2nd SEMESTRE




            Perspectives 2010 - 2                   nd
                                                  ...
Perspectives 2010


P
      our cette 18ème édition du baromètre Perspectives, en collaboration exceptionnelle
      avec ...
Sommaire


   Introduction

   Méthodologie                                                           p. 4

   Partie 1 : ...
Méthodologie

      Principe
Cette 18ème édition du baromètre Perspectives a été réalisée en
collaboration avec l’institut...
Perspectives 2010
                                2nd semestre




       1
                          L’activité
         ...
L’activité et l’emploi dans les TPE-PME




1
    N       iveau d’activité : les prémices d’une reprise

Près d’un quart d...
L’activité et l’emploi dans les TPE-PME
    1


                                                       Ensemble TPE-PME

D...
L’activité et l’emploi dans les TPE-PME




1
    E      mploi : les TPE-PME restent prudentes

Près d’une entreprise sur ...
L’activité et l’emploi dans les TPE-PME
    1




PME : plus de 70 % des intentions d’embauche en contrats temporaires

Le...
L’activité et l’emploi dans les TPE-PME
 1                                                      Ensemble TPE-PME

        ...
L’activité et l’emploi dans les TPE-PME
 1



Des difficultés de recrutement

Pour	73	%	des	dirigeants	et	RRH,	le	manque	de...
Perspectives 2010
                                 2nd semestre




         2
                            Les pratiques
 ...
Les pratiques de formation dans les TPE-PME




2
     D       emande de formation : un intérêt toujours marqué

Augmentat...
Les pratiques de formation dans les TPE-PME




2
    B      esoin de compétences dans l’entreprise

Les entreprises capit...
Les pratiques de formation dans les TPE-PME
      2




Pour plus de la moitié des entreprises (56 %), le manque de temps ...
Les pratiques de formation dans les TPE-PME
    2




Le recrutement de personnel opérationnel : la meilleure réponse aux ...
Perspectives 2010
                                 2nd semestre




         3
                            Cahier spécial
...
Crise économique




3
    L    es TPE-PME face à la crise

Les entreprises sont encore dans la crise, malgré des signes e...
Crise économique
    3




                                                     Situation économique par secteur

        ...
Climat social




3
    C       limat social dans les TPE-PME

Un climat social jugé globalement satisfaisant par les diri...
Réforme de la formation professionnelle




3
                                                    Ensemble TPE-PME




   ...
Réforme de la formation professionnelle
    3




Près de trois dirigeants et RRH sur dix (28 %) connaissent la Préparatio...
Réforme de la formation professionnelle
                                                        Ensemble TPE-PME
    3
   ...
Réforme de la formation professionnelle
    3




Un quart des dirigeants et RRH souhaite être accompagné par leur OPCA da...
Votre conseiller Emploi-Formation professionnelle, partout en France


                             24 AGEFOS PME réGIONAL...
Copyright : AGEFOS PME juin 2010 - Crédit photo : AGEFOS PME, SXC, ECF, FFPV, PYC Edition, Y. Ronzier




                ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

18ème édition du baromètre annuel Perspectives avec l’institut Ipsos et AGEFOS PME 06.10

1 551 vues

Publié le

L’étude analyse les prévisions d’un échantillon représentatif de 500 TPE-PME en termes d’activité, d’emploi et de formation professionnelle. Elle est complétée par un cahier spécial qui traite, ce semestre, de la crise économique et de la réforme de la formation professionnelle.

Publié dans : Formation, Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 551
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
21
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

18ème édition du baromètre annuel Perspectives avec l’institut Ipsos et AGEFOS PME 06.10

  1. 1. 2nd SEMESTRE Perspectives 2010 - 2 nd semestre Emploi et formation dans les TPE-PME Cahier spécial Les TPE-PME face à la crise La réforme de la formation en collaboration avec juin 2010
  2. 2. Perspectives 2010 P our cette 18ème édition du baromètre Perspectives, en collaboration exceptionnelle avec Planète PME 2010, le congrès des patrons de PME, l’étude AGEFOS PME connaît une nouvelle évolution importante en devenant semestrielle. Déjà en 2002, le baromètre élargissait son périmètre en prenant en compte les TPE (entreprises de moins de 10 salariés). Aujourd’hui, pour être au plus près des entreprises et de leurs salariés, AGEFOS PME offre un nouvel élan à l’étude Perspectives qui existe depuis 1992. Le contexte particulièrement riche a convaincu AGEFOS PME de réaliser deux baromètres par an. En effet, les évolutions du paysage économique, la nouvelle loi relative à la formation professionnelle continue et le rôle grandissant d’AGEFOS PME dans les dispositifs liés à l’emploi confirment l’intérêt pour un baromètre plus accessible et en prise directe avec l’actualité à travers son cahier spécial. Interroger les dirigeants et responsables de TPE-PME de manière plus régulière permet donc au baromètre Perspectives d’être plus pertinent et de devenir une publication de référence pour les experts de l’emploi et de la formation en France. Cette volonté correspond également à la démarche de prospective sur les métiers et les pratiques de formation que souhaite poursuivre et développer le réseau AGEFOS PME. Nous remercions chaleureusement les 500 dirigeants et responsables des ressources Humaines qui ont participé à cette enquête AGEFOS PME – Ipsos. AGEFOS PME - PErSPEctivES 2010 - 2nd SEMEStrE
  3. 3. Sommaire Introduction Méthodologie p. 4 Partie 1 : L’activité et l’emploi dans les TPE-PME p. 5 Partie 2 : Les pratiques de formation dans les TPE-PME p. 12 Partie 3 : Cahier spécial - Les TPE-PME face à la crise p. 17 Cahier spécial - La réforme de la formation p. 21 Le réseau AGEFOS PME p. 25 Perspectives 2010 - 2nd semestre AGEFOS PME - PErSPEctivES 2010 - 2nd SEMEStrE 3
  4. 4. Méthodologie Principe Cette 18ème édition du baromètre Perspectives a été réalisée en collaboration avec l’institut Ipsos auprès d’entreprises dont la taille est comprise entre 1 et 499 salariés. Comme chaque année, deux points principaux sont abordés : • l’activité des TPE-PME • l’actualité de la formation Pour le 2nd semestre, le cahier spécial se focalise sur la perception qu’ont les TPE-PME de : • la crise économique, • la réforme de la formation professionnelle du 24 novembre 2009. Nouveauté 2010 Pour être au plus près de la « vie des entreprises », le baromètre Perspectives devient semestriel. Ainsi, les dirigeants de TPE-PME seront interrogés en mai et en novembre de chaque année. Recueil de l’information L’enquête a été menée entre le 3 et le 10 mai 2010. Ipsos a recueilli l’information par téléphone, auprès de 500 dirigeants et Responsables des Ressources Humaines. échantillon L’échantillon d’entreprises interrogées a été structuré selon la méthode des quotas et raisonné en respectant une stratification sur trois variables : • Le secteur géographique (Île-de-France et Province) • Le secteur d’activité (industrie, construction, commerce et services) • La taille de l’entreprise, en fonction du nombre de salariés (1-9 salariés / 10-19 salariés / 20-49 salariés / 50-199 salariés / 200-499 salariés) Les mesures ont été redressées à partir des données INSEE, en excluant le secteur des administrations, de manière à obtenir un échantillon représentatif des PME et des salariés présents sur le territoire national. Données présentées Les résultats présentés dans Perspectives dissocient le positionnement des TPE (entreprises de 1 à 9 salariés) de celui des PME (10 à 499 salariés). Ce choix permet d’éviter une surreprésentation des TPE (>80 % du nombre total d’entreprises au niveau national) lorsque les résultats sont agrégés. Les données obtenues pour les entreprises de moins de 10 salariés (TPE) sur certaines questions se sont avérées non significatives (taille de l’échantillon insuffisante). Dans ce cas, ces résultats n’ont pas été présentés. 4 AGEFOS PME - PErSPEctivES 2010 - 2nd SEMEStrE
  5. 5. Perspectives 2010 2nd semestre 1 L’activité et l’emploi dans les TPE-PME AGEFOS PME - PErSPEctivES 2010 - 2nd SEMEStrE
  6. 6. L’activité et l’emploi dans les TPE-PME 1 N iveau d’activité : les prémices d’une reprise Près d’un quart des dirigeants (23 %) note une amélioration de leur situation Lors de l’édition de Perspectives du mois de décembre 2009, 17 % des chefs d’entreprises et Responsables des Ressources Humaines (RRH) anticipaient une hausse d’activité pour le premier semestre 2010. Interrogés six mois plus tard sur le bilan réalisé, 23 % d’entre eux déclarent avoir constaté une progression de leur chiffre d’affaires. Ce taux atteint 31 % dans l’industrie, secteur particulièrement pessimiste en décembre 2009 (seuls 7 % prévoyaient une hausse d’activité). Au niveau de la taille, ce constat est également partagé par les entreprises de plus de 50 salariés (près de 34 % contre 21 % en 2009). Malgré cette note optimiste, 36 % des dirigeants des TPE-PME françaises constatent un niveau d’activité stable ou, dans une proportion identique, une diminution de leur chiffre d’affaires par rapport à la même période de l’exercice 2009. Question 1: Selon vous, le niveau d’activité (ou chiffre d’affaires) de votre entreprise au cours du 1er semestre de l’année 2010 par rapport à la même période de l’exercice passé sera très probablement ? Ensemble TPE-PME Stable 36 % En régression 36 % En hausse Ne sait pas 23 % 5% Répartition en % TPE (1-9) PME (10-499) mai 2010 2009 2008 2007 2006 mai 2010 2009 2008 2007 2006 En hausse 22 19 Ensemble 41 28 34 TPE-PME 26 24 35 47 43 Stable 36 41 31 34 37 34 24 41 42 37 En régression Stable 36 37 39 21 23 38 51 23 9 16 NSP 633 % 3 2 4 6 2 régression En 1 1 2 4 33 % Base : ensemble En hausse NSP 27 % 7% Ensemble TPE-PME 6 AGEFOS PME - PErSPEctivES 2010 - 2nd SEMEStrE Non
  7. 7. L’activité et l’emploi dans les TPE-PME 1 Ensemble TPE-PME Des perspectives d’activité encourageantes pour l’année 2010 Stable 36 % En régression 36 % La dynamique d’activité constatée au cours du 1er semestre se confirme et 27 % des dirigeants et RRH prévoient une amélioration de leur chiffre d’affaires pour l’ensemble de l’année 2010. Ce taux atteint même 39 % dans les PME de 50 à 199 salariés et 33 % dans l’industrie. Toutefois, les proportions ne rejoignent pas les niveaux atteints en 2007. On constate par ailleurs que pour 33 % des entreprises interrogées, l’activité sur la période 2010 se maintiendrait En hausse au niveau de 2009. Cette vision23 % Ne sait pas mesurée est partagée par 47 % des chefs d’entreprises de 200 à 499 salariés. 5% Néanmoins, un tiers des TPE-PME reste pessimiste concernant leur niveau d’activité 2010 et anticipe un fl échissement de leur chiffre d’affaires par rapport à l’exercice précédent. C’est dans le secteur du commerce que les entreprises sont les plus nombreuses à prévoir une dégradation de leur situation (35 %). Question 2 : Plus globalement, par rapport à l’ensemble de l’exercice 2009, votre niveau d’activité de 2010 sera ? Ensemble TPE-PME Stable 33 % En régression 33 % En hausse NSP 27 % 7% Répartition en % TPE (1-9) PME (10-499) mai 2010 2009 2008 2007 2006 mai 2010 2009 2008 2007 2006 En hausse 26 15 Ensemble TPE-PME 17 34 33 29 25 20 37 45 Stable 32 52 48 41 43 35 47 50 43 39 En régression 33 24 28 5 7 31 Non 22 23 5 5 NSP 9 9 7 20 17 59 % 5 6 7 15 11 Oui Base : ensemble 41 % AGEFOS PME - PErSPEctivES 2010 - 2nd SEMEStrE 7
  8. 8. L’activité et l’emploi dans les TPE-PME 1 E mploi : les TPE-PME restent prudentes Près d’une entreprise sur cinq envisage de recruter dans les six mois à venir En mai 2010, 18 % des chefs d’entreprises interrogés envisagent de réaliser au moins une embauche sur le 2nd semestre de l’année contre 12 % six mois auparavant. Globalement, cette reprise modérée semble générale quelle que soit la taille de l’entreprise. La progression des intentions d’embauche, par secteur d’activité, atteint 19 % dans les services (contre 14,6 % en décembre 2009) et dans le commerce (contre 12,9 % il y a six mois). Ces prévisions de recrutement à la hausse dans le secteur du commerce sont à rapprocher de la période de soldes d’été à venir. Fin 2009, 79 % des dirigeants tablaient sur un maintien de leur effectif sur la période janvier-juin 2010. Six mois plus tard, 71 % des entreprises anticipent une stabilisation de leur effectif pour les six mois à venir. On constate toutefois une légère progression des intentions de réduction des effectifs par rapport à fin 2009 avec 9 % des chefs d’entreprises, contre 7,3 % six mois auparavant. La balance des intentions d’embauche (score d’intentions d’embauche diminué du score des intentions de réduction des effectifs) est quant à elle en progression avec respectivement un score de +8 dans les TPE (contre +4 fin 2009) et +13 dans les PME (contre +10 fin 2009). La balance des intentions d’embauche redevient positive dans le secteur de l’industrie avec +2 contre -3 en 2009 et progresse de +18 dans le secteur de la construction. Question 3 : Envisage-t-on, dans votre entreprise, au cours des six mois à venir ? Ensemble TPE-PME Maintien des effectifs en l’état 71 % Réduction des effectifs 9% Embauche de personnel NSP 18 % 2% Répartition en % TPE (1-9) PME (10-499) mai mai 2009 2008 2007 2006 2009 2008 2007 2006 2010 2010 Embauche de 17 10 8 14 19 21 20 22 32 27 personnel Maintien des 72 81 85 78 75 70 70 70 61 65 effectifs en l’état Réduction des 9 7 7 6 4 8 10 8 5 8 effectifs NSP 2 2 - 2 2 1 - - 2 - Base : ensemble 8 AGEFOS PME - PErSPEctivES 2010 - 2nd SEMEStrE
  9. 9. L’activité et l’emploi dans les TPE-PME 1 PME : plus de 70 % des intentions d’embauche en contrats temporaires Les intentions d’embauche en CDI restent la norme dans les PME malgré un recul de plus de 9 points par rapport à fin 2009. Ainsi, plus de 70 % des recruteurs potentiels proposeraient des CDI (contre 80,2 % en 2009). Néanmoins, une certaine prudence des entreprises en termes de recrutement est tout de même constatée à travers une hausse des déclarations d’embauche en contrats temporaires (55 % d’intentions d’embauche en CDD contre 25 % en 2009 ainsi qu’en intérim). On note par ailleurs une progression des déclarations d’embauche en contrats d’apprentissage, avec 22 % des intentions contre 12 % en 2009. Question 4 : Pour le personnel dont l’embauche est envisagée au cours des six mois à venir, s’agit-il a priori plutôt de ? Répartition en % PME (10-499) mai 2010 2009 2008 2007 2006 2005 CDi 71 80 86 69 76 73 CDD 55 25 21 37 23 21 Contrat de professionnalisation 17 16 24 16 19 20 Contrat d’apprentissage 22 12 16 10 16 14 intérim 16 13 19 22 25 15 Base : envisagent d’embaucher du personnel dans les 6 mois à venir. Les données pour les TPE n’ont pu être traitées en raison des faibles effectifs. AGEFOS PME - PErSPEctivES 2010 - 2nd SEMEStrE 9
  10. 10. L’activité et l’emploi dans les TPE-PME 1 Ensemble TPE-PME Stable 33 % En régression Le processus de recrutement est jugé difficile par 41 % des dirigeants et RRH 33 % Malgré le contexte actuel, 41 % des chefs d’entreprises déclarent éprouver des difficultés lors d’un recrutement (42 % en 2009). Cette proportion atteint 51 % (47,5 % en 2009) dans les structures de plus de 10 salariés contre 39 % dans le TPE. En hausse NSP Dans le détail, ce sont davantage les entreprises de l’industrie (60 %) et celles de 20 à 199 salariés qui doivent 27 % 7% faire face à des recrutements jugés difficiles (55 % d’entre elles). Question 5 : D’une manière générale, rencontrez-vous des difficultés particulières dans vos recrutements ? Ensemble TPE-PME Non 59 % Oui 41 % Répartition en % TPE (1-9) PME (10-499) mai 2010 2009 2008 2007 2006 mai 2010 2009 2008 2007 2006 Oui 39 41 44 47 53 51 48 62 62 56 Non 61 58 55 53 45 49 52 38 36 43 NSP - 1 1 - 2 - - - 2 1 Base : ensemble 10 AGEFOS PME - PErSPEctivES 2010 - 2nd SEMEStrE
  11. 11. L’activité et l’emploi dans les TPE-PME 1 Des difficultés de recrutement Pour 73 % des dirigeants et RRH, le manque de motivation des postulants est la principale difficulté rencontrée dans leur procédure de recrutement. Les TPE sont particulièrement concernées par cette problématique (78 % d’entre elles). Le manque de main-d’œuvre disposant des compétences recherchées (66 %) ne semble plus être la principale difficulté rencontrée par les TPE-PME, en recul de près de 9 points par rapport à 2009. Toutefois, la recherche de profils spécifiques demeure problématique dans l’industrie (82 %) et la construction (74 %). Par ailleurs, 55 % des entreprises évoquent des difficultés liées à une pénurie de main-d’œuvre, taux en diminution de 9 points par rapport à 2009. Ce constat semble avéré pour les entreprises de plus de 10 salariés (81 % pour les entreprises de 200 à 500 salariés). Selon 27 % des chefs d’entreprises interrogés en mai 2010, le niveau de salaire proposé est un point de difficulté plus marqué que l’année précédente (15 %) plus particulièrement dans le secteur des services (48 % contre 11 % en 2009). Question 6 : Concernant les candidats, ces difficultés sont-elles liées ? Répartition en % Ensemble TPE (1-9) PME (10-499) mai mai mai 2010 2009 2008 2007 2009 2008 2007 2010 2010 Motivation des candidats 73 78 76 73 77 58 63 61 58 Compétences des candidats 66 67 75 71 69 64 76 73 70 Pénurie de candidats 55 51 61 75 75 68 72 80 84 Niveau de salaire proposé 27 29 14 25 20 19 21 21 30 Base : Les entreprises qui rencontrent des difficultés lors des recrutements. AGEFOS PME - PErSPEctivES 2010 - 2nd SEMEStrE 11
  12. 12. Perspectives 2010 2nd semestre 2 Les pratiques de formation dans les TPE-PME AGEFOS PME - PErSPEctivES 2010 - 2nd SEMEStrE
  13. 13. Les pratiques de formation dans les TPE-PME 2 D emande de formation : un intérêt toujours marqué Augmentation des demandes de périodes de professionnalisation au sein des PME Lors de l’édition de décembre 2009, les TPE-PME ont fait preuve d’un volontarisme sur l’information des dispositifs de formation mise à disposition des salariés : • 61 % des TPE-PME avaient communiqué sur le nombre d’heures acquises au titre du Droit Individuel à la Formation (DIF), taux qui atteignait 90 % pour les entreprises de plus de 50 salariés ; • 57 % avaient informé leurs collaborateurs sur les possibilités de recourir à la période de professionnalisation ; • Et 39 % sur la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE), en particulier au sein des PME qui avaient accru leurs efforts pour faire connaître ce dispositif. Aujourd’hui, cette attitude semble porter progressivement ses fruits : • La période de professionnalisation connaît une progression constante avec 27 % des dirigeants ou RRH qui ont souhaité recourir à ce dispositif contre 22 % en décembre 2009. Cette progression, si elle est constatée sur l’ensemble des TPE-PME, est particulièrement fl agrante auprès des entreprises de plus de 50 salariés ; • La VAE semble être davantage intégrée par les salariés, même si le taux d’entreprises ayant fait l’objet d’une demande demeure faible (7 % soit +2 points par rapport à décembre 2009) ; • 16 % des entreprises ont fait l’objet d’une demande de DIF. Toutefois, ce faible taux est à nuancer puisqu’il atteint 50 % pour les entreprises de 50 à 199 salariés et 75 % pour celles de 200 salariés et plus. Question 7 : Votre entreprise a-t-elle fait l’objet de demandes de formation de la part de vos salariés au titre ? Répartition en % Ensemble TPE (1-9) PME (10-499) mai mai mai 2010 2009 2008 2007 2006 2009 2008 2007 2006 2010 2010 Période de 27 26 22 16 12 14 34 20 24 26 16 professionnalisation DiF 16 11 17 13 14 12 34 35 37 36 28 VAE 7 5 4 9 4 7 17 11 14 14 9 CiF 6 3 5 4 4 5 16 16 18 22 19 Base : ensemble AGEFOS PME - PErSPEctivES 2010 - 2nd SEMEStrE 13
  14. 14. Les pratiques de formation dans les TPE-PME 2 B esoin de compétences dans l’entreprise Les entreprises capitalisent sur leurs compétences internes Interrogées sur leurs besoins en compétences, la proportion de TPE-PME, qui affirment disposer aujourd’hui des compétences nécessaires à leur activité, s’élève à 76 %, soit un taux identique à celui constaté en décembre 2009. Ce résultat relèverait d’un double constat : • après avoir développé au cours des dernières années leurs compétences, les TPE-PME sont dans une période de consolidation de leurs compétences ; • par ailleurs, les conséquences de la crise sur l’activité inviteraient les entreprises à être attentistes face à l’avenir, en attendant une consolidation de la reprise. Elles ne sont ainsi que 20 % (contre 21 % en décembre 2009) à déclarer avoir besoin de nouvelles compétences, taux qui atteint toutefois 33 % dans les PME de 20 à 49 salariés et 26 % pour les entreprises du commerce. Question 8 : Parmi les deux opinions suivantes, laquelle se rapproche le plus de la situation de votre entreprise dans un horizon de six mois ? Ensemble TPE-PME Besoin de nouvelles compétences Dispose des compétences 20 % nécessaires 76 % NSP 4% Répartition en % TPE (1-9) PME (10-499) mai 2010 2009 2008 2007 mai 2010 2009 2008 2007 Notre entreprise dispose des 78 78 64 Ensemble TPE-PME 64 71 74 64 63 compétences nécessaires Notre entreprise a besoin de 18 20 35 32 28 26 36 34 nouvelles compétences Non 18 % Base : ensemble Oui 77 % Ne connaît pas 5% Ensemble TPE-PME 14 AGEFOS PME - PErSPEctivES 2010 - 2nd SEMEStrE
  15. 15. Les pratiques de formation dans les TPE-PME 2 Pour plus de la moitié des entreprises (56 %), le manque de temps reste le principal frein au départ en formation Comme lors des éditions précédentes de Perspectives, la principale difficulté rencontrée par les responsables de TPE-PME dans la gestion des compétences de leurs salariés demeure le manque de temps pour les former (56 % des TPE et 57 % des PME). Cette préoccupation, valable quel que soit le secteur d’activité, est toutefois davantage ressentie par les entreprises du commerce (72 %). Le financement de la formation demeure la deuxième problématique identifiée dans la gestion des compétences. Ce constat est partagé par plus d’un quart des TPE-PME (28 %). La complexité des dispositifs de formation semble quant à elle avoir un impact plus fort sur les PME de 20 à 49 salariés. À noter que la gestion de la mobilité, bien que ressentie par une faible proportion de dirigeants et RRH (16 % au global), concerne néanmoins plus fortement les PME de plus de 200 salariés (48 %). Question 9 : De façon générale, parmi les aspects suivants, quelles sont les deux principales difficultés rencontrées dans la gestion des compétences de vos salariés ? Répartition en % Ensemble TPE (1-9) PME (10-499) mai mai mai 2010 2009 2008 2007 2006 2009 2008 2007 2006 2010 2010 Le manque de temps pour 56 56 65 64 69 67 57 59 61 62 58 former les salariés Le financement de la formation 28 29 32 29 26 25 24 25 23 27 22 des salariés Le recrutement 22 20 19 24 27 26 28 25 35 29 29 La complexité des dispositifs de 19 18 25 28 23 20 24 33 27 24 21 formation La mobilité ou l’évolution 16 13 21 29 20 19 27 27 31 26 30 interne du personnel L’analyse des besoins de 12 11 9 9 15 8 16 23 13 14 17 formation NSP 18 20 9 7 7 11 6 3 3 5 6 Base : ensemble AGEFOS PME - PErSPEctivES 2010 - 2nd SEMEStrE 15
  16. 16. Les pratiques de formation dans les TPE-PME 2 Le recrutement de personnel opérationnel : la meilleure réponse aux besoins de qualification Le recrutement de personnel qualifié et immédiatement opérationnel est pour 55 % des dirigeants interrogés l’option la plus adaptée pour répondre aux besoins de qualification éventuels, contre 64 % en 2009. La formation des salariés en poste à de nouvelles qualifications, fortement plébiscitée l’an passé (64 % des entreprises) serait pour seulement 45 % des dirigeants une réponse à leurs besoins en qualification. Les stratégies diffèrent cependant selon la taille des entreprises : • Les dirigeants des TPE s’orienteraient principalement sur le recrutement de personnel qualifié et immédiatement opérationnel (54 %), alors qu’en parallèle la formation des salariés en poste à de nouvelles qualifications serait moins prioritaire qu’en 2009 (40 % contre 65 %) ; • Les dirigeants et RRH des PME quant à eux privilégieraient d’abord la formation en interne (62 %), puis le recrutement de personnel qualifié (56 %, proportion inférieure à 2009 qui atteignait 64 %). L’embauche de jeunes diplômés serait pour 22 % des chefs d’entreprises et RRH interrogés en mai 2010 une solution à leurs besoins en qualification, contre 15 % l’an passé. Cette option concernerait surtout les entreprises du commerce (29 %) et celles de moins de 50 salariés. Enfin, le recrutement de jeunes en contrat en alternance pour les former (39 %) est globalement en recul de 6 points par rapport à décembre 2009. Cependant, 48 % des dirigeants de la région parisienne sont intéressés par cette modalité. À noter que la période de recours à des contrats en alternance est particulièrement élevée entre septembre et janvier et pourrait expliquer cette baisse. Question 10 : À ce titre, parmi les modalités suivantes, quelles sont les deux orientations qui vous paraissent les plus adaptées pour répondre aux besoins de qualification de votre entreprise ? Répartition en % Ensemble TPE (1-9) PME (10-499) mai mai mai 2010 2009 2008 2007 2006 2009 2008 2007 2006 2010 2010 Recruter du personnel qualifié et 55 54 64 57 62 62 56 64 64 64 64 immédiatement opérationnel Former les salariés en poste à de 45 40 65 50 51 41 62 62 62 62 54 nouvelles qualifications Embaucher des jeunes en 39 39 46 55 44 57 41 44 45 43 46 contrat d’alternance Embaucher des jeunes diplômés 22 21 14 25 24 20 25 20 24 22 23 Base : ensemble 16 AGEFOS PME - PErSPEctivES 2010 - 2nd SEMEStrE
  17. 17. Perspectives 2010 2nd semestre 3 Cahier spécial Crise économique et réforme de la formation AGEFOS PME - PErSPEctivES 2010 - 2nd SEMEStrE
  18. 18. Crise économique 3 L es TPE-PME face à la crise Les entreprises sont encore dans la crise, malgré des signes encourageants En dépit d’une amélioration du niveau d’activité des entreprises constatée pour le 1er semestre 2010 par rapport à la fin 2009, la situation des TPE-PME reste fragile. Les deux tiers des dirigeants interrogés (66 %) déclarent connaître encore des difficultés liées à la crise. Ce constat semble concerner l’ensemble des entreprises quels que soient la taille et le secteur d’activité. A l’inverse, 24 % des patrons de PME déclarent ne pas avoir été affectés par la crise, contre 30 % pour les TPE de moins de 10 salariés. Interrogées sur les actions mises en œuvre pour faire face à la crise, 14 % des entreprises en difficulté ont déclaré avoir licencié pour motif économique et 7 % avoir eu recours à la formation au travers d’actions de professionnalisation. Parmi les PME ayant licencié pour motif économique, 77 % d’entre elles ont proposé à leurs salariés d’adhérer à la CRP (Convention de Reclassement Personnalisée) ou au CTP (Contrat de Transition Professionnelle). Question 11 : À l’heure actuelle, considérez-vous que votre entreprise ? Répartition en % Ensemble TPE (1-9) PME (10-499) 2009 2009 2009 Est sortie de la crise 4 3 7 Connaît encore des difficultés liées à la crise 66 66 68 N’a pas été impactée par la crise 29 30 24 Ne sait pas 1 1 1 Base : ensemble 18 AGEFOS PME - PErSPEctivES 2010 - 2nd SEMEStrE
  19. 19. Crise économique 3 Situation économique par secteur 2 Services 28 68 3 Commerce 27 69 4 1 Construction 36 57 5 Industrie 27 67 5 Ensemble TPE-PME 0% 20 % 40 % 60 % 80 % 100 % Besoin de nouvelles compétences N'a pas été impactée par la crise Dispose des compétences sortie de la crise Est 20 % nécessairesConnaît encore des difficultés NSP 76 % liées à la crise NSP 4% Question 13 : Si vous avez licencié pour motif économique, avez-vous proposé à vos salariés l’adhésion à la CRP (Convention de Reclassement Personnalisée) ou au CTP (Contrat de Transition Professionnelle) ? Le CTP et la CRP sont des dispositifs permettant de faciliter le retour à l’emploi des salariés licenciés par le biais d’un accompagnement individualisé et renforcé. Ensemble TPE-PME Non 18 % Oui 77 % Ne connaît pas 5% Ensemble TPE-PME Oui AGEFOS PME - PErSPEctivES 2010 - 2nd SEMEStrE 19
  20. 20. Climat social 3 C limat social dans les TPE-PME Un climat social jugé globalement satisfaisant par les dirigeants... Interrogés sur leur perception du climat social dans leur entreprise, les responsables sont plus de 90 % à le considérer bon en mai 2010, dont 43 % très bon et 48 % assez bon. Dans le détail, 48 % des chefs d’entreprises de 1 à 9 salariés qualifient le niveau de satisfaction qui règne dans leur entreprise de très bon et 67 % des PME de plus de 10 salariés d’assez bon. On observe toutefois que 9 % des dirigeants considèrent que l’ambiance générale dans leur entreprise n’est pas bonne. Cette proportion atteint 11 % des avis exprimés dans les entreprises ayant déclaré avoir été affectées par la crise. Question 14 : Comment jugez-vous le climat social dans votre entreprise aujourd’hui ? Répartition en % Ensemble TPE (1-9) PME (10-499) mai 2010 mai 2010 mai 2010 Total BON 91 92 89 Très bon 43 48 22 Assez bon 48 44 67 Total PAS BON 9 8 11 Pas tellement bon 7 6 8 Pas bon du tout 2 2 3 Base : ensemble … Et stable par rapport à l’année 2009 Pour 77 % des dirigeants et RRH, l’ambiance générale de travail dans leur entreprise serait stable sur un an quels que soient le secteur d’activité et la localisation géographique. Ils sont néanmoins 8 % à considérer que le climat social s’est dégradé. Ce constat touche particulièrement l’industrie (13 %), les entreprises de plus de 50 salariés (plus de 16 %) ainsi que les entreprises ayant déclaré avoir été affectées par la crise. Question 15 : Par rapport à il y a un an, diriez-vous que le climat social dans votre entreprise ? Répartition en % Ensemble mai 2010 Total S’AMéLiORE 11 S’est nettement amélioré 0 S’est amélioré 11 Est resté stable 77 Total SE DégRADE 8 S’est dégradé 7 S’est fortement dégradé 1 NSP 4 Base : ensemble 20 AGEFOS PME - PErSPEctivES 2010 - 2nd SEMEStrE
  21. 21. Réforme de la formation professionnelle 3 Ensemble TPE-PME r Non éforme de la formation professionnelle 18 % Oui 77 % Ne connaît pas La nouvelle réforme de la formation est relativement bien connue 5% La nouvelle loi sur la formation professionnelle du 24 novembre 2009 est connue par 42 % des professionnels interrogés. Ce taux varie néanmoins fortement selon le profil de l’entreprise. Alors que 39 % des TPE déclarent avoir eu connaissance des nouvelles dispositions législatives concernant cette réforme, ce taux atteint 57 % pour les PME et 90 % dans les structures de plus de 200 salariés. Question 16 : Avez-vous eu connaissance de cette nouvelle loi ? Ensemble TPE-PME Oui 42 % Non 57 % NSP 1% Répartition en % 1-9 (TPE) 10-19 20-49 50-199 200-499 Oui 39 56 54 60 90 Non 61 43 46 39 10 Base : ensemble AGEFOS PME - PErSPEctivES 2010 - 2nd SEMEStrE 21
  22. 22. Réforme de la formation professionnelle 3 Près de trois dirigeants et RRH sur dix (28 %) connaissent la Préparation Opérationnelle à l’Emploi (POE)... La POE permet à un demandeur d’emploi de bénéficier d’une formation nécessaire à l’acquisition des compétences requises pour occuper un emploi correspondant à une offre déposée auprès de Pôle emploi. Ce dispositif, même s’il reste encore relativement peu connu, fait l’objet d’un réel intérêt de la part des professionnels. Environ un quart des TPE (26 %) et un tiers des PME (36 %) disent avoir connaissance de ce dispositif, avec une visibilité plus marquée pour les PME de 20 salariés et plus, au sein des entreprises de services (33 %) et des entreprises de province (30 %). Question 17 : Avez-vous eu connaissance de ce dispositif appelé « Préparation Opérationnelle à l’Emploi ou POE »? Répartition en % Ensemble TPE (1-9) PME (10-499) mai 2010 mai 2010 2010 Oui 28 26 36 Non 72 74 63 Base : ensemble … Et dans la perspective de nouveaux recrutements, un chef d’entreprise sur deux serait intéressé par ce dispositif La moitié des TPE-PME se déclare intéressée par la POE dans le cadre d’embauches éventuelle. Un focus selon le profil de l’entreprise montre que les PME (62 %) s’avérent être plus sensibles à ce dispositif que les TPE (47 %). Question 18 : Dans le cadre de vos éventuels recrutements, seriez-vous intéressé par ce dispositif ? Ensemble TPE-PME Non 48 % Oui 50 % NSP 2% Ensemble TPE-PME 22 Oui AGEFOS PME - PErSPEctivES 2010 - 2nd SEMEStrE 27 % Non
  23. 23. Réforme de la formation professionnelle Ensemble TPE-PME 3 Non 48 % Oui DIF portable : 27 % des dirigeants et RRH connaissent cette nouvelle mesure... 50 % NSP Le DIF portable offre la possibilité à un salarié de conserver, à l’issue de son contrat de travail, son crédit d’heures de 2% DIF acquis et non utilisé dans une entreprise, afin de financer une action de formation dans une autre entreprise ou en qualité de demandeur d’emploi auprès de Pôle emploi. Suite à la création de ce mécanisme dans le cadre de la réforme de la formation, les entreprises ont été interrogées sur leur connaissance de cette mesure : 27 % des responsables déclarent la connaître. Alors que la notoriété de la portabilité du DIF est partielle dans les TPE (24 %), la proportion atteint plus de 80 % dans les entreprises de plus de 200 salariés. En effet, les entreprises de grande taille disposent généralement d’un service formation structuré au sein d’un pôle RH. Ensemble TPE-PME Oui 27 % Non 72 % NSP 1% Question 19 : Avez-vous eu connaissance de ce mécanisme appelé « portabilité du DIF » ? Répartition en % 1-9 10-19 20-49 50-199 200-499 Oui 24 32 43 47 84 Non 75 68 55 53 15 NSP 1 - 2 - 1 Base : ensemble … Et 59 % considèrent la portabilité du DiF comme un atout dans le cadre d’un recrutement Malgré une connaissance du dispositif relative, un accueil favorable lui est réservé puisque ces mêmes interlocuteurs estiment à 59 % la portabilité du DIF comme un avantage dans le cadre d’un recrutement sachant que le DIF portable peut être financé par un Organisme Paritaire Collecteur Agréé (OPCA). Les PME semblent plus particulièrement sensibles à ce principe (63 %) ainsi que les professionnels de la construction (65 %). Question 20 : Considérez-vous la portabilité du DIF comme un avantage ou un désavantage dans le recrutement d’un salarié, sachant que son DIF portable peut être financé par un Organisme Paritaire Collecteur Agréé (OPCA) ? Répartition en % Ensemble TPE (1-9) PME (10-499) mai 2010 mai 2010 2010 Oui, c’est un avantage 59 58 63 Non, ce n’est pas un avantage 14 12 20 NSP 27 30 17 Base : ensemble AGEFOS PME - PErSPEctivES 2010 - 2nd SEMEStrE 23
  24. 24. Réforme de la formation professionnelle 3 Un quart des dirigeants et RRH souhaite être accompagné par leur OPCA dans leur gestion des Ressources Humaines Pour 25 % des TPE-PME interrogées, l’OPCA serait à même de les appuyer dans leur politique de gestion des Ressources Humaines. Ce ratio atteint 40 % dans les entreprises de 20 à 199 salariés, contre 23 % dans les TPE. Cet accompagnement serait particulièrement attendu dans les domaines suivants : • L’information sur les dispositifs de formation et leur financement (61 %) • Le recrutement, avec notamment la mise à disposition de fiches de postes et de guides de recrutement (36 %) • Un appui dans l’analyse et l’identification des besoins en formation (28 %) • La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (18 %) Les PME sont davantage en attente du soutien des OPCA, en particulier concernant le conseil et l’accompagnement sur des thématiques de recrutement (43 %), la GPEC (27 %) et l’analyse des besoins en formation (43 %). Question 21 : Souhaiteriez-vous bénéficier d’un soutien de la part de votre Organisme Paritaire Collecteur Agréé (OPCA) dans la gestion de vos Ressources Humaines ? Répartition en % Ensemble TPE (1-9) PME (10-499) mai 2010 mai 2010 2010 Oui 25 23 33 Non 71 73 67 NSP 4 4 - Base : ensemble Question 22 : Si oui, dans quel domaine ce soutien pourrait-il être utile selon vous ? Répartition en % Ensemble TPE (1-9) PME (10-499) mai 2010 mai 2010 mai 2010 L’information sur les dispositifs de formation et 61 58 68 leur financement Le recrutement (fiches de postes et guide du 36 34 43 recrutement) L’analyse et l’identification de vos besoins en 28 22 43 formation La gestion Prévisionnelle des Emplois et des 18 15 27 Compétences (gPEC) La gestion des carrières (parcours de mobilité 11 7 22 et analyses des métiers et des postes) Autres 8 9 5 NSP 4 5 1 Base : les entreprises souhaitant un soutien de l’OPCA 24 AGEFOS PME - PErSPEctivES 2010 - 2nd SEMEStrE
  25. 25. Votre conseiller Emploi-Formation professionnelle, partout en France 24 AGEFOS PME réGIONALES ALSACE HAUTE-NORMANDIE Tél. : 03.88.49.41.51 Tél. : 02.35.88.82.75 www.agefos-pme-alsace.com www.agefos-pme-hn.com AQUiTAiNE îLE-DE-FRANCE Tél. : 05.57.77.34.84 Tél. : 0826.301.311 www.agefos-pme-aquitaine.com www.agefos-pme-iledefrance.com AUVERgNE LANgUEDOC-ROUSSiLLON Tél. : 04.73.31.95.95 Tél. : 04.67.07.04.50 www.agefos-pme-auvergne.com www.agefos-pme-languedocroussillon.com BASSE-NORMANDiE LA RéUNiON Tél. : 02.31.50.17.17 Tél. : 02.62.96.11.80 www.agefos-pme-bn.com www.agefos-pme-reunion.com BOURgOgNE LiMOUSiN Tél. : 0820.42.00.51 Tél. : 05.55.79.05.33 www.agefos-pme-bourgogne.com www.agefos-pme-limousin.com BRETAgNE LORRAiNE Tél. : 02.99.78.47.20 Tél. : 03.87.32.03.90 www.agefos-pme-bretagne.com www.agefos-pme-lorraine.com CENTRE MARTiNiQUE Tél. : 02.47.74.55.30 Tél. : 05.90.26.93.62 www.agefos-pme-centre.com www.agefos-pme-martinique.com CHAMPAGNE-ARDENNE MiDi-PYRéNéES Tél. : 03.26.83.58.80 Tél. : 05.62.26.83.26 www.agefos-pme-champagneardenne.com www.agefos-pme-midipyrenees.com CORSE NORD-PAS-DE-CALAiS / PiCARDiE Tél. : 04.95.58.92.00 Tél. : 03.22.35.42.52 www.agefos-pme-corse.com www.agefos-nordpicardie.com FRANCHE-COMTé PAYS-DE-LA-LOIRE/POITOU-CHARENTES Tél. : 0820.42.00.51 Tél. : 02.41.49.14.40 www.agefos-pme-fc.com www.agefos-pme-plpc.com gUADELOUPE PROVENCE-ALPES-CôTE D’AZUR Tél. : 05.90.26.93.62 Tél. : 04.91.14.08.80 www.agefos-pme-guadeloupe.com www.agefos-pme-paca.com gUYANE RHôNE-ALPES Tél. : 05.94.25.40.40 Tél. : 04.72.71.55.30 www.agefos-pme-guyane.com www.agefos-pme-ra.com AgEFOS PME, AU PLUS PRèS DES TERRiTOiRES Cette étude a été réalisée à la demande de la Commission Nationale de Formation AGEFOS PME, avec la collaboration d’Ipsos et de Planète PME. Coordination technique et suivi de l’étude : Laurence Carlinet, Stéphane Phan et Caroline Drechsler-Schoug Conception et réalisation : Vincent Capoën AGEFOS PME - PErSPEctivES 2010 - 2nd SEMEStrE 25
  26. 26. Copyright : AGEFOS PME juin 2010 - Crédit photo : AGEFOS PME, SXC, ECF, FFPV, PYC Edition, Y. Ronzier AGEFOS PME 187, QUAI DE VALMY - 75010 PARIS TÉL. : 01.44.90.46.46 - FAX : 01.44.90.46.47 N° SIRET 301 761 987 00082 FONDS D’ASSURANCE FORMATION DES SALARIÉS DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES Fonds agréé par arrêté ministériel du 24-1-73, renouvelé le 22-3-95 www.agefos-pme.com

×