Conférence de Paris sur le climat - Séance d’information pour les médias

1 111 vues

Publié le

Séance d’information pour les médias, Berne, le 30 octobre 2015

Publié dans : Environnement
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 111
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
177
Actions
Partages
0
Téléchargements
100
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Internationales Klimaregime post 2012 – deckt 80% der weltweitern Emissionen ab:

    KP verschärft:
    -- hot air
    -- carry over
    -- ?CDM?

    Nz, Japan: wenden KP Regeln an

    USA, Russland, Canada: haben pledge

    Ohne Pledge:
    Saudi Arabien, Venezuela, Philippinen, ?Argentinien… ?
  • Keine Aufteilung in A1/n-A1
    Offen: Prozess & Substanz
  • Conférence de Paris sur le climat - Séance d’information pour les médias

    1. 1. Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication (DETEC) Office fédéral de l’environnement (OFEV) Conférence de Paris sur le climat Séance d’information pour les médias Berne, le 30 octobre 2015
    2. 2. 2Conférence de Paris sur le climat | Séance d’information pour les médias Berne, le 30 octobre 2015 Sommaire 1. Données sur le climat 2. Évolution du régime international sur le climat 3. Préparation de la Conférence de Paris - Réduction des émissions de gaz à effet de serre - Financement - Adaptation aux changements climatiques 4. Principaux éléments de l’accord sur le climat et position de la Suisse 5. Etude de l’OFEV sur les risques liés au carbone 6. Politique climatique de la Suisse
    3. 3. 3Conférence de Paris sur le climat | Séance d’information pour les médias Berne, le 30 octobre 2015 Évolution de la température mondiale Moyenne annuelle Moyenne par décennie
    4. 4. 4Conférence de Paris sur le climat | Séance d’information pour les médias Berne, le 30 octobre 2015 Émissions de gaz à effet de serre : tendance Trajectoire actuelle : réchauffement de 3,5° C Observations Politique climatique ambitieuse Scénario d’émissions max. Évolution de la température mondiale
    5. 5. 5Conférence de Paris sur le climat | Séance d’information pour les médias Berne, le 30 octobre 2015 Effets des changements climatiques Sécheresse Gestion de l’eau Tempêtes Hausse du niveau de la mer
    6. 6. 6Conférence de Paris sur le climat | Séance d’information pour les médias Berne, le 30 octobre 2015 Autres gaz Utilisés Budget CO2 pour l’objectif 2°C (GIEC) Budget restant : ~250 milliards t de carbone (C) Émissions mondiales actuelles : 10 milliards t C / an  Au rythme actuel, le budget sera épuisé dans 25 ans. 2/3 du budget mondial correspondant à l’objectif de 2 °C ont déjà été utilisés.
    7. 7. 7Conférence de Paris sur le climat | Séance d’information pour les médias Berne, le 30 octobre 2015 Grands axes de la politique climatique • Réduire le risque d’une perturbation dangereuse du système climatique • Éviter les risques non maîtrisables  Réduction des émissions de gaz à effet de serre pour atténuer le risque d’une perturbation dangereuse • Maîtriser les risques inévitables  Adaptation aux changements climatiques pour limiter les dommages causés aux personnes, aux biens et aux écosystèmes • Seuil critique : hausse de la température mondiale de plus de 2 °C
    8. 8. 8Conférence de Paris sur le climat | Séance d’information pour les médias Berne, le 30 octobre 2015 Conférences mondiales sur le climat 1979/1990 CCNUCC 1992/1994 Kyoto : 2008-2012 Paris après 2020 Historique du régime sur le climat de 2013 à 2020 1990 : Reconnaissance du problème 1992 : Engagement général 1997 : Engagement juridiquement contraignant pour pays industrialisés 2012 : Engagement politiquement contraignant États-Unis et pays en développement + contrôle 2020 : Engagement juridiquement contraignant pour tous + contrôle
    9. 9. 9Conférence de Paris sur le climat | Séance d’information pour les médias Berne, le 30 octobre 2015 Tous les États 20202012 Protocole de Kyoto Kyoto II Pays en développement Pledge & Review États-Unis Couverture des émissions mondiales Quelques pays en développement 100% 50% 0%
    10. 10. 10Conférence de Paris sur le climat | Séance d’information pour les médias Berne, le 30 octobre 2015 Évolution des engagements • Répartition actuelle des émissions mondiales :  Pays industrialisés et en transition : 39 %  Pays émergents et en développement : 61 % • Position de la Suisse : abandon de la distinction entre pays industrialisés et pays en développement  changement de paradigme : tous les États doivent participer selon leurs capacités • Annonce obligatoire des objectifs de réduction après 2020 (INDC) avant la Conférence de Paris sur les changements climatiques
    11. 11. 11Conférence de Paris sur le climat | Séance d’information pour les médias Berne, le 30 octobre 2015 État des objectifs annoncés (INDC) • État des INDC (Intended Nationally Determined Contributions) au 15 octobre 2015 :  150 pays, près de 90 % des émissions mondiales, env. 86 % de la population • Une mise en application systématique des INDC conduirait néanmoins à un réchauffement de 2,7 °C d’ici à 2100. • Les INDC servent à préparer la Conférence de Paris. Les objectifs définitifs seront remis seulement après Paris. • INDC Suisse : 50 % d’ici à 2030 par rapport à 1990, soit 35 % en moyenne sur la période 2021-2030
    12. 12. 12Conférence de Paris sur le climat | Séance d’information pour les médias Berne, le 30 octobre 2015 Financement • Accroître l’aide aux pays en développement à 100 mrd $ par an d’ici à 2020 • Fonds mobilisés provenant de sources à la fois publiques et privées • État 2014 : 61,8 mrd $ (70 % de fonds publics et 27 % de fonds privés, 3 % garanties contre les risques à l’exportation) • Rôle majeur des marchés de capitaux dans la transformation des infrastructures et de l’économie • L’accord de Paris sur le climat devra régler le financement après 2020
    13. 13. 13Conférence de Paris sur le climat | Séance d’information pour les médias Berne, le 30 octobre 2015 Adaptation aux changements climatiques • Importance accrue de l’adaptation • Exigence de certains pays en développement de bénéficier d’une compensation financière pour les dommages climatiques (loss and damage) • L’accord sur le climat va obliger les États à développer des stratégies d’adaptation nationales • Engagement de la Suisse, avec la Norvège, dans le cadre de l’initiative Nansen relative aux migrations, y compris de réfugiés climatiques
    14. 14. 14Conférence de Paris sur le climat | Séance d’information pour les médias Berne, le 30 octobre 2015 Conférence de Paris sur le climat
    15. 15. 15Conférence de Paris sur le climat | Séance d’information pour les médias Berne, le 30 octobre 2015 Position de la Suisse I Un accord international contraignant et dynamique : Réduction • Obligation pour tous les pays de soumettre régulièrement des objectifs de réduction  abandon de la distinction entre pays industrialisés et pays en développement • Contrôle obligatoire de la réalisation des objectifs • Développement de règles communes pour la détermination des objectifs et des émissions • Standards de qualité pour les mécanismes de marché internationaux (certificats internationaux)
    16. 16. 16Conférence de Paris sur le climat | Séance d’information pour les médias Berne, le 30 octobre 2015 Position de la Suisse II Adaptation • Obligation de soumettre des plans d’adaptation nationaux • Pas de mécanisme supplémentaire pour la compensation financière des dommages climatiques Financement • Création d’un contexte favorable aux investissements respectueux du climat • Élargissement du cercle des pays donateurs pour l’aide aux pays qui en ont besoin, mais avec une contribution de tous les pays
    17. 17. 17Conférence de Paris sur le climat | Séance d’information pour les médias Berne, le 30 octobre 2015 Points ouverts • Différenciation • Financement • Objectif • Accord juridiquement contraignant • Dynamique • Mécanismes de marché • Règles pour la compensation des dommages climatiques ?
    18. 18. 18Conférence de Paris sur le climat | Séance d’information pour les médias Berne, le 30 octobre 2015 Réduction • Soumission d’objectifs • Règles communes • Elévation dynamique de l’objectif Financement • Soutien financier • Des conditions générales favorables aux investissements préservant le climat Adaptation • Soumission des plans • Développement dynamique du système Résultats espérés  Contrôle de la mise en œuvre  Contrôle de la mise en œuvre  Accompagnement de la mise en œuvre
    19. 19. 19Conférence de Paris sur le climat | Séance d’information pour les médias Berne, le 30 octobre 2015 Parenthèse : risques liés au carbone
    20. 20. 20Conférence de Paris sur le climat | Séance d’information pour les médias Berne, le 30 octobre 2015 Risques liés au carbone (bulle du carbone) • Aujourd’hui, 700 mrd $ sont investis chaque année dans l’exploration des énergies fossiles • Une politique climatique compatible avec l’objectif de 2 °C induit des risques  de pertes financières si l’utilisation des énergies fossiles est interdite  de coûts plus élevés en cas de règles sur le CO2 (p. ex. via taxe ou système d’échange de quotas d’émission) Modifications des valeurs Coût du capital plus élevé
    21. 21. 21Conférence de Paris sur le climat | Séance d’information pour les médias Berne, le 30 octobre 2015 Étude sur les risques liés au carbone L’étude porte sur : • 80 % du marché des fonds d’actions (280 mrd)  Les 100 premiers fonds d’actions suisses  Les fonds d’actions des principales banques • D’importants indices de marchés financiers pour les investisseurs institutionnels • 12 institutions de prévoyances (11 caisses de pension et une assurance) et s’intéresse aux investissements à fortes émissions de gaz à effet de serre et aux risques qui en résulte.
    22. 22. 22Conférence de Paris sur le climat | Séance d’information pour les médias Berne, le 30 octobre 2015 Résultats de l’analyse du marché des fonds d’actions Émissions de gaz à effet de serre 2013 : 52,6 mio t eq CO2 Émissions annuelles liées à des fonds d’actions suisses à l’étranger : 52,2 mio t eq CO2 Actions étrangères caisses de pension : 25,1 mio. t eq CO2  6,4 t eq CO2 par assuré
    23. 23. 23Conférence de Paris sur le climat | Séance d’information pour les médias Berne, le 30 octobre 2015 Politique climatique nationale
    24. 24. 24Conférence de Paris sur le climat | Séance d’information pour les médias Berne, le 30 octobre 2015 Évolution des émissions : comparatif 70% 80% 90% 100% 110% 120% 130% 140% 150% 160% 170% 180% 190% 200% 210% 220% 230% 240% 250% 260% 270% 280% 290% 300% 310% 320% 330% 1990 1995 2000 2005 2010 100=niveaudesémissionsdechaquepaysen1990 China Österreich USA Schweiz Frankreich EU (15) Schweden GermanyDeutschland Chine Autriche USA Suisse France UE (15) Suède Allemagne
    25. 25. 25Conférence de Paris sur le climat | Séance d’information pour les médias Berne, le 30 octobre 2015 Sélection d’États industrialisés 70% 80% 90% 100% 110% 120% 2000 2005 2010 Österreich USA Schweiz Frankreich EU (15) Schweden Germany Autriche USA Suisse France UE (15) Suède Allemagne 100=niveaudesémissionsdechaquepaysen1990
    26. 26. 26Conférence de Paris sur le climat | Séance d’information pour les médias Berne, le 30 octobre 2015 Émissions suisses de gaz à effet de serre Émissions 2013 : 52,6 mio t eq CO2 (-1,4 % par rapport à 1990) Objectif d’ici à 2020 : 20 % par rapport à 1990 en Suisse 20,6% 29%31,1% 12,3% 7% Industrie Gebäude Verkehr Landwirtschaft Abfall Industrie Bâtiments Trafic Agriculture Déchets
    27. 27. 27Conférence de Paris sur le climat | Séance d’information pour les médias Berne, le 30 octobre 2015 Action conjuguée des instruments Conventions Échange des quotas d’émission Fonds technologiques Taxe sur le CO2 Programme BâtimentsPrescriptions sur le CO2 Obligation de compensation
    28. 28. 28Conférence de Paris sur le climat | Séance d’information pour les médias Berne, le 30 octobre 2015 Politique cliamatique après 2020 • Objectifs de réduction d’ici à 2030 par rapport à 1990 :  50 % au total  min. 30 % en Suisse, max. 20 % à l’étranger • Proposition du Conseil fédéral doit être adoptée par les Chambres fédérales lors de la révision de la loi sur le CO2 après 2020 • Projet mis en consultation d’ici à l’été 2016

    ×