Le Rann de Kutch est un marais salé saisonnier du Nord-Ouest de l’Inde, dans le districtde Kutch et de l’état du Gujarat, ...
Au cœur de la principale région indienne productricede sel, en plein désert, des milliers defamilles, enfants compris, con...
Depuis des siècles, lesfamilles indiennes de larégion, se transmettent parhéritage, ces milliers debassins où se dépose ce...
A Little Rann of Kutch, dans un désert de terre brunâtre, un centresalin emploie environ 200.000 personnes qui travaillent...
Pola Degama et sa femme récoltent le produitcristallin dans le désert du Gujarat depuis leurenfance, en creusant des puits...
"Parce que nous travaillons à la            récolte du sel nos pieds            sinfectent et absorbent le sel.           ...
Même après leur mort, lamalédiction de cet or blanccontinue de les poursuivre: lesmains et les pieds descadavres sont diff...
Les bas salaires laissent peu de chances aux enfantsdes ouvriers pour échapper au cycle de la pauvretéet aux problèmes de ...
"Quel est notre avenir ? Ma situation est lamême que celle de mon père et mes enfantsauront la même que la mienne", lâche ...
"Nous produisons le plus important ingrédient alimentaire mais onne fait jamais attention à nous. La pauvreté est notredes...
La malédiction des forçats du sel, en inde
La malédiction des forçats du sel, en inde
La malédiction des forçats du sel, en inde
La malédiction des forçats du sel, en inde
La malédiction des forçats du sel, en inde
La malédiction des forçats du sel, en inde
La malédiction des forçats du sel, en inde
La malédiction des forçats du sel, en inde
La malédiction des forçats du sel, en inde
La malédiction des forçats du sel, en inde
La malédiction des forçats du sel, en inde
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La malédiction des forçats du sel, en inde

555 vues

Publié le

Publié dans : Voyages
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
555
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La malédiction des forçats du sel, en inde

  1. 1. Le Rann de Kutch est un marais salé saisonnier du Nord-Ouest de l’Inde, dans le districtde Kutch et de l’état du Gujarat, et du Sud-Est du Pakistan, dans la province du Sind.C’est un immense désert de sel à perte de vue en direction de la frontièrepakistanaise.Lors de la mousson, l’eau envahit le marais, entourant entièrement le restedu district de Kutch qui forme alors une île temporairement séparée du reste de l’Inde. le sel de la sueur à Little
  2. 2. Au cœur de la principale région indienne productricede sel, en plein désert, des milliers defamilles, enfants compris, continuent de récolter lesel selon des techniques ancestrales au mépris deleur santé.
  3. 3. Depuis des siècles, lesfamilles indiennes de larégion, se transmettent parhéritage, ces milliers debassins où se dépose ce biensi précieux quest le selgemme. 20 kg sur la tête
  4. 4. A Little Rann of Kutch, dans un désert de terre brunâtre, un centresalin emploie environ 200.000 personnes qui travaillent nu-piedsdans des conditions extrêmes, exposées des heures au soleil et auxdangers du métier. Le sol est d’un blanc éclatant, avec par endroitune mince couche d’eau sur le dessus, le rendant très éblouissant.
  5. 5. Pola Degama et sa femme récoltent le produitcristallin dans le désert du Gujarat depuis leurenfance, en creusant des puits salants pour fairemonter leau de la saumure à la surface quilaissera une fine pellicule blanchâtre aprèsévaporation.
  6. 6. "Parce que nous travaillons à la récolte du sel nos pieds sinfectent et absorbent le sel. Personne ne peut vivre au-delà de 50 ou 60 ans", affirme Pola Degama. 50 ans, près de sa cabane où sont alignés plusieurs pains de sel.Paludiers
  7. 7. Même après leur mort, lamalédiction de cet or blanccontinue de les poursuivre: lesmains et les pieds descadavres sont difficiles à fairebrûler pendant la crémationrituelle parce que leursmembres contiennent trop desel. Porteuse de sel et le paludier
  8. 8. Les bas salaires laissent peu de chances aux enfantsdes ouvriers pour échapper au cycle de la pauvretéet aux problèmes de santé. Chaque année, laplupart dentre eux quitte leur village doctobre àjuin pour aller vivre sur cette terre aride de LittleRann of Kutch.
  9. 9. "Quel est notre avenir ? Ma situation est lamême que celle de mon père et mes enfantsauront la même que la mienne", lâche PolaDegama. Des courtiers locaux viennent acheterleur production, utilisée pour lindustriealimentaire, environ 50 centimes de dollarspour 100 kg alors quun sel de meilleure qualitépeut se vendre jusquà six dollars les 100 kg.
  10. 10. "Nous produisons le plus important ingrédient alimentaire mais onne fait jamais attention à nous. La pauvreté est notredestin", résume un autre ouvrier, Daya Ranto, âgé de 48 ans et pèrede trois enfants.

×