Politique départementale en faveur des personnes âgées
Plan d’intervention       Introduction       Le schéma départemental en faveur des personnes        âgées 2011-2016    ...
POLITIQUE DEPARTEMENTALE   La politique en faveur des personnes âgées    est une des compétences majeures du    Conseil g...
Cette politique a pour objectifs :• de favoriser le maintien à domicile• d’assurer l’hébergement• de garantir la qualité d...
SCHEMA DEPARTEMENTAL ENFAVEUR DESPERSONNES AGEES(2011-2016)
Une démarche participativePlus de 1000 essonniens et essonniennes ont pu s’exprimer :       • 500 personnes âgées de plus ...
Un schéma volontaire animé par trois principes :- Le schéma de la prévention du vieillissement et non pas celuiuniquement ...
Structure du schéma : Trois axes :     – Contribuer au bien vivre     – Valoriser la personne âgée dans la Cité     – Ass...
LES ORIENTATIONSDU SCHEMA
AXE n°1Contribuer au bien vivre     6 orientations       21 actions
Contribuer au bien vivre• Accompagner la personne âgée au long de son parcoursrésidentielEx : Étudier la possibilité de ra...
Contribuer au bien vivre• Prévenir les risques liés à l’âgeEx : - Éditer une plaquette d’information sur la dénutrition   ...
AXE n°2Valoriser la personne âgée dans la cité            3 orientations              11 actions
Valoriser la personne âgée dans la Cité• Lutter contre les facteurs d’exclusion ou de discriminationdes personnes âgéesEx ...
Valoriser la personne âgée dans la Cité• Promouvoir et valoriser les métiers de l’aide à domicileEx : - Éditer une brochur...
AXE n°3Associer les acteurs institutionnels locaux et optimiser l’action des          professionnels          2 orientatio...
Associer les acteurs institutionnels locaux (communes, CCAS,           EPCI) et optimiser l’action des professionnels• Fac...
Actions en faveur des Personnes Agées                MAINTIEN à DOMICILE−   L’APA : 12367 bénéficiaires au 31/12/2011 dont...
Aide sociale extra légale :Aide à la mobilitéTéléassistance
Actions en faveur des Personnes Agées           ACCUEIL EN ETABLISSEMENTS                 OU EN FAMILLE −   Médicalisation...
LA MALADIE D’ALZHEIMER    La DPAH participe à la Création de places    d’accueil spécialisés :-   Le département dispose d...
Lutte contre la maltraitanceEn partenariat avec l’ETATS’adresse aux deux publics : PA et PHConcerne la maltraitance au dom...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Politique départementale en faveur des personnes âgées - Conseil général de l'Essonne

3 304 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 304
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
15
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Politique départementale en faveur des personnes âgées - Conseil général de l'Essonne

  1. 1. Politique départementale en faveur des personnes âgées
  2. 2. Plan d’intervention  Introduction  Le schéma départemental en faveur des personnes âgées 2011-2016  Les actions menées en faveur des personnes âgées  Points particuliers • la maltraitance • la maladie d’Alzheimer
  3. 3. POLITIQUE DEPARTEMENTALE La politique en faveur des personnes âgées est une des compétences majeures du Conseil général. Elle est exercée dans le cadre de la loi et dans la cadre des politiques sociales décidées par l’Assemblée départementale
  4. 4. Cette politique a pour objectifs :• de favoriser le maintien à domicile• d’assurer l’hébergement• de garantir la qualité de la prise en charge des personnes accueillies en établissements sociaux et médico-sociaux.
  5. 5. SCHEMA DEPARTEMENTAL ENFAVEUR DESPERSONNES AGEES(2011-2016)
  6. 6. Une démarche participativePlus de 1000 essonniens et essonniennes ont pu s’exprimer : • 500 personnes âgées de plus de 50 ans contactées par sondage • 850 personnes ont participé aux 6 rencontres du « Bien Vieillir en Essonne » dans les communes de Quincy-sous-Sénart, Athis-Mons, Brétigny-sur-Orge, Etréchy, Massy et Evry.
  7. 7. Un schéma volontaire animé par trois principes :- Le schéma de la prévention du vieillissement et non pas celuiuniquement de la prise en charge de la dépendance.- L’ensemble des actions/politiques du Conseil général doit intégrer laquestion de la prise en charge des seniors (politique sportive,culturelle, des déplacements…).- La déclinaison du schéma à travers des « contrats locaux du bienvieillir » : garantie d’une réponse coordonnée et de proximité auxbesoins des personnes âgées essonniennes .
  8. 8. Structure du schéma : Trois axes : – Contribuer au bien vivre – Valoriser la personne âgée dans la Cité – Associer les acteurs institutionnels locaux et optimiser l’action des professionnels onze orientations conjoncturelles trente huit actions
  9. 9. LES ORIENTATIONSDU SCHEMA
  10. 10. AXE n°1Contribuer au bien vivre 6 orientations 21 actions
  11. 11. Contribuer au bien vivre• Accompagner la personne âgée au long de son parcoursrésidentielEx : Étudier la possibilité de rapprocher la demande de logementsde certains publics (étudiants, jeunes travailleurs, jeunes enformation) avec l’offre potentielle d’accueil chez une personne âgéeisolée.• Accompagner et soutenir les aidants naturelsEx : Favoriser la création d’un lieu ressources d’information et desoutien aux aidants familiaux (porteur associatif : types cafésmémoires).• Renforcer l’accès à l’information
  12. 12. Contribuer au bien vivre• Prévenir les risques liés à l’âgeEx : - Éditer une plaquette d’information sur la dénutrition - Relancer une campagne d’information/communication grand public sur la prévention de la maltraitance• Adapter l’offre de prise en charge en établissement• Prendre en compte les spécificités des populations immigréesvieillissantes
  13. 13. AXE n°2Valoriser la personne âgée dans la cité 3 orientations 11 actions
  14. 14. Valoriser la personne âgée dans la Cité• Lutter contre les facteurs d’exclusion ou de discriminationdes personnes âgéesEx : - Adapter les transports aux besoins des personnes âgées - Actions de formation aux Nouvelles technologies d’information et de communication (NTIC) en lien avec les collèges.• Favoriser la prise de parole par la personne âgéeEx : - Valoriser le rôle des conseils de la vie sociale - Promouvoir l’action du CODERPA
  15. 15. Valoriser la personne âgée dans la Cité• Promouvoir et valoriser les métiers de l’aide à domicileEx : - Éditer une brochure sur les métiers de l’aide à domicile - Promouvoir la formation des professionnels de l’aide à domicile
  16. 16. AXE n°3Associer les acteurs institutionnels locaux et optimiser l’action des professionnels 2 orientations 5 actions
  17. 17. Associer les acteurs institutionnels locaux (communes, CCAS, EPCI) et optimiser l’action des professionnels• Faciliter la coordination et la mise en réseau des intervenantsauprès des personnes âgéesEx : - Mise en place sur chaque territoire d’une coordination localepour l’autonomie (CLA) chargée notamment de la coordination desactions de tous les acteurs locaux (CCAS, SAAD, Libéraux) /création de 4 MAIA.• Associer les communes et leurs regroupements à la mise enœuvre des orientations du schéma 2011/2016 pour lespersonnes âgées par la conclusion de « contrats locaux dubien vieillir »Ex : - Conclure avec le plus grand nombre de communes oud’intercommunalités des « contrats locaux du bien vieillir »
  18. 18. Actions en faveur des Personnes Agées MAINTIEN à DOMICILE− L’APA : 12367 bénéficiaires au 31/12/2011 dont 7091 APA à domicile et 5276 personnes en établissements.− Frais de repas− Aide ménagère− SAAD : 20 services sont autorisés au 31/12/2011− Aide à la Mobilité− TéléassistanceCoût du maintien à domicile, hors transport et téléassistance : 57 774 064€
  19. 19. Aide sociale extra légale :Aide à la mobilitéTéléassistance
  20. 20. Actions en faveur des Personnes Agées ACCUEIL EN ETABLISSEMENTS OU EN FAMILLE − Médicalisation des structures d’accueil : 100% − Places d’accueil : 12 407places − Accueil familial : 60 familles agrééesFrais d’hébergement des personnes âgées :27 097 074 €
  21. 21. LA MALADIE D’ALZHEIMER La DPAH participe à la Création de places d’accueil spécialisés :- Le département dispose de 594 places en EHPAD réservées aux personnes atteintes de la maladie d’ALZHEIMER- Au 31 décembre 2011, 227 places d‘accueil de jour spécialisés dans l’accueil des personnes souffrant d’ALZHEIMER.- Allocation d’accueil de jour : accordée aux PA sous condition de ressources bénéficiaires de l’APA lorsque cette prestation ne permet pas de financer la prise en charge.
  22. 22. Lutte contre la maltraitanceEn partenariat avec l’ETATS’adresse aux deux publics : PA et PHConcerne la maltraitance au domicile et la maltraitance enétablissementMaltraitance en établissement :En 2011, 69 plaintes ont été examinéesMaltraitance au domicile : 164 signalements ont été reçusPour plus de renseignements :www.essonne.fr santé social PAlutte contre la maltraitance.

×