LES MÉTIERS DE LA  PUBLICITÉ   DANS  LES ARTS GRAPHIQUES
LES MÉTIERS DE LA  PUBLICITÉ   DANS  LES ARTS GRAPHIQUES <ul><li>Plan :  </li></ul><ul><li>Directeur Artistique </li></ul>...
LE DIRECTEUR ARTISQUE  <ul><li>Le directeur artistique est celui qui supervise de A à Z la conception graphique d’un proje...
<ul><li>Sa mission :  </li></ul><ul><li>Homme d’image, le directeur artistique crée et supervise la réalisation de visuels...
LE MAQUETTISTE  <ul><li>Dans tous les secteurs de la communication visuelle comme la presse, l’édition, la publicité, la s...
<ul><li>Le maquettiste peut travailler pour une maison d'édition, de presse, une agence de publicité, un studio de créatio...
<ul><li>Sa mission :  - Il commence par exprimer ses idées à l’aide d’un crayon et d’une feuille blanche. </li></ul><ul><l...
<ul><li>Evolution Professionnelle : </li></ul><ul><li>Il y a deux façons d'aborder le métier de Maquettiste : </li></ul><u...
LE ROUGHMAN <ul><li>Créatif free-lance, le Rough man est chargé, à la demande du Directeur Artistique d'une agence de publ...
<ul><li>Sa mission :  Le Rough man a pour mission principale de faire les premiers croquis. </li></ul><ul><li>Il dessine l...
<ul><li>Sa formation : </li></ul><ul><li>Formation liée à l’illustration ou au dessin : </li></ul><ul><li>- Diplôme supéri...
<ul><li>A l'écoute, très ouvert d'esprit, le Roughman sait aussi faire preuve d'humilité. Ce n'est jamais sa griffe person...
PHOTOGRAPHE <ul><li>Le Photographe Prépare et réalise des prises de vue photographiques dans une ou plusieurs spécialités ...
COMPÉTENCES <ul><li>Compétences techniques de base  </li></ul><ul><li>Choisir ou accepter les travaux à réaliser et déterm...
CONDITIONS GÉNÉRALE D'EXERCICE  <ul><li>  </li></ul><ul><li>Le métier s'exerce essentiellement dans des studios ou en exté...
<ul><li>Le photographe illustrateur emploie volontiers, et de plus en plus fréquemment, les technologies numériques. Ses c...
DOMAINE DE PHOTOGRAPHE <ul><li>Le photographe illustrateur emploie volontiers, et de plus en plus fréquemment, les technol...
Le Web-designer <ul><li>Depuis l’apparition du ‘World Wide Web’, ou Web en abrégé, est apparu un nouveau genre d ’infograp...
Mission <ul><li>Le  webdesigner  est donc en charge de configurer l’ensemble de la mise en pages d’un site Web ! Pour cela...
<ul><li>Il prend les décisions pour le choix des couleurs, du layout et du design en accord avec les recommandations des c...
Son profil <ul><li>Le  webdesigner  est un passionné de design. Il a l’art de présenter de manière simple les choses les p...
<ul><li>De plus, il maîtrise les langages à balises (HTML, XHTML, XML, RSS…) et il a une connaissance suffisante de l’orga...
Sa formation <ul><li>La meilleure formation pour le  webdesigner  consiste à suivre des études en graphisme alliant art et...
Infographiste <ul><li>Ce métier est né des développements fulgurants de l'informatique, des techniques de numérisation et ...
<ul><li>Traitement de l'image en 2D Cette technique a de multiples applications :  - Elle offre à l'infographiste illustra...
<ul><li>Enfin, dernière application de ce mode de traitement de l'image: la visualisation de données chiffrées sous forme ...
<ul><li>Débouchés, salaire: Les infographistes exercent leur métier dans tous les secteurs professionnels liés à la commun...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

les métiers des arts graphiques

3 219 vues

Publié le

Publié dans : Formation, Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 219
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
38
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

les métiers des arts graphiques

  1. 1. LES MÉTIERS DE LA PUBLICITÉ DANS LES ARTS GRAPHIQUES
  2. 2. LES MÉTIERS DE LA PUBLICITÉ DANS LES ARTS GRAPHIQUES <ul><li>Plan : </li></ul><ul><li>Directeur Artistique </li></ul><ul><li>Infographiste </li></ul><ul><li>Rough man </li></ul><ul><li>Maquetistte </li></ul><ul><li>Web design </li></ul><ul><li>Photographe </li></ul>
  3. 3. LE DIRECTEUR ARTISQUE <ul><li>Le directeur artistique est celui qui supervise de A à Z la conception graphique d’un projet. Créatif par excellence, c’est lui qui élabore l’identité visuelle d’un magazine, d’un spot télé ou d’un journal. Il élabore avec son équipe une charte graphique précise qui permettra au lecteur de reconnaître un magazine du premier coup d’œil </li></ul><ul><li>En publicité, il forme équipe avec le concepteur-rédacteur qui aura la charge de trouver le bon slogan ou le texte qui convient à l’image. </li></ul>
  4. 4. <ul><li>Sa mission : </li></ul><ul><li>Homme d’image, le directeur artistique crée et supervise la réalisation de visuels de campagnes publicitaires pour une agence de publicité ou de communication. </li></ul><ul><li>Ses activites : </li></ul><ul><li>Analyser la demande du client et en traduire visuellement les idées </li></ul><ul><li>- Elaborer la charte graphique </li></ul><ul><li>- Créer une maquette </li></ul><ul><li>- Sélectionner et superviser l’équipe de création (graphistes, photographes, réalisateurs…) </li></ul><ul><li>Sa formation : Il n'existe pas de formation spécifique, les parcours d'accès à ce métier sont très variés.  Bien sûr, une formation artistique est indispensable (arts décoratifs, beaux arts…) et le niveau de culture générale est déterminant </li></ul><ul><li>Son profil et ses compétences : </li></ul><ul><li>Avoir des qualités d'imagination et de créativité </li></ul><ul><li>sens de l'esthétique et du dessin </li></ul><ul><li>Avoir une bonne culture générale, des connaissances techniques . </li></ul><ul><li>Avoir des qualités relationnelles et savoir convaincre et négocier. </li></ul>
  5. 5. LE MAQUETTISTE <ul><li>Dans tous les secteurs de la communication visuelle comme la presse, l’édition, la publicité, la signalétique ou le conditionnement, le maquettiste est toujours celui qui met en scène l’image et l’information. </li></ul><ul><li>Créatif au sein d'une agence de publicité ou free-lance, le Maquettiste est chargé de créer les maquettes - textes, dessins, volumes, couleurs - qui seront présentées au clients lors de l'élaboration d'une campagne. </li></ul><ul><li>Travaillant en étroite relation avec le Directeur Artistique en charge des visuels, c'est à lui qu'il revient de mettre en forme les concepts présentés par ce dernier tout en utilisant les rough mis à sa disposition. </li></ul><ul><li>Il intervient sur un texte pour composer un message clair, imagine des mises en page, conçoit et réalise tous types de supports. </li></ul>
  6. 6. <ul><li>Le maquettiste peut travailler pour une maison d'édition, de presse, une agence de publicité, un studio de création ou encore le service communication d'une société. Il peut y être salarié mais exerce souvent sa profession en tant qu'indépendant. Il travaille alors à la commande et démarche lui-même les entreprises pour proposer ses services. Selon son statut et le type d'entreprise, ses conditions de travail peuvent varier. </li></ul><ul><li>En tant qu'indépendant et dans des petites structures, la polyvalence est souvent de mise. A l'intérieur des grandes entreprises, les postes sont plus définis et le maquettiste intègre une équipe comprenant des opérateurs PAO texte-image, des infographistes, des illustrateurs, un directeur artistique. </li></ul>
  7. 7. <ul><li>Sa mission : - Il commence par exprimer ses idées à l’aide d’un crayon et d’une feuille blanche. </li></ul><ul><li>- Le maquettiste conçoit la mise en page de tous types de supports, </li></ul><ul><li>- Il organise le contenu des pages. </li></ul><ul><li>Il est chargé de définir l'emplacement des illustrations, </li></ul><ul><li>Sa formation : </li></ul><ul><li>De deux à cinq ans d’études après le bac, en communication visuelle ou en école d’art. BTS Arts Appliqués, BT Dessinateur-maquettiste, BT Industries graphiques, l'Ecole Supérieure des Arts Décoratifs... </li></ul><ul><li>Son profil et ses compétences : </li></ul><ul><li>Sens artistique, esprit d'innovation, maîtrise des techniques (PAO, dessin, modelage etc.), sensibilité, précision, le sens de la mise en page, savoir accrocher l’œil, une bonne culture générale, l'ouverture d'esprit et la curiosité, capacité à travailler en équipe, une connaissance approfondie de toutes les techniques d'impression. </li></ul>
  8. 8. <ul><li>Evolution Professionnelle : </li></ul><ul><li>Il y a deux façons d'aborder le métier de Maquettiste : </li></ul><ul><li>Le plus souvent, le jeune dessinateur débute comme c exécutant » au service d'un homme plus expérimenté que lui. Au bout de quelques années (trois ou quatre en moyenne), s'il a des dons suffisants, il peut devenir Maquettiste. </li></ul><ul><li>Certains dessinateurs, plus audacieux, peuvent se lancer tout de suite dans la création. </li></ul><ul><li>Après plusieurs années d'expérience, on peut dans une structure hiérarchisée évoluer du statut de maquettiste vers celui de premier maquettiste. Dans certains cas, on peut décrocher un poste de directeur artistique. Les maquettistes les plus ingénieux conçoivent et réalisent les images et deviennent des créateurs et s’orientent vers le graphisme. De nombreux maquettistes ne sont pas salariés à plein temps mais travaillent à la commande en pigiste salarié à domicile (freelance). Après quelques années d’expérience, certains font le grand saut et s’installent à leur compte. </li></ul>
  9. 9. LE ROUGHMAN <ul><li>Créatif free-lance, le Rough man est chargé, à la demande du Directeur Artistique d'une agence de publicité, de dessiner des esquisses (rough) qui représentent le concept développé par l'agence lors de l'élaboration d'une campagne publicitaire. Montrés au client, ces rough lui permettent de se faire une opinion sur la création en cours et de la retenir ou non. Ils jouent donc un rôle commercial extrêmement important. Afin de représenter au mieux les idées créatives de l'agence, le rough man travaille donc en très étroite relation avec le Directeur Artistique. </li></ul>
  10. 10. <ul><li>Sa mission : Le Rough man a pour mission principale de faire les premiers croquis. </li></ul><ul><li>Il dessine les esquisses d’une publicité papier, ou le Story-board d’un spot télé ou cinéma afin que l’idée que les créatifs ont eu pour la campagne remporte l’adhésion de l’annonceur. </li></ul><ul><li>Apres un briefing avec le DA, qui lui transmet toutes les consignes nécessaires ( messages publicitaires, détails de scénario ou de la composition photographique, …), il esquisse en quelques coups de crayon les grandes lignes de la publicité ( les personnages les lieux, les décors, ….). Si le client donne son accord, le rough sévira de fil conducteur à l’illustrateur, au réalisateur ou à l’infographiste. </li></ul>
  11. 11. <ul><li>Sa formation : </li></ul><ul><li>Formation liée à l’illustration ou au dessin : </li></ul><ul><li>- Diplôme supérieur d’art, type DNAP ( Diplôme National d'Arts Plastiques ) ou DNSEP ( Diplôme National Supérieur d'Expression Plastique) . </li></ul><ul><li>BTS ( Brevet de Technicien Supérieur) communication visuelle, option graphisme, édition, publicité. </li></ul><ul><li>Son profil et ses compétences : </li></ul><ul><li>Rapidité et esprit de synthèse pour intégrer les idées du DA dans son travail. </li></ul><ul><li>Coller l’imaginaire du DA au exigences du clients. </li></ul>
  12. 12. <ul><li>A l'écoute, très ouvert d'esprit, le Roughman sait aussi faire preuve d'humilité. Ce n'est jamais sa griffe personnelle que l'on mettra en avant mais bien ses qualités artistiques de caméléon. Habile, ce professionnel a par ailleurs le sens de l'organisation et sait travailler de manière autonome. </li></ul>
  13. 13. PHOTOGRAPHE <ul><li>Le Photographe Prépare et réalise des prises de vue photographiques dans une ou plusieurs spécialités (mode, portrait, documentaire, reportage...). </li></ul><ul><li>Il Choisit le sujet, le thème ou le reportage qu'il traite, ou il répond à la commande d'un client ou du service photo qui l'emploie. </li></ul><ul><li>Il Peut compléter son activité de créateur par celle de commerçant (vente de matériel) comme il Peut aussi exercer des fonctions d'encadrement ou de gestion d'un studio de photographie. </li></ul>
  14. 14. COMPÉTENCES <ul><li>Compétences techniques de base </li></ul><ul><li>Choisir ou accepter les travaux à réaliser et déterminer avec le client ou le responsable le cahier des charges de la commande. </li></ul><ul><li>Préparer la prise de vue : repérage des lieux, des décors, recherche de documentation. </li></ul><ul><li>Effectuer la prise de vue après les choix et réglages techniques : lumière, objectif, éléments de cadrage, mise au point, diaphragme, vitesse. </li></ul><ul><li>Réaliser ou assurer le suivi du traitement des épreuves dans un laboratoire : développement, tirage. </li></ul><ul><li>Compétences associées </li></ul><ul><li>Parler une ou plusieurs langues étrangères. </li></ul><ul><li>Posséder des notions juridiques. </li></ul><ul><li>Maîtriser la chaîne de fabrication. </li></ul><ul><li>Compétences liées à l'emploi </li></ul><ul><li>Faire preuve d'un sens artistique affirmé. </li></ul><ul><li>Intégrer les techniques nouvelles pour faire évoluer la créativité. </li></ul><ul><li>Organiser son travail avec rigueur. </li></ul><ul><li>S'adapter aux imprévus. </li></ul>
  15. 15. CONDITIONS GÉNÉRALE D'EXERCICE <ul><li>  </li></ul><ul><li>Le métier s'exerce essentiellement dans des studios ou en extérieur pour les reportages et parfois en laboratoire. </li></ul><ul><li>Les horaires de travail sont souvent irréguliers, en fonction des délais de la commande, ou de l'actualité. </li></ul><ul><li>Les déplacements sont fréquents, et parfois à l'étranger. Selon le type de reportage, l'activité peut comporter des risques liés à l'événement à couvrir (séisme, troubles politiques...). </li></ul>
  16. 16. <ul><li>Le photographe illustrateur emploie volontiers, et de plus en plus fréquemment, les technologies numériques. Ses clichés sont utilisés dans la presse, la publicité et divers documents de communication. Il travaille souvent en amont de la commande, en intérieur ou en extérieur. </li></ul><ul><li>Le photographe de mode adapte la lumière et met en confiance le modèle pour traduire en photographie les recommandations des directeurs artistiques. Sur la prise de vue, il travaille en collaboration avec le décorateur et le styliste. </li></ul><ul><li>Photographe de stars </li></ul><ul><li>Photographe de plateau  </li></ul><ul><li>Photographe d'art  </li></ul><ul><li>Photographe humaniste </li></ul>
  17. 17. DOMAINE DE PHOTOGRAPHE <ul><li>Le photographe illustrateur emploie volontiers, et de plus en plus fréquemment, les technologies numériques. Ses clichés sont utilisés dans la presse, la publicité et divers documents de communication. Il travaille souvent en amont de la commande, en intérieur ou en extérieur. </li></ul><ul><li>Le photographe de mode adapte la lumière et met en confiance le modèle pour traduire en photographie les recommandations des directeurs artistiques. Sur la prise de vue, il travaille en collaboration avec le décorateur et le styliste. </li></ul><ul><li>Photographe de stars </li></ul><ul><li>Photographe de plateau  </li></ul><ul><li>Photographe d'art  </li></ul><ul><li>Photographe humaniste </li></ul>
  18. 18. Le Web-designer <ul><li>Depuis l’apparition du ‘World Wide Web’, ou Web en abrégé, est apparu un nouveau genre d ’infographiste , le webdesigner . </li></ul><ul><li>Sa spécialité est la mise en oeuvre et la réalisation graphique et artistique des applications Web. Littéralement ‘design du Web’, le webdesign recouvre une diversité de pratiques qui varient suivant les points de vue. En résumé, il définit la représentation graphique de l’interface d’une page Web et son comportement lors de son interaction avec un ‘internaute’, ou utilisateur du Web </li></ul>
  19. 19. Mission <ul><li>Le webdesigner est donc en charge de configurer l’ensemble de la mise en pages d’un site Web ! Pour cela, il s’appuie d’une part sur les aspects créatifs pour ajouter vie, entrain, originalité et séduction, et d’autre part sur la fonctionnalité du Web pour associer rigueur, repères et intuitivité. Il a la responsabilité de trouver un juste milieu entre l’esthétique et les possibilités techniques . Il élabore la meilleure façon de se déplacer dans l’information du site en équilibrant les besoins et les objectifs des utilisateurs avec ceux des initiateurs du projet dont il s’occupe. </li></ul>
  20. 20. <ul><li>Il prend les décisions pour le choix des couleurs, du layout et du design en accord avec les recommandations des concepteurs et il établit un plan précis de l’arborescence des pages qui se structurent à l’image d’un arbre généalogique. </li></ul><ul><li>Il gère les éléments graphiques tels qu’illustrations, iconographies, montages photos, bannières publicitaires, voire animations interactives. Dans certains cas, le webdesigner peut même prendre en charge la réalisation pratique de l’ensemble du site Web et travailler en tant que développeur de site Web. Il est donc important qu’il ait un bon bagage des langages et techniques du Web. </li></ul>
  21. 21. Son profil <ul><li>Le webdesigner est un passionné de design. Il a l’art de présenter de manière simple les choses les plus complexes. Il jouit d’un bon esprit de synthèse, ce qui lui permet d’ordonner l’agencement des éléments graphiques et textuels de manière optimale, de séparer l’essentiel de l’accessoire, de structurer le tout de manière logique et cohérente. Il est réceptif aux idées innovantes et il aime un travail techniquement parfait. Il est doté d’une bonne culture graphique et visuelle. Comme tout infographiste , il maîtrise les principaux logiciels de création graphique ainsi que les logiciels de dessin vectoriel. </li></ul>
  22. 22. <ul><li>De plus, il maîtrise les langages à balises (HTML, XHTML, XML, RSS…) et il a une connaissance suffisante de l’organisation sémantique des contenus Web. Il a étudié les contraintes graphiques et ergonomiques liées au Web. Il sait l’importance de se référer aux recommandations et autres organisations de standardisation. Des acronymes comme URL, HTTP, CSS, Javascript... n’ont pas de secret pour lui. </li></ul>
  23. 23. Sa formation <ul><li>La meilleure formation pour le webdesigner consiste à suivre des études en graphisme alliant art et technicité, avec une préférence pour les options qui intègrent une spécialisation en infographie . Il peut ensuite perfectionner sa formation en suivant une formation complémentaire en infographie avec une option Web, ou tout simplement en webdesign. </li></ul>
  24. 24. Infographiste <ul><li>Ce métier est né des développements fulgurants de l'informatique, des techniques de numérisation et de compression de l'image et des outils logiciels qui ont relié sous une forme analogue l'univers des outils classiques (crayon, aérographie, gouache, craie, couleurs,...). Tous les secteurs de la création graphique et de l'image sont concernés par l'infographie : publicité, design, architecture, édition, cinéma, TV, dessin animé, jeux, mais aussi industrie (aéronautique, automobile...), recherche scientifique (médecine, sciences fondamentales...). C'est dire si les champs d'application sont vastes et les secteurs d'activité multiples. Activités : Pour toutes les industries productrices d'images, l'infographie est une technique incontournable. Cependant, un infographiste ne pouvant dominer tous les logiciels de traitement de l'image, il y a une tendance à la spécialisation selon les types de logiciels maîtrisés et l'origine professionnelle de l'infographiste. La spécialisation principale se fait entre les logiciels de traitement d'images fixes en 2D, souvent associés à la publication assistée par ordinateur (PAO), et le traitement de l'image en 3D avec pour débouché principal l'audiovisuel et le cinéma. </li></ul>
  25. 25. <ul><li>Traitement de l'image en 2D Cette technique a de multiples applications : - Elle offre à l'infographiste illustrateur une véritable machine qui peut enregistrer les dessins qu'il fait directement sur la palette graphique à l'aide d'un stylo électronique. Ces dessins enregistrés et stockés peuvent être modifiés et retravaillés à volonté, être habillés d'une gamme infinie de couleurs. La production des bandes dessinées est une des applications les plus courantes de cette technique. De même, les jeux sur consoles ou sur CD-ROM, les génériques du journal télévisé et des émissions TV, l'habillage des chaînes. - Ce système permet également de créer des images nouvelles à partir d'une banque d'images préenregistrées. On peut retoucher ou modifier à l'infini ces images préexistantes, les imprimer soit sur papier soit sur support sensible... Cette technique tend, dans les métiers du livre et de la presse, à supplanter la technique de la photogravure. De plus, l'infographie associée à la PAO pepermet de créer des supports de communication complets en traitant à la fois le texte et l'image. </li></ul>
  26. 26. <ul><li>Enfin, dernière application de ce mode de traitement de l'image: la visualisation de données chiffrées sous forme d'histogrammes ou de graphiques en tout genre. Cette production, certes plus technique que créative, ouvre cependant un débouché possible à des techniciens de l'infographie dans le secteur de la communication d'entreprise. Qualités requises: L'infographiste doit être un très bon utilisateur des systèmes informatiques, mais il ne lui est pas nécessaire de connaître la programmation. Outre la connaissance des logiciels, il doit avoir au moins des notions d'installation et de dépannage d'un système informatique, MAC et DOS. Selon son domaine d'activité, l'infographiste devra être un bon graphiste, avoir des notions solides en audiovisuel (photo, vidéo, cinéma...), techniques de communication,... L'infographiste, en tant que créateur d'un produit original destiné à être reproduit et diffusé, doit être capable d'évaluer le temps et les coûts nécessaires à la fabrication complète de ce produit. </li></ul>
  27. 27. <ul><li>Débouchés, salaire: Les infographistes exercent leur métier dans tous les secteurs professionnels liés à la communication : studios de publicité, agences de presse, grands journaux. Cependant, beaucoup d'entre eux sont des indépendants &quot;free-lance&quot; qui travaillent à la commande. Les infographistes étant des spécialistes d'une technologie de pointe dans un secteur professionnel en plein développement, n'ont pas de problèmes d'emploi. Cependant cette technologie évoluant très rapidement, ils doivent investir beaucoup de temps dans la maîtrise de nouveaux logiciels pour rester compétitifs. Salariés, ils peuvent percevoir 10 000 F mensuel brut, en début de carrière. Indépendant, un infographiste est payé 600 F la journée en moyenne, les 5 ou 6 &quot;stars&quot; de la profession pouvant percevoir jusqu'à 2 000 F ou 3 000 F par jour. Formation : La formation à l'infographie est souvent incluse dans les diplôme d'art graphique, de communication et d'expression visuelle, de design industriel, d'architecture, de dessin animé et de l'image et du son. </li></ul>

×