Paludisme et anémie                 Atelier paludisme        Institut Pasteur de Madagascar                    Mars 2005  ...
Plan• 1- Anémie et morbidité palustre• 2- L’anémie, ce qu’il faut comprendre• 3- Physiopathologie de l’anémie palustre• 4-...
1. Anémie et morbidité palustre• Sévérité du paludisme :              Neuropaludisme              Anémie                  ...
Anémie et morbidité palustre• Souvent négligée• Surtout enfants et femmes enceintes• Multifactorielle• Liée à             ...
Anémie et morbidité (palustre)?• L’enfant :    – Afrique : prévalence 31% à 90%    – Tanzanie : 60% anémies sévères       ...
Anémie et morbidité palustre• L’enfant :    – Ghana : 41% à 18% morts (fonction de la      transmission)    – Indes : Palu...
Mortalité du paludisme en fonction de l’âge             zone hyper endémique                   MadagascarMars 2005
Anémie et morbidité palustre• La femme enceinte:    – Afrique : prévalence 60% à 80%            • surtout primipare       ...
Anémie et morbidité palustreThaïlande: Facteurs de risques d’anémie :                         (suivi de 4007 patients) -Ag...
2.L’anémie, ce qu’il faut                     comprendre• Définition : Concentration d’hémoglobine        (En l’absence d’...
L’anémie, ce qu’il faut comprendre• Signes cliniques révélateurs    –   Asthénie, pâleur    –   Dyspnée                   ...
L’anémie, ce qu’il faut                  comprendre• Chez la femme enceinte    – Risque de mortalité accrue si hémorragie ...
L’anémie; ce qu’il faut comprendre                          érythropoïèse   Multiplication par 8   Sous effet EPO         ...
L’anémie            Diminution production G.R.                 -Nombre                 -Qualité                      Augme...
3.Physiopathologie de l’anémie            palustre• A- Diminution production GR• B- Augmentation destruction des globules ...
A- Diminution production GR• Hypoplasie Moelle osseuse• Anomalie de l’EPO• Dyserythropoièse                     Madagascar...
Hypoplasie Moelle osseuse    – Réduction des précurseurs des érythroblastes            • Chez enfants présentant accès gra...
MadagascarMars 2005
Diminution production GR• Anomalie de l’EPO    – EPO induit production de GR            • Sécrétée par rein            • S...
MadagascarMars 2005
Diminution production GR            Dyserythropoièse              (Surtout si accès récurrents)              Moelle osseus...
B- Augmentation destruction     des globules rouges             -Rupture GRP            –Phagocytose splénique            ...
Destruction des G.R.• Rupture des globules rouges parasité    – Joue un rôle en début d’accès    – Pour 1GRP, 8.5 GRNP dét...
Destruction des G.R.Phagocytose augmentés des GRP et GRNP                             Activation des macrophages ;        ...
Destruction des G.R.• Destruction des GRNP - Phagocytose    – En l’absence d’anticorps    Sénescence accéléré des GR    • ...
Destruction des G.R.            Phagocytose augmentés des GRP et GRNP                 - déséquilibre immunologique    TH1 ...
Destruction des G.R.• Destruction des GRNP    – Rôle des anticorps                                             Exposition ...
Physiopathologie de l’anémie                 palustre            • 3 facteurs associés              – Facteurs génétiques ...
C- Facteurs associés• Facteurs génétiques- HbS rôle protecteur contre paludisme- HLA classe 1 et 2 protection contre le   ...
Facteurs associés• Carences alimentaires    – Carence en Fer. Apport per os ; réduction anémie      sans aggravation du pa...
Facteurs associés• Co-infections    – VIH:       • augmente risque - prématurité, anémie, RCIU       • Potentialisation av...
Facteurs associés• Profil épidémiologique du paludisme  – Transmission pérenne: plus d’anémie chronique  – Résistance et m...
Facteurs associés    • Grossesse/jeune age– Grossesse : carences multiples                  paludisme plus grave (primipar...
4.Interventions• Prévention du paludisme• Prévention/ traitement des co-infections• Correction des carences• Traitement de...
Interventions• Prévention du paludisme    – Moustiquaires imprégnées    – Lutte antivectorielle    – Antipaludiques       ...
Prévention du paludisme• Moustiquaires imprégnées  – Chez enfants:      • réduction accès et anémie de 60%      • Meilleur...
Antipaludiques• Traitement préventif intermittent                 (Traitement curatif donné régulièrement)    – Fansidar; ...
Antipaludiques• Traitement préventif intermittent    – Les points à élucider            • Efficacité et rapport coût /béné...
Interventions• Formes aigues    – Transfusion : risque de transmission VIH,      HVC                    risque de surcharg...
Antipaludiques• Traitement accès palustres    – Traitement rapide et efficace            • réduit l’anémie       Attention...
Interventions• Les co-infections    – Prévention du VIH    – Déparasitage intestinal :Mebendazole/3 mois    pendant une an...
Interventions• Les carences nutritionnelles    – Carence en fer : rôle controversé, pourrait      favoriser paludisme, et/...
Conclusions• Anémie observée en zone de transmissiondu paludisme    – Fréquente et grave    – Impact à cours terme : le pa...
Le traitement de l’anémie en zone de         transmission palustre   est dans le développement durable                Mada...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

L'anémie dans le paludisme, physiopathologie et morbidité

3 160 vues

Publié le

L'anémie dans le paludisme, physiopathologie et morbidité - Conférence du 3e édition du Cours international « Atelier Paludisme » - PEYRON Francois - Service de Parasitologie et Pathologie exotique, Hôpital de la Croix Rousse - Lyon, France - Francois.Peyron@univ-lyon1.fr

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 160
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
39
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

L'anémie dans le paludisme, physiopathologie et morbidité

  1. 1. Paludisme et anémie Atelier paludisme Institut Pasteur de Madagascar Mars 2005 Pr. F.Peyron Hôpital de la Croix Rousse Lyon MadagascarMars 2005
  2. 2. Plan• 1- Anémie et morbidité palustre• 2- L’anémie, ce qu’il faut comprendre• 3- Physiopathologie de l’anémie palustre• 4- Les interventions MadagascarMars 2005
  3. 3. 1. Anémie et morbidité palustre• Sévérité du paludisme : Neuropaludisme Anémie MadagascarMars 2005
  4. 4. Anémie et morbidité palustre• Souvent négligée• Surtout enfants et femmes enceintes• Multifactorielle• Liée à niveau de transmission facteurs génétiques état nutritionnel MadagascarMars 2005
  5. 5. Anémie et morbidité (palustre)?• L’enfant : – Afrique : prévalence 31% à 90% – Tanzanie : 60% anémies sévères (hte< 0.25) dues à paludisme – Kenya : % admissions dues à anémie Forte transmission Faible transmission<1 an 50% 20%1-4 ans 25% 13% MadagascarMars 2005
  6. 6. Anémie et morbidité palustre• L’enfant : – Ghana : 41% à 18% morts (fonction de la transmission) – Indes : Paludisme chronique – Patients apyrétiques – Pancytopéniques – Hépato_splénomégalies – Parasitémies faibles MadagascarMars 2005
  7. 7. Mortalité du paludisme en fonction de l’âge zone hyper endémique MadagascarMars 2005
  8. 8. Anémie et morbidité palustre• La femme enceinte: – Afrique : prévalence 60% à 80% • surtout primipare • Aggravée par carence (fer, folates) • Impact sur poids de naissance, prématurité et anémie chez l’enfant MadagascarMars 2005
  9. 9. Anémie et morbidité palustreThaïlande: Facteurs de risques d’anémie : (suivi de 4007 patients) -Age<5 ans-Hépato splénomégalie-Sexe féminin-fièvre>2 jours MadagascarMars 2005
  10. 10. 2.L’anémie, ce qu’il faut comprendre• Définition : Concentration d’hémoglobine (En l’absence d’hémodilution ou d’hémoconcentration) : – 13g/dl chez l’homme – 12g:dl chez la femme – 14g/dl chez n. né – 10.5g:dl en fin de grossesse – En zone endémique; définition variable • Présence ou absence de parasitémie= l’anémie persiste MadagascarMars 2005
  11. 11. L’anémie, ce qu’il faut comprendre• Signes cliniques révélateurs – Asthénie, pâleur – Dyspnée À l’effort puis au repos – Tachycardie – Céphalées – Angor – Insuffisance cardio-respiratoire Hypoxie sévère – AVC – Collapsus MadagascarMars 2005
  12. 12. L’anémie, ce qu’il faut comprendre• Chez la femme enceinte – Risque de mortalité accrue si hémorragie – Surtout conséquence chez enfant • Prématurité • Faible poids de naissance = augmentation mortalité • Risque d’anémie accrue • Retard développement MadagascarMars 2005
  13. 13. L’anémie; ce qu’il faut comprendre érythropoïèse Multiplication par 8 Sous effet EPO Durée de vie G.R 120j Madagascar Mars 2005
  14. 14. L’anémie Diminution production G.R. -Nombre -Qualité Augmentation destruction G. R. -Hémorragie -Hémolyse MadagascarMars 2005
  15. 15. 3.Physiopathologie de l’anémie palustre• A- Diminution production GR• B- Augmentation destruction des globules rouges• C- Facteurs associés MadagascarMars 2005
  16. 16. A- Diminution production GR• Hypoplasie Moelle osseuse• Anomalie de l’EPO• Dyserythropoièse MadagascarMars 2005
  17. 17. Hypoplasie Moelle osseuse – Réduction des précurseurs des érythroblastes • Chez enfants présentant accès grave • Facteur sérique inhibiteur chez accès graves MadagascarMars 2005
  18. 18. MadagascarMars 2005
  19. 19. Diminution production GR• Anomalie de l’EPO – EPO induit production de GR • Sécrétée par rein • Sécrétion induite par hypoxie – EPO dans accès palustre • Résultats contradictoires • Souvent abaissée au cours de l’accès palustre • Rôle du TNF et de l’interféron MadagascarMars 2005
  20. 20. MadagascarMars 2005
  21. 21. Diminution production GR Dyserythropoièse (Surtout si accès récurrents) Moelle osseuse riche, mais réticulocytes bas Réduction d’incorporation du fer Anomalie des érythroblastes Pas de réticulocytose Rôle de cytokines de l‘inflammation TNF MadagascarMars 2005
  22. 22. B- Augmentation destruction des globules rouges -Rupture GRP –Phagocytose splénique –Hémolyse GRP et GRNP MadagascarMars 2005
  23. 23. Destruction des G.R.• Rupture des globules rouges parasité – Joue un rôle en début d’accès – Pour 1GRP, 8.5 GRNP détruits Anémie persiste après clearance parasitaire MadagascarMars 2005
  24. 24. Destruction des G.R.Phagocytose augmentés des GRP et GRNP Activation des macrophages ; • Réponse de type Th1 • Rôle des anticorps MadagascarMars 2005
  25. 25. Destruction des G.R.• Destruction des GRNP - Phagocytose – En l’absence d’anticorps Sénescence accéléré des GR • Rigidité • Exposition de phosphatidylsérine RATE MadagascarMars 2005
  26. 26. Destruction des G.R. Phagocytose augmentés des GRP et GRNP - déséquilibre immunologique TH1 TH2 Réponse cellulaire Réponse humorale Inflammation anti-inflammatoire TNF IL10 IFN NO Activation Macrophages Régule Macrophage Inhibition erythropoièse Activation erythropièse Synergie avec EPO MadagascarMars 2005
  27. 27. Destruction des G.R.• Destruction des GRNP – Rôle des anticorps Exposition Bande 3 Stress oxydatif Immuns complexes Antigènes palustres complément MadagascarMars 2005
  28. 28. Physiopathologie de l’anémie palustre • 3 facteurs associés – Facteurs génétiques – Carences alimentaires – Faciès épidémiologique paludisme – Coinfections – Grossesse/jeune age MadagascarMars 2005
  29. 29. C- Facteurs associés• Facteurs génétiques- HbS rôle protecteur contre paludisme- HLA classe 1 et 2 protection contre le paludisme- TNF2 homozygotes – Prématurité – Mortalité infantile accrue – Fortes parasitémies MadagascarMars 2005
  30. 30. Facteurs associés• Carences alimentaires – Carence en Fer. Apport per os ; réduction anémie sans aggravation du paludisme – Carence en acide folique – Vit A, pas d’effet direct, réduit morbidité chez enfant – Zinc (action sur système immunitaire) MadagascarMars 2005
  31. 31. Facteurs associés• Co-infections – VIH: • augmente risque - prématurité, anémie, RCIU • Potentialisation avec paludisme- sur l’anémie - Hiv augmente parasite placentaire - Parasites placentaires augmente risque de passage VIH – Helminthes : Ankylostomoses MadagascarMars 2005
  32. 32. Facteurs associés• Profil épidémiologique du paludisme – Transmission pérenne: plus d’anémie chronique – Résistance et médicaments disponibles (parasitémie persistante à bas bruit) Madagascar Mars 2005
  33. 33. Facteurs associés • Grossesse/jeune age– Grossesse : carences multiples paludisme plus grave (primipare)– Enfant :carence multiples Fer (déficit maximum vers 4°mois) Co-infections (helminthes, infections gastro- intestinales) MadagascarMars 2005
  34. 34. 4.Interventions• Prévention du paludisme• Prévention/ traitement des co-infections• Correction des carences• Traitement des formes aigues MadagascarMars 2005
  35. 35. Interventions• Prévention du paludisme – Moustiquaires imprégnées – Lutte antivectorielle – Antipaludiques MadagascarMars 2005
  36. 36. Prévention du paludisme• Moustiquaires imprégnées – Chez enfants: • réduction accès et anémie de 60% • Meilleure croissance – Chez femmes enceintes: • Réduction parasitémie, placentite parasitaire • Amélioration du poids de naissance – Mesure efficace et adaptée (coût) Diffuser sa bonne utilisation surtout chez femmes enceinte et enfants Madagascar Mars 2005
  37. 37. Antipaludiques• Traitement préventif intermittent (Traitement curatif donné régulièrement) – Fansidar; femmes enceintes (2 doses) – Réduction placentite parasitaire – Amélioration de l’anémie – Augmentation du poids de naissance – Pyriméthamine-Dapsone ; enfants de 2 à 10 mois (doses hebdomadaires) – Réduction du nombre d’accès et de l’anémie MadagascarMars 2005
  38. 38. Antipaludiques• Traitement préventif intermittent – Les points à élucider • Efficacité et rapport coût /bénéfices dans différents profils épidémiologiques • Absence d’effets secondaires • Retard d’apparition de la prémunition • Sélection de résistances MadagascarMars 2005
  39. 39. Interventions• Formes aigues – Transfusion : risque de transmission VIH, HVC risque de surcharge volémique indication chez enfant : Hb< 50g l-1 détresse respiratoire Traitement antipaludique MadagascarMars 2005
  40. 40. Antipaludiques• Traitement accès palustres – Traitement rapide et efficace • réduit l’anémie Attention! Bonne utilisation des antipaludiques MadagascarMars 2005
  41. 41. Interventions• Les co-infections – Prévention du VIH – Déparasitage intestinal :Mebendazole/3 mois pendant une année chez enfants <2ans Amelioration de l’anémie Meilleure prise de poids MadagascarMars 2005
  42. 42. Interventions• Les carences nutritionnelles – Carence en fer : rôle controversé, pourrait favoriser paludisme, et/ou diarrhées • Etude en Tanzanie: supplémentation en Fer chez enfants = - pas d’augmentation de la morbidité palustre - réduction de l’anémie - Femmes enceintes : apport en Fer, folates et autres micronutriments MadagascarMars 2005
  43. 43. Conclusions• Anémie observée en zone de transmissiondu paludisme – Fréquente et grave – Impact à cours terme : le patient – Impact à long terme : l’enfant – Multifactorielle, donc prise en charge globale MadagascarMars 2005
  44. 44. Le traitement de l’anémie en zone de transmission palustre est dans le développement durable MadagascarMars 2005

×