Chim s5

201 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
201
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Chim s5

  1. 1. Amodiaquine une amino-4-quinoléinedans le traitement du paludisme CHIM Pheaktra < pheaktra@pasteur-kh.org > Atelier Paludisme 2004
  2. 2. PlanSavoir AmodiaquineStructure chimiqueEfficacitéPosologie et Mode d’administrationEffets secondairesIndicationContre indicationCombinaisonConclusion Atelier Paludisme 2004
  3. 3. Structure chimique de l’Amodiaquine QuinineAmodiaquine Chloroquine Atelier Paludisme 2004
  4. 4. EfficacitéSchizonticide à action rapide.Biodisponibilité élevée.Concentration dans les hématiesparasitées (x 2.5).Absorption digestif rapide. Atelier Paludisme 2004
  5. 5. Posologie et Mode d’administration Traitement oral de l’accès palustre: Adultes: 25 à 30mg/Kg sur 3 jours. Enfants: < 5 ans, il est recommandé d’utiliser la suspension pour l’enfants. > 5 ans, 25 à 30mg/Kg à répartir sur 3jours Nombre de comprimé de 200mg à prendre par jour pendant 3 jours:• 5 – 7 ans : 1• 8 – 10 ans : 1 + ½• 11 – 15 ans : 2 Atelier Paludisme 2004
  6. 6. Effets secondaires• Démangeaisons, éruptions, développement de coloration ardoisée des ongles et des muqueuses et des troubles digestifs (douleurs abdominales, perte d’appétit…).• Un traitement prolongé, peuvent survenir des troubles de la vue.• Plus rarement: trouble nerveux, musculaires, hépatite ou agranulocytose. Atelier Paludisme 2004
  7. 7. Indication• Paludisme. Traitement de l’accès aigu.• L’Amodiaquine conserve une activité sur un certain nombre de souches de Plasmodium falciparum résistance à la chloroquine.• Ce médicament est utilisé pour le traitement curatif du paludisme uniquement. Atelier Paludisme 2004
  8. 8. Contre indication• Antécédent d’allergie aux amino-4- quinoléine• Antécédent d’atteinte hépatique et/ou hématologie lors de traitement par Amodiaquine.• Antécédent d’agranulocytose induite par d’autres médicaments• Ne pas utiliser à titre prophylactique Atelier Paludisme 2004
  9. 9. Combinaison Il y a document de la sûreté et lefficacité d’ AQ,SP, et AQ+SP dans le traitement de la malaria peucompliquée de P. falciparum chez les enfants en basâge en Tanzanie méridionale. Létude a été basée surle protocole in vivo standard dessai OMS avec le suivià 28 jours. Une épreuve randomisée seul d‘Amodiaquine etd‘Artesunate et en association(Amodiaquine+Atesunate) pour le traitement de lamalaria peu compliquée de P. falciparum chez lesenfants avec le suivi à 28 jours au Burkina Faso. Atelier Paludisme 2004
  10. 10. Proportion déchecs parasitologiques au jour 7, 14, 21, et 28. (Tanzanie) Sensible RI R II Molé. Nb nb (%) nb (%) nb (%) AQ 103 80 (77,7) 6 (5,8) 17 (16,5) J7 SP 99 74 (74,8) 13 (13,1) 12 (12,1) AQ+SP 102 84 (82,4) 9 (8,8) 9 (8,8) AQ 97 66 (68,0) 14 (14,4) 17 (17,5)J14 SP 90 62 (68,9) 16 (17,8) 12 (13,3) AQ+SP 89 68 (76,4) 12 (13,5) 9 (10,1) AQ 95 46 (48,4) 32 (33,7) 17 (17,9)J21 SP 84 54 (64,3) 18 (21,4) 12 (14,3) AQ+SP 84 60 (71,4) 15 (17,9) 9 (10,7) AQ 97 36 (37,1) 44 (45,4) 17 (17,5)J28 SP 82 49 (59,8) 21 (25,6) 12 (14,6) AQ+SP 81 52 (64,2) 20 (24,7) 9 (11,1)Schellenberg D. et al, Am. J Trop. Med. Hyg. 67(1), 2002,pp.17-23
  11. 11. Les réponses thérapeutiques des enfants avec la malaria peu compliquée aiguë de P. falciparum ont traité avec l‘Amodiaquine, l‘Artesunate ou un combinaison d‘Amodiaquine-Artesunate au Burkina Faso Amodiaquine - artésunate Amodiaquine ArtésunateNombre denfant 27 27 33Temps de guérison de la fièvre(jours) 1,46 ± 0,06 1,65 ± 0,07 1,60 ± 0,07Délai de disparition desparasites(jours) 1,6 ± 0,1 1,13 ± 0,05 1,13 ± 0,05Hématocrite (%) 34,6 ± 3,4 34,7 ± 4,7 37,0 ± 4,6Guérison à J14 27 ( 100%) 27 (100%) 33 (100%)Guérison à J21 26 ( 96%) 27 (100%) 33 (100%)Guérison à J28 22/22 (100%) 20 (100%) 24/24 (100%)Coût de traitement en moyenne($) 0,31 ± 0,15 1,44 ± 0,93 1,88 ± 1,12 Barennes H et al, Medecin tropical et Santé international, 2004 volum9 pp:438-444
  12. 12. ConclusionLes amino-4-quinoléine (Chloroquine, Amodiaquine),ce sont les médicament de synthèse les pluslargement distribuées et la chloroquine représenteassurément l’un des produits ayant été le plusutilisé au monde en cours de cinquante dernièreannées.Ces molécules restent la référence thérapeutiquede l’accès palustre simple pour la majorité des paysd’endémie. Atelier Paludisme 2004
  13. 13. Merci beaucoup devotre attention Atelier Paludisme 2004
  14. 14. Références• http://www.pfizer.sn/Produits/camoq_comp.html• http://asml.louis.free.fr/ttt.html• http://lozere.org/perso/malaria/lesantipaluPNEP.htm• http://documentation.ledamed.org/IMG/html/doc-10812.html• http://arachosia.univ-lille2.fr/labos/parasito/Internat/medicam/palu_med.html• Arandomized trial of amodiaquine and artesunate alone and in combination for the treatment of uncomplicated falciparum malaria in children from Burkina Faso. (Schellenberg D. et al, Am. J Trop. Med. Hyg. 67(1), 2002,pp.17-23)• The safety and efficacy of Sulfadoxine-Pyrimethamine, Amodiaquine, and their combination in the treament of uncomplicated Plasmodium falciparum malaria (Barennes H et al, Medecin tropical et Santé international, 2004 volum9 pp:438-444) Atelier Paludisme 2004

×