Charolles, cité de Charles le Téméraire, duc de Bourgogne, est une
ancienne cité celtique. Aujourd'hui, la ville avec ses ...
Au sud de la Bourgogne, Charolles est l'ancienne capitale du Comté du Charolais. La ville est ceinturée par deux rivières,...
Hôtel de ville de Charolles.
De cet ancien château des comtes de Charolais, ne subsistent que les tour de Charles le Témér...
Tour Charles le Téméraire.
La Tour Charles le téméraire, située dans l'enceinte du jardin, est un monument du XVe siècle, ...
Elle a été nommée Charles le Téméraire en l’honneur de ce dernier qui est venu un jour inspecter ses troupes placées à Cha...
En haut à droite le four de l'ancienne Faïencerie.
Tour de Diamants.
La Tour de Diamants est un vestige de l'entrée du château du gouverneur de la ville. Elle est recouverte...
La maison du Baillage.
L'ancien couvent des Clarisses du XVIème siècle, site actuel de l‘Office de Tourisme de Charolles.
Cour intérieure du Couvent des clarisses.
La Place des quatre Marmoins.
Au Moyen-âge, il était de coutume pour certaines gens aisées, de faire sculpter un bas-relie...
Église du Sacré-Cœur.
Église de style néo-roman édifiée à partir de 1863 et inaugurée en 1867. Une restauration de l'églis...
A droite Sainte-Marguerite d’Alacoque (qui fit sa première communion à Charolles), œuvre de René Davoine (sculpteur qui a ...
Quai de l'Arconce.
Le Grand Pont.
Les deux tours arrondies sont les restes de l’ancienne porte d’entrée dans la citadelle.
Chapelle Saint-Roch du XVIIème siècle.
N’étant plus un lieu de culte, la ville la destine à des manifestations culturelles.
L'ancien Couvent des Visitandines fondé en 1637 par les religieuses d'Autun abrite maintenant le lycée et le Palais de Jus...
Le Centre Hospitalier, construit entre 1843 et 1845.
Prieuré Sainte Marie Madeleine.
Le prieuré bénédictin Saint-Madeleine fut fondé au Xe siècle et placé au XIIe siècle sous ...
Au second plan de la photo se trouve la Chapelle du prieuré.
La chapelle initiale datant du XVe
siècle à été détruite cour...
Pont de la Planche
La Maison du Charolais.
Au cœur du berceau de la race bovine charolaise, la Maison du Charolais invite le visiteur avec so...
NOUVEAU BLOG
Cliquer sur le bandeau ci-dessous
Charolles saône et loire
Charolles saône et loire
Charolles saône et loire
Charolles saône et loire
Charolles saône et loire
Charolles saône et loire
Charolles saône et loire
Charolles saône et loire
Charolles saône et loire
Charolles saône et loire
Charolles saône et loire
Charolles saône et loire
Charolles saône et loire
Charolles saône et loire
Charolles saône et loire
Charolles saône et loire
Charolles saône et loire
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Charolles saône et loire

638 vues

Publié le

CHAROLLES EN SAONE ET LOIRE

Publié dans : Art & Photos
3 commentaires
2 j’aime
Statistiques
Remarques
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
638
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
20
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
3
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Charolles saône et loire

  1. 1. Charolles, cité de Charles le Téméraire, duc de Bourgogne, est une ancienne cité celtique. Aujourd'hui, la ville avec ses trente ponts et passerelles est surnommée "La petite Venise Charolaise". Sous préfecture d'environ 3000 habitants, Charolles est aussi une ville fleurie (3 fleurs), un village étape et une station verte de vacances. GPS : 46.437229, 4.277058
  2. 2. Au sud de la Bourgogne, Charolles est l'ancienne capitale du Comté du Charolais. La ville est ceinturée par deux rivières, l'Arconce et la Semence. De nombreux vestiges des XVe et XVIe siècles subsistent : Tour de Charles le Téméraire, Tour de Diamants, Salle du Bailliage, Couvent des Clarisses, Prieuré de la Madeleine. Charolles est également connue pour la fabrication artisanale de la faïence qui porte son nom. La faïencerie de Charolles fut créée en 1844 par Hippolyte Prost, elle n'a jamais cessé de produire depuis. C'est aussi le berceau des races bovines et ovines. La viande bovine charolaise est sans conteste un des fleurons de la gastronomie française.
  3. 3. Hôtel de ville de Charolles. De cet ancien château des comtes de Charolais, ne subsistent que les tour de Charles le Téméraire et des Diamants, toutes deux du 15ème siècle. Le château héberge de nos jours la mairie de Charolles.
  4. 4. Tour Charles le Téméraire. La Tour Charles le téméraire, située dans l'enceinte du jardin, est un monument du XVe siècle, avec des murs épais de 2m10 dans lesquels sont taillées des logettes aux bancs de pierre où se tenaient des hommes d'armes.
  5. 5. Elle a été nommée Charles le Téméraire en l’honneur de ce dernier qui est venu un jour inspecter ses troupes placées à Charolles. Il n’est resté qu’une journée dans la ville et n’a probablement pas pénétré dans cette tour. Mais étant la seul intacte de l’ancien château, la municipalité lui a donnée le nom de Charles le Téméraire.
  6. 6. En haut à droite le four de l'ancienne Faïencerie.
  7. 7. Tour de Diamants. La Tour de Diamants est un vestige de l'entrée du château du gouverneur de la ville. Elle est recouverte de pierres en bossage qui permettaient lors d'un tir de canon de dévier les projectiles. Elle servit de prison pendant la Terreur où l'on entassés les suspects sur les 3 étages.
  8. 8. La maison du Baillage.
  9. 9. L'ancien couvent des Clarisses du XVIème siècle, site actuel de l‘Office de Tourisme de Charolles.
  10. 10. Cour intérieure du Couvent des clarisses.
  11. 11. La Place des quatre Marmoins. Au Moyen-âge, il était de coutume pour certaines gens aisées, de faire sculpter un bas-relief au dessus de la porte d'entrée de leur maison. Fréquemment, cette sculpture représentait une caricature plus ou moins grimaçante du voisin. A Charolles, on peut encore voir certaines de ces figurines appelées marmoins ou marmousets. Le bas-relief représente quatre têtes pas très flatteuses et la légende raconte que les deux maisons en face de cette plaque étaient habitées par des collecteurs d'impôts. A vous d'en déduire ce que vous voulez…
  12. 12. Église du Sacré-Cœur. Église de style néo-roman édifiée à partir de 1863 et inaugurée en 1867. Une restauration de l'église a été effectuée en 2009/2010 pour l'intérieur du bâtiment et 2012 pour le toit et l'extérieur. Un nouvel orgue a été installé en automne 2015.
  13. 13. A droite Sainte-Marguerite d’Alacoque (qui fit sa première communion à Charolles), œuvre de René Davoine (sculpteur qui a vécu et travaillé à Charolles).
  14. 14. Quai de l'Arconce.
  15. 15. Le Grand Pont.
  16. 16. Les deux tours arrondies sont les restes de l’ancienne porte d’entrée dans la citadelle.
  17. 17. Chapelle Saint-Roch du XVIIème siècle. N’étant plus un lieu de culte, la ville la destine à des manifestations culturelles.
  18. 18. L'ancien Couvent des Visitandines fondé en 1637 par les religieuses d'Autun abrite maintenant le lycée et le Palais de Justice .
  19. 19. Le Centre Hospitalier, construit entre 1843 et 1845.
  20. 20. Prieuré Sainte Marie Madeleine. Le prieuré bénédictin Saint-Madeleine fut fondé au Xe siècle et placé au XIIe siècle sous l'autorité de Cluny. La partie du monument qui subsiste aujourd'hui appartient au XVe siècle. Elle a été restauré depuis peu et abrite le musée du Prieuré ou l'on trouve, en autre, une collection de faïences de Charolles ou encore les œuvres du sculpteur René DAVOINE (1888-1962). le Prieuré est classé site clunisien.
  21. 21. Au second plan de la photo se trouve la Chapelle du prieuré. La chapelle initiale datant du XVe siècle à été détruite courant du XIXe siècle afin de laisser place à un édifice religieux plus adapté aux besoins.
  22. 22. Pont de la Planche
  23. 23. La Maison du Charolais. Au cœur du berceau de la race bovine charolaise, la Maison du Charolais invite le visiteur avec son musée, sa boutique et le restaurant "La Table« à découvrir cet animal et cette viande mondialement connus.
  24. 24. NOUVEAU BLOG Cliquer sur le bandeau ci-dessous

×