Musique : Gentleman Cambrioleur
Paroles : Franck Harvel et Yves Dessca – 1974
musique: Jean-Pierre Bourtayre
Improvisation...
Arsène Lupin est un personnage de fiction français créé par Maurice Leblanc au début du XXe siècle, à la profession partic...
1905 – Repris « dans Arsène Lupin – Gentleman cambrioleur »
Les aventures d'Arsène Lupin commencent... par son arrestation...
1907
1908
1909
1910
Les 2 volumes
groupés
1910 réédité en 1917 1910 réédité en 1917
1911 - 1913
1912
Réédition
R.L.
1915
L'Éclat d'obus est un roman de Maurice Leblanc, dont l'action se déroule durant la Première Guerre mondiale.
L'intrig...
1917
1919
1920
1923
Dans quatre familles, la même légende s'est transmise : un formidable héritage doit leur échoir.
Où, quand, comment? ...
1923
1924
1927
1927
L’homme à la peau de bique
(Je n’ai pas trouvé d’image) R.L.
Dans ce bref récit, paru en 1927, le créateur d'Arsène L...
1928
1928
1930
1930
Dans Le Cabochon d'émeraude, les ressorts de l'intrigue sont uniquement psychologiques. Et c'est un véritable lapsus ...
1932
1934
1935
1 C'est le plus grand des voleurs
Oui mais c'est un gentleman
Il s'empar' de vos valeurs
Sans vous menacer d'une arm'
Quan...
1941 – Les milliards d’Arsène Lupin – Roman posthume et inachevé
Maurice Leblanc – 1864 - 1941
Les Milliards d'Arsène Lupi...
2012 - Le Dernier Amour d'Arsène Lupin
D’abord un prologue qui, en un court épisode, nous apprend qu’un trisaïeul de Lupin...
FIN *
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Arsene lupin

491 vues

Publié le

ARSENE LUPIN GENTLEMAN CAMBRIOLEUR

Publié dans : Art & Photos
1 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
491
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
1
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Arsene lupin

  1. 1. Musique : Gentleman Cambrioleur Paroles : Franck Harvel et Yves Dessca – 1974 musique: Jean-Pierre Bourtayre Improvisation musical : Claude Lenoir Arsène Lupin De Maurice Leblanc Diaporama de Roger* Louvet du 30/04/2010 roger.louvet@dbmail.com Le 17/06/2012 mise à jour concernant ses deux derniers romans posthumes. Défilement manuel
  2. 2. Arsène Lupin est un personnage de fiction français créé par Maurice Leblanc au début du XXe siècle, à la profession particulière : gentleman-cambrioleur. Arsène Raoul Lupin « est né » à Blois en 1874, fils d’Henriette d’Andrésy et de Théophraste Lupin. En sus des études de droit, de médecine et d'une spécialisation en dermatologie, il a aussi suivi des études classiques de latin et de grec. Il a également étudié la prestidigitation, avec Dickson et Pickmann. Son père, professeur de boxe, d’escrime et de gymnastique, l’a initié aux sports de combat et son premier métier sera professeur de savate. Ce Robin des Bois moderne met son intelligence, sa force physique et son sang-froid au secours de « l’innocence persécutée ». C’est également un homme élégant et séducteur, très apprécié des femmes. Il sait se montrer d’une ironie inégalable à l’égard des forces de l’ordre et de ses rivaux (principalement l'inspecteur Ganimard et le détective britannique Herlock Sholmès (parodie de Sherlock Holmes), sans parler du brigadier Béchoux, avec lequel il entretient un rapport trouble). Son côté enfantin aussi bien qu'une face plus sombre, sa valse-hésitation constante entre aristocratie (son côté Raoul d'Andrésy) et plèbe (la face Arsène Lupin), un caractère à la fois séduisant, torturé et mystérieux, lui ont assuré son succès auprès de nombreux lecteurs.
  3. 3. 1905 – Repris « dans Arsène Lupin – Gentleman cambrioleur » Les aventures d'Arsène Lupin commencent... par son arrestation ! C'est en effet le thème de la première histoire imaginée par Maurice Leblanc en 1905, à la demande d'un directeur de journal, autour de ce personnage appelé à une célébrité mondiale. Mais qu'importe : depuis sa cellule de la Santé, le génial et ironique cambrioleur est parfaitement capable d'organiser le « déménagement » des œuvres d'art d'un vieux collectionneur, reclus dans un château inviolable... Dès ces premiers exploits, Arsène Lupin apparaît tel que le dépeindront la verve et l'imagination intarissables de son créateur : gouailleur comme un gamin de Paris, raffiné comme un prince, insolent, léger et insaisissable. Réédition R.L.
  4. 4. 1907
  5. 5. 1908
  6. 6. 1909
  7. 7. 1910 Les 2 volumes groupés 1910 réédité en 1917 1910 réédité en 1917
  8. 8. 1911 - 1913
  9. 9. 1912 Réédition R.L.
  10. 10. 1915 L'Éclat d'obus est un roman de Maurice Leblanc, dont l'action se déroule durant la Première Guerre mondiale. L'intrigue du roman suit les pérégrinations d'un personnage à la fois en quête de son épouse et du meurtrier de son père. Arsène Lupin n'apparaît que très brièvement dans ce livre (sur une dizaine de lignes, possiblement ajoutés pour lier ce livre à la série), mais son intervention donne au héros la clef d'une énigme. Quoique intéressante, l'œuvre sera jugée aujourd'hui d'un racisme primaire envers les Allemands. En fait l'auteur ne manque pas une occasion pour dénigrer les Allemands, militaires comme civils et pour attribuer les plus hautes qualités aux Français, ce qui risque d'étonner le lecteur moderne, mais qui a l'avantage d'illustrer finement la mentalité hostile aux Allemands dans l'immédiat après-guerre. Pour s'en convaincre, il suffit de noter que l'intrigue oppose un officier français avec rien de moins que le fils du Kaiser. Supposé écrit durant le 2e semestre de 1914, l'Éclat d'obus fut initialement publié en 47 feuilletons quotidiens, du 21 septembre au 7 novembre 1915, dans les colonnes du Journal. Dans cette première version, Arsène Lupin n'apparaissait pas, même de façon fugitive. La première édition en volume, chez son éditeur habituel Pierre Lafitte, en novembre 1916, resta conforme aux feuilletons en maintenant cette absence. Ce n'est qu'à l'occasion de la deuxième édition, chez le même éditeur, en 1923, que Maurice Leblanc remania le roman pour y inclure l'intervention de son personnage favori.
  11. 11. 1917
  12. 12. 1919
  13. 13. 1920
  14. 14. 1923 Dans quatre familles, la même légende s'est transmise : un formidable héritage doit leur échoir. Où, quand, comment? une médaille d'or est le talisman nécessaire à sa découverte. Jean d'Argonne la trouve , mais est tué avant d'avoir pu la montrer à ses cousins Chagny. ils savent seulement qu'elle porte la devise : In robore fortuna- la fortune est dans ... la fermeté d'âme.... la force... ou le château de Roborey ? A la recherche de ce trésor fabuleux, qui suscite bien des convoitises et provoque de nombreux drames, Maurice Leblanc, père d'Arsène Lupin, nous entraîne dans de mystérieuses et extraordinaires aventures.
  15. 15. 1923
  16. 16. 1924
  17. 17. 1927
  18. 18. 1927 L’homme à la peau de bique (Je n’ai pas trouvé d’image) R.L. Dans ce bref récit, paru en 1927, le créateur d'Arsène Lupin donne toute la mesure de son inépuisable inventivité et de son exceptionnel talent de conteur. L'Homme à la peau de bique est un hommage à Edgar Poe. Reprenant le thème d'une des plus célèbres nouvelles de l'écrivain américain, Double assassinat dans la rue Morgue, il parvient à le renouveler de façon imprévue, non sans conjuguer à chaque ligne l'horreur et l'humour. Voici un extrait de ce roman : Le village fut terrifié. C’était un dimanche. Les paysans de Saint-Nicolas et des environs sortaient de l’église et se répandaient à travers la place quand, tout à coup, des femmes, qui marchaient en avant et tournaient déjà sur la grande route, refluèrent en poussant des cris d’épouvante. Et aussitôt on aperçut, énorme, effroyable, pareille à un monstre, une automobile qui débouchait à une allure vertigineuse. Parmi les clameurs et la fuite éperdue des gens, elle piqua droit vers l’église, vira au moment même où elle allait se briser contre les marches, frôla le mur du presbytère, retrouva le prolongement de la route nationale, s’éloigna, sans même avoir — miracle incompréhensible ! — effleuré, en ce crochet diabolique, une seule des personnes qui encombraient la place… et disparut. Mais on avait vu ! On avait vu, sur le siège, couvert d’une peau de bique, coiffé de fourrure, le visage masqué de grosses lunettes, un homme qui conduisait ; et, près de lui, sur le devant de ce siège, renversée, ployée en deux, une femme dont la tête ensanglantée pendait au-dessus du capot. Et on avait entendu ! On avait entendu les cris de cette femme, cris d’horreur, cris d’agonie… Et ce fut une telle vision de carnage et d’enfer que les gens demeurèrent, quelques secondes, immobiles, stupides. — Du sang ! hurla quelqu’un. Il y en avait partout, du sang, sur les cailloux de la place, sur la terre que les premières gelées de l’automne avaient durcie, et, lorsque des gamins et des hommes s’élancèrent à la poursuite de l’auto, ils n’eurent qu’à se diriger d’après ces marques sinistres. . . . . . . . / . . . . . . .
  19. 19. 1928
  20. 20. 1928
  21. 21. 1930
  22. 22. 1930 Dans Le Cabochon d'émeraude, les ressorts de l'intrigue sont uniquement psychologiques. Et c'est un véritable lapsus freudien que met en scène le romancier, avec une finesse de touche et une ironie discrète qui évoquent certaines des plus belles pages de Mérimée. Dans ce bref récit, paru en 1930, le créateur d'Arsène Lupin donne toute la mesure de son inépuisable inventivité et de son exceptionnel talent de conteur. Réédition R.L.
  23. 23. 1932
  24. 24. 1934
  25. 25. 1935
  26. 26. 1 C'est le plus grand des voleurs Oui mais c'est un gentleman Il s'empar' de vos valeurs Sans vous menacer d'une arm' Quand il détrouss' une femm' Il lui fait porter des fleurs Gentleman Cambrioleur Est un grand seigneur. Il vient chez vous la nuit Sans déranger votre sommeil Il décroche sans bruit Le tableau acheté la veill' Puis avant de partir Après ses coupables travaux Il laisse un mot sur le piano 2 C'est le plus grand des voleurs Oui mais c'est un gentleman Et chaque femme à son heure Rêve de voir son visag' De l'actrice à la danseuse À l'épouse la meilleur' Gentleman Cambrioleur A gagné les cœurs
  27. 27. 1941 – Les milliards d’Arsène Lupin – Roman posthume et inachevé Maurice Leblanc – 1864 - 1941 Les Milliards d'Arsène Lupin est un roman policier de Maurice Leblanc paru en 29 feuilletons quotidiens, illustrés par Jean Oberlé, dans L'Auto du 10 janvier au 11 février 1939 ; puis paru en volume in-16 chez Hachette (Collection « L'Énigme ») en novembre 1941, avec des illustrations d'André Pécoud. Patricia, jeune Américaine, assistante de James Mac Allermy est très appréciée de son patron. Ce dernier a fondé, aux États-Unis, « Allô-Police », un journal à sensation qui relate les faits criminels, et il envisage pour sa précieuse secrétaire un bel avenir professionnel. Il n’ignore pas que la jolie femme a été séduite et abandonnée, à son grand regret, par son propre fils, lequel a finalement fait un mariage plus en accord avec sa fortune. Par suite de cette liaison, Patricia s’est retrouvée fille-mère, mais la présence de Rodolphe, son jeune enfant, lui donne le courage d’affronter la vie. Un événement va cependant donner une autre tournure à son existence. Des compléments d’informations, se trouve sur le site Wikipédia.
  28. 28. 2012 - Le Dernier Amour d'Arsène Lupin D’abord un prologue qui, en un court épisode, nous apprend qu’un trisaïeul de Lupin est un des généraux de Napoléon pour lequel il va remplir avec succès une mission singulière : rapporter la version anglaise du journal de la famille Montcalmet qui contiendrait les révélations de Jeanne d’Arc sur les « hautes directives de la politique anglaise », absentes de la version en français. Enfin, pour compléter la généalogie du héros, ce Cabot-Lupin finira par épouser la comtesse de Montcalmet. Les Éditions Balland ont publié, l'ultime aventure du gentleman cambrioleur, dont le «tapuscrit » dormait dans un placard depuis des décennies. C'est une première. Jamais, depuis la mort de Maurice Leblanc, survenue en 1941, alors qu'il avait soixante-dix-sept ans, un inédit d'une aventure d'Arsène Lupin n'avait été publié. Or là, coup de théâtre, les Éditions Balland, avec l'accord de Florence Leblanc, la petite-fille du créateur du gentleman cambrioleur, publient, le 22 mai, Le Dernier Amour d'Arsène Lupin. De quoi faire saliver tous les «lupinophiles» de France et du monde entier. Reste à comprendre comment le « tapuscrit » de cet ultime roman, écrit entre 1936 et 1937, a bien pu rester dans un placard pendant des décennies. Des compléments d’informations, se trouve sur le site Wikipédia.
  29. 29. FIN *

×