Traitement intermittent     chez l’enfant: mieux qu’un vaccin?     Emmanuel Maroafy RAKOTONDRAIBE   Ministère de la Santé ...
Plan• Pourquoi vacciner?• Immunité chez l’enfant.• Chimioprophylaxie et immunité.• Traitement intermittent.• Conclusion.  ...
Pourquoi vacciner?●   Sensibiliser le système immunitaire     –   http://www.pasteur.fr/actu/presse/dossiers/vaccins/princ...
Immunité chez l’enfant• Jusqu’à 6 mois: protection maternelle• 6 mois à 5 ans: enfant est très sensible• 5 à 15 ans: insta...
Chimioprophylaxie et immunité• Chimioprophylaxie = une prise régulière  de médicament à une dose non  thérapeutique. => em...
Chimioprophylaxie et prémunition                           (suite)• Une chimioprophylaxie prolongée empêche- t-  elle l’ac...
Chimioprophylaxie et prémunition                           (suite) • Une chimioprophylaxie prolongée empêche t-   elle l’a...
Traitement intermittent• Traitement présomptif intermittent: prise  d’antipaludique à dose thérapeutique complète à des  i...
Traitement intermittent                      (suite)  Quelques résultats1 - Massaga JJ. en Tanzanie, 2003 : enfants plus d...
Traitement intermittent                    (suite)2   - Une étude faite en Tanzanie par Schellenberg 2001:     l’administr...
Conclusion• Le TPI empêche le développement du paludisme chez  les enfants même si on l’arrête.• Les enfants sont protégés...
Question 1- Est-ce que le TPI ne compromet pas l’efficacité desautres vaccins de routine?=> OMS (TDR) recommande l’évaluat...
Question 2- Est - ce que le TPI donne la même efficacité dans les  zones à transmission saisonnière?     =>Etudes en cours...
Question 3- Pas de formulation adéquate disponible .    => l’OMS recommande le développement d’une    formulation liquide ...
Que faire?    « Wait and see ? »             Non.« Soyons   responsables »        Atelier paludisme 2004
MERCIAtelier paludisme 2004
Références- http://www.congoline.com/Tourism/paludisme.htm- http://www.ligue –palu.org/paludisme/vaccin.html- http://www.l...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Traitement intermittent chez l'enfant : mieux qu'un vaccin ?

496 vues

Publié le

Traitement intermittent chez l'enfant : mieux qu'un vaccin ? - Présentation de la 2e édition du Cours international « Atelier Paludisme » - RAKOTONDRAIBE Maroafy Emmanuel - MINISTERE de la SANTE et du PLANNING FAMILIAL de MADAGASCAR - Service de Lutte Contre le Paludisme - ramanuel@iris.mg

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
496
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Traitement intermittent chez l'enfant : mieux qu'un vaccin ?

  1. 1. Traitement intermittent chez l’enfant: mieux qu’un vaccin? Emmanuel Maroafy RAKOTONDRAIBE Ministère de la Santé et du Planning Familial ramanuel@iris.mg Atelier paludisme 2004
  2. 2. Plan• Pourquoi vacciner?• Immunité chez l’enfant.• Chimioprophylaxie et immunité.• Traitement intermittent.• Conclusion. Atelier paludisme 2004
  3. 3. Pourquoi vacciner?● Sensibiliser le système immunitaire – http://www.pasteur.fr/actu/presse/dossiers/vaccins/principes.html● Aider l’organisme au développement plus rapide de l’immunité – http://www.ligue-palu.org/paludisme/vaccin.html● Avoir une immunité suffisamment longue - http://www.congoline.com/Tourism/paludisme.htm● Réduire les effets pathogènes - Conférence Pr. Marcel HOMMEL Atelier paludisme 2004 Atelier paludisme 2004
  4. 4. Immunité chez l’enfant• Jusqu’à 6 mois: protection maternelle• 6 mois à 5 ans: enfant est très sensible• 5 à 15 ans: installation progressive de l’immunité• 15 ans et plus: acquisition de l’immunité si elle est entretenue Atelier paludisme 2004
  5. 5. Chimioprophylaxie et immunité• Chimioprophylaxie = une prise régulière de médicament à une dose non thérapeutique. => empêcher le développement des formes asexuées érythrocytaires jusqu’à un seuil clinique mais n’empêche pas l’infection. Atelier paludisme 2004
  6. 6. Chimioprophylaxie et prémunition (suite)• Une chimioprophylaxie prolongée empêche- t- elle l’acquisition de l’immunité?• Otoo L.N. 1988 , Gambie: 2 ans chimioprophylaxie avec Maloprim enfants entre 3 et 5 ans: => une diminution de l’immunité sans entraver son développement.• Picard J. et al., 1992, Gambie chimioprophylaxie de masse avec Maloprim : => diminution de la mortalité et de la morbidité sans détériorer lacquisition de l’immunité. Atelier paludisme 2004
  7. 7. Chimioprophylaxie et prémunition (suite) • Une chimioprophylaxie prolongée empêche t- elle l’acquisition de l’immunité? • Paul D. 2003, analyse des travaux : => la chimioprophylaxie du paludisme améliore les taux moyens dhémoglobine et réduit lanémie sévère, les accès de paludisme, lindice plasmodique et lindice splénique. • Greenwood B 2004, analyse des travaux: => la chimioprophylaxie est efficace et réduit la mortalité et la morbidité palustre chez les enfants vivant en zone d’endémie. Atelier paludisme 2004
  8. 8. Traitement intermittent• Traitement présomptif intermittent: prise d’antipaludique à dose thérapeutique complète à des intervalles de temps définies de tous les sujets cibles fébriles ou non Atelier paludisme 2004
  9. 9. Traitement intermittent (suite) Quelques résultats1 - Massaga JJ. en Tanzanie, 2003 : enfants plus de 6 mois avec l’ Amodiaquine en intervalle de 2 mois =>Une protection efficace dans la prévention de la fièvre due au paludisme dans 64.7% et après 4 mois d’arrêt il n’y a pas de rebond de la mortalité Atelier paludisme 2004
  10. 10. Traitement intermittent (suite)2 - Une étude faite en Tanzanie par Schellenberg 2001: l’administration de Sulfadoxine-Pyriméthamine aux enfants au moment de leur vaccination de routine en 3 prises à l’âge 2, 3 et 9 mois durant leur première année. => réduction de 50% l’incidence de l’anémie sévère et de 59% les épisodes palustres cliniques. Atelier paludisme 2004
  11. 11. Conclusion• Le TPI empêche le développement du paludisme chez les enfants même si on l’arrête.• Les enfants sont protégés quand ils sont très vulnérables (6 à 12 mois).• A défaut de vaccin , on peut préconiser le TPI pour protéger les enfants avant qu’ils acquièrent leur immunité. Atelier paludisme 2004
  12. 12. Question 1- Est-ce que le TPI ne compromet pas l’efficacité desautres vaccins de routine?=> OMS (TDR) recommande l’évaluation de l’impact deTPI (SP) sur la séroconversion des vaccins de routine. Atelier paludisme 2004
  13. 13. Question 2- Est - ce que le TPI donne la même efficacité dans les zones à transmission saisonnière? =>Etudes en cours au Ghana et à l’Ouest de Kenya Atelier paludisme 2004
  14. 14. Question 3- Pas de formulation adéquate disponible . => l’OMS recommande le développement d’une formulation liquide de la Sulfadoxine - Pyriméthamine Atelier paludisme 2004
  15. 15. Que faire? « Wait and see ? » Non.« Soyons responsables » Atelier paludisme 2004
  16. 16. MERCIAtelier paludisme 2004
  17. 17. Références- http://www.congoline.com/Tourism/paludisme.htm- http://www.ligue –palu.org/paludisme/vaccin.html- http://www.ligue –palu.org/paludisme/vaccin.html- Picard J., Mills A.,Greenwood B. 1992 The cost-effectiveness of chemoprophylaxis with Maloprim administered by primary health care workers in preventing death from malaria amongst rural Gambian children aged less than five years old. Trans R Soc Trop Med Hyg Nov-Dec; 86 (6):580-1- Greenwood B. 2004 The use of anti-malarial drugs to prevent malaria in the population of malaria-endemic areas;Am Trop Med Hyg 70 (1): 1-7- Julius J Massaga, Andrew Y Kitua,Martha M Lemnge, Jumaa A Akida,Lincoln N Malle,Anita M Rønn, Thor G Theander,Ib C Bygbjerg, May 2003. Effect of intermittent treatment with amodiaquine on anaemia and malarial fevers in infants in Tanzania:a randomised placebo-controlled trial The Lancet Vol. 361 pp 1853- 60,- http://www.who.int/tdr/publications/publications/pdf/pr16/me ...- WHO Weekly Epidémiological record N° 11, 15 March 2002 Atelier paludisme 2004

×