Naphtal's 910516

400 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
400
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Naphtal's 910516

  1. 1. 1-Cétait au tout commencement,au commencement de tout...- Origine- Le G.G.E et la tels- Pourquoi le G.G.E 89 a étéun échec?2-Puis ce fut un nouveau départ:le CHAPS 903-Et enfin arriva lanns parmi lesanns: le CHAPS 91- Point de départ- Les entraineurs- Les écoles- Le metteur en scène- Le matos- Les sponsors- Pourquoi ce manquedargent- Les médias- Bilan du CHAPS 91- Acharnement- Mais pourquoi sacharner?- Vis àvis de lespritGadzArts et de lU.E- Nouvel objectif de cetteanns- La manip du 8 juin4-Mais gue nous réserve lAVE-NIR?- CHAPS 92: OUI ou NON?- Notre bouls pour leCHAPS 92Edition du 16/05/91Sars tous! Le CHAPS vousinforme! Nous savons que tout aulong de lanns nous navons passubmergé les PGs de news en ce quiconcerne le CHAPS. Mais pris parla masse de bouls pour défricher leterrain, laspect info vers les PGs,on est un peu passé à coté!Cest une erreur de notre part.Mais il faut aussi savoir quassezsouvent nous sommes restés dansle flou, sans aucunes certitudes.Alors au lieu de vous faire péter desinfos qui risquaient de ne plus êtreà la mode le lendemain, nous avonspréféré mettre des articles dans leNaphtals quand une chose étaitréellement acquise. Mais même cetype dinfo a peut être manqué.Alors maintenant que nousavons un peu plus de temps ( mal-heureusement 1et avec un certainrecul, nous pouvons vous faire péterune GIGAinfo surIe G.G.E avant, leCHAPS 90, le CHAPS 91 et surlavenir...En espérant que ceNaphChaps répondra à toutes vosquestions. nous vous souhaitonsune bonne lecture.La Strass CHAPS 91.Avant le« Chapiteau des Gran-des Ecoles « ( C.G.E 1sappelait le «Gala des Grandes Ecoles « ( G.G.El.Il était organisé par lI.S.G ( Insti-tut Supérieur de Gestion l.Dès le début les Arts réalisaitun numéro avec les E.P.F. Certai-nes années on soccupait de la ré-gie.Après plus de 10 ans, lLS.Gqui marchait avec sa Strass (G.G.E= P.F.E 1abandonnait lorganisa-tion du G.G,E. En effet en 1989 undéficit de 400 kF poussait ladmi-nistra-tion à refuser de reconduirela manip.Alors en 89 PanchoAn 87, quidevait être zident de la strass nu-méro. apprenant que lLS.G arrètaitle G.G.E décidait de reprendre leflambeau. Après laccord de lU.E,leCHAPS prenait naissance!
  2. 2. IJ~fl~Le G.G.E était retransmis âlatels sur A2. Il avait dailleurs ungrand succès: 37% dAudimat le di-manche soir â 20H30.Comment le G.G.E est-il arrivéâ passer â la tels?Tout simplement parce quundécisionnaire dA2 adorait le cir-que. prenant connaissance de lexi~­tence du G.G.E il déci-dait imme-diatement de le retransmettre. Cesera ainsi dannée en année et la re-transmission télé est assurée!Malheureusement en 87 cettepersonne meurt. La direc~ionchange, le cirque nest plus a lamode, le G.G.E nest plus retrans-mis. LLS.G cherche quand même ârenouveler le passage. Il faut re-monter toute la filière, depuis la se-crètaire jusquau décisionnaire. Cenest pas facile et les deux dernièresédition ( 88-89 ) ne sont pas re-transmises.LLS.G avait 10 ans dorgani-sationderrière lui, alors le G.G.E 89devait être un gala international degrande envergure. Cela a engendrédes frais plus importants et sur-tout ils se sont cuvés sur la pub. Eneffet ils pensaient que la notoriétéde la manip suffirait â faire venir lepublic. Malheureusement ça n,a .p~sété le cas. Bilan: 400 kF de defIclt.··fl)t(~:::···"fti~ffLE CHAPS 90Après prise de contact avec lesanciens partenaires du G.G.E, lastrass CHAPS avait des entraineurs.Lécole de cirque de Rosny-sous-Bois assurait lentrainement de 7nums, son directeur Bernard Tu-rin était le metteur en scène.Les 7autres entraineurs étaient des in-dépendants, tous anciens du G.G.E.Cette disponibilité des anciens duG.G.E a permis â la strass CHAPS90 de démarrer assez rapidement.Après la recherche des écolesil y avait 12 numeros dassurés sur14. Cela suffisait â présenter unspectacle de qualité. Les ~ntraine­ments avaient commence et toutallait pour le mieux dans le meilleurdes mondes possibles...Malheureusementvoiçi février90! Il Ya cette fameuse tempête quifit sauter le transfo â Châlons etgagner une semaine de vacs. Elleemporta aussi le chapiteau de Ros-ny-sous-Bois, privant ainsi 7 nu-méros dun lieu dentraine-ment.Il est évident que sans lieudentrainement il ny a pas denuméros. Et compte tenu de lex-trème difficulté pour trouver dessalles dentrainements sur P3, lastrass CHAPS 90 décida dannulerla manip.LE CHAPS 91Page 2Comme pour le CHAPS 90 toutdevait aller comme sur des roulet-tes, mais, mais... Tout dabord lécolede Rosny na pas fait reconstruireson chapiteau. On perds donc 7entrai-neurs. En ce qui concerneles indépendants, on en a perdu 2.Pour le metteur en scène chan-gement de programme aussi! Ber-nard Turin étant devenu directeurde lécole de cirque de Châlons etdirecteur de rA.N.D.A.C ( Associa-tion Nationale pour le Développe-ment des Arts du Cirque) en plusdu poste de directeur de Rosny, ilne peut soccuper de la mise enscène du CHAPS.Pour ce qui est des sponsors,de lavis de la strass CHAPS 90 etdu notre aussi, la plaquette de dé-marcharge est â refaire. Nous avonsune base de listing pour le mailing.En ce qui concerne le matossono-lumière, la pub, les médias,les écoles, tout est â faire!?Bilan du début:- Seuls les nums de funam-bule, voltige équestre, acrobatie surmotos, magie et trapèze volant ontun entraineur.- Pas de metteur en scène- Une plaquette sponsors â re-faire- Les écoles participantes âtrouver- Probs pub, média et matos ârésoudreLacquis possible de lannéedernière est donc consi-dérablementdiminué.Notre premier travail consistedonc â faire une pla-quette spon-sors. à chercher des entraineursavec des salles et un metteur enscène.
  3. 3. Très vite nous obtenons la listedes entraineurs dIle de France etnous commencons notre prospec-tion. Rapide-ment nous nous aper-çevons de deux choses:- beaucoup dentraineurs n ontpas de salle dentrainement.- certains sont réticents à causede lan-nulation de lannée dernière( perte sèche J.Nous arrivons cependant àtrouver des entraineurs pour lesnuméros suivants:- Charivari ( acrobatie au sol J- Jonglerie- Danse- Cadre fixe- Trapèze fixe- Monocycle- Corde volante- corde aérienneNous avons donc 13 numérosplus celui de combat de StCyr. Il y a5 numéros aériens et 9 au sol. Celanous permet de présenter un spec-tacle de qualité dune durée de 3HOOavec 30 mn dentracte.Mais il ne suffit pas davoir desentraineurs il faut aussi des artis-tes!La démarche est simple: faire laliste des G.E de P3 et contacter lesBdes qui se chargeront de faire cir-culer linfo. Cest ce que nous avonsfait. Le plan était infailli-ble et toutdevait se passer dans la plus fran-che gaieté!Malheureusement nous noussommes aperçut au bout dun moisde relance que les Bdes ne faisaientpas redescendre linfo « au niveau dela masse". Nous avons alors immé-diate-ment changé notre fusildépaule et entamé une • campagnede sensibilisation au CHAPS· (quecest bien dit! J.Nous avons distribué des tractsdans les écoles, fait des permanen-ces pour bieb expliquer la manip etmis des affi-ches partout. Cela atout de suite porté ses fruits!Beaucoup décoles étaient in-téressées mais malheureu-seumentla date du CHAPS a joué en notredéfaveur. En effet à cette période ily a des examens, des stages,etc...Nous avons notamment perdu ScPo, E.S.C Reims, st Cyr,etc...Nous avions quand même lesécoles suivantes: EPF, Agro, SupTélécom, ENSEA, X, HEC, ESCP,ESG, ISC, ENSAM P3, ENSET.Nous avions aussi des écolesnon parisiennes: ENSIMAG à Gre-noble, ENSAM Châlons ( remplaceESC Reims J et les Orthophonistesde Birse.La réparts des nums était lasuivante:- ENSAM P3 : Acrobatie surmotos- ENSEA + ENSET: Monocycle- ISC : Charivari- ESG : Trapèze fixe- INT + EPF : Cadre fixe- Agro, X, HEC : Jonglerie- EPF + ESCP : Magie- ENSIMAG : Mime- Ortho : Comique- ESC Amiens : Funambule-Ancien GGE :Trapèze volant- ENSAM Châlons : VoltigeéquestreLesAnciens du G.G.E sont desgens qui ont fait le G.G.E ily a 5 anset qui continuent à faire du trapèzevolant. Ce numéro étant un desplus durs au niveau technique, il. est préférable davoir des artistesentrainés depuis plusieures annéesafin de présenter un numéro dequalité certaine.Nous avons donc des entrai-neurs, des artistes. à pré-sent ilPage 3faut le personnage qui fera,avecces deux composantes, un mer-veilleux plat de choix où tout nesera que joie et lumière: il sagit duMetteur en scène!Après nous être tuyssés nousavons obtenu 3 noms- Claude Krespin- José Valverde- Jean Pierre FraneyClaude Krespin a été direc-teur de récole de cirque de Châ-Ions. Il y a introduit le cirquemoderne, cest à dire un cirqueavec mise en scène et chorégraphiesans Mr Loyal. Il paraissait doncparticulièrement adapté au CHAPS,surtout pour une première fois.Malheureusement il a un peu lagrosse tête, il na pas toujours étécorrect avec nous et surtout il ademandé une somme exorbitante,donc OUT.José Valverde est un hommede théâtre qui a déja eu loccasionde faire la mise en scène du G.G.Ependant deux ans. Cest un amou-reux du théâtre, un créatif à létatpur, un réveur tout éveillé! Trèsdynamique et très jeune dans satête il était donc OK.Jean Pierre Franey, lui onpourrait le qualifier daventurier. Ila beaucoup voyagé pour faire dureportage photos. Ce nest quen-suite quil sest intéressé à la miseen scène, il y a 2 ou 3 ans. Cestaussi quelquun de très dyna-mi-que, très humain qui quelque parta ce petit grain de folie et dinsou-ciance qui le rend tout de suitesympathique. Lui aussi était OK.Valverde et Franey faisaientdonc tous les deux laf-faire. Ils ontles mêmes qualités humaines, unepersonnalité attachante et dyna-mique. Mais il faut faire un choix et
  4. 4. nous avons choisi José Valverde.Pourquoi? Parce quil adéja réaliséla mise en scène du G.G.E et nousavons considéré cela comme unavantage pour une première réali-sation. Dailleurs nous navons pasregretté notre choix car il a apportéune dynamique du tonnerre!A présent • léquipe spectacle •est complète, puisque nous avonstoujours le même régisseur PierreDarriaga, il reste à savoir où etcomment ils vont se produire.Il faut tout dabord un chapi-teau de 4500 places qui fait 90m *45m, une tente de 20m * 40m pourles loges artistes et une deuxièmepour le ccktail de la soirée de pres-tige. Pour tout ce matos nous avionsle même fournisseur que lanns der-nière. On avait le tout avec les gra-dins, les chaises, les caisses,etc...pour 290 kF T.T.C, ce qui est bienmoins que ce que payait le G.G.E!Nous avons même des devis encorsmoins chers mais ce nest pas surP3 et nous ne sommes pas assurésde la qualité comme pour le four-nisseur de Paris.Ce chapits il faut aussi léclai-rer et le sonoriser. Après avoir reçuun devis à 1 MF nous avons trouvéun fournisseur à 180 kF avec unensemble vidéo-écran géant pour lesamedi soir. Nous avons mêmeréussi à faire moins que le budgetprévisionnel!Il reste le problème des bins etdes groupes élec-trogènes à négo-cier en échange marchandise.Pour ce qui est du lieu nousavons bénéficié des bonnes rela-tions de la strass CHAPS 90 avec laMairie de Paris. Lanns dernière lelieu était la Pelouse de St Cloud, elleétait gratos. Nous avons entamé lesmême démarches queux lannsderrlière en demandant dautresterrains en plus de la Pelouse de StClouei:- Le Champs de Mars: impos-sible- Les Tuileries : dépend duMinistère de la Culture et desMonuments Historiques. Cest donctrès difficile et il faut de plus recou-vrir le bassin avec une plate-forme.- La Pelouse de Reuilly: cestau Chateau de Vincennes. Elle nétaitpas libre assez tot à cause de laFoire du Trône- Esplanade du Chateau deVincennes: nous avons espérélavoir en remplacement de HarlemDésir mais le Maire de Vincennespréfére navoir aucune manifesta-tion. Mais comme Harlem Désir sepasse dautorisation il devra quandmême le supporter.Il ne restait donc que la Pe-louse de st Cloud que nous avonsobtenue gratos comme lanns der-nière.Voiçi donc une équipe specta-cle au complet avec un toit et unterrain il ne reste que largent àtrouver!?Il faut tout dabord faire uneplaquette de démar-charge. Cellede lanns dernière nest pas assezzaloeil, trop étoffée, na pas assezde punch, elle na pas didentité.Il faut savoir ce que lon vamettre dans cette pla-quette et pourcela il tout dabord apprendre àconnaître la manip. Ce nest passpécialement évident.Cette plaquette a été réaliséeavec S.E.A.P pour ce qui est dugraphisme. Graphi AN 88 a lui mêmefait la mise au point de son dess surles ordins de S.E.A.P.Le plus gros problème a été letexte. Le premier jet a été fait aveclaide de S.E.A.P. Ensuite quandnous avons décidé de travailler avecPage 4INFLUENCE, une boite de commu-nication, il a fallu retraivaller letexte. Tous ces échanges entreS.E.A.P, INFLUENCE et nous ontinévitablement engendré des lon-gueurs. Ce nest donc que mi-dé-cembre que les plaquettes spon-sors ont pu être envoyées.La conception de cette plaquettea été longue mais en tout cas tout lemonde en est content, surtout nousdailleurs!Mais malgré cette satisfaction,comme vous le savez tous, nousnavons pas trouvé de sponsors enespèce!?
  5. 5. Tout dabord, les dossiers desponsoring sont partis un peu tard,cest à dire début décembre. Pour-quoi? Tout simplement parce quilfallait refaire une plaquette et quilfaut du temps pour connaître lamanip afin de la définir ce lon de-vait écrire dans la plaquette. Deplus, des prises de conseils au prèsdun créateur graphique et duneagence de communication ont en-gendré des longueurs.Ensuite, le 15 Janvier, laguerre du Golfe éclate! Cela peutparaître facile comme argument?Cest la réflexion que nous avonseut nous aussi quand des sponsorsnous donnaient cette réponse. Maisaprès sêtre renseigné auprès deplusieurs industriels et agences decommunication, il apparait que lesbudgets de communication ont étésoit réduit de 30 à 40 % soit toutsimplement bloqués jusquà nou-vel ordre! Dans une récession éco-nomique déjà existante, la guerrede Golfe a joué un rôle psychologi-que négatiflAvec larrêt du conflit, onpouvait espérer un déblocage ra-pide. Malheureusement, fin Marsétait une échéance trop courte puis-que la reprise sest faite sur 6 mois!Cest ainsi que des boites ont ré-pondu quelles préféraient investirlannée prochaine afin de préparerune campagne de pub adéquate.Elles ne voulaient pas se précipitercette année.Nous avons aussi eut desréponses négatives à causes desJ.O.Comme il a été dit avant ,nous avions décidé de travailler avecun boite de communication. En plusde la recherche de sponsors, elledevait soccuper du problème desmédias: tels en premier lieu, puisradios.Malheureusement, nousnavons pas le sentiment quIn-fluence ait fait tout son possiblepour la tels. Son action sest limi-tée à envoyer un dossier à TF1 et àattendre sagement une réponse.Evidement, aucune réponse nestvenue!Il faut cependant savoir quela tels ne se déplace que si la manipest ficelée avec déjà de gros spon-sors. Cest une garantie de pluspour eux, surtout pour une manipdétudiants!Pour ce qui est des journaux,nous avions un accord avec le Fi-gars G.E. En échange dune pagede pub dans la plaquette programmeet du nom sur laffiche, il nous passait4 fois laffiche dans le Figars plusune 1/2 page «évènement étudiant.avec article et phots.Nous avons considérablementavancé par rapport au Chaps 90.Tout dabord, tous les problè-mes du spectacle ont été résolus.Page 5Nous avions des entraîneurs, desartistes, un metteurs en scène, unrégisseur, une école de maquillage,une école de décors, une école pourles costumes, du tissus et des pro-duits de maquillage gratos. Nousavions aussi un chapits (ébids). lasono, la lumière et le lieu (Pelousede Saint Cloud).Nous avions un projet pub in-téressant avec notamment:*200 emplacements dans letroms en ne payant que les frais depose, c.à.d 60 F Hf/Empl. On payaitdonc 15 kF TIC au lieu de 100 kFprix norms!!!*4ième de couverture de loffi-ciel du spectacle (1,5 M de lecteurs)pendant 2 semaines en nen payantquune seule.*Serviettes traditionnellesdans les RU.*Pub dans le Figars G.E. (cfMEDIAS).*On avait aussi les moyens,au niveau du budget prévisionnel,davoir une 1ère page dun hebdo.Ces démarches et le choix nont pasencore été faits.*De la pub sur la radio enéchange marchandise.Un gros point noir était la telsoù nous étions complètement aupoint mort! Nous pouvons penserque si nous avions pris le dossierpleinement en main, nous aurionsune autre expérience des relationsavec la tels.Mais le projet était quandmême viable et nous étions prêts àaller jusquau bout... il ne nousmanquait que largent !!!Alors, le Chaps 91 est-il mort? Hé bien NON !!!
  6. 6. IJ~rl~oui, en effet, acharnementparce que nous sommes 24 à Ycroire! Parce que ce nest pas facilede mettre sur pied une nouvellemanip, par conséquent, il faut sedonner du temps et faire des sacri-fices.Parce que quand on arrive, onne sait pas où on va, tout est à faire.Il ny a pas de point de repère surlequel se raccrocher, se motiver.Rien ne va tout seul, il faut à cha-que fois sortir ces tripes et y croiredur comme fer. Je tiens à soulignerle boulot quon fait tous les PGs dela strass. Il nest pas toujours facilede se motiver quand on marchedans le brouillard avec des probsjusquau genoux. Il est encore moinsévident de se motiver pour gnasserpour une manip que lon ne monte-ra pas jusquau bout, cest à dire leChaps 92. Et la aussi, chaque PGde la Strass a très bien compris quela réus?ite du Chaps 92 passait parle bouls de cette ans, cest à dire,leur bouls.Il est vrai quaprès 2 ansdéchec, tout le monde est en droitde sinterroger sur la nécessité decontinuer le Chaps.Tout dabord, cette ans, nousavons prouvé quil était possible dele monter car tous les .problèmesde logiostique» ont été résolus. Seullrgent manquait, cest à la fois peuet beaucoup, mais faire une manipsans se soucier de la réussite finan-cière est un peu trop facile. Noussommes aussi certains davoirmanqué de chance avec la guerredu Golfe. Et ce nest pas un para-pluie de secour!Dautre part, la plaquettesponsor du Chaps 92 sera faite··illi:tJ::::;·····ft!f~fjT:·:"dici la fin de lans. Donc dès sep-tembre, tout sera prêt pour la re-cherche de sponsors, cela signifit 3mois de gagner. Cest énorme!Nous avons de façon sûre Ilentraîneurs, le reste sera démarchédurant les mois de Mai-Juin.Nous avons un metteur enscène.Nous savons comment appré-hender le probs de recrutement desécoles.Nous avons une école de ma-quillage, une pour les costumes etune pour de décors.Nous savons que lon peuttrouverdes fournisseurs de tissu etde produits de maquillage gratos.En ce qui concerne le lieu, lapelouse de Saint Cloud sera gardée.Cela permettrait de la préciser dansles dossiers sponsors et presse. Nousaurions aussi lopportunité de cher-cher des partenaires autour du lieudu spectacle, et davoir des rela-tions plus poussées avec la Mairie.Nous avons acquis de nom-breux devis permettant de préciserbeaucoup de choses et de détaillerle budget prévitionnel.Le budget pub que nous avonsconstitue une bonne base de tra-vail.Mais ce qui est important. cestquil aurait fallu, dès le Chaps 90,avoir assez de réflexion pour se direquil fallait 2 ans pour monter unemanip de cette envergure. Il y aaussi le fait que nous passons uneseule ans à P3 et que le passage dePage 6clef est difficile à faire. Il faut doncque le bouls de début dans soit faitlans davant. Ainsi, tranquillement,la nouvelle strass a le temps deconnaître la manip sans trop per-dre de taps. A son tour, quand elleaura acquis son exprérience, ellepréparera le bouls pour lans daprèset ainsi de suite...Eh bien, cest ce qui a été faitcette année. Cest donc le Chaps 92qui a le plus datout pour réussir.Cest le fruit des deux dernièresannées et pour vraiment savoir si leChaps est viable, il faut tenter leChaps92!!!La manip correspond bien ànotre esprit. En effet, le Chaps cesttout dabord regrouper des étudiantsde tout horizon, de classes socialesdifférentes, afin de vivre une expé-rience commune, chacun apportantsa pierre à lédifice.Il ne faut pas oublier non plusquau niveau des Arts, en plus de lastrass Chaps, il y a la strass Zmotsqui réalisele nums dacrobatie surmotos. Cela concerne 12 PGs, maispourquoi ne pas envisager la parti-cipation dautre PGs à dautre nums.Vis à vis de lU.E., le Chapsvient parfaitement sinclure danssa .politique de communication. encomplétant dans le secteur du grandpublic.En cela, le Chaps devientun outil de promo ENSAM, mais ilfaut une couverture médiatiqueadéquate: TV, radios, journaux. Cenest pasfacile, surtout la tels. Maisil faut savoir que si la tels nest pasau rendez-vous la 1ère ans, unspectacle de qualité reconnu commetel chaque ans la fera certainementvenir. Il faut viser le long terme!c
  7. 7. Le Chaps peut donc être unformidable vecteur de communica-tion vis à vis des parents, des en-fants et ainsi leur donner envie defaire lesArts, tout en sachant que lepublic du Chaps est issu de toutesles couches sociales, cest le propredu cirque.Fin Mars, nous avions décidéde ne pas aller jusquau bout, lerisque financier étant trop impor-tant. Cependant, des entraînementsavaient déjà commencé. On se de-vait de payer les entraîneurs. Toutdabord, par soucis dhonnêteté etensuite dans lhypothèse dunChaps 92, nous nous devions degarder les meilleurs rapports possi-bles avec les entraîneurs. De plus,on donne ainsi une image sérieuseet responsable de nous-même.Apartir de là, 4 entraîneurs ont étégardés: le cadre fixe, lacrobatie ausol, la jonglerie et les motos. Lemime, le funambule et le monocy-cle ont continué de sentraîner seul.Il Ya aussi limage du Chapsvis à vis des étudiants qui sentraî-nent. Une fois de plus, il ny avaitpas de spectacle à la fin. Notre ré-putation et notre crédibilité allaienten prendre un coup! La solutionnous a été soufflé par SMART 33CH 88 (bins du Phiss) au coursdune brasse au boquet. Nous al-lions organiser un spectacle en pleinair! A partir le là, nous nous som-mes mis à compiler (Hé oui)! Nousavons donc décidé, avec raccord deSNEIKS, de faire une spectacle enplein air dans un lieu public de P3.Ce spectacle serait gratos et auraitcomme public les gens de passage.Cette manip a lavantage deremotiver tout le monde et nous Deperdons pas complètement lacquisde cette ans. Cela nous pennet dePage 7concrétiser tout le bouls de cette (PGs).ans. Et surtout, les étudiants-ar-tistes auronts une vision du Chaps.Daccord il ny a pas eu de Chaps,mais on a quand même fait un petitspectacle en plein air où on sestbien éclatés. Il sagit plus de sauverune ambiance et un esprit que lamanip au niveau matériel.Donc, le samedi 8 Juin auralieu un spectacle de cirque gratosen plein air à partir de 14H30..OU? Normalement au Tro-cads, dans le parc à gauche quandon regarde le bassin depuis la placede Varsovie (cest birse!) Ce lieu estintéressant parce quil est central,quil Ya du monde naturellement etquil est assez Zls. Par contre, il estpeut-être un peu petit, notammentpour les motos et pour la gacheautour. Autrement on avait penséaux invalides (lesplanade). Là, il Yacra gache, mais moins de mondequau trocads. De plus, comme celadépend de larmée, il faudrait quonobtienne un piston de l Archi Gé-néral Tartanoc de larmée de terre.On vous tiendra au courant.QUEL NUMS? Il y en auranormalement 7: le monocycle(ENSEA), le cadre fL{e (EPF, INT),lacrobatie au sol (ISC), jonglerie(INA, X), mime (ENSIMAG).funambule(ESC Amiens) et les motosCOMMENT? Normalement,on fera le montage du matas durantla matinée avec des entraînements.Ensuite, laprés-midi on fera lespectacle à partir de 14H30jusquà18H00, 19H00. Apès, on rembaletout et on se casse, mais tout nestpas fini!LA BOUM: En effet, le specta-cle sera suivi dune boum chez lesnous phiss, en salle des fêtes. Alorson espère bien, malgrè les maniptraditionnelles à Birse, Cluns etBoquette, que les PGs seront pré-sents, ainsi que les HUs des autresécoles.SPONSORS: NormalementPampryl nous aidera en nous four-nissant des Xillons, et toujoursprésent, lArchi Rics nous apporte-ra son soutien. Les artistes serontaussi maquillés. En effet, récole demaquillage est daccord et la quan-tité de produit de maquillage nestpas importante. Si on ne la pasgratos on rachètera.PUB ET MEDIAS: La seulepub faite sera dans les écoles pardes affiches réalisées à la RPU. Nousnavons pas les moyens de faire dela pub sur les peks, doù le lieupublic de P3. Pour les médias, il yaura une annoce dans Transfac etcertainement dans le Figars G.E.
  8. 8. Comme je lai déjà signalé,après deux ans de suite dechec, ilest tout à fait normal de sintérrogersur la nécessité de continuer lamanip. Une décision devait être prisepar le bureau UE. Celle-ci fut prisele vendredi 10 Mai 1991 à 20H00.Après avoir exposé mon idéeà ce sujet (cf «mais pourquoi sachar-ner» et vis à vis de lesprit GadzArtset de rUE,,) le bureau 91 a voté quily aurait un Chaps 92. Tous lesmembres du bureau présents ontvoté OUI à part une abstention.Alors certains PGs vont peut-être se demander si cétait à lUE 91de déCider? Je dirais OUI parce quecest certainement elle qui avait leplus déléments en main pour pren-dre une décision objective. LUE 92naura pas en début dans lexpré-rience nécessaire pour prendre unetelle décision.Durant le CE P3 du Il et 12Mai, ily a donc eu une élection pourle nouveau VP Chaps 92. Il Y avaitdeux candidats: NEBULUS 47 CL88 et SNAC 76 CH 89. SNAC a étéélu Zident Chaps et NEBULUS ViceZident.Tout à fait conscients que laréussite du Chaps 92 passe par lebours de cette anns. Voici ce quenous allons faire pour eux afin quilsaient le maximum de chance deréussir:-Faire une plaquette sponsorsel un dossier cie partenariatpOllr faire ](Jloi mi scptembre,-Chercher et trouver lesenlraineurs qui nousmanquent.-Envoyerun dossier du Chapsà la strass de toutes lesGrandes Ecoles de P3.-Etablir un échéanciergénéralet pour chaque bours afinquils aient le maximum depoint de repère.-Faire un budget prévisioneltrès détaillé.-Faire une campagne desensibilisation auprès desétudiants.-Et EBIDS un maximum detuysses à la cote!-REM:LE CHAPS 92 DEVRAITAVOIR LIEU DU 8 AUIl (nss Hardos) AVRIL 92A LA PELOUSE (nss HMtaguer) DE ST (nss Hardos)CLOUD.-UN CHAPITEAU DE 4500PLACES.-14 NUMEROS DE CIRQUECHOREGRAPHIES ET MISEEN SCENE.-3HOO DE SPECTACLE AVEC30 MN DENTRACTE.-DES MAQUILLAGES, DESCOSTUMES, DES DECORS.-250 F:TUDIANTS ARTISTESPage 8ET TECHNICIENS.-6 REPRESENTATIONS SUR 4JOURS.-LE GRAND PUBLIC: 15000SPECTATEURS.-UN PROGRAMME DE 15JOURS:Mardi: MontageMercredi: Spectacle pour lesécoles primaires.Mercredi: MontageJeudi:Jeudi:Spectacle pour lesvieux et comitésdentreprise.MontageVendredi: Spectacle pour lesvieux et Prestige.Vendredi: RépétitionSamedi: Spectacle étudiants et Boum.Samedi: ParadeDimanche:ReposDimanche:ReposLundi: DémontageLundi: RépétitionMardi: DémontageMardi: Répétition

×