Le paludisme à Madagascar

1 783 vues

Publié le

Le paludisme à Madagascar - Conférence de la 1ère édition du Cours international « Atelier Paludisme » - Dr RAVELOSON Andrianirina

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 783
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
51
Actions
Partages
0
Téléchargements
12
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le paludisme à Madagascar

  1. 1. LE PALUDISME AMADAGASCARDr RAVELOSON Andrianirinaet collaborateurs,Service de Lutte contre le Paludisme
  2. 2. LE PALUDISME UN PROBLEME DE SANTE PUBLIQUE A MADAGASCAR
  3. 3. MADAGASCAR, 2000 ANS DE METISSAGEOrigine du peuplement - Indonésie - Afrique de l’Est - Emigrants Arabe - Populations venant de l’Inde et d’AsieMétissage culturel « melting pot »On retrouve les 4 espèces plasmodiales
  4. 4. HISTORIQUE DU PALUDISME A MADAGASCARDiégo Diaz en 1937 est obligé de partir à cause dela fièvre (Grandidier, 1928)Ranavalona III : « La fièvre et la forêt sont lameilleure protection du royaume »Laveran: « En 10ans, le quart de l’effectif del’expédition de Duschene de 1895 est mort, soit6000 hommesEpidémies sur les Hautes Terres Centrales 1878,…. , 1906, …
  5. 5. HISTORIQUE DU PALUDISME A MADAGASCAR (suite) 1950 : Epandage massif de DDT Chloroquinisation préventive 1960 : Stade de prééradication sur les HTC Fin des années 1980 « Bemangovitra », épidémies meurtrières : - chimiothérapie précoce (40000 Dispens.) - OPID (DDT)
  6. 6. HISTORIQUE DU PALUDISME A MADAGASCAR (suite) Réajustement depuis 1998 : - Surveillance épidémiologique - PEC - OPID, CAID, …
  7. 7. UN FACIES EPIDEMIOLOGIQUE HETEROGENE LES HAUTES TERRES CENTRALES : LES EPIDEMIES MEURTRIERES
  8. 8. Stratification/Température moyenne annuelle etPluviométrie moyenne annuelle (HTC)
  9. 9. POURCENTAGE CAS PALUDISME PRESUME/ CONSULTANTS OBSERVES SUR LES HTC
  10. 10. CAS DE PALUDISME PRESUME ET CONSULTANTS SUR LES HTC DE 1997 A 2002
  11. 11. COUVERTURE OPID ET CAID DES HTC
  12. 12. COUVERTURE OPID ET CAID DES HTC (suite)
  13. 13. UN FACIES EPIDEMIOLOGIQUEHETEROGENE (suite)L’EST : UNE SITUATIONHYPERENDEMIQUEL’OUEST : UN PALUDISME SAISONNIERLE SUD : L’EAU ET LA SANTENECESSITE D’UNE APPROCHEINTEGREE
  14. 14. UNE MORBIDITE-MORTALITE DIFFICILE A APPRECIER
  15. 15. LE PALUDISME PARMI LES CONSULTANTS DES CSB A MADAGASCAR
  16. 16. LE PALUDISME PARMI LES CAS HOSPITALISES A MADAGASCAR
  17. 17. LA PART DU PALUDISME DANS LES DECES HOSPITALIERS A MADAGASCAR
  18. 18. UNE MORBIDITE-MORTALITE DIFFICILE A APPRECIER (suite)Renforcer le diagnostic pour mieuxcombattre la maladie
  19. 19. UNE CHANCE POUR LA LUTTE :UN PAYS EXEMPT DE RESISTANCE AUXANTIPALUDIQUES Préserver cet ilôt de sensibilité dans l’Océan Indien Echec thérapeutique<15%
  20. 20. LES PERSPECTIVESPMMI (détaxation)Prise en charge à domicile.Traitement précoce des enfants enbas âge par un traitement préemballépar unité thérapeutique
  21. 21. LES PERSPECTIVES (suite)IPTLUTTE CONTRE LES EPIDEMIESRER
  22. 22. ENQUETE DES MENAGES SUR L’UTILISATION DE LA CHLOROQUINE 150RESULTATS MANAKARA TOLIARA % fièvre récente 68% 52%(<15j)Nb moyen épisodes 16 7fébriles (0-5ans)Prop° T3 à domicile 69% 40%
  23. 23. ENQUETE DES MENAGES SUR L’UTILISATION DE LA CHLOROQUINE 150 (SUITE)RESULTATS MANAKARA TOLIARAProposit° utilisat° de la 30% 25%chloroquine à domicileProposit° du T3 à 68 82domicile dès 1 er jour
  24. 24. ENQUETE DES MENAGES SUR L’UTILISATION DE LA CHLOROQUINE 150 (suite)RESULTATS MAROVOAY TOAMASINA % fièvre récente 50% 42%(<15j)Nb moyen épisodes 12 10fébriles (0-5ans)Prop° T3 à domicile 56% 53%
  25. 25. ENQUETE DES MENAGES SUR L’UTILISATION DE LA CHLOROQUINE 150 (suite)RESULTATS MAROVOAY TOAMASINAProposit° utilisat° de la 32% 68%chloroquine à domicileProposit° du T3 à 82 82NDdomicile dès 1 er jour
  26. 26. ENQUETE DES MENAGES SUR L’UTILISATION DE LA CHLOROQUINE 150mg (suite)RESULTATS MOYENNE % fièvre récente 53%(<15j)Nb moyen épisodes fébriles 12(0-5ans)Prop° T3 à domicile 55%
  27. 27. ENQUETE DES MENAGES SUR L’UTILISATION DE LA CHLOROQUINE 150mg (suite)RESULTATS MOYENNE Proposit° utilisat° de la 39%chloroquine à domicileProposit° du T3 à domicile 78%dès 1 er jour
  28. 28. ENQUETE DES MENAGES SUR L’UTILISATION DE LA CHLOROQUINE 150mg (suite) CONNAISSANCE DU PALUDISME PALUDISME
  29. 29. ENQUETE DES MENAGES SUR L’UTILISATION DE LA CHLOROQUINE 150mg (suite) CONSCIENCE DE LA GRAVITE
  30. 30. ENQUETE DES MENAGES SUR L’UTILISATION DE LA CHLOROQUINE 150mg (suite) PREVENTION ADOPTEE
  31. 31. ENQUETE DES MENAGES SUR L’UTILISATION DE LA CHLOROQUINE 150mg (suite)UTILISATION DE LA CQ EN MEDICATION ANTIPALUDIQUE
  32. 32. ENQUETE DES MENAGES SUR L’UTILISATION DE LA CHLOROQUINE 150mg (suite)CONNAISSANCE DE LA POSOLOGIE CORRECTE
  33. 33. ENQUETE DES MENAGES SUR L’UTILISATION DE LA CHLOROQUINE 150mg (suite) LIEUX D’ ACHAT DE CHLOROQUINE
  34. 34. CONCLUSIONESPOIR : - Masse critique de scientifiques - Les outils existent - RBM et partenaires - Engagement politique …

×