Le covoiturage 
Résultats de l’enquête autour des 
pratiques et des aires de covoiturage 
de Lorient Agglomération 
juin 2...
Contexte 
 Une enquête qui s’inscrit dans le cadre de la boucle énergétique BIEN LA et 
de l’observatoire déplacements de ...
Objectifs et méthodologie 
3 
Objectif : recueillir des informations auprès des usagers des aires de 
covoiturage sur 
- l...
28 aires identifiées 
4 
 28 aires de covoiturages : 
- 18 aires déclarées 
- 6 aires informelles 
- 4 parkings-relais 
 7...
28 aires identifiées 
5 
Tableau descriptif des aires identifiées
Les usagers du covoiturage 
6 
Qui sont les usagers des aires de covoiturage de Lorient Agglomération ? 
Boul-Sapin 
14% 
...
Les usagers du covoiturage 
7 
Qui sont les usagers des aires de covoiturage de Lorient Agglomération ? 
Covoitureur ou co...
Les usagers du covoiturage 
8 
D’où viennent les usagers des aires de covoiturage ? 
Principalement des 
habitants du Pays...
Les usagers du covoiturage 
9 
Où vont les usagers des aires de covoiturage de Lorient Agglomération ? 
 34 destinations, ...
Les usagers du covoiturage 
10 
Où vont les usagers des aires de covoiturage de Lorient Agglomération ? 
 Les usagers du 
...
Caractéristiques des aires 
11 
Pen-Mané (Guidel) 
Origine Destination 
 On y retrouve des cadres, des employés et des étu...
Caractéristiques des aires 
12 
Aire de Leroy-Merlin (Quéven) 
Origine Destination 
 On y retrouve des cadres se déplaçant...
Caractéristiques des aires 
13 
Aire de Géant - McDo (Lanester) 
Origine Destination 
 On y retrouve un plus grand nombre ...
Caractéristiques des aires 
14 
Aire de Lann-Sévelin (Caudan) 
Origine Destination 
 L’aire de Lann-Sévelin est marquée pa...
Caractéristiques des aires 
15 
Aire de Locoyarne (Hennebont) 
Origine Destination 
 Avec l’aire de Lann-Sévelin et du Géa...
Caractéristiques des aires 
16 
Aire de Boul-Sapin (Brandérion) 
Origine Destination 
 L’aire de Boul-Sapin à Brandérion e...
Travail et covoiturage 
17 
 Plus de 90 % des 
sondés covoiturent 
dans la cadre 
professionnel ou 
scolaire 
 La zone d’e...
Travail et covoiturage 
18 
Pratique du covoiturage 
dans d’autres circonstances… 
oui 
23% 
45 
40 
35 
30 
25 
20 
15 
1...
La pratique du covoiturage en général 
19 
Sur les diapositives précédentes les chiffres présentés 
ne concernaient que le...
La pratique du covoiturage en général 
20 
Pour quelles raisons covoiturent-on ? 
Raisons pour lesquelles les enquêtés  Co...
La pratique du covoiturage en général 
21 
A quelle fréquence ? 
 Deux tendances marquées 
en matière de pratique : 
l’une...
La pratique du covoiturage en général 
22 
Depuis combien de temps ? 
30% 
24% 
22% 
24% 
 1an 
1-2 ans 
2-5 ans 
 5ans 
A...
La pratique du covoiturage en général 
Types de compensations s’opérant entre les usagers du covoiturage 
23 
Le lancement...
24 
La pratique du covoiturage en général 
Comment s’opère la pratique du covoiturage ? 
Les relations entre les usagers d...
25 
Opinions sur le covoiturage 
Opinions sur la quantité et la qualité des aires de covoiturage ? 
Le nombre d’aires est ...
26 
Opinions sur le covoiturage 
Opinions sur les freins à la pratique du covoiturage 
 50 % des covoitureurs (conducteurs...
27 
Opinions sur le covoiturage 
Opinions sur les freins à la pratique du covoiturage 
 Les ouvriers majoritairement 
d’ac...
28 
Contact : Jean-Christophe Dumons 
Tél : 02-97-12-06-64 
Courriel : jc.dumons@audelor.com
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le covoiturage. Résultats de l’enquête autour des pratiques et des aires de covoiturage de Lorient Agglomération

2 029 vues

Publié le

Le covoiturage est une pratique qui se développe fortement depuis quelques années. Des aires de covoiturage sont présentent sur le Pays de Lorient notamment le long des grands axes routiers. Combien sont-elles exactement? Qui sont les usagers? Pour quels motifs et pour quelles destinations utilisent-ils ces aires? La présentation qui suit apporte des éléments de réponse pour mieux comprendre le phénomène covoiturage.

Publié dans : Données & analyses
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 029
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
852
Actions
Partages
0
Téléchargements
20
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le covoiturage. Résultats de l’enquête autour des pratiques et des aires de covoiturage de Lorient Agglomération

  1. 1. Le covoiturage Résultats de l’enquête autour des pratiques et des aires de covoiturage de Lorient Agglomération juin 2014
  2. 2. Contexte Une enquête qui s’inscrit dans le cadre de la boucle énergétique BIEN LA et de l’observatoire déplacements de Lorient Agglomération. Une enquête qui répond en partie à l’action 33 du PDU « Accompagner le développement des aires de covoiturage et communiquer sur les sites existants ». Un travail réalisé par Quentin Gillet, stagiaire sur une période de 3 mois à AudéLor. 2
  3. 3. Objectifs et méthodologie 3 Objectif : recueillir des informations auprès des usagers des aires de covoiturage sur - le déplacement qu’il sont en train d’effectuer au moment de l’enquête - leur pratique du covoiturage en général - leur opinion sur cette pratique Méthodologie : - un recensement des aires de covoiturage officielles ou spontanées - une enquête terrain de 5 semaines qui a permis de recueillir 93 réponses sur près de 200 tentatives (taux de refus autour de 50%). - un questionnaire en ligne sur les site web d’AudéLor et d’Aloen a permis de récupérer 21 réponses supplémentaires sur les questions de pratique générale et d’opinion.
  4. 4. 28 aires identifiées 4 28 aires de covoiturages : - 18 aires déclarées - 6 aires informelles - 4 parkings-relais 700 places de stationnement sur l’ensemble des 28 aires soit 25 places par aire en moyenne. La mise en place d’aires de covoiturage est une démarche récente sur le territoire puisque la première aire à été mise en service en 2008. Peu d’équipements (wc, abri, …) sur les aires observées.
  5. 5. 28 aires identifiées 5 Tableau descriptif des aires identifiées
  6. 6. Les usagers du covoiturage 6 Qui sont les usagers des aires de covoiturage de Lorient Agglomération ? Boul-Sapin 14% Géant - Mc Do 25% Kernours Lann Sévelin 2% 8% Le Porzo 2% Pen Mané 14% Locoyarne Leroy-Merlin 13% 12% Villeneuve 9% Le Marego 1% 55,0 50,0 45,0 40,0 Homme Femme % 50,0 40,0 30,0 20,0 10,0 0,0 Age des enquêtés 17-25 26-39 40-59 60 + 30,0 25,0 20,0 15,0 10,0 5,0 0,0 Cadres et professions intellectuelles supérieures Employés Etudiants Ouvriers Professions intermédiaires Retraités Autre : Intérimaires, chômeurs Artisans, commerçants et chefs d’entreprise Agriculteurs exploitants CSP des enquêtés % Sexe des enquêtés Répartition des réponses obtenues par aire
  7. 7. Les usagers du covoiturage 7 Qui sont les usagers des aires de covoiturage de Lorient Agglomération ? Covoitureur ou covoituré ? Covoituré 72% Covoitureur 28% Une moyenne de 1,73 covoituré par véhicule. 100,0 90,0 80,0 70,0 60,0 50,0 40,0 30,0 20,0 10,0 0,0 Raison du trajet Professionnelles / Etudes Autre* *Loisirs/Achats, Administration/Santé, Vacances, Evènements, Recherche d'emploi Une forte dépendance à la voiture 94 % des enquêtés ont pour lieu de départ leur domicile et 97 % utilisent la voiture pour se rendre sur une aire. Près de 20 % des enquêtés effectuent un trajet complémentaire pour se rendre sur leur lieu de travail.
  8. 8. Les usagers du covoiturage 8 D’où viennent les usagers des aires de covoiturage ? Principalement des habitants du Pays de Lorient
  9. 9. Les usagers du covoiturage 9 Où vont les usagers des aires de covoiturage de Lorient Agglomération ? 34 destinations, la plupart concentrées dans la Région Bretagne Vannes : 1ère destination avec 29 % des trajets. 13,5 % des déplacements se font à l’intérieur de Lorient Agglomération. Un trajet moyen d’environ 50 km.
  10. 10. Les usagers du covoiturage 10 Où vont les usagers des aires de covoiturage de Lorient Agglomération ? Les usagers du covoiturage se déplaçant vers le Finistère utilisent les aires situées à l’Ouest de Lorient, tandis qui ceux qui effectuent un trajet en direction du Pays de Vannes se retrouvent à l’Est de Lorient.
  11. 11. Caractéristiques des aires 11 Pen-Mané (Guidel) Origine Destination On y retrouve des cadres, des employés et des étudiants, habitant pour la moitié d’entre eux à Guidel et se déplaçant en direction du Finistère.
  12. 12. Caractéristiques des aires 12 Aire de Leroy-Merlin (Quéven) Origine Destination On y retrouve des cadres se déplaçant sur de longues distances en direction du Finistère, ainsi que des ouvriers et des employés travaillant à la limite du département.
  13. 13. Caractéristiques des aires 13 Aire de Géant - McDo (Lanester) Origine Destination On y retrouve un plus grand nombre de CSP. Cette aire est à la fois utilisée par des étudiants en direction de leur lieu d’étude et par des usagers effectuant une longue distance dans un cadre non-professionnel.
  14. 14. Caractéristiques des aires 14 Aire de Lann-Sévelin (Caudan) Origine Destination L’aire de Lann-Sévelin est marquée par une forte présence d’hommes, exerçant dans les métiers du bâtiment. L’origine et la destination du déplacement se situe généralement à l’intérieur même du Pays de Lorient.
  15. 15. Caractéristiques des aires 15 Aire de Locoyarne (Hennebont) Origine Destination Avec l’aire de Lann-Sévelin et du Géant-McDo, l’aire informelle de Locoyarne est certainement la plus fréquentée mais aussi la moins sécurisée.
  16. 16. Caractéristiques des aires 16 Aire de Boul-Sapin (Brandérion) Origine Destination L’aire de Boul-Sapin à Brandérion est utilisée majoritairement par des employés et des cadres, lesquels se dirigent à 90 % vers Vannes.
  17. 17. Travail et covoiturage 17 Plus de 90 % des sondés covoiturent dans la cadre professionnel ou scolaire La zone d’emploi de Vannes : 1ère destination des trajets dans le cadre professionnel
  18. 18. Travail et covoiturage 18 Pratique du covoiturage dans d’autres circonstances… oui 23% 45 40 35 30 25 20 15 10 non 5 77% 0 … pour quels motifs de déplacement % Pour les personnes enquêtées qui covoiturent dans d’autres circonstances que dans le cadre professionnel, les principaux motifs de déplacements sont de type non contraints.
  19. 19. La pratique du covoiturage en général 19 Sur les diapositives précédentes les chiffres présentés ne concernaient que les personnes ayant répondu à l’enquête terrain (93 personnes). Sur les diapositives suivantes les chiffres présentés prennent en compte les 21 personnes ayant répondu au questionnaire en ligne (114 personnes au total)
  20. 20. La pratique du covoiturage en général 20 Pour quelles raisons covoiturent-on ? Raisons pour lesquelles les enquêtés Convivialité et covoiturent 90,0 Economique 80,0 70,0 60,0 50,0 40,0 30,0 20,0 10,0 0,0 Convialité/ Ambiance Ecologique Confort/Fatigue (sécurité) Obligation Flexibilité (horaires) Gain de temps ambiance priment sur le facteur écologique notamment chez les femmes. Les cadres sont bien plus attachés aux raisons écologiques que les étudiants et ouvriers.
  21. 21. La pratique du covoiturage en général 21 A quelle fréquence ? Deux tendances marquées en matière de pratique : l’une à un covoiturage occasionnel et l’autre à un covoiturage quotidien. Cadres et étudiants covoiturent moins fréquemment qu’employés et ouvriers. 47% 14% 34% 5% 1-5 jours/mois 5-10 jours/mois 10-15 jours/mois 15 jours +/mois Fréquence dans la pratique
  22. 22. La pratique du covoiturage en général 22 Depuis combien de temps ? 30% 24% 22% 24% 1an 1-2 ans 2-5 ans 5ans Ancienneté dans la pratique Les cadres pratiquent le covoiturage depuis plus longtemps que les autres CSP. Si les ouvriers covoiturent plus régulièrement en général cette pratique à débuter il y a moins d’un an.
  23. 23. La pratique du covoiturage en général Types de compensations s’opérant entre les usagers du covoiturage 23 Le lancement dans la pratique du covoiturage c’est fait via… Bouche à oreille 33% Site internet 17% Autre 5% Réseau entreprise 45% 50,0 45,0 40,0 35,0 30,0 25,0 20,0 15,0 10,0 5,0 La mise en relation entre les usagers se réalise grâce au réseau entreprise et au bouche à oreille (78%). Le réseau internet est plutôt utilisé pour les trajets longues distances. L’échange de rôle et de monnaie sont les deux types de compensations favorisés par les enquêtés. Lorsqu’il y a absence de compensation, c’est en général l’entreprise qui met un véhicule à disposition de ses salariés. 0,0 Echange de rôle régulier (conducteur-passager) Monnaie Pas de compensation En nature (café, restaurant…) Plein de carburant Autre Comment s’opère la pratique du covoiturage ? %
  24. 24. 24 La pratique du covoiturage en général Comment s’opère la pratique du covoiturage ? Les relations entre les usagers du covoiturage % 60,0 50,0 40,0 30,0 20,0 10,0 0,0 Amicale Professionnelle Familiale Aucune Les enquêtés covoiture ils avec les mêmes personnes ? 45,0 Jamais 40,0 35,0 30,0 25,0 20,0 15,0 10,0 5,0 0,0 Rarement Souvent Toujours Les personnes covoiturant souvent ou toujours ensemble (75%) utilisent principalement « l’échange de rôles » comme type de compensation. Leurs relations sont à la fois professionnelles et amicales. Chez les ouvriers les relations qu’entretiennent les usagers du covoiturage sont essentiellement professionnelles. La raison « convivialité / ambiance » n’importe que pour 26 % d’entre eux (contre 70 % chez les étudiants). %
  25. 25. 25 Opinions sur le covoiturage Opinions sur la quantité et la qualité des aires de covoiturage ? Le nombre d’aires est suffisant 0% 50% 100% D'accord Pas d'accord La capacité de stationnement est suffisante 0% 50% 100% D'accord Pas d'accord 0% 50% 100% D'accord Pas d'accord Les aires sont sécurisées 70 % des enquêtés ne possédant pas de véhicule estiment que le nombre d’aires est insuffisant. A Boul-Sapin : 80 % d’accord. A Pen-Mané : 85 % d’accord. A Locoyarne : 60 % pas d’accord. A Villeneuve : 75 % pas d’accord. 57 % des moins de 30 ans estiment que les aires sont sécurisées contre 49 % des plus de 30 ans.
  26. 26. 26 Opinions sur le covoiturage Opinions sur les freins à la pratique du covoiturage 50 % des covoitureurs (conducteurs) ne sont pas d’accord avec cette affirmation. 70 % des enquêtés ne possédant pas de véhicules ne sont pas d’accord. 80 % des étudiants sont d’accord avec cette affirmation. Le manque de confiance dans un autre conducteur 0% 50% 100% D'accord Pas d'accord La difficulté de trouver quelqu’un La crainte qu’un trajet puisse être annulé 0% 50% 100% D'accord Pas d'accord 0% 50% 100% D'accord Pas d'accord
  27. 27. 27 Opinions sur le covoiturage Opinions sur les freins à la pratique du covoiturage Les ouvriers majoritairement d’accord à l’inverse des cadres : une différence à mettre en lien avec le type de relation observée chez les différentes CSP (amicale ou professionnelle). 30 % des enquêtés dont le revenu est supérieur à 2500 € par mois sont d’accord avec cette affirmation. Le paiement source de gène ou de stress 0% 50% 100% D'accord Pas d'accord 0% 50% 100% D'accord Pas d'accord L’absence d’information sur les aires 0% 50% 100% D'accord Pas d'accord L’absence de gains économiques A Locoyarne : 75 % d’accord. A Boul-Sapin : 90 % pas d’accord. A Pen-Mané : 80 % pas d’accord.
  28. 28. 28 Contact : Jean-Christophe Dumons Tél : 02-97-12-06-64 Courriel : jc.dumons@audelor.com

×