Interactions entre espèces dans les infections mixtes

292 vues

Publié le

Interactions entre espèces dans les infections mixtes - Présentation de la 2e édition du Cours international « Atelier Paludisme » - RAZAFINDRAKOTO Franck - MINISTERE de la SANTE et du PLANNING FAMILIAL de MADAGASCAR - Responsable Paludisme, DPS Antananarivo - razfrapat@yahoo.fr

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
292
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Interactions entre espèces dans les infections mixtes

  1. 1. Interactions entre espèces dans les infections mixtes Dr RAZAFINDRAKOTO Franck Patrick Direction Provinciale de la Santé et du Planning Familial Antananarivo-Madagascar04/05/2004 Atelier Paludisme 2004 1
  2. 2. Expression et la gravité selon les espècesPlasmodium vivax • Accès fébrilesPlasmodium ovale • n’évoluent jamais vers des formes gravesPlasmodium malaria • rechutes 4 à 5 ans après l’accès initial (Pv,Po) jusqu’à 20 ans pour Pm •. Accès fébriles • évolue vers paludismePlasmodium falciparum grave •. responsable de cas mortels04/05/2004 Atelier Paludisme 2004 2
  3. 3. Définition et Répartition infections mixtes :Deux espèces plasmodiales différentes ou plus chez un même individu répartition géographique : Exemple P.falciparium et P.malariae (Afrique intertropicale) P.falciparum et P.ovale (Afrique de l’ouest) P.falciparum et P.vivax (Asie- Amerique du sud) (Marc Gentilini & al.,)04/05/2004 Atelier Paludisme 2004 3
  4. 4. L’identification des espèces plasmodiales04/05/2004 Atelier Paludisme 2004 4
  5. 5. Technique et intérêt du diagnostic • Ne différencie pas 1-test à la bandelette P.vivax,P.ovale,P.malariae NOW ICT malaria test TEST Pf/Pv • faux (-) si parasitemie < 500 par microlitre Fournisseur FUMOUZE Immunochromatographiqu Principe e sur sang total HRP2 + Ag commun aux Antigène détecté 4 espèces plasmodiales Plasmodium falciparum etEspèce(s) détectée(s) Plasmodium vivax ,ovale, malariae (a)04/05/2004 Atelier Paludisme 2004 5
  6. 6. Technique et intérêt du diagnostic (suite)2 - lecture sur lame Chez l’homme normal : NFS : 8000 GB/µl de sang Compter 200 leucocytes : Si le nombre de parasites est <10 alors continuer lecture jusqu’à 500 leucocytes et appliquer la formule; Si le nombre de parasites est > 10 alors appliquer la formule; Formule de la densité parasitaire : • G.E: parasitemie Pour affirmer la présence de Nb parasites relevés X 8000 Nb de leucocytes comptés plasmodium F.M :diagnostique d’espèce04/05/2004 Atelier Paludisme 2004 6
  7. 7. Interprétation des résultats• Effet sur la risque de maladie : P.malariae + P.falciparum pas de protection croisée entre les espèces P.vivax + P.falciparum Protection contre la maladie de P. falciparum P.vivax + P.malariae Corrélation négative (l’un et l’autre )(Smith T & al., 2001)• Effet sur la production de gamétocyte : P.malarie + P.falciparum P.falciparum + P.malariae gamétocyte P.falciparum gamétocyte P.malariae ou P.falciparum + P.malariae Forme asexué Pm , P.falciparum inchangé(McKenzie FE & al.,2002)04/05/2004 Atelier Paludisme 2004 7
  8. 8. Interprétation des résultats (suite)• Effet sur la parasitemie : P.malariae + P.falciparum Réduit au moins 50% de parasitemie P.falciparum(Mason DP & al.,1999)• Intérêt de la connaissance de l’interaction entre espèces Aptitude à prendre une bonne décision en matière de lutte contre le paludisme04/05/2004 Atelier Paludisme 2004 8
  9. 9. Conclusion et perspective• Le diagnostique d’accès palustre basé sur simple examen clinique n’est pas fiable Faire G.E (diagnostic espèces et parasitemie)• Toute évolution anormale de l’ infection palustre bien traité (en dehors de résistance) Faire G.E (diagnostic d’ autre espèce et parasitemie)• Faire reculer le paludisme Maîtrise de l’interaction des espèces• Perspective Les recherches sur l’interaction des espèces seraient intéressantes dans l’avenir en vue d’adapter les stratégies de lutte contre le Paludisme04/05/2004 Atelier Paludisme 2004 9
  10. 10. MERCI DE VOTRE ATTENTION04/05/2004 Atelier Paludisme 2004 10
  11. 11. References• www.pasteur.fr/actu/presse/documentation/Paludisme.html• www.frm.org/informez/info_ressources_dossiers_article_chapitre.php,id=13&t• Mc Kenzie FE,Jeffery GM,Collins WE.2002 « Plasmodium malariae infection boots plasmodium falciparum gametocyte production »:• Smith T,Genton B,Baea K,Gibson N,Narara A,Alpers MP.2001 « Prospective risk of morbidity in relation to malaria infection in an area of high endemicity of multiple species of plasmodium »• Mason DP,McKenzie FE,Bossert WH. 1999 « The bloods stage dynamics of mixed Plasmodium malariae – Plasmodium falciparum infection »• www.impact-malaria.com/FR/GP/Pour_tout_connaitre_sur_le_paludisme/les_p...• www.impact-malaria.com/FR/GP/Pour_tout_connaitre_sur_le_paludisme/Les_p...• Marc Gentilini,Bernard Duflo « Médecine Tropicale » Flammarion Medecine-Science04/05/2004 Atelier Paludisme 2004 11

×