L’arc de triomphe de l’Étoile
souvent appelé simplement l'Arc
de Triomphe, dont la
construction, décidée par
l'empereur Na...
L’ Arc de Triomphe du Carrousel édifié en hommage à la Grande Armée de
Napoléon Bonaparte entre 1807 et 1809, le monument ...
La porte Saint-Denis est un arc de triomphe situé dans l'actuel
10e
arrondissement de Paris et construit en 1672, par l'ar...
La porte Saint-Martin est un monument de Paris, situé à l'emplacement d'une
porte de l'ancienne enceinte de Charles V. Ell...
La porte Noire de Besançon est un
arc de triomphe gallo-romain de
16,56 m (enterré de 1 m par le
nivelage du temps) édifié...
L'arc romain de
Campanus est un
monument funéraire situé à
Aix-les-Bains.
 
Cet arc est situé devant les
thermes Pellegrin...
L'arc de Carpentras
aurait été construit selon
R. Turcan dans les
années 18 ou 19 de l'ère
chrétienne, en hommage
à l'empe...
L'arc antique de Cavaillon est
un vestige d'un édifice romain
non identifié du Ier
siècle de
notre ère. Au Moyen Âge, ce
v...
L'arc antique d’Orange
a probablement été
érigé entre les années
20 et 25, pour
commémorer les
victoires de
Germanicus, mo...
La porte de Mars est un monument romain de Reims, du IIIe
siècle. Elle tient son
nom de la proximité d'un temple dédié à M...
Le Pont Flavien est un antique pont
romain placé sur la voie romaine reliant
Marseille à Arles, dans le prolongement
de la...
L'Arc de
Germanicus est un
arc de l'Antiquité
romaine érigé à
Saintes en l'an 18 ou
19 pour l'empereur
Tibère, son fils
Dr...
La porte du Soleil à
Rochefort, sculptée en
1830 en forme d'arc de
triomphe, cette porte,
décorée côté ville de
trophées m...
Le mausolée de Glanum est un cénotaphe, élevé à la mémoire de
Caïus et Lucius César, petits-fils de l'empereur Auguste. Mo...
La porte de Bourgogne à
Bordeaux est située à l'extrémité
des anciens fossés des Salinières
actuels Cours Victor-Hugo
(anc...
La porte d’Aquitaine de Bordeaux
date du XVIIIe
 siècle.
Elle était à l'origine flanquée de
guichets latéraux qui marquaie...
La porte Guillaume est un
monument de Dijon datant du
XVIIIe
 siècle, érigé à
l'emplacement d'une ancienne
porte du
Moyen ...
La porte de Paris est une des portes des anciens remparts de la ville de
Lille. Reconstruite à la fin du XVIIe
 siècle en ...
Porte de Paris à Lille.
La place Jules-Guesde est une
place des 1er
, 2e
et 3e
arrondissement de Marseille
construite à l'emplacement de la
porte,...
La porte Serpenoise est une porte de
ville située à l’angle de l’avenue
Robert Schuman et de la rue du
Général Gaston Dupu...
L'arc de triomphe de
Montpellier est un monument
érigé en 1691 par Augustin-
Charles d'Aviler, architecte de
la province d...
La porte Désilles de Nancy est érigée sur la place de Luxembourg, dans le
prolongement nord du cours Léopold et de l'espla...
L'arc Héré de Nancy est construit sur l'emplacement de l'ancienne Porte Royale
construite par Louis XIV. Celle-ci est détr...
La porte Ste Catherine de Nancy fut construite en 1761. De style dorique,
l'architecte en est Richard Mique qui bâtit égal...
C'est en 1734 que le duc
Mazarin-Mancini permet la
démolition de plusieurs
portes de la ville à
condition que ses armes
fi...
Arc de l’ Antiquité Romaine érigé à Sainte en l’an 18 ou 19 pour l’empereur
Tibère, son fils Drusus et son neveu et fils a...
Textes et photos pris sur le net .
Février 2016
Musique :Aïda – M.André
Portes et arcs de triomphe de FRANCE
Portes et arcs de triomphe de FRANCE
Portes et arcs de triomphe de FRANCE
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Portes et arcs de triomphe de FRANCE

404 vues

Publié le

PORTES ET ARCS DE TRIOMPHE DE FRANCE

Publié dans : Art & Photos
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
404
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Portes et arcs de triomphe de FRANCE

  1. 1. L’arc de triomphe de l’Étoile souvent appelé simplement l'Arc de Triomphe, dont la construction, décidée par l'empereur Napoléon Ier , débuta en 1806 et s'acheva en 1836 sous Louis-Philippe.Il s'élève au centre de la place Charles-de-Gaulle , dans l'axe et à l’extrémité ouest de l’avenue des Champs-Élysées, à 2,2 kilomètres de la place de la Concorde. Haut de 50 mètres, large de 45 mètres et profond de 22 mètres, il est géré par le Centre des monuments nationaux. La hauteur de la grande voûte est de 29,19 mètres et sa largeur de 14,62 mètres. La petite voûte, mesure 18,68 m de haut et 8,44 m de large Commençons par le Premier d’entre-eux, pour nous Français .
  2. 2. L’ Arc de Triomphe du Carrousel édifié en hommage à la Grande Armée de Napoléon Bonaparte entre 1807 et 1809, le monument est situé devant le palais, sur l'esplanade précédant l'aile des Tuileries (avant qu'elle ne brûle en 1871). Célébrant la victoire de l'armée française à Austerlitz, l'arc de triomphe, dessiné par Charles Percier et Pierre Fontaine, illustre la campagne de 1805 et la capitulation d'Ulm le 20 octobre 1805.
  3. 3. La porte Saint-Denis est un arc de triomphe situé dans l'actuel 10e arrondissement de Paris et construit en 1672, par l'architecte François Blondel, à la gloire de Louis XIV. Elle est située à l'emplacement d'une porte de Paris de l'ancienne enceinte de Charles V. C'est un des monuments les plus représentatifs de l'art officiel de son époque, présenté dans toutes les anthologies
  4. 4. La porte Saint-Martin est un monument de Paris, situé à l'emplacement d'une porte de l'ancienne enceinte de Charles V. Elle fut érigée en 1674 sur ordre de Louis XIV, en l'honneur de ses victoires sur le Rhin et en Franche-Comté par l'architecte Pierre Bullet.
  5. 5. La porte Noire de Besançon est un arc de triomphe gallo-romain de 16,56 m (enterré de 1 m par le nivelage du temps) édifié sous l'empereur romain Marc Aurèle au IIe siècle, à l'origine entièrement décoré de fines sculptures représentant des divinités de la mythologie grecque et romaine et des scènes de combats pour la plupart effacées par le temps. La porte, probablement un des plus beaux monuments de Besançon à l'origine, est aujourd’hui très endommagée.
  6. 6. L'arc romain de Campanus est un monument funéraire situé à Aix-les-Bains.   Cet arc est situé devant les thermes Pellegrini, entre la place des Thermes et la place Maurice Mollard. Il est classé monument historique . L'arc de Campanus a été érigé à Aquea en l'honneur de la famille Campani.
  7. 7. L'arc de Carpentras aurait été construit selon R. Turcan dans les années 18 ou 19 de l'ère chrétienne, en hommage à l'empereur Tibère mais peut-être aussi en souvenir de son père, fondateur de la colonie qui portait son nom . Cet arc aurait servi de porte latérale à la cathédrale primitive, aurait été enclavé dans les cuisines du palais épiscopal, puis aurait fait partie d'un bâtiment affecté au service des prisons départementales.
  8. 8. L'arc antique de Cavaillon est un vestige d'un édifice romain non identifié du Ier siècle de notre ère. Au Moyen Âge, ce vestige fut intégré au palais épiscopal. Le palais épiscopal ayant été vendu en 1793 et détruit dans les décennies qui ont suivi, l'arc fut démonté et transporté sur la place principale de la ville où il se trouve aujourd'hui.
  9. 9. L'arc antique d’Orange a probablement été érigé entre les années 20 et 25, pour commémorer les victoires de Germanicus, mort en 19, et possiblement « restitué » à Tibère en 26/27, selon l'interprétation que l'on donne à la dédicace ajoutée à cette date sur les deux faces du monument. Au Moyen Âge, le monument fut fortifié pour servir de bastion avancé, à l'entrée de la ville
  10. 10. La porte de Mars est un monument romain de Reims, du IIIe siècle. Elle tient son nom de la proximité d'un temple dédié à Mars, dieu romain de la guerre. Ce monument est le plus large arc du Monde romain.
  11. 11. Le Pont Flavien est un antique pont romain placé sur la voie romaine reliant Marseille à Arles, dans le prolongement de la via Aurelia. Il enjambe la Touloubre à l'entrée de Saint-Chamas.
  12. 12. L'Arc de Germanicus est un arc de l'Antiquité romaine érigé à Saintes en l'an 18 ou 19 pour l'empereur Tibère, son fils Drusus et son neveu et fils adoptif Germanicus. Il ne s'agit donc pas d'un arc de triomphe. Sa construction a été financée par un riche et illustre citoyen de Saintes, C. Julius Rufus.Il s'agit d'un arc routier à deux baies initialement bâti à l’arrivée de la voie romaine Lyon-Saintes au niveau du pont romain sur la Charente. Sur proposition de Prosper Mérimée en 1843, l'arc fut déplacé à quinze mètres de son emplacement pour des travaux sur les quais de la Charente. L'arc fut restauré en 1851.
  13. 13. La porte du Soleil à Rochefort, sculptée en 1830 en forme d'arc de triomphe, cette porte, décorée côté ville de trophées marins, marquait l'entrée de l'arsenal.
  14. 14. Le mausolée de Glanum est un cénotaphe, élevé à la mémoire de Caïus et Lucius César, petits-fils de l'empereur Auguste. Monument gallo- romain érigé entre -30 et -20. Situé au sud de Saint-Rémy-de-Provence, en France, à quelques centaines de mètres au nord des fouilles archéologiques de Glanum, son état de conservation exceptionnel (sans doute le mieux conservé au monde) permet d'admirer sa structure complexe et sa riche décoration. Avec l'Arc de Saint- Rémy-de-Provence, voisin de quelques mètres, il forme ce qu'on appelle traditionnellement les « Antiques de Saint- Rémy-de-Provence »
  15. 15. La porte de Bourgogne à Bordeaux est située à l'extrémité des anciens fossés des Salinières actuels Cours Victor-Hugo (ancienne rue des Fossés) à l'emplacement de l'ancienne porte médiévale des Salinières. Elle marque l'entrée officielle de la ville sur l'ancienne route menant à Paris. Tourny souhaitait qu'elle constitue un accompagnement pour la Place Royale (actuelle Place de la Bourse) et la consacra au Prince Monseigneur le Duc de Bourgogne le 24 janvier 1757.
  16. 16. La porte d’Aquitaine de Bordeaux date du XVIIIe  siècle. Elle était à l'origine flanquée de guichets latéraux qui marquaient l’entrée symbolique (et fiscale) en ville, qu'elle perdit en 1902. Elle raccordait la vaste place d’Aquitaine (la Victoire) à une plus petite, côté rue Sainte-Catherine. La rue « Entre-deux-places » reliait – à juste titre –, ces deux places, en longeant le rempart2 . Son nom lui est donné en hommage au Prince Monseigneur le Duc d'Aquitaine.
  17. 17. La porte Guillaume est un monument de Dijon datant du XVIIIe  siècle, érigé à l'emplacement d'une ancienne porte du Moyen Âge. Sur les bases d'une ancienne porte du mur d'enceinte du XIIe  siècle, l'architecte Jean- Philippe Maret fait construire en 1788 ce monument en hommage au prince de Condé, gouverneur de la Bourgogne.
  18. 18. La porte de Paris est une des portes des anciens remparts de la ville de Lille. Reconstruite à la fin du XVIIe  siècle en arc de triomphe pour célébrer les victoires de Louis XIV, elle est parfois considérée comme un chef d'œuvre de l'art militaire. À cet emplacement s'élevait initialement la porte des malades. Le 28 août 1667, après un siège de 10 jours, Louis XIV entre dans la ville par cette porte et reçoit du « Magistrat de Lille » les clefs de la cité. Un an plus tard, au traité d'Aix-la-Chapelle, Lille devient française. Louis XIV témoigne un certain intérêt pour la ville et commande à l'architecte Simon Vollant la construction de la porte de Paris pour remplacer la porte des malades. Elle est édifiée de 1685 à 1692, en mémoire du rattachement de Lille à la France.
  19. 19. Porte de Paris à Lille.
  20. 20. La place Jules-Guesde est une place des 1er , 2e et 3e arrondissement de Marseille construite à l'emplacement de la porte, dans les anciens remparts de la ville, ouvrant sur le chemin d'Aix-en-Provence. Elle est, de ce fait, appelée couramment porte d'Aix. Au centre de la place se dresse un arc de triomphe qui fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 2 septembre 1982.
  21. 21. La porte Serpenoise est une porte de ville située à l’angle de l’avenue Robert Schuman et de la rue du Général Gaston Dupuis dans le quartier de Metz-Centre. Elle reste le témoin symbolique associé à plusieurs événements historiques de la ville de Metz, dont elle a marqué la limite sud du IIIe siècle lors de la construction du rempart romain, jusqu’au début du XXe siècle au moment de la destruction de l’enceinte.
  22. 22. L'arc de triomphe de Montpellier est un monument érigé en 1691 par Augustin- Charles d'Aviler, architecte de la province du Languedoc, sur des dessins effectués par François II d'Orbay. Cette porte est l'entrée obligée du Peyrou, place royale dédiée à la gloire du roi Louis XIV, bienfaiteur de la ville. Elle s'inspire fortement de celle de Saint-Martin à Paris.
  23. 23. La porte Désilles de Nancy est érigée sur la place de Luxembourg, dans le prolongement nord du cours Léopold et de l'esplanade du Souvenir-Français La partie haute de la face intérieure, face au cours Léopold, est ornée de bas-reliefs qui commémorent le traité de Versailles signé en 1783 par Louis XVI. La face extérieure, représente la bataille de Nancy de 1477.
  24. 24. L'arc Héré de Nancy est construit sur l'emplacement de l'ancienne Porte Royale construite par Louis XIV. Celle-ci est détruite en 1752 par Stanislas et les travaux d'édification de l'arc se déroulent de 1753 à 1755. Le thème principal du décor est la guerre et la paix, symbolisées par des branches de laurier et d'olivier, allusions à la Bataille de Fontenoy (1745) et au Traité d'Aix-la-Chapelle (1748).
  25. 25. La porte Ste Catherine de Nancy fut construite en 1761. De style dorique, l'architecte en est Richard Mique qui bâtit également à proximité la caserne Sainte-Catherine. La porte est dédiée à la femme de Stanislas : Catherine Opalinska, mère de la Reine de France Marie Leszczyńska.
  26. 26. C'est en 1734 que le duc Mazarin-Mancini permet la démolition de plusieurs portes de la ville à condition que ses armes figurent sur les nouveaux ouvrages. La ville de Nevers décide de remplacer la porte médiévale des Ardilliers et construit à ses frais de 1742 à 1746 un édifice plus au goût du jour : la Porte de Paris. La Porte de Paris célèbre la victoire de Louis XV à Fontenoy en 1745.
  27. 27. Arc de l’ Antiquité Romaine érigé à Sainte en l’an 18 ou 19 pour l’empereur Tibère, son fils Drusus et son neveu et fils adoptif Germanicus.
  28. 28. Textes et photos pris sur le net . Février 2016 Musique :Aïda – M.André

×