ELISSA/04ELISSA/04
ELISSA/04ELISSA/04Lutte antipaludique à MayotteLutteLutte antipaludiqueantipaludique àà MayotteMayottePrincipes de la lutt...
ELISSA/04ELISSA/04ddééceler prceler préécocement, contenir oucocement, contenir ou prpréévenir lesvenir les éépidpidéémies...
ELISSA/04ELISSA/04EquateurEquateurZones non impaludZones non impaludééesesZones impaludZones impaludééesesMayotteMayotte40...
ELISSA/04ELISSA/04OcOcééananAtlantiqueAtlantiqueOcOcééananIndienIndienDeux îles principales :grande terre (360km2) etpetit...
ELISSA/04ELISSA/04
ELISSA/04ELISSA/04
ELISSA/04ELISSA/04
ELISSA/04ELISSA/04
ELISSA/04ELISSA/04
ELISSA/04ELISSA/04
ELISSA/04ELISSA/04
ELISSA/04ELISSA/04
ELISSA/04ELISSA/04
ELISSA/04ELISSA/04Avec flotteursAvec flotteursPondus,Pondus,individuellemenindividuellementtSans flotteurs,Sans flotteurs,...
ELISSA/04ELISSA/04••An. gambiaeAn. gambiae ::ggîîtes temporaires, Mayotte, côtes de Madagascar,tes temporaires, Mayotte, c...
ELISSA/04ELISSA/04VecteursVecteursAnopheles gambiaeAnopheles gambiaeAnophelesAnopheles funestusfunestus ??AnophelesAnophel...
ELISSA/04ELISSA/04
ELISSA/04ELISSA/04Plasmodium falciparumPlasmodium falciparumFrottis minceFrottis minceGoutteGoutteéépaissepaissePlasmodium...
ELISSA/04ELISSA/04TraitementTraitementDiagnostique rapideDiagnostique rapideOptiMal +OptiMal + GE & FGE & FChloroquineChlo...
ELISSA/04ELISSA/04DDééclaration desclaration descascasCampagnes deCampagnes desensibilisationsensibilisationPrPréévenir le...
ELISSA/04ELISSA/04DDééclaration desclaration descascasCampagnes deCampagnes decommunicationcommunicationPrPréévenir les li...
ELISSA/04ELISSA/04Lutte antilarvaireLutte antilarvairePHYSIQUEPHYSIQUEPHYSIQUELutteLutte antiadulteantiadulteCHIMIQUECHIMI...
ELISSA/04ELISSA/04En 1982, premiEn 1982, premièèresres éétudes scientifiquestudes scientifiques«« les bons rles bons réésu...
ELISSA/04ELISSA/0454 agents de54 agents de prophylaxieprophylaxie rréépartispartis en 8en 8ééquipesquipes etet encadrencad...
ELISSA/04ELISSA/04≈ 42 000 maisons à traiterTous les gîtes larvaires à traiter≈≈ 42 000 maisons42 000 maisons àà traitertr...
ELISSA/04ELISSA/04bas côtbas côtéé herbeux de la routeherbeux de la routecanal de drainage des eaux de pluiescanal de drai...
ELISSA/04ELISSA/04PassamaintiPassamainti22334455667788DzaoudziDzaoudzilabattoirlabattoirPamandziPamandziMamoudzouMamoudzou...
ELISSA/04ELISSA/04
ELISSA/04ELISSA/04
ELISSA/04ELISSA/04
ELISSA/04ELISSA/04
ELISSA/04ELISSA/04
ELISSA/04ELISSA/04
ELISSA/04ELISSA/04utilisutiliséée aux normes dee aux normes dell’’OMS pour les traitementsOMS pour les traitementsintradom...
ELISSA/04ELISSA/04
ELISSA/04ELISSA/042002 : 90 à 95% des maisons traitées1% de refus5% d’absentéisme2003 : 80% des maisons traitées3% de refu...
ELISSA/04ELISSA/04Utilisation de larvivoresensemencement de certains gîtesavec des poissons GuppyTraitement chimiquegîtes ...
ELISSA/04ELISSA/04Difficulté à assurer les traitement tousles 15 jours de tous les gîtes larvairesDifficulté de diminuer l...
ELISSA/04ELISSA/0436018036Cas déclarés 2002Cas déclarés 2003
ELISSA/04ELISSA/04002020404060608080100100120120140140160160JANV02JANV02MAR02MAR02MAI02MAI02JUIL02JUIL02SEPT02SEPT02NOV02N...
ELISSA/04ELISSA/04SurveillanceSurveillanceentomologiqueentomologiqueTransmissionTransmissiondu paludismedu paludismeÉÉvolu...
ELISSA/04ELISSA/04identificationidentificationprospectionsprospectionsggîîtestesDYNAMIQUE GITESDYNAMIQUE GITESidentificati...
ELISSA/04ELISSA/04identificationidentificationprospectionsprospectionsggîîtestesDYNAMIQUE GITESDYNAMIQUE GITESidentificati...
ELISSA/04ELISSA/04Limites de la lutte antivectorielleLimites de la lutte antivectorielleLimites de la lutte antivectoriell...
ELISSA/04ELISSA/04Limites de la lutte antivectorielleLimites de la lutte antivectorielleLimites de la lutte antivectoriell...
ELISSA/04ELISSA/04Effet rEffet réépulsifpulsifRRéésistance dessistance des CulexCulexProblProblèèmes organisationnelsmes o...
ELISSA/04ELISSA/04Sensibilité/résistanceSensibilitSensibilitéé/r/réésistancesistanceCulexCulex quinquefasciatusquinquefasc...
ELISSA/04ELISSA/04ContrôleContrôledes contactsdes contactshommes/vecteurshommes/vecteursLutteLutteintintéégrgréée contree ...
ELISSA/04ELISSA/04ContrôleContrôledes contactsdes contactsLutteLutteintintéégrgrééeeProtectionProtectionpersonnellepersonn...
ELISSA/04ELISSA/04ContrôleContrôledes contactsdes contactsLutteLutteintintéégrgrééeeProtectionProtectionpersonnellepersonn...
ELISSA/04ELISSA/04Avant la lutteAvant la lutte…………AprAprèès la luttes la lutte
ELISSA/04ELISSA/04
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Lutte antipaludique à Mayotte

259 vues

Publié le

Lutte antipaludique à Mayotte - Présentation de la 1ere édition du Cours international « Atelier Paludisme » - ELISSA Nohal - DASS, Mayotte - nohal_elissa@yahoo.com

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
259
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Lutte antipaludique à Mayotte

  1. 1. ELISSA/04ELISSA/04
  2. 2. ELISSA/04ELISSA/04Lutte antipaludique à MayotteLutteLutte antipaludiqueantipaludique àà MayotteMayottePrincipes de la luttePrincipes de la lutteantipaludiqueantipaludiqueLe cas de MayotteLe cas de MayottePrPréésentation de lsentation de l’î’îleleMoustiquesMoustiquesAnophAnophèèleslesTransmissionTransmissionZonesZones àà risquesrisquesStratStratéégies de lutte antipaludiquegies de lutte antipaludiquePrPréésentsentéé parparDr Nohal ELISSADr Nohal ELISSAEntomologiste mEntomologiste méédicaledicaleDASSDASS –– MAYOTTEMAYOTTELutte antivectorielleLutte antivectorielle àà MayotteMayotteHistoriqueHistoriqueMoyensMoyensMissionMissionOrganisationOrganisationLutte antiLutte anti--adultesadultesLutte antilarvaireLutte antilarvaireRRéépartition des cas de paludismepartition des cas de paludismepar villagepar villageLutte antivectorielle vs cas deLutte antivectorielle vs cas depaludismepaludisme--autochtoneautochtoneLa surveillanceLa surveillanceLimites de la lutte antivectorielleLimites de la lutte antivectorielleLutte intLutte intéégrgrééee
  3. 3. ELISSA/04ELISSA/04ddééceler prceler préécocement, contenir oucocement, contenir ou prpréévenir lesvenir les éépidpidéémiesmies ;;renforcer les moyens locaux en matirenforcer les moyens locaux en matièère de recherchere de recherchefondamentale et appliqufondamentale et appliquéée afin de permettre et dee afin de permettre et defaciliter lfaciliter l’é’évaluation rvaluation rééguligulièère de la situation du pays en cere de la situation du pays en cequi concerne le paludisme.qui concerne le paludisme.assurer unassurer un diagnostic prdiagnostic préécocecoce et unet un traitement rapidetraitement rapide dudupaludismepaludisme ;;planifier et mettre enplanifier et mettre en œœuvre des mesures deuvre des mesures de prprééventionventionsséélective et durable portant notamment sur lalective et durable portant notamment sur la luttelutteantivectorielleantivectorielle ;;Principes de lutte antipaludiquePrincipes de lutte antipaludiquePrincipes de lutte antipaludique
  4. 4. ELISSA/04ELISSA/04EquateurEquateurZones non impaludZones non impaludééesesZones impaludZones impaludééesesMayotteMayotte400 km de Madagascar,géographiquement fait partie delarchipel des Comores.
  5. 5. ELISSA/04ELISSA/04OcOcééananAtlantiqueAtlantiqueOcOcééananIndienIndienDeux îles principales :grande terre (360km2) etpetite terre (14 km2) et de15 îlots.formation volcanique ancienne,au relief usé etcompartimenté160 265 habitants en 2002.71 villes et villages.
  6. 6. ELISSA/04ELISSA/04
  7. 7. ELISSA/04ELISSA/04
  8. 8. ELISSA/04ELISSA/04
  9. 9. ELISSA/04ELISSA/04
  10. 10. ELISSA/04ELISSA/04
  11. 11. ELISSA/04ELISSA/04
  12. 12. ELISSA/04ELISSA/04
  13. 13. ELISSA/04ELISSA/04
  14. 14. ELISSA/04ELISSA/04
  15. 15. ELISSA/04ELISSA/04Avec flotteursAvec flotteursPondus,Pondus,individuellemenindividuellementtSans flotteurs,Sans flotteurs,Pondus individuellementPondus individuellementSur une surface sSur une surface sèèchecheou humideou humideSans flotteurs,Sans flotteurs,Pondus en barquettesPondus en barquettesAbsence de siphon respiratoireAbsence de siphon respiratoireEn parallEn parallèèle avec la surface dele avec la surface dell’’eaueauRotation de 180Rotation de 180°° de la têtede la têtepour se nourrirpour se nourrirPrPréésence de siphonsence de siphonrespiratoirerespiratoireFormant un angle avec laFormant un angle avec lasurface de lsurface de l’’eaueauPas de rotation de laPas de rotation de latêtetêtePrPréésence de siphonsence de siphonrespiratoirerespiratoireFormant un angle avec laFormant un angle avec lasurface de lsurface de l’’eaueauPas de rotation de la têtePas de rotation de la têteAnophelesAnophelesAedesAedesCulexCulex
  16. 16. ELISSA/04ELISSA/04••An. gambiaeAn. gambiae ::ggîîtes temporaires, Mayotte, côtes de Madagascar,tes temporaires, Mayotte, côtes de Madagascar,ComoresComores••An.An. funestusfunestus ::collections dcollections d’’eaux permanentes, Madagascareaux permanentes, Madagascar(rizi(rizièères) (disparition de Mayotte ?)res) (disparition de Mayotte ?)••An.An. mascarensismascarensis ::sud est de Madagascar (Rsud est de Madagascar (Réégion de Fortgion de Fort--Dauphin), Ile SainteDauphin), Ile SainteMarieMarie••An.An. arabiensisarabiensis ::Madagascar, Ile Maurice (Madagascar, Ile Maurice (P.P. vivaxvivax), Ile de la R), Ile de la RééunionunionUne vingtaine dUne vingtaine d’’espespèècesces anophanophèèliennesliennesimpliquimpliquéées dans les dans l’’OcOcééan Indien, dontan Indien, dont ::
  17. 17. ELISSA/04ELISSA/04VecteursVecteursAnopheles gambiaeAnopheles gambiaeAnophelesAnopheles funestusfunestus ??AnophelesAnopheles arabiensesarabiensesPaludismePaludismetransmission continuetransmission continue
  18. 18. ELISSA/04ELISSA/04
  19. 19. ELISSA/04ELISSA/04Plasmodium falciparumPlasmodium falciparumFrottis minceFrottis minceGoutteGoutteéépaissepaissePlasmodium ovalePlasmodium ovalePlasmodium malariaePlasmodium malariaePlasmodiumPlasmodium vivaxvivaxFROTTIS MINCEFROTTIS MINCEGOUTTE EPAISSEGOUTTE EPAISSEVV FFTest optimalTest optimalDDéétection de ltection de l’’antigantigèène LDHne LDH-- ififDiagnosticDiagnostic
  20. 20. ELISSA/04ELISSA/04TraitementTraitementDiagnostique rapideDiagnostique rapideOptiMal +OptiMal + GE & FGE & FChloroquineChloroquinePyrimPyrimééthaminethamine ++ sulfadoxinesulfadoxineTraitementTraitementRiametRiamet ??CoartemCoartem ??DDééclaration desclaration descascas
  21. 21. ELISSA/04ELISSA/04DDééclaration desclaration descascasCampagnes deCampagnes desensibilisationsensibilisationPrPréévenir les lieuxvenir les lieuxde reproductionde reproductionSupprimer les sourcesSupprimer les sourcesdd ’’eaueauPrPréévenir lvenir l’’entrentrééeePrPréévenir les piqvenir les piqûûresresMoustiquairesMoustiquairesRepellentsRepellentsÉÉviter les repas sanguinsviter les repas sanguinsProtection des piqProtection des piqûûresresde moustiquesde moustiquesFermer fenêtres/portesFermer fenêtres/portesPrPrééventionventionDiagnostique rapideDiagnostique rapideOptiMal +OptiMal + GE & FGE & FChloroquineChloroquinePyrimPyrimééthaminethamine ++ sulfadoxinesulfadoxineTraitementTraitement
  22. 22. ELISSA/04ELISSA/04DDééclaration desclaration descascasCampagnes deCampagnes decommunicationcommunicationPrPréévenir les lieuxvenir les lieuxde reproductionde reproductionPrPréévenir lvenir l’’entrentrééeePrPréévenir les piqvenir les piqûûresresProtection des piqProtection des piqûûresresde moustiquesde moustiquesTuer les larvesTuer les larvesTuer les adultesTuer les adultesLutteLutteantivectorielleantivectorielleDiagnostique rapideDiagnostique rapideOptiMal +OptiMal + GE & FGE & FChloroquineChloroquinePyrimPyrimééthaminethamine ++ sulfadoxinesulfadoxineTraitementTraitement
  23. 23. ELISSA/04ELISSA/04Lutte antilarvaireLutte antilarvairePHYSIQUEPHYSIQUEPHYSIQUELutteLutte antiadulteantiadulteCHIMIQUECHIMIQUECHIMIQUEBIOLOGIQUEBIOLOGIQUEBIOLOGIQUE
  24. 24. ELISSA/04ELISSA/04En 1982, premiEn 1982, premièèresres éétudes scientifiquestudes scientifiques«« les bons rles bons réésultats ne pourront être maintenus que si les opsultats ne pourront être maintenus que si les opéérations serations sepoursuivent et sont adaptpoursuivent et sont adaptééeses àà ll’é’évolution de la situationvolution de la situation »»((GaltierGaltier etet BlanchyBlanchy, 1982), 1982)En 1995,En 1995, «« le taux dle taux d’’impaludationimpaludationencoreencore éélevlevé…é….. montre que la.. montre que lasituation reste encore critique etsituation reste encore critique etququ’’une flambune flambéée de d’é’épidpidéémie estmie estpossiblepossible àà chaque saison deschaque saison despluiespluies »» (Al Amine, 1995)(Al Amine, 1995)8080arrêtdelatransmissionarrêtdelatransmissionlepaludismenlepaludismen’’estplusunestplusunproblproblèèmedesantmedesantéépubliquepublique8181--8383MalathionMalathionDDTDDTttéémmééphosphosÉÉvolutiondescasdepaluvolutiondescasdepalufféénitrothionnitrothionpoissonslarvivorespoissonslarvivoresdeltamdeltamééthrinethrineM.I.M.I.8484ÉÉpidpidéémiemie9191ÉÉpidpidéémiemie9696ÉÉpidpidéémiemie5050--6868DDTDDTPaludismesaisonnierPaludismesaisonnierIP50%etchuteIP50%etchutespontanspontanééeavecleavecl’’âgeâge7272IP36.5%IP36.5%7676MalathionMalathionDDTDDTIP25.5%IP25.5%7878--7979LutteLutteopopéérationnellerationnelle2001200112morts12mortsttéémmééphosphospoissonslarvivorespoissonslarvivoresdeltamdeltamééthrinethrine
  25. 25. ELISSA/04ELISSA/0454 agents de54 agents de prophylaxieprophylaxie rréépartispartis en 8en 8ééquipesquipes etet encadrencadrééss par 8 chefspar 8 chefs dd’é’équipesquipes3 agents, pour3 agents, pour ll’’entretienentretien desdes matmatéérielsriels etetla distribution desla distribution des produitsproduits88 ttééllééphonesphones portables pourportables pour faciliterfaciliter lalacommunicationcommunication immimméédiatediate entreentre lesles ééquipesquipessursur le terrain, les chefsle terrain, les chefs dd’’encadrementencadrement etetle chef de servicele chef de service88 voituresvoitures plateau pour le transportplateau pour le transport dudumatmatéérielriel et deset des personnespersonnesEquipesEquipes1 chef de service1 chef de service2 chefs2 chefs dd’’encadrementencadrement11 secrsecréétairetaire22 ttééllééphonesphones portablesportables22 voituresvoitures dede villevilleEncadrementEncadrement
  26. 26. ELISSA/04ELISSA/04≈ 42 000 maisons à traiterTous les gîtes larvaires à traiter≈≈ 42 000 maisons42 000 maisons àà traitertraiterTous les gTous les gîîtes larvairestes larvaires àà traitertraiterla maîtrise de l’endémie palustre,par l’abaissement des taux detransmission, au point qu’elle neconstitue pas un problème de santépublique.la mala maîîtrise de ltrise de l’’endendéémie palustre,mie palustre,par lpar l’’abaissement des taux deabaissement des taux detransmission, au point qutransmission, au point qu’’elle neelle neconstitue pas un problconstitue pas un problèème de santme de santéépublique.publique.
  27. 27. ELISSA/04ELISSA/04bas côtbas côtéé herbeux de la routeherbeux de la routecanal de drainage des eaux de pluiescanal de drainage des eaux de pluiescanaux dcanaux d’’irrigation de pirrigation de péépinipinièèrerecaniveauxcaniveauxcarricarrièère dre d’’extraction de rocherextraction de rocherchemin forestierchemin forestiercocoteraie/bananeraie avec mares temporaires, empreintes de bcocoteraie/bananeraie avec mares temporaires, empreintes de bœœufsufsembouchure de riviembouchure de rivièère temporairere temporaireéétangtangflaques autour et sur les terrains de footballflaques autour et sur les terrains de footballflaquesflaques--orniornièères ensoleillres ensoleillééesesfonds des bassins en bfonds des bassins en bééton dton déélaisslaissééssmare temporaire,mare temporaire, àà ll’’arriarrièère de la mangrovere de la mangrovemarmaréécage dcage d’’eau douce et claire, alimenteau douce et claire, alimentéé par une sourcepar une sourcemares dans un prmares dans un préé avec des empreintes de bavec des empreintes de bœœufsufsmares naturelles dans lmares naturelles dans l’’arriarrièère mangrovesre mangrovesmares naturelles dans les cours des entreprisesmares naturelles dans les cours des entreprisesmares temporairesmares temporairesorniornièères dres d’’engins de terrassementengins de terrassementorniornièères dres d’’engins de travaux publiquesengins de travaux publiquesorniornièères sur les bas côtres sur les bas côtéés, sur la chausss, sur la chausséée et aux intersections dese et aux intersections deschemins formant systchemins formant systéématiquement des flaquesmatiquement des flaquespoches dpoches d’’eau de pluies dans les caniveaux non beau de pluies dans les caniveaux non béétonntonnééssrrééservoirs pour arroser les pservoirs pour arroser les péépinipinièèresresrivirivièère avec de gros trous dre avec de gros trous d’’eau en saison seau en saison sèècheche
  28. 28. ELISSA/04ELISSA/04PassamaintiPassamainti22334455667788DzaoudziDzaoudzilabattoirlabattoirPamandziPamandziMamoudzouMamoudzouMtsapMtsapéérréétrtréévanivaniBandrabouaBandrabouaKoungouKoungouVahibVahibééCoconiCoconiCombaniCombaniDzoumognDzoumognééMtsamgabouaMtsamgabouaKawKawééniniDembDembééniniBandrBandrééllééMtsatoundouMtsatoundouDapaniDapaniHamouroHamouroMbouiniMbouiniNgoujaNgoujaPoroaniPoroaniChironguiChironguiBouBouééniniMtsangachMtsangachééhihiSadaSadaChiconiChiconiTsingoniTsingoniMtsangamoudjiMtsangamoudjiAcouaAcouaMtsamboroMtsamboroMtsangadouaMtsangadouaMtsaharaMtsaharaHamjagoHamjagoMajicavoMajicavoOuanganiOuanganiSohoaSohoaMrMréérrééniniMalamaniMalamaniBamboBambo estestBouyouniBouyouniRegroupement?Regroupement?(traitement en masse)(traitement en masse)Sectorisation?Sectorisation?(traitement par secteur)(traitement par secteur)Secteur1Secteur1 48094809Secteur2Secteur2 77597759Secteur3Secteur3 78537853Secteur4Secteur4 38643864Secteur5Secteur5 34353435Secteur6Secteur6 38443844Secteur7Secteur7 34113411Secteur8Secteur8 1917191711
  29. 29. ELISSA/04ELISSA/04
  30. 30. ELISSA/04ELISSA/04
  31. 31. ELISSA/04ELISSA/04
  32. 32. ELISSA/04ELISSA/04
  33. 33. ELISSA/04ELISSA/04
  34. 34. ELISSA/04ELISSA/04
  35. 35. ELISSA/04ELISSA/04utilisutiliséée aux normes dee aux normes dell’’OMS pour les traitementsOMS pour les traitementsintradomiciliaires en Santintradomiciliaires en SantééPublique.Publique.Certaines prCertaines préécautionscautionsdoivent être prises lorsdoivent être prises lorsdes traitementsdes traitements ::recouvrir tous lesrecouvrir tous lesustensiles de cuisine et lesustensiles de cuisine et lesaliments, aaliments, aéérer la maison,rer la maison,laisser les particules selaisser les particules seddééposer avant de regagnerposer avant de regagnerla maison.la maison.Traitement intradomiciliairepar imprégnation des murs à ladeltaméthrine (K othrine )Activité principale contrele vecteur du paludisme Anophelesgambiaetrois traitements dedeltaméthrine préconisés(d’après l’OMS) dans l’annéeTraitement intradomiciliaireTraitement intradomiciliairepar imprpar impréégnation des mursgnation des murs àà laladeltamdeltamééthrine (Kthrine (K othrineothrine ))ActivitActivitéé principaleprincipale contrecontrele vecteur du paludismele vecteur du paludisme AnophelesAnophelesgambiaegambiaetrois traitements detrois traitements dedeltamdeltamééthrine prthrine prééconisconisééss(d(d’’apraprèès ls l’’OMS) dans lOMS) dans l’’annannééee
  36. 36. ELISSA/04ELISSA/04
  37. 37. ELISSA/04ELISSA/042002 : 90 à 95% des maisons traitées1% de refus5% d’absentéisme2003 : 80% des maisons traitées3% de refus14% d’absentéisme20022002 : 90: 90 àà 95% des maisons trait95% des maisons traitééeses1% de refus1% de refus5% d5% d’’absentabsentééismeisme20032003 : 80% des maisons trait: 80% des maisons traitééeses3% de refus3% de refus14% d14% d’’absentabsentééismeisme
  38. 38. ELISSA/04ELISSA/04Utilisation de larvivoresensemencement de certains gîtesavec des poissons GuppyTraitement chimiquegîtes larvaires au Téméphos(Abate)activité complémentaire quivise sp les Culex (nuisance)Traitement tous les 15 joursde tous les gîtes larvaires à l’abate.Utilisation de larvivoresUtilisation de larvivoresensemencement de certains gensemencement de certains gîîtestesavec des poissons Guppyavec des poissons GuppyTraitement chimiqueTraitement chimiqueggîîtes larvaires autes larvaires au TTéémmééphosphos(Abate)(Abate)activitactivitéé complcompléémentaire quimentaire quivise sp lesvise sp les CulexCulex (nuisance)(nuisance)Traitement tous les 15 joursTraitement tous les 15 joursde tous les gde tous les gîîtes larvairestes larvaires àà ll’’abate.abate.utilisutiliséé aux normes deaux normes dell’’OMSOMSaux mêmes doses que dansaux mêmes doses que dansles eaux de boisson desles eaux de boisson deshommes en Asie du sudhommes en Asie du sud--est, en Chine, en Polynest, en Chine, en Polynéésie,sie,en Amen Améérique du sudrique du sudEt de tous les cours dEt de tous les cours d’’eauxeauxde lde l’’Afrique de lAfrique de l’’ouestouesttraittraitéés systs systéématiquementmatiquement ààll’’Abate chaque semaineAbate chaque semainependant plus de 10 anspendant plus de 10 anssans aucun effet toxique nisans aucun effet toxique nisur les hommes ni sur lessur les hommes ni sur lesvertvertéébrbrééss
  39. 39. ELISSA/04ELISSA/04Difficulté à assurer les traitement tousles 15 jours de tous les gîtes larvairesDifficulté de diminuer les populationsculicidiennes à des niveaux acceptablesDifficultDifficultéé àà assurer les traitement tousassurer les traitement tousles 15 jours de tous les gles 15 jours de tous les gîîtes larvairestes larvairesDifficultDifficultéé de diminuer les populationsde diminuer les populationsculicidiennesculicidiennes àà des niveaux acceptablesdes niveaux acceptables
  40. 40. ELISSA/04ELISSA/0436018036Cas déclarés 2002Cas déclarés 2003
  41. 41. ELISSA/04ELISSA/04002020404060608080100100120120140140160160JANV02JANV02MAR02MAR02MAI02MAI02JUIL02JUIL02SEPT02SEPT02NOV02NOV02JANV03JANV03MAR03MAR03MAI03MAI03JUIL03JUIL03SEPT03SEPT03NOV03NOV03005050100100150150200200250250Total MayotteTotal Mayotte PETITE TERREPETITE TERRE GRAND MAMOUDZOUGRAND MAMOUDZOU NORDNORD CENTRECENTRE SUDSUD2002 : 1647 cas(194 cas d’importation)2003 : 683 cas(126 cas d’importation)2002 :2002 : 1647 cas1647 cas(194 cas d(194 cas d’’importation)importation)2003 :2003 : 683 cas683 cas(126 cas d(126 cas d’’importation)importation)
  42. 42. ELISSA/04ELISSA/04SurveillanceSurveillanceentomologiqueentomologiqueTransmissionTransmissiondu paludismedu paludismeÉÉvolution desvolution desggîîtes larvairestes larvairesLutteLutteantivectorielleantivectorielleAntiAnti adultesadultesAntiAnti larvairelarvaire
  43. 43. ELISSA/04ELISSA/04identificationidentificationprospectionsprospectionsggîîtestesDYNAMIQUE GITESDYNAMIQUE GITESidentificationidentificationcompositioncompositionde la populationde la populationdissectiondissectionâgeâge de lade lapopulationpopulationespespèècescesvectoriellesvectoriellesTRANSMISSIONTRANSMISSIONdensitdensitéécapturescapturesdd’’insectesinsectesDYNAMIQUE GITESDYNAMIQUE GITES
  44. 44. ELISSA/04ELISSA/04identificationidentificationprospectionsprospectionsggîîtestesDYNAMIQUE GITESDYNAMIQUE GITESidentificationidentificationcompositioncompositionde la populationde la populationdissectiondissectionâgeâge de lade lapopulationpopulationespespèècescesvectoriellesvectoriellesTRANSMISSIONTRANSMISSIONdensitdensitéécapturescapturesdd’’insectesinsectesDYNAMIQUE GITESDYNAMIQUE GITESPlanification, exécution, suivi etévaluation des programmesProposition de nouveaux moyensAdaptation des méthodes delutte aux caractéristiques localesdes vecteursCiblage efficace des mesures delutte antivectoriellePlanification, exPlanification, exéécution, suivi etcution, suivi etéévaluation des programmesvaluation des programmesProposition de nouveaux moyensProposition de nouveaux moyensAdaptation des mAdaptation des mééthodes dethodes delutte aux caractlutte aux caractééristiques localesristiques localesdes vecteursdes vecteursCiblage efficace des mesures deCiblage efficace des mesures delutte antivectoriellelutte antivectorielle
  45. 45. ELISSA/04ELISSA/04Limites de la lutte antivectorielleLimites de la lutte antivectorielleLimites de la lutte antivectorielle001010202030304040505019781978 19911991 19971997 20022002NbrNbrmaison/1000maison/1000002020404060608080100100nbrnbrdagentsdagentsttlmaittlmai agentsagentsProblProblèèmes organisationnelsmes organisationnelsBudget / LogistiqueBudget / LogistiqueAgents vs nombre de maisonsAgents vs nombre de maisons
  46. 46. ELISSA/04ELISSA/04Limites de la lutte antivectorielleLimites de la lutte antivectorielleLimites de la lutte antivectorielle001010202030304040505019781978 19911991 19971997 20022002NbrNbrmaison/1000maison/1000002020404060608080100100nbrnbrdagentsdagentsttlmaittlmai agentsagentsProblProblèèmes organisationnelsmes organisationnelsBudget / LogistiqueBudget / LogistiqueAgents vs nombre de maisonsAgents vs nombre de maisonsDEPENSES EFFECTUEES 2003Labo38 698,51 €Lav238 246,47 €Déplacements3 900,00 €Surveillance 10 850,52 €Formation* 5 480,00 €Véhicules carburant*43 758,84 €Total 340 934,34 €* ces rubriques ne sont pas complètesNe sont pas prises en compte, les dépensesafférentes aux personnel, locaux, mobilier et moyensde communication
  47. 47. ELISSA/04ELISSA/04Effet rEffet réépulsifpulsifRRéésistance dessistance des CulexCulexProblProblèèmes organisationnelsmes organisationnelsBudget / LogistiqueBudget / LogistiqueAgents vs nombre de maisonsAgents vs nombre de maisonsAcceptabilitAcceptabilitéé de la populationde la populationLimites de la lutte antivectorielleLimites de la lutte antivectorielleLimites de la lutte antivectorielle
  48. 48. ELISSA/04ELISSA/04Sensibilité/résistanceSensibilitSensibilitéé/r/réésistancesistanceCulexCulex quinquefasciatusquinquefasciatuslarves normalement sensibleslarves normalement sensiblesàà ll’’Abate Agrevo 500 ECAbate Agrevo 500 ECadultes normalementadultes normalementsensiblessensibles àà la Kla K’’OthrineOthrineAgrevo 25 EC, au DDT etAgrevo 25 EC, au DDT et ààla Dieldrine autrefois utilisla Dieldrine autrefois utilisééssàà MayotteMayotteAnopheles gambiaeAnopheles gambiaelarves trlarves trèès sensibless sensibles ààll’’Abate Agrevo 500 ECAbate Agrevo 500 ECadultes radultes réésistants auxsistants auxdoses ddoses d’’utilisationutilisation àà lalaKK’’Othrine Agrevo 25 EC,Othrine Agrevo 25 EC,et tret trèès rs réésistants au DDTsistants au DDTetet àà la Dieldrine, produitsla Dieldrine, produitsautrefois utilisautrefois utilisééss ààMayotte (rMayotte (réésistance ausistance auDDT connue depuis 1981)DDT connue depuis 1981)adultes avec dadultes avec déébut debut derréésistance marqusistance marquéée pour lee pour leMalathion autrefois utilisMalathion autrefois utilisééàà MayotteMayotte
  49. 49. ELISSA/04ELISSA/04ContrôleContrôledes contactsdes contactshommes/vecteurshommes/vecteursLutteLutteintintéégrgréée contree contreles maladiesles maladiestransmises partransmises parvecteursvecteursProtectionProtectionpersonnellepersonnelleLutteLutteAntipaAntipa--thogthogèèneneLutteLutteAntivectorielleAntivectorielleAmAméénagementdenagementdell’’environnementenvironnementMoyensMoyenschimiqueschimiquesMoyensMoyensbiologiquesbiologiques
  50. 50. ELISSA/04ELISSA/04ContrôleContrôledes contactsdes contactsLutteLutteintintéégrgrééeeProtectionProtectionpersonnellepersonnelleLutteLutteAntipaAntipa--thogthogèèneneLutteLutteAntivectorielleAntivectorielleAmAméénagementdenagementdell’’environnementenvironnementMoyensMoyenschimiqueschimiquesMoyensMoyensbiologiquesbiologiquesTraitementcuratifTraitementcuratifEducationenmatiEducationenmatièèreredesantdesantééUtilisationdUtilisationd’’insectifugesinsectifugesMoustiquairesMoustiquairesModificationdeModificationdell’’habitat humainhabitat humainClôturesClôturesZooprophylaxieZooprophylaxieAutres moyensAutres moyensEntretien desEntretien descanauxcanauxRevêtement desRevêtement descanauxcanauxTransformation desTransformation desmaraismaraisComblementComblementpente etpente et draimagedraimageLuttecontrelesLuttecontrelesmauvaisesherbesmauvaisesherbessauvagessauvagesAutresmoyensAutresmoyensEspEspèècesenconcurrencecesenconcurrenceImmunisationImmunisationAttractifsAttractifsAutres substancesAutres substancesAgents pathogAgents pathogèènesnesUtilisation massiveUtilisation massivedd’’ennemis naturelsennemis naturelsIntroduction dIntroduction d’’ennemisennemisnaturels exotiquesnaturels exotiquesManipulationgManipulationgéénnéétiquetiqueCulturedesplantesutilesCulturedesplantesutilesAgents chimiquesAgents chimiquesststéérilisantsrilisantsRRéégulateurs degulateurs dela croissancela croissanceProduits chimiquesProduits chimiques
  51. 51. ELISSA/04ELISSA/04ContrôleContrôledes contactsdes contactsLutteLutteintintéégrgrééeeProtectionProtectionpersonnellepersonnelleLutteLutteAntipaAntipa--thogthogèèneneLutteLutteAntivectorielleAntivectorielleAmAméénagementdenagementdell’’environnementenvironnementMoyensMoyenschimiqueschimiquesMoyensMoyensbiologiquesbiologiquesTraitementcuratifTraitementcuratifEducationenmatiEducationenmatièèreredesantdesantééUtilisationdUtilisationd’’insectifugesinsectifugesMoustiquairesMoustiquairesModificationdeModificationdell’’habitat humainhabitat humainClôturesClôturesZooprophylaxieZooprophylaxieAutres moyensAutres moyensEntretien desEntretien descanauxcanauxRevêtement desRevêtement descanauxcanauxTransformation desTransformation desmaraismaraisComblementComblementpente etpente et draimagedraimageLuttecontrelesLuttecontrelesmauvaisesherbesmauvaisesherbessauvagessauvagesAutresmoyensAutresmoyensEspEspèècesenconcurrencecesenconcurrenceImmunisationImmunisationAttractifsAttractifsAutres substancesAutres substancesAgents pathogAgents pathogèènesnesUtilisation massiveUtilisation massivedd’’ennemis naturelsennemis naturelsIntroduction dIntroduction d’’ennemisennemisnaturels exotiquesnaturels exotiquesManipulationgManipulationgéénnéétiquetiqueCulturedesplantesutilesCulturedesplantesutilesAgents chimiquesAgents chimiquesststéérilisantsrilisantsRRéégulateurs degulateurs dela croissancela croissanceProduits chimiquesProduits chimiquesCollaborationCollaborationMultisectorielle?Multisectorielle?ParticipationParticipationCommunautaire?Communautaire?
  52. 52. ELISSA/04ELISSA/04Avant la lutteAvant la lutte…………AprAprèès la luttes la lutte
  53. 53. ELISSA/04ELISSA/04

×