Saint-Valery-sur-Somme, agréable petite cité médiévale,
avec son port de plaisance et son authentique quartier
des marins,...
Saint-Valery-Sur-Somme, située au cœur de la Baie de Somme, « La tête dans les nuages, les pieds dans l’eau » est une char...
L’église Saint Martin.
Son existence est fort ancienne (12ème), en 1475 l’église est entièrement incendiée sous l’ordre du...
La Porte de Nevers (ou « Porte du Bas »).
Datée du 16ème , c’est une construction haute, à pignon pointu en briques, les g...
Au dessus de l’entrée, on peut apercevoir les deux baies qui laissaient le passage des chaînes pour remonter le pont levis...
Les Quais et la Baie de Somme.
La plupart des Quais de Saint-Valery-sur-Somme portent le nom de célèbres Capitaines, qui o...
Actuellement les quais sont aménagés en digue promenade et estacade en bois permettant aux visiteurs une agréable promenad...
Le Courtgain... Quartier des Marins.
C'est un quartier pittoresque de Saint-Valery-sur-Somme, le seul de la Côte d'Opale é...
La tradition veut que tous les habitants, qu'ils soient en résidences secondaire ou locaux, vouent un culte « particulier ...
Mais plus étonnante est l'histoire de la réalisation de la chapelle de Sainte-Thérèse de Lisieux, œuvre d'un fils de pêche...
Calvaire des marins.
Érigé en hommage à ceux-ci, on trouve une ancre décorée de fleurs. Tout en haut d'un piquet en fer, i...
Les Tours Guillaume.
Appelée « Porte du Haut » ou « Porte Jeanne d’Arc » en souvenir de son passage en décembre 1430, c’es...
L’arcade ogivale a été édifiée en 1785 et un pan de courtine subsiste encore. Sur les murs pousse en été un œillet rose ap...
Le 20 décembre 1430, Jeanne d'Arc prisonnière des anglais, venant du Crotoy traversa cette porte pour aller à Rouen où ell...
Chapelle Saint-Valery dite des Marins.
Elle est située sur les hauteurs du Cap Hornu. Sa toute première construction a été...
Saint Valery-sur-Somme-Somme
Saint Valery-sur-Somme-Somme
Saint Valery-sur-Somme-Somme
Saint Valery-sur-Somme-Somme
Saint Valery-sur-Somme-Somme
Saint Valery-sur-Somme-Somme
Saint Valery-sur-Somme-Somme
Saint Valery-sur-Somme-Somme
Saint Valery-sur-Somme-Somme
Saint Valery-sur-Somme-Somme
Saint Valery-sur-Somme-Somme
Saint Valery-sur-Somme-Somme
Saint Valery-sur-Somme-Somme
Saint Valery-sur-Somme-Somme
Saint Valery-sur-Somme-Somme
Saint Valery-sur-Somme-Somme
Saint Valery-sur-Somme-Somme
Saint Valery-sur-Somme-Somme
Saint Valery-sur-Somme-Somme
Saint Valery-sur-Somme-Somme
Saint Valery-sur-Somme-Somme
Saint Valery-sur-Somme-Somme
Saint Valery-sur-Somme-Somme
Saint Valery-sur-Somme-Somme
Saint Valery-sur-Somme-Somme
Saint Valery-sur-Somme-Somme
Saint Valery-sur-Somme-Somme
Saint Valery-sur-Somme-Somme
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Saint Valery-sur-Somme-Somme

387 vues

Publié le

SAINT VALERY SUR SOMME DANS LA SOMME

Publié dans : Art & Photos
2 commentaires
2 j’aime
Statistiques
Remarques
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
387
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
12
Commentaires
2
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Saint Valery-sur-Somme-Somme

  1. 1. Saint-Valery-sur-Somme, agréable petite cité médiévale, avec son port de plaisance et son authentique quartier des marins, domine la baie de Somme du haut de ses trois points de vue remarquables. Des personnages illustres, comme Guillaume le Conquérant en 1066, y ont fait escale, et Jeanne d'Arc, prisonnière des Anglais, a traversé la ville en 1430. GPS : 50.188767, 1.629779
  2. 2. Saint-Valery-Sur-Somme, située au cœur de la Baie de Somme, « La tête dans les nuages, les pieds dans l’eau » est une charmante cité médiévale au passé maritime prestigieux, qui a conservé ses vieilles pierres et surprend le visiteur par sa sérénité et sa beauté. On s’y promène le long des quais et aussi à travers un dédale de ruelles pavées et fleuries.
  3. 3. L’église Saint Martin. Son existence est fort ancienne (12ème), en 1475 l’église est entièrement incendiée sous l’ordre du Roi Louis XI afin que la Ville ne soit pas livrée aux Anglais. Le monument actuel date depuis sa consécration le 23/11/1500. D’allure élégante avec des murs en damier, alternant silex taillés et pierres, composée de 2 nefs identiques, 1 tour massive épaulée de contreforts et une toiture en flèche qui fut remplacée en 1786 par une toiture pyramidale. Elle subit quelques vandalismes, notamment pour le mobilier lors de la révolution : tableaux brûlés, cloches fondues…
  4. 4. La Porte de Nevers (ou « Porte du Bas »). Datée du 16ème , c’est une construction haute, à pignon pointu en briques, les grés et les galets à sa base sont d’origine plus ancienne. Les fenêtres d’appartement, occupé par l’actuel presbytère, était l’ancien corps de garde.
  5. 5. Au dessus de l’entrée, on peut apercevoir les deux baies qui laissaient le passage des chaînes pour remonter le pont levis. Au dessus, subsiste un blason portant les armes du Duc de Gonzague-Nevers, surmonté de la devise « fides »qui fut longtemps celle de la Ville, en souvenir de la participation de la milice communale à la bataille de Bouvines (1214).
  6. 6. Les Quais et la Baie de Somme. La plupart des Quais de Saint-Valery-sur-Somme portent le nom de célèbres Capitaines, qui ont servi sur des navires de guerre à la Révolution ou sous Napoléon : Lejoille, Blavet, Perrée… Ils sont bordés par de luxueuses demeures du 19ème qui appartenaient à plus de 80 familles d’armateurs et de Capitaines de Saint-Valery-sur-Somme.
  7. 7. Actuellement les quais sont aménagés en digue promenade et estacade en bois permettant aux visiteurs une agréable promenade tout en admirant le superbe panorama de la Baie de Somme. Avec un peu de chance, on peut apercevoir le long du chenal à marée montante ou descendante, le phoque veau marin montrant hors de l’eau sa moustache.
  8. 8. Le Courtgain... Quartier des Marins. C'est un quartier pittoresque de Saint-Valery-sur-Somme, le seul de la Côte d'Opale épargné par la dernière guerre. L'origine du mot « Courtgain » signifiant "petits gains", se rapporte aux modestes salaires des anciens marins pêcheurs qui s'embarquaient sur leur « sauterellier », petite barque à voile, le temps d'une marée. Les femmes des marins guettaient du haut du « calvaire », point culminant du quartier, le retour d'une pêche qu'elles espéraient fructueuse afin de vendre un peu de poissons au porte à porte à l'aide d'une petite charrette appelée « baladeuse ». L’habitat d'origine ancienne (la plupart des maisons datant du 19ème siècle) est « typiquement Picard » car la brique prédomine, avec des toitures en ardoises. Il est très coloré par tradition du fait que les marins repeignaient chaque année leur bateau et les surplus de peinture égayaient les devantures.
  9. 9. La tradition veut que tous les habitants, qu'ils soient en résidences secondaire ou locaux, vouent un culte « particulier » à faire perdurer l'âme du Courtgain, grâce à l'entretien et la décoration des façades, au fleurissement des rues, à l'entretien du calvaire et des oratoires dédiés à la Madone des Roches (Sainte Patronne des Marins Pêcheurs), à Sainte Thérèse mais aussi à l'organisation de la fête de la mer.
  10. 10. Mais plus étonnante est l'histoire de la réalisation de la chapelle de Sainte-Thérèse de Lisieux, œuvre d'un fils de pêcheur après une guérison salutaire alors que la médecine était impuissante. Une histoire qui mérite d'être connue tant la foi était grande chez les marins et dans leur famille. Plus d’infos
  11. 11. Calvaire des marins. Érigé en hommage à ceux-ci, on trouve une ancre décorée de fleurs. Tout en haut d'un piquet en fer, il y a la direction des vents. Le calvaire a été restauré en 1991 par Pèlerin magazine. À côté, il y a un oratoire dédié à la gloire de Dieu et de Marie.
  12. 12. Les Tours Guillaume. Appelée « Porte du Haut » ou « Porte Jeanne d’Arc » en souvenir de son passage en décembre 1430, c’est un des vestiges les plus anciens de la Ville. Les tours, datées du 11ème , existent déjà lors de l’escale forcée de la flotte de Guillaume de Normandie en 1066. L’ensemble était constitué de deux tours rondes massives, avec consoles et mâchicoulis, deux corps de bâtiments avec un étage et des souterrains qui servaient de corps de garde et de prisons, un pont levis disparu en 1614, et des ouvrages de défense avancés aujourd’hui disparus.
  13. 13. L’arcade ogivale a été édifiée en 1785 et un pan de courtine subsiste encore. Sur les murs pousse en été un œillet rose appelé « l’œillet des croisades ».
  14. 14. Le 20 décembre 1430, Jeanne d'Arc prisonnière des anglais, venant du Crotoy traversa cette porte pour aller à Rouen où elle sera brûlée.
  15. 15. Chapelle Saint-Valery dite des Marins. Elle est située sur les hauteurs du Cap Hornu. Sa toute première construction a été réalisée en 628 à l'emplacement de la sépulture de Valery, apôtre du Vimeu. Elle fut remplacée en 1878 par une nouvelle chapelle d’un style néo-gothique, respectant la tradition des murs en damiers, avec une alternance des calcaires et des silex taillés. Le sanctuaire a totalement été rénové en 2013 sous l'égide du Patrimoine de France. Saint Fiacre, patron des jardiniers et gens de culture, y est également célébré.

×