Compétence et capacité vectorielle

575 vues

Publié le

Compétence et capacité vectorielle - Conférence du 8e édition du Cours international « Atelier Paludisme » - MBANYE Hypax - Burundi - mbanye_h@yahoo.fr

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
575
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
31
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Compétence et capacité vectorielle

  1. 1. MBANYE HYPAX PNILP/BURUNDI 8ème EDITION "ATELIER1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  2. 2.  DEFINITION DES CONCEPTS  IMPLICATION DANS LA LUTTE CONTRE LE PALUDISME: moyen de mesure  IMPACT SUR TERRAIN  CONCLUSION 8ème EDITION "ATELIER1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  3. 3. 1er/04/2011 PALUDISME" IPM 20118ème EDITION "ATELIER N. Protopopoff et al., 2009.PLoS ONE Vol. 4 Issue 11
  4. 4. 8ème EDITION "ATELIER1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  5. 5.  Nombre d’inoculations attendues par jour à partir d’un cas humain infecté en contact avec une population anophélienne)  Mesure le potentiel de transmission 8ème EDITION "ATELIER1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  6. 6. Annelise Tran , 2005: Epidémiol. et santé anim., 47, 35-51 a*1er/04/2011 pn/-lnp Infestation hôte p n pn PALUDISME" IPM 20118ème EDITION "ATELIER vecteur Infestation m*aKai Matuschewski, 2006: Cellular Microbiology, 8, 1547–1556
  7. 7.  m: densité anophélienne a: Nombre de sujet humain piqués en 1jr/1 anophèle femelle (rapport taux d’anthropophilie/durée du cycle gonothrophique) ma: densité anophélienne agressive pour l’homme n: durée de vie de l’espèce plasmodial en jrs dans la zone d’étude et pendant la période d’étude, p: probabilité quotidienne de survie de la population anophélienne considérée (pn): âge épidémiologique dangereux (1/-lnp): espérance de vie (pn/- lnp):espérance de vie infectante 8ème EDITION "ATELIER1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  8. 8.  Proportion de piqûres d’anophèles infectés réellement infectant (vecteur infecté capable dêtre infectant et transmettre lagent infectieux à lhôte )=(efficacité)  Degré de co-adaptation du couple vecteur- agent infectieux dans un écosystème donné 8ème EDITION "ATELIER1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  9. 9. 1er/04/2011 PALUDISME" IPM 20118ème EDITION "ATELIERKai Matuschewski, 2006: Cellular Microbiology, 8, 1547–1556
  10. 10.  Présence d’hommes (infectés, infectants, susceptible)  Présence du vecteur (anthropophilie, densité, infectivité)  Conditions écologiques adéquates 8ème EDITION "ATELIER1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  11. 11.  Taux de piqûres par humain : capture sur appâts humains, pièges à odeurs, pièges lumineux ;  Taux de vecteurs piquant : identification des repas sanguins à laide de méthodes immunologiques ;  Durée du cycle gonotrophique: Intervalle entre les repas sanguins peut être mesuré à laide dexpériences de marquage/relâchage/recapture ;  Longévité des moustiques (morphologie des ovaires) et le taux de parité (structure du système trachéal) ;  Cycle dincubation extrinsèque (fn de la température externe et de lespèce plasmodiale): élevage et infestation expérimentale. 8ème EDITION "ATELIER1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  12. 12. 8ème EDITION "ATELIER1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  13. 13. • Nombre de nouveaux cas qui pourraient survenir à partir d’un cas unique « primaire » non immun et infectant en l’absence de toute mesure de lutte. R0 >1 population de parasites en croissance R0 = 1 population en stabilité R0 < 1 population• 1/r est période d’infectivité de l’hôte de parasites en disparition 8ème EDITION "ATELIER 1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  14. 14.  Le taux d’inoculation: h=m.a.s  L’indice de stabilité: =a/-lnp (<0,5 paludisme stable, >2,5 paludisme instable) 8ème EDITION "ATELIER1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  15. 15. Quoi? Méthodes?Diminuer ma (agressivité) MIILDA, AID, Zooprophylaxie, …..Diminuer a (antropophilie) MIILDA, Répulsif, AIDDiminuer p (taux de survie) MIILDA, AIDDiminuer b (infectivité des Vaccination,moustiques : compétence chimioprophylaxievectorielle)Diminuer 1/r (période médicamentsinfectante chez l’hommeAugmenter n (durée ducycle extrinsèque) 8ème EDITION "ATELIER1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  16. 16. 8ème EDITION "ATELIER1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  17. 17. Zhou et al. Malaria Journal 2010, 9:337 8ème EDITION "ATELIER1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  18. 18. N. Protopopoff et al., Malaria Journal 2007, 6:158-168 PEC MIILDA AID 1/an (début haute transmission) Enquêtes (parasitologique et entomologique) 2 par an 8ème EDITION "ATELIER 1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  19. 19. COUVERTU 2002 2003 2004 2005REAID 86% 95% 93% 94%MIILDA 78% 65% 53% 31% 8ème EDITION "ATELIER1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  20. 20. Diminution du nombre de piqûre 14 infectant 12A n o p h e le s d e n s it y 10 8 C-Valley 6 I-Valley 4 2 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 2002 2003 2004 2005 2006 Survey N. Protopopoff et al., Malaria Journal 2007, 6:158-168 8ème EDITION "ATELIER 1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  21. 21. N. Protopopoff et al., Am. J. Trop. Med. Hyg., 79(1), 2008, pp. 12–18 8ème EDITION "ATELIER1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  22. 22. N. Protopopoff et al., Am. J. Trop. Med. Hyg., 79(1), 2008, pp. 12–18 8ème EDITION "ATELIER1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  23. 23. N. Protopopoff et al. 2008, Trop.Med.and International Health vol. 13 no 12 pp 1479–1487 8ème EDITION "ATELIER 1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  24. 24.  La compréhension des CCV peut permettre de:  Mettre en place des stratégies de lutte efficace et réaliste par modélisation  Faire une surveillance active  Détection des zones potentiellement dangéreux (réceptivité et vulnérabilité) 8ème EDITION "ATELIER1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011
  25. 25. 8ème EDITION "ATELIER1er/04/2011 PALUDISME" IPM 2011

×