Angela N. RAHANITRARINIVOMADAGASCARQUELS SONT LES PARAMETRES ADOCUMENTER AVANT LA MISE EN PLACEDE LA STRATEGIE DE LUTTEANT...
Code de classementExcellente présentation : 5 étoiles colorées sur 5(voir diapositive de titre)Adressez vos questions ou c...
Angela N. RAHANITRARINIVOMADAGASCARQUELS SONT LES PARAMETRES ADOCUMENTER AVANT LA MISE EN PLACEDE LA STRATEGIE DE LUTTEANT...
AtelierPaludisme2009PARASITESHOMMEVECTEURSadultes larvesENVIRONNEMENTCV=m.a2.pn-Log(p)h=m.a.sGîtesPrécipitationEcosystèmeE...
Densité anopheliennePARAMETRESAtelierPaludisme2009LongévitéNombre de repas sanguinsLutte anti adulte•Espèces•Fluctuation d...
AtelierPaludisme2009ESPECES:habitats larvairesAn. arabiensis: culture de riz, puits, … (K. Walker and M. Lynch, 2007)momen...
AtelierPaludisme2009ECOSYSTEME: culture de riz gestion de l’ecosystème (Yasuoka et al., 2006)forêtssavaneSAISON: précipita...
AtelierPaludisme2009RESISTANCE: Zone de culture de coton au Nord du CamerounAn. gambiae s.l. sensible aux organophosphorés...
AtelierPaludisme2009COÛTS:• Pyrethrinoïde 16-19 US$ si 1 tour/an32-58 US$ si 2 tours/anDDT 20-30% moins cher que Pyrethrin...
PULVERISATION INTRA DOMICILIAIREAtelierPaludisme2009EXEMPLE DE CAMEROUNSUD NORDForêt denseAbsence de bétailVecteurs:Anthro...
METHODES MECANISMESPulvérisation intradomicilaire Répulsif et/ou tuant les moustiquesadultesMoustiquaires Imprégnés d’Inse...
BIBLIOGRAPHIEAtelierPaludisme2009Yasuoka et al., Community-based rice ecosystem management for suppressing vector anopheli...
MERCI!!AtelierPaludisme2009
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Quels sont les paramètres à documenter avant la mise en place de la stratégies de lutte antivectorielle pour le contrôle du paludisme ?

629 vues

Publié le

Quels sont les paramètres à documenter avant la mise en place de la stratégies de lutte antivectorielle pour le contrôle du paludisme ? - Présentation de la 7e édition du Cours international « Atelier Paludisme » - Rahanitrarinivo Angela - Madagascar - angela.pediatrie@yahoo.fr

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
629
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Quels sont les paramètres à documenter avant la mise en place de la stratégies de lutte antivectorielle pour le contrôle du paludisme ?

  1. 1. Angela N. RAHANITRARINIVOMADAGASCARQUELS SONT LES PARAMETRES ADOCUMENTER AVANT LA MISE EN PLACEDE LA STRATEGIE DE LUTTEANTIVECTORIELLE POUR LE CONTRÔLEDU PALUDISME?Ministère de la Santé et duPlanning FamilialMots-clés: malaria, vector control, strategyEVALUATIONpar les FACILITATEURS
  2. 2. Code de classementExcellente présentation : 5 étoiles colorées sur 5(voir diapositive de titre)Adressez vos questions ou commentaires à :atelier.paludisme@pasteur.mgBonne lecture !
  3. 3. Angela N. RAHANITRARINIVOMADAGASCARQUELS SONT LES PARAMETRES ADOCUMENTER AVANT LA MISE EN PLACEDE LA STRATEGIE DE LUTTEANTIVECTORIELLE POUR LE CONTRÔLEDU PALUDISME?Ministère de la Santé et duPlanning FamilialMots-clés: malaria, vector control, strategyEVALUATIONpar les FACILITATEURS
  4. 4. AtelierPaludisme2009PARASITESHOMMEVECTEURSadultes larvesENVIRONNEMENTCV=m.a2.pn-Log(p)h=m.a.sGîtesPrécipitationEcosystèmeEspècesComportementRésistance•Réduire le contact homme-vecteur•Réduire la densité vectorielleOBJECTIFS DE LUTTE ANTIVECTORIELLE
  5. 5. Densité anopheliennePARAMETRESAtelierPaludisme2009LongévitéNombre de repas sanguinsLutte anti adulte•Espèces•Fluctuation de la densité desvecteurs•Identification des gîteslarvaires•Zones•Précipitation•Ecosystème•Sensibilité ou résistancedes vecteurs•Rémanence des produits•ComportementLutte anti larvaireLutte anti adulteLutte anti larvaireLutte anti adulte
  6. 6. AtelierPaludisme2009ESPECES:habitats larvairesAn. arabiensis: culture de riz, puits, … (K. Walker and M. Lynch, 2007)moment de la fluctuation de la densité des vecteursAn. arabiensis: conditions sèche et chaudeAn. gambiae s.l. : pendant et immédiatement après saison de pluie (Jawara et al., 2008)La densité et la fréquence des espèces de larves des anophèles dans 5 typesd’habitats et la densité des anophèles adultes (Yasuoka et al., 2006)comportementanthropophile/zoophileexophage/endophageexophile/endophile
  7. 7. AtelierPaludisme2009ECOSYSTEME: culture de riz gestion de l’ecosystème (Yasuoka et al., 2006)forêtssavaneSAISON: précipitation élevéeZONES: urbaine Pulvérisation intra domiciliairerurale MII + lutte anti larvaire(K. Walker and M. Lynch, 2007)IDENTIFICATION DES GÎTES LARVAIRES: gîtes nombreux, extrêmement larges,inaccessibles ou éphémèreslutte anti larvaireMoustiquaires Imprégnés d’Insecticides (MII)
  8. 8. AtelierPaludisme2009RESISTANCE: Zone de culture de coton au Nord du CamerounAn. gambiae s.l. sensible aux organophosphorés et au carbamate (mortalité 99-100%)moins sensible au Dichlorodiphenyltrichloroethane (DDT) et au pyrethrinoïdeavant traitement coton: 91-98% de mortalitépendant traitement coton: niveau de résistance augmenteaprès traitement coton: niveau de résistance à 70%(Chouaïbou et al., 2008)REMANENCE des produits: longue durée
  9. 9. AtelierPaludisme2009COÛTS:• Pyrethrinoïde 16-19 US$ si 1 tour/an32-58 US$ si 2 tours/anDDT 20-30% moins cher que Pyrethrinoïde (Hanson et al., 2004)•Pulvérisation plus chère que MII (mesuré en coût/enfant couvert)•Rapport coût/efficacité MII très BON (Beyer et al., 2008)FACTEURS ANTHROPOLOGIQUES: acceptabilité de méthodeRefus de la pulvérisation intra domiciliaireNon acceptation des MII (Hanson et al., 2004)MOYENS: Budgets, répartition, distribution, transportsAUTRES PARAMETRES
  10. 10. PULVERISATION INTRA DOMICILIAIREAtelierPaludisme2009EXEMPLE DE CAMEROUNSUD NORDForêt denseAbsence de bétailVecteurs:AnthropophilesExophiles à 50%Indice parasitaire: au dessous de 1%SavaneBétail abondantVecteurs:Anthropophiles et zoophileExophile et endophileIndice parasitaire: non descendu audessous de 30%Carnevale and Mouchet, 2000
  11. 11. METHODES MECANISMESPulvérisation intradomicilaire Répulsif et/ou tuant les moustiquesadultesMoustiquaires Imprégnés d’Insecticides(MII)Répulsif et/ou tuant et protéger contreles piqûresAmélioration des habitats Prévenir l’entrée des moustiques àl’intérieur de la maisonModification ou gestion environnement Prévenir la ponte ou prévenirdéveloppement des larvesRépulsif spatial Prévenir contre les piqûresPrédateurs (poissons) Tuer les larvesInsectes régulateurs de croissance deslarvesTuer les larvesEntomopathogenique Tuer les larvesAtelierPaludisme2009Takken and Knols, 2009CONCLUSIONSERADIQUER la population anophelienne est-il possible?
  12. 12. BIBLIOGRAPHIEAtelierPaludisme2009Yasuoka et al., Community-based rice ecosystem management for suppressing vector anophelines in Sri Lanka,Transactions of the Royal Society of Trop Med and Hyg, 2006, 100: 995—1006K. Walker and M. Lynch, Contributions of Anopheles larval control to malaria suppression in tropical Africa: review ofachievements and potential, Medical and Veterinary Entomology, 2007, 21: 2–21Jawara et al., Dry season ecology of Anopheles gambiae complex mosquitoes in the Gambia,Malaria Journal2008, 7, 156: 1475-2875M. Chouaïbou et al., Dynamics of insecticide resistance in the malaria vector Anopheles gambiae s.l. from anarea of extensive cotton cultivation in Northern Cameroon, Trop Med and Int Health, 2008, 13: 476-86Killeen et al., Eradication of Anopheles gambiae from Brazil: lessons for malaria control in Africa?,Lancet InfectDis, 2002, 2: 618–27Beier et al., Integrated vector management for malaria control, Malaria Journal, 2008, 7Carneval and Mouchet, La lutte antivectorielle au Cameroun.Passé-présent-avenir. Réflexions, Bull Soc PatholExot, 2001, 94, 2: 202-209Takken and Knols, Malaria vector control: current and future strategiesTrends in Parasitology, 2009, 25, 3: 101-4Chippaux and Coosmans, La lutte antivectorielle, Bull Soc Pathol Exot, 2001, 94, 2bis, 165-8Hanson et al., The Economics of Malaria Control Interventions, WHO, 2004World Malaria report 2008, WHO
  13. 13. MERCI!!AtelierPaludisme2009

×