Note de l'observatoire territorialNNNNNNNNoooooottttttteeee dddddee lll''obbservatoire territorial
de l'économie
à l'aména...
Entre 23h et 7h, ils sont plus de 180 000 (sur les
190 400 habitants de cinq ans et plus) à leur do-
micile. à 10h passé, ...
Page 3Communication N° 42
tre ou l'on recense les principaux employeurs pu-
blics et privés ainsi que les établissements s...
sonnes simultanément entre 15h et 19h. Les
inactifs (retraités, scolaires, personnes aufoyer)
pratiquent davantage d'activ...
Une autre acti-
vité très mar-
quée en
fonction du sexe de la personne est celle de
l'accompagnement. Les femmes accompa-
...
Page 6 Communication N° 42
Synthèse de la répartition temporelle par type d'activité sur une journée (en pourcentage de la...
Page 7Communication N° 42
18 h 20 h
11 h 13 h 15 h
6 h 8 h
supérieur à 1,35
entre 1,2 et 1,35
entre 1,05 à 1,2
entre 0,95 ...
Page 8 Communication N° 42
Note de l'observatoire territorial N° :NNN tNotNoteNote dde l'observatoire territorial N° :
ISS...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les pulsations urbaines. Communication AudéLor n°42, novembre 2011

217 vues

Publié le

Cette 5ème publication de l'observatoire déplacements porte sur l'analyse des mouvements et des activités de la population au cours d'une journée : les pulsations urbaines.

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
217
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les pulsations urbaines. Communication AudéLor n°42, novembre 2011

  1. 1. Note de l'observatoire territorialNNNNNNNNoooooottttttteeee dddddee lll''obbservatoire territorial de l'économie à l'aménagement du territoire Environnement Habitat Économie Sites d'Activités Emploi Formation Déplacements Tourisme Population Social Les pulsations urbaines N° 42 Novembre 2011 Cette 5ème publication de l'observatoire déplacements porte sur l'analyse des mouvements et des activités de la population au cours d'une journée : les pulsations urbaines. Page 1 Le cœur d'agglomération Lo- rient – Lanester (près de 83 000 habitants au recense- ment2008,dont75000ont plus de 5 ans) est une zone qui connaît un accroissement de population en journée (cf. graphique en courbes ci-dessous). On recense jusqu'à 10% de personnes supplémen- taires sur la période diurne (de 7h à 21h) par rap- port à la période nocturne (de 21h à 7h). La présence de grands employeurs, d'importants pôles d'activités et d'équipements scolaires à fort rayonnement(lycées,université)expliquelavenue depersonnesrésidantàl'extérieurde ce secteur au cours de la journée. Ces personnes proviennent essen- tiellementdesautrescommunesde l'agglomération. Le reste de Cap l'Orient agglomé- ration qui compte plus de 108 000 habitants (dont 91 000 de plus de 5 ans), connaît une forte diminu- tion de population au cours de la journée(jusqu'àmoins25%).Ainsi, à partir de 9h du matin le cœur d'agglomération compte plus de personnes que le reste de la communauté d'ag- glomération. La situation s'inverse à nouveau vers 17h. Le phénomène de transfert de population entre leszonesrésidentiellesetleszonesd'emploiest également perceptible sur les cartes de pré- sence de population en page 7 (l'indice de pré- sence varie en fonction de l'afflux ou du reflux de population au fil de la journée). On observe que sur les communes de Caudan et d'Henne- bont la population présente s'accroît dans la journée. Les activités économiques et les éta- blissementspublicsprésentssurcesdeuxcom- munes génèrent un surcroît de population au cours de la journée. à l'inverse, certains quar- tiersdeLorientcommeceluideMervilleoucelui duTervoientleurpopulationdiminuerde7à8% en journée. L'absence de grands équipements ou d'activités majeures leur confère cette spéci- ficité résidentielle. Le reste du Pays (Communauté de communes de Blavet Bellevue Océan et la Communauté de communes de la région de Plouay du Scorff au Blavet) est également un secteur résidentiel. Il perd plus de 20% de population la journée même si Plouay résiste un peu mieux à l'éva- sion quotidienne de ses résidents (cartes de présence de la population en page 7). La dernière courbe du graphique illustre les per- sonnes en cours de déplacement, donc non lo- calisablesetparconséquentnoncartographiées. Si les déplacements sont rares en période noc- turne, ils concernent simultanément plus de 10 000personnesàdeuxreprisesdanslajournée: entre7h30et8h30puisentre16het18h.Entre cesdeuxpics,lenombredepersonnesendépla- cementoscilleentre4000et7000avecunléger gonflement autour de midi. La grande majorité des habitants du Pays de Lorient effec- tue au moins un dé- placement au cours d'une journée moyenne de se- maine hors weekend (la moyenne journalière par habitant étant de quatre déplacements). Environ 16 000 per- sonnes ne bougent pas durant la journée, soit un peu plus de 8% des habitants du Pays de Lorient. Zones de vie active et zones de résidence Unemobilité évolutive aucoursdela journée... 100 000 90 000 80 000 70 000 60 000 50 000 40 000 30 000 20 000 10 000 0 Répartition temporelle des personnes présentes sur les trois grands secteurs du Pays de Lorient Lorient Lanester Reste de Cap l'Orient Reste du Pays En déplacement 0 0 0 0 0 04h00 05h00 06h00 07h00 08h00 09h00 10h00 11h00 12h00 13h00 14h00 15h00 16h00 17h00 18h00 19h00 20h00 21h00 22h00 23h00 00h00 01h00 02h00 03h00 04h00 0 0
  2. 2. Entre 23h et 7h, ils sont plus de 180 000 (sur les 190 400 habitants de cinq ans et plus) à leur do- micile. à 10h passé, ils sont moins de 80 000, soit 100 000 personnes qui ont changé de lieu et d'activité en l'espace de trois heures. Une per- sonne sur deux (un peu moins de 50 000 per- sonnes) rentre chez elle le midi pour repartir à nouveau l'après-midi. La 15ème heure de la jour- née est celle qui compte le moins de personnes à leur domicile (moins de 70 000 personnes). Les retours au domicile en fin de journée s'effec- tuent de manière moins brutale que les départs : la grande majorité des retours s'opèrent sur la période 16h30 – 20h. La mobilité varie en fonction des catégo- ries de population. Celle des retraités est bien plus faible que la mobilité moyenne des habitants du territoire. Plus d'une per- sonne sur deux n'ayant pas effectué de déplacement dans la journée est à la re- traite, soit 8810 personnes. La période de la journée à laquelle un maximum de retraités se trouvent hors de leur do- micile est le début d'après midi, cependant ils sont encore plus de 60% chez eux. Les actifs ayant un em- ploi ont la caractéris- tique d'avoir une mobilité importante et relativement étalée sur la journée. Il s'agit de la catégorie de population dont les activités sont les plus variées (travail, loisirs, achats...). Entre 10h et midi ainsi qu'en- tre 15h et 16h, ils ne sont que 26% à leur do- micile. Les enfants scolarisés avant le bac sont en pourcentage les plus nombreux à quitter leur domicile et ce de manière très marquée dans le temps. Leur journée reste très marquée par le rythme scolaire et leurs activités journalières sont moins diversifiées que celles de leurs pa- rents. École et travail consti- tuent les principales ac- tivités des habitants du Pays de Lorient. Ces ac- tivités sont les plus marquées dans le temps et les plus concentrées dans l'espace. Elles rythment littéralement la vie du territoire en occupant les principales plages horaires d'une majorité de la population. En moins de deux heures (entre 7h et 9h) près de 70 000 per- sonnes ont quitté leur domicile pour se rendre à l'école ou au travail. Entre 10h et 11h, environ 79 000 personnes sont concernées par ces activités, soit près de 40% de la population. L'afflux massif de personnes sur leur lieu de travail ou de scola- rité est suivi d'un important reflux vers le domicile sur l'heure de midi : environ 30 000 travailleurs et écoliers rentrent chez eux à ce moment puis retournent à leur activité. D'un point de vue géographique les activités école et travail se situent pour beaucoup sur la ville cen- Page 2 Communication N° 42 04h00 04h45 05h30 06h15 07h00 07h45 08h30 09h15 10h00 10h45 11h30 12h15 13h00 13h45 14h30 15h15 16h00 16h45 17h30 18h15 19h00 19h45 20h30 21h15 22h00 22h45 23h30 00h15 01h00 01h45 02h30 03h15 04h00 200 000 180 000 160 000 140 000 120 000 100 000 80 000 60 000 40 000 20 000 0 Répartition temporelle des personnes présentes à leur domicile ...etvariable selonletype depersonne Répartition temporelle de la part des actifs ayant un emploi, des scolaires4 de moins de 18 ans et des retraités présents à leur domicile ou n'ayant pas bougé sur une journée Retraités Scolaires Actifs ayant un emploi 0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 04h00 05h00 06h00 07h00 08h00 09h00 10h00 11h00 12h00 13h00 14h00 15h00 16h00 17h00 18h00 19h00 20h00 21h00 22h00 23h00 00h00 01h00 02h00 03h00 04h00 Catégorie de population Pourcentage de personne n'ayant pas bougé de la journée Scolarisés de moins de 18 ans 3,7% Actifs ayant un emploi 4,3% Retraités 19,6% Lesactivités « école »et « travail » Répartition temporelle des personnes à l'école ou au travail sur une journée 0 10 000 20 000 30 000 40 000 50 000 60 000 70 000 80 000 90 000 04h00 04h45 05h30 06h15 07h00 07h45 08h30 09h15 10h00 10h45 11h30 12h15 13h00 13h45 14h30 15h15 16h00 16h45 17h30 18h15 19h00 19h45 20h30 21h15 22h00 22h45 23h30 00h15 01h00 01h45 02h30 03h15 04h00 (4) : la part importante de scolaires à leur domicile s'explique par l'intégration de la journée du mercredi dans le calcul.
  3. 3. Page 3Communication N° 42 tre ou l'on recense les principaux employeurs pu- blics et privés ainsi que les établissements sco- laires à fort rayonnement (lycées, université). Cependant, à l'échelle infracommunale, la répar- tition de ces établissements n'est pas homo- gène. Certains quartiers comme celui du Moustoir ou celui des ports comptent beaucoup plus de personnes à l'école et au travail au cours de la journée que d'autres quartiers comme Ke- ryado. Caudan concentre également un grand nombre de personnes au travail du fait de la pré- sence d'importantes zones d'activités le long de l'A82. De manière moins marquée, certains sec- teurs comme Lanester centre, Ploemeur nord, Quéven, Hennebont et Locmiquélic – Port-Louis – Riantec comptent un nombre significatif de personnes à l'école et au travail, ce qui leur confère un statut de pôle d'appui et d'équilibre sur le territoire. L'activité de loisirs se ré- partit de manière un peu plus homogène sur le Pays de Lorient. Les secteurs littoraux de Ploe- meur Sud et Gâvres - Plouhinec se retrouvent da- vantage en situation d'attractivité. Les centres villes de Lorient et Lanester apparaissent comme les principaux lieux de loisirs du territoire. Larmor- Plage, Ploemeur-Nord et Hennebont-Est sont également d'importants lieux de pratique de loi- sirs. Les activités ludiques sont essentiellement pratiquées l'après-midi par plus de 14 000 per- Localisation spatiale La localisation spatiale et temporelle des per- sonnesvarieenfonction del'activitéqu'ellesef- fectuent(achats,loisirs, travail, accompagne- ment d'une per- sonne...)maisaussides catégories auxquelles elles appartiennent (homme / femme, actif / inactif...). Personnes présentes pour l'école ou le travail dans la journée plus de 10000 7500 à 10000 5000 à 7500 2500 à 5000 moins de 2500 École et travail + + + + + + + + + - - - - - - - - - - - - - - - - - - Source : EMD Fond cartographique : INSEE Cartographie : AudéLor septembre 2011 L'activité «loisirs» Personnes pratiquant une activité de loisirs dans la journée plus de 6500 de 4000 à 6500 de 3000 à 4000 de 2000 à 3000 moins de 2000 Loisirs - - - - Source : EMD Fond cartographique : INSEE Cartographie : AudéLor septembre 2011 Répartition temporelle du nombre de personnes pratiquant une activité de loisirs sur une journée Inactifs Actifs Total 0 2000 4000 6000 8000 10000 12000 14000 16000 18000 04h00 05h00 06h00 07h00 08h00 09h00 10h00 11h00 12h00 13h00 14h00 15h00 16h00 17h00 18h00 19h00 20h00 21h00 22h00 23h00 00h00 01h00 02h00 03h00 04h00
  4. 4. sonnes simultanément entre 15h et 19h. Les inactifs (retraités, scolaires, personnes aufoyer) pratiquent davantage d'activités ludiques que les actifs (en période de semaine hors weekend). La période de la journée au cours de laquelle un maximum d'inactifs pratique une activité de loi- sirs se situe entre 15h30 et 16h. Cette affluence retombe brutalement après 18h30. En revanche, cette heure de la journée apparaît comme la plus propice aux activités ludiques pour les actifs : leur nombre oscille autour de 5 000 (6% des actifs) de 17h à 21h. Les étudiants catégorisés parmi les inactifs mais trop peu nombreux pour inverser la tendance, restent la catégorie dont les loisirs sont pratiqués le plus tard (leur pic de pratique se situe entre 21h et 23h). Les achats des habitants du Pays de Lorient s'effectuent essentielle- ment dans les centres villes et les grandes zones commerciales de Lorient et Lanester. La présence de grands maga- sins, super et hypermarchés génère également de nombreux flux à des- tination des communes de Riantec-Locmiquélic, Larmor, Ploemeur, Qué- ven et d’Hennebont qui constitue un pôle com- mercial important. Cette activité très marquée dans le temps se concentre sur la mati- née et l'après-midi avec une période creuse qui se dessine autour de 13h. La demi heure entre 10h30 et 11h est le moment de la journée durant lequel un maxi- mum de personnes ef- fectuent des achats : autour de 6000 femmes et 4000 hommes, soit plus de 10 000 per- sonnes. Les achats sont une activité davantage pratiquée par les femmes quel que soit le moment de la journée. Jusqu'à 8 personnes sur 10 effectuant des achats entre 13h et 14h sont des femmes. En volume, c'est la période située entre 15h et 16h durant la- quelle on observe la plus forte différence de pra- tique entre les deux sexes (de 6000 à 7000 femmes contre 1800 à 2500 hommes). Cepen- dant, une observation plus détaillée par type d'achat permet de constater que les hommes sont davantage présents dans les grands maga- sins, super et hypermarchés entre 18h et 19h (6 hommes pour 4 femmes). Le graphique sur les modes de déplacement utilisés pour effectuer des achats fait appa- raître de nettes différences selon le moment de la journée. En matinée les modes doux font part égale avec la voiture individuelle. Ceci s'explique par l'importance des petites c o u r s e s (pain, journal) vers les com- merces de proximité (pe- tits com- m e r c e s , marché...). L'après-midi l'usage de la voiture do- mine tout comme la fréquentation des grands magasins, super et hypermarchés. Page 4 Communication N° 42 L'activité «achats» Personnes ayant effectué des achats dans la journée plus de 5000 de 3000 à 5000 de 2000 à 3000 de 1000 à 2000 moins de 1000 Achats Source : EMD Fond cartographique : INSEE Cartographie : AudéLor septembre 2011 Répartition temporelle du nombre de personnes effectuant des achats sur une journée Hommes Femmes Total 0 1000 2000 3000 4000 5000 6000 7000 8000 9000 10000 11000 04h00 05h00 06h00 07h00 08h00 09h00 10h00 11h00 12h00 13h00 14h00 15h00 16h00 17h00 18h00 19h00 20h00 21h00 22h00 23h00 00h00 01h00 02h00 03h00 04h00 voiture particulière et deux roues motorisés transports collectifs vélo / marche à pied autre 100 % 80 % 60 % 40 % 20 % 0 % Matin de 9 h à 12 h Après - midi de 14 h à 19 h
  5. 5. Une autre acti- vité très mar- quée en fonction du sexe de la personne est celle de l'accompagnement. Les femmes accompa- gnent ou vont chercher quelqu'un beaucoup plus fréquemment que les hommes ; au vu du graphique (pics de 8h45 et de 16h30), il est évident qu'il s'agit d'accompagner les en- fants à la rentrée des classes et de les cher- cher à la sortie. Deux pics de plus faible intensité encadrent la pause de midi. Passé 17h30 les hommes se substituent aux femmes, ils sont alors plus nombreux pour accompagner ou aller chercher quelqu'un. Absente en matinée, concentrée entre midi et deux, la courbe concernant l'activité de restauration5, s'étale sur l'ensemble de l'après-midi et en soirée mais de manière beau- coup plus marginale. En semaine la quasi tota- lité des habitants dînent chez eux : on ne compte pas plus de 600 personnes se restaurant à l'ex- térieur alors qu'elles sont plus de 6000 à 12h45, sans compter celles qui mangent sur leur lieu de travail ou de scolarité. La carte des zones de restauration met en évidence l'impor- tance du centre-ville de Lorient. D'autres quar- tiers de la ville centre se distinguent, tout comme Larmor-Plage également identifiée comme secteur fort pour la pratique des loisirs. Page 5Communication N° 42 L'accompagnement Répartition temporelle du nombre d'hommes et de femmes ayant accompagné ou étant allé chercher quelqu'un sur une journée HommesFemmes 0 500 1000 1500 2000 2500 3000 3500 4000 04h00 04h45 05h30 06h15 07h00 07h45 08h30 09h15 10h00 10h45 11h30 12h15 13h00 13h45 14h30 15h15 16h00 16h45 17h30 18h15 19h00 19h45 20h30 21h15 22h00 22h45 23h30 00h15 01h00 01h45 02h30 03h15 04h00 00 45 30 15 00 45 30 15 00 45 30 15 00 45 30 15 00 45 30 15 00 45 30 15 00 45 30 15 00 45 30 15 00 L’activité restauration Restauration Source : EMD Fond cartographique : INSEE Cartographie : AudéLor septembre 2011 Personnes s'étant déplacées spécifiquement pour se restaurer plus de 1000 de 500 à 1000 de 250 à 500 moins de 250 Répartition temporelle du nombre de personnes se restaurant 0 1000 2000 3000 4000 5000 6000 7000 04h00 04h45 05h30 06h15 07h00 07h45 08h30 09h15 10h00 10h45 11h30 12h15 13h00 13h45 14h30 15h15 16h00 16h45 17h30 18h15 19h00 19h45 20h30 21h15 22h00 22h45 23h30 00h15 01h00 01h45 02h30 03h15 04h00 (5) : dans la cadre des EMD, la restauration ne concerne que les personnes ayant effectué un déplacement spécifique pour cette activité et non celles qui mangent à domicile ou sur leur lieu de travail
  6. 6. Page 6 Communication N° 42 Synthèse de la répartition temporelle par type d'activité sur une journée (en pourcentage de la population) 0% 5% 10% 15% 20% 25% 30% 35% 40% 45% 50% 55% 60% 65% 70% 75% 80% 85% 90% 95% 100% 04h00 05h00 06h00 07h00 08h00 09h00 10h00 11h00 12h00 13h00 14h00 15h00 16h00 17h00 18h00 19h00 20h00 21h00 22h00 23h00 00h00 01h00 02h00 03h00 04h00 en déplacement autre achats loisirs restauration école travail domicile pas bougé 3 4 2 15 5 6 1 7 8 14 13 12 11 9 30 29 10 21 22 18 17 19 16 23 24 25 20 27 26 28 Groix Larmor-Plage Ploemeur-Sud Ploemeur-Nord Guidel Quéven, Gestel Pont-Scorff, Cléguer Caudan Inzinzac-Lochrist Languidic, Brandérion Hennebont-Est Hennebont-Ouest Kervignac, Nostang Plouhinec, Sainte Hélène, Gâvres, Merlevenez Locmiquélic, Port-Louis, Riantec Lorient-Arsenal Lorient-Ports Lorient-Merville Lorient-le Moustoir Lorient-l'Orientis Lorient-Kreisker-le Ter Lorient-Kervenanec Lorient-Kerletu-Keryado Lorient-Manio-Keryado Lorient-Saint-Armel-Bois du Château Lanester-Centre Ville Lanester-rives du Scorff Lanester-Chantiers Bubry, Inguiniel, Quistinic Calan, Lanvaudan, Plouay 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 Découpage cartographique du territoire Ce graphique correspond à la compilation des courbes de ré- partition tempo- relle présentées danscettepubli- cation.
  7. 7. Page 7Communication N° 42 18 h 20 h 11 h 13 h 15 h 6 h 8 h supérieur à 1,35 entre 1,2 et 1,35 entre 1,05 à 1,2 entre 0,95 à 1,05 entre 0,8 à 0,95 entre 0,65 à 0,8 inférieur à 0,65 Indice de présence de population Mode de lecture : un indice de 1,35 correspond à une population présente sur le territoire 1,35 fois supérieure à la population résidente. Présence de la population à différents moments de la journée Source : EMD Fond cartographique INSEE Cartoghraphie : AudéLor septembre 2011
  8. 8. Page 8 Communication N° 42 Note de l'observatoire territorial N° :NNN tNotNoteNote dde l'observatoire territorial N° : ISSN 2118-1632 AuéLor 12 avenue de la Perrière 56324 Lorient Cédex Directeur de la publication : Philippe Leblanche Retrouvez les publications d'AudéLor sur www.audelor.com Contact : Jean-Christophe Dumons 02 97 88 22 56 42 Dépôt légal : novembre 2011 Les Enquêtes Mé- nages Déplace- ments (EMD)1 décrivent de ma- nière précise chaque déplacement des per- sonnes enquêtées. On connaît ainsi les motifs de leurs déplacements, les heures et lieux de départ et d'arrivée, ainsi que les modes de transport utilisés. Les pulsations urbaines sont les résultats gra- phiques issus d'un traitement spécifique et ori- ginal des EMD. Ce traitement, possible grâce à un module informatique élaboré par le CETE2 de Lyon pour le compte du CERTU3 , permet d'analyser la localisation spatiale et temporelle des personnes. S'il est courant d'effectuer des analyses sur la localisation spatiale, les pulsa- tions urbaines permettent de savoir à la fois où et quand les personnes se sont déplacées et pour quel motif. Par exemple, on sait qu'au cours d'une jour- née Monsieur X a quitté son domicile situé dans le bourg de Guidel à 7h50 pour arriver sur son lieu de travail dans la zone de Kerpont (Caudan) à 8h15. Il a effectué ce trajet avec sa voiture personnelle. à 12h30, il est parti déjeuner (il a mis 10 minutes à pied pour se rendre dans un restaurant côté Lanester), à 13h30 il est revenu à son travail (à nouveau 10 minutes à pied de déplacement). à 18h il quitte son travail avec sa voiture pour se ren- dre à la piscine du Moustoir (Lorient centre). Arrivé à la piscine à 18h20, il y reste jusqu'à 20h. Il reprend alors son véhicule personnel pour rentrer chez lui (arrivé à 20h25). Ainsi, l'emploi du temps et la localisation de Monsieur X au cours d'une journée est : Définition Horaire (localisation temporelle) Motif / Activité Lieu (localisation spatiale) de 4h00 à 7h50 domicile Guidel de 7h50 à 8h15 en déplacement de 8h15 à 12h30 travail Caudan de 12h30 à 12h40 en déplacement de 12h40 à 13h20 restauration Lanester de 13h20 à 13h30 en déplacement de 13h30 à 18h00 travail Caudan de 18h00 à 18h20 en déplacement de 18h20 à 20h00 loisirs Lorient de 20h00 à 20h25 en déplacement de 20h25 à 4h00 domicile Guidel (1) : l'EMD est effectuée du lundi au vendredi auprès d'un échantillon de personnes de plus de 5 ans résidentes du Pays de Lorient. Les chiffres issus du re- dressement de cet échantillon ne portent donc que sur une partie de la population totale (ceux de 5 ans et plus) et ne concernent pas les déplacements ef- fectués le weekend. (2) : CETE : Centre d’Études Techniques de l’Équipement (3) : CERTU : Centre d’Études sur les Réseaux, les Transports, l’Urbanisme et les constructions Lespulsationsurbaines reconstituent l'emploi du temps et la localisa- tion de l'ensemble des personnes enquêtées et, par redressement statistique, de l'en- semble des habitants du Pays de Lorient.

×