28/05/15
Le grand requin blanc, pour remettre
en place de fausses idées a son sujet
Musique : Heart – Dreamboat Annie
28/05/15
Il possède un museau conique assez long. Ses dents, tranchantes comme des lames de rasoir,
sont plates, triangulaires, den...
28/05/15
28/05/15
28/05/15
Le grand requin blanc possède une ouïe et un odorat très sensibles. Il est capable de sentir une
goutte de sang dans plus ...
28/05/15
28/05/15
28/05/15
28/05/15
28/05/15
28/05/15
28/05/15
28/05/15
Son cycle de reproduction est mal connu. On estime que le mâle atteint sa maturité sexuelle à
10 ans. Il est ovovivipare :...
28/05/15
28/05/15
28/05/15
Les attaques de requins sur l'homme sont exceptionnelles. Toutes espèces confondues entre
2000 et 2010, on ne recense pas ...
28/05/15
28/05/15
28/05/15
28/05/15
28/05/15
28/05/15
28/05/15
28/05/15
28/05/15
28/05/15
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le grand-requin-blanc

220 vues

Publié le

LE GRAND REQUIN BLANC

Publié dans : Art & Photos
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
220
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le grand-requin-blanc

  1. 1. 28/05/15 Le grand requin blanc, pour remettre en place de fausses idées a son sujet Musique : Heart – Dreamboat Annie
  2. 2. 28/05/15
  3. 3. Il possède un museau conique assez long. Ses dents, tranchantes comme des lames de rasoir, sont plates, triangulaires, dentelées et peuvent mesurer 76 mm de long en maximum (60 mm dépassant des « gencives »). S'il advient qu'une dent tombe, une autre de la rangée arrière (ses mâchoires sont pourvues de quatre à six rangées), qui est inclinée vers l'intérieur, s'avance vers l'avant de la mâchoire pour prendre sa place. Seules les deux premières rangées sont fonctionnelles. Les mâchoires du grand requin blanc sont impressionnantes. Elles mesurent 90 cm de large pour un spécimen de 6 mètres (il s'agit de la largeur totale, la largeur de la bouche sur un requin vivant de 6 m étant de 60 cm.). Les fentes branchiales, très longues, n'encerclent pas la tête. Elles précèdent les nageoires pectorales falciformes bien développées, ainsi que des fossettes précaudales et de fortes carènes caudales, caractéristiques des Lamnidae. La nageoire caudale est courte, presque symétrique en forme de croissant. Son espérance de vie est évalué entre 23 et 60 ans. Il possède entre 44 et 52 dents. Les fentes branchiales, très longues, n'encerclent pas la tête. Elles précèdent les nageoires pectorales falciformes bien développées, ainsi que des fossettes précaudales et de fortes carènes caudales, caractéristiques des Lamnidae. La nageoire caudale est courte, presque symétrique en forme de croissant. Son espérance de vie est évalué entre 23 et 60 ans. Il possède entre 44 et 52 dents. 28/05/15
  4. 4. 28/05/15
  5. 5. 28/05/15
  6. 6. 28/05/15
  7. 7. Le grand requin blanc possède une ouïe et un odorat très sensibles. Il est capable de sentir une goutte de sang dans plus de 4,6 millions de litres d'eau et d'entendre une proie à 1 km de distance. De plus, sous le museau, des récepteurs sensibles aux champs magnétiques lui permettent de détecter bruits et vibrations de basses fréquences à plusieurs centaines de mètres. Ce sont les ampoules de Lorenzini. Elles lui permettent, entre autres, de détecter des animaux en détresse. Il faut également savoir que le grand expert du grand requin blanc, Andre Hartmann (le premier homme à nager et toucher le grand prédateur hors d'une cage) a découvert qu'en touchant ces ampoules, le requin devient quasiment inoffensif et se laisse dériver pendant quelques secondes le ventre à la surface. Il a aussi une vue supérieure à l'être humain. Bien qu'il ait effectivement une vue supérieure aux hommes, sa vue de près reste néanmoins mauvaise, et c'est pourquoi dans certains cas une proie très proche de lui peut lui échapper, du fait qu'il ne l'aperçoit pas immédiatement. En revanche, sa vue de loin reste excellente et d'une très grande précision Contrairement à d'autres requins le grand requin blanc n'a pas de paupières. C'est pourquoi il roule ses yeux en arrière lors d'une attaque. 28/05/15
  8. 8. 28/05/15
  9. 9. 28/05/15
  10. 10. 28/05/15
  11. 11. 28/05/15
  12. 12. 28/05/15
  13. 13. 28/05/15
  14. 14. 28/05/15
  15. 15. 28/05/15
  16. 16. Son cycle de reproduction est mal connu. On estime que le mâle atteint sa maturité sexuelle à 10 ans. Il est ovovivipare : les œufs se développent et éclosent dans l'utérus de la femelle, avec cannibalisme utérin (comme les autres lamnidés). Le temps de gestation n’est pas encore connu,car jusqu'à maintenant il n'a encore jamais été observé un accouplement de grand requin blanc. il est estimée entre 12 à 18 mois. Les jeunes grands blancs, à la naissance, mesurent entre 1,09 et 1,60 m et sont déjà des prédateurs capables de survivre. Ils se reproduisent au printemps. Son espérance de vie est évaluée entre 23 et 60 ans. Le grand requin blanc se situe au sommet de la chaîne alimentaire dans les océans. Du fait de sa taille, de son métabolisme et de ses capacités physiques exceptionnelles, il n'a que très peu de concurrents, hormis l'orque. Il mange de nombreux animaux, y compris les autres requins, les poissons de grande taille (comme le thon, l'espadon, le tarpon...), les tortues, les dauphins, les mammifères et les oiseaux marins. Les jeunes se nourrissent exclusivement de poissons 28/05/15
  17. 17. 28/05/15
  18. 18. 28/05/15
  19. 19. 28/05/15
  20. 20. Les attaques de requins sur l'homme sont exceptionnelles. Toutes espèces confondues entre 2000 et 2010, on ne recense pas plus de 80 cas par an dans le monde entier, dont moins de cinq mortels en moyenne. Les raisons conduisant à une attaque ne sont pas toutes connues ou bien définies ; le manque de données fait qu'il est délicat d'en déduire des statistiques fiables. Le comportement en milieu naturel des requins est également mal connu (et peu étudié). Néanmoins, le grand requin blanc est le requin le plus souvent impliqué lors des attaques sur l'homme devant le requin tigre et le requin bouledogue. Cela peut s'expliquer par le fait que le territoire de chasse du requin blanc inclut notamment les rivages côtiers où se concentrent les activités humaines (notamment les sports nautiques). Il peut y avoir une confusion entre l'homme et les proies habituelles des requins blancs (phoques ou pinnipèdes) qui induiraient des attaques. Cependant, l'attitude du requin blanc vis-à-vis de l'homme n'est pas particulièrement agressive ou hostile : de nombreux plongeurs ont plongé avec des requins blancs sans que ceux-ci ne manifestent une quelconque hostilité envers eux. Il a été popularisé au cinéma par la tétralogie Les Dents de la mer (titre original : Jaws), dont le premier volet est sorti en salles en 1975. Cette tétralogie a largement contribué à la terreur qu'il inspire dans l'imaginaire collectif, sentiment moyennement justifié au regard des statistiques. Cet imaginaire collectif s'inspire des recherches scientifiques, bien antérieures au cycle, qui ont considéré le grand requin blanc comme une des rares espèces de squales, dangereuses pour l'homme (cinq ou six sur plusieurs centaines) ; si minoritaires soient ces espèces au sein de la famille des squales elles existent 28/05/15
  21. 21. 28/05/15
  22. 22. 28/05/15
  23. 23. 28/05/15
  24. 24. 28/05/15
  25. 25. 28/05/15
  26. 26. 28/05/15
  27. 27. 28/05/15
  28. 28. 28/05/15
  29. 29. 28/05/15
  30. 30. 28/05/15

×