Prise de parole de la manifestation du 20 juillet
Le 15 juin dernier, à Biarritz, le Collectif des exilé-e-s politiques ba...
les années de confrontation. Aujourd’hui une transition doit s’effectuer et la justice
doit l’accompagner.
Nous appelons l...
Uzatailaren 20ko manifestaldiaren hitz hartzea
Joan den ekainaren 15ean, Biarritzen, Euskal Iheslari Politikoen Kolektiboa...
Jendartea eta bakoitza ihardokitzeratzera eta mobilizatzera deitzen dugu :
Ez dadin euroagindurik aplikatua izan kontestu ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Déclaration du collectif Bake Bidea à la manifestation du 20 juillet 2013

341 vues

Publié le

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
341
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
128
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Déclaration du collectif Bake Bidea à la manifestation du 20 juillet 2013

  1. 1. Prise de parole de la manifestation du 20 juillet Le 15 juin dernier, à Biarritz, le Collectif des exilé-e-s politiques basques prenant la société basque et l'opinion internationale à témoin, s'est engagé avec détermination comme acteur de la résolution du conflit au Pays basque. Malheureusement, au lendemain des Mandats d’Arrêt Européens ont été lancés contre des membres de ce collectif. Pour prendre en considération l’ensemble de la problématique et apporter une solution globale au conflit, de l’origine politique du conflit à la moindre de ses conséquences, notre processus de paix au Pays Basque ne peut qu’être fondé sur le respect des Droits de l’Homme. Des changements et des opportunités historiques ont été ouverts par la déclaration d’Aiete, et la déclaration d’ETA de mettre fin l’utilisation de la lutte armée. Cependant les Etats poursuivent aujourd’hui la même politique et les Mandats d’Arrêt Européens lancés contre des membres de l’EIPK, le Collectif des Réfugiés Politiques Basques, en sont encore un exemple. Nous dénonçons cette attitude de blocage dangereuse et demandons instamment à la France de ne plus s’aligner sur le positionnement de l’Espagne. Il faut mettre fin à la répression aveugle des acteurs de ce conflit, qui sont les acteurs de sa résolution. Il faut ainsi mettre fin aux mesures d’exception et nous réclamons notamment qu’il ne soit plus fait application ici, de ces Mandats d’Arrêt Européens qui bafouent les droits et permettent en l’espèce d’envoyer en Espagne, à simple demande, des personnes vers un pays où elles ont déjà subi la torture ou sur la foi de déclarations obtenues sous la torture. Nous demandons à la Cour d’Appel de Pau de ne pas accepter ces demandes de Mandat d’Arrêt Européens La feuille de route d’Aiete permet ce changement de politique. Aussi bien, il existe désormais une société civile prête au dialogue et à la réflexion dont l’importance pour le processus de Paix a pu apparaitre lors du Forum pour la Paix de Bayonne ou des Forums sociaux de Pampelune ou Bilbao. Une Déclaration de Bayonne a ainsi été rédigée et signée par des représentants de tout le spectre politique du Pays Basque Nord Des recommandations ont été élaborées pour impulser la Paix en proposant une réflexion. Aujourd’hui plus que jamais cette société active, responsable et mobilisée est la clef pour la mise en route du processus de paix. Aussi: Nous appelons la société et chacun à réagir et à se mobiliser pour: • qu’il ne soit pas fait application des MAE dans ce contexte. Il faut mettre fin aux remises quasi systématiques de ce MAE qui reposent sur des déclarations faites sous la torture (torture avérés par différentes ONG reconnus!!) Il est temps que cesse l’application d’outils juridiques pensés et mises en place durant
  2. 2. les années de confrontation. Aujourd’hui une transition doit s’effectuer et la justice doit l’accompagner. Nous appelons la société et chacun à réagir et à se mobiliser pour: Mettre fin à la répression! Nous appelons la société et chacun à réagir et à se mobiliser pour: Mettre en place un Processus de Paix Maintenant!
  3. 3. Uzatailaren 20ko manifestaldiaren hitz hartzea Joan den ekainaren 15ean, Biarritzen, Euskal Iheslari Politikoen Kolektiboa, euskal jendartea eta nazioarteko iritzia lekuko harturik, Euskal Herriko gatazkaren konponbideko aktore gisa engaiatu zen, determinazio osoz. Zoritxarrez, Euroaginduak izan dira kolektibo honek biharamunean ukan dituen erantzunak. Gatazka bere osotasunean kondutan hartzeko eta aterabide orokor bat atxemaiteko, jatorri politikotik azken ondorioetaraino, Euskal Herriko bake prozesua, Giza Eskubideetan soilik oinarritu daiteke. Aieteko adierazpenarekin eta ETA antolakundeak armak uzten zituela iragartzearekin, aldaketarako aukera historikoak ideki dira. Baina Estatuek, politika berarekin segitzen dute eta Euskal Iheslari Politikoen Kolektiboko kideen kontra eskatu euroaginduak, horren adibide dira. Blokeo jarrera larri hori salatzen dugu eta gaur bereziki Frantziari eskatzen diogu ez dadin gehiago Espainiaren ildo berean lerrokatu. Gatazka honen aktoreek eragiten duten errepresio itsuarekin bukatu behar dute, eta konponbidearen aktore aktiboa bilakatu. Neurri bereziekin bukatu behar da eta horregatik Euroaginduak ez daitezen gehiago hemen aplikatuak izan eskatzen dugu. Eskubideak urratzen dituzte eta pertsona bat, jadanik torturatua izan den herrira, Espainiara, igortzea permititzen dute, edo torturapean egin deklarapenen ondotik aginduak baitira. Gaur, transizioari utzi behar zaio tokia, Paueko dei gorteari galdetzen diogu, ez ditzan euroagindu horiek onartu eta justizia bake prozusuaren zerbitzura ezar dezan. Aieteko bide orriak, aldaketa politiko hori permititzen du eta jendarte zibila aldaketa horren aldaketaren adierazle da. Azken hilabete hauetan eztabaidarako, gogoetarako bainan ororen gainetik bake prozesuaren bultzadarako prest dela erakutsi du. Baionako Bake foroan edo Iruñea eta Bilboko foro sozialetan besteak beste,engaiamendurako pauso inportanteak ekarriz, Baionako adierazpena, Ipar Euskal Herriko espektro politiko zabaleko ordezkariek izenpetu dutena, ala bakea bultzatzeko sortutako gomendioak. Bake prozesua martxan ezartzen duen jendarte aktibo, arduratsu eta mobilizatu batean datza gaur egungo desblokeoaren gakoa. Horregatik:
  4. 4. Jendartea eta bakoitza ihardokitzeratzera eta mobilizatzera deitzen dugu : Ez dadin euroagindurik aplikatua izan kontestu hontan. Torturapean eginiko deklarapenetan oinarritzen diren euroagindu hauekin bukatu behar da. Ordua da, konfrontazio urteetan martxan ezarri diren tresna juridiko hauek behin betirako gelditzeko. Jendartea eta bakoitza ihardokitzeratzera eta mobilizatzera deitzen dugu : • Errepresioarekin bukatzeko eta Bake prozesu bat martxan jar dezagun orain!

×