limitesconsidérées comme normales et fixées par lOMS.
  3. 3. Anémie et PaludismePrévalence intrahospitalière de l’anémie au cours l’infection àPlasmodium:• Au Gabon83,6% d’anémie sévère palustreTHb varie entre 6,9 à 9,7g/dl;40% d’anémie sévère (Hb < 5g/dl)Majorité des enfants ont entre 11 à 23mois• Au Kenya17% d’anémie sévère palustre (Hb<5g/dl)Marielle K BOUYOU et al., Malaria journal 2009, 8:166Emelda A Okiro et al., Malaria journal, 2010, 9:282
  4. 4. Anémie palustre sévèreRoca-Felter et al., Malaria Journal, 2010,9:282
  5. 5. Gambian child with severe malaria anaemiaB.M. Greenwood et al.,The Lancet, 365: 1487-1498, 2005Crédits : J. Crawley/WHO/TDRMuqueuses palpébral et paume en cas d’anémie sévère
  6. 6. Mécanisme de l’anémie au cours du paludisme• Hémolyse: L’anémie palustre est classiquement attribuée à ladestruction des hématies par les formes mérozoïtes.Corrélation pour Plasmodium falciparum, entre la gravité delanémie et le degré dinfestation = argument fortLa destruction des GR non infectés.Warrel DA. Trans R Soc Med Hyg 1990 ; 84 : 1-65Ekvall H. Malaria and anaemia, Curr Opin Hematol 2003; 10: 108–14.
  7. 7. Model of severe malaria anemia (pRBC lysis)Kasturi Haldar et al, 2009
  8. 8. Model of severe malaria anemia (Inflammatoire-immunologique-central)JB Lekana, 2009
  9. 9. • L’hémolyse n’est pas tout dans l’anémie palustre, mais c’estle principal mécanisme de l’anémie palustreAnémie hémolytique d’origine:– périphérique: parasitaire, inflammatoire, etimmunologique– centrale: défaut de production des hématies(Dysérythropoïèse)• Anémie préexistante associée (Anémie ferriprive, Anémiemégaloblastique)• Etat physiologique vulnérable des enfants < 3ans, femmesenceintes et allaitantes• Que faire pour la prendre en charge et la prévenir?
  10. 10. PRISE EN CHARGE• Buts: - corriger l’anémie- traiter la cause et éventuelle affection associée• Principe du traitement:– Traitement étiologique ( paludisme)– Traitement martial– Prévention (supplémentation grossesse, allaitement,nourrisson)– Transfusion sanguine (anémie mal tolérée, exceptionnelle)
  11. 11. PRISE EN CHARGE• Moyens:– Phase d’attaque: Anémie sévère mal tolérée• Hospitalisation en réanimation : Prise en chargeadéquate– Phase d’entretien:• Traitement martial per os, traitement adjuvantJose A. et al, 2003THb/sem aprèstraitement des enfantshospitalisés pourpaludisme simple etpaludisme grave
  12. 12. PRISE EN CHARGE: Anémie sévère1. Traitement martial: sels ferreux solubles per os• 150-200 mg de Fer métal en 3 prises/jour 1 à 2 h avant lerepas• 3 mois pleines doses, 3 mois à ½ dose, jusqu’à normalisationde la ferritine (réserves reconstituées)2. Transfusion sanguine• Précautions avant transfusion• Transfusion de sang isogroupe (ABO), iso-Rhésus (D)• 1 concentré érythrocytaire élève l’hémoglobine de 1g/dl
  13. 13. PREVENTION: Anémie sévère• Prévention du paludisme– Lutte anti-vectorielle– Vaccination– Chimioprophylaxie du paludisme• Traitement du paludisme, parasitose• Correction de l’anémie préexistante– Recommandation alimentaire– Supplémentation en fer ± acide folique
  14. 14. PREVENTIONRecommandations alimentaire pour traiter une anémie• Consommer des aliments riches en fer (3 plats de vianderouge, 2 ou 3 plats de légumes secs, 5 ou 6 œufs / sem)• Associer protéines animales et végétaux riche en fer• Consommer aliments favorisant l’absorption du fer:– Vitamine B9: acide folique (légumes verts colorés, viande,jaune d’œuf)– Vitamine C: fruits, herbes aromatiques (pissentlit, persil,cerfeuil)• Eviter le thé et le café aux repas, perturbe l’absorption du fer
  15. 15. PREVENTION DE L’ANEMIE (Abidjan)• Supplémentation de fer – acide folique• Prophylaxie du paludisme (SP)Prévalence de lanémie: 62, 8 % à 49,4 %Observance régulière: 0,7 g/dL (57,5 %)Observance irrégulière (36, 9 %)Femmes n’ayant pas suivi le protocole (5,6 %)0,4 g/dL (écart-type: 1,8 g/dL)Importance de soutenir lapprovisionnement destraitements destinés à corriger lanémie de la femme enceintevenue en CPN dans les centres de santé.CARRE N. et al., Révue de l’épidémiologie et de santé publique, 51:31-38, 2003
  16. 16. PEVENTION DE L’ANEMIE (MADAGASCAR)Femme enceinte-Enfants à bas âge (<5ans)• FAF : Fer – Acide folique (6mois), 1ère CPN• Perception mouvement fœtal:– 1ère dose Sulfadoxine-pyrimétamine– 2è dose SP après 1 mois– Déparasitage (Albendazole)• Enfants à bas âge:– Déparasitage• SSME: Semaine de la Santé Mère-Enfant: (perdu de vue)– Vaccination– Déparasitage– Supplémentation: Vitamine A, FAF– Traitement Préventif Intermittent du paludisme: SP
  17. 17. CONCLUSION• Paludisme Anémie: principal mécanisme hémolyse,+ cascade inflammatoire, mécanismeimmunologique, dysérythropoïèse, anémie préexistante• Groupe vulnérable: enfants à bas âge, femmes enceintes etallaitantes• Prise en charge Anémie sévère palustre: Réanimation –Traitement ambulatoire• Prévention anémie : meilleure prise en charge pour éviterl’apparition Anémie sévère.
  18. 18. Peut-on envisager l’utilisation de l’EPOdans le traitement de l’anémie sévèrepalustre?• Mots clés: Anémie sévère palustre - Hémolyse-Paludisme - Prévention- Prise en charge
  19. 19. MERCI !25/03/2011 19Atelier paludisme 2011

×