L’AnalyseTransactionnelle
PlanPartie I: Présentation générale de l’Analyse  transactionnellePartie II: Concepts fondamentaux de  l’analyse transacti...
Partie I : Présentation générale del’Analyse transactionnelle
Notions fondamentales          DéfinitionL’Analyse Transactionnelle tire son nom du mot"transaction" désignant un échange,...
Définition de lAnalyse Transactionnelle                 (A.T.)   • L Analyse Transactionnelle étudie:                 nos ...
Définition de lAnalyse Transactionnelle                 (A.T.)      Un but : favoriser l’autonomie de la personne qui se t...
Origines et historique de lAnalyse        Transactionnelle
1950   E.Berne élabore un modèle du fonctionnement psychologique1951   Démarrage des premiers séminaires dinitiation à l‘A...
Philosophie de l’Analyse Transactionnelle :Elle se fonde sur deux axiomes:     1) Chaque personne a de la valeur, de limpo...
Utilité de l’AT• L’AT offre un modèle de psychothérapie systématique  structurée et intégrative visant      • à faciliter ...
L’intérêt de l’analyse transactionnelle dans lacommunication inter personnelle                 Elle réside dans la        ...
Partie II :  Concepts fondamentauxde l’analyse transactionnelle
Définition des états du moi«un état du moi est un système cohérent de penséeset de sentiments mis en évidence par un type ...
Définition des états du moiLanalyse transactionnelle propose 3 niveaux danalyseet doutils:       Analyse des trois niveaux...
Définition des états du moi     Le Parent est la partie du "moi" qui sestP    constitué dans lenfance sous linfluence     ...
Parent             PLe Parent est le domaine de l’appris. Il comprend :   Ce que la personne a copié    Les données social...
Parent             PNous sommes dans notre Parent lorsque notrecomportement reproduit celui que nous avonsobservé chez nos...
Parent   P
Parent Nourricier         PN     Attentif au bien-être des autres     Compréhensif     Prend soin des autres     Mater...
Parent Nourricier    PN                          Si vous avez un  Voilà comment                          problème, venez  ...
Parent Critique               PCSait ce qui est important pour vousIl est dans le jugement, dans l’application des règle...
Parent Critique     PC Les portes sont faites pour être     fermées.                          Il faut être à              ...
Lorsqu’un état du moi  prend le pouvoir
Prise de pouvoir du Parent:                                   PCest la personne qui passeson temps à critiquer et à faired...
Prise de pouvoir de l’Adulte:                                   P  Invité dans une fête, cette  personne à lAdulte        ...
TransactionsP                  PA                  AE                  E
Le concept de Transaction   On appelle transaction unéchange entre deux états du moi,constitué dun stimulus et duneréponse...
Le concept de Transaction Chaque transaction transmet simultanément deux types d’informations:  des informations sur le co...
Classification des transactions• Les transactions simples :       Elles mettent en jeu un état du Moi commun entre  les in...
1- Les transactions parallèles:        Il y a transaction horizontale ou oblique lorsquel’état du moi sollicité chez l’aut...
Les transactions simples Transaction parallèles horizontales: Parent ParentP1: « Les jeunes n’ont plus    P            Pd...
Les transactions simples:  Transactions parallèles horizontales: Adulte Adulte A1: « Où avez-vous rangé le      P        ...
Les transactions simples: Transactions parallèles horizontales: Enfant EnfantE1: " Je rêve d’un gâteau au                ...
Les transactions simples:Transactions parallèles Obliques: Enfant ParentE1: " Oh ! je ne pourrais                        ...
Mme Dupont (N1):                    - allez, soyez sympa, faites moi                    plaisir, faites moi une petite    ...
2- Les transactions croisées:         Dans ce type de transaction cest un état du Moi nonsollicité qui répond. Celui-ci pe...
Les transactions simples:      Transactions croisées: Enfant ParentE1E2: et si on allait à la                           ...
Mme Dupont (N1):               - allez, soyez sympa, faites moi plaisir,               faites moi une petite réduction.   ...
Histoire de notre vie1. Stimulation        5.   Rackets2. Structuration de   6.   Symbiose   temps              7.   Scena...
La stimulationDéfinition:une stimulation est un signe de reconnaissanceéchangé entre deux états du moi, deux personnes,deu...
La stimulationTypes de signes de reconnaissance: Les signes de reconnaissance verbaux ou non-verbaux : Les signes de recon...
La stimulation   Stimulations conditionnelles positives : Elles permettent à lapersonne de se développer et de changer plu...
La stimulation Stimulations conditionnelles négatives : Elles s’opposent à l’autonomiede l’individu.De plus, elles ont ten...
La stimulation  Stimulations inconditionnelles positives : elles sontadressées à l’individu lui-même et non à ce qu’il fai...
Les jeux  Définition:« Une série de sous entendus ou de non-ditsqui aboutit pour les partenaires à confirmerdes croyances ...
Les jeux
Les jeuxLes raisons fondamentales qui nous poussent à  jouer sont :  Le besoin de stimulation   Le besoin de structuration...
Les jeux   Un jeu est une séquence de transactions qui se déroule   selon une formulation récurrente (formule de berne):  ...
Les jeux
Le triangle dramatique:
Le triangle dramatique:Le triangle dramatique illustre une manière intéressante dedécoder et reconnaître les stratagèmes: ...
La symbioseDéfinition:Il y a symbiose lorsque deux ou plusieurs personnes se    comportent comme si elles n’étaient à elle...
Les caractéristiques de la symbiose:a)   Les deux individus ne sont rien l’un sans l’autre. Mais     à tous les deux, ils ...
Les caractéristiques de la symbiose:d)   C’est une relation dans laquelle les rôles sont bien     définis. Elle est stable...
f) La relation symbiotique est principalement une     relation Parent-Enfant adapté ou Adulte-Enfant  Exemple:  Il faut fa...
g) Bien que l’ADULTE soit présent, il n’a qu’un rôle   marginal et les transactions A-A sont possibles, sous   le contrôle...
La contre-symbiose et la chaînesymbiotique La symbiose est une relation en équilibre instable. Il lui faut pour cela des c...
2) La chaîne symbiotique qui transmet le déséquilibre  C’est un système de relations de dépendances qui inclut  plus de de...
La symbiose et la résolution des problèmes :    Les passivités :         Ne rien faire:« Ça s’arrangera... » « Je m’en occ...
La symbiose et la résolution des problèmes :     L’agitation: «Fumer, ronger ses ongles, se trémousser...»;    « Courir d’...
La symbiose et la résolution des problèmes :   Les dévalorisations:  Dévalorisation du problème: « Ce n’est pas un problèm...
La symbiose et la résolution des problèmes :   Les dévalorisations:  Dévalorisation de la solution du problème: « Vous ave...
La transformation pour une personne consiste à:    Percevoir les symbioses dans ses relations   Percevoir les dévalorisati...
Les positions de      vie
ok+       ok +Moi :                                  Lautre :Je suis bien.                          Il est bien.Je réussis...
ok+         ok +Une personne qui est dans cette position a une vue saine etoptimiste de la vie.Elle entre librement en rel...
ok +        ok -Moi :                               Lautre :Je suis bien.                       Cest un minable.Je réussis...
ok + ok-La personne s’identifie à ce qui est grandiose et glorieux.Elle recherche l’originalité, la perfection et /ou la r...
ok -       ok+Moi :                              Lautre :Je ne suis pas bien.                Il est bien.Je me sens petit ...
ok -         ok+Une personne qui est dans cette position se sent souventinférieure, laide et incompétente.Elle ne peut êtr...
ok -   ok -Moi :                       Lautre :Je ne suis pas bien.        Lui non plus il nest                           ...
ok -       ok-Une personne qui est dans cette position estméfiante à l’égard des autres sans être confiante enelle-même. E...
Egogramme:
Egogramme:
Partie III :      Pratique usuellede l’analyse transactionnelle
A- Champs dapplication de l’A.T.1 - Champ des Organisations :Lanalyste transactionnel exerce une activité de conseil oude ...
B) Méthodologie de l’analyse transactionnelle:                 Le contrat  Les raisons d’être du contrat:     Clarificatio...
C) Les praticiens de l’Analyse Transactionnelle.1) Déontologie    Assurer un meilleur professionnalisme:        Apporter ...
1) Déontologie.  Assurer les conséquences de leur travail:      Ne pas exploiter la relation avec leur client.      Aide...
1) Déontologie.  Assurer la qualité de l’environnement de leur travail:      Refuser toute ségrégation.      Continuer à...
C) Les praticiens de l’Analyse Transactionnelle.2) Organisations internationales d’AT I.F.A.T.: Institut Français d’Analy...
L’entrepriseApplication de l’analyse transactionnelle
Patron « Parent persécuteur », que faire ?    Pendant le week-end, Xavier D. a bombardé son directeurexport, Guy R., demai...
Clients difficiles ? L’AT est là !        Daniel Lacaille, responsable du matériel agricole etdes travaux publics chez Fou...
Manager : « Connais-toi toi même ! »         Pour Michel Meralli, le fondateur de Vidéo Plus (90salariés, 140 millions de ...
En Entreprise , l’analyse transactionnelle permetde …       Faire face à un Patron « Parent persécuteur , enfavorisant une...
L’AT : solution magique ? Analyse
L’entrepriseL’analyse transactionnelle est couramment utilisée dans lavente, la négociation, le management et la communica...
AT / entreprise            Un bémol toutefois !      Lanalyse transactionnelle permetdaméliorer son propre comportement,ma...
Mise en situation     Un concessionnaire de voiture qui accueille un client , demblée ildoit composer avec sa personnalité...
L’analyse transactionnelle…       …est un outil résolutoire dans les mains desindividus et des organisations      sa   for...
L'analyse transactionnelle
L'analyse transactionnelle
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

L'analyse transactionnelle

11 954 vues

Publié le

Publié dans : Divertissement et humour
1 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Dévalorisation de solvabilité du problème: « Cette histoire me tracasse moi aussi, mais on ne peut rien y faire de toute façon ». C'est ce que je dis quand je ne veux pas me tracasser à trouver une solution. Je ne suis pas forcément en symbiose, juste en mode pause ... et que je n'ai pas envie que l'autre le sache !
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
11 954
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
37
Actions
Partages
0
Téléchargements
516
Commentaires
1
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

L'analyse transactionnelle

  1. 1. L’AnalyseTransactionnelle
  2. 2. PlanPartie I: Présentation générale de l’Analyse transactionnellePartie II: Concepts fondamentaux de l’analyse transactionnellePartie III: Pratique usuelle de l’analyse transactionnelle
  3. 3. Partie I : Présentation générale del’Analyse transactionnelle
  4. 4. Notions fondamentales DéfinitionL’Analyse Transactionnelle tire son nom du mot"transaction" désignant un échange, verbal ou non verbal,entre deux personnes.Cest une méthode danalyse de la structure de la Personnalité, de la communication entre les gens, des règles qui sont instituées dans les relations de groupe.
  5. 5. Définition de lAnalyse Transactionnelle (A.T.) • L Analyse Transactionnelle étudie: nos comportements, nos attitudes, nos paroles, nos réactions physiques et émotionnelles, à laide de paramètres analytiques tel que les états du moi et les positions de vie.
  6. 6. Définition de lAnalyse Transactionnelle (A.T.) Un but : favoriser l’autonomie de la personne qui se traduit par la capacité de la personne à être à la fois: • "Consciente" • "Spontanée" • "Intime"
  7. 7. Origines et historique de lAnalyse Transactionnelle
  8. 8. 1950 E.Berne élabore un modèle du fonctionnement psychologique1951 Démarrage des premiers séminaires dinitiation à l‘AT: "cours 101" et "cours 202" Réunion des professionnels :" Séminaires de psychiatrie sociale1958 de San Francisco".1962 Début de la Publication du Transactional Analysis Bulletin (TAB)1965 Création de l’I.T.A.A. (International Transaction Analysis Association)1970 Mort d’Eric Berne1971 lITAA crée un prix scientifique Eric Berne qui est décerné chaque année. Pénétration et structure de l’AT dans différents pays.
  9. 9. Philosophie de l’Analyse Transactionnelle :Elle se fonde sur deux axiomes: 1) Chaque personne a de la valeur, de limportanceet de la dignité en tant que personne, quel que soit sonstatut physiologique, psychologique, sociologique ouéconomique. 2) Chaque personne a la capacité de penser
  10. 10. Utilité de l’AT• L’AT offre un modèle de psychothérapie systématique structurée et intégrative visant • à faciliter le changement personnel, • la guérison des symptômes • et la croissance vers Iautonomie.• L’AT met en lumière la compréhension du fonctionnement interne de l’être humain et de son mode de communication avec les autres.
  11. 11. L’intérêt de l’analyse transactionnelle dans lacommunication inter personnelle Elle réside dans la double approche Relations ou transactions État du Moi entre personnes.
  12. 12. Partie II : Concepts fondamentauxde l’analyse transactionnelle
  13. 13. Définition des états du moi«un état du moi est un système cohérent de penséeset de sentiments mis en évidence par un type decomportement correspondant».
  14. 14. Définition des états du moiLanalyse transactionnelle propose 3 niveaux danalyseet doutils: Analyse des trois niveaux du moi. Analyse de la structure de chaque état du moi. Analyse des comportements de la personne sur les troisniveaux.
  15. 15. Définition des états du moi Le Parent est la partie du "moi" qui sestP constitué dans lenfance sous linfluence du modèle parental et de lentourage. LAdulte est la partie du "moi" quiA fonctionne ici et maintenant. Cest elle qui observe, comprend, agit décide, analyse … LEnfant est laffectivité, les besoins, lesE sensations, les émotions de la personne qui se construisent depuis lenfance.
  16. 16. Parent PLe Parent est le domaine de l’appris. Il comprend : Ce que la personne a copié Les données sociales et culturelles Les enregistrements que la personne a tiré de sesexpériences L’état du moi Parent apparaît très tôt dans l’enfance: il suffit de voir un jeune enfant de 3 ans parler à sa poupée ou à ses petits frères et sœurs.
  17. 17. Parent PNous sommes dans notre Parent lorsque notrecomportement reproduit celui que nous avonsobservé chez nos parents ou chez des personnes quiont de linfluence sur nous comme un professeur, unami ou un patron.LÉtat du Moi de Parent est divisé en deux parties biendistinctes : - le Parent Nourricier PN - le Parent Critique PC
  18. 18. Parent P
  19. 19. Parent Nourricier PN Attentif au bien-être des autres Compréhensif Prend soin des autres Materne Proche des gens Paternaliste
  20. 20. Parent Nourricier PN Si vous avez un Voilà comment problème, venez faire, avez-vous me voir! compris? Je vais faire le rapport à ta place, ne t’inquiète pas.
  21. 21. Parent Critique PCSait ce qui est important pour vousIl est dans le jugement, dans l’application des règlesAutoritaire, parle fort, croise les bras, toise les gens…
  22. 22. Parent Critique PC Les portes sont faites pour être fermées. Il faut être à l’heure quand on a un N’allez pas rendez-vous. sur le chantier sans casque.
  23. 23. Lorsqu’un état du moi prend le pouvoir
  24. 24. Prise de pouvoir du Parent: PCest la personne qui passeson temps à critiquer et à fairedes mises en garde,Ou à linverse personne hyperprotectrice. A E
  25. 25. Prise de pouvoir de l’Adulte: P Invité dans une fête, cette personne à lAdulte A hypertrophié ne peut parler que de travail ou baisse de la bourse... E
  26. 26. TransactionsP PA AE E
  27. 27. Le concept de Transaction On appelle transaction unéchange entre deux états du moi,constitué dun stimulus et duneréponse à ce stimulus. Lanalyse des transactionspermet de comprendre commentnous communiquons, de repéreret de traiter lesdysfonctionnements dans lacommunication.
  28. 28. Le concept de Transaction Chaque transaction transmet simultanément deux types d’informations: des informations sur le contenu du message. des informations sur la relation entre les personnes qui parlent.
  29. 29. Classification des transactions• Les transactions simples : Elles mettent en jeu un état du Moi commun entre les interlocuteurs et font état dun message explicite.  Parallèles : Horizontales ou Obliques.  croisées• Les transactions doubles (cachées): Elles déroulent à plusieurs niveaux qui sont : – un niveau apparent ou niveau social( observable explicite , verbal) – un niveau caché ou niveau « psychologique »
  30. 30. 1- Les transactions parallèles: Il y a transaction horizontale ou oblique lorsquel’état du moi sollicité chez l’autre répond à l’état du moi quia été l’origine de la transaction2 états du Moi sont alors concernés: il n’y a pas d’imprévudans la communication et elle est généralement réussie.
  31. 31. Les transactions simples Transaction parallèles horizontales: Parent ParentP1: « Les jeunes n’ont plus P Pde culture générale »P2: «Ne m’en parlez pas A Amon fils !» E E Complicité Cette forme de communication favorise les échanges à perte de vue.
  32. 32. Les transactions simples: Transactions parallèles horizontales: Adulte Adulte A1: « Où avez-vous rangé le P P dossier? » A A A2: «Dans le 2ème tiroir à E E gauche » OpérationnellesEchange d’informations qui permet de faire avancer et de déboucher sur une solution concrète.
  33. 33. Les transactions simples: Transactions parallèles horizontales: Enfant EnfantE1: " Je rêve d’un gâteau au P Pchocolat! » A AE2: «Oh oui! C’est un véritablerégal» E E le plaisir et l’affectivité Ces transactions font appel à une volonté de partager une émotion.
  34. 34. Les transactions simples:Transactions parallèles Obliques: Enfant ParentE1: " Oh ! je ne pourrais P Ppas terminer ce travail àtemps » A AP2: «Ne t’en fais pas , jevais t’aider!» E E Complémentarité La structure psychologique complète est en quelque sorte la somme des deux " acteurs « .
  35. 35. Mme Dupont (N1): - allez, soyez sympa, faites moi plaisir, faites moi une petite réduction. Le vendeur (N2): - Vous savez bien que nous gâtons toujours nos bons clients. Transaction EP-PEentre Mme Dupont et le vendeur.
  36. 36. 2- Les transactions croisées: Dans ce type de transaction cest un état du Moi nonsollicité qui répond. Celui-ci peut sadresser soit à létat duMoi solliciteur, soit à un autre état du Moi.Ce genre de Transactions est la cause de bien des conflitsou de malentendus…
  37. 37. Les transactions simples: Transactions croisées: Enfant ParentE1E2: et si on allait à la P Pplage il fait super beau cetaprèm !! A AP2 E1: c bien ! , c’est ttce que tu as à faire! et le E Erapport que tu dois remettredemain?! malentendu C’est le signal d’une incompréhension, voire d’un conflit entre les deux interlocuteurs.
  38. 38. Mme Dupont (N1): - allez, soyez sympa, faites moi plaisir, faites moi une petite réduction. Le vendeur (N2): - Mme Dupont, le magasin ne fait pas de remise en dehors des périodes de soldes. Transaction EP-AAentre Mme Dupont et le vendeur.Cette transaction est dite croisée, elle ne sera pas du meilleur effet!
  39. 39. Histoire de notre vie1. Stimulation 5. Rackets2. Structuration de 6. Symbiose temps 7. Scenario3. Jeux 8. Positions de vie4. Timbres
  40. 40. La stimulationDéfinition:une stimulation est un signe de reconnaissanceéchangé entre deux états du moi, deux personnes,deux groupes… Ce signe de reconnaissance est un moyen parlequel l’un d’entre eux reconnaît l’existence del’autre, par le biais d’un geste, d’un acte, d’uneparole, etc.
  41. 41. La stimulationTypes de signes de reconnaissance: Les signes de reconnaissance verbaux ou non-verbaux : Les signes de reconnaissance positifs ou négatifs : Un signe dereconnaissance peut être perçu comme agréable ou désagréable parcelui qui le reçoit ; Les signes de reconnaissance conditionnels ou inconditionnels :un signe de reconnaissance conditionnel s’applique à ce que nousfaisons, un signe de reconnaissance inconditionnel à ce que nous sommes.
  42. 42. La stimulation Stimulations conditionnelles positives : Elles permettent à lapersonne de se développer et de changer plus facilement.Elles sont sources de plaisir, d’épanouissement, de confiance en soi Elles renseignent celui qui les reçoit sur ses talents, sa compétence, savaleur. Leur côté conditionnel est un frein à l’autonomie de la personne qui reste dépendante de celui qui stimule.
  43. 43. La stimulation Stimulations conditionnelles négatives : Elles s’opposent à l’autonomiede l’individu.De plus, elles ont tendance à encourager la continuation du comportementnégatif souligné.Elles sont source de déplaisir, de souffrance, de sentiment de moindrevaleur ou d’échec. Elles nuisent ainsi ààson développement et freinent le changement. Elles nuisent ainsi son développement et freinent le changement.
  44. 44. La stimulation Stimulations inconditionnelles positives : elles sontadressées à l’individu lui-même et non à ce qu’il fait. Elles sont un moyen puissant de développer les possibilités et l’autonomie de l’individu. Stimulations inconditionnelles négatives : elles détruisentl’individu, Elles arrêtent son développement et interdisent le changement
  45. 45. Les jeux Définition:« Une série de sous entendus ou de non-ditsqui aboutit pour les partenaires à confirmerdes croyances négatives qu’ils ont les uns surles autres. »
  46. 46. Les jeux
  47. 47. Les jeuxLes raisons fondamentales qui nous poussent à jouer sont : Le besoin de stimulation Le besoin de structuration du temps La peur de l’intimité L’habitude de voir les autres jouer Le manque de formation à l’intimité
  48. 48. Les jeux Un jeu est une séquence de transactions qui se déroule selon une formulation récurrente (formule de berne): Appât + Point Faible =Réponses + Coup de théâtre +Moment de confusion +Bénéfice Négatif.
  49. 49. Les jeux
  50. 50. Le triangle dramatique:
  51. 51. Le triangle dramatique:Le triangle dramatique illustre une manière intéressante dedécoder et reconnaître les stratagèmes: Le sauveteur : « Je peux taider », « Allez laisse moi faireà ta place … »; la Victime : « Ça narrive quà moi », « Mais quest ce quejai fait pour mériter ça », « Jai jamais de chance »,« jessaie mais je ny arrive pas ... »; le Persécuteur: «Tu nes pas assez bien pour…»,«Battez-vous! »
  52. 52. La symbioseDéfinition:Il y a symbiose lorsque deux ou plusieurs personnes se comportent comme si elles n’étaient à elles toutes qu’une seule personne. OU ENCORE“comme si ensemble elles ne formaient qu’une personnecomplète“
  53. 53. Les caractéristiques de la symbiose:a) Les deux individus ne sont rien l’un sans l’autre. Mais à tous les deux, ils forment une personnalité complète avec un P, un A et un E.b) La survie de chacune des personnes dépend de celle de l’autrec) À elles deux, les deux personnes n’en font qu’un. Dans la symbiose 1+1=1, alors que dans la relation d’autonomie 1+1>2
  54. 54. Les caractéristiques de la symbiose:d) C’est une relation dans laquelle les rôles sont bien définis. Elle est stable et même séduisante sur beaucoup de points de vue, en particulier du fait de l’absence de conflits.e) Dans la symbiose, il n’y a ni échange, ni rencontre au niveau des valeurs, des informations et du senti.
  55. 55. f) La relation symbiotique est principalement une relation Parent-Enfant adapté ou Adulte-Enfant Exemple: Il faut faire ceci P PVoici comment faire A A Je me soumets (ou me rebelle) E E J’essaie de comprendre
  56. 56. g) Bien que l’ADULTE soit présent, il n’a qu’un rôle marginal et les transactions A-A sont possibles, sous le contrôle du P. P P A A E E
  57. 57. La contre-symbiose et la chaînesymbiotique La symbiose est une relation en équilibre instable. Il lui faut pour cela des contre-poids. Cet équilibre est atteint par 2 façons: 1) La contre-symbiose: P P P P P P A A A A A A E E E E E Emari femme mari femme mari femme symbiose Contre-symbiose Couple stable
  58. 58. 2) La chaîne symbiotique qui transmet le déséquilibre C’est un système de relations de dépendances qui inclut plus de deux personnes, en cascade. P P P P P P A A A A A A E E E E E EOuvriers Agents de Cadres Cadres Directeurs P.D.G maîtrise supérieurs
  59. 59. La symbiose et la résolution des problèmes : Les passivités : Ne rien faire:« Ça s’arrangera... » « Je m’en occupe.. ». « Nommons une commission... » La sur adaptation: « Je perds mon temps et ne dis rien. » « Je ne suis pas satisfait du travail d’un de mes subordonnés, mais je ne lui en parle pas. »
  60. 60. La symbiose et la résolution des problèmes : L’agitation: «Fumer, ronger ses ongles, se trémousser...»; « Courir d’un bureau à l’autre » ; « Parler sans arrêt... » L’incapacité ou la violence: « Absentéisme, Dépression nerveuse » « Le père qui tape son enfant, car sa femme l’a énervé. » « L’équipe perdante qui devient violente vers la fin du match »
  61. 61. La symbiose et la résolution des problèmes : Les dévalorisations: Dévalorisation du problème: « Ce n’est pas un problème, ce n’est rien. » Dévalorisation de solvabilité du problème: « Cette histoire me tracasse moi aussi, mais on ne peut rien y faire de toute façon »
  62. 62. La symbiose et la résolution des problèmes : Les dévalorisations: Dévalorisation de la solution du problème: « Vous avez là une très bonne idée, mais chez nous ça ne marchera jamais! » Dévalorisation d’une personne, d’un groupe de personnes ou d’un Etat du MOI à l’intérieur de la personne : « Un vendeur qui rabâche son baratin sans faire attention aux réactions de son client vis-à-vis de son discours »
  63. 63. La transformation pour une personne consiste à: Percevoir les symbioses dans ses relations Percevoir les dévalorisations et les surévaluations implicites dans ses relations Percevoir les formes de passivités qu’elle entretient et les supprimer Développer et mettre en œuvre une action de transformation permettant l’établissement d’une relation autonome, efficace et valorisante pour elle et pour autrui.
  64. 64. Les positions de vie
  65. 65. ok+ ok +Moi : Lautre :Je suis bien. Il est bien.Je réussis ce que jentreprends. Lui aussi réussit.Si ça ne marche pas voyons pourquoi. Il fait Idem.Je suis OK. Il est OK.Je suis + Il est +
  66. 66. ok+ ok +Une personne qui est dans cette position a une vue saine etoptimiste de la vie.Elle entre librement en relation avec autrui et assume une attitudede réussite dans ses rapports avec les autres et avec sonenvironnement.Cette position permet à l’Adulte de prendre le contrôle de lapersonnalité. Elle donne le type de manager résolutif, qui ne se laisse pas dominer par ses sentiments et qui écoute les sentiments des autres.
  67. 67. ok + ok -Moi : Lautre :Je suis bien. Cest un minable.Je réussis ce que jentreprends. Il ne vaut rien.Je suis satisfait de moi. Je perds mon temps avec lui.Je suis OK. Il nest pas OK.Je suis + Il est –
  68. 68. ok + ok-La personne s’identifie à ce qui est grandiose et glorieux.Elle recherche l’originalité, la perfection et /ou la revanche.Une personne qui est dans cette position se montre extrêmementméfiante, négative et même haineuse à l’égard des autres; elle sesent au-dessus des critiques, mais ne se prive pas de remettre lesautres en place.Cette position facilite la prise de contrôle de la personnalitépar le Parent Critique. Elle donne le type de manager autoritaire, perfectionniste, contrôleur et prompt à la réprimande.
  69. 69. ok - ok+Moi : Lautre :Je ne suis pas bien. Il est bien.Je me sens petit à côté de lui.. Il est brillant.Je ne sais pas quoi dire. Il a lesmeilleures solutions.Je ne suis pas OK. Il est OK.Je suis - Il est +
  70. 70. ok - ok+Une personne qui est dans cette position se sent souventinférieure, laide et incompétente.Elle ne peut être heureuse même si elle connait un certainsuccès. Elle dévalorise les compliments et pourtant rechercheles autres et leur affection. Cette position amène la personne à se comporter en EnfantAdapté et à rechercher un Parent à qui elle puisse faireconfiance. Elle donne le type de manager timide, passif, peu imaginatif, routinier et dépendant.
  71. 71. ok - ok -Moi : Lautre :Je ne suis pas bien. Lui non plus il nest pas bien.Je ne réussis rien. Lui non plus.Je suis un imbécile. Il ne vaut pas mieux.Je ne suis pas OK. Il nest pas OK.Je suis - Il est –
  72. 72. ok - ok-Une personne qui est dans cette position estméfiante à l’égard des autres sans être confiante enelle-même. Elle a une vue pessimiste de ta vie et fuitles problèmes et tes contacts sociaux.Elle ne donne pas des managers, mais dessubordonnés avec lesquels le manager aura besoin debeaucoup de sensibilité, de compréhension et depatience pour pouvoir établir un climat de confiance.
  73. 73. Egogramme:
  74. 74. Egogramme:
  75. 75. Partie III : Pratique usuellede l’analyse transactionnelle
  76. 76. A- Champs dapplication de l’A.T.1 - Champ des Organisations :Lanalyste transactionnel exerce une activité de conseil oude consultant.2- Champ de léducation :Lanalyste transactionnel exerce une activité denseignant,de formateur, …3- Champ de la Guidance :Lanalyste transactionnel sera un travailleur social, unpersonnel médical ou paramédical, un conseiller conjugal.
  77. 77. B) Méthodologie de l’analyse transactionnelle: Le contrat Les raisons d’être du contrat: Clarification du problème posé. Établissement de relations claires entre les contractants. Mobilisation de l’énergie.
  78. 78. C) Les praticiens de l’Analyse Transactionnelle.1) Déontologie Assurer un meilleur professionnalisme: Apporter une réelle compétence. Établir des contrats. Viser l’épanouissement de leur client. Apporter les conditions matérielles pour accomplir leur travail.
  79. 79. 1) Déontologie. Assurer les conséquences de leur travail: Ne pas exploiter la relation avec leur client. Aider le client à trouver une alternative positive. Éviter de créer une dépendance. Assurer le suivi.
  80. 80. 1) Déontologie. Assurer la qualité de l’environnement de leur travail: Refuser toute ségrégation. Continuer à se développer. Confronter tout collègue dont le comportement semble dévier de l’éthique.
  81. 81. C) Les praticiens de l’Analyse Transactionnelle.2) Organisations internationales d’AT I.F.A.T.: Institut Français d’Analyse Transactionnelle. E.A.T.A.:Association Européenne d’Analyse Transactionnelle. I.T.A.A.:Association internationale d’Analyse Transactionnelle.
  82. 82. L’entrepriseApplication de l’analyse transactionnelle
  83. 83. Patron « Parent persécuteur », que faire ? Pendant le week-end, Xavier D. a bombardé son directeurexport, Guy R., demails à son domicile. « Quels sont les résultats de votre voyage aux Etats-Unis ?Donnez-moi un compte rendu détaillé de tous vos contacts, etc. » Guy R. aurait pu réagir en «enfant soumis » et répondreaussitôt. Au lieu de cela, il a opté pour une relation d« adulte àadulte ». Il a attendu le lundi matin pour dire de vive voix à sonpatron : « Vous mavez confié la responsabilité des ventesaméricaines. Comme convenu, je vous remettrai mon rapport dansles 48 heures. »
  84. 84. Clients difficiles ? L’AT est là ! Daniel Lacaille, responsable du matériel agricole etdes travaux publics chez Foucque SA , raconte : « Lorsquun client venait faire réparer son tracteur etsopposait à notre chef datelier qui estimait que la batterieétait morte, je donnais toujours raison à ce dernier. Grâce à lanalyse transactionnelle, je gère les choses defaçon plus objective. Et, si nous nous sommes trompés dansle diagnostic de la panne, je nhésite pas à le dire au client.Humblement, je reconnais que lerreur est humaine ! Celapermet de désamorcer tout conflit... et de maintenir debonnes relations commerciales. »
  85. 85. Manager : « Connais-toi toi même ! » Pour Michel Meralli, le fondateur de Vidéo Plus (90salariés, 140 millions de francs de CA), cest carrémentmagique ! « Conditionné par le diktat du "Sois fort", javais tendanceà être plutôt froid et distant avec mes collaborateurs, alorsque ce nest pas ma nature profonde. Grâce à lanalysetransactionnelle, je men suis rendu compte. Il a suffi dunstage de cinq jours dans lentreprise pour que le climatinterne change. »
  86. 86. En Entreprise , l’analyse transactionnelle permetde … Faire face à un Patron « Parent persécuteur , enfavorisant une transaction Adulte Adulte. Désamorcer tout conflit avec des clients difficiles etmaintenir de bonnes relations commerciales Bien connaître ses comportements et prendreconscience de la relation avec les collaborateurs d’oùl’amélioration du climat interne.
  87. 87. L’AT : solution magique ? Analyse
  88. 88. L’entrepriseL’analyse transactionnelle est couramment utilisée dans lavente, la négociation, le management et la communication. lanalyse transactionnelle ne donne aucune solution toute faite.Le dirigeant pourra avoir recours à son côté:P « parent »  motiver l’ équipe.A « adulte »  organisation interne.E « enfant libre »  créativité.
  89. 89. AT / entreprise Un bémol toutefois ! Lanalyse transactionnelle permetdaméliorer son propre comportement,mais pas de changer celui des autres. Simplement, on les comprend mieuxet on adapte sa communication enfonction de leur personnalité.
  90. 90. Mise en situation Un concessionnaire de voiture qui accueille un client , demblée ildoit composer avec sa personnalité dominante. Trois possibilités soffrent à lui :  Sil sadresse au P il lui dit : « Cette voiture offre les qualitésde sécurité requises pour voyager en toute tranquillité. »  Sil sadresse à A il le questionne : « Pensez-vous beaucouprouler avec votre voiture ? De quel le budget disposez-vous ? » Et il luidésignera le modèle le plus adapté.  Sil sadresse à E il argumente : « Si vous souhaitez avoirtoutes les options, vous devriez essayer notre série limitée... »
  91. 91. L’analyse transactionnelle… …est un outil résolutoire dans les mains desindividus et des organisations sa force réside donc dans le fait derenvoyer la responsabilité d’analyse et derésolution des problèmes à ceux à qui elleappartient en premier lieu.

×