Abidjan le 2 Mai 2013,A la Chambre de Commerce et de l’Industrie de Côte d’Ivoire,En collaboration avec :L’Economie Verte,...
Plus de 100 ans au service des entreprises et de l’économie ivoirienne1) Enjeux & Opportunités de l’Economie Verte(MINESUD...
ENJEUX & OPPORTUNITES DE L’ECONOMIE VERTE- Gustave ABOUA, DG du Développement Durable / Ministère del’Environnement, de la...
Plus de 100 ans au service des entreprises et de l’économie ivoirienne1972 : Les Limites de la CroissanceAdaptation du New...
Plus de 100 ans au service des entreprises et de l’économie ivoirienneInnovations & DéveloppementProjectionDocumentaire iv...
Plus de 100 ans au service des entreprises et de l’économie ivoirienneEcosystème de développement pourune Economie Verte i...
Plus de 100 ans au service des entreprises et de l’économie ivoirienneFEUILLE DE ROUTE POUR LA TRANSITION VERS UNEECONOMIE...
1. CONTEXTE GENERAL DE L’ECONOMIE VERTE2. ECONOMIE VERTE: FINALITES, CARACTERISTIQUES ETAVANTAGES POUR LES ENTREPRISES3. S...
 Malgré 20 ans de promotion du DD, les faitssuivants sont toujours constatés De nombreuses entreprises non pas encorecon...
ECONOMIE VERTEFINALITES Eliminer la pauvreté Emplois et travails décents pourtous Intégration sociale Résilience des é...
STRATEGIE NATIONALE EN MATIERE D’ECONOMIE VERTECadre , institutionnel,financier incitatifPROJETENVIRONNEMENTAUXRestauratio...
Plus de 100 ans au service des entreprises et de l’économie ivoirienneEMPLOIS VERTS ET FORMATION- Célestin TSASSA, Economi...
Sommaire• Considérations générales sur les emploisverts• Emplois verts comme opportunités pourrelever le défi de la réduct...
Considérations générales sur les emplois verts• Les emplois verts s’inscrivent dans un cadre de préservation del’environne...
Les emplois permettent de réduire l’impact des activités del’homme sur Terre, pour le ramener à des niveaux viables encont...
Considérations d’ordre généralLes emplois verts peuvent être créés dans différents domainesparmi lesquels on peut citer :i...
Le PNUD a aidé à réaliser trois études sur les opportunitésd’emplois verts dans les domaines suivant :• Energies renouvela...
Emplois verts comme opportunités pour relever le défi de laréduction du chômage en Côte d’IvoireSituation préoccupante de ...
• Contribution sectorielle aux émissions de gaz àeffets de serre anthropiques dans le monde• Rapport Stern - 2006• Contrib...
Quelques projets d’emplois vertsProjet de promotion du reboisement à vocation bois énergie au Nord(Korogho), au Centre (Bo...
Professionnalisation de la filière des déchets solides ménagers et assimiléspour une création d’emploi durableObjet : Mode...
Projet de fabrication de briquettes de biomasse crue comme combustible decuissonObjet : Stratégie de substitution au bois ...
CONCLUSIONS• Besoin de procéder aux ménagements réglementaires .• Opportunités de développement des compétences et des mét...
Plus de 100 ans au service des entreprises et de l’économie ivoirienneOPPORTUNITES D’INVESTISSEMENTS VERTS- Rachel BOTTI D...
IFC - EXPERTISE DANS L’ECONOMIE VERTEIFC applique ses conseils d’investissement, et de services de gestion dactifs à trave...
Produits de financements & Objectifs de IFCIFC offre plusieurs produits d’investissements afin d’aider les entreprises qui...
AN-MDPLes Mécanismes de Développement Propre, un instrumentfinancier issu de la Convention Cadre des Nations Unies surle C...
AN-MDPComment développer des projets MDP Post 2012?- Le marché des crédits Carbone 2011 représentait plus de 100Milliards ...
CGECI – Les Investissements Socialement ResponsablesLes fonds ISR- Ce sont des fonds investis en actions, en obligations o...
CGECI – Les Investissements Socialement ResponsablesPerformance 2012 – OCDE- Plus de 884 Fonds dInvestissement Socialement...
Plus de 100 ans au service des entreprises et de l’économie ivoiriennePhoto : les opportunités d’emplois verts, BIT 2011Me...
Economie Verte, une nouvelle impulsion pour le développement de la Côte d'Ivoire
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Economie Verte, une nouvelle impulsion pour le développement de la Côte d'Ivoire

1 856 vues

Publié le

Présentations des Tables Rondes de l'Economie Verte, organisée par la Chambre de Commerce et de l'Industrie de Côte d'Ivoire, le 2 mai 2013 à Abidjan, Cote d'Ivoire.

Publié dans : Économie & finance
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 856
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
18
Actions
Partages
0
Téléchargements
42
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Economie Verte, une nouvelle impulsion pour le développement de la Côte d'Ivoire

  1. 1. Abidjan le 2 Mai 2013,A la Chambre de Commerce et de l’Industrie de Côte d’Ivoire,En collaboration avec :L’Economie Verte, une nouvelleimpulsion pour le développementde la Côte d’IvoireUnion des GrandesEntreprises de Côted’IvoireBanque AfricainedeDéveloppementMANAGEMENT DE L’INNOVATIONET DU DÉVELOPPEMENTBeDevelopmentBeDevelopment InternationalFinanceCorporationProgramme desNations Unies pour leDéveloppementUnion desEntreprisesAgricoles etForestières
  2. 2. Plus de 100 ans au service des entreprises et de l’économie ivoirienne1) Enjeux & Opportunités de l’Economie Verte(MINESUDD – CCI – BeDevelopment)2) Feuille de route vers une transition verte(MINESUDD)3) Emplois vert & formation(PNUD)4) Investissements verts(AN-MDP, SFI, CGECI)Modérateurs des échanges :M. Gustave Gustave ABOUA, Directeur Général du Développement Durable / Ministère del’Environnement, de la Salubrité Urbaine et du Développement DurableCédric A. LOMBARDO, Directeur Associé de BeDevelopmentProgramme - Séance Plénière
  3. 3. ENJEUX & OPPORTUNITES DE L’ECONOMIE VERTE- Gustave ABOUA, DG du Développement Durable / Ministère del’Environnement, de la Salubrité Urbaine et du Développement Durable- Cedric A. LOMBARDO, Directeur Associé de BeDevelopment- Marie Gabrielle VARLET, DG de la CCI-CIPlus de 100 ans au service des entreprises et de l’économie ivoirienne
  4. 4. Plus de 100 ans au service des entreprises et de l’économie ivoirienne1972 : Les Limites de la CroissanceAdaptation du New York Times du 02 Avril 1972D’après « Les Limites de la Croissance », Meadows & al. - Club de Rome,19722013, Nous sommes par là
  5. 5. Plus de 100 ans au service des entreprises et de l’économie ivoirienneInnovations & DéveloppementProjectionDocumentaire ivoirien - Finaliste du Deauville Green AwardsFestival International du Film sur l’Econlogie et le Eéveloppement Durable
  6. 6. Plus de 100 ans au service des entreprises et de l’économie ivoirienneEcosystème de développement pourune Economie Verte ivoirienneRessources &EnvironnementFormations &InformationsLégislation &RéglementationTechniques &TechnologiesStratégieNationaleModèlesEconomiquesCadre Socio-culturelInnovations &DéveloppementSource :BeDevelopment 2008
  7. 7. Plus de 100 ans au service des entreprises et de l’économie ivoirienneFEUILLE DE ROUTE POUR LA TRANSITION VERS UNEECONOMIE VERTE EN COTE D’IVOIRE- Alain Serge KOUADIODirecteur de l’Economie Verte et de la Responsabilité Sociétale / DGDDMinistère de l’Environnement, de la Salubrité Urbaine et du DéveloppementDurable
  8. 8. 1. CONTEXTE GENERAL DE L’ECONOMIE VERTE2. ECONOMIE VERTE: FINALITES, CARACTERISTIQUES ETAVANTAGES POUR LES ENTREPRISES3. STRATEGIE NATIONALE DE L’ECONOMIE VERTE4. FEUILLE DE ROUTE POUR LA TRANSITION VERS UNE ECONOMIEVERTEPLAN
  9. 9.  Malgré 20 ans de promotion du DD, les faitssuivants sont toujours constatés De nombreuses entreprises non pas encoreconscience de la nécessité et des avantages àintégrer les valeurs environnementales et socialesdans leurs business modèlesPas de respect généralisé des textes de protectionde l’environnementUtilisation abusive des ressources naturelles etdes services environnementaux (air, eau, sol,forêts, espaces urbains, etc…)Dégradation continue de l’environnement avecimpact sur l’économie et le bien-être social Pauvreté grandissante en zone rurale commeurbaine Chômage (jeune) grandissant Le DD demeure encore but vital à long termeDEVRS_presentation_20131. CONTEXTE GENERAL DE L’ECONOMIE VERTE
  10. 10. ECONOMIE VERTEFINALITES Eliminer la pauvreté Emplois et travails décents pourtous Intégration sociale Résilience des écosystèmes croissance verte inclusiveCARACTERISTIQUES Investissements socialement responsables Rentabilité financière et économique Efficacité énergétique/Energie renouvelable Eco technologie / Achats durables Penser la production en termes de cycle de vie Responsabilité sociale et sociétale Participation et Genre Respect des cultures et des patrimoinesAVANTAGES POUR LES ENTREPRISES Réduction des coûts de production Gain de productivité Accès aux nouveaux mécanismes de financement (ligne de crédit, fonds carbone,…) avantages liés au code d’investissement Compétitive et pénétration de nouveaux marchés (marché carbone, Eco labélisation,certification, bourse des déchets,…) Etc…
  11. 11. STRATEGIE NATIONALE EN MATIERE D’ECONOMIE VERTECadre , institutionnel,financier incitatifPROJETENVIRONNEMENTAUXRestaurationProtectionValorisationPROJET DE DEVELOPPEMENTECONOMIQUEPrimaire (Agriculture, Pêche, etc.)Secondaire (Industrie, etc.)Tertiaire (Services, etc.)ECONOMIE VERTEEmploiRevenuRichesse (valeur ajoute)Capital naturelEDUCATION/FORMATIONMECANISMEFINANCIERCOMMUNICATIONRECHERCHETECHNOLOGIEPréoc. Env.Impact/Economie/SocialPréservation/Environnement
  12. 12. Plus de 100 ans au service des entreprises et de l’économie ivoirienneEMPLOIS VERTS ET FORMATION- Célestin TSASSA, Economise Principal, PNUD Côte d’Ivoire- Emma N’GOUAN ANOH, Assistante au Représentant Résident /Programme, PNUD Côte d’Ivoire
  13. 13. Sommaire• Considérations générales sur les emploisverts• Emplois verts comme opportunités pourrelever le défi de la réduction du chômageen Côte d’Ivoire• Quelques projets d’emplois verts
  14. 14. Considérations générales sur les emplois verts• Les emplois verts s’inscrivent dans un cadre de préservation del’environnement et répondent directement à deux objectifs dumillénaire pour le développement : réduire l’extrême pauvreté etla faim et assurer un environnement durable.• Les emplois verts contribuent à réduire la réduction des émissionsdes gaz à effet de serre et à protéger l’environnement.• Les emplois verts créés en grand nombre pourraient contribuer àréduire le chômage élevé frappant particulièrement les jeunes etles femmes, et à réduire la dégradation de l’environnementaffectant la disponibilité des ressources.
  15. 15. Les emplois permettent de réduire l’impact des activités del’homme sur Terre, pour le ramener à des niveaux viables encontribuant à:• i) optimiser la consommation de matières premières et deressources naturelles grâce à des stratégies d’amélioration durendement ;• ii) minimiser ou éviter toutes formes de déchets et de pollution,avec en priorité urgente la réduction des émissions de gaz àeffets de serre ;• et iii) protéger et restaurer les écosystèmes et l’environnement.Considérations générales sur les emplois verts
  16. 16. Considérations d’ordre généralLes emplois verts peuvent être créés dans différents domainesparmi lesquels on peut citer :i) l’efficacité énergétique des nouveaux et des anciensbâtiments ;ii) les technologies de production d’énergiesrenouvelables (éolien, solaire, géothermie, biomasse, etc.) etles systèmes intelligents de transport d’électricité ;iii) les technologies de transport durables et systèmes detransport en commun;iv) les infrastructures écologiques de la Terre (eaux douces,forêts, sols et récifs coralliens) ;v) l’agriculture durable, y compris la production biologique.
  17. 17. Le PNUD a aidé à réaliser trois études sur les opportunitésd’emplois verts dans les domaines suivant :• Energies renouvelables• Reboisement• Gestion des déchets• Cacaoculture durable• Méthode de travail basée sur l’expérience des pays ayantréalisé des progrès certains dans la fourniture des emploisverts dans ces domaines• Enseignements tirés pour la Côte d’Ivoire à la lumière de lasituation nationale pour développer emplois vertsEmplois verts comme opportunités pour relever le défi de laréduction du chômage en Côte d’Ivoire
  18. 18. Emplois verts comme opportunités pour relever le défi de laréduction du chômage en Côte d’IvoireSituation préoccupante de l’emploi en Côte d’Ivoire :Montée du chômage global dont le taux a doublé en l’espace d’unedécennie, passant de: 8,9% en 1998;13,1% en 2002;15,7% en 2008.Augmentation de la pauvreté dans le même temps avec un taux depauvreté qui est passé de :33,6% en 1998,38,4% en 2002;48,9% en 2008 (INS).
  19. 19. • Contribution sectorielle aux émissions de gaz àeffets de serre anthropiques dans le monde• Rapport Stern - 2006• Contribution sectorielle aux émissions de gaz àeffets de serre anthropiques en Côte d’Ivoire• Projet changement climatique de Côte d’Ivoire 2000& Lombardo 201004 secteurs de créations d’emplois verts : énergies renouvelables, foresterie, déchets et cacaocultureEmplois verts comme opportunités pour relever le défi de laréduction du chômage en Côte d’Ivoire
  20. 20. Quelques projets d’emplois vertsProjet de promotion du reboisement à vocation bois énergie au Nord(Korogho), au Centre (Bouake) et au Sud (Abidjan) de la Côte d’IvoireObjet : Constituer un gisement de bois-énergie en vue de prévenir la pénuried’énergie domestique dans les zones à forte densité de population.Projet de Renforcement des capacités des organisations professionnellesforestières (OPF) et autres travailleurs forestiersObjet : Combler les besoins en formation des travailleurs forestiers afin de lesrendre aptes à conduire les activités de reboisement et à gérerconvenablement les peuplements constituésProjet de création de 560 ha de plantations dans les zones de protection(Flancs des montagnes sur les Monts NIMBA, TONKPI ET SANGBE)Objet : Créer des plantations forestières sur les flancs de montagne dans lebut d’arrêter la dégradation du sol et de la végétation dans la zonemontagneusePromotion des systèmes agro forestiers dans le monde ruralObjet : Promouvoir l’agroforesterie dans le domaine rural afin de favoriserl’intégration de l’arbre dans les systèmes de production agricoles
  21. 21. Professionnalisation de la filière des déchets solides ménagers et assimiléspour une création d’emploi durableObjet : Moderniser la filière de la gestion des déchets solides ménagers parsa professionnalisation ; Identifier les métiers de la chaîne de gestion desordures ; Mobiliser et sensibiliser les jeunes des centres urbains retenus surles valeurs des déchetsProjet de formation des jeunes pour la construction des embarcations enfibro-plastiqueObjet : Préserver les écosystèmes marins et côtiers ; Promouvoir la pêche etle transport durable au niveau du littoral ; Sensibiliser et former les jeunes aumatériau composite comme la fibro-plastique.Quelques projets d’emplois verts
  22. 22. Projet de fabrication de briquettes de biomasse crue comme combustible decuissonObjet : Stratégie de substitution au bois de feu comme combustible, par desgranulés ou des briquettes de biomasse crues (la biomasse est déshydratéemais non carbonisée) issues de la valorisation de résidus agricoles et déchetsligneux non alimentaires.Fabrication de biochar issus de la carbonisation de résidus agricolesObjet : Stratégie de valorisation de résidus agricoles non alimentaire parcarbonisation. Le charbon obtenu peut valorisé de deux manièresProjet de création d’une petite centrale solaire photovoltaïque installée ausol, venant en complément d’une centrale diesel isolée du réseau électriquenationalObjet : L’énergie produite en plein jour permettra de réduire la consommationde fuel de la centrale isolée ou de la compléter en cas de pointe deconsommationQuelques projets d’emplois verts
  23. 23. CONCLUSIONS• Besoin de procéder aux ménagements réglementaires .• Opportunités de développement des compétences et des métiers.• Nécessité de lever les barrières technologiques en facilitant letransfert de technologies et leur maitrise.• Le rôle des pouvoirs publics dans le développement des compétencesvertes et crucial et peut se traduire dans l’organisation des pôlestechnologiques et l’appui au secteur privé et le développement despartenariats publics privé.• Amélioration de la qualité des emplois et des conditions de travail etde protection sociale.• Renforcement du dialogue social autour des défis environnements.
  24. 24. Plus de 100 ans au service des entreprises et de l’économie ivoirienneOPPORTUNITES D’INVESTISSEMENTS VERTS- Rachel BOTTI DOUAYOUA Coordonnatrice de lAN MDP- Fanja RAVOAVY, Climate Investment Senior Officer- Dr. Bakary TRAORE, Président de la Commission gouvernance, éthique etresponsabilité sociétale de la CGECI
  25. 25. IFC - EXPERTISE DANS L’ECONOMIE VERTEIFC applique ses conseils d’investissement, et de services de gestion dactifs à travers quatredomaines dexpertise en matière de développement durable:• IFC fournit unecapacité definancement et demobilisation pourencourager lesinstitutionsfinancières à prêter età investir dans desprojets durables.• La SFI a réalisé plusde 60 projets definancement durabledans 29 pays pour desfinancements de 1,8milliard de dollars, etplus de 2,5 milliardsde dollars en capitauxprivés.Finance durable• IFC investit enphase d’amorçage etde croissancecroissance delénergie propre :éolien, solaire,géothermique,biomasse et hydro.• En 2011, IFC aengagé 428 $ M dansle monde auxénergiesrenouvelables projetsdénergie, ce quireprésente 70% de lacapacité de sesinvestissements enEnergie Propre• IFC finance la miseen œuvre de projetsd’efficacité dans lessecteurs lénergie, deleau et dautresressources• IFC été actifs dansles secteurs tels que leciment, les métaux, lapâte, produitschimiques, agro-alimentaire, vertbâtiments, leau etlénergie.Gestion desressources • IFC favorisel’Agriculture durableen supportant lesentreprises quis’engage dans despratiques agricolesdurables• IFC intervientégalement en qualitéd’expert en aidant lesentreprises agricolesqui se développentdans le secteur enréduisant les coûts, lesdéchets et lesémissions et lesrisques climatiques.Agriculture durable
  26. 26. Produits de financements & Objectifs de IFCIFC offre plusieurs produits d’investissements afin d’aider les entreprises qui s’engagedans la transirion verte, pour mieux gérer les risques et accéder au capitaux nationaux etinternationauxLes Produits Financiers incluent :• Loans from IFC’s account• Syndicated loans• Equity investments• Quasi-equity investments• Equity & debt funds• Trade finance• Risk management products• Local currency financing• Subnational finance• Carbon finance and credits• Concessional financeLes objectifs d’investissement visent :• Water and energy efficiency• Renewable energy generation• Sustainable agriculture• Sustainable industry supply chain• Carbon sequestration• Avoided deforestation• Ba n k s i n v e s t i n g i n c l e a n en e r g y• Venture & growth-stage companies• Climate change funds• Climate-proofing infrastructure
  27. 27. AN-MDPLes Mécanismes de Développement Propre, un instrumentfinancier issu de la Convention Cadre des Nations Unies surle Changement Climatique et du Protocole de KyotoUn processus international transparent rigoureux
  28. 28. AN-MDPComment développer des projets MDP Post 2012?- Le marché des crédits Carbone 2011 représentait plus de 100Milliards de dollars de transaction financère- Le Protocole de Kyoto a été prorogé à la Conférence de Doha2012- L’Union Européenne opère un distingo entre les Pays lesMoins Avancés et les Pays à Revenus Intermédiaires quand àla commercialisation des crédits carbones issus des projetsenregistrés après Mars 2013- Comment maintenir le leadership ivoirien?La Côte d’Ivoire, leader du MDP dans l’UEMOA :- 1er projet MDP enregistré dans l’UEMOA (SITRADE 2009)- 6 Projets enregistrés par le Conseil Exécutif du MDP entre2009 et 2012 : SITRADE, SANIA, ADERCI, BIOKALA,AZITO- Prix du meilleur communicateur du MDP en Afrique 2012- Forum Africain du Carbone 2013 du 03 au 05 Juillet 2013 àAbidjan- Golf Hôtel
  29. 29. CGECI – Les Investissements Socialement ResponsablesLes fonds ISR- Ce sont des fonds investis en actions, en obligations ou entitre monétaire dont les émetteurs répondent à une doublesélection, financière et extra financière- Les émetteurs sont principalement des entreprises ou des Etatssélectionnés pour leur performance sur des critèresEnvironnementaux, Sociaux et de GouvernanceL’ISR désigne les diverses démarches d’intégration dudéveloppement durable au sein de la gestion financière- Prise en compte de critères dits « extra-financiers », c’est àdire Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance dans leschoix d’investissements- L’analyse extra financière permet d’identifier des opportunitésde croissance des entreprises dans de nouveaux secteurs- L’ISR est également un moyen d’investir dans des entreprisesdont les pratiques sont compatibles avec des valeurs éthiques.
  30. 30. CGECI – Les Investissements Socialement ResponsablesPerformance 2012 – OCDE- Plus de 884 Fonds dInvestissement Socialement Responsable.- EUR 95 Milliards dinvestissement, avec une croissanceminimum de 12% par an depuis 2009.- Les 10 premiers fonds mondiaux représentent EUR 22Milliards cumulés, 6 dentre eux ont été créés en 2011.- Les 3 leaders mondiaux sont français avec :- BNP Paribas Mois, créé en 2011 qui atteint EUR 4,9milliards en juin 2012- Amundi Tréso ISR, créé en 2011 pour représenterEUR 4,8 milliards en juin 2012- Fonsicav (Natixis), ex N°1, est détrôné en 3ème placeà EUR 2,6 milliards en juin 2012- Le Top 5 affiche une performance minimum de 34% sur 1 an,les 3 meilleures performance revenant à des fonds Suédois.
  31. 31. Plus de 100 ans au service des entreprises et de l’économie ivoiriennePhoto : les opportunités d’emplois verts, BIT 2011Merci pour votre attentionUnion des GrandesEntreprises de Côted’IvoireBanque AfricainedeDéveloppementMANAGEMENT DE L’INNOVATIONET DU DÉVELOPPEMENTBeDevelopmentBeDevelopment InternationalFinanceCorporationProgramme desNations Unies pour leDéveloppementUnion desEntreprisesAgricoles etForestières

×