1impact N° 48 OCTOBRE 2015
Fotolia/DorisHeinrichs
STRATÉGIE ET PQR
Dans quel contexte stratégique
La Poste cette campagne ...
2 impact N° 48 OCTOBRE 2015
JAUNE,PANTONE123C!
Depuis 2014, il a pris une place impor-
tante au service de l’identité de L...
3impact N° 48 OCTOBRE 2015
Quelnompourvotrerégionparlegroupe
MidiLibre
Les 6 et 13 décembre
p r o c h a i n s a u r o n t
...
4 impact N° 48 OCTOBRE 2015
STABILO DATES
CHAMPIONNAT DE FRANCE 2013
Ford félicite ses champions
dans une campagne corpora...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Newsletter Impact n°48

806 vues

Publié le

L’opération exceptionnelle de La Poste sur la colorisation des titres de PQR, le score de Novartis du nouvel panel 366#PANEL, la rubrique « Ca Bouge » et la PQR de Christophe Miossec, compositeur et interprète.

Publié dans : Marketing
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
806
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
150
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Newsletter Impact n°48

  1. 1. 1impact N° 48 OCTOBRE 2015 Fotolia/DorisHeinrichs STRATÉGIE ET PQR Dans quel contexte stratégique La Poste cette campagne unique s’inscrit-elle? CYRIL DÉCHELETTE : Cette campagne fait suite à la présentation, le 7 octobre der- nier, de la stratégie numérique du Groupe La Poste. Cette stratégie vise à accélérer la transformation numérique de notre entre- prise, aspect primordial au regard de la révo- lution numérique que vit la société, celle-ci touchant le modèle historique du Groupe La Poste dans son rôle d’opérateur universel des échanges. Si c’est sur notre activité cour- rier que l’impact de la dématérialisation des échanges est la plus connue, cette révolution se manifeste de façon plus générale à travers l’évolution des comportements des Français. Seuls, en groupes, ou par le biais de l’écono- mie collaborative, ceux-ci agissent désormais de plus en plus sans besoin de recours à des intermédiaires, La Poste étant l’un de ceux-ci depuis toujours… Alors que l’activité de nos métiers tradi- tionnels diminue, il nous appartient donc, pour renouer avec notre rôle d’opérateur uni- versel des échanges, de nous adapter et de nous transformer. Pour réinventer soli- dement et durable- ment la nouvelle utilité de La Poste, l’idée générale consiste à envi- sager et à utiliser la puissance du numérique comme un riche complément du réseau phy- sique de La Poste, et non plus comme un “ennemi”. Ainsi, le Groupe La Poste entend faire converger l’ensemble de ses réseaux phy- siques et numériques pour accompagner ses millions de clients dans la société de demain. Pour simplifier la vie et l’avenir de tous – par- ticuliers, entreprises, services de l’État –, partout et tous les jours, notre ambition est claire : devenir l’accompagnant numérique privilégié, en développant nos offres numé- riques existantes, en les personnalisant et en les diversifiant davantage, et en lançant, enfin, de nouveaux services numériques qui correspondent aux besoins et attentes de nos clients (voir encadré). L’enjeu de cette grande campagne de communication – dont la signature est “Plus proche, plus connectée. Une nouvelle idée de La Poste” – consiste à illustrer notre trans- formation numérique. Pour cela, nous nous appuyons sur l’une des premières preuves de la digitalisation du service postal: l’expé- dition et le retour de vos Colissimos depuis votre propre boîte aux lettres. Et si, pour bien le comprendre, vous nous “vendiez” ce nouveau service Colissimo?! C. D. : Ce service s’inscrit dans la révolu- tion des usages du e-commerce, ainsi que des échanges entre particuliers. Désormais, depuis votre boîte aux lettres personnelle, sans avoir à vous déplacer, vous pouvez tout aussi bien expédier un colis ou retourner votre achat effectué sur Internet. 90%D’AGRÉMENTSELON366#PANEL (VOIRPAGE4) Annonceur: NOVARTIS Dispositif PQR: 1 PAGE QUADRI Période: JUIN 2015 Responsable annonceur: AUDREY ELKAIM Agence conseil: LA CHOSE Agence média: STARCOM Responsable agence média: AUDREY DELAHAYE ÇA BOUGE Toutes les news de la presse quotidienne régionale PAGE 3 MA PQR À MOI Miossec parle avec l’accent PAGE 4 SUITE EN PAGE 2 Entre le physique et le numérique, voilà l’espace de La Poste LE SCORE Pour expédier un Colis- simo depuis chez vous, il vous suffit de disposer d’une boîte aux lettres nor- malisée (260 mm x 260 mm x 340 mm, ou dans laquelle vous avez déjà reçu des colis); de disposer d’un compte client CYRIL DÉCHELETTE La Poste. Directeur de la Marque Quand un partenariat inédit réunit les titres de PQR et La Poste pour parfaire l’événement, cela s’appelle une grande première PQR 66. A saisir en jaune et exclusivement le 29 octobre 2015! Le 29 octobre, les 18 millions de lecteurs jour du PQR 66 découvrent leur journal tout de jaune vu-lu, et cela dès la têtière ! Une révolution : celle qu’opère le Groupe La Poste, plus que jamais proche et connecté. Sur ce fond jaune des premières preuves de la digitalisation en marche du service postal, Cyril Déchelette, Directeur de la Marque, nous parle connexion en toute proximité. LEJOURLEJOURLEJOUR JAUNEJAUNEJAUNE nous transformer. Pour réinventer soli- dement et durable- ment la nouvelle utilité de La Poste, l’idée générale consiste à envi- sager et à utiliser la puissance du No 48 OCTOBRE 2015L’INFORMATIONARENDEZ-VOUSAVECLACOMMUNICATION impact
  2. 2. 2 impact N° 48 OCTOBRE 2015 JAUNE,PANTONE123C! Depuis 2014, il a pris une place impor- tante au service de l’identité de La Poste. Transverse à toutes les communications, ce code traduit la dynamique d’innovation et la modernité inhérentes à la transformation qu’opère le Groupe La Poste. Un signal, une toile de fond, pour porter haut la couleur des différentes innovations de services qui construisent la nouvelle utilité de La Poste! ANNE-SOPHIE CRUQUE CEO Starcom Mediavest Group France «Nous sommes l’agence média du Groupe La Poste depuis fin 2013, ce qui est une grande fierté. Pour illustrer la dyna- mique et l’ambition du Groupe, nous avons souhaité construire une campagne “impactante”, forte, et qui s’ancre dans la réalité des Français.» «Si tout le monde connaît La Poste, les gens n’ont pas conscience de la vitesse avec laquelle elle avance et change! Cette innovation si importante des services Colissimo apporte à tous un service particulièrement fort et innovant, apte à démon- trer, par la preuve, la dynamique d’innovation du Groupe. Pour cela, il nous fallait réfléchir à une mise en avant d’exception, inédite, faire que personne ne passe à côté, que tout le monde se dise bien: “Il se passe quelque chose d’important pour moi, ici chez moi, aujourd’hui.”» «Tout de suite identifiée comme média clé pour cette campagne tous publics, la PQR a été le support privilégié de notre réflexion. Tout est parti du constat de la porosité des ADN et enjeux entre les marques La Poste et PQR: présence territo- riale et confiance des publics en commun; le fait de concerner et réunir tous les publics (citoyens, consommateurs, entreprises, collectivités locales, etc.); fonctions et enjeux de service de proximité au quotidien… Restait à trouver la mise en scène pour capitaliser sur cette richesse…» Le support privilégié de notre réflexion «L’idée a consisté à soumettre à l’acceptation des éditeurs que soient soulignées — institution- nellement et aux yeux de leurs lecteurs — ces riches accoin- tances de valeurs avec La Poste. Voilà comment, à jour nommé le 29 octobre, le jaune de l’innova- tion La Poste a su prendre sa place dès les Unes et au sein même des têtières!» «Nous sommes vraiment ravis que les éditeurs de la PQR aient joué le jeu pour donner à cette campagne une dimension unique et innovante. Je salue aussi le travail de 366: ils ont su porter et valoriser cette idée événementielle unique, fondée sur la caution du transfert et du partage de valeurs.» LEPUISSANTDISPOSITIFMÉDIA SOUS LES YEUX DES 260 000 POSTIERS, UNE ACTION MULTIMÉDIA ET MULTI-CIBLES. TV, avec 2 films de 30’’, lancés le 25 octobre Affichage Plan presse dont PQN, avec Le Monde (sortie du Conseil des ministres!), Le Figaro et Libé PQR 66 à jour de jaune, à jour nommé: le jeudi 29 octobre Plan numérique: achat publicitaire program- matique. Détenteur d’un DMP propriétaire (data management platform), La Poste est autonome et très à la pointe sur l’achat et le suivi numérique de ses publicités bannières. Les sites des titres de PQR bénéficient de ces achats programmatiques. PLUSDETRANSFORMATION NUMÉRIQUE Un investissement de 550 millions d’euros sur 3 ans. DEUX CATÉGORIES DE SERVICES VONT ÊTRE MISES EN ŒUVRE. Banque numérique (170 millions) Dans sa posture de tiers de confiance pour chaque Français, une ambition forte sur l’activité purement numérique avec LOGGIN LA POSTE. Un service universel d’e-gestion personnelle et administrative : identité numérique, coffre-fort numérique intelligent, plate-forme de gestion des différents objets connectés… Activité courrier et colis, ou les nouveaux métiers du facteur (120 millions) Cela pourra tout aussi bien concerner des services autour de la sécurité, de l’assistance aux personnes âgées, de la collecte de papiers à recycler en entreprise… La liste des projets (et tests en cours) est longue, autour de ce principe : la personnali- sation du service, qu’il s’agisse des individus, des entreprises ou des collectivités. VERBATEAM STRATÉGIE ET PQR unique La Poste, pour affranchir en ligne avant 23 h votre colis sur laposte.fr/colissi- moenligne; et enfin d’imprimer et coller l’éti- quette de transport. Pour retourner un Colissimo depuis votre boîte aux lettres, il vous suffit de faire la demande de retour auprès de votre site mar- chand, et d’imprimer et coller l’étiquette de transport sur votre colis. Dans les deux cas, votre colis doit être déposé dans votre boîte aux lettres avant 8 h le matin. Le facteur, qui reçoit la liste des colis à prendre en charge sur son smart- phone, le récupère, le flashe et vous dépose un avis de prise en charge. Vous serez informé en parallèle par cour- riel, et dans votre compte client unique, que votre Collissimo a bien été emporté, et, si vous êtes l’expéditeur, qu’il a bien été livré. Dans ce double mode, physique et numé- rique, La Poste a des avantages “diffé- renciants” pour jouer ce rôle d’opérateur universel des échanges: sa très grande proxi- mité avec ses réseaux sur tout le territoire, l’universalité et la neutralité de ses services, la pérennité et l’assurance de continuité de ses services… Enfin, grâce à ses réseaux de femmes et d’hommes pré- sents sur tout le territoire, La Poste offre cette capacité à gérer parallèlement ces deux modes physique et numérique de la relation. Que retenir des cibles et du dispositif média de cette campagne qui lance les offres de services digitaux de La Poste? C. D.: En réalité, la dimension institutionnelle étant sous-jacente à ces preuves de ser- vice, il n’est pas un public qui ne soit concerné. Nous avons donc souhaité une campagne très forte, pluri- médias et multi-cibles (voir encadré). Il s’agit de s’adresser à la fois au grand public et aux entre- prises, au premier rang desquelles toutes celles qui agissent en e-commerce et pour lesquelles ces offres constituent de très forts débouchés d’activité. Lorsqu’on s’appelle La Poste, quelle place la PQR occupe-t- elle? C. D.: La Poste et la PQR, c’est une histoire de fond, face à des clients que nous parta- geons. Rappelons que la pré- sence territoriale de La Poste est l’une des quatre missions de service public données par l’État. De même que nous sommes partout ancrés sur les terri- toires (17 000 points de contact partout en France, du grand bureau de Poste au relais commerçant, en passant par l’agence pos- tale communale), la PQR est par nature un média de proximité. Nos attachés de presse développent au local d’excellentes relations avec les rédactions des journaux. Dans son rôle à la fois citoyen et éditorial, chaque titre de PQR joue pour les Français, tout comme pour nos postiers, un rôle très important, en relayant au quotidien dans ses colonnes toutes les informations utiles de La Poste, stratégiques comme pratiques. Quant aux qualités de la PQR en tant que média publicitaire, je pense notamment que c’est un très bon média pour travailler en pédagogie sur des services pratico-pra- tiques. Rapporté à l’exceptionnelle puissance du PQR 66, cet aspect nous séduit et nous intéresse particulièrement. Par la nature des informations de proximité délivrées, le jour- nal local concerne et implique son lecteur de façon intime. Ce n’est pas un hasard si l’an- nonce de cette campagne se construit sur le double levier de l’écrit et de l’image. Enfin, rappelons que La Poste est une société particulière par le nombre de colla- borateurs qu’elle rassemble (260 000 pos- tiers, dont 85 000 facteurs). Nous sommes très soucieux du fait que les collaborateurs soient bien aux premières loges pour décou- vrir les campagnes de publicité, parce qu’ils sont partout un vecteur privilégié d’adhésion et de propagation de notre image. Or, avec la PQR, cet aspect des objectifs est particulière- ment pris en compte, car la communication s’enracine au plus près de la relation humaine et des fonc- tions de service comme elles se vivent dans la réalité. Toutes ces têtières et Unes du PQR 66 en jaune, cela est une première pour le PQR 66. Le saviez-vous? C. D.: Oui, bien sûr, et nous en sommes très heureux. Le grand événement, tout de même, c’est la régie unique. Au-delà des avantages évidents de cette organisation simplifiée, nous avons été très sensibles à la grande réactivité de 366. Nous avons conscience du travail accompli et apprécions beau- coup que les titres aient accepté de transfor- mer ainsi leur Une en accueillant notre jaune identitaire! 366, au-delà des avantages évidents d’une organisation simplifiée Devant cette adjonction d’un jour de notre jaune La Poste dans les têtières des journaux, je suis pour ma part convaincu que les lec- teurs de PQR sauront percevoir les bonnes relations historiques qui lient La Poste à cha- cun des titres, et cela dans la recherche com- mune de l’intérêt général. Propos recueillis par Emmanuel de Chevigny. edechevigny@verbahuit.com Des atouts considérables De la puissance, de l’image, de la pédagogie sur des services pratico-pratiques Une boite aux lettres se confie à notre envoyé spécial: «vous n’imaginez pas de quoi je suis capable!». Voilà ce que dit l’appel de Une. Avec cette annonce pleine page, le lecteur fait bien plus qu’imaginer... Une campagne signée du team des agences La Poste: Havas Paris et BETC Tous équipés de leur Factéo (la plus grande flotte française de smartphones!), les factrices et facteurs sont avertis, dès le démarrage de leur tournée, du travail «physique- numérique» à assurer.
  3. 3. 3impact N° 48 OCTOBRE 2015 Quelnompourvotrerégionparlegroupe MidiLibre Les 6 et 13 décembre p r o c h a i n s a u r o n t lieu les élections des nouveaux noms des régions par les conseils régionaux. À cette occa- sion, Midi Libre, en association avec le groupe de presse La Dépêche, a lancé, le 8 septembre, un jeu pour permettre aux habitants de se prononcer sur les noms de région préférés des lecteurs parmi une liste de 13 noms, dont Occitanie, Midi Méditerra- née ou encore Sud de France. La Grande Consultation sera complétée par une illustration du passé mouvementé de ces deux régions appe- lées à n’en faire qu’une, à travers des cartes anciennes et l’interview de l’historien Emmanuel Le Roy Ladurie. 366éluerégiedel’annéeparlesannonceurs ! Lors du Grand Prix des Médias 2015 organisé par CB News le 3 sep- tembre dernier, 366, la nouvelle régie de toute la PQR, a été élue Régie de l’année par les annonceurs (co-lauréate avec la régie Lagardère Publicité). Ce prix a été décerné selon quatre principaux critères, qui sont l’inno- vation, l’accompagnement et le conseil, mais aussi la capacité d’écoute des équipes. LeTélégrammeélumeilleurquotidienfrançais Le Télégramme a été élu meilleur titre de presse quotidienne fran- çaise à l’occasion du Grand Prix des Médias 2015, organisé par le magazine CB News. Le jury, com- posé de journalistes, de respon- sables de médias et d’agences, d’annonceurs et de personnali- tés, présidé par Jean-Luc Chetrit, président de l’UDECAM, a ainsi récompensé Le Télégramme pour sa politique d’innovation et pour les évolutions permanentes de la marque, en particulier les nou- velles formules du journal et du site Internet. LA MESURE D’AUDIENCE TABLETTE MÉDIAMÉTRIE : FORTE HAUSSE EN PQR Médiamétrie a publié les résultats du mois de juillet 2015 de la Mesure Tablette. Le Web66 y enregistre encore de belles performances: 5933000 VU sur le mois de juillet, soit une progression de +10.4% sur un mois (vs juin 2015) et +19.8% vs février 2015. OUEST-FRANCE : LA NAISSANCE DE LA LETTRE AGRI-AGRO Chaque semaine à partir du 14 septembre paraît La Lettre Agri-Agro, consacrée aux questions agricoles et alimentaires. Cette newsletter indépendante offre une vision synthétique de l’actualité agricole et agroalimentaire, des agroéquipements et de la recherche, ainsi qu’une chronique européenne qui fera le point sur les dossiers agricoles et alimentaires. LE NOUVEAU MAGAZINE DU COURRIER PICARD La régie publicitaire, “Picardie Matin Publicité” a sorti son nouveau magazine, Instinct, le 28 septembre, dans tout le département de la Somme. Ce nouveau rendez-vous mensuel permet aux lecteurs de retrouver toutes les informations sur l’immobilier et l’automobile, et de découvrir les idées mode et déco. GRAND JEU CONCOURS AU SALON DE LA MOTO À l’occasion du Salon de la Moto, qui va se tenir du 1er au 6 décembre Porte de Versailles à Paris, le département opérations spéciales de 366 a mis en place un grand concours photo. Il suffit aux passionnés de mettre en scène leur deux-roues au cœur de leur région et d’envoyer la photo sur la plate-forme. De nombreux lots sont à gagner, et la plus belle photo permettra à son auteur de se voir offrir un road trip sur l’une des plus belles étapes d’Amérique du Sud avec une moto préparée pour l’occasion. ÇA BOUGE sur un mois (vs juin 2015) et +19.8% vs février 2015. LeCourrierPicardprimé pourlemeilleurcoup publicitairedel’année Nous en parlions dans le numéro du mois d’avril, l’opération “podomètre” du Courrier Picard a été récompensée le 3 septembre der- nier en obtenant le prix du meilleur coup publi- citaire de l’année. Le quotidien s’est transformé, le 25 mars, en podomètre pour la boutique Intersport d’Amiens, qui proposait à ses lec- teurs d’atteindre les 10000 pas en une journée afin de bénéficier d’une offre exceptionnelle en boutique. L’agence “les Gaulois” a mené cette campagne de communication avec le soutien de la régie 366. LaVoixdesSports : 3éditionsnumériques parsemaine La Voix des Sports, hebdomadaire sportif édité par La Voix du Nord, propose, depuis lundi 7 septembre, une nouvelle formule de son journal disponible en kiosque le lundi, et une nouvelle offre 100 % numérique. Pour coller davantage à l’actualité, et être au plus près de ses clubs phares et des grands évé- nements sportifs, La Voix des Sports propose deux nouvelles éditions purement numériques, le samedi et le dimanche. Pour héberger ces 3 nouvelles éditions numériques, La Voix des Sports s’est dotée d’une application universelle, disponible sous Android et App Store, et pour tous les formats de Smartphones ou tablettes. L’application La Voix des Sports est téléchar- geable gratuitement et reprend l’exhaustivité des résultats sportifs régionaux en temps réel. Lanouvelleapplication SnapconnectdeLaProvence Le Groupe La Provence lancera le 20 novembre 2015, le supplément Luxe n°2, numéro d’exception dédié aux plus belles adresses de la région. Une application originale et différenciante viendra enrichir l’offre magazine et permettra de donner une visibilité accrue aux annonces. Une innovation technologique permet aux lecteurs et utilisateurs de Smart- phone de photographier n’importe quel visuel du magazine et de retrouver de nombreux compléments d’information, comme la géolocalisation d’un point de vente, une des- cription détaillée ou encore une galerie photo. À la diffé- rence du flashcode, qui permettait déjà de créer un lien entre le print et le digital, cette nouvelle solution optimise l’espace disponible du magazine. “TheSudOuestRugbyMail” :lanewsletter pournerienmanquerdelaCoupedumonde derugby2015 À la veille de la huitième Coupe du monde de rugby, en fin de matinée, SudOuest.fr proposait de recevoir gratuitement, par e-mail, “The Sud Ouest Rugby Mail”. Chaque jour, cette newsletter quotidienne per- mettait de tout savoir sur la com- pétition: le quotidien des Bleus, les joueurs en vue, les classements, la revue de presse britannique, les (inévitables) polémiques, ou encore les actions les plus marquantes. Larefontedessiteséditeurs duGroupeNice-Matin Le 15 septembre, le Groupe Nice-Matin a lancé la “version bêta” de sa nouvelle offre numé- rique gratuite et mobile. Cette nouvelle offre met à l’honneur la géolocalisation, le temps réel et la personnalisation. L’ambition est d’offrir une information continue sur tout ce qui se passe dans la région. Une carte permet d’afficher en temps réel les informations du moment, et le lecteur peut choisir de voir apparaître ou non un sujet en cliquant sur des mots- clés pour le supprimer. Ce site préfigure le lancement, en novembre 2015, de la nouvelle offre d’abonnement payant, qui sera fortement axée sur un journalisme et des contenus utiles, en lien direct avec les préoccupations des lecteurs. LesDNAcréentuneédition supplémentaire À partir du mardi 8 septembre 2015, les Dernières Nouvelles d’Alsace (DNA) ont proposé à leurs lecteurs dix-huit éditions géographiques différentes au lieu des dix-sept existantes, en affinant d’une part le découpage interne aux vingt-huit com- munes de l’agglomération strasbourgeoise, et d’autre part le périmètre autour d’Ers- tein et Benfeld. Cette nouvelle sectorisa- tion concerne les pages locales du principal quotidien alsacien, sur papier et sur le site www.dna.fr. Elles sont reconfigurées afin de tenir davantage compte des lieux de vie et des centres d’activité. n°2, numéro d’exception dédié aux plus belles adresses de la région. Une application originale et différenciante viendra enrichir l’offre magazine et permettra de donner une visibilité accrue aux annonces. Une innovation technologique permet aux lecteurs et utilisateurs de Smart- phone de photographier n’importe quel visuel du magazine
  4. 4. 4 impact N° 48 OCTOBRE 2015 STABILO DATES CHAMPIONNAT DE FRANCE 2013 Ford félicite ses champions dans une campagne corporate et efficace. Avec son offre ACCESS ÉVÉNEMENT, PQR66 propose à tous les annonceurs un tarif exceptionnel de 178k€ nets s’ils communi- quent en pleine page quadri sur un événement calendaire. À VENIR: PASSAGE À L’HEURE D’HIVER NUIT DU 24 AU 25 OCTOBRE 2015 FINALE DE LA COUPE DU MONDE DE RUGBY 31 OCTOBRE 2015 JOURNÉE DE LA GENTILLESSE 11 NOVEMBRE 2015 BEAUJOLAIS NOUVEAU 19 NOVEMBRE 2015 DÉBUT DE CONFÉRENCE COP21 30 NOVEMBRE 2015 …Toutes les dates sur demande à votre régie Exemples de campagne PQR 66 sur les événements sportifs MA PQR À MOI Votre PQR à vous, c’est où? Je suis très attaché à la Bretagne, et à Brest en particulier. Je vis à Loc Maria Plouzané, près de Brest. À 5 h 15 de Paris en TGV quand je dois m’y rendre, c’est du boulot de vivre ici, mais j’aime trop, je suis résolument d’ici. Je lis Le Télégramme, une tradition familiale, autour du culte du petit dèj. en famille. Je feuillette aussi parfois Ouest France, puisque l’on a ici à Brest une super PQR, avec deux journaux de grande valeur qui se bataillent. Cette concur- rence, c’est une chance, un gage de qualité. Le Télégramme et Brest, une tautologie, non?! Le Télégramme tient un très grand rôle ici. Brest est une ville très vivante et ouverte de 250 000 habi- tants, qui attire et accueille notam- ment une grande activité culturelle. La musique occupe une grande place et rassemble les foules en Bretagne, c’est incroyable ! Ces festivals comme les Vieilles Char- rues, Astropolis à Brest (le top de la techno depuis bientôt 20 ans) ou, plus récemment, Îlophone à Ouessant ne pourraient exister et s’épanouir sans le soutien du Télé- gramme. Sur un autre registre, c’est Le Télégramme qui a lancé les marathons contre la mucovis- cidose… Derrière ces initiatives et ces soutiens, il est toujours affaire de bénévolat et d’envie d’entre- prendre, de liens entre les gens, de dynamique économique au local… Très important. Je viens de sillonner la France en quelques mois, pour une grande tournée de 95 dates. À l’hôtel avec mon journal régional, c’est un vrai plaisir de m’imprégner des ambiances et cultures locales, d’apprendre les rachats d’en- treprise, de découvrir les acti- vités culturelles, la place des associations, de deviner les jeux politiques… Il faut bien se rendre compte à quel point cette presse est partout essentielle aux gens. Compositeur et interprète, d’où vous vient ce rapport à l’écrit? Pour financer mes études (fac d’histoire à Brest, maîtrise d’infor- mation et communication à Assas, puis DEA de sciences politiques à Rennes), je suis passé du désa- miantage des bateaux à un poste d’auxiliaire chez Ouest France, au sein de la rédaction de Brest. Un jour ici, deux heures là, je m’oc- cupais de la dernière page, qui traitait de culture et de musique. Cette expérience a été essentielle pour moi : en phase de bouclage, quand la page blanche est impos- sible, l’écriture juste et rapide est un sacré apprentissage. Et puis je recevais tous les disques gratuite- ment, un vrai luxe pour moi! Et si le compositeur interprète s’adressait directement aux journalistes de PQR? Il y a des mots qui se lisent et d’autres qui sont faits pour être chantés! Avec l’âge, je me rends compte de l’utilité de mon boulot. On fait du bien aux gens à écrire et chanter. Je pense que les journalistes de presse locale sont eux aussi ame- nés à toucher la sensibilité des gens, à parler au cœur autant qu’à la raison. Dans un monde où la vie devient trop grave, qui se virtualise à vitesse grand V, où les bistrots disparaissent un à un, la PQR sait garder les pieds sur terre. Elle s’avère pour cela très moderne aujourd’hui. On est dans le domaine de l’information pure et de la relation qu’elle génère, pas du complot ni de la rumeur stérile. Et puis il faut aussi que le recul, l’humour et la dérision soient de la partie. C’est essentiel et même salvateur pour tout le monde aujourd’hui. Il ne faut pas oublier que les jeunes sont les futurs lec- teurs… Il faut veiller à ne pas être tiède sur les sujets sociaux. Il faut réveiller le lectorat avec des articles ouverts, affranchis de la peur de choquer, qui offrent de respirer à plein poumon, de faire réfléchir et parler les gens. Journa- listes, ne vous bridez pas, prenez des risques! En 2014, vous avez été élu Breton de l’année: encore bravo! Oui, dans le cadre des Victoires de la Bretagne, encore une belle initiative du Télégramme. Vote des lecteurs, jury de grande qua- lité, et puis cette superbe cérémo- nie de remises des trophées, avec 2 000 personnes et retransmission en direct sur les deux chaînes TNT locales du Groupe Télégramme… J’étais impressionné et très fier, et, pour mes parents, c’était énorme! Un petit slogan? Allez, juste un. “Le Télégramme attendrit le granit.” Le Brestois est quelqu’un de pudique, fier, digne et rugueux. Il est important que le journal atten- drisse les choses. Propos recueillis par Emmanuel de Chevigny edechevigny@verbahuit.com ©LeTélégramme-ClaudePrigent edechevigny@verbahuit.com-MaquetteJean-PierreDésirée AVISDE FORTEPRESSE ÀBREST CHRISTOPHE MIOSSEC Compositeur et interprète SEPTEMBRE 2014 À l’occasion de la reprise de la saison de football, EDF communique sur son nouveau partenariat avec l’équipe de France. OCTOBRE 2014 À l’occasion de la finale de la Coupe Davis à Lille, BNP Paribas appuie son partenariat officiel pour faire gagner des places via Facebook. POUR TOUT CONTACT AVEC LA RÉDACTION D’IMPACT PQR : 01 80 48 92 76 IMPACT@366.FR À VENIR SUR WWW.366.FR MESURE D’AUDIENCE • One Global 2015 V3 Audipresse a dévoilé les résultats de la nouvelle vague de l’étude One Global. La V3 est parue le 24 septembre 2015. • One 2014/2015 Les tout derniers chiffres de l’étude unique de mesure d’audience de l’ensemble des familles de presse (magazines et quotidiens) ont été publiés le 24 septembre. MESURES D’AUDIENCE SUR CIBLES DÉCIDEURS • Audipresse Premium 2014. Les résultats de l’étude d’audience de référence menée par Audipresse sur les cibles décideurs économiques et les Français à hauts revenus. PQR 66 est la 1re marque identifiée pour parler à cette cible, avec 74% de pénétration. • Les décideurs de la grande distribution (Ipsos). • Les décideurs des collectivités territoriales (Ipsos). L’EFFICACITE SELON 366 : QUOT’&VOUS, MÉGA PANEL PROPRIÉTAIRE • Lancé en juin 2015, Quot’&Vous réunit 50000 panélistes mensuels (objectif: 100000 en N+1). En partenariat avec TNS Sofres, ce dispositif orienté ROI et Call to Action intègre des indicateurs inédits issus des neurosciences. MAINTENANT SUR WWW.366.FR Les Unes du jour chaque matin, les études, les standards d’impact, les tarifs, les diffusions, les événements, les contacts commerciaux, les créations… Accès libre & alertes CONTACTEZ DIRECTEMENT VOTRE RÉGIE EN DIRECT SUR WWW.366.FR

×