La lecture et ses troubles F. Delteil 5 déc 2013

829 vues

Publié le

Intervention de Françoise Delteil autour des troubles de l'apprentissage (dyslexie, dyspraxie, dyscalculie, dysphasie...) dans le cadre de la journée "Les troubles de l'apprentissage" du 05 décembre 2013 organisée par la Bibliothèque départementale de l'Essonne.

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
829
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
59
Actions
Partages
0
Téléchargements
11
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La lecture et ses troubles F. Delteil 5 déc 2013

  1. 1. La lecture et ses troubles Dr Florence Delteil Centre de Référence des Troubles des Apprentissages Pôle Neurosciences – Tête et Cou CHU Bicêtre - AP-HP
  2. 2. Lecture • La lecture n’est pas un acte naturel • Nécessite un apprentissage • Idem pour l’écriture
  3. 3. ramitépraton
  4. 4. chrysanthèmes
  5. 5. Comment apprend-on à lire ? • Acquisition : 3 stades pour Frith (1985) – Stade logographique : maternelle (prénom) Identification des mots par indices visuoperceptifs Si erreurs, visuelles Ne permet pas d’identifier des mots nouveaux
  6. 6. Comment apprend-on à lire ? – Stade alphabétique : CP-CE1 Assemblage Identification par conversion graphophonémique Lecture mots réguliers et logatomes (mati) Permet découverte de mots nouveaux Si erreurs, phonologiques : confusion sons : gâ / teau ca / deau
  7. 7. Comment apprend-on à lire ? • Stade orthographique : Adressage Identification par syllabes ou morphèmes Permet un accès direct au lexique donc une reconnaissance rapide  lecture habile Permet de lire les mots irréguliers : femme, tabac Erreurs : mots visuellement proches : magicien / magasin
  8. 8. picrado École Assemblage Adressage Segmentation Conversion Mémoire assemblage Visuo sémantique pi/cra/do Lexique orthographique Lexique phonologique
  9. 9. Lien entre LO et LE • Perception de la parole et conscience phonologique indispensables pour la mise en place de la voie d ’assemblage • Capacités métaphonologiques – Conscience syllabique : vers 4-5 ans – Conscience phonémique : s’acquiert avec la lecture • Absentes chez enfants ayant un trouble sévère du langage oral
  10. 10. Difficultés d’apprentissage de la lecture • Tout problème d’apprentissage de la lecture n’est pas une dyslexie : – 15 à 20 % d’échec scolaire – 3 à 7 % de dyslexiques • Repérage possible fin CP, CE1
  11. 11. Difficultés d’apprentissage de la lecture • Plusieurs causes possibles : – – – – – Problème neurosensoriel : audition, vue Problème psychologique Déficience cognitive Carence pédagogique Dyslexie – dysorthographie ou TSLE
  12. 12. Difficultés d’apprentissage de la lecture IMPORTANCE DU DIAGNOSTIC CAR LA PRISE EN CHARGE ET L’ORIENTATION SCOLAIRE VONT EN DEPENDRE : – Retard mental : DIMINUER EXIGENCES – Trouble psychologique : SUIVI PSY et temporiser – Trouble spécifique : REEDUCATION +++ et maintenir scolarité normale mais avec des adaptations
  13. 13. Les troubles spécifiques des apprentissages • Difficultés d’apprentissage malgré l’absence de : – – – – Retard mental Trouble psychopathologique grave (TED) Carence pédagogique Trouble neurosensoriel ou neurologique • TSLO, TSLE, dyspraxie, dyscalculie, TDA/H • Polémique sur l’origine de ces troubles: psychologique, neurologique, socio-culturelle
  14. 14. D’où ça vient ? • TSLO et TSLE : trouble neurologique avec composante génétique et facteurs environnementaux (hémisphère gauche) – Pathologies familiales (40% de risque de DL si parent DL) – Arguments génétiques (chromosomes 1, 2, 6, 15 et 18 et d’autres) – Arguments anatomiques (hétérotopies, absence asymétrie planum temporale) – Arguments imagerie fonctionnelle
  15. 15. TSLE • Prévalence : 3 à 7 % dont 1% de formes sévères • Facteurs de risque : – Antécédents familiaux – Trouble du langage oral : • Retard LO : 25 % TSLE • Dysphasie ou trouble sévère du LO : 90 % TSLE • L’origine serait un trouble phonologique
  16. 16. TSLE • Trouble d’apprentissage de la lecture (dyslexie) et de l’écriture (dysorthographie) • Spécifique (pas de retard mental, trouble psychopathologique grave, trouble neurosensoriel (vue et audition), carence pédagogique) • Significatif : décalage d’au moins 18 mois à 2 ans de l’âge de lecture / âge chronologique ou un score < - 2 ET ou DS avec test étalonné.
  17. 17. Dyslexie phonologique • Voie d’assemblage non efficiente • Travailler la conscience phonologique • Monter la voie d’assemblage avec divers outils ( gestes Borel, imprégnation syllabique) • Lecture ET transcription • De façon quotidienne (au moins 3x/sem) • Pédagogie et rééducation
  18. 18. Pas UNE mais DES dyslexies • • • • Dyslexie phonologique : la plus fréquente Dyslexie de surface Dyslexie visuo-attentionnelle ETC… • Trouble différent donc rééducation différente
  19. 19. picrado École Assemblage Adressage Segmentation Conversion Mémoire assemblage Visuo sémantique pi/cra/do Lexique orthographique Lexique phonologique
  20. 20. Dyslexie de surface • Voie d’assemblage souvent présente mais imparfaite • Stock orthographique déficitaire : lecture lente et pas d’orthographe lexicale • Monter le stock lexical : épellation, apprentissage de liste de mots • Rééducation 3x/sem, pédagogie
  21. 21. Dyslexie visuo-attentionnelle • Pas d’adressage • Exercices de repérage visuel : mots intrus • Exercices de reconnaissance de mots : lecture flash
  22. 22. Conduite à tenir face à un trouble du langage écrit • • • • • Vérifier vue et audition ATCD : TLO, famille Évaluer contact, comportement Efficience intellectuelle (QI) Niveau en maths mais trouble spécifique associé possible (nom des nombres, tables de X, problèmes) • Bilan orthophonique étalonné : niveau de lecture, stratégies, niveau d’orthographe mais faire aussi bilan du LO, mémoire auditivo-verbale
  23. 23. CAT face à TSLE • Rééducation orthophonique au moins 2 voire 3X/sem si trouble sévère (enfant non lecteur) • Réévaluer l’effet des PEC +++ : – diagnostic ? si pas de progrès – Rééducation non adaptée • Avis centre de référence si trouble complexe ou sévère
  24. 24. CAT face à TSLE • Rechercher troubles associés : – – – – – Psychologique Logico-mathématique Trouble déficitaire de l’attention/hyperactivité Dyspraxie Orthoptiques • Nécessitant éventuellement un suivi • Trouble de la mémoire de travail auditivo-verbale très invalidant pour apprentissages : tables X, conjugaison, poésies
  25. 25. Que faire face à un enfant en difficulté avec le langage écrit ? • • • • Est-il en difficulté ailleurs (maths) ? Problèmes de comportement ? Rencontrer la famille Mettre en place une aide individualisée (RASED) dès le CP • Signaler l’enfant au médecin et/ou au psychologue scolaires si difficultés globales ou comportementales
  26. 26. Que faire face à un enfant en difficulté avec le langage écrit ? • RASED => progrès : OK • Si pas de progrès, adresser chez l’orthophoniste dès le milieu du CP, avant si TLO ou antécédents familiaux de TLO ou TLE • Adresser au psychologue scolaire si non fait avant pour évaluation psychométrique • Équipes éducatives, PAI ou PPS avec MDPH • Adresser à un centre de référence si pas d’évolution
  27. 27. Dyslexie : Conduite à tenir • AMELIORER – En petit groupe homogène (RASED) – Bases de la lecture : gestes Borel, méthode syllabique, lentement, supports aérés – L’orthographe : peu de mots à la fois – En lien avec l’orthophoniste (cahier de liaison) – Épellation, étiquettes, moyens mnémotechniques, étymologie
  28. 28. Adaptations scolaires • CONTOURNER : – – – – Évaluations orales Lire les énoncés à l’oral 1/3 temps supplémentaire Ne pas tenir compte des fautes d’orthographe dans les autres matières que le français et être indulgent dans cette matière – Dictées courtes : 2 à 3 phrases, notation encourageante
  29. 29. Adaptations scolaires – Donner un support écrit des cours – Donner tables de multiplication, réduire poésies, nombre de mots à apprendre – Vérifier prise de note des devoirs – Indulgence pour anglais, privilégier oral – Préférer l ’allemand, l’espagnol, l’italien – Moyens palliatifs surtout au collège : ordinateur, logiciels de dictée vocale et retour vocal
  30. 30. Conduite à tenir • Enfant devant, proche de l’enseignant • Maintenir le goût d’apprendre • Expliquer les adaptations : handicap qui se voit ou qui ne se voit pas • N’apprennent pas à lire « en lisant », à écrire « en copiant ». • Classes spécialisées : CLIS, 6ème ULIS en lien avec SESSAD dans l’idéal. • Tiers-temps possible pour examens.
  31. 31. Evolution • La dyslexie ne guérit pas et ne disparait pas • Peut être compensée en lecture mais souvent lente • Dysorthographie persiste • Troubles de mémoire aussi • Besoin de travailler 2 fois plus pour résultats décevants si pas d’adaptation • Grande souffrance, mauvaise estime de soi

×