SP Entomologie

563 vues

Publié le

SP Entomologie - Séances pratiques de la 4e édition du Cours international « Atelier Paludisme » - Jocelyn RATOVONJATO - Institut Pasteur de Madagascar - ratov@pasteur.mg

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
563
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
12
Actions
Partages
0
Téléchargements
62
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

SP Entomologie

  1. 1. Travaux Dirigés :Les techniques entomologiquesdu paludismeAtelier sur le Paludisme, IP Madagascar 22 mars 2006
  2. 2. F Rodhain,
  3. 3. Rôles des services d’entomologiedans le contrôle du paludismeIdentifier les vecteurs responsables de la transmissionFournir des informations de base sur les espèces vectrices(relations vecteur/écologie, vecteur/parasite, vecteur/hôte, comportement)– Surveiller l’impact des mesures de lutteParticiper à la formation
  4. 4. Définition d’un vecteur :« Arthropode hématophage assurant la transmission biologiqueactive d’un agent pathogène d’un vertébré à un autre vertébré »In : Précis d’Entomologie Médicale et Vétérinaire, F RHODAIN, C PEREZ
  5. 5. Les insectes ailésAnophèles AèdesCulex MansoniaHaemagogusMoustiques7-10 mmPhlebotomes3-4 mmSimulies2-3 mmCulicoïdes1 mmNematocèresCorps longAntennes longuesGlossineBrachycèresCorps courtAntennes courtesDiptères1 paire dailesSource : A Spiegel, Cours CAIMR, IP Paris 2005
  6. 6. Nymphe (1-2jours) Œuf (2-3jours)larve( (7 -21jours)adulte (21 - 28jours)Stade aérienStades aquatiquesCycle biologique de moustique
  7. 7. Les captures
  8. 8. Méthodes de captures :aspects qualitatifs
  9. 9. Lieux et et méthodes d’échantillonnage• Moustiques agressifs :sur homme à l’intérieur et à l’extérieur(Endophagie/exophagie)• Moustiques au repos :par pyréthrage dans les maisonsabris extérieurs (Puits de MT, étable, etc.…)(Endophilie/exophilie)• Autres méthodes de piégeage : piège lumineux , à odeur, etc…CAIMR,2005IPMIPMIPM
  10. 10. Quel moustique capturé ?Identification (1)
  11. 11. Quel moustique capturé ?=> identification (2)! "IPMIPM
  12. 12. Principales parties du moustique
  13. 13. femelle mâle
  14. 14. Nervures d’une aile d’Anophèle
  15. 15. Pattes de moustique
  16. 16. Clé de détermination des adultesEx 1 : clé de genre1. Abdomen sans écailles ou, au moins, avec les sternites largement chauves.Palpes de la femelle presque aussi longs que la trompe ............................………………………………………………………………………………Genre A2 . Trompe rigide, à partie distale plus mince et recourbée vers le bas.………………………………………………………………................... ..Genre B– Trompe flexible, non effilée et recourbée dans sa partie distale.Ex 2 : clé de genre…8 - Abdomen rarement à marques métalliques argentées ; si oui, le thorax n’est pas jaune ;paratergites étroit et ordinairement écailleux………………………Genre C…7 (8) Pulvilli présents. Ecailles alaires étroites. Pattes sansanneaux blancs…………………………………………………………...Genre D
  17. 17. #$Branchies sur le9e segment%& " Dessin : Éric Dufour#
  18. 18. 1. Siphon absent……………………………………...Genre Esiphon présent ……………………………………………..22. Une grande plaque latérale chitineuse sur le 8èmesegment abdominal ………………………………………3cette plaque absente ……………………………………..63. Brosses buccales modifiées (prédatrices) en fortesépines courbées peu nombreuses. Peignes absents :……………………………………………………….Genre FClé de détermination des larves
  19. 19. Ridentification des complexes d’espècesPar PCR<= >Critères morphologiquesQuel moustique capturé ?=> identification (3)assistée par ordinateur
  20. 20. • estimation de la densité (dite anophélienne)ex : densité/maison/jour• nombre moyen de vecteurs piquant un homme/unité de temps(souvent par nuit) <=>ma,• rythme nycthéméral dagressivité• rythme saisonnier dagressivitéMéthode de capture :aspects quantitatifs
  21. 21. 6,9397,6586,220moyenne0,30351,81650,67051,14551,67751,01752,8743,94231,57718,56510,3939,29250,1611,4100,9300,0910,4740,5904,5143,66138,03224,12012,1235,8010,4462,2230,4112,2002,8811,4451,2344,22325,12213,0118,66312,7842005JanvierfévriermarsavrilmaijuinjuilletaoûtseptembreoctobrenovembredécembreMoyenneExtérieurIntérieurMoisNombre moyen de piqûres d’An. gambiae par homme et par nuit dans un village E(m.a)
  22. 22. Anatomie d’un moustique
  23. 23. Ovaire nullipareOvaire pare (trachéoles étirées)trachéoles enpelotes
  24. 24. Parturité = Nb pares / Nb observéesTaux quotidien de survie :L = durée du cycle gonotrophique : 2 à 3 jours–Implication dans la lutte antivectorielle :• lutte larvicide : p augmente• lutte imagocide : p diminueLNulliparePareParep+=Importance de la longévité (1)
  25. 25. ! " # $ %& ()* + , -+() *) *) *) *) *) *) *) *) *). / + 0+ / 1 !1. !1 / + 0+ + 2 /340+ (%- )Cyclesporogonique (10 jrs) SporozoïtesSource : A Spiegel, Cours CAIMR, IP Paris 2005
  26. 26. Dissection des glandes salivaires:évaluation de l’infectivité
  27. 27. EstomacOocyste• Dissection des glandes salivaires- Observation de sporozoïtes (s) qui donne IS (% des vecteurs à GS+)+++ Nombre de piqûres contaminées que reçoit un homme par unité detemps (Taux d’Inoculation Entomologiques = EIR) h = ma.s• Dissection des estomacs (intestins moyens) :- Observation d’oocystes sur la parois du tube digestif- Donne le taux de femelles infectées : indice oocystiquesGlandes salivaires
  28. 28. 91/2706Total0/100/104/180/650/4218/27816/44236/8998/1004/5643/1452/1332005JanvierfévriermarsavrilmaijuinjuilletaoûtseptembreoctobrenovembredécembreIntérieurMoisIndices sporozoïtiques mensuels d’An. gambiae village E
  29. 29. *
  30. 30. #+• ELISA repas de sang : détection d’IgG• Donne l’origine du repas de sang• Taux d’anthropophilie(H = Nb mos sang humain +/Nb total mos(avec sang)• Indice a = fréquence quotidienne piqûre sur homme• ELISA CSP• Détecte la présence d’Ag CSP spécifique de l’espèce plasmodialeinfectant le moustique• Donne le nombre de moustiques infectés : évaluation de l’IS pourchaque espèce plasmodiale.
  31. 31. * 1 0+,- .% / " , 0- .
  32. 32. 0 "
  33. 33. , 1", - .2, # !30)
  34. 34. Matériels : (1) Tubes d’expositions
  35. 35. (3) Papiers imprégnés d’insecticides,Concentrations diagnostiques, OMS
  36. 36. (2) Moustiques
  37. 37. 4, # 34# 0+ 0 15, # .) .6(.67, # 8 9
  38. 38. :, 4 " 8 " 0,

×