Mardi 08 novembre 2011, Médiaquitaine, Bordeaux.  Document réalisé avec l’aide des publications du groupe ABF-Bibliothèque...
Plan de l’intervention <ul><li>Contexte technique, social, et bibliothéconomique des nouvelles technologies et retour sur ...
Numérique ? ? ?  <ul><li>Au départ, c’est un adjectif qui s’applique à une information quantifiée et échantillonnée (à l’i...
<ul><li>Par extension il s’agit alors tous les  apports  des  TIC  - en terme de pratiques dans les bibliothèques - à savo...
<ul><li>On parlera ici de la bibliothèque numérique… </li></ul><ul><li>des d’offres numériques (collections)… </li></ul><u...
Présentation(s) <ul><li>Patrice Auvinet  Bibliothécaire chargé TIC – administrateur site Web à la Bibliothèque département...
Et vous ?     …tour de table <ul><li>Qui êtes vous?  </li></ul><ul><li>Dans quelle structure, service? </li></ul><ul><li>V...
Une ressource numérique   (définition documentaire) «Document (données ou logiciels) encodé afin d'être traité par un ordi...
Etude Crédoc, réalisée en juin 2010 <ul><li>L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes </li><...
Etude Crédoc, réalisée en juin 2010 <ul><li>Connexion et réseau social   </li></ul><ul><ul><li>77 % des 12-17 ans et des 1...
Etude Crédoc, réalisée en juin 2010 <ul><li>Les inégalités ne sont plus liées principalement à la catégorie sociale   </li...
Un autre contexte à ne pas oublier : l’informatique documentaire  <ul><ul><li>Alors c'est quoi ? </li></ul></ul><ul><ul><l...
Petit historique de l'informatique documentaire <ul><li>Depuis le 19ème siècle :  </li></ul><ul><ul><li>création des premi...
<ul><li>Années 60 :  </li></ul><ul><ul><li>naissance du premier réseau ARPANET (ancêtre de l'internet) : système de commun...
<ul><li>Années 70 :  </li></ul><ul><ul><li>troisième génération d'ordinateurs : ordinateurs à circuits intégrés (milliers ...
<ul><li>Années 80 :  </li></ul><ul><ul><li>4éme génération d'ordinateurs à microprocesseurs </li></ul></ul><ul><ul><li>dém...
Petit historique de l'informatique documentaire <ul><ul><li>Années 90 :  </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Windows envahit le...
<ul><li>Années 2000 :  </li></ul><ul><ul><li>Ère de l'ADSL, des réseaux internet rapides </li></ul></ul><ul><ul><li>Équipe...
Le contexte en bibliothèque   <ul><li>Développement plus tardif dans les BM, rôle de quelques bibliothèques pionnières (BP...
<ul><li>Contexte des BM différents  </li></ul><ul><li>Pression des usages domestiques et du développement des TIC dans les...
La conservation et la numérisation <ul><li>Les bibliothèques dans ce contexte sont invitées à participer à la création de ...
<ul><li>La numérisation consiste à convertir une information analogique en information numérique (changement de supports) ...
En France : le projet Gallica <ul><li>Années 1990 : décision de la création de la BNF site de Tolbiac, 1992 premières numé...
Europeana <ul><li>Europeana est une bibliothèque numérique européenne lancée en novembre 2008 par la Commission européenne...
Google Books <ul><li>Google Livres, ou Google Books en anglais, est un service en ligne permettant d'accéder à des livres ...
Vers une nouvelle bibliothèque? <ul><li>De la bibliothéque physique … </li></ul><ul><li>… à la bibliothéque numérique </li...
Bibliothèque physique Des USAGES (de prêt) Des ESPACES (de services) Des ARCHITECTURES source :  Olivier Ertzscheid
Bibliothèque numérique Des USAGES mémoriels Des ESPACES interfacés Des ARCHITECTURES d’accès et de métadonnées … donc de s...
Qu’est-ce qu’une bibliothèque ? D’après :  Manuel théorique et pratique d 'évaluation des bibliothèques et centres documen...
Avec l’usager, comme partenaire
Petit rappel shématique
Rôles et missions <ul><ul><li>Contribution à la formation initiale </li></ul></ul><ul><ul><li>Contribution à la formation ...
Un service, c’est : <ul><ul><li>Un Public  : identifier un besoin documentaire spécifique </li></ul></ul><ul><ul><li>Une o...
<ul><li>Ce que veulent les usagers :  </li></ul><ul><ul><li>L’accès direct à la ressource </li></ul></ul><ul><ul><li>Avoir...
<ul><li>Cela se traduit par : </li></ul><ul><ul><li>Des offres de services en ligne (opac web) </li></ul></ul><ul><ul><li>...
Proposer internet  : comme service aux usagers dans nos rôles et missions Utiliser internet  : comme une source d’informat...
Politique documentaire : définition Une politique documentaire est l’expression formalisée et cohérente qu’une bibliothèqu...
CATALOGUE EN LIGNE BIBLIOTHEQUE WEB SITE  INSTITUTIONNEL SITE PORTAIL SITES DE PARTAGE  (VIDEOS MUSIQUE  IMAGES) SIGNALETI...
I.Antonutti, 2010 CATALOGUE MEDIATHEQUE ECOLE COMMERCE
BIBLIOTHEQUE MUNICIPALE DE SAINT HERBLAIN I.Antonutti, 2010
BIBLIOTHEQUE DE LILLE
Quels outils de diffusion ?
Recommander là où sont les internautes
Le bibliothécaire est traceur GPS dans des collections - avec des services CREER DES ACCES  cela ne vous rapelle rien?? Na...
Caractéristiques économiques de l’offre numérique <ul><ul><li>Coût fixe élevé création </li></ul></ul><ul><ul><li>Coût rep...
 
Difficultés des acquisitions <ul><ul><li>TVA : abaisser le taux </li></ul></ul><ul><ul><li>Archivage : l’organiser </li></...
Acheter des ressources numériques <ul><ul><li>Connaissances d’une offre complexe </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Contenus <...
Offrir des bouquets !  proposer des bouquets de flux, de supports et de contenus à des gens non identifiés au préalable : ...
La nécessaire médiation
Médiation numérique en bibliothèque : une définition Tout dispositif technique, éditorial ou interactif mis en œuvre par d...
Médiation = PROJET <ul><ul><li>Quels objectifs ? </li></ul></ul><ul><ul><li>Qui parle ? </li></ul></ul><ul><ul><li>Quelle ...
<ul><ul><li>C’est le volet numérique d'une politique de services  menée dans le cadre d'objectifs déterminés  </li></ul></...
Être présent dans l'environnement de l'usager-internaute, Répondre aux besoins d'orientation dans les contenus, Insérer la...
La médiation au cœur du projet de la bibliothèque <ul><ul><li>Passer de la mise en « valeur des collections » à la créatio...
En somme … <ul><ul><li>Enrichir nos collections </li></ul></ul><ul><ul><li>Libérer les accès </li></ul></ul><ul><ul><li>Pr...
Les ebooks <ul><li>Ebook : ouvrage publié dans un format numérique (pdf, epub, html) </li></ul><ul><li>Liseuses ou tablett...
<ul><li>Contexte en perpétuelle évolution, offre instable </li></ul><ul><ul><li>Deux types :  </li></ul></ul><ul><ul><ul><...
Les liseuses électroniques <ul><li>Ebook : ouvrage publié dans un format numérique (pdf, epub, html) </li></ul><ul><li>Lis...
<ul><li>Contexte en perpétuelle évolution, offre instable </li></ul><ul><ul><li>Deux types :  </li></ul></ul><ul><ul><ul><...
Mais aussi d’autres supports   <ul><li>Tablettes numériques </li></ul><ul><li>Téléphones </li></ul>
Mais des freins demeurent <ul><li>Aspects techniques : connexions (mot de passe, IP, les 2) </li></ul><ul><li>Coûts des do...
La médiation numérique est une nouvelle fonction dans les bibliothèques... Elle n'est pas sans poser de nombreuses questio...
À suivre …
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Formation Médiaquitaine Les bibliothéques numériques 1

1 659 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 659
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
27
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • important dans cette définition, le fait qu&apos;on est dans une série de dispostifs qui mettent en jeu la sérendipité et non plus seulement dans de la mise en valeur. Il s&apos;agit de se mettre sur le chemin de l&apos;internaute, de définir des stratégies de présence. Insister sur la notion d&apos;appropriation = assimiler l&apos;information intellectuellement (écriture web) mais aussi la disséminer : logique de la trouvaille partagée, de la propulsion (th. crouzet).
  • Dans la bibliothèque physique, Les usages relèvent de l’activité. (prêts, retours, etc …) Les espaces sont des espaces de services (collections, renseignement, bibliobus, OPAC …) Les architectures sont la mise en espace … DE l’espace, ou plus précisément, DES espaces de service. Définition de Plotin : l’architecture c’est ce qui reste de l’édifice une fois la pierre ôtée.
  • Dans la bib num : les usages sont d’abord des usages mémoriels, qui désignent le travail d’inscription, d’engrammation des connaissances, des savoirs et, dans une moindre mesure, des informations. Les espaces sont ceux de la meilleure interface possible pour faire le lien entre des contenus et des usages. Les architectures sont celles de la mise à disposition interopérable des collections et des contenus, mise à disposition SUR LAQUELLE on pourra ensuite bâtir une offre, donc une architecture de services. La définition de Plotin devient alors la suivante : « L’architecture numérique c’est ce qui reste des contenus numérisés une fois la pierre du texte ôtée » : c’est à dire des services, des accès, et des métadonnées. LE TOUT EN UN MEME ENDROIT, c’est à dire EN UN MËME ACCES, c’est à dire EN UN MËME ADRESSAGE. Parce qu’à trop laisser se dilater les espaces, les accès et les adresses (URL), voilà ce qui risque d’arriver 
  • équilibre entre trois pôles ce qui est nouveau est la subdivision entre évènements et contenus éditoriaux.
  • ce qui change à cet égard, et nous le verrons lorsqu&apos;on abordera les communautés, c&apos;est bien que l&apos;usager n&apos;est plus seulement une &apos;cible&apos; mais un partenaire, à partir du moment où il produit de l&apos;information...
  • la médiation numérique ne se recoupe pas avec les mots qui s&apos;y rattachent, on est bien dans qqch de nouveau, et non pas une animation multimédia. Une nouvelle fonction qui renouvelle des fonctions antérieur et les approfondies (accueil et mise en valeur)
  • voilà un rappel des mission des bibliothèques,  importance de la formation initiale et continue, (les places assises pour els étudiants)  Importance de la formation professionnelle (tout au long de le vie) On est ici bien loin de lire en fête ou de à vous de lire ! la bibliothèque a donc un rôle à jouer, sur le web comme ailleurs par rapport à ces problématiques.
  • Commenter la définition en disant que l&apos;on ne va pas élaborer une collection au hasard, ou alors juste parce que &amp;quot;c&amp;quot;&apos;est encyclopédique&amp;quot;, mais bien parce que l&apos;on souhaite répondre à des enjeu de politique publique.    2 Exemples :    si je développe un fond cuisine, je vais y mettre des livres de recette, dont certains s&apos;efforceront de prendre en compte des enjeux de santé publique pour une population allergique par exemple au gluten. On est pas là dansle choix personnel du bibliothécaire. Même chose pour un fonds formation. qui doit avoir des documents relatif au bassin d&apos;emploi de la collectivité dans laquelle la bibliothèque se trouve.    Une des question que l&apos;on abordera sera comment passer d&apos;enjeux locaux à des enjeux globaux.    Une politique documentaire est un document contractuel;   en générale, elle est déclinée en plusieurs formes    SGO = Schéma annuel d’organisation PDC = Plan de développement des collections Plan Annuel d’acquisition Protocole de sélection Charte des collections = expression publique et contractuelle, par exemple sur la durée d’un mandat électoral
  • Un tarif modulé selon des critères : accès simultané, nombre de postes, nombre d’étudiants, population desservie,… La nécessité de négocier les prix La création des consortiums : groupement d’établissements ayant des intérêts similaires Une structure souple Logistique à la Bpi Diffusion d’information et communication avec les bibliothèques Comment utiliser les services de Carel ? - Espace pro, www.bpi.fr - Vous commandez directement aux éditeurs - Retour d’information sur les commandes - Vos questions à cooperation@bpi.fr
  • Au final que fait le bibliothécaire ? il va pouvoir proposer des bouquets de flux, de supports et de contenus à des gens non identifiés au préalable : les visiteurs de la bibliothèque ou les internautes. Exemple : je m’intéresse vaguement au jardinage, je veux trouver rapidement (insistons sur le rapidement) qui sont les incontournables et les leaders d’opinion sur le jardinage, la crème de la crème.  (attention je ne parle pas de l’usage particulier de la recherche d’une information précise, mais plus d’une approche par « centre d’intérêt » . La bibliothèque est ici un outil de sérendipité qui répond toujours à une curiosité initiale .
  • important dans cette définition, le fait qu&apos;on est dans une série de dispostifs qui mettent en jeu la sérendipité et non plus seulement dans de la mise en valeur. Il s&apos;agit de se mettre sur le chemin de l&apos;internaute, de définir des stratégies de présence. Insister sur la notion d&apos;appropriation = assimiler l&apos;information intellectuellement (écriture web) mais aussi la disséminer : logique de la trouvaille partagée, de la propulsion (th. crouzet).
  • c&apos;est donc bien un projet, avec toutes ces questions, un projet qu&apos;il faut organiser.    Ceux qui ont eu le stage précédent ont eu déjà des pistes de réponses. Nous allons approfondir quelques une de ces questions tout au long du stage;
  • Formation Médiaquitaine Les bibliothéques numériques 1

    1. 1. Mardi 08 novembre 2011, Médiaquitaine, Bordeaux. Document réalisé avec l’aide des publications du groupe ABF-Bibliothèques hybrides, des travaux de Sylvère Mercier sur www.bibliobsession.net/ et du site labibapprivoisee.wordpress.com et des expériences des bibliothèques de Lot-et-Garonne . Les bibliothèques numériques : de l’offre numérique … aux services numériques.
    2. 2. Plan de l’intervention <ul><li>Contexte technique, social, et bibliothéconomique des nouvelles technologies et retour sur l’historique de l’informatique documentaire </li></ul><ul><li>Vers la bibliothèque 2.0 ? Des services en ligne : des catalogues aux services à distances </li></ul><ul><li>… aux offres documentaires : les bibliothèques numériques, les offres commerciales </li></ul><ul><li>La nécessaire médiation </li></ul><ul><li>Ebooks et lectures nomades aujourd’hui </li></ul><ul><li>Retours d’expériences </li></ul><ul><li>Conclusion et questions </li></ul>
    3. 3. Numérique ? ? ? <ul><li>Au départ, c’est un adjectif qui s’applique à une information quantifiée et échantillonnée (à l’inverse d’une information analogique ≈ brute). </li></ul><ul><li>C’est donc une information sur laquelle on peut effectuer un « calcul numérique », opération de base des ordinateurs et aujourd’hui de leurs technologies dérivées (réseau Internet mais aussi CD ou DVD, baladeurs, radio & télévision, smartphones, e-books etc…) </li></ul>
    4. 4. <ul><li>Par extension il s’agit alors tous les apports des TIC - en terme de pratiques dans les bibliothèques - à savoir : </li></ul><ul><li>l’affranchissement des distances et l’accès facilité aux données ; </li></ul><ul><li>l’interactivité utilisateur/machine ; </li></ul><ul><li>la « dématérialisation » et les métamorphoses du « support » ; </li></ul><ul><li>le phénomène des réseaux sociaux. </li></ul>
    5. 5. <ul><li>On parlera ici de la bibliothèque numérique… </li></ul><ul><li>des d’offres numériques (collections)… </li></ul><ul><li>* * </li></ul><ul><li>… aux services numériques </li></ul><ul><li>* Démophile lisant. BNF . Manuscrits, français 599, f.22 </li></ul>
    6. 6. Présentation(s) <ul><li>Patrice Auvinet Bibliothécaire chargé TIC – administrateur site Web à la Bibliothèque départementale de Lot-et-Garonne www.lot-et-garonne.fr/bd47 </li></ul><ul><li>Formateur occasionnel CNFPT, Médiaquitaine, CRFCB Poitiers, BDP, IUT Gaco Agen, … </li></ul><ul><li>[email_address] </li></ul><ul><li>05-53-40-02-36 </li></ul>
    7. 7. Et vous ? …tour de table <ul><li>Qui êtes vous? </li></ul><ul><li>Dans quelle structure, service? </li></ul><ul><li>Votre approche de l’internet, de la recherche sur le web </li></ul><ul><li>Vos attentes, vos envies, vos doutes et vos compétences </li></ul><ul><li>Qu'est-ce qu'une ressource numérique ? </li></ul>
    8. 8. Une ressource numérique   (définition documentaire) «Document (données ou logiciels) encodé afin d'être traité par un ordinateur et considéré comme une unité bibliographique. Les ressources électroniques comprennent d'une part des ressources d'information stockées en local, d'autre part celles qui nécessitent l'utilisation d'un périphérique relié directement à l'ordinateur (par exemple, un disque dur, un lecteur de cédérom), et enfin les services en ligne (par exemple, les forums ou les listes de discussions, des sites web). Une ressource électronique peut comporter soit du texte, soit de l'image fixe ou animée, soit du son. Elle peut être aussi multimédia.»                                                                                                                       Définition ADBS
    9. 9. Etude Crédoc, réalisée en juin 2010 <ul><li>L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes </li></ul><ul><li>(ARCEP) et le Conseil général de l’industrie, de l’énergie et des technologies </li></ul><ul><li>(CGIET) ont confié une enquête concernant la diffusion des TIC en France au </li></ul><ul><li>Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie </li></ul><ul><li>(Crédoc). </li></ul><ul><li>La connexion à Internet progresse presque partout, pour ne pas s’équiper, la première raison invoquée est le manque d’intérêt. </li></ul><ul><li>Une progression à tous les niveaux : 74 % des français sont désormais internautes ( en 2001 47% des foyers ont un PC, 34 % un accès à un internet). </li></ul><ul><li>Progrès chez les 60-69 ans, jeunes retraités. </li></ul><ul><li>53 % de ceux qui n’ont pas Internet à leur domicile affirment que cela ne les intéresse pas. 21 % évoquent des questions de coût, 10 % évoquent la complexité. 74 % des personnes les plus âgées évoquent le manque d’intérêt. </li></ul>
    10. 10. Etude Crédoc, réalisée en juin 2010 <ul><li>Connexion et réseau social </li></ul><ul><ul><li>77 % des 12-17 ans et des 18-24 ans sont inscrits dans les réseaux sociaux, on constate une importante diminution avec l’âge. En effet, on décompte la moitié de la population âgée de 25-39 ans et seulement le quart des 40-59 ans. </li></ul></ul><ul><li>Une diminution du téléchargement, une augmentation des démarches administratives et fiscales en ligne. </li></ul><ul><li>Autres raisons de l’absence : </li></ul><ul><ul><li>revenus : 53 % des foyers disposant de 900 euros n’ont pas de connections </li></ul></ul><ul><ul><li>éducation : 30 % des non-diplômés ne sont pas connectés </li></ul></ul><ul><ul><li>âge : 4 à 5% des plus de 70 ans sont connectés. </li></ul></ul>
    11. 11. Etude Crédoc, réalisée en juin 2010 <ul><li>Les inégalités ne sont plus liées principalement à la catégorie sociale </li></ul><ul><li>Les publics les plus éloignés d’Internet sont ceux qui, le plus souvent, refusent d’aller dans un lieu public où on pourrait les aider à l’utiliser. 71 % des non-internautes, 72 % des non-diplômés, 80 % des 70 ans en particulier le déclarent. </li></ul><ul><li>L’âge devient le critère le plus discriminant alors que les inégalités liées à la catégorie sociale, aux diplômes et au montant des revenus qui diminuaient de façon importante depuis quelques années, évoluent peu en 2010. </li></ul><ul><li>Sans surprise en revanche, les usages peuvent varier selon l’ancienneté de l’utilisation d’Internet. C’est ainsi que les usages en matière de démarches administratives et de travail à domicile sont constatés principalement chez les personnes équipées depuis un certain temps. </li></ul><ul><li>  </li></ul><ul><li>  Ceux qui sont le moins éloignés d’Internet s’y mettront, souvent encouragés par leur entourage. Mais que deviendront ceux qui rejettent cet outil, devenu indispensable dans notre société, et qui sont isolés ? </li></ul>
    12. 12. Un autre contexte à ne pas oublier : l’informatique documentaire <ul><ul><li>Alors c'est quoi ? </li></ul></ul><ul><ul><li>C'est l'informatique appliquée à la gestion de l'information documentaire </li></ul></ul>
    13. 13. Petit historique de l'informatique documentaire <ul><li>Depuis le 19ème siècle : </li></ul><ul><ul><li>création des premières machines et calculateurs de traitements des données - invention de la carte perforée </li></ul></ul><ul><li>Après la Seconde Guerre mondiale : </li></ul><ul><ul><li>naissance du premier ordinateur : énorme machine à tubes (bug) ‏ </li></ul></ul><ul><li>Années 50 : </li></ul><ul><ul><li>deuxième génération d'ordinateurs à transistors, IBM met en place un système d'indexation automatique des documents </li></ul></ul><ul><ul><li>Les cartes perforées sont utilisées pour la gestion de prêts </li></ul></ul>
    14. 14. <ul><li>Années 60 : </li></ul><ul><ul><li>naissance du premier réseau ARPANET (ancêtre de l'internet) : système de communication entre machines qui permet de transmettre des données binaires, </li></ul></ul><ul><ul><li>passage des cartes perforées aux bandes magnétiques </li></ul></ul><ul><ul><li>1965 : création du format UNIMARC (Machine Readable Catalog) par Henriette Davidson Avram (1919-2006) : uniformiser les données, à partir de formats de description normalisés (ISBD) lisibles par machine, favorise l'échange des notices </li></ul></ul><ul><ul><li>on utilise alors l'ordinateur pour la production de fiches </li></ul></ul>Petit historique de l'informatique documentaire
    15. 15. <ul><li>Années 70 : </li></ul><ul><ul><li>troisième génération d'ordinateurs : ordinateurs à circuits intégrés (milliers de transistors sur un seul circuit électronique) </li></ul></ul><ul><ul><li>création des modèles de base de données (système de tables) ‏ </li></ul></ul><ul><ul><li>création du microprocesseur qui va permettre l'apparition des micro-ordinateurs (machine plus petite et compacte) ‏ </li></ul></ul><ul><ul><li>apparition du traitement de texte </li></ul></ul><ul><ul><li>1977 : Apple 1er micro ordinateur annonce la génération des PC : personal computer et la micro-informatique grand public </li></ul></ul><ul><ul><li>création de l'informatique documentaire par modules (catalogage, transactions, ... ) ‏ </li></ul></ul>Petit historique de l'informatique documentaire
    16. 16. <ul><li>Années 80 : </li></ul><ul><ul><li>4éme génération d'ordinateurs à microprocesseurs </li></ul></ul><ul><ul><li>démocratisation du PC et début de la commercialisation grand public des ordinateurs et des logiciels </li></ul></ul><ul><ul><li>développement des nouveaux supports de stockage : cd et cdrom </li></ul></ul><ul><ul><li>essor de la bureautique </li></ul></ul><ul><ul><li>en France, développement du minitel </li></ul></ul><ul><ul><li>apparition des offres clés en main pour la gestion documentaire : matériel + progiciel </li></ul></ul><ul><ul><li>apparition des OPAC et de la norme Z39.50 qui permet de fédérer une recherche sur plusieurs catalogues </li></ul></ul>Petit historique de l'informatique documentaire
    17. 17. Petit historique de l'informatique documentaire <ul><ul><li>Années 90 : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Windows envahit les pc </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>essor internet grand public, commercialisation des premiers abonnements pour les particuliers </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>développement du commerce électronique </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>développement des jeux vidéos, des consoles de jeux (Sega, Gameboy, Playstation…) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>commercialisation large des SIGB </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Multiplication des bases de données en ligne </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Après les lois de décentralisation en France, refonte du paysage des bibliothèques, rôle des l'État et des Collectivités territoriales dans l'aide à l'informatisation des bibliothèques, essor des bibliothèques en France </li></ul></ul></ul>
    18. 18. <ul><li>Années 2000 : </li></ul><ul><ul><li>Ère de l'ADSL, des réseaux internet rapides </li></ul></ul><ul><ul><li>Équipement des foyers en PC, Smartphones, abonnements adsl, e-commerce... </li></ul></ul><ul><ul><li>Explosion économique des moteurs de recherches </li></ul></ul><ul><ul><li>Emergence du web 2.0 comme plateforme universelle collaboration sociale, indexation collaborative </li></ul></ul><ul><ul><li>Rôle d'internet dans les bouleversements sociaux </li></ul></ul><ul><ul><li>Succès du logiciel libre et de l'accès libre à l'information et à la connaissance </li></ul></ul><ul><ul><li>Développement des portails documentaires, et des CMS (Content management system ou système de gestion de contenus) ‏ </li></ul></ul><ul><ul><li>Politique de numérisation et de bibliothèques numériques </li></ul></ul><ul><ul><li>Paradoxalement peu d'avances au niveau de la gestion documentaire </li></ul></ul>Petit historique de l'informatique documentaire
    19. 19. Le contexte en bibliothèque <ul><li>Développement plus tardif dans les BM, rôle de quelques bibliothèques pionnières (BPI, Troyes, Lisieux) et de la blogsophère </li></ul><ul><li>Offres numériques développées dans les BU : diffusion historique de documents primaires, bases de données en ligne aujourd'hui ou CDROM hier </li></ul><ul><li>Expériences des BU en termes de consortiums </li></ul><ul><li>Les BU ont très vite dés les années 90 su s’adapter à ces nouvelles ressources : </li></ul><ul><ul><li>Politiques documentaires </li></ul></ul><ul><ul><li>Circuits bibliothéconomiques </li></ul></ul><ul><ul><li>Modèles économiques </li></ul></ul>
    20. 20. <ul><li>Contexte des BM différents </li></ul><ul><li>Pression des usages domestiques et du développement des TIC dans les foyers </li></ul><ul><li>Réelle concurrence de l’internet en termes de recherches d’informations </li></ul><ul><li>Déficit des compétences et des formations </li></ul><ul><li>Évolution rapide des modèles économiques, situations peu stables des fournisseurs, difficultés à faire correspondre les besoins de chacun des acteurs </li></ul><ul><li>Mais aussi un contexte socio-éco-politique peu favorable : manque de visibilité des élus </li></ul>Le contexte en bibliothèque
    21. 21. La conservation et la numérisation <ul><li>Les bibliothèques dans ce contexte sont invitées à participer à la création de l’offre en numérisant leurs collections </li></ul><ul><li>Début des programmes de plans de numérisation nationaux ou européens dans les années 90. </li></ul>
    22. 22. <ul><li>La numérisation consiste à convertir une information analogique en information numérique (changement de supports) </li></ul><ul><li>Techniques de numérisation : </li></ul><ul><ul><li>La saisie au clavier </li></ul></ul><ul><ul><li>Les scanners bureautique </li></ul></ul><ul><ul><li>Les scanners spécialisés </li></ul></ul><ul><ul><li>Les outils de numérisation audiovisuelle : lecture et ré engistrement de supports analogiques (bandes magnétiques, pellicules, vinyles,…) </li></ul></ul>
    23. 23. En France : le projet Gallica <ul><li>Années 1990 : décision de la création de la BNF site de Tolbiac, 1992 premières numérisations, 1997 lancement du projet Gallica </li></ul><ul><li>Gallica est la bibliothèque numérique de la Bibliothèque nationale de France. En libre accès, elle regroupe des livres numérisés, des cartulaires, des revues, des photos et une collection d'enluminures. </li></ul><ul><li>2007 nouvelle version ave moteur de recherche amélioré </li></ul><ul><li>Depuis 2010 : plus d’un millions de documents (nouveau programme prévoit 100 000 docs numérisé par an) </li></ul>
    24. 24. Europeana <ul><li>Europeana est une bibliothèque numérique européenne lancée en novembre 2008 par la Commission européenne. </li></ul><ul><li>Concrètement, Europeana est une mise en commun des ressources (livres, matériel audiovisuel, photographies, documents d'archives, etc.) numériques des bibliothèques nationales des 27 États membres. </li></ul><ul><li>Europeana est assez proche de Gallica, mais bénéficie d'une interface graphique plus moderne et d'une indexation plein texte plus évoluée. </li></ul><ul><li>Mais Europeana connait de nombreux problèmes techniques (fermeture des serveurs en 2009) </li></ul><ul><li>14.6 millions d'objets numériques disponibles sur Europeana (Images - tableaux, estampes, cartes, photographies et dessins appartenant aux musées - Textes - livres, journaux, lettres, carnets intimes et papiers d’archives- Sons - musique et collections sonores de phonogrammes, bandes, disques et émissions de radio - Vidéos - films, actualités et émissions de télévision) </li></ul>
    25. 25. Google Books <ul><li>Google Livres, ou Google Books en anglais, est un service en ligne permettant d'accéder à des livres numérisés annoncé par Google en décembre 2004. Disposant de moyens considérables, cette bibliothèque virtuelle comptait plus de sept millions de livres en novembre 2008]. Droits d'auteurs obligent, certains ne sont que partiellement publiés. En 2010, 12 millions de livres ont déjà été scannés dans sa bibliothèque numérique. </li></ul><ul><li>(source : Wikipédia). </li></ul><ul><li>Google a réussi à conclure des accords de numérisation avec une quarantaine de bibliothèques, dont huit européennes, par exemple avec la bibliothèque municipale de Lyon (500 000 titres) et accords avec les Etats Italiens, Autrichiens et Hollandais pour la numérisation pour tout ou partie des fonds des bibliothèques nationales. </li></ul><ul><li>Nombreux conflits juridiques dues à la multiplication des droits d’auteurs selon pays </li></ul><ul><li>Accords en discussion avec certaines maisons d’éditions (Gallimard) </li></ul>
    26. 26. Vers une nouvelle bibliothèque? <ul><li>De la bibliothéque physique … </li></ul><ul><li>… à la bibliothéque numérique </li></ul><ul><li>Parlons alors de bibliothèque hybride </li></ul>
    27. 27. Bibliothèque physique Des USAGES (de prêt) Des ESPACES (de services) Des ARCHITECTURES source : Olivier Ertzscheid
    28. 28. Bibliothèque numérique Des USAGES mémoriels Des ESPACES interfacés Des ARCHITECTURES d’accès et de métadonnées … donc de services
    29. 29. Qu’est-ce qu’une bibliothèque ? D’après : Manuel théorique et pratique d 'évaluation des bibliothèques et centres documentaires Thierry Giappiconi. Electre-Ed du Cercle de la librairie, 2001.-(Bibliothèques) p .46-48
    30. 30. Avec l’usager, comme partenaire
    31. 31. Petit rappel shématique
    32. 32. Rôles et missions <ul><ul><li>Contribution à la formation initiale </li></ul></ul><ul><ul><li>Contribution à la formation continue et à l’autoformation professionnelle </li></ul></ul><ul><ul><li>Contribution à l’information et à la documentation </li></ul></ul><ul><ul><li>Contribution au développement de la recherche </li></ul></ul><ul><ul><li>Contribution à la conservation et à la mise en valeur du patrimoine </li></ul></ul><ul><ul><li>Contribution au développement culturel </li></ul></ul>
    33. 33. Un service, c’est : <ul><ul><li>Un Public : identifier un besoin documentaire spécifique </li></ul></ul><ul><ul><li>Une offre numérique : des contenus </li></ul></ul><ul><ul><li>Une organisation : personnel, espace, site web, prestations </li></ul></ul><ul><ul><li>  Des dispositifs de médiation   : des contenus, des recommandations </li></ul></ul>
    34. 34. <ul><li>Ce que veulent les usagers : </li></ul><ul><ul><li>L’accès direct à la ressource </li></ul></ul><ul><ul><li>Avoir une idée du contenu </li></ul></ul><ul><ul><li>Du bruit (et pas du silence) </li></ul></ul><ul><ul><li>Un espace personnel </li></ul></ul><ul><ul><li>Avoir la parole </li></ul></ul><ul><ul><li>Rechercher par mots-clés </li></ul></ul><ul><ul><li>Un accès simple aux documents (cote ou lien hypertexte le plus tôt possible) </li></ul></ul><ul><ul><li>L’accès par thème </li></ul></ul>Etude d’usages réalisée à la Bpi pour la mise en place d’un nouveau système de recherche.
    35. 35. <ul><li>Cela se traduit par : </li></ul><ul><ul><li>Des offres de services en ligne (opac web) </li></ul></ul><ul><ul><li>Une communication sur les nouveaux territoires numériques </li></ul></ul><ul><ul><li>Des nouvelles collections </li></ul></ul>
    36. 36. Proposer internet : comme service aux usagers dans nos rôles et missions Utiliser internet : comme une source d’information Utiliser internet : comme outil de communication pour la médiathèque
    37. 37. Politique documentaire : définition Une politique documentaire est l’expression formalisée et cohérente qu’une bibliothèque de service public donne de ses choix et priorités en matière de développement et de gestion des collections, adaptée aux missions de la bibliothèque et conforme aux orientations et enjeux de politique publique de la collectivité* http://www.bibliobsession.net/2007/02/20/mais-ou-sont-les-formations-politiques-documentaires-du-cnfpt-prefere-t-on-le-catalogage/
    38. 38. CATALOGUE EN LIGNE BIBLIOTHEQUE WEB SITE INSTITUTIONNEL SITE PORTAIL SITES DE PARTAGE (VIDEOS MUSIQUE IMAGES) SIGNALETIQUE INTERNE SIGNALETIQUE EXTERNE PROGRAMME ACTION CULTURELLE LOGO – CARTE DE LECTEUR – CHARTE GRAPHIQUE GUIDE DU LECTEUR MEDIA PRESSE LOCALE RADIOS TV BULLETIN MUNCIPAL FACEBOOK LETTRE d’INFOS BLOG(S) SCHEMA DE COMMUNICATION GENERALE DE LA BIBLIOTHEQUE SUPPORTS PAPIER
    39. 39. I.Antonutti, 2010 CATALOGUE MEDIATHEQUE ECOLE COMMERCE
    40. 40. BIBLIOTHEQUE MUNICIPALE DE SAINT HERBLAIN I.Antonutti, 2010
    41. 41. BIBLIOTHEQUE DE LILLE
    42. 42. Quels outils de diffusion ?
    43. 43. Recommander là où sont les internautes
    44. 44. Le bibliothécaire est traceur GPS dans des collections - avec des services CREER DES ACCES cela ne vous rapelle rien?? Nancy - 09/11/09 Bertrand Calenge : La politique documentaire à l’ère d’internet – Librairie du cercle
    45. 45. Caractéristiques économiques de l’offre numérique <ul><ul><li>Coût fixe élevé création </li></ul></ul><ul><ul><li>Coût reproduction nul </li></ul></ul><ul><ul><li>Coût de diffusion réduit </li></ul></ul><ul><li> Recherche d’une multiplication des ventes </li></ul><ul><ul><li>Discrimination des prix Grille tarifaire variable. </li></ul></ul><ul><ul><li>Segmentations affinées du client et du produit </li></ul></ul>
    46. 47. Difficultés des acquisitions <ul><ul><li>TVA : abaisser le taux </li></ul></ul><ul><ul><li>Archivage : l’organiser </li></ul></ul><ul><ul><li>Modèle économique : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Uniformiser les conditions de vente pour les collectivités </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Rassembler les négociations </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Pauvreté de l’édition francophone </li></ul></ul><ul><ul><li>Diversité des plates formes : améliorer les accès </li></ul></ul><ul><ul><li>Comment acheter avec des marchés ? </li></ul></ul>
    47. 48. Acheter des ressources numériques <ul><ul><li>Connaissances d’une offre complexe </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Contenus </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Modèles de vente </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Maitrise des configurations techniques </li></ul></ul><ul><ul><li>Notions juridiques : appels d’offre et/ou marché négocié, licences. </li></ul></ul><ul><ul><li>Nécessité de négocier </li></ul></ul>I.Antonutti, 2010
    48. 49. Offrir des bouquets ! proposer des bouquets de flux, de supports et de contenus à des gens non identifiés au préalable : les visiteurs de la bibliothèque ou les internautes.
    49. 50. La nécessaire médiation
    50. 51. Médiation numérique en bibliothèque : une définition Tout dispositif technique, éditorial ou interactif mis en œuvre par des professionnels de l’information-documentation favorisant l’appropriation, la dissémination et l’accès organisé ou fortuit à tout contenu proposé par une bibliothèque à des fins de formation, d’information et de diffusion des savoirs.* *Services Questions ? Réponses ! Enssib .
    51. 52. Médiation = PROJET <ul><ul><li>Quels objectifs ? </li></ul></ul><ul><ul><li>Qui parle ? </li></ul></ul><ul><ul><li>Quelle organisation? </li></ul></ul><ul><ul><li>Quelles formes ? </li></ul></ul><ul><ul><li>Quels contenus ? </li></ul></ul><ul><ul><li>Quelles compétences ? </li></ul></ul><ul><ul><li>Quels outils ? </li></ul></ul>
    52. 53. <ul><ul><li>C’est le volet numérique d'une politique de services menée dans le cadre d'objectifs déterminés </li></ul></ul><ul><ul><li>Une manière, a minima, de renouveler l'image des bibliothèques auprès du public </li></ul></ul><ul><ul><li>Un leitmotiv : organiser l'interaction entre le public, les bibliothécaires et les contenus </li></ul></ul>
    53. 54. Être présent dans l'environnement de l'usager-internaute, Répondre aux besoins d'orientation dans les contenus, Insérer la bibliothèque comme une ressource parmi d'autres au sein de communautés d'intérêts, locales ou thématiques
    54. 55. La médiation au cœur du projet de la bibliothèque <ul><ul><li>Passer de la mise en « valeur des collections » à la création de contenus </li></ul></ul><ul><ul><li>Développer un nouveau rôle : animateur de communauté </li></ul></ul><ul><ul><li>=> la question n’est pas technique, elle est stratégique : Pourquoi et pour qui ? Comment ? </li></ul></ul><ul><ul><li>Jamais les politique documentaires n’ont été aussi nécessaires </li></ul></ul>
    55. 56. En somme … <ul><ul><li>Enrichir nos collections </li></ul></ul><ul><ul><li>Libérer les accès </li></ul></ul><ul><ul><li>Promouvoir nos ressources </li></ul></ul><ul><ul><li>Créer, animer ou participer à des communautés </li></ul></ul><ul><ul><li>Tisser des alliances </li></ul></ul><ul><li>  </li></ul><ul><li>Toujours et comme hier au coeur de notre métier... </li></ul>
    56. 57. Les ebooks <ul><li>Ebook : ouvrage publié dans un format numérique (pdf, epub, html) </li></ul><ul><li>Liseuses ou tablettes : appareil de lecture permettant d'afficher les livres numériques </li></ul><ul><li>Questions encore non résolues : </li></ul><ul><ul><li>Le prix unique </li></ul></ul><ul><ul><li>La diffusion dans le cadre des marchés publics </li></ul></ul><ul><ul><li>L’offre limitée des éditeurs </li></ul></ul><ul><ul><li>La multiplication des supports de lecture (liseuses, tablette,smartphone…) </li></ul></ul><ul><li>Mais un bon support de médiation </li></ul>
    57. 58. <ul><li>Contexte en perpétuelle évolution, offre instable </li></ul><ul><ul><li>Deux types : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Ebooks dans le domaine public ou libres de droits ou avec licences libres </li></ul></ul></ul><ul><li>Publie.net   </li></ul><ul><li>Ebooks soumis aux droits d’auteur </li></ul><ul><ul><ul><ul><li>NumiLog   avec la mise à disposition d’une plateforme de téléchargement paramétrable (gestion des prêts, chronodégrabilité, statistiques,…) </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>http://www.numilog.com/bibliotheque/bdpleg </li></ul></ul></ul></ul>
    58. 59. Les liseuses électroniques <ul><li>Ebook : ouvrage publié dans un format numérique (pdf, epub, html) </li></ul><ul><li>Liseuses ou tablettes : appareil de lecture permettant d'afficher les livres numériques </li></ul><ul><li>Questions encore non résolues : </li></ul><ul><ul><li>Le prix unique (en cours) </li></ul></ul><ul><ul><li>La diffusion dans le cadre des marchés publics </li></ul></ul><ul><ul><li>L’offre limitée des éditeurs </li></ul></ul><ul><ul><li>La multiplication des supports de lecture (liseuses, tablettes, smartphones…) </li></ul></ul><ul><li>Mais un bon support de médiation </li></ul>
    59. 60. <ul><li>Contexte en perpétuelle évolution, offre instable </li></ul><ul><ul><li>Deux types : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Ebooks dans le domaine public ou libres de droits ou avec licences libres </li></ul></ul></ul><ul><li>Ebooks soumis aux droits d’auteur </li></ul><ul><ul><ul><ul><li>NumiLog   avec la mise à disposition d’une plateforme de téléchargement paramétrable (gestion des prêts, fichiers chronodégradables, statistiques,…) </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>http://www.numilog.com/bibliotheque/bdpleg </li></ul></ul></ul></ul>
    60. 61. Mais aussi d’autres supports <ul><li>Tablettes numériques </li></ul><ul><li>Téléphones </li></ul>
    61. 62. Mais des freins demeurent <ul><li>Aspects techniques : connexions (mot de passe, IP, les 2) </li></ul><ul><li>Coûts des documents ou des abonnements </li></ul><ul><li>Les tests des documents </li></ul><ul><li>La gestion des droits </li></ul><ul><li>Mise en œuvre des accès aux ressources. L’accès aux documents peut être : </li></ul><ul><li>- Totalement libre : le lecteur utilise un micro-ordinateur en libre-accès dans les espaces publics. </li></ul><ul><li>- Contrôlé dans un espace dédié aux ressources électroniques </li></ul>
    62. 63. La médiation numérique est une nouvelle fonction dans les bibliothèques... Elle n'est pas sans poser de nombreuses questions ! Quelles compétences et formations des professionnels? Quelles types d’organisation pour impliquer les bibliothécaires/acquéreurs? Quelle mutualisations nationales et/ou locales? Quels liens au territoire? Quelles capacités de la bibliothèque à participer, créer, et/ou animer des communautés thématiques ou des communautés locales?
    63. 64. À suivre …

    ×