Cycles des Plasmodium : Phase sexuée chez l'anophèle

2 362 vues

Publié le

Cycles des Plasmodium : Phase sexuée chez l'anophèle - Présentation du 4e édition du Cours international « Atelier Paludisme » - Germaine RETOFA - Médecin - Ministère de la Santé et du Planning Familial - Service de Lutte Contre le Paludisme, Madagascar

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 362
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
15
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Cycles des Plasmodium : Phase sexuée chez l'anophèle

  1. 1. EVALUATION par les FACILITATEURS CYCLES DESPLASMODIUM:PHASE SEXUEE CHEZ L’ANOPHELEPrésenté par: Docteur RETOFA Germaine Médecin chef dans unCSB2 de Soamanitra( Beloha Androy) dans la Région d’ANDROY
  2. 2. INTRODUCTION:Les plasmodium doivent être présent ausein de l’anophèle femelle lors de sonrepas de sang infecté pour le rendreinfectieux d’où la phase sexuée.Cette phase a une grande importance surla transmission du paludisme.
  3. 3. PHASE SEXUEE CHEZ L’ANOPHELE DEROULEMENT:Cette phase s’effectue chez l’anophèle femelle infectée .En prenant son repas sanguin sur un paludéen l’anophèle femelle absorbe des gamétocytes mâles et femelles.
  4. 4. DUREE: C’est en fonction des espèces plasmodiales et la température.Tempéra P.falcipa P.vivax P.ovale P.malari ture rum ae 27°c 10 jours 8à9 jours 12 à 14 14 à 15 jours jours 25°c 10 jours 16 jours 15 à 20 jours 20°c 22 à 23 16 à 17 25 à 30 jours jours jours
  5. 5. Cette phase sexuée s’arrête lorsque la température moyenne est inférieure à 16°c pour le P.vivax et à 18° pour le c P.falciparum.La durée de cette phase est un élément capital dans la répartition géographique des espèces plasmodiales:c’est un ainsi que le P.vivax peut être transmis dans les régions tempérées,voir froides durant le court été boréal.
  6. 6. Les autres espèces qui nécessitent une période de développement plus longue à des températures plus élevées,sont cantonnés aux régions subtropicales et tropicales. De plus,ils ne peuvent être transmises que par des vecteurs ayant une grande longévité.
  7. 7. CONCLUSIONLa diversité génétique dans le P.falciparum:Si un anophèle femelle ingère un clone : pas de recombinaison.Si un autre anophèle femelle absorbe différents clones : recombinaisons possibles.
  8. 8. REFERENCESCycles des plasmodium chez l’homme et les anophèlesvecteurs.In:Mouchet J et al.Biodiversité du paludismedans le monde montrouge:John-libbey-Eurotext,2004 ;22-26Spreading the seeds of millionmurderingdeath*:metamorphoses of malaria in the mosquito.LukeA.Baton and Lisa C.Ranford-Cartwght.TRENDS inParasitology vol.21 N°.12 Décembre 2005

×