Vos photos en ligne, usages et protection

3 592 vues

Publié le

Vos photos en ligne, usages et protection

Partager une photo via internet
Les réseaux sociaux

Les plateformes d’hébergement

Exemples :

OneDrive
Google+
Flickr

La sécurité


Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 592
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 598
Actions
Partages
0
Téléchargements
34
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Vos photos en ligne, usages et protection

  1. 1. Vos photos en ligne usages et protection Médiathèque Lorient
  2. 2. Vos photos en ligne, usages et protection • Selfies, voyages, évènements, fêtes... Toutes les occasions sont bonnes pour réaliser un cliché. • C’est d’autant plus facile lorsque l’on possède un smartphone dont le capteur photo rivalise bien souvent avec un véritable appareil photo. • Garder pour soi ces photos sur la mémoire du téléphone ou sur le disque d’un ordinateur, ce serait dommage. • C’est si tentant de les partager auprès de ses relations ! Médiathèque Lorient
  3. 3. Médiathèque Lorient
  4. 4. Vos photos en ligne, usages et protection • Présentation • Partager une photo via internet • Les réseaux sociaux • Les plateformes d’hébergement Exemples : • OneDrive • Google+ • Flickr • La sécurité Médiathèque Lorient
  5. 5. Vos photos en ligne, usages et protection • C’est tout l’objet de sites spécialisés dans le stockage et le partage d’albums photos. • Qu’il s’agisse de Google avec Google+ (ex-Picasa), de Yahoo avec Flickr les sites permettant de poster des photos de façon privative ou publique sont nombreux. http://www.linternaute.com/photo_numerique/partage/1223715-sites-de-partage- de-photos-et-stockage/ Médiathèque Lorient
  6. 6. Partager ses photos sur internet Globalement, comment ça marche ? • 1. Inscrivez-vous • 2. Créez un album (ce sera votre espace de partage de photos sur Internet, réfléchissez bien à son nom). • 3. Téléchargez les photos que vous souhaitez partager depuis votre ordinateur • 4. Vous pouvez organiser vos photos en sous-album ou galerie • 5. Pour les partager, il suffit d’envoyer l’URL de votre album (ou de votre galerie) aux personnes concernées. • 6. Vous pouvez créer vos albums en mode public si vous le souhaitez (pas besoin d’invitation pour le consulter). Médiathèque Lorient
  7. 7. Quelques questions avant d’utiliser une plateforme de photos en ligne • Comment s’inscrire ? • Comment importer une photo ? • Comment importer une vidéo ? • Comment créer un album ? • Comment régler les paramètres de confidentialité d’une photo ? • Comment partager une photo ? • Comment partager un album ? • Comment supprimer une photo ? • Comment supprimer un album ? • Comment récupérer une photo ? • Comment récupérer une vidéo ? Médiathèque Lorient
  8. 8. Médiathèque Lorient
  9. 9. Pourquoi publions-nous autant de photos en ligne ? http://www.cnil.fr/linstitution/actualite/article/article/publication-des-photos-sur- internet-comment-partager-sans-se-sur- exposer/?tx_ttnews%5bbackPid%5d=2&cHash=6673f6177fb44dc3d6ea5fb683788052 Médiathèque Lorient
  10. 10. En 2012… 3 ans déjà • Chaque jour plus de 300 millions de photos sont partagées sur les réseaux sociaux. Compte tenu de cet engouement, la Cnil a récemment demandé à TNS Sofres de mener une étude auprès des internautes français afin de comprendre quelle place occupent aujourd’hui les photos dans leur vie numérique. Médiathèque Lorient
  11. 11. Les photos, vecteur central du "marketing de soi" • 58% des internautes déclarent publier des photos sur des sites, blogs ou réseaux sociaux. Ce chiffre atteint 86% chez les 18-24 ans. • Plus de la moitié des internautes (54%) prennent des photos d'abord dans le but de les publier. • Plus de 40% des internautes avouent rechercher des photos d'eux ou d'autres personnes via un moteur de recherche, par curiosité ou avant un rendez-vous par exemple. • Près de 60% chez les 18-24 ans. Médiathèque Lorient
  12. 12. Trois générations se distinguent avec des pratiques et des besoins différents • Très actifs sur les réseaux sociaux, ils vont principalement publier des photos de leurs amis et d'eux-mêmes. Très préoccupés par leur image sur Internet, ils essaient prudemment de contrôler l'accès à leurs photos mais ne connaissent pas encore toutes les possibilités. 13-17 ans : le désir de s'exposer et de partager avec ses amis Médiathèque Lorient
  13. 13. 18-24 ans : la liberté de s'exprimer avant tout • Ce sont ceux qui jouent le plus avec le pouvoir de communication des photos : la liberté de publier et de rendre accessible ou non leurs photos prime sur le reste. • Ils pensent maîtriser les outils à leur disposition. • Pourtant, ils ont majoritairement déjà été gênés par une photo d'eux publiée et près d'1/3 disent même qu'une photo d'eux a déjà eu un impact négatif sur leur vie personnelle. Médiathèque Lorient
  14. 14. 51 ans et plus : une exposition moindre mais un manque de maîtrise des paramètres • Les internautes les plus âgés publient des photos plus classiques, dans l'esprit de l'album qu'on partage en famille : des photos de lieux de vacances et de paysages. • Le risque réside donc moins dans la nature des photos publiées que dans le manque de maitrise des outils qui sont peu connus. • Ils disent agir une fois les photos publiées au lieu de contrôler avec soin avant la publication. Médiathèque Lorient
  15. 15. Médiathèque Lorient
  16. 16. Le premier niveau de partage : le mail • Vous souhaiter envoyer une ou des photos à une de vos relation, vous pouvez le faire simplement par mail en pièce jointe. • Pour un envoi de quelques images pas de problème, la capacité de transfert de pièces jointes s’est améliorée, mais reste limitée. • Pour le partage d’un album il est préférable de se servir d’une plateforme de partage en ligne. Médiathèque Lorient
  17. 17. Partager une photo via un réseau social • L’ajout d’une image ou plus vers vos amis des réseaux sociaux est chose très courante, voire exclusive. • Si vous utilisez un téléphone intelligent ou une tablette cela ce fait bien souvent de votre galerie photo ou directement via l’application. • C’est étudié pour ! Médiathèque Lorient
  18. 18. Facebook • Facebook est massivement exploité par ses utilisateurs afin de partager des photos. • Simple, efficace, il faut dire que Facebook offre une visibilité large et instantanée à ses cercles d’amis ou publiquement. L’utilisateur peut taguer les clichés, les commenter, les partager à foison… tout est conçu pour faciliter ces différentes tâches. Médiathèque Lorient
  19. 19. Facebook • Mais voilà, cette simplicité apparente à un revers : la difficulté de parvenir à garder le contrôle sur les images publiées et leur utilisation à posteriori. • De plus, il faut absolument savoir que par définition, toute photo publiée sur Facebook appartient à… Facebook. • Ceci bien accepté, l’internaute dispose d’un espace de partage quasi illimité. Médiathèque Lorient
  20. 20. De votre Pc via Twitter, Facebook Médiathèque Lorient
  21. 21. De votre PC via Flickr Médiathèque Lorient
  22. 22. Réseaux sociaux Numériques •Partages d’images : exemples • Pinterest •Instagram Médiathèque Lorient
  23. 23. Médiathèque Lorient
  24. 24. Pinterest • Le concept est dans le nom : "pin" pour "épingle", "interest" pour "intérêt". Il s’agit de partager ses passions via un immense réseau social dédié aux illustrations. • Chaque image trouvée sur Pinterest, via le moteur de recherche du site, peut être épinglée puis partagée sur l’espace dédié à l’utilisateur. • Même s’il est possible de créer des albums privatifs, il faut garder à l’esprit qu’ici, tout est public par défaut. • Comme atout, Pinterest propose un Widget et un bouton de navigateur permettant "d’épingler" à la volée toute image sans avoir à se connecter au site. • Astucieux et efficace, aussi simple et concis que Twitter ! Médiathèque Lorient
  25. 25. Médiathèque Lorient
  26. 26. Instagram • Au printemps 2012, Facebook a fait l'acquisition d'Instagram pour environ un milliard de dollars dont une partie sous forme d'actions, en précisant vouloir garder l'indépendance du service. • Facebook a changé les conditions générales d'utilisation de l'application, permettant au producteur de l’application d'exploiter commercialement les photographies des utilisateurs et de permettre le croisement des données sur les utilisateurs entre les deux sociétés. Médiathèque Lorient
  27. 27. Pourquoi stocker ses photos ailleurs que sur son PC ? Médiathèque Lorient
  28. 28. Pourquoi stocker ses photos ailleurs que sur son PC ? • Les services de stockage en ligne vous proposent de conserver, d’éditer ou même de partager toutes vos données sur le web. • Mais ils ne se contentent pas « que » de ce genre d’opération. • Ils vous offrent aussi des outils permettant de classer facilement tous vos clichés et même de les retoucher. Il y a en fait plusieurs avantages à utiliser un service de stockage en ligne de photo Médiathèque Lorient
  29. 29. Le Cloud, c’est quoi ? • Le Cloud désigne l’ensemble des services s'effectuant sur un serveur distant. • En clair, il s'agit de toutes les opérations qui sont réalisées sur un ordinateur autre que le vôtre. • Le Cloud vous donne en effet accès à de nombreux services, quel que soit l’appareil que vous utilisez, puisque tout se déroule depuis votre navigateur. Vous pouvez par exemple rédiger un document, créer une feuille de calcul ou mettre en forme une présentation sans installer la suite Microsoft Office sur votre ordinateur, votre tablette ou votre smartphone. • Mais vous avez aussi la possibilité d’éditer des fichiers multimédias : grâce au Cloud, vous pouvez créer votre propre musique en ligne, ou stocker et retoucher des photos. Et c’est cette dernière partie qui va nous intéresser ici http://www.tomsguide.fr/article/comparatif-choisir-stockage-photo-ligne,2- 1573.html Médiathèque Lorient
  30. 30. Sauvegarde • Vous conservez une sauvegarde de toutes vos photos, quoiqu’il arrive. • En cas de panne de votre disque dur ou de votre SSD sur votre PC ou votre Mac, vous pouvez récupérer toutes vos données depuis le Cloud. Médiathèque Lorient
  31. 31. Compatibilité • La grande force du Cloud, c’est sa compatibilité. Vous pouvez accéder à toutes vos données depuis n’importe quel appareil doté d’un navigateur, peu importe la marque et le modèle d’ordinateur, de smartphone, de tablette, de téléviseur, de lecteur multimédia, etc. Médiathèque Lorient
  32. 32. Via le navigateur • Vous n’avez rien à installer. Un simple navigateur suffit. Par conséquent, vous pouvez récupérer ou travailler sur des photos depuis un PC qui n’est pas le vôtre, sans « polluer » la machine. Médiathèque Lorient
  33. 33. Synchronisation • Les données sont généralement synchronisées automatiquement. • Un petit logiciel client travaille en tâche de fond. • Lorsque vous modifiez un fichier partagé sur le Cloud, celui-ci se synchronise automatiquement avec la version qui est stockée en local sur votre ordinateur /et inversement automatiquement modifiée sur l’espace de stockage en ligne. • Ce genre de client existe avec des services comme Microsoft OneDrive, Google Drive ou Dropbox. Médiathèque Lorient
  34. 34. Smartphone, Tablettes • La synchronisation est également automatique depuis un mobile : l’application Galerie sur Android, par exemple, propose d’envoyer automatiquement les nouveaux clichés pris avec le smartphone vers l’espace Google Drive de l’utilisateur. Médiathèque Lorient
  35. 35. De combien d’espace peut-on profiter sur un service gratuit ? • Lorsque vous souscrivez à un service de Cloud gratuit, vous obtenez généralement un espace qui varie de 2 à 15 Go. Il est même possible de « pousser » jusqu’à 20 Go en parrainant certains de vos amis. • La seule exception, c’est Flickr : ce service dédié uniquement à la photo et la vidéo vous offre gracieusement 1 To d’espace. Médiathèque Lorient
  36. 36. Quels types de fichiers peut-on stocker sur un espace en ligne gratuit ? • En théorie, vous pouvez stocker toutes les extensions inimaginables sur la plupart des services de stockage en ligne. • Cependant, il existe des sites dédiés uniquement à la photo, et à rien d’autre. Dans un cas comme Flickr, impossible de charger autre chose qu’une photo ou une vidéo. Médiathèque Lorient
  37. 37. Qui peut avoir accès à ses photos ? • Tous les services de stockage proposent un accès privé aux photos que vous déposez sur votre compte. • En clair, vous et vous seul avez accès à ces photos. • En revanche, la quasi-totalité des services en ligne (Dropbox, Google Drive, OneDrive, etc.) propose une fonction de partage. Médiathèque Lorient
  38. 38. Qui peut avoir accès à ses photos ? • Avec le partage, vous avez la possibilité de mettre à disposition vos clichés sur les réseaux sociaux. • Pour un partage plus discret, vous choisissez quelles photos peuvent être partagées, et avec quelles personnes. Vos amis recevront une notification par email, avec un lien d’accès HTML. Médiathèque Lorient
  39. 39. Les photos sont-elles bien sécurisées ? • En principe, les serveurs d’un service de stockage en ligne sont difficilement pénétrables. • Mais par précaution, évitez quand même de déposer des photos trop « personnelles ». Et utilisez toujours un mot de passe assez complexe pour vous identifier sur votre espace de stockage en ligne. Médiathèque Lorient
  40. 40. Un espace personnel, mais pas totalement privé • Tous les services protègent l'accès aux données de leurs clients via le traditionnel couple identifiant/mot de passe. • Bien souvent, les données sont stockées en clair sur les serveurs du fournisseur de service. • Chez Google ou Microsoft, c'est même une certitude : ces sociétés se réservent le droit de faire analyser par des robots logiciels les données qu'elles hébergent afin, par exemple, de supprimer des contenus contraires à leurs valeurs. • Un pédophile a récemment été arrêté aux États-Unis après que Microsoft a averti la police qu'il partageait des images pédopornographiques sur OneDrive. Médiathèque Lorient
  41. 41. Evitez la surveillance, c’est possible • Certains services de stockage ont une approche totalement opposée : ils permettent de chiffrer totalement les données et laissent la clé du chiffrement uniquement dans les mains de l'utilisateur. • Il existe également des applications tierces, comme Boxcryptor, ajoutant cette fonctionnalité aux services qui en sont dépourvus. Médiathèque Lorient
  42. 42. Testons trois services Médiathèque Lorient
  43. 43. Partagez, synchronisez via le « cloud » de Windows Médiathèque Lorient
  44. 44. L'application de bureau OneDrive est intégrée à Windows 8.1 OneDrive propose un stockage gratuit dans le Cloud de 15 Go inclus avec votre compte Microsoft. Médiathèque Lorient
  45. 45. • L’utilisation du programme sous Windows 8.1 nécessite l’ouverture d’une session sous • un compte Microsoft ; si ce n’est pas le cas vous devrez créer un utilisateur compte Microsoft sur votre PC. • Si vous ne voulez pas ouvrir une session avec un compte Microsoft vous pourrez toujours accéder à votre OneDrive avec un navigateur Internet Médiathèque Lorient
  46. 46. 15 Go gratuit Médiathèque Lorient
  47. 47. Ajout de vos fichiers à OneDrive Médiathèque Lorient
  48. 48. J’ajoute une photo Médiathèque Lorient
  49. 49. Sélectionner les photos à copier vers le dossier sélectionné Médiathèque Lorient
  50. 50. Jouez du clic droit Médiathèque Lorient
  51. 51. Jouez du clic droit, afficher la barre de tâches Médiathèque Lorient
  52. 52. Copier, coller Médiathèque Lorient
  53. 53. C’est dans OneDrive Médiathèque Lorient
  54. 54. Partagez Médiathèque Lorient
  55. 55. Pour déplacer des fichiers vers OneDrive à l'aide de l'application OneDrive • Quand vous déplacez des fichiers, vous les supprimez du PC pour les ajouter à OneDrive. • Appuyez ou cliquez sur la flèche à côté de OneDrive et choisissez Ce PC. • Accédez aux fichiers que vous voulez déplacer, puis balayez vers le bas ou cliquez avec le bouton droit dessus pour les sélectionner. • Appuyez ou cliquez sur Couper. • Appuyez ou cliquez sur la flèche à côté de Ce PC et choisissez OneDrive pour naviguer jusqu'à un dossier de votre OneDrive. • Balayez vers le centre à partir du haut ou du bas de l'écran ou cliquez avec le bouton droit pour ouvrir les commandes d'application, puis appuyez ou cliquez sur Coller. Médiathèque Lorient
  56. 56. • Pour déplacer des fichiers vers OneDrive à l'aide de l'Explorateur de fichiers • Quand vous déplacez des fichiers, vous les supprimez du PC pour les ajouter à OneDrive. Faites glisser des fichiers de la liste du volet droit vers OneDrive dans le volet gauche. Médiathèque Lorient
  57. 57. Je me connecte à OneDrive en ligne Médiathèque Lorient
  58. 58. Je me connecte à OneDrive en ligne Médiathèque Lorient
  59. 59. Votre espace en ligne https://onedrive.live.com Médiathèque Lorient
  60. 60. Votre stockage Médiathèque Lorient
  61. 61. Photos dans OneDrive Médiathèque Lorient
  62. 62. Créer votre premier album Médiathèque Lorient
  63. 63. Ajout de photos Médiathèque Lorient
  64. 64. Télécharger des fichiers vers votre OneDrive Médiathèque Lorient
  65. 65. Ici nous avons décidé de télécharger un dossier contenant des photos Médiathèque Lorient
  66. 66. Vos photos sont en ligne dans OneDrive Médiathèque Lorient
  67. 67. Vous pouvez alimenter vos albums OneDrive Médiathèque Lorient
  68. 68. Le nouveau dossier est apparu dans le stockage OneDrive de l’Ordinateur Synchronisation entre le Cloud et votre disque dur Médiathèque Lorient
  69. 69. Je partage un album pour consultation Médiathèque Lorient
  70. 70. Je partage ce dossier vers un ami qui dispose de OneDrive Médiathèque Lorient
  71. 71. Mes photos sont dans mon espace Cloud OneDrive Médiathèque Lorient
  72. 72. Enregistrement automatique sur OneDrive • Effectuez un balayage à partir du bord droit de l’écran, puis appuyez sur Paramètres et sur Modifier les paramètres du PC. • (Si vous utilisez une souris, pointez dans le coin inférieur droit de l’écran, déplacez le pointeur vers le haut, cliquez sur Paramètres, puis sur Modifier les paramètres du PC.) • Pour les documents, appuyez ou cliquez sur OneDrive, puis activez Enregistrer les documents sur OneDrive par défaut. • Pour les photos, appuyez ou cliquez sur Pellicule, puis choisissez Charger des photos de bonne qualité ou, pour des copies avec une résolution supérieure, choisissez Charger des photos de qualité optimale. Médiathèque Lorient
  73. 73. OneDrive dans Paramètres du PC Médiathèque Lorient
  74. 74. Médiathèque Lorient
  75. 75. La sécurité de vos fichiers sur OneDrive. • Voici quelques suggestions qui vous permettront de protéger vos fichiers sur OneDrive : • Créez un mot de passe sécurisé. • Ajoutez des informations de sécurité à votre compte Microsoft. • Vous pouvez ajouter des informations comme votre numéro de téléphone, une adresse de messagerie de secours et une question de sécurité avec sa réponse. • De cette façon, si vous oubliez votre mot de passe ou que votre compte est piraté, nous pouvons utiliser vos informations de sécurité pour vérifier votre identité et vous aider à accéder de nouveau à votre compte. • Utilisez une vérification en deux étapes. Cette mesure protège votre compte en vous demandant d'entrer un code de sécurité supplémentaire quand vous vous connectez à un appareil qui n'est pas de confiance. Médiathèque Lorient
  76. 76. Le mode d’emploi sur le site de Microsoft http://windows.microsoft.com/fr-xf/windows-8/getting-started-onedrive-tutorialMédiathèque Lorient
  77. 77. Médiathèque Lorient
  78. 78. Nota : Picasa version 3.9 Avec l’outil de sauvegarde automatique de Google+ Nota : Il est maintenant plus facile que jamais de sauvegarder toutes vos photos avec l'outil de sauvegarde automatique de Google+, disponible avec Picasa pour Windows et Mac. Synchronisez automatiquement les photos à partir de votre ordinateur de bureau et chaque fois que vous associez un téléphone, un appareil photo ou une carte de stockage à Google+. Médiathèque Lorient
  79. 79. Google+ : un gestionnaire de photos pour les utilisateurs Gmail • Tout internaute possédant une adresse Gmail dispose d’un espace de stockage dédié à la photo. • Il est possible de partager celles-ci avec l’ensemble des contacts Google+, via la création de cercles d’amis. • Google permet aux utilisateurs de smartphones sous Android de charger automatiquement les clichés pris avec le smartphone directement sur cet espace. • Bonus : Google+ propose un petit logiciel de retouche. • Attention : par défaut, les photos partagées en mode public peuvent être utilisées en toile de fond de produits Google. Médiathèque Lorient
  80. 80. Google + : Photos Médiathèque Lorient
  81. 81. Synchronise vos photos à partir de votre ordinateur Médiathèque Lorient
  82. 82. Importer des photos Médiathèque Lorient
  83. 83. Importation d’un lot de photos Médiathèque Lorient
  84. 84. Installer la sauvegarde automatique Médiathèque Lorient
  85. 85. Ajouter le module de sauvegarde automatique Médiathèque Lorient
  86. 86. Régler votre outil de sauvegarde Médiathèque Lorient
  87. 87. Affinez vos réglages Médiathèque Lorient
  88. 88. C’est parti ! Médiathèque Lorient
  89. 89. Sauvegarder Médiathèque Lorient
  90. 90. Partagez ? Médiathèque Lorient
  91. 91. Vos photos Google+ Différents modes d’affichages de votre photothèque Médiathèque Lorient
  92. 92. Vos photos Google+ Médiathèque Lorient
  93. 93. Plus ! Médiathèque Lorient
  94. 94. Albums Médiathèque Lorient
  95. 95. Modifier le niveau de partage d’un album Médiathèque Lorient
  96. 96. Organiser un album Médiathèque Lorient
  97. 97. Ajouter des images à un album à partir de votre galerie photos Google + Médiathèque Lorient
  98. 98. Copier Médiathèque Lorient
  99. 99. Copier dans un album Médiathèque Lorient
  100. 100. Barre d’outils, informations sur une photo Médiathèque Lorient
  101. 101. Vérifier votre niveau de partage Médiathèque Lorient
  102. 102. Retoucher ses photos Ajouter des filtres Médiathèque Lorient
  103. 103. A vous de jouer Médiathèque Lorient
  104. 104. Partager sur Google + à partir de Picasa Médiathèque Lorient
  105. 105. Synchronisation d’un album Médiathèque Lorient
  106. 106. Partager via Google+ Médiathèque Lorient
  107. 107. Picasa Albums Web et Google+ • Google+, un nouvel espace pour vos photos : vos albums s'affichent sur votre page d'accueil Google+, tandis que votre profil Google+ s'enrichit de deux nouveaux onglets intitulés Photos et Vidéos. • Les droits d'accès à vos albums ne changent pas : les visiteurs peuvent consulter vos albums publics et ceux que vous avez partagés avec eux. Médiathèque Lorient
  108. 108. Google + • Vos amis peuvent partager vos photos avec d'autres personnes : les contacts avec lesquels vous avez partagé des photos et des vidéos peuvent les partager à leur tour sur Google+. • Pour éviter ce partage avec d'autres personnes sur Google+, verrouillez l'album ou le post, ou définissez le niveau de visibilité de l'album sur Vous uniquement. Médiathèque Lorient
  109. 109. Google + • Vérifiez l'accessibilité d'un album : les contacts autorisés à afficher un message ou un album peuvent également savoir avec qui il est partagé dans Google+. • Vous pouvez également afficher et modifier les paramètres de partage pour tous les albums à partir d'un seul emplacement. Médiathèque Lorient
  110. 110. Google + Partagez vos photos avec ceux qu'elles intéressent : • postez vos photos dans les cercles Google+ pertinents, par exemple "Famille", "Collègues" ou "Club de lecture". Médiathèque Lorient
  111. 111. Google + • Les tags de nom prennent tout leur sens avec vos amis : les personnes que vous avez ajoutées à vos cercles Google+ peuvent associer des tags de nom à vos photos. Les personnes taguées reçoivent un e-mail les invitant à autoriser le tag et à consulter l'album dans lequel elles apparaissent. En savoir plus sur les modifications apportées aux tags de nom. Médiathèque Lorient
  112. 112. Google + • Vous bénéficiez d'un espace de stockage gratuit plus important : les photos que vous importez dans Google+ sont automatiquement redimensionnées à 2 048 pixels et stockées gratuitement. • Comme dans Picasa Web, les importations de vidéos d'une durée maximale de 15 minutes entrent dans le cadre du stockage gratuit. Médiathèque Lorient
  113. 113. En savoir plus ! Médiathèque Lorient
  114. 114. Médiathèque Lorient
  115. 115. Flickr Médiathèque Lorient
  116. 116. Flickr • L’offre gratuite de Flickr bat de nombreux records : un téraoctet d’espace de stockage pour les photos et les vidéos, de la retouche avec des effets et des filtres, le tout associé à un fonctionnement extrêmement simple. • Mais surtout, le service permet d’attribuer pour chaque photo, des paramètres de confidentialité (privé, partage aux amis ou partage public) et de sécurité. Ainsi, il est possible d’interdire toute utilisation commerciale de vos clichés publiés publiquement. Médiathèque Lorient
  117. 117. Flickr • Flickr est également ludique : en définissant son cercle d’amis et en interagissant avec les photos des autres (tags, commentaires), chaque utilisateur fait de Flickr un site vivant, véritable réseau social pour photographes amateurs et professionnels ! • Seul grief : l’inscription oblige à créer une adresse mail chez Yahoo. http://www.linternaute.com/photo_numerique/partage/1223715-sites-de-partage-de- photos-et-stockage/ Médiathèque Lorient
  118. 118. Zoom sur Flickr • Flickr est un site de partage de photos et de courtes vidéos. Cette plateforme appartient à Yahoo! depuis 2005. • Très populaire auprès des photographes amateurs et professionnels. • Depuis 2013 Flickr propose 1 To d’espace de stockage (environ 500 000 photos)…gratuitement. Médiathèque Lorient
  119. 119. Créer un compte Flickr Médiathèque Lorient
  120. 120. Inscription Médiathèque Lorient
  121. 121. Créer son compte Yahoo Pour ouvrir votre compte sur Flickr, étant donné que Flickr appartient à Yahoo !, il vous faut entrer votre nom d'utilisateur et votre mot de passe Yahoo ! si vous avez déjà un compte Yahoo !, ou bien vous pouvez en ouvrir un pour l'occasion. Vous pouvez alors créer votre profil, et intégrer vos contacts déjà inscrits sur Flickr. Médiathèque Lorient
  122. 122. Ouvrir un compte Flickr Médiathèque Lorient
  123. 123. Yahoo Médiathèque Lorient
  124. 124. Flickr est utilisé par des amateurs mais aussi des professionnels. Un utilisateur peut: • mettre en ligne des photos dans sa galerie. • affecter des tags pour une recherche par catégorie. • participer à des groupes de discussions thématiques. • favoris: sauvegarder des photos que l'on aime. • Expo : rappelle la photothèque évidemment mais le fait que ce soit en ligne rapproche l'idée de partage du réseau social. • Il bénéficie d’un stockage public et privé. Médiathèque Lorient
  125. 125. Licence • ➔ Régime par défaut : Tous droits réservés. • ➔ Possibilité de licencier ses photos avec un contrat de Creative Commons. ➔ Certains organismes institutionnels s’associent à Flickr pour diffuser leurs contenus. • Ex : bibliothèque de Toulouse. Médiathèque Lorient
  126. 126. Diffuser ses photos • Un seul post permet d’être partagé sur tous les supports. • Les photos partagées gardent leur format d’origine • Contrôle d’accès à la consultation des photos • Possibilité aux professionnels de diffuser leurs photos sous licence afin de les protéger • Possibilité d’ajouter des photos depuis différentes sources : Web, périphériques externes, ordinateurs portables, … • Possibilité de lier votre compte avec d’autres réseaux sociaux (Facebook, Twitter, etc…) Médiathèque Lorient
  127. 127. Menu du site • Vous : gérer et organiser vos photos : créer des albums, des classeurs ou afficher la géolocalisation. • Abonné : pour voir les dernières photos partagées par les personnes auxquelles vous vous êtes abonné. • Explorer : services pratiques comme les photos récemment ajoutées, sous licence libre ou encore la visualisation des photos par localisation ou même appareil photo. • Importer : ajouter des photos dans votre espace personnel Médiathèque Lorient
  128. 128. EXPLORER Médiathèque Lorient
  129. 129. Créer Médiathèque Lorient
  130. 130. Albums photos Médiathèque Lorient
  131. 131. Mon profil • Dans le bandeau noir en haut, le menu , des informations sur le nombre de photos sur le compte, la date d’inscription, un bandeau avec les accès aux photos et album. Médiathèque Lorient
  132. 132. Explorer Médiathèque Lorient
  133. 133. Une nouvelle expérience de recherche • Technologie avancée de reconnaissance d'images pour vous permettre de rechercher une photo de manière plus intelligente, plus rapide et plus intuitive. • Trouvez des photos de montagnes ou de palmiers en un éclair. • Filtrez les images par couleur, taille et orientation, découvrez des panoramas spectaculaires du ciel avec des teintes bleues et magenta, minimaliste, ou des images de villes en noir et blanc. Vous ne tomberez plus sur des photos de basilique, ou de cœur en recherchant des photos de la basilique du Sacré- Cœur. Médiathèque Lorient
  134. 134. Recherche avancée • Les algorithmes de recherche avancée facilitent votre demande et vous proposent les meilleurs résultats de recherche. • Par exemple, vous lancez la recherche d’une photo de votre soirée du nouvel an par thème, mois, année ou lieu, vous pourrez en un instant retrouver cet événement sans qu’il soit perdu dans vos archives ! Médiathèque Lorient
  135. 135. Explorer Médiathèque Lorient
  136. 136. Vous – votre contenu Médiathèque Lorient
  137. 137. Vous – les sous-menus Médiathèque Lorient
  138. 138. Mode pellicule Médiathèque Lorient
  139. 139. Pellicule • Affiche toutes les images importées sur votre espace Flickr. • Un clic sur une image, vous permet de consulter et de modifier les informations la concernant. Médiathèque Lorient
  140. 140. D’un clic modifier, partager… Médiathèque Lorient
  141. 141. D’un clic agrandissez l’image Médiathèque Lorient
  142. 142. D’un clic modifiez, partagez… Médiathèque Lorient
  143. 143. Modifiez, retouchez Médiathèque Lorient
  144. 144. Modifiez, retouchez Médiathèque Lorient
  145. 145. Partager vos photos • Faites votre sélection en survolant simplement les photos avec votre souris, cliquez sur “Partager”, copiez le lien et partagez-le par email, Instagram, Facebook… • Si vous souhaitez télécharger des centaines de photos et vidéo en une seule fois, c’est géré ! • Le téléchargement au format zip peut désormais être partagé comme bon vous semble. Médiathèque Lorient
  146. 146. Une Pellicule dans le cloud • Visionnez vos photos, vidéos et albums où que vous soyez (web ou mobile), parcourez des milliers de photos en quelques secondes, naviguez facilement dans votre catalogue grâce au tri par date ou à l'aide de la Vue Magique. • Conçue avec notre technologie avancée de reconnaissance d'images, la nouvelle fonctionnalité Vue Magique identifiera le contenu de vos photos et les organisera automatiquement parmi plus de 60 catégories, telles que paysages, animaux, captures d’écran, panoramas, noir et blanc, symétrique…. Médiathèque Lorient
  147. 147. Très intuitif Médiathèque Lorient
  148. 148. Régler le niveau de confidentialité de vos photos Médiathèque Lorient
  149. 149. Gérer ses abonnements Médiathèque Lorient
  150. 150. Albums - Organiser Médiathèque Lorient
  151. 151. D’un clic : Organiser Médiathèque Lorient
  152. 152. Organiser par lots Médiathèque Lorient
  153. 153. Affichage des albums Médiathèque Lorient
  154. 154. Dans Albums – Créer un album Médiathèque Lorient
  155. 155. Organiser les albums dans des classeurs Médiathèque Lorient
  156. 156. Les photos en mode « publique » sont dans « Galerie » Médiathèque Lorient
  157. 157. Ajuster la diffusion d’un album via « Organiser » Médiathèque Lorient
  158. 158. Vous pouvez ajuster votre licence sur un album Médiathèque Lorient
  159. 159. Créer Médiathèque Lorient
  160. 160. Fonctionnalités de téléchargement vers votre espace Flickr Médiathèque Lorient
  161. 161. Téléchargement Médiathèque Lorient
  162. 162. Sauvegarde de votre photothèque • Les nouvel outils d’importation offre un stockage quasi illimité qui permet de télécharger jusqu’à un demi-million de photos qui seraient, sans quoi, dispersées entre votre ordinateur, votre disque dur externe… • Activer l’Auto-Uploadr (importation automatique) sur votre mobile permet de libérer de l'espace sur votre smartphone. Les photos et vidéos seront synchronisées automatiquement sur tous vos appareils, y compris les dernières photos prises. Restez zen, tout ce qui sera téléchargé ne sera rendu public que si vous le choisissez et les doublons seront gérés par l’application. Médiathèque Lorient
  163. 163. Flickr uploadr Médiathèque Lorient
  164. 164. Sauvegarde de votre photothèque Médiathèque Lorient
  165. 165. Accéder à l’application Médiathèque Lorient
  166. 166. Le transfert se fait sur plusieurs jours selon la taille de votre photothèque Médiathèque Lorient
  167. 167. Téléchargez une photo de Flickr Médiathèque Lorient
  168. 168. De l’aide Médiathèque Lorient
  169. 169. Fermer votre session Médiathèque Lorient
  170. 170. Médiathèque Lorient
  171. 171. Sécuriser ces documents en ligne • Il convient en premier lieu d'utiliser des mots de passe robustes. • Les codes d'accès de type 12345 sont à bannir de l'ensemble des comptes que possède un utilisateur. Médiathèque Lorient
  172. 172. Sécuriser ces documents en ligne • Dans le même sens, il est également conseillé d'éviter d'utiliser des éléments tels que le nom de son enfant, sa date de naissance ou son adresse. • Ces informations peuvent être relativement faciles à retrouver. Médiathèque Lorient
  173. 173. Sécuriser ces documents en ligne • Il est donc plus que recommandé de rendre son mot de passe complexe en y ajoutant plusieurs éléments simples comme des majuscules, des chiffres mais aussi en collant plusieurs termes à la suite. Médiathèque Lorient
  174. 174. Choisir un bon mot de passe • Un bon mot de passe doit être à la fois difficile à deviner pour une machine, mais aussi pour un humain. Il vous faut donc trouver un mot de passe qui soit : • long et comportant idéalement des caractères variés : cela complique la tâche des programmes qui essayent de « casser » un mot de passe en tentant toutes les combinaisons possibles ; • facile à retenir : si vous n'arrivez pas à vous en souvenir et devez le noter sur un Post-it sur votre bureau, le mot de passe n'est pas très efficace ; • unique : il est fortement déconseillé d'utiliser un même mot de passe pour plusieurs services. Si l'un d'eux est victime d'une faille de sécurité, tous vos autres comptes sont en danger… Médiathèque Lorient
  175. 175. Sécuriser ces documents en ligne • Autre technique permettant d'éviter des désagréments, il est possible de désactiver la synchronisation automatique de ses photos depuis son propre terminal. • Que ce soit sous Android ou iOS, il est proposé aux utilisateurs de ne plus sauvegarder ce type de contenus en ligne. Google+ permet ce type de modification tout comme iCloud, ce dernier autorisant ou non (en se rendant dans le menu réglages puis iCloud puis flux de photos) la synchronisation automatique des photos mais aussi des contacts, des e-mails, du calendrier ou bien encore des rappels et des notes. Médiathèque Lorient
  176. 176. Sécuriser ces documents en ligne • Si vous souhaiter complètement protéger vos documents, il est préférable d'opter pour un chiffrement de vos données, si possible avec un outil différent de celui qui vous est fourni ou bien encore par des services de double authentification de l'utilisateur. Médiathèque Lorient
  177. 177. Installer la double authentification sur votre compte • Dernière précaution à prendre pour protéger les clichés sensibles : activer la double authentification sur votre compte Apple ou Google. Ce système, aussi appelé "vérification à deux étapes", oblige la personne qui cherche à se connecter à votre compte à entrer un deuxième code en plus de votre mot de passe habituel. • Ce second mot de passe, qui change à chaque authentification, sera reçu sur un appareil considéré comme sûr, comme votre téléphone. Impossible ainsi de subtiliser vos photos personnelles à distance. Médiathèque Lorient
  178. 178. Les conseils de la CNIL pour mieux maîtriser la publication de photos Médiathèque Lorient
  179. 179. 1. Adaptez le type de photos au site sur lequel vous les publiez • Certains espaces de publication et partage de photos sont totalement publics et ne permettent pas de restreindre la visibilité des photos. Il est important d'avoir conscience que les photos qui y sont partagées sont alors accessibles à tout le monde et d'adapter le contenu en conséquence. • Evitez d'utiliser la même photo de profil sur des sites ayant des finalités différentes (Facebook, Viadéo ou LinkedIn, Meetic). La photo pouvant être utilisée (moteur de recherche d'images) pour faire le lien entre les différents profils. Médiathèque Lorient
  180. 180. 2. Limitez l'accès aux photos que vous publiez sur les réseaux sociaux • ll est important de bien définir dans les paramètres de confidentialité quel groupe d'amis a accès à quelle photo ou à quel album photo. Sur Facebook, ce contrôle de l'accès peut passer par la création de liste d'amis et le paramétrage des albums photos ou de chaque photo publiée Médiathèque Lorient
  181. 181. 3. Réfléchissez avant de publier une photo • Il n'est pas anodin de publier une photo gênante de ses amis ou de soi-même sur un réseau social. D'autant qu'il peut s'avérer difficile, voire impossible, de la supprimer par la suite (par exemple si elle a été copiée, ou re-partagée par quelqu'un sur le même service ou un autre). Médiathèque Lorient
  182. 182. 4. Demandez l'autorisation avant de publier une photo de quelqu'un • Il est préférable de s'assurer qu'une photo dans laquelle elle apparaît n'incommode pas une personne avant de la publier. Médiathèque Lorient
  183. 183. 5. Utilisez avec modération les outils de "tags" (identification) de personnes et la reconnaissance faciale …. • Identifier une personne sur une photo l'expose encore davantage sur la plateforme. Il est donc recommandé de s'assurer que cette identification ne la gêne pas et de restreindre la visibilité de la photo à un cercle de proches. • Attention : cette identification peut être réutilisée par des logiciels de reconnaissance faciale du site qui sont susceptibles du coup d'associer le nom du contact à l'ensemble des photos sur lesquelles il apparait au sein de ce site. Médiathèque Lorient
  184. 184. 6. Contrôlez la manière dont vous pouvez être identifiés ("taggués") sur les photos dans lesquelles vous apparaissez et qui sont publiées sur les réseaux sociaux. • Il est possible de paramétrer la façon dont vous pouvez être taggué de manière à : • Déterminer les contacts ou liste de contacts autorisés à vous identifier ; • Recevoir une alerte lorsqu'un contact souhaite vous identifier afin de l'approuver (ou non) ; • Etre alerté lorsque vous êtes identifié dans une photo / publication Médiathèque Lorient
  185. 185. 7. Faites régulièrement le tri dans vos photos • Contrôler régulièrement qui a accès aux photos que vous avez publiées, en particulier les plus anciennes. Des photos qui semblaient anodines dans un certain contexte, il y a plusieurs années (à une époque où vous aviez moins de contacts, ou une photo publiée pour une occasion spécifique) peuvent s'avérer gênantes aujourd'hui si elles sont accessibles à un cercle de contacts plus large. Médiathèque Lorient
  186. 186. 8. Faites supprimer les photos qui vous dérangent • Vous avez le droit de faire effacer une photo de vous d'un site ou d'un réseau social. Vous devez demander à la personne qui l'a publiée de l'enlever. • Si vous n'obtenez pas de réponse ou si toutes les photos signalées ne sont pas retirées, vous pouvez vous adresser à la CNIL. Médiathèque Lorient
  187. 187. 9. Faites attention à la synchronisation automatique des photos, en particulier sur smartphone ou sur les nouveaux appareils photos numériques connectés • Il est recommandé de ne pas activer (ou de désactiver lorsqu'elles sont actives par défaut) les fonctionnalités permettant de synchroniser automatiquement les photos prises avec des services en ligne ("Flux de photos" d'Apple, Instant Upload de Google+ ou Facebook Synchronisation des photos (Photo Sync) par exemple) et de bien réfléchir à leur utilité réelle en cas d'activation. • Ces services ne sont pas nécessairement adaptés à une fonction de sauvegarde et de protection des photos : ce ne sont pas des coffres forts numériques mais des espaces de partage et publication. • Vos photos peuvent n'être alors qu'à un clic d'être rendues publiques. Si ces fonctionnalités peuvent faciliter le partage, elles compliquent encore davantage la suppression des photos. • Même si ces photos ne sont pas automatiquement rendues publiques, elles sont accessibles à l'éditeur du site ou service et pourraient être utilisées par lui pour affiner votre profil, par exemple à des fins publicitaires. Médiathèque Lorient
  188. 188. 10. Ne partagez pas de photos intimes via votre smartphone ! • Ephémère ne veut pas dire sécurisé ! • Soyez vigilants si vous utilisez des applications smartphone permettant d’envoyer des photos ou vidéos « éphémères » (Blink, Snapchat, Wickr…). Si l’affichage de la photo est prévu pour durer un temps limité, il est très simple pour le destinataire de conserver une capture d’écran de votre photo. • Enfin gardez à l’esprit qu’aucune application smartphone n’est à l’abri d’un piratage, d’un défaut de sécurité ou d’une application tierce malicieuse. Médiathèque Lorient
  189. 189. Conclusion • Nous savons tous à quel point il est pratique de pouvoir stocker ses données dans le « nuage ». • Conserver ses données uniquement chez soi peut s’avérer dangereux en cas d’incendie, de casse, de vol ou même de perte, même si celles-ci sont réparties sur différents supports. La seule façon de se prémunir de cela est de conserver une copie en ligne de ses données. Médiathèque Lorient
  190. 190. Conclusion • Le premier avantage certain est celui de pouvoir accéder à ses données depuis n’importe quel ordinateur. • Pas de contrainte matérielle puisque ordinateurs, tablettes et smartphones peuvent accéder aux fichiers stockés en ligne. • De même, il y a la possibilité de partager ses données plus facilement et plus rapidement. Médiathèque Lorient
  191. 191. Conclusion • Mais beaucoup de points négatifs s’ajoutent à cela et demandent aussi à être pris en compte pour pouvoir stocker nos fichiers en ligne « en connaissance de cause ». • En effet, nos fichiers ne sont pas à l’abri d’un piratage. Même si à première vue la sécurité mise en œuvre par des services en ligne. • De même, l’utilisateur n’a pas la certitude de la pérennité du stockage de ses données dans le temps. En effet, lorsque nous mettons en ligne nos fichiers sur un serveur à distance, nous déléguons la surveillance et « l’entretien » de nos données à ce service. Médiathèque Lorient
  192. 192. Conclusion • Bref, à vous de juger ! • Merci de votre attention Médiathèque Lorient

×