Hors-Série CB News 366

364 vues

Publié le

Retrouvez toute l'actualité de la régie, des nouvelles offres à la nouvelle réorganisation interne sur notre hors-série spécial 366.

Publié dans : Marketing
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
364
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
179
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Hors-Série CB News 366

  1. 1. UNTERRITOIRE D’EXPRESSION LAPQR, ILLIMITÉ PUBLI-RÉDACTIONNEL 366 • JUIN 2016
  2. 2. CB NEWS / 366 . 3 . JUIN 2016 Responsableéditorial TanguyLeclerc Coordination Annonceur SophieMazurel CréditsPhotos Jean-PierreAttal Maquette MarjorieLoire - Rouge-Georges Impression Imprimerie LesaffreSA Belgique Sommaire LESSOLUTIONS 366 4 INTERVIEWSTRATÉGIE StéphaneDelaporte, DirecteurGénéralde366 6 ÉTUDEMÉDIAS LaPQRcréedelapréférence demarque 10 OFFRE#METEO Lapremièreoffre conditionnelleenprint 12 INTERVIEWBUSINESS IsabelleDecamp,DGA enchargeducommerce chez366 14 OFFRESOPS Unnouveauterritoirepour faireentrerlesmarquesdans lequotidiendesfrançais 16 OFFRESNUMÉRIQUES LaPQRmixegéolocalisation etcontextualisation 18 OFFRE#POD Planifierunecampagne régionalen’ajamaisété aussisimple PROFILS RÉGIONS 20/  AQUITAINELIMOUSIN POITOU-CHARENTES HervéBrossard, Présidentd'OmnicomMediaGroup. 22/ AUVERGNERHÔNE-ALPES NicolasBordas, Vice-Président,TBWAEurope. 24/ BOURGOGNEFRANCHE-COMTÉ BenoitDésveaux, DirecteurGénéraldeHopscotchGroupe. 26/ BRETAGNE YannickBolloré,PDGdeHavas. 28/ CENTRE-VALDELOIRE VincentLeclabart,Présidentd’Australie. 30/ CORSE ChristianGiacomini, Co-fondateurdeRumeurPublique. 32/ GRANDEST BenoîtTranzer, GlobalAccountManagerchezKantar. 34/ HAUTS-DE-FRANCE BertrandBeaudichon, CEOdeMediaplusFrance. 36/ LANGUEDOC-ROUSSILLON MIDI-PYRÉNÉES PierreConte,CEOdeGroupMFrance. 38/ NORMANDIE DenisGancel,CEOdeW&Cie. 40/ PAYSDELALOIRE FranckLouvrier, PrésidentdePublicisEvents &vice-présidentdePublicisConsultants. 42/ PROVENCE-ALPES-CÔTED'AZUR NatalieRastoin, Présidented’OgilvyFrance. Stéphane Delaporte p. 4 SI CETTE ANNONCE AVAIT ÉTÉ PUBLIÉE PAR LA PQR, 83% DES FRANÇAIS L’AURAIENT VUE.366 se place largement en tête de l’étude ACPM - One Global : 43 millions de Français lisent la presse quotidienne régionale au moins une fois par mois (versions papier ou numériques). Pour être bien vus, appelez-nous.
  3. 3. CB NEWS / 366 . 4 . JUIN 2016 CB NEWS / 366 . 5 . JUIN 2016 STRATÉGIE Interview cbn _ 366 est la dernière-née des grandes régies de presse, quel bilan tirez-vous plus d’un an après son lancement ? Stéphane Delaporte _  Notre naissance est effectivement très récente, mais il n’est pas question de parler de bilan de façon statique, car d’une certaine façon, 366 se réinvente chaque jour. Notre volonté, notre génome, c’est vraiment de remettre en cause perpétuellement nos acquis, de repenser nos offres de façon très régulière au rythme auquel le marché nous challenge. Un exemple, l’organisation de nos équipes : elles ont été totalement repensées fin 2014, mais nous les changeons à nouveau, parce que le marché exige une plus grande intégration des compétences au sein de pôles pluridisciplinaires. De la même façon, nous devons à présent repenser l’évolution de nos offres data alors qu’elles ont à peine un an. L’époque nous impose cette agilité, mais nous avons toujours défini 366 depuis sa création comme une entité polymorphe, à l’image de notre logo : changeant, mouvant, adaptable. cbn _ 366 est vue avant tout comme une régie nationale. Qu’en est-il de vos offres régionales ? Stéphane Delaporte_  366 traite toutes les problématiques des annonceurs, qu’elles soient micro-locales, multi-régionales ou nationales. Sur le territoire du local, nous déployons des offres « On Demand » multi-villes ou multi-départementales, avec les supports print, web ou mobile. Et nous ne nous arrêtons pas aux supports : UNANETDEMIAPRÈSLELANCEMENTDE366, STÉPHANEDELAPORTE,SONDIRECTEURGÉNÉRAL, FAITLEPOINTSURLECHEMINPARCOURU,LERENOUVELLEMENT PERMANENTDESESOFFRESETLESENJEUXDEDEMAIN. nos équipes proposent des solutions complètes allant de l’événementiel au brand content régionalisé, pour que chaque marque puisse parler avec l’accent des territoires. Et ce n’est pas fini, car nous pouvons aussi travailler en partenariat avec d’autres médias comme par exemple la PHR ou les TV Régionales pour monter des opérations extrêmement puissantes. 366 a d’ailleurs créé l’Association AMPLI, qui va fédérer les médias de proximité qui souhaitent remettre sur le devant de la scène l’efficacité singulière de ces médias. cbn _ Comment voyez-vous justement l’avenir des médias de proximité ? Stéphane Del aporte _  Aucun média ne peut s’exonérer d’une réflexion stra- tégique sur le paysage publicitaire de demain. Pas plus la presse que la radio ou la TV. Concernant le cas particulier des médias de proximité, et plus particulière- ment du plus puissant d’entre eux, la PQR, ses atouts sont assez clairs : des marques fortes, des contenus exclusifs, une rela- tion sans égale avec son public. Leur exploitation restera au cœur du modèle économique du média, mais il est clair que l’utilisation publicitaire de ces conte- nus, de plus en plus numériques, passera par la géolocalisation, la data et la capa- cité à rediriger le client vers les points de vente, quelles que soient les interfaces de demain, téléphones, tablettes et autres objets communicants. ■ SERÉINVENTE 366 CHAQUEJOUR “ L’AVENIRPASSE PARLADATA,LA GÉOLOCALISATION ETLACAPACITÉÀ RENVOYERAUX POINTSDEVENTE.” PHOTO :©JEAN-PIERREATTAL.
  4. 4. CB NEWS / 366 . 6 . JUIN 2016 CB NEWS / 366 . 7 . JUIN 2016 38% 58% 75% 57% 17% RECONNAISSANCE ATTRIBUTION AGRÉMENT PERSUASION COURT TERME PERSUASION LONG TERME NORMESTNS 37% 27% 72% 52% 12% LAPQRCRÉEDELA ans le souci d’enrichir ses don née s propr iét a i re s et de répondre au besoin des clients désireux de mesurer rapidement les effets de leurs campagnes de communication, 366 s’est dotée en juin 2015, avec la collaboration de TNS Sofres, d’un mega panel de 50 000 individus actifs chaque mois (100 000 recrutements en moyenne par an) pour mesurer l’efficacité des publicités. « Il s’agit d’une réponse aux objectifs stratégiques des clients et pas uniquement tactiques, qui permet de mesurer aussi bien les effets court terme que long terme d’une campagne sur l’engagement et l’attractivité de la marque », explique Sophie Renaud, directrice des études de la régie. Ce service baptisé #PANEL permet aux annonceurs de bénéficier d’un post-test online 100% automatisé. Le terrain est réalisé dans les 2 jours qui suivent la fin de la campagne. L’une de ses principales caractéristiques est d’être très orientée ROI et Call To Action, afin de mettre en évidence les qualités « terrain » du média PQR et de convaincre les annonceurs de continuer à y investir. Une comparaison systématique des indicateurs de marque entre exposés et non exposés est ainsi réalisée, à laquelle s’ajoute un suivi des campagnes avec une large batterie d’items axés CTA : intention de se renseigner, intention de se rendre sur le point de vente, intention d’essayer et de comparer, intention d’achat. LESRÉSULTATSISSUSDUMEGAPANEL CONSTITUÉPAR366CONFIRMENT ETDÉCRIVENTL’EFFICACITÉPUBLICITAIRE SPÉCIFIQUEDUMÉDIA. Un dispositif c o m p l e t q u i traque les va- riables explica- tives des com- portements, tel que l’impact de la campagne, l’appréciation de la création, l’effet sur la notoriété, l’image et la désirabilité. Les interprétations traditionnelles de l’image de marque manquant souvent de granularité, l’une des valeurs ajoutées de #PANEL est par ailleurs de pouvoir composer avec l’apport des neurosciences, qui sont mises à contribution dans la construction des KPI’s de suivi. L’offre propose la constitution d’une échelle de persuasion donnant la possibilité de voir si la publicité est motivante à court terme : implique-t-elle les lecteurs PQR ? Leur donne-t-elle envie d’acheter le produit ? De se renseigner sur le service ? D’en parler autour d’eux ? « La performance est désormais insuffisante pour assurer la croissance d’une marque, c’est sa désirabilité qui compte, déclare Bruno Ricard, DGA marketing, études et communication de 366. Pour que la publi- cité ait un effet à long terme sur la marque, elle doit interpeller, toucher et résonner avec ce qui est important pour les gens ». #PANEL fournit donc un scoring des res- sorts émotionnels permettant une mesure des individus trouvant la publicité stimu- lante, qui se sentent affectivement impli- qués ou trouvent le message pertinent. PRÉFÉRENCE “ LAPERFORMANCE ESTINSUFFISANTE POURASSURERLA CROISSANCED’UNE MARQUE,C’ESTSA DÉSIRABILITÉQUI COMPTE.” BRUNORICARD  DEMARQUE D DES SCORES MOYENS SYSTÉMATIQUEMENT SUPÉRIEURS AUX NORMES TNS SUR LES INDICATEURS TRADITIONNELS DE L’EFFICACITÉ. Source:#PANEL366 MÉDIAS Étude PHOTO :©JEAN-PIERREATTAL.
  5. 5. CB NEWS / 366 . 8 . JUIN 2016 CB NEWS / 366 . 9 . JUIN 2016 PLUS DE SOIXANTE CAMPAGNES POST-TESTÉES EN 6 MOIS La base de données compte, à date, 61 cam- pagnes post-testées tous secteurs confon- dus, ce qui représente deux insertions en moyenne par campagne, soit 70 GRP et une répétition de 1,6. Le principal enseignement des 6 premiers mois d’ex- ploitation du panel est que les scores moyens obtenus sont systématiquement supérieurs aux normes TNS sur les indicateurs traditionnels de l’effica- cité : + 53 % sur l’attribu- tion, + 4 % sur l’agrément, +3 % sur la reconnaissance, + 9 % sur la persuasion court terme, et +29 % sur la persuasion long terme. « Dans certains cas, les scores individuels des campagnes peuvent être encore plus perfomants », pré- cise Sophie Renaud. Pour mieux appréhender les dimensions sur les- quelles cette efficacité est construite, 140 critères d’image sont mesurés au sein du panel grâce à un tracking des valeurs de marque, avec des items sur lesquels la PQR tra- vaille très spécifiquement et for tement, com me «innovation » (+ 20% en moyenne), « recommanda- tion » (+ 21%) ou « proxi- mité » (+ 17%). Il en résulte que commu- niquer en PQR booste sensiblement l’image des marques annonceurs sur des items clés liés les uns aux autres. Comme l’in- dique Sophie Renaud : « la proximité crée la confiance, la confiance produit la recommandation et l’ensemble de ces effets génère de la préférence de marque ».Une préférence qui crée l’adhé- sion et renforce de fait le Call To Action des campagnes. Ainsi, l’intention de ren- seignement progresse de + 45% en moyenne sur les campagnes mesurées, et l’intention d’achat de + 20%. Incontestablement la PQR participe donc à développer l’image des marques sur des valeurs socles qui lui sont propres : da n s u ne ét ude T NS réalisée en janvier dernier portant sur la relation des Français aux médias, il ressort qu’elle est le premier média sur l’item de la proximité, de la confiance et de la relation, et numéro  2 (derrière la TV) sur l’attention et l’influence. Toutes ces valeurs portent au demeurant positive- ment le discours publi- citaire des annonceurs. Le lectorat de la PQR est plutôt publiphile, et es- time que la publicité qui y est diffusée lui apporte des informations intéres- santes, dans un contexte incitatif qui aide les lec- teurs à préparer leurs achats. For t de ces premiers e n s e i g n e m e n t s , 3 6 6 entend compléter son offre #PANEL avec la création dans les pro- chaines semaines d’un baromètre d’image des marques établi à par- t i r d e 2 5 0   m a r q u e s phares analysées en terme de « Part de Préférence », un indicateur exclusif créé en partenariat avec TNS Sofres, qui per- mettra d’établir plusieurs fois par an un classement des marques préférées des Français. ■ 140 CRITÈRES D’IMAGESONT MESURÉSAUSEIN DUPANELGRÂCE ÀUNTRACKING DESVALEURSDE MARQUE. LESVALEURSDE LAPQRPORTENT POSITIVEMENT LEDISCOURS PUBLICITAIRE DESANNONCEURS. PHR PGI PQR TÉLÉVISIONS NATIONALES PQN RADIOS NATIONALES TÉLÉVISIONS LOCALES RADIOS LOCALES SITES INTERNET D'INFORMATION PRESSE MAGAZINE D'INFORMATION RADIOS MUSICALES RÉSEAUX SOCIAUX Qui s'adresse à des gens comme moi Avec lequel j’ai créé un lien fort Dans lequel j’ai confiance LA PQR, MÉDIA DE LA PROXIMITÉ LA PQR, MÉDIA DE LA RELATION LA PQR, MÉDIA DE LA CONFIANCE 8% 9%5% 9% 12%5% 9% 13%6% 11% 15%13% 16% 19%7% 17%14% 20%12% 18% 16% 16% 21%20% 19% 29%12% 21% 33%15% 26% 38%19% 28% 40%22% MÉDIAS Étude MÉDIAS Étude Source:étude366/TNSSofresMEDIARATING.
  6. 6. CB NEWS / 366 . 10 . JUIN 2016 CB NEWS / 366 . 11 . JUIN 2016 n ne le sait sans doute pas assez, mais en France plus de 50% de l’activité commerciale est « mé- téo sensible ». Qu’il pleuve, qu’il neige, qu’il gèle ou que les grosses chaleurs étouffent le pays, les ventes de produits liés LUN 36° MAR 31° MER 25° JEU 22° VEN 35° SAM 35° 5/DECLENCHEMENT LUNDI / 7 JUILLET 36°C CONDITIONS MÉTÉO #METEO +32° 1/CALENDRIER BUDGET 2/ CRÉATION PUBLICITAIRE 3/ PRÉVISION À 5 JOURS 4/ àlamétéo(glaces,boissons, soupes, vêtements, santé, équipements auto, cosmé- tiques…) fluctuent sans cesse au gré des caprices du temps. Si bien que pour les annonceurs,ilétaitjusqu’ici difficile d’orchestrer une campagne qui leur garan- tisse une exposition lors de conditions météo optimales dans les medias tradition- nels,enpressemaisaussien TV,enradioouenaffichage. Deux handicaps majeurs empêchaient en effet cette diffusion publicitaire optimale : parler au bon endroit, la météo étant par nature différente se- lon les départements, et parler au bon moment, c’est-à-dire avoir la capa- cité de déclencher des cam- pagnes avec une réactivité quasi-instantanée. Des contraintes que 366 a levées depuis décembre 2015 en créant #METEO, la première offre conditionnelle print qui donne la possibilité aux annonceurs de déclencher une campagne en fonction des événements météorologiques prévus à 5 jours, à l’endroit et au moment où ils se produisent. Par exemple, faire la promotion des pneus neige la veille de l’arrivée des premiers flocons. « Cette offre exclusive est particulièrement adaptée à notre média puisqu’elle combine la puissance instantanée de la presse quotidienne régionale et la granularité géographique indispensable à un ciblage météo », explique Bruno Ricard, directeur général adjoint de la régie en charge du marketing. #METEO représente une avancée majeure pour le support papier, car elle permet désormais aux annonceurs d’optimiser l’efficacité de leur message en touchant une cible 100% utile et réceptive, pour un levier immédiat sur les ventes. « Notre objectif est de les aider à profiter efficacement des variations du climat en créant de la préférence de marque », poursuitBrunoRicard. Autre atout de cette nouvelle offre, et pas le moindre, sa simpli- cité : pour orchestrer sa campagne, l’an- nonceur définit en amont, et avec la régie, la période et les conditions météo durant lesquelles il souhaite communiquer, le format (page, 1/2 page ou 1/4 de page), le budget engagé, les départements concer- nés et le nombre d’insertions maximum par département. La campagne sera alors déclenchée uniquement dans les départe- ments où les conditions météorologiques se réalisent, sur un mode quasi program- matique. L’annonceur a de surcroit la pos- sibilité de régionaliser les visuels de sa campagne ou de personnaliser le message selon la zone géographqiue où elle est dé- ployée, en fléchant par exemple vers les points de vente. Une marque de glace peut par exemple vouloir faire paraître sa campagne dans les seuls départements où, entre le 1er juillet et le 31 août, la température dépassera les 35 degrés.Enfonctiondesprévisionsmétéo à cinq jours, la régie déclenchera alors la campagne seulement dans les titres de PQR concernés, et sur une base départementale. Avec cette innovation, 366 vise avant tout les annonceurs qui peuvent observer une multiplication de leurs ventes sur une période très courte, comme la grande consommationoulagrandedistribution,ou des secteurs particulièrement dépendants de la météo comme les accessoires automobiles ou encore l’énergie. L’objectif de la régie est d’atteindre une dizaine de clients cette année, tout en précisant que, d’ores et déja, le dispositif se déploie également sur les sites internet et applications mobiles de la PQR. ■ LAPQRFAITLAPLUIE #METEOPERMET DETOUCHERUNE CIBLE100%UTILE ETRÉCEPTIVE. AVEC#METEO,366PROPOSE LAPREMIÈREOFFRE CONDITIONNELLEENPRINT. O ETLEBEAUTEMPS #METEO Offre
  7. 7. CB NEWS / 366 . 12 . JUIN 2016 CB NEWS / 366 . 13 . JUIN 2016 5 question� à Qu’est-ce qui fait l’originalité de 366 par rapport aux autres régies ? 366 est la régie de toutes les proximités. Elle représente la plus forte audience presse en France, tous devices confondus. Pouvoir mettre en face d’un client une expertise de toutes les solutions qu’offre un média aussi proche des Français est un atout. Et nous représentons un média complet, pas quelques supports. Vous venez de remodeler votre organisation com- merciale, quelles sont les raisons de ce changement ? La montée des investisse- ments sur le digital et le pro- grammatique, et la volonté d’être en miroir par rapport LADGAENCHARGEDUCOMMERCE CHEZ366, DÉCRYPTELANOUVELLE ORGANISATIONDELARÉGIE. à nos partenaires agences médias. Elles ont fait évoluer récemment leurs organi- sations en regroupant les compétences print et display au sein de départements publishing. Nous avons de ce fait accentué la transformation de nos Business Unit Solutions Globales en pôles Branding qui combinent désormais les expertises print et digitales. Ces pôles sont dirigés par des Brand Managers qui sont de véritables experts-conseils de notre média pour orchestrer des campagnes efficaces alliant tous les supports de 366. Ils détiennent la connaissance client de l’entreprise. Qu’apportez-vous comme solutions globales aux marques ? Au-delà du conseil média prodigué par nos Brand M a n a ge r s , c ’e s t bie n u n con s e i l g loba l e n communication que nous apportons, non seulement dans l’articulation des points de contacts, mais é g a l e m e n t d a n s l e s solutions de contenus. Tout ce qui peut impacter l a c o m m u n i c a t i o n de prox i m ité su r les territoires fait partie de notre expertise. E n a p p u i d e s p ô l e s Branding, nous avons r e dé f i n i u n p ôle , le Creative Hub, qui est un incubateur d’idées nouvelles et performantes. Il répond aux pitchs par de la création de contenus régionalisés pour les marques, de l’événementiel, du street marketing ou encore de la production audiovisuelle. Nos annonceurs veulent raconter de belles histoires de marques, nous sommes là pour les mettre en scène auprès d’une audience puissante. Ces changements font-ils appel à des compétences nouvelles ? 366 a toujours eu cette vocation d’avoir une organisation commerciale agile et perfectible. Nous devons avoir l’humilité de nous doter de compétences nouvelles quand cela répond à des attentes de nos annonceurs et leurs agences. Mon ambition est que nous repartions chaque jour d’une page blanche, sans tabou. Quid alors des interfaces achat ? Là où les agences ont organisé des “ LE CREATIVE HUB EST UN INCUBATEUR D’IDÉES NOUVELLES ET PERFORMANTES. ” BUSINESS Interview pôles transversaux d’achat, nous avons également créé un département Trading qui gère les transactions print et numériques, et est l’interface privilégiée des acheteurs en agence. Mais ce métier aussi évolue. Le programmatique a commencé à révolutionner les pratiques d’achat numériques, ainsi que les profils de nos traders. Nous devrons être prêts quand, dans un futur très proche, il s’imposera aux achats print. 366 y travaille très concrètement. Il y a là de vrais enjeux d’accompagnement de l’expertise de nos équipes. La formation sur le digital, comme média ou comme canald’achat, estquotidienne.Nousdevons coacher ces évolutions au plus proche. La motivation de nos équipes dans cette nouvelle organisation est la clé de notre réussite car ce ne sera certainement pas la dernière. Chacun est fait pour évoluer, chez 366. ■ “ NOS PÔLES BRANDING COMBINENT DÉSORMAIS LES EXPERTISES PRINT ET DIGITALES. ” ORGANISATION COMMERCIALE PÔLES BRANDING Sylvie POIRÉ Olivier PIQUEMAL Benoît SEGUIN CREATIVE HUB Muriel HUREL PÔLE TRADING Samia BELAÏDI 0 180 489 366 ISABELLE DECAMP PHOTO :©JEAN-PIERREATTAL.
  8. 8. CB NEWS / 366 . 14 . JUIN 2016 CB NEWS / 366 . 15 . JUIN 2016 e maillage territorial dont dis- pose la PQR est un atout que les annonceurs désireux de dévelop- per des contenus de marque commencent véritablement à intégrer pour leur communication. Avec les 62 titres de PQR66, les 48 sites de WEB66 et les 43 applis de MOB66, le média repré- sente en effet une surface d’expression et une variété de combinaisons cross media uniques pour faire entrer leurs marques dans le quo- tidien des Français. La cellule OPS de 366, rebaptisée Creative Hub, dispose aujourd’hui d’un réseau de journalistes et photographes rompus à la spécificité de la PQR et à même de donner une expression régionale aux contenus diffusés par les marques (de 5 à 12 régions possibles pour une opération nationale). « Cette régionali- sation des opérations est une valeur ajou- tée unique car, grâce à elle, les marques peuvent marier leurs valeurs à celle de la proximité et toucher en finesse toutes les communautés de la PQR », explique ainsi Muriel Hurel, Brand Manager OPS de 366. Le département a conçu une quinzaine d’opérations l’an dernier, dont dix cou- vraient un dispositif de brand content. Initiées par des créations d’articles, les solutions digitales proposées se sont depuis largement étendues et couvrent désormais des formes multiples : infographies ani- mées, espaces dédiés, vidéos, jeux concours, etc. Afin de personnaliser au mieux la prise de parole des annon- ceurs sur ses espaces, 366 a créé différents labels exclusifs au travers des- quels les marques peuvent exprimer leur contenu : « Des marques et vous », « Regards sur l’innovation », « Paroles publiques » et « Parlons santé ». « Ils sont le plus souvent déclinés en cross media avec une LEMAILLAGETERRITORIALDELAPQR OFFREAUXCONTENUSDEMARQUE UNEEXPRESSIONRÉGIONALECROSS MEDIAINÉDITE. diffusion majoritairement nationale », précise Muriel Hurel. Au gré des consultations, le Creative Hub est bien évide- ment amené à créer de nou- veaux labels en fonction des thématiques choisies par le client. « Nous faisons du sur- mesure », confirme Muriel Hurel. Ces contenus spéci- fiques proposent pour la partie online un dispositif complet comprenant une cam- pagne display co-brandée avec les marques de PQR en fil rouge et en habil- lage, plus des blocs éditoriaux et des remontées d’articles sur les home page et les newsletters, le tout en responsive design. Un principe sur lequel a été conçu fin 2015 l’espace co-brandé « Regards sur l’innovation » pour BNP Paribas autour du concours « Ma pub ici » (voir ci-des- sus), destiné à promouvoir 40 entrepreneurs inno- vants dans toute la France, qui a été régionalisé en fonction des huit direc- tions régionales de l’éta- blissement bancaire. Au-delà de ces offres déjà bien installées, le Creative Hub travaille sur deux principaux chantiers : « Capitalisersur les événements de nos éditeurs pour joindre au média de l’événementiel et de la vidéo. À cet égard, le rapprochement amorcé avec RTR, la Régie des Télévisions Régionales, permettra aux clients 366 de profiter de res- sources de production et de dispositifs encore plus élaborés », indique Muriel Hurel. ■ L OPS Offres Parlez avec L’ACCENT ! LEDÉPARTEMENT ACONÇUDIX OPÉRATIONSDE BRANDCONTENT EN2015. Pourlacampagne " Mapubici" deBNPParibas, 366aconçuun dispositifcross mediaautour dulabel" Regards surl'innovation ". “ NOUSCRÉONSDES LABELSSURMESURE ENFONCTIONDES THÉMATIQUES CHOISIESPARLE CLIENT. ” MURIELHUREL  OPS Offres
  9. 9. CB NEWS / 366 . 16 . JUIN 2016 CB NEWS / 366 . 17 . JUIN 2016 NUMÉRIQUES Offres ment par les éditeurs de PQR de sites ou applications pour les ordinateurs, smartphones ou tablettes explique cette transition numérique massive, qui reste pour l’instant dominée par le multi-rea- ding, 70% des lecteurs continuant à fréquenter le print sur un mode exclusif ou alternatif. 366 commercialise au- jourd’hui l’ensemble de ces points de contacts numériques au travers d’offres nationales, mul- ti-locales ou régionales, l’originalité du mix PQR étant de combiner les deux paramètres que sont la géolocali- sation pour le ciblage et la contextuali- sation pour l’engagement et l’efficacité, notamment drive to store. L’animation du point de vente étant le nerf de la guerre commerciale, 366 a développé le format exclusif Promax (triptyque sur le web, diptyque sur le mobile) intégrant vidéo, display clas- sique et store locator en un seul format émergent. Parallèlement au développement tech- nique de nouveaux formats ou de mo- dèles de géolocalisation, les flux com- merciaux évoluent également. 366 a créé début 2015 son SSP et la plateforme pro- grammatique #GLOBAL TERRITOIRE, qui regroupe l’ensemble des titres de PQR au sein d’une offre accessible via les trading desks. Les inventaires sont dis- ponibles selon plusieurs modes : private deals, preffered deals, deals garantis, pri- vate auctions et open auctions. « Signe de l’accélération des mutations, ce canal d’achat pourrait représenter 25% du chiffre d’affaires digital de la régie dès 2016 », estime Estelle Decré Ravez, Di- rectrice Data et Stratégie Digitale. La data, parallèlement au développement de l’achat programma- tique, est également au cœur des développements actuels de la régie. « Nous avons développé une offre de ciblage prédictif avec nugg.ad, enrichie avec des segments exclusifs , qui collent à l’ADN de la PQR, comme les TPE/ PME. Nous sommes maintenant de plain-pied dans l’innovation des données avec le lan- cement des data psychométriques, qui per- mettent de cibler les internautes en fonction de leurs traits de personnalité, en les cou- plant avec nos autres critères de ciblage  », indique encore Estelle Decré Ravez. Le devenir de la publicité semble intime- ment lié à l’acquisition et à l’utilisation de données. 366 travaille dès à présent au projet de développement d’une DMP qui pourrait réconcilier les données on et off- line de ses éditeurs. ■ (*) Audience Brand Mensuelle - ACPM One global 2016 V1. DIGITAL,la carte et “ LEPROGRAMMA- TIQUEPOURRAIT REPRÉSENTER 25%DUCHIFFRE D’AFFAIRESDIGITAL DELARÉGIEDÈS 2016.” ESTELLEDECRÉRAVEZ a fracture digitale Paris-Province est largement dépassée. Elle s’inverserait presque quand on sait que plus de 90% de la créa- tion de start-ups et d’enregistre- ment de nouveaux bre- vets se fait hors de l’Ile de France ! Sur les territoires, les Français ont largement fait évoluer leurs habi- tudes, les médias s’adap- tant dans le même temps aux nouveaux usages et comportements. L a P Q R a d r e s s e a u - jourd’hui plus de 83% des Français (*). Ce fait n’est en soi pas si nouveau, la PQR ayant tou- jours été un mass média de proximité. Ce qui l’est en revanche, c’est de consta- ter que 49% de ces lecteurs touchés chaque mois le sont –entre autres– par un terminal numérique. Le développe- PARADIGMEDEL’ACHATDIGITAL,L’AUDIENCEPLANNINGCHALLENGE LEMEDIAPLANNING:GÉOLOCALISATIONOUCONTEXTUALISATION DELAPUBLICITÉ?LAPQRESTLESEULMÉDIAÀPOUVOIRMASSIVEMENT OPÉRERLACOMBINAISONDECESDEUXDIMENSIONS. L 49%DESLECTEURS DELAPQR SONT TOUCHÉS CHAQUEMOIS PARUNTERMINAL NUMÉRIQUE. LETERRITOIRE PHOTO :©JEAN-PIERREATTAL.
  10. 10. CB NEWS / 366 . 18 . JUIN 2016 CB NEWS / 366 . 19 . JUIN 2016 arce que la façon de vendre les médias a fondamentalement évolué et que les attentes des an- nonceurs ont radicalement changé, 366 propose depuis un an une offre simplifiée pour les cam- pagnes multi-locales des annonceurs : PQR on Demand. AVECPQRONDEMAND,CIBLERAUPLUS PRÈSSAPROBLÉMATIQUELOCALEEN PLANIFIANTSOI-MÊMESACAMPAGNE N’AJAMAISÉTÉAUSSISIMPLE. Créée avec l’ambition de rendre les presta- tions de la régie toujours plus fluides et rapides, #POD donne la possibilité aux annonceurs et agences médias d'acheter une campagne multi-départementale ou multi-villes (sur 246 communes de plus de 20 000 habitants) en print ou en digital, en utilisant n’importe quelle combinaison de titres de PQR parmi les 62 titres, 48 sites web ou 43 applications mobiles disponibles, dans le cadre d'une politique commerciale unique. Une marque a ainsi par exemple tout le loisir de communiquer sur les 14 départements français dénom- brant les plus grandes agglomérations, pour cibler un maximum de lecteurs ur- bains. Il est même possible via une inter- face de simulation accessible depuis le site Web de la régie (www.366.fr/pod) d'avoir une visualisation cartographique et un calcul instantané des perfor- mances et des tarifs de n’importe quel plan multi- local. Un service réservé aux agences médias parti- culièrement utile pour ac- compagner le lancement d’un produit, créer l’événe- ment, ancrer la marque ou promouvoir une offre sur la ou les régions les plus perti- nentes pour l’annonceur. Preuve que 366 a vu juste en lançant sa nouvelle offre, la régie a enregistré dès la première année de lancement de #POD un chiffre d’affaires de 8 millions d'euros en dépassement de 42% de l'objectif qu'elle s'était fixée à trois ans. L’outil est par ailleurs particulièrement apprécié des agences médias puisque 13 d’entre-elles sont inscrites sur l’interface de simulation de plans en ligne. On retiendra que c’est pour des campagnes menées dans les dé- partements du Sud-Est de la France que l’interface a généré le plus de revenus pour 366 et que ce sont deux distributeurs qui y ont investi les budgets les plus conséquents (voir ci-contre). ■ P #POD Offre 366ADÉPASSÉ EN2015DE42 % L'OBJECTIFDE CHIFFRED'AFFAIRES QU'ELLES'ÉTAIT FIXÉEÀ3 ANS. YOURSELF Do it 2a 2b 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 21 22 23 24 25 26 27 28 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 5253 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 01 02 03 04 05 06 07 08 09 70 71 72 73 74 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 95 29 UNCIBLAGEMULTI-LOCALSUR-MESURE TOP10 DESANNONCEURS LES10PRINCIPAUXDÉPARTEMENTS UTILISÉSPARLESANNONCEURSPoDEN2015 1 Bouches-du-Rhône(13) 224K€ 4 Finistère(29) 184K€ 2 AlpesMaritimes(06) 203K€ 5 Morbihan (56) 183K€ 7 Rhône(69) 159K€ 9 3 Loire-Atlantique(44) 195K€ 6 Nord(59) 170K€ 8 Isère(38) 149K€ 10 Haute-Garonne(31) 130K€ Gironde(33) 142K€ ● Nord (59) ● Ille-et-Vilaine (35) ● Marne (51) ● Seine-Maritime (76) ● Loire (42) ● Var (83) ● Isère (38) CIBLAGE #POD permet par exemple à un annonceur de communiquer sur les 14 départements français dénombrant les plus grandes agglomérations pour cibler un maximum de lecteurs urbains. 6 PERNODRICARD 7 INTERMARCHE 8 INFINITI 9 MATMUT 10 ERDF 1 SYSTEMEU 2 CASINO 3 OGF 4 EURO2016 5 SAMSUNG ● Bouches-du-Rhône (13) ● Rhône (69) ● Haute-Garonne (31) ● Alpes-Maritimes (06) ● Bas-Rhin (67) ● Hérault (34) ● Gironde (33) #POD Offre
  11. 11. CB NEWS / 366 . 21 . JUIN 2016 RÉGION Profil PHOTO :DR. CHIFFRES-CLÉS Région 1•MESRACINESRÉGIONALES Dans ma région d’adoption, le Sud-Ouest, mon « village » est le Moulleau, un quartier d’Arcachon où je possède une villa située à côté d'un endroit où j'ai passé une bonne partie de mes vacances en famille lorsque j'étais enfant puis ado. Ce qui me plaît, en dehors du site, c’est l'expression locale « ça passeraaveclamarée »,relativisantnossoucis parisiens et la fatigue physique ou mentale due à nos activités professionnelles (mais qu'onaimetant !). 2• MON TITRE DE PQR DE CŒUR, MON LIEN AVEC LUI «  Sud-Ouest »,éditionArcachon. 3• TROISLIEUXOUADRESSESINCONTOURNABLES Chez Hortense au Cap Ferret, qui propose le meilleur poisson du monde dans un décor de rêve : grande terrasse sous auvent et vigne en pergola face au Bassin et, au loin, la dune du Pyla. Sa propriétaire est d’une bonne humeur inaltérable. Le Crakoï, qui fournit les meilleures huitres du bassin, et Chez Julie, où l’on trouve les meilleurs fromages du marché d’Arcachon 4• MACANTINE“RÉGIONALE”ÀPARIS Le Murat, Porte d’Auteuil, repère incontournablepourlesamoureuxdurugby et, rue Saint-Dominique, deux adresses que je recommande les yeux fermés : la Maison Constant et La Fontaine de Mars. 5• LES“COLLÈGUES”PROFESSIONNELSAVEC LESQUELSJEPARTAGEMESATTACHES Le publicitaire Olivier Ossard ; Bruno Berthon, Directeur Général d’Accenture, un arcachonnais pur souche ; Yves Foulon, Journal DEBORD Hervé Brossard, Présidentd'OmnicomMediaGroup. député-maired’Arcachon;sansoubliermon assistante Florence, une vraie bordelaise avec son « air fier et délicat sans le vouloir » comme dirait Stendhal. 6• UN SOUVENIR PROFESSIONNEL, UNE ANECDOTE LIÉE À MON IDENTITÉ RÉGIONALE Représentant à Arcachon l’opération « Sauvetage Tour Été 2012 » de l’associa- tion RMC/BFM pour sensibiliser aux mas- sages cardiaques et à l’utilisation du défi- brillateur, et faisant des démonstrations sur la plage, je me suis retrouvé dans la presse locale et sur les informations télé- visées régionales. On m’avait pris pour un docteur. Résultat, durant tout le reste de l’été, où que j’aille, j’ai été sollicité sur des questions d’ordre médical, j’étais devenu le Dr Brossard ! 7• L’ATOUT MAJEUR QUE JE RECONNAIS À LA PQR Un média de trafic amplifié par le développement récent sur tous les leviers digitaux.Maisaussispontanéitéetréactivité surl’actualité;connivenceaveclelectorat. 316 169ENTREPRISES 2 637 506MÉNAGES AQUITAINELIMOUSIN POITOU-CHARENTES 72,5%Taux d'activité des 15-64 ans 14,9%Taux de création d'entreprise 9,2 % de la population métropolitaine 5,8MILLIONS D'HABITANTS PIBRÉGIONAL 158MILLIARDS 7,7 % du PIB français CB NEWS / 366 . 20 . JUIN 2016 90% LESMARQUES366 SURLARÉGION print web mobile REACH MENSUEL 366 78% print 42% web 40% mobileTAUX DE COUVERTURE 366 SUR LA RÉGION Centre Presse Poitiers • • • Charente Libre • • • Le Courrier de l’Ouest • • • La Dépêche du Midi • • • Dordogne Libre • • • L’Écho • • • L’Éclair des Pyrénées • La Montagne • • • La Nouvelle République • • • Le Petit Bleu • • Le Populaire du Centre • • • La République des Pyrénées • • • Sud Ouest • • • BORDEAUX POITIERS LIMOGES GUÉRET PÉRIGUEUX AGEN PAU DAX ANGOULÊME LAROCHELLE NIORT BRIVE
  12. 12. CB NEWS / 366 . 23 . JUIN 2016 RÉGION Profil PHOTO :DR. CHIFFRES-CLÉS Région 1•MESRACINESRÉGIONALES Je suis né à Clermont- Ferrand, mais j’ai une affection particulière pour Chatel-Guyon, tout près de Volvic et du château de Tournoël à 30 kms de la capitale auvergnate. Une petite station thermale où je me suis marié, qui offre une jolie vue sur la plaine de la Limagne et qui a gardé son charme d’antan. 2• MONTITREDEPQRDECŒUR,MONLIENAVECLUI « La Montagne », évidemment. Un joli titre pour un joli titre de presse. Une information locale, nationale et même internationale de qualité, qui n’a rien à envier aux meilleurs journaux de la PQR. Avec des éditoriaux souvent moins attendus que ceux de la PQN. 3• TROISLIEUXOUADRESSESINCONTOURNABLES Les volcans, les lacs et les églises sont les trois incontournables. On peut certes monter au sommet du Puy de Dome pour la vue, mais surtout revivre la pub Volvic en escaladant le puy du Pariou. Tous les lacs ont leur charme, mais mon préféré est l’un des plus sauvages, le Lac Pavin, dans le massif du Sancy. L’Auvergne compte aussi lesplusbelleséglisesromanesdumonde,de Notre Dame du Port à Clermont-Ferrand, à la superbe église de Saint-Nectaire, où vous dégusterez le fromage éponyme ! 4• MACANTINE“RÉGIONALE”ÀPARIS JusteàcôtéduPanthéon :LeChantAirelleet saBoutiqueGourmande,fondéparFrédéric Bethe. Le meilleur de l’Auvergne avec un rapport qualité/prix imbattable ! 5• LES“COLLÈGUES”PROFESSIONNELSAVEC LESQUELSJEPARTAGEMESATTACHES Le fait que ma « bio » twitter commence par le mot « Auvergnat », m’a valu de très jolies rencontres. Avec Béatrice Duboisset par exemple, qui est la fondatrice des premiers TEDx Women et TEDx Education français que je parraine aujourd’hui. Ou avec Olivier Bernasson,fondateurdePecheurs.com,que je vous recommande de suivre sur twitter (@obernasson), en particulier les jours de match de rugby ! 6• UN SOUVENIR PROFESSIONNEL, UNE ANECDOTE LIÉE À MON IDENTITÉ RÉGIONALE Dans les années 90, après un coup de main donnéàmonamiOlivierSaguezpourgagner lacomdesavillenatale(Amiens),ilmobilisa ses équipes en retour lors d’une compétition pour Clermont-Ferrand pour laquelle nous conçumesunecampagnedontj’étaistrèsfier. Jusqu’àcequel’onapprennequ’undocument administratif manquait dans notre dossier d’appel d’offres. Ce qui nous disqualifia. Personnenevitjamaiscettecampagne! 7• L’ATOUT MAJEUR QUE JE RECONNAIS À LA PQR La proximité. La vraie. En connexion avec la vie bien réelle. On va souvent chercher trop loincequel’onpeuttrouvertoutprès! Que la MONTAGNE ESTBELLE Nicolas Bordas, Vice-Président,TBWAEurope. 451 122ENTREPRISES AUVERGNE RHÔNE-ALPES 74%Taux d'activité des 15-64 ans 14,2%Taux de création d'entreprise 12 % de la population métropolitaine 7,6MILLIONS D'HABITANTS PIBRÉGIONAL 239MILLIARDS 11,6 % du PIB français 3 350 490MÉNAGES CB NEWS / 366 . 22 . JUIN 2016 83% LES MARQUES 366 SUR LA RÉGION print web mobile 72% print 32% web 28% mobile REACH MENSUEL 366 TAUX DE COUVERTURE 366 SUR LA RÉGION Le Dauphiné Libéré • • • L’Éveil de la Haute Loire • La Montagne • • • Le Progrès • • • La Tribune / Le Progrès • Vaucluse Matin • • CLERMONT- FERRAND LYON GRENOBLE CHAMBÉRY ANNECYBOURG- ENBRESSE VALENCE PRIVAT SAINT- ÉTIENNE LEPUY- EN-VELAYAURILLAC MOULINS
  13. 13. CB NEWS / 366 . 25 . JUIN 2016 RÉGION Profil PHOTO :DR. CHIFFRES-CLÉS Région 1• MES RACINES RÉGIONALES Dès que mon agenda le permet, je me sauve dans unpetitvillagedel’Autunois danslesudduMorvan.J’yai construitavecmafemmeunemaisonenbois au milieu d'une forêt de chênes. J’apprécie particulièrement de me poser et regarder ce pays depuis des années, même si chaque saison apporte une preuve supplémentaire duchangementclimatiqueannoncé. 2• MON TITRE DE PQR DE CŒUR, MON LIEN AVEC LUI Mon petit espace de Bourgogne à Paris est «  Le Journal de Saône-et-Loire ». Il me donne un éclairage sur l'actualité française et internationale avec un angle intéressant pour éviter de toujours regarder la France et le monde depuis Paris. Et en plus je suis la vie des villes et villages de mes vacances avec toujours beaucoup d’intérêt. 3• TROIS LIEUX OU ADRESSES INCONTOURNABLES Il faut visiter Autun, l'oubliée des circuits touristiques restée quasi inchangée depuis des siècles. Puis allez acheter de l’excellente viande charolaise directement chez l’éleveur à « la Ferme des Grands Genêts » de Dettey. Et vous terminerez chez Patrice du Jeu, à la Comelle, en achetant quelques bouteilles de Maranges Premier Cru. 4• MA CANTINE “RÉGIONALE” À PARIS Le Pas Vu Pas Pris, rue Saulnier, monté par des cousins morvandiaux. Un espace idéal pour s’évader le temps d’un déjeuner avec sa carte des vins comprenant une belle sélection de bourgognes. 5• LES “COLLÈGUES” PROFESSIONNELS AVEC LESQUELS JE PARTAGE MES ATTACHES Impossible de choisir entre tous les copains de ce petit coin oublié de France… et dont nous souhaitons un peu égoïstement garder la tranquillité. 6• UN SOUVENIR PROFESSIONNEL, UNE ANECDOTE LIÉE À MON IDENTITÉ RÉGIONALE Je suis fier que le groupe organise depuis 8 ans Le festival du film policier de Beaune en revanche je reste déçu de ne pas avoir encore réussi à organiser un festival à Bibracte. Le site de l'ancienne capitale des Éduens où César aurait écrit un passage de ses mémoires est un lieu magique pour créer un rendez-vous annuel. 7• L’ATOUT MAJEUR QUE JE RECONNAIS À LA PQR La presse quotidienne régionale permet, pour toute prise de parole, un ciblage géolocalisé très précis et elle est aussi un moyen très efficace pour percevoir et comprendre l'opinion des villes et territoires de France. Benoit Désveaux, DirecteurGénéraldeHopscotch Groupe. L'ÉCHO DESBOIS 129 164ENTREPRISES BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ 73%Taux d'activité des 15-64 ans 13%Taux de création d'entreprise 4,4 % de la population métropolitaine 2,8MILLIONS D'HABITANTS PIBRÉGIONAL 73MILLIARDS 3,5 % du PIB français 1 260 928MÉNAGES CB NEWS / 366 . 24 . JUIN 2016 93% L’Alsace • • • Le Bien Public • • • Les Dépêches / Le Progrès • L’Est Républicain • • • Le journal de Saône et Loire • • • Le journal du Centre • • • L’Yonne Républicaine • • • LES MARQUES 366 SUR LA RÉGION print web mobile 82% print 45% web 31% mobile REACH MENSUEL 366 TAUX DE COUVERTURE 366 SUR LA RÉGION BELFORT BESANÇON DIJON VESOUL AUXERRE NEVERS MÂCON LONS-LE- SAUNIER
  14. 14. CB NEWS / 366 . 27 . JUIN 2016 RÉGION Profil PHOTO :DR. CHIFFRES-CLÉS Région BRETAGNE 5,1 % de la population métropolitaine 3,2MILLIONS D'HABITANTS PIBRÉGIONAL 87MILLIARDS 4,2 % du PIB français 1• MES RACINES RÉGIONALES Mes racines familiales sont au Sud de la Bretagne, dans leFinistère,oùsetrouvetoujourslesiègedu groupe Bolloré 195 ans après sa création, et aussi notre maison familiale où nous nous retrouvions avec mes cousins pour des mo- ments magiques. Je me dois d'être honnête avec vous et d'ajouter le Nord de la Bretagne et sa région malouine que ma belle-famille m'a fait découvrir pour mon plus grand bonheur. 2• MONTITREDEPQRDECŒUR,MONLIENAVECLUI La lecture de «  Ouest France » en version papier est un moment de joie puisqu'il signifie que je suis physiquement chez moi ! 3• TROIS LIEUX OU ADRESSES INCONTOURNABLES Je recommande la pêche à la crevette lors des grandes marées à quiconque se rend en bord de mer, quel que soit l’endroit. Je m’y adonne personnellement à chaque séjour avec toujours autant de plaisir. Les îles des Glénans, notre joyau régional et national, qui n’ont rien à envier aux paysages paradisiaques des pays tropicaux. Et enfin, Saint-Malo,maisvuedelamer,quioffreune visionincomparabledesrempartsdelaville. 4• MACANTINE“RÉGIONALE”ÀPARIS Avec nos quatre filles, notre meilleure cantine est indiscutablement à la maison où nous avons plaisir à cuisiner les produits de notre région pournos amis et notre famille. 5• LES “COLLÈGUES” PROFESSIONNELS AVEC LESQUELS JE PARTAGE MES ATTACHES Il est difficile de tous les citer tellement la Bretagne regorge de gens d'extrêmes qualités tous attachés à leurs racines. J'ai la chance d'être invité à des regroupements de bretons qui me font découvrir à chaque fois de nouvelles personnalités. 6• UN SOUVENIR PROFESSIONNEL, UNE ANECDOTE LIÉE À MON IDENTITÉ RÉGIONALE J'ai été très heureux que Havas hisse fièrement le drapeau breton devant notre siège parisien lors de la réception à dîner de la très sympathique délégation des Dîners Celtiques. Ilyavaitégalementdanslehallun joueur de biniou pour accueillir nos invités ! 7• L’ATOUT MAJEUR QUE JE RECONNAIS À LA PQR Pour savoir où l'on va il ne faut pas oublier d'où l'on vient. La PQR, de par la qualité de ses contenus locaux, nous permet de rester en contact avec nos racines. Ce sentiment de proximité m'est essentiel pour ne pas me perdre dans tous mes voyages de par le monde. Cap au LARGE Yannick Bolloré, PDGdeHavas. 150 746ENTREPRISES 72,2%Taux d'activité des 15-64 ans 12,5%Taux de création d'entreprise 1 447 840MÉNAGES CB NEWS / 366 . 26 . JUIN 2016 99% Ouest-France • • • Le Télégramme • • • LES MARQUES 366 SUR LA RÉGION print web mobile 89% print 45% web 39% mobile REACH MENSUEL 366 TAUX DE COUVERTURE 366 SUR LA RÉGION VANNES RENNES BREST SAINT-BRIEUC
  15. 15. RÉGION Profil PHOTO :DR. CHIFFRES-CLÉS Région Un tour 1•MESRACINESRÉGIONALES Deux régions d'enfance structurent ma personna- lité  : la Touraine et la Picardie. J'y ai passé tous mes étés et de nombreux week ends, découvrant la na- ture, la vie à la ferme, la chasse… Tous les petits plaisirs de la vie au grand air si épanouissante. 2• MON TITRE DE PQR DE CŒUR, MON LIEN AVEC LUI Mes grands parents étaient abonnés et lecteurs inconditionnels de «  La Nouvelle République». C'est ce quotidien que j'ai d’abord aperçu, puis feuilleté, puis fina- lement lu qui a accompagné ma première relation avec la presse. Je dois avouer que je n'ai guère plus l’occasion de le parcourir, mes attaches étant désormais biens plus orientées plein sud. 3• TROISLIEUXOUADRESSESINCONTOURNABLES Le château du Clos Lucé à Amboise. C’est là queLeonarddeVinci,invitéparFrançois Ier , vécut trois ans, de 1516 jusqu’à sa mort en mai 1519. Il y a notamment conçu les plans de l’escalier à double révolution de Chambord. Aujourd’hui, la demeure lui est entièrement dédiée et expose quelques- unes de ses inventions. Pour flâner et laisser son esprit vagabonder, le Loir et la Loire sont tout designés : une rivière et un fleuve qui libèrent l’imagination. 4• MACANTINE“RÉGIONALE”ÀPARIS Je n’ai pas encore trouvé l’adresse gastronomique « du pays » qui fait référence en la matière. Mais je reste ouvert à toutes les suggestions. 5• LES“COLLÈGUES”PROFESSIONNELSAVEC LESQUELSJEPARTAGEMESATTACHES « Les amitiés qui ne sont pas discrètes sont dangereuses ». Cette citation n’est pas de moi mais du romancier Gilles Archambault. Je la partage néanmoins volontiers. 6• UN SOUVENIR PROFESSIONNEL, UNE ANECDOTE LIÉE À MON IDENTITÉ RÉGIONALE J'habite dans la région de Paris depuis que j'ai 3 ans, mais mes attaches régionales me permettent d'être à l'aise avec tous les adhérents E.Leclerc* que je rencontre. Comme eux, je ne suis pas un Parisien. 7• L’ATOUT MAJEUR QUE JE RECONNAIS À LA PQR La PQR est le meilleur antidote au parisianisme. Révélateur de la vie et des centres d'intérêt des gens, elle remet les pendules à l'heure. Vincent Leclabart, Président d’Australie. CENTRE- VALDELOIRE 4,1 % de la population métropolitaine 2,6MILLIONS D'HABITANTS PIBRÉGIONAL 69MILLIARDS 3,4 % du PIB français ENFRANCE 112 080ENTREPRISES 73,8%Taux d'activité des 15-64 ans 13,5%Taux de création d'entreprise 1 128 952MÉNAGES *clienthistoriqued’Australie. CB NEWS / 366 . 28 . JUIN 2016 CB NEWS / 366 . 29 . JUIN 2016 87% Le Berry Républicain • • • L’Écho • • • L’Écho Républicain • • • La Nouvelle République • • • La République du Centre • • • LES MARQUES 366 SUR LA RÉGION print web mobile 76% print 39% web 35% mobile REACH MENSUEL 366 TAUX DE COUVERTURE 366 SUR LA RÉGION ORLÉANS CHARTES BOURGES CHÂTEAUROUX BLOIS TOURS
  16. 16. CB NEWS / 366 . 31 . JUIN 2016 RÉGION Profil PHOTO :DR. CHIFFRES-CLÉS Région 1• MES RACINES RÉGIONALES Elles sont à Sorbollano, le village de ma mère en Corse-du-Sud, au cœur de l’Alta Rocca, à proximité de Sartène et de Propriano. 2• MONTITREDEPQRDECŒUR,MONLIENAVECLUI «  Corse-Matin », évidemment, qui est la première chose que j’achète en arrivant sur l’île, mais que je lis aussi à Paris sur mon iPad. Il est mon lien indispensable pour tout savoir de ce qui se passe sur place, et suivre tout particulièrement l’actualité du Sporting Club de Bastia. 3• TROIS LIEUX OU ADRESSES INCONTOURNABLES L’auberge Sole e Monti, située à Quenza, un village perché dans les montagnes aux pieds des célèbres Aiguilles de Bavella. Un endroit fantastique pour goûter aux richesses de l’âme corse. La Corse-du-Sud cache de nombreuses criques et plages toutes plus belles les unes que les autres, mais celle de Tradicettu, avec son sable blanc, est un lieu magique qui a baigné mon enfance. Enfin, un passage par Sartène est incontournable pour découvrir ce qu’est une vraie ville corse. 4• MACANTINE“RÉGIONALE”ÀPARIS Le Petit Champerret, rue Vernier, dans le XVIIe arrondissement, dont le propriétaire est originaire de Calvi. 5• LES “COLLÈGUES” PROFESSIONNELS AVEC LESQUELS JE PARTAGE MES ATTACHES J’aieulachancedefaireunevraierencontre avec Pierre-Noël Luigi, le fondateur d’Oscaro.com, avec qui j’entretiens des liens très étroits. Tout comme avec Pierre Cesarini, le PDG de l’éditeur de logiciel Avanquest, et Martin Duval, un ajaccien pur souche qui est le fondateur du cabinet de conseil en open innovation Bluenove. 6• UN SOUVENIR PROFESSIONNEL, UNE ANECDOTE LIÉE À MON IDENTITÉ RÉGIONALE Comme quoi l’identité corse ne se limite pas aux frontières de notre belle île, c’est en parlant de moi en Californie à Pierre- Noël Luigi, en plein coeur de la Silicon Valley, que Bertrand Diard, le fondateur de la start-up spécialiste du Big Data Talend, a permis notre rencontre. 7• L’ATOUT MAJEUR QUE JE RECONNAIS À LA PQR Ellejoueunrôledeliensocialessentiel.Pour moi qui évolue dans l’univers High-Tech où tout va à 2000 à l’heure, elle me ramène à la vraie vie, auxvrais gens. L’île aux TRÉSORS Christian Giacomini, Co-fondateurdeRumeurPublique. 29 043ENTREPRISES 136 135MÉNAGES CORSE 69,4%Taux d'activité des 15-64 ans 12,8%Taux de création d'entreprise 0,5 % de la population métropolitaine 0,3MILLIONS D'HABITANTS PIBRÉGIONAL 8MILLIARDS 0,4 % du PIB français CB NEWS / 366 . 30 . JUIN 2016 Corse Matin • • • LA MARQUE 366 SUR LA RÉGION print web mobile REACH MENSUEL 366 TAUX DE COUVERTURE 366 SUR LA RÉGION 81% print 40% web 48% mobile 94% AJACCIO BASTIA
  17. 17. Source:Insee2012-2013. RÉGION Profil PHOTO :DR. CB NEWS / 366 . 32 . JUIN 2016 CHIFFRES-CLÉS Région 1• MES RACINES RÉGIONALES Mes racines sont alsa- ciennes, de Mulhouse. L’histoire de ma famille est très simple: pendant 500 ans les Tranzer ont été des forgerons en Allemagne et pendant 200 ans des tuiliers en Alsace… Mon père a brisécettetrajectoireendevenantchercheur en médecine. J’ai vécu jusqu’au BAC à Mulhouse avant de rejoindre Paris qui est devenumonlieudevieprincipal.Aujourd’hui jetravaillepourlen°2mondialdesétudesde marché dans un rôle de leadership global as- souvissant mon goût pour l’international. Confronter ma culture, mes racines à celles desautresm’intéressetoujoursautant. 2•MONTITREDEPQRDECŒUR,MONLIENAVECLUI J’ai grandi pendant près de 20 ans avec « L’Alsace », le titre de PQR qui était présent dans tous les foyers Haut-Rhinois. Aujourd’hui encore quand je rentre en Alsace, l’un de mes premiers actes est de prendrelejournaletdelelireattentivement pour prendre le pouls de la région. 3• TROIS LIEUX OU ADRESSES INCONTOURNABLES Côté nature, les Vosges regorgent de balades magnifiques; côté papilles, les milliers de weinstub où il fait bon se restaurer ; côté culture, le Musée Bartholdi à Colmar, les trois ensemble sans modération aucune ! 4• MACANTINE“RÉGIONALE”ÀPARIS La brasserie Hansi, à Montparnasse, a longtemps été mon adresse privilégiée pour déguster une choucroute arrosée d’un Riesling de chez Lorentz, un ami d’enfance. Malheureusement le restaurant est aujourd’hui disparu et je n’ai pas encore trouvé d’équivalent. 5• LES “COLLÈGUES” PROFESSIONNELS AVEC LESQUELS JE PARTAGE MES ATTACHES Difficile de partager largement des relations qui mêlent liens professionnels et personnels… désolé. 6• UN SOUVENIR PROFESSIONNEL, UNE ANECDOTE LIÉE À MON IDENTITÉ RÉGIONALE J’ai eu la chance de conduire de nom- breuses études marketing pour la PQR dans les années 90, dont « L’Alsace » et les « DNA » et, évidemment, c’était toujours avec beaucoup d’émotion que l’enfant du pays venait de Paris pour conseiller les dirigeants de ces médias. 7• L’ATOUT MAJEUR QUE JE RECONNAIS À LA PQR La PQR a, sans nul doute, une capacité à créer,conserveretdévelopperunliensocial de proximité en construisant un ancrage sociétal qui permet à chacun de se rappeler les valeurs liées au lieu de vie. Benoît Tranzer, GlobalAccountManager chezKantar. L’APPEL DEL'EST 242 228ENTREPRISES 2 402 268MÉNAGES GRANDEST 72,3%Taux d'activité des 15-64 ans 14,4%Taux de création d'entreprise 8,7 % de la population métropolitaine 5,5MILLIONS D'HABITANTS PIBRÉGIONAL 149MILLIARDS 7,2 % du PIB français RÉGION Profil CB NEWS / 366 . 33 . JUIN 2016 94% L'Alsace • • • Dernières Nouvelles d’Alsace • • • L’Est éclair • • • L’Est Republicain • • • Le journal de la Haute Marne • • Libération Champagne • • Le Républicain Lorrain • • • L’Union / L’Ardennais • • • Vosges Matin • • • LES MARQUES 366 SUR LA RÉGION print web mobile 83% print 33% web 33% mobile REACH MENSUEL 366 TAUX DE COUVERTURE 366 SUR LA RÉGION STRASBOURG METZ REIMS CHARLEVILLE- MÉZIÈRES NANCY ÉPINAL MULHOUSECHAUMONT TROYES BAR-LE-DUC
  18. 18. RÉGION Profil PHOTO :DR. CHIFFRES-CLÉS Région 1•MESRACINESRÉGIONALES La Côte d’Opale, ma terre d’adoption depuis que j’ai 18 ans. J’y ai une maison à Lefaux, un village d’une centaine d’âmes et de vaches à quelques kms du Touquet, au dessus du village de pêcheurs d’Etaples, au début des collines du Boulonnais et à quelques encablures du plus grand domaine dunaired’Europe. 2• MON TITRE DE PQR DE CŒUR, MON LIEN AVEC LUI « La Voix du Nord » évidemment, qu’on trouve où qu’on aille là-bas. Et encore plus local, « La Gazette du Touquet », où l’on découvre des nouvelles inattendues et cocasses de tous les gens qui font la vie de cette petite ville qui triple sa population dès que le premier rayon de soleil apparait. 3• TROISLIEUXOUADRESSESINCONTOURNABLES D’abord, forcément, un golf, dont cette région est l’une des plus pourvue d’Europe. Ma préférence va sans conteste au golf de Belles Dunes, en Baie de Somme. Ensuite, une table : ma préférée est celle du château de Montreuil, un très beau Relais & Châteaux sur les remparts de la ville où Victor Hugo situe la partie capitale de l’action des Misérables. Enfin, une ville : le Crotoy. La rencontre parfaite entre ce que cette région a de mieux à vous offrir en termes de sites naturels, d’endroits de vraie convivialité et de balades. 4• MACANTINE“RÉGIONALE”ÀPARIS A ma connaissance, il n’y en a pas, mais ça medonneune vraie bonne idée… 5• LES“COLLÈGUES”PROFESSIONNELSAVEC LESQUELSJEPARTAGEMESATTACHES En général, on reste discret sur cette origine, qu’ellesoitd’adoptionounatale.Alorsquand on parle de la Côte d’Opale à un familier du Sud, on a tôt fait de se taire, parce qu’il ne peut pas comprendre, et qu’on n’a pas envie d’expliquer. 6• UN SOUVENIR PROFESSIONNEL, UNE ANECDOTE LIÉE À MON IDENTITÉ RÉGIONALE Aucun. Ma vie professionnelle n’a heureuse- ment aucun rapport avec ce coin d’authenti- cité et d’énergisation. 7• L’ATOUT MAJEUR QUE JE RECONNAIS À LA PQR D’abord, le lien qu’elle arrive à maintenir entre la vie du pays - celle des fadas de Paris bien souvent - et la vraie vie à quelques kilomètres de chez soi. Et puis c’est la seule famille de presse qui arrive à transformer ce contrat de lecture en une formidable efficacité commerciale. L’équilibre entre cette authenticité locale et le décodage de la vie du reste du monde lui permet de conserver sa puissance, son audience, son efficacité,etdoncsavaleur. ILNEPERD JAMAIS le Nord Bertrand Beaudichon, CEOdeMediaplusFrance. HAUTS- DE-FRANCE 223 918ENTREPRISES 69,8%Taux d'activité des 15-64 ans 15,3%Taux de création d'entreprise 9,5 % de la population métropolitaine 6MILLIONS D'HABITANTS PIBRÉGIONAL 152MILLIARDS 7,4 % du PIB français 2 456 647MÉNAGES CB NEWS / 366 . 34 . JUIN 2016 CB NEWS / 366 . 35 . JUIN 2016 Le Courrier Picard • • • Nord éclair • • • Nord Littoral • • • Le Parisien • • • L’Union / L’Ardennais • • • La Voix du Nord • • • LES MARQUES 366 SUR LA RÉGION print web mobile 74% print 40% web 38% mobile REACH MENSUEL 366 86% TAUX DE COUVERTURE 366 SUR LA RÉGION AMIENS LILLELETOUQUET BOULOGNE SAINT- QUENTIN BEAUVAIS
  19. 19. RÉGION Profil PHOTO :DR. 1•MESRACINESRÉGIONALES Ma mère est de Perpignan, mon père de Salses. Je suis donc 100% « Catalan du Nord ». Si je n’ai - pour le moment - plus de maison dans la région, mes racines y sont profondes et j’y garde famille et amis fidèles. Avec les matchs de l’USAP je suis toujours un peu là-bas. 2• MON TITRE DE PQR DE CŒUR, MON LIEN AVEC LUI Le quotidien local s’appelle fièrement « L’Indépendant». Il pourrait s’appeler « L’Irrédent»… Mon père y a écrit avant et après-guerre. 3• TROISLIEUXOUADRESSESINCONTOURNABLES Collioure et son bijou de port à Impres- sionnistes ; le Château de Salses pour son imaginaire ; et le village de Castelnou, dans la montagne, pour sa pureté. A la réflexion, les trois sont des places fortes, notre pays béni des Dieux se méfie de tout. 4• MACANTINE“RÉGIONALE”ÀPARIS Le restaurant la Casa Sansa est l’âme de Perpignan. Son fondateur Jean-Marc Poujade, parti trop tôt, en avait ouvert une succursale à Paris, elle a fermé. Depuis je ne cherche pas à le remplacer. 5• LES“COLLÈGUES”PROFESSIONNELSAVEC LESQUELSJEPARTAGEMESATTACHES Le patron fondateur de Webedia Cédric Siré, qui vient de Céret, (qui aurait aussi mérité d’être à la réponse 3), et Alain Marty du Wine & Business Club, le plus généreux des amis. 6• UN SOUVENIR PROFESSIONNEL, UNE ANECDOTE LIÉE À MON IDENTITÉ RÉGIONALE Quand je suis en colère, mon accent catalan revient au galop. Ceux avec qui je travaille au quotidien en plaisantent. 7• L’ATOUT MAJEUR QUE JE RECONNAIS À LA PQR Collectivement sa puissance, individuelle- ment saproximité. Pierre Conte, CEOdeGroupMFrance. INDÉPENDANT DECARACTÈRE 349 289ENTREPRISES LANGUEDOC- ROUSSILLON MIDI-PYRÉNÉES 71,4%Taux d'activité des 15-64 ans 15,3%Taux de création d'entreprise 8,9 % de la population métropolitaine 5,6MILLIONS D'HABITANTS PIBRÉGIONAL 150MILLIARDS 7,3 % du PIB français Vif D'ESPRIT, 2 528 935MÉNAGES CHIFFRES-CLÉS Région CB NEWS / 366 . 36 . JUIN 2016 CB NEWS / 366 . 37 . JUIN 2016 86% Centre Presse Aveyron • • • La Dépêche du Midi • • • L’Indépendant • • • La Marseillaise • • Midi Libre • • • La Nouvelle République des Pyrénées • • LES MARQUES 366 SUR LA RÉGION print web mobile 73% print 44% web 38% mobile REACH MENSUEL 366 TAUX DE COUVERTURE 366 SUR LA RÉGION TOULOUSE NÎMES MONTPELLIER CAHORS MONTAUBAN AUCH TARBES ALBI RODEZ MENDE PERPIGNAN CARCASSONNE FOIX
  20. 20. RÉGION Profil PHOTO :DR. CHIFFRES-CLÉS Région 1•MESRACINESRÉGIONALES Elles sont du petit village de Gonneville-la-Mallet. C’est un haut lieu du Pays de Caux.« L’HôteldesVieuxplats »,immortalisé par Maupassant, y a accueilli tout ce qu’a compté le 19e siècle d’esprits créatifs : musiciens,peintres,écrivains… 2• MONTITREDEPQRDECŒUR,MONLIENAVECLUI «Le Havre Presse » mais aussi le «Courrier Cauchois » qui est une véritable institution. La presse régionale est de grande qualité et couvre magnifiquement tout ce qui se passe dans le pays. Le Courrier est partenaire de la première heure de « Jour de Lectures », un festival de lectures à voix haute que j’ai créé il y a cinq ans avec des amis et des comédiens professionnels. 3• TROISLIEUXOUADRESSESINCONTOURNABLES Le Belami à Gonneville-la-Mallet, chaque dernier samedi du mois à 17h 30 pour une belle ambiance de café et de convivialité, avec des lectures à voix haute par des comédiens professionnels. L’Hotel le Dormy House, sur la falaise aval d’Etretat, pour son accueil et sa vue à couper le souffle. Le Chaudron, toujours à Etretat, un site auquel on accède par un tunnel creusé à travers la falaise. La vue sur la cote et la baie de Fécamp est splendide. 4• MACANTINE“RÉGIONALE”ÀPARIS C’est tout petit. Une douzaine de places en rond. Ca s’appelle « Ballon et coquillages », 71 Boulevard Gouvion St Cyr. C’est en fait la « nacelle à huitres » du Ballon des Ternes. On y sent l’iode et le varech en plein Paris ! 5• LES“COLLÈGUES”PROFESSIONNELSAVEC LESQUELSJEPARTAGEMESATTACHES C’estunsecretbiengardé.MesamisduPays de Caux sont des taiseux. Alors, comme moi ils n’aiment pas mélanger le boulot, la mer et les falaises… 6• UN SOUVENIR PROFESSIONNEL, UNE ANECDOTE LIÉE À MON IDENTITÉ RÉGIONALE « Bonjour, c’est Alexandre Jardin, France TV me donne de l’espace pour recruter des lecteurs bénévoles, mais il me faut des films, vous pouvez m’aider? » Je ne suis pas prêt d’oublier cet appel d’un auteur qui a créé « Lire et Faire lire » qui regroupe en France plus de 18 000 lecteurs bénévoles . W & Cie a conçu deux très beaux films, et Alexandre Jardinestvenutrèsnaturellementparrainer l’édition 2015 de « Jour de Lectures » consacrée aux « Grands Destins ». 7• L’ATOUT MAJEUR QUE JE RECONNAIS À LA PQR La PQR, c’est la proximité dans tout ce qu’elle a de plus vitale dans un monde qui n’a jamais été autant connecté mais dont les villages sont déserts, et les villes déshumanisées. C’est la mise en lumière de la parole échangée et tenue, et dont le journal garde la trace. AUPLAISIR de lire NORMANDIE 139 897ENTREPRISES 72,2%Taux d'activité des 15-64 ans 13,1%Taux de création d'entreprise 5,2 % de la population métropolitaine 3,3MILLIONS D'HABITANTS PIBRÉGIONAL 90MILLIARDS 4,4 % du PIB français1 441 678MÉNAGES Denis Gancel, CEOdeW&Cie. CB NEWS / 366 . 38 . JUIN 2016 CB NEWS / 366 . 39 . JUIN 2016 79% Le Havre Libre • Le Havre Presse • Ouest-France • • • Paris Normandie • • • La Presse de la Manche • • Le Progrès de Fecamp • LES MARQUES 366 SUR LA RÉGION print web mobile 69% print 27% web 23% mobile REACH MENSUEL 366 TAUX DE COUVERTURE 366 SUR LA RÉGION CAEN LEHAVRE ROUEN CHERBOURG ALENÇON ÉVREUX
  21. 21. RÉGION Profil PHOTO :DR. CHIFFRES-CLÉS Région 1• MES RACINES RÉGIONALES Elles sont ligériennes car je suis né à Nantes. Ma ville de cœur est La Baule, l'une des plus belles baies du monde, qui est à la fois mon port d'attache et la communeoùjesuiséluconseillermunicipal. Je m'y évade dès que mon métier me l'autorise ; j'ai la chance d'avoir une maison de paludier (exploitant en sel) au milieu des marais salants, non loin de Guérande. Je me partagedoncentreterreetmer! 2•MONTITREDEPQRDECŒUR,MONLIENAVECLUI Mes premières lectures matinales sont « Ouest France » et « Presse Océan ». Je n'envisage pas une journée débutant sans lalecturedecesdeuxquotidiensrégionaux. Grâce à ma tablette je peux les lire quel que soit l'endroit où je suis dans le monde. 3• TROIS LIEUX OU ADRESSES INCONTOURNABLES C'esttrèsdifficilepourleprésidentducomité régional du tourisme de faire un choix si restreint. Pour venir sur « ma » presqu'île je vous recommande entre autres : un séjour baulois dans l'un des établissements hôteliersdeLucienBarrière:descoconsface à la mer ; une promenade en barque dans le magnifique parc naturel régional de Brière : une biodiversité unique ; et une échappée dans la cité médiévale et fortifiée de Guérande, avec un passage incontournable danslacollégialeSaint-Aubin:reposdel'âme etdel'espritgaranti. 4• MA CANTINE “RÉGIONALE” À PARIS Le Comptoir Baulois, au 34 rue Godot de Mauroy (9e ), qui propose un restaurant, un salon de thé, une épicerie fine, une cave à vin et le fameux fondant au chocolat de fa- bricationartisanalequel'ontrouvebienévi- demmentsurlefameuxmarchédeLaBaule. 5• LES “COLLÈGUES” PROFESSIONNELS AVEC LESQUELS JE PARTAGE MES ATTACHES Je préside en toute humilité Les Baulois de Paris,oùj'ailachancederevoirdenombreux amis,etjeparticipeauxDînersCeltiquesqui rassemblentlesBretonsetpluslargementles passionnés du territoire Armorique. 6• UN SOUVENIR PROFESSIONNEL, UNE ANECDOTE LIÉE À MON IDENTITÉ RÉGIONALE Le plaisir d'accueillir à La Baule comme conseiller régional de la commission Entreprise l'un de mes concurrents, Hopscotch,pourleFestivalinternationaldu film institutionnel Films & Companies. 7• L’ATOUT MAJEUR QUE JE RECONNAIS À LA PQR Objectivité, proximité, exhaustivité. La PQR c'est le pouls de notre pays, c'est le bon sens provincial, c'est la vraie vie ! Le sel de Franck Louvrier, PrésidentdePublicisEvents &vice-présidentdePublicis Consultants. LAVIE 164 808ENTREPRISES PAYS DELALOIRE 74,2%Taux d'activité des 15-64 ans 13,4%Taux de création d'entreprise5,7 % de la population métropolitaine 3,6MILLIONS D'HABITANTS PIBRÉGIONAL 104MILLIARDS 5 % du PIB français 1 569 065MÉNAGES CB NEWS / 366 . 40 . JUIN 2016 CB NEWS / 366 . 41 . JUIN 2016 Le Courrier de l’Ouest • • • Le Maine Libre • • • Ouest-France • • • Presse Océan • • • LES MARQUES 366 SUR LA RÉGION print web mobile 84% print 38% web 34% mobile REACH MENSUEL 366 94% TAUX DE COUVERTURE 366 SUR LA RÉGION ANGERSNANTES LEMANS LAVAL LAROCHE- SUR-YON
  22. 22. PHOTO :DR. CHIFFRES-CLÉS Région RÉGION Profil 1• MES RACINES RÉGIONALES J’ai une chance immense, jesuisdeCassis,unendroit d’une beauté sans pareille, baigné de soleil, que surplombe le sublime Cap Canaille et d’où l’on accède aux non moins splendides Calanques. Pour mon plus grand bonheur, il se trouve que j’ai la même vue de ma fenêtre depuis ma naissance, ce quiestraresurla côte ! 2•MONTITREDEPQRDECŒUR,MONLIENAVECLUI « La Provence », que j’achète immanquable- ment chez le boulanger en même temps que les brioches à la fleur d’oranger. 3• TROIS LIEUX OU ADRESSES INCONTOURNABLES Pour déguster un loup en croûte de sel sur le Port, allez chez Nino de ma part, vous ne serez pas déçu. Pour goûter aux parfums du Sud, un détour par la boutique L’eau de Cassis s’impose, et choisissez la mer. Les secrets des senteurs provencales sont précieusement enfermés au sein de cette grande maison familiale fondée en 1851 qui n’a d’ailleurs déposé la marque qu’en 2005. Enfin, pour les puristes, sachez que le marché de Cassis est programmé le mercredi et le vendredi… 4• MACANTINE“RÉGIONALE”ÀPARIS Partout où la cuisson du poisson s’arrête au bonmoment.EtaussiLaMéditerranée,place del’Odéon,ouleClosYavenueduMaine,où exerceletalentueuxchefjaponaisYoshitaka Ikeda. 5• LES “COLLÈGUES” PROFESSIONNELS AVEC LESQUELS JE PARTAGE MES ATTACHES Tous ceux qui sont nés au Sud de la Loire, comme Pierre Conte, de GroupM, ou Pierre Désangles, qui vient de lancer l’agence Supper, sont solidaires à Paris ! Même si ces derniers sont un peu àl’Ouest… 6• UN SOUVENIR PROFESSIONNEL, UNE ANECDOTE LIÉE À MON IDENTITÉ RÉGIONALE Ça étonne toujours les gens quand je parle de football. Mais à Marseille le foot fait partie de l’identité de la ville et je suis une fan de l’OM. J’avoue qu’en ce moment c’est un peu dur… 7• L’ATOUT MAJEUR QUE JE RECONNAIS À LA PQR En fait, la PQR est un média d’influence local, et il y en a très peu ! Par ailleurs, elle avance vite dans sa transformation digitaleetsedonneunepuissancenationale d’autantplusintéressantequ’elleneperdpas sa proximité. Avec la géolocalisation et le social, la PQR peut être encore plus forte et plus communautaire demain. Bref, toujours incontournable ! Natalie Rastoin, Présidented’OgilvyFrance UNPARFUM D’AUTHENTIQUE 391 609ENTREPRISES 2 195 487MÉNAGES 71%Taux d'activité des 15-64 ans 14,9%Taux de création d'entreprise 7,7 % de la population métropolitaine 4,9MILLIONS D'HABITANTS PIBRÉGIONAL 150MILLIARDS 7,3 % du PIB français PROVENCE- ALPES-CÔTED'AZUR CB NEWS / 366 . 42 . JUIN 2016 CB NEWS / 366 . 43 . JUIN 2016 85% Le Dauphiné Libéré • • • La Marseillaise • • Monaco Matin • • Nice Matin • • • La Provence • • • Var Matin • • • Vaucluse Matin • • LES MARQUES 366 SUR LA RÉGION print web mobile REACH MENSUEL 366 TAUX DE COUVERTURE 366 SUR LA RÉGION 74% print 36% web 44% mobile MARSEILLE NICE TOULON DIGNE GAP AVIGNON
  23. 23. NOUS N’ARRÊTERONS JAMAIS D’ALLER DE L’AVANT. 366 a relevé le défi technologique de miniaturiser un podomètre pour l’intégrer à la une du Courrier Picard. Avec notre partenaire Intersport, nous avons pu proposer une expérience inédite aux Amiénois. La preuve que le média papier peut créer l’événement et susciter l’engagement. Une prouesse récompensée par : • le Grand Prix des Médias 2015 CB NEWS (catégorie meilleur coup publicitaire/opération spéciale); • les Trophées de l’Innovation Presse au Futur (catégorie meilleure innovation commerciale AD’Days); • le Grand Prix Stratégies du sport 2015 (catégorie opérations spéciales); • et un Gold aux INMA Global Media Awards 2016.

×