Fièvres et viroses à Madagascar

182 vues

Publié le

Fièvres et viroses à Madagascar - Conférence de la 8e édition du Cours international « Atelier Paludisme » - ANDRIAMANDIMBY Soa Fy - Madagascar - soafy@pasteur.mg

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
182
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Fièvres et viroses à Madagascar

  1. 1. FIEVRES et VIROSES à MADAGASCAR Soa Fy Andriamandimby, MD, MPH Jean-Michel HERAUD, PHD Unité de virologie Institut Pasteur de Madagascar Atelier Paludisme – 12/04/20111
  2. 2. Physiopathologie de la fièvre2
  3. 3. Fièvre Elévation de la consigne par l’hypothalamus (ex: de 37°C à 39°C) Activation neurones du centre vasomoteur Vasoconstriction (conservation chaleur) FRISSON : augmentation production chaleur par le muscle Sensation de froid Cathécholamine et hormones thyroïdiennes Thermogenèse : atteinte T° consigne FIEVRE : T°>37.5°C3
  4. 4. Fièvre Diminution des substances pyrogènes ou prise d’antipyrétique Diminution de la température de consigne hypothalamus Déperdition de chaleur par Vasodilatation SUEURS4
  5. 5. Fièvre TRIADE PALUSTRE ??? FRISSONS + FIEVRE + SUEURS PALUDISME ???5
  6. 6. Fièvre : substances pyrogènes Substances pyrogènes - Pyrogènes exogènes - Ex : produits microbiens (toxines, ou le microorganisme en entier) - lypopolysaccharide (endotoxine) pour (BGN) - Entérotoxines , toxines streptococciques (BGP) - Pyrogènes endogènes - cytokines pyrogéniques IL-1, IL-6, TNF, IFN6
  7. 7. Fièvre Infection, microbial Microbial toxins FEVER toxins, mediators of inflammation, immune reactions Heat conservation, Cyclic Heat production AMP Elevated Monocytes/macrophages, thermoregulatory endothelial cells, others set point PGE2 Pyrogenic cytokines Hypothalamic endothelium IL-1, IL-6, TNF, IFN Circulation7
  8. 8. Arboviroses à Madagascar : Notes du passé8
  9. 9. Arboviroses à Madagascar : Historique - Recherche a commencé en 1976 à l’IPM - Activités plus réduites depuis la fin des années 90 - Reprise des activités depuis 2005-2006 - 15 arbovirus ou apparentés dont 9 pathogènes pour l’homme (WNV, Dengue, Wesselsbron, RVFV, CCHFV, Ilesha, Bunyamwera, Chikungunya, Babanki) Manifestations cliniques -Syndrome « dengue-like » ou SDL : pseudogrippal -Syndrome encéphalitique -Syndrome hémorragique9
  10. 10. Arboviroses à Madagascar : Dengue ? - Enigme : « dengue like fevers » particulièrement à Diégo - 1898 (L. Lidin) : 67 soldats à Tamatave dont 2 européens - 1937 : Le Gac « Fièvre à Papataci », Diégo-Suarez10 Coulanges et al, Arch Inst Pasteur Madagascar 1978
  11. 11. Arboviroses à Madagascar : Dengue ? - Enigme : « dengue like fevers » particulièrement à Diégo - 1898 (L. Lidin) : 67 soldats à Tamatave dont 2 européens - 1937 : Le Gac « Fièvre à Papataci », Diégo-Suarez - 1938 : M. Sanner et L. Destribat « Fièvre à Phlébotomes » ou « pseudo-dengue » 23 cas : - Une fièvre diphasique - Bradycardie liée à une HT LCR - Troubles neurovégétatifs: angoisse, refroidissement des extrémités, douleurs précordiales, dyspnée, crises sudorales, tremblement des doigts - Des algies…, modification du psychisme, crise de larmes - Hémorragies11 Coulanges et al, Arch Inst Pasteur Madagascar 1978
  12. 12. Arboviroses à Madagascar : Dengue ? - Enigme : « dengue like fevers » particulièrement à Diégo - 1898 (L. Lidin) : 67 soldats à Tamatave dont 2 européens - 1937 : Le Gac « Fièvre à Papataci », Diégo-Suarez - 1938 : M. Sanner et L. Destribat « Fièvre à Phlébotomes » ou « pseudo-dengue » 23 cas : - Une fièvre diphasique Pas d’hématozoaires - Bradycardie liée à une HT LCR - Troubles neurovégétatifs: angoisse, refroidissement des extrémités, douleurs précordiales, dyspnée, crises sudorales, tremblement des doigts - Des algies…, modification du psychisme, crise de larmes - Hémorragies12
  13. 13. Arboviroses à Madagascar : Dengue ? - Enigme : « dengue like fevers » particulièrement à Diégo - 1898 (L. Lidin) : 67 soldats à Tamatave dont 2 européens - 1937 : Le Gac « Fièvre Papataci », Diégo-Suarez - 1938 : M. Sanner et L. Destribat « Fièvre à Phlébotomes » ou « pseudo-dengue » - 1942-1944 : D-D Mac Carthy et D. Bagster Wilson Nouvelle épidémie à Diégo-Suarez 100% d’incidence chez les européens et 12,3% chez les africains. 246 cas hospitalisés en 2 ans Dengue : une même épidémie en janvier 1943 à Dzaoudzi avec présence de nombreux Ae aegypti13 Coulanges et al, 1978
  14. 14. Arboviroses à Madagascar : Dengue ? - Enigme : « dengue like fevers » particulièrement à Diégo - 1898 (L. Lidin) : 67 soldats à Tamatave dont 2 européens - 1937 : Le Gac « Fièvre Papataci », Diégo-Suarez - 1938 : M. Sanner et L. Destribat « Fièvre à Phlébotomes » ou « pseudo-dengue » - 1942-1944 : D-D Mac Carthy et D. Bagster Wilson Nouvelle épidémie à Diégo-Suarez 100% d’incidence chez les européens et 12,3% chez les africains. 246 cas hospitalisés en 2 ans Dengue : une même épidémie en janvier 1943 à Dzaoudzi avec présence de nombreux Aedes aegypti Démoustication : arrêt de l’épidémie fin mars 194414 Coulanges et al, 1978
  15. 15. Arboviroses à Madagascar : Dengue ? - Enigme : « dengue like fevers » particulièrement à Diégo - 1898 (L. Lidin) : 67 soldats à Tamatave dont 2 européens - 1937 : Le Gac « Fièvre Papataci », Diégo-Suarez - 1938 : M. Sanner et L. Destribat « Fièvre à Phlébotomes » ou « pseudo-dengue » - 1942-1944 : D-D Mac Carthy et D. Bagster Wilson - 1962 : Diégo : syndrome pseudo-grippal (Porte et Lestage) Début brutal, fièvre élevée, céphalée, photophobie, douleurs articulaires et musculaires (coup de barre lombaire), Signes neurologiques, exanthèmes15 Coulanges et al, 1978
  16. 16. Arboviroses à Madagascar : Dengue ? - Enigme : « dengue like fevers » particulièrement à Diégo - 1898 (L. Lidin) : 67 soldats à Tamatave dont 2 européens - 1937 : Le Gac « Fièvre Papataci », Diégo-Suarez - 1938 : M. Sanner et L. Destribat « Fièvre à Phlébotomes » ou « pseudo-dengue » - 1942-1944 : D-D Mac Carthy et D. Bagster Wilson - 1962 : Diégo : syndrome pseudo-grippal (Porte et Lestage) Début brutal, fièvre élevée, céphalée, photophobie, douleurs articulaires et musculaires (coup de barre lombaire), Signes neurologiques, exanthèmes Sérologie : - Grippe A, B, Adénovirus : négatif - Arbovirus IPP : non concluant16 Coulanges et al, 1978
  17. 17. Arboviroses à Madagascar : Aujourd’hui et demain17
  18. 18. Arboviroses à Madagascar : Dengue ? Sérologie humaine: 1965-1966 : Sureau P (900 sérums) IHA Contre 17 arbovirus Conclusion Virus les plus actifs : Dengue-2, WNV et WESS Pas ou peu de preuve de la circulation des virus Dengue-1 ni de la fièvre jaune Depuis 1975, un millier de sérologies ont été effectuées sur des sujets vivants dans différentes régions de l’Île (Sud-Est, Nord et Nord-Ouest) Conclusion - rien de probant pour la dengue : titre faible et toujours associées à titre élevé pour WNV, WESS.18
  19. 19. Dengue - 1978 : isolement d’un virus de la Dengue-2 : patient de retour de La Réunion - Début 2005 : DENV-1 isolé sur patient de Nosy-Be et Ambanja (vraisemblablement une épidémie) - Janvier-Février 2006 : DENV-1 responsable d’ épidémie à Toamasina (Ratsitorahina et al, EID 2008) - Surveillance labo de 2007 – 2011 : pas de circulation du virus de la dengue à Madagascar19
  20. 20. West-Nile Virus - West-Nile Virus : isolée en 1978 à Madagascar - perroquet endémique (Coracopsi vasa) à Ampijoroa - aigrettes à Ambatomirahavavy.20 Mathiot et al,1983
  21. 21. West-Nile Virus - West-Nile Virus : isolée en 1978 à Madagascar - perroquet endémique (Coracopsi vasa) à Ampijoroa - aigrettes à Ambatomirahavavy. - Isolements chez des malades avec des signes cliniques différents non spécifiques - Hommes de 40 ans : - Syndrome pseudo-grippal avec céphalée importante - inflammation conjonctivale21 Mathiot et al,1983
  22. 22. West-Nile Virus - West-Nile Virus : isolée en 1978 à Madagascar - perroquet endémique (Coracopsi vasa) à Ampijoroa - aigrettes à Ambatomirahavavy. - Isolements chez des malades avec des signes cliniques différents non spécifiques - Hommes de 40 ans : - Syndrome pseudo-grippal avec céphalée importante - inflammation conjonctivale - Femme de 25 ans : Myocardite aiguë fébrile avec exanthème et conjonctivite22 Mathiot et al,1983
  23. 23. West-Nile Virus - West-Nile Virus : isolée en 1978 à Madagascar - perroquet endémique (Coracopsi vasa) à Ampijoroa - aigrettes à Ambatomirahavavy. - Isolements chez des malades avec des signes cliniques différents non spécifiques - Hommes de 40 ans : - Syndrome pseudo-grippal avec céphalée importante - inflammation conjonctivale - Femme de 25 ans : Myocardite aiguë fébrile avec exanthème et conjonctivite - 4 enfants d’une même fratrie: diarrhée fébriles avec exanthème (Crise convulsive et décès)23 Mathiot et al,1983
  24. 24. West-Nile Virus - West-Nile Virus : isolée en 1978 à Madagascar - perroquet endémique (Coracopsi vasa) à Ampijoroa - aigrettes à Ambatomirahavavy. - Isolements chez des malades avec des signes cliniques différents non spécifiques - Hommes de 40 ans : - Syndrome pseudo-grippal avec céphalée importante - inflammation conjonctivale - Femme de 25 ans : Myocardite aiguë fébrile avec exanthème et conjonctivite - 4 enfants d’une même fratrie: diarrhée fébriles avec exanthème (Crise convulsive et décès) - Homme de 26 ans : syndrome infectieux, coma et décès24 Mathiot et al,1983
  25. 25. West-Nile Virus - West-Nile Virus : isolée en 1978 à Madagascar - perroquet endémique (Coracopsi vasa) à Ampijoroa - aigrettes à Ambatomirahavavy. - Isolements chez des malades avec des signes cliniques différents non spécifiques - Hommes de 40 ans : - Syndrome pseudo-grippal avec céphalée importante - inflammation conjonctivale - Femme de 25 ans : Myocardite aiguë fébrile avec exanthème et conjonctivite - 4 enfants d’une même fratrie: diarrhée fébriles avec exanthème (Crise convulsive et décès) - Homme de 26 ans : syndrome infectieux, coma et décès - Seul cas typique : - fièvre à 40°C, myalgie, polyarthralgie, lombalgie, céphalée, - douleur mastoïdienne droite, - éruption généralisée non prurigineuses, - Micropolyadénopathie latérocervicale25 Mathiot et al, Arch Inst Pasteur Madagascar1983
  26. 26. West-Nile Virus - Antananarivo : cohorte de 620 personnes - Surveillance épidémiologique du paludisme - Tableau clinique pseudo-grippal mais ni paludisme ni virose respiratoire - 3 séries de prélèvements (décembre 1988 - Avril 1989- Juillet 1989) - Sérologie ELISA IgM et IgG : - Décembre 1988 : 13,4% - Juillet 1989 : 21,8% - Incidence sur 6 mois : 14,7% - Augmentation de la prévalence avec l’âge : transmission permanente26 Morvan et al, 1990 Lonchampt et al, 2003
  27. 27. West-Nile Virus - Etude sérologique à Mahajanga et Ambositra (1996 - 1999) - Prévalence plus élevée à Mahajanga (2,1% vs 10,6%) - 2001-2002 : Etiologie des encéphalites aiguë à Antananarivo (Migliani et al, 2002) - 79 cas inclus : 54 cas pédiatriques et 21 cas adultes27 Morvan et al, 1990 Lonchampt et al, 2003
  28. 28. Rift Valley Fever Virus Cas cliniques confirmés et probables 2008 - 1979 : isolé à Andasibe à partir de lots de 2009 2008 & 2009 culicidés : Virus Zinga (Clerc et al, 1982) - Epizootie bovine en Mars 1990 à Fénérive Est et 1991 sur les hauts plateaux - Syndrome dengue-like, cas humain fatal, pas de syndrome hémorragique - Sérologie : 58,6% bovin et 8,01% chez l’homme28
  29. 29. Rift Valley Fever Virus - 2008 – 2009 : ré émergence du RVFV sur Cas cliniques confirmés et probables les hautes terres (Andriamandimby et al, 2008 2009 2008 & 2009 2010) - Cas humains hémorragiques et épizootie - Enquête sérologique nationale : circulation plus large du virus - Facteurs de risque : contact avec les bétails malades et viandes des animaux virémiques.29
  30. 30. Chikungunya - 2006: épidémie à Toamasina (Ratsitorahina et al, 2008) Antsiranana (Diego Suarez) - A226V depuis mi-2006 de l’épidémie: Mars 2007 confère une plus grande facilité pour Ae albopictus pour la transmission Mahajanga Antalaha Mai 2007 - Détection de circulation virale sporadique Février 2007 depuis Toamasina - Epidémie de 2010 : 3000 cas environ, 7 (Tamatave) Janvier 2006 semaines Mars-Juin 2009 - 2011: Vohipeno : fièvre + arthralgie et arthrite Mananjary Janv-Févr 2010 - Étendue ??? Manakara - Extension vers l’ouest? Janv-Févr 201030
  31. 31. Babanki Virus - Alphavirus Africain isolé chez des lots de moustiques pendant les saisons des pluies en 1979, 1980, 1984 à Périnet, Andasibe - à Anjiro en 1988 - Contamination humaine de laboratoire : syndrome dengue-like - Importance médicale à Madagascar ?31
  32. 32. CCHF - 1985 : 5 souches de virus de la fièvre hémorragique de Crimée-Congo isolées chez tiques Boophilus microplus à Tsiroanomandidy (Mathiot et al, 1989) - Responsable de fièvre hémorragique grave en Europe de l’Est - Facteurs de risque : - Morsures des tiques - Risques professionnels élevés: abattoir, médecins (transmission nosocomiale), vétérinaires - Risque faible à Madagascar (prévalence <1%), rôle vecteur de Boophilus microplus non prouvé.32
  33. 33. Virus Wesselsbron - 1989 : isolé à Marovitsika à partir de lots d’ Ae circumluteolus Chez les moutons et bovins: responsables de fièvres et d’avortement et mortalité pour les nouveau-nés. Veaux : atteintes nerveuses avec méningoencéphalites Homme: syndrome pseudo-grippal (simple fièvre, contamination de laboratoire) peu bruyante et passe souvent inaperçue.33
  34. 34. Virus Ilesha - Orthobunyavirus africain provoquant chez l’homme un syndrome dengue- like avec éruption et parfois des troubles neurologiques - 1990 : isolé à Antananarivo chez une femme décédée en mai 1990 suit à un syndrome hémorragique - Importance médicale à Madagascar ?34
  35. 35. Arboviroses à Madagascar : Besoin en diagnostic biologique35
  36. 36. Diagnostic - Diagnostic direct : mise en évidence du virus et/ou composants : prise en compte de la période de virémie - Isolement sur cellules ou sur SNN - RT-PCR - Diagnostic indirect : sérologie spécifique - 2 prélèvements avec 2 semaines d’intervalle - Traitement / prophylaxie: - Pas de traitement spécifique en général - Lutte anti-vectoriel / connaissance écologie vectoriel36
  37. 37. Traitement : et la chloroquine ? - Vero cells + CHIKV m.o.i 0,1 - Drug : 3 differents treatment groups - 24h pre-treatment - Concurrent treatment - 1 h post-treatment - quantitation total copy number of CHIKV and plaque reduction assay37 Khan et al, J Med Virol 2010
  38. 38. Traitement : et la chloroquine ? -Substantial decrease in viral titer when celle were pre-treated with several concentrations of chloroquine -Decrease were nearly 99% by 20µM chloroquine38
  39. 39. Traitement : et la chloroquine ? -Kinetics of viral inhibition by chloroquine : antiviral effects decreased significantly when drug was added later than 3 hpi39
  40. 40. Perspectives - Arboviroses sur côte est - Paludisme sur l’ouest - Extension répartition géographique A. albopictus ? - A défaut de l’extension de la surveillance sentinelle : vigilance de tout acteurs de santé - Surveillance entomologique40
  41. 41. Conclusion - Fièvre : voir diagnostics différentiels du paludisme - La part des maladies virales dans les maladies fébriles est importante - Globalisation : extension géographique des maladies vectoriels - Diagnostic : aide à la prise des décisions : mise en place des luttes anti- vectorielles, prophylaxies le plus précocement possible. - Nécessité d’une bonne communication41
  42. 42. Merci pour votre attention42

×