Méthodes et difficultés de    l’échantillonnage des anophèles vecteurs       sur le terrain      Jocelyn RATOVONJATO Group...
Objectifs• Faire l’inventaire des espèces présentes• Etudier leur abondance et leur comportement :         –   Agressivité...
Les méthodes d’échantillonnage des        vecteurs du paludisme• Stade imaginal     •   Capture manuelle sur gîtes de repo...
Méthodes manuelles– Intérêts    • Vecteurs capturés vivants => identification possible– Types   • Tubes à essai ou tube à ...
Récolte par aspersion                                       d’insecticide•       Intérêts    –       simple    –       éva...
Capture sur appâts humains•   Intérêts     –   simple, exige peu de matériels     –    évalue la population agressive     ...
Moustiquaires – pièges• Intérêts   – méthode quantitative   – effort de changer la méthode de capture directe sur homme   ...
Pièges à odeur                                    Type OBETIntérêts           étude de la préférence trophique           m...
Echantillonnage dans les abris                          extérieurs– Types    • Abris naturels : étables…    • Abris artifi...
Pièges lumineux type CDC•   Intérêts     – établir la composition de la faune anophélienne     – échantillonnage à l’intér...
Biologie des adultes            Objectifs                Endophagie    Endophilie/      répartition                       ...
Echantillonnage des vecteurs et          évaluation de la transmission•    Méthodes    1.   capture sur homme (intérieur e...
Méthodes d’ échantillonnage des      stades aquatiques
Pourquoi échantillonner les                stades aquatiques ?— Intérêts–   déterminer espèces présentes–   évaluer l’effi...
Discussion - Conclusion•   Echantillonnage = fraction de la population     ⇒ Représentativité des données collectées ?•   ...
Bibliographie1. Mosquito ecology – Field Sampling Methods, Second edition - M WSERVICE – Vector Biology and Control, Liver...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Méthodes et difficultés de l'échantillonnage des anophèles vecteurs sur le terrain

1 239 vues

Publié le

Méthodes et difficultés de l'échantillonnage des anophèles vecteurs sur le terrain - Présentation de la 1ère édition du Cours international « Atelier Paludisme » - RATOVONJATO Jocelyn, Médecin, IP de Madagascar.

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 239
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
25
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Méthodes et difficultés de l'échantillonnage des anophèles vecteurs sur le terrain

  1. 1. Méthodes et difficultés de l’échantillonnage des anophèles vecteurs sur le terrain Jocelyn RATOVONJATO Groupe de recherche sur le paludisme Atelier sur le paludisme 24 Avril 2003
  2. 2. Objectifs• Faire l’inventaire des espèces présentes• Etudier leur abondance et leur comportement : – Agressivité => transmission – Préférences trophiques – Endo-exophagie – Endo-exophilie
  3. 3. Les méthodes d’échantillonnage des vecteurs du paludisme• Stade imaginal • Capture manuelle sur gîtes de repos • Pulvérisation d’insecticide à l’intérieur des maisons • Echantillonnage direct sur appâts (homme ou animal) • Pièges lumineux type CDC • Piège OBET • Moustiquaires – pièges • Echantillonnage par des pièges de sorties• Stades aquatiques • Récipient émaillé • Filets • Louche
  4. 4. Méthodes manuelles– Intérêts • Vecteurs capturés vivants => identification possible– Types • Tubes à essai ou tube à hémolyse (densité faible) • Aspirateur (forte densité)– Difficultés • Non quantitative • Temps de recherche long • Proportion de moustiques échappant aux chercheurs • Accessibilité au lieux de repos (variable selon le stade gonotrophique) • Résultats dépend du zèle du chercheur
  5. 5. Récolte par aspersion d’insecticide• Intérêts – simple – évalue la densité anophélienne endophile• Difficultés – échappement des moustiques Cases ouvertes, séparations internes imparfaites – refus de la pulvérisation d’insecticide – moustiques abîmés => empêche différenciation des formeS – possibilité d’apparition d’un effet répulsif de l’insecticide utilisé
  6. 6. Capture sur appâts humains• Intérêts – simple, exige peu de matériels – évalue la population agressive – densité vecteurs faible : captureurs - appâts – densité forte : un appât humain + deux assistants captureurs• Difficultés – facteurs personnels =>roulement des captureurs et des appâts – recrutement d’effectifs assez nombreux – surveillance stricte des captureurs – problème éthique : exposition aux maladies vectorielles
  7. 7. Moustiquaires – pièges• Intérêts – méthode quantitative – effort de changer la méthode de capture directe sur homme – principe simple <= moustiquaire L’homme appât n’a pas à rester éveiller• Difficultés • exige une surveillance stricte • calcul de l’ouverture de la moustiquaire – piège – ouverture large moustique mâle peuvent y entrer surestimation de l’anthropophilie
  8. 8. Pièges à odeur Type OBETIntérêts étude de la préférence trophique méthode visant à éliminer le contact appât/vecteurDifficultés matériel lourd à mettre en œuvre
  9. 9. Echantillonnage dans les abris extérieurs– Types • Abris naturels : étables… • Abris artificiels : Puits de MUIRHEAD-THOMSON– Difficultés • Non utilisable dans des endroits à risque d’inondation • Existence de nappe d’eau souterraine près de la surface
  10. 10. Pièges lumineux type CDC• Intérêts – établir la composition de la faune anophélienne – échantillonnage à l’intérieur des maisons• Difficultés – Afrique : utilisation limitée en présence des lumières parasites
  11. 11. Biologie des adultes Objectifs Endophagie Endophilie/ répartition Parité /exophagie exophilie spatio-temporelleMéthodespar aspirateur - - + +/-capture sur homme + + - +vaporisation insecticide - - + +pièges - lumineux + +/- - +puits Muirhead-Thomson - - + +OBET + - - +Moustiquaires-pièges +/- +/- - +Pièges de sorties - - +/- +
  12. 12. Echantillonnage des vecteurs et évaluation de la transmission• Méthodes 1. capture sur homme (intérieur et extérieur) 2. pièges – lumineux 3. (Vaporisation)• Intérêts – direct : calcul du P/H/nuit (ma) => capacité vectorielle – indirect : taux d’infectivité des moustiques (s)
  13. 13. Méthodes d’ échantillonnage des stades aquatiques
  14. 14. Pourquoi échantillonner les stades aquatiques ?— Intérêts– déterminer espèces présentes– évaluer l’efficacité d’un programme de lutte anti-larvaire– détermination les gîtes de ponte des adultes– déterminer si stades aquatiques sont présents après une lutte anti-adulte– vecteurs dont le stade imaginal est difficile à collecter— Les méthodes disponibles – prélèvement direct par pipette – puisage avec de récipients émaillés – filet– Les difficultés – taille inadéquate des gîtes – données quantitatives difficiles à interpréter – larves de certains espèces difficile à collecter
  15. 15. Discussion - Conclusion• Echantillonnage = fraction de la population ⇒ Représentativité des données collectées ?• Choix des méthodes à utiliser – Selon objectif et contexte surtout épidémiologique• Echantillonnage des vecteurs sur le terrain : travail d’ équipe
  16. 16. Bibliographie1. Mosquito ecology – Field Sampling Methods, Second edition - M WSERVICE – Vector Biology and Control, Liverpool, Liverpool School ofTropical Medecine2. OMS – Guide d’Entomologie appliqué à la lutte antipaludique dans larégion africaine de l’OMS3. Duchemin JB, Tsy JM, Rabarison P, Roux J, Coluzzi M, Costantini CZoophily of Anopheles arabiensis and An. gambiae in Madagascardemonstrated by odour-baited entry traps.Med Vet Entomol. 2001 Mar;15(1):50-57.4. http ://www.Pasteur.fr/santé/socpathex/pdf/2001n2b/Dia.pdf5. http://pest.cabweb.org/PDF/BER/BER88-5/503.pdf6. A new odour baited- trap to collect host seeking mosquitoesCostantini et al . Parassitologia 35 : 5 – 9 ; 1993.

×