www.hcp.ma19/07/14 1
XIIIème Colloque
Maghrébin
www.hcp.ma19/07/14 2
Sommaire
Introduction: de l’opportunité à la mobilisation continue d’importantes ressources financièr...
www.hcp.ma19/07/14 3
Introduction :
- Objectif classique: transmission des connaissances
-On ne peut songer à La conceptio...
www.hcp.ma19/07/14 4
Des données sur plafonds des charges du budget
général, des SEGMA et des comptes spéciaux du
Trésor a...
www.hcp.ma19/07/14 5
−Question centrale qu’on doit se poser :
Opportunité : Par rapport à la mobilisation de ces
importan...
www.hcp.ma19/07/14 6
I.Comment analyser les déperditions scolaires :
de l’approche aux instruments
www.hcp.ma19/07/14 7
1°/Approche : Recherche de l’efficacité et de l’ efficience
– Efficacité d’une façon générale : défin...
www.hcp.ma19/07/14 8
2°/ Instruments d’appréciation : Ratio d’évaluation
On se réfère généralement à un seul concept lié à...
www.hcp.ma19/07/14 9
I.Comment analyser les déperditions scolaires :
de l’approche aux instruments,
II.Rappel du cadre gén...
www.hcp.ma19/07/14 10
A/ Observations et concepts utilisés
– Le détail sera omis au profit des les principes fondamentaux,...
www.hcp.ma
– Un concept dont l’utilisation est courante et méritant
d’être précisé : la Cohorte
Une cohorte d’élèves, c’es...
www.hcp.ma
– Concepts utilisées : précision du contenu des
variables :
Admission : promu au niveau supérieur
Redoublemen...
www.hcp.ma19/07/14 13
B/ Principales méthodes :
Au regard des données sur les flux des élèves d’une cohorte et en
fonction...
www.hcp.ma19/07/14 14
2°/ Méthode de la cohorte reconstituée : Lexis/Matrice
–Pour cette méthode, et comme pour la 2ème, o...
www.hcp.ma
- La Conduite : Soit par
La méthode démographique (adaptation du diagramme de
lexis),
 l’approche qui apparen...
www.hcp.ma19/07/14 16
3°/ Méthode basée sur l’analyse de la rétention :
Approximation sommaire et couramment utilisée
Effe...
www.hcp.ma
I.Comment analyser les déperditions scolaires :
de l’approche aux instruments,
II.Rappel du Cadre général des m...
www.hcp.ma19/07/14 18
1°/ Référence théorique : : chaînes de Markov à états absorbantes,
–L’écoulement des effectifs scola...
www.hcp.ma19/07/14 19
2°/ Matrice de transition du processus P: pij
−Définition du terme générale : Probabilité de transit...
www.hcp.ma19/07/14 20
3°/ Forme canonique d’une chaine absorbante :
-Pour les besoins d’analyse on va considérer que deux
...
www.hcp.ma19/07/14 21
- Forme canonique de la matrice de transition
- On a:
Etat non
absorbants
Etat
absorbants
Etat non
a...
www.hcp.ma19/07/14 22
- Répartition limite :
-Cette matrice permet de répondre à deux grandes questions
Temps ou durée mo...
www.hcp.ma
I.Comment analyser les déperditions scolaires :
de l’approche aux instruments,
II.Rappel du cadre général des m...
www.hcp.ma19/07/14 24
1°/ Considérations générales : Des données nationales , calcul des taux
- Données globales sur le se...
www.hcp.ma19/07/14 25
- Données scolaires historiques : Ensemble du pays 1956
cycle d'enseignement 1956 Observations
prima...
www.hcp.ma19/07/14 26
-Massification avérée:
www.hcp.ma19/07/14 27
- Retournement en vue avec des niveaux persistants élevés
www.hcp.ma19/07/14 28
-Absorption en hausse , mais restant faible par rapport aux sortant
www.hcp.ma19/07/14 29
- Calcul des taux ou estimation des
probabilités de transitions:
Les cycles scolaires qui seront ap...
www.hcp.ma
1bis°/ La durée moyenne de séjour dans le système: 10 ans
-une année de plus que prescrit l’âge de la scolarité...
www.hcp.ma19/07/14 31
www.hcp.ma19/07/14 32
2°/ Diplômés et abandons: faible % de bacheliers
Bacheliers de 100 enfants s'inscrivant en même temp...
www.hcp.ma19/07/14 33
www.hcp.ma19/07/14 34
A titre de comparaison à un niveau international: France
et la nature des efforts à accomplir
Le tau...
www.hcp.ma19/07/14 35
Le long chemin de la réforme
www.hcp.ma19/07/14 36
3°/ Surcout et rendement scolaire: limité
www.hcp.ma19/07/14 37
www.hcp.ma19/07/14 38
4°/ Jeunes sans diplômes et sorties précoces :
www.hcp.ma19/07/14 39
www.hcp.ma19/07/14 40
Ces taux élevés ont été également
observés en France
% des abandons sans diplômes
Année Taux
1965 1/...
www.hcp.ma19/07/14 41
5°/ Récapitulatif: le poids du primaire en opposition au lycée
www.hcp.ma19/07/14 42
Le primaire est plus fatale pour les filles
Taux d'abandon en % selon le cycle scolaire et la région...
www.hcp.ma
I.Comment analyser les déperditions scolaires : de
l’approche aux instruments,
II.Cadre général des méthodes : ...
www.hcp.ma19/07/14 44
Cycle Les deux sexes Sexe féminin
Primaire 163 886 85 708
Secondire collégial 180 487 73 503
Secondi...
www.hcp.ma19/07/14 45
2°/ Les années charnières : la place particulière occupée
par les 1ères et les dernières années du c...
www.hcp.ma19/07/14 46
-Régions fortement urbanisées : le poids du collège et de l’année du
baccalauréat
www.hcp.ma19/07/14 47
−Régions à dominance rurale: l’obstacle du primaire
www.hcp.ma
I.Comment analyser les déperditions scolaires : de
l’approche aux instruments,
II.Cadre général des méthodes : ...
www.hcp.ma19/07/14 49
Ce genre de recherche suppose la disponibilité
des données variées et plus spatialisées,
Chose qui...
www.hcp.ma19/07/14 50
-Abandon scolaire et pauvreté: Forte corrélation
Statistique de Durbin -Watson
= 1,29343
www.hcp.ma19/07/14 51
-Maintien à l’école et alphabétisation: Moins d’analphabètes plus
d’enfants atteignant le niveau bac...
www.hcp.ma19/07/14 52
-Accès au Baccalauréat et taille moyenne de ménage:
www.hcp.ma19/07/14 53
-Rendement scolaire du primaire et proximité à une route
goudronnée
www.hcp.ma19/07/14 54
Conclusion:
-La pertinence de l’instrument
- un suivi intéressant des flux: séjours et prorations,
-...
www.hcp.ma19/07/14 55
Merci de votre patience
et de votre attention
XIIIème Colloque Maghrébin
HOTEL EL MARSA- SIDI FREDJ ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Deperditions rendements_scolaires_et_disparites_regionles_au_maroc_version_03

304 vues

Publié le

L'objet de cette présentation est les disparités enregistrées au niveau des déperditions scolaires entre les régions marocaines. De même des indicateurs de rendements scolaires ont été calculé et de ce pour illustrer dans quelles conditions le maroc réussit l'égalité des chances face à l'éducation

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
304
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Deperditions rendements_scolaires_et_disparites_regionles_au_maroc_version_03

  1. 1. www.hcp.ma19/07/14 1 XIIIème Colloque Maghrébin
  2. 2. www.hcp.ma19/07/14 2 Sommaire Introduction: de l’opportunité à la mobilisation continue d’importantes ressources financières I - Comment analyser les déperditions scolaires ?: de l’efficacité interne / efficacité externe II – Rappel du cadre général des méthodes: un rappel des méthodes les plus répandues III - Modélisation : processus stochastique/chaîne de Markov à états absorbants, IV- Principaux résultats/rendement: poids imposant des abandons marqué par de fortes disparités géographiques. V – flux mixtes et écoulement : Poids des années d’études charnières –Poids des flux (Population scolarisée / poids démographique), –Effet des années charnières (capacité de maintien au primaire). VI – Pour des variables d’intervention : lutte contre la pauvreté, alphabétisation et développement de l’infrastructure de communication de base
  3. 3. www.hcp.ma19/07/14 3 Introduction : - Objectif classique: transmission des connaissances -On ne peut songer à La conception de tout projet perdurable de développement économique et social sans considérer la nécessité du développer ses ressources humaine, -Au niveau individuel, par le biais de l’éducation, c’est l’insertion civile et la promotion et la mobilité sociale, c’est également un Instrument de réduction des inégalités sociales, – Notre pays à l’instar des autres pays, réserve et mobilise depuis longtemps une bonne part de ses ressources financières à ce secteur clé :
  4. 4. www.hcp.ma19/07/14 4 Des données sur plafonds des charges du budget général, des SEGMA et des comptes spéciaux du Trésor autorisés au titre de l’année  2009, on peut retenir principalement : De 310 milliard de dh, 16 % sont alloués au ministère de l’enseignement : 48 milliards de dh, En excluant les SEGMA et les comptes spéciaux du Trésor, ce pourcentage approche 20 % (19%), 45 % de l’ensemble des dépenses de personnel du budget général : 34 de 76 milliards de Dh.
  5. 5. www.hcp.ma19/07/14 5 −Question centrale qu’on doit se poser : Opportunité : Par rapport à la mobilisation de ces importantes ressources, il est légitime de se demander sur le rendement de ces crédits budgétaires.  Enjeux : Parmi les 6.2millions d’élèves au niveau national (du primaire au secondaire qualifiant, secteur public et privé) poursuivant leur scolarité en 2009-2010, le nombre des élèves qu’ont abandonné est d’environ 360 000 élèves. Soit un pourcentage de 6%, Ce chiffre est à mieux considérer dans la mesure où 1.9 millions autres élèves ne poursuivent pas leurs études ou ne fréquentent pas un établissement scolaire (6-17 ans).
  6. 6. www.hcp.ma19/07/14 6 I.Comment analyser les déperditions scolaires : de l’approche aux instruments
  7. 7. www.hcp.ma19/07/14 7 1°/Approche : Recherche de l’efficacité et de l’ efficience – Efficacité d’une façon générale : définition de l’efficacité empruntée de l’économique Définition : On considère généralement qu’un système éducatif est efficace et efficient s’il fournit, pour un coût minimum (donné), la production (maximale) escomptée en termes de jeunes gens munis des connaissances et des savoir-faire prescrits par la société. – Efficacité et quantification des déperditions scolaires : Efficacité interne Analyser les déperditions pour un système scolaire, se traduit généralement par la mesure et l’évaluation de l’efficacité interne de ce système.
  8. 8. www.hcp.ma19/07/14 8 2°/ Instruments d’appréciation : Ratio d’évaluation On se réfère généralement à un seul concept lié à l’efficacité : – Le coefficient d’efficacité : Le coefficient d’efficacité est l’inverse du ratio intrants/extrants (input/output). C’est aussi: Le nombre d’élèves accomplissant le cycle d’études rapporté au nombre d’élèves qu’ont entamé en même temps le cycle de l’étude en question. – Une version améliorée du coefficient d’efficacité: Pour prendre en compte le phénomène de redoublement: années- élèves
  9. 9. www.hcp.ma19/07/14 9 I.Comment analyser les déperditions scolaires : de l’approche aux instruments, II.Rappel du cadre général des méthodes : les plus répandues
  10. 10. www.hcp.ma19/07/14 10 A/ Observations et concepts utilisés – Le détail sera omis au profit des les principes fondamentaux, –les techniques généralement utilisées sont similaires ou s'inspirant de l’analyse des cohortes en démographie : L’élève est comme l’individu de la population, il a un vécu. Il lui est propre en matière de progression scolaire, de redoublement, d’abandon ou d’accomplissement des études,
  11. 11. www.hcp.ma – Un concept dont l’utilisation est courante et méritant d’être précisé : la Cohorte Une cohorte d’élèves, c’est un groupe d’élèves qui commencent un cycle scolaire la même année et en traversent normalement ensemble les différents stades
  12. 12. www.hcp.ma – Concepts utilisées : précision du contenu des variables : Admission : promu au niveau supérieur Redoublement : refaire le niveau auquel il était inscrit Abandon : quitter le système Echec scolaire :lié à l’aptitude et à la réussite d’assimilation les connaissances scolaires Décrochage scolaire : concept moins ‘’incriminateur’’ que la déperdition scolaire
  13. 13. www.hcp.ma19/07/14 13 B/ Principales méthodes : Au regard des données sur les flux des élèves d’une cohorte et en fonction des données disponibles, on distingue 3 façons d’analyser la déperdition dans l’éducation. 1°/ Méthode de la cohorte réelle : Suivi individuel (dossier personnel) -Meilleure façon pour obtenir une évaluation précise : Elle suppose que chaque élève possède un dossier individuel qui le suit tout au long de ses études,
  14. 14. www.hcp.ma19/07/14 14 2°/ Méthode de la cohorte reconstituée : Lexis/Matrice –Pour cette méthode, et comme pour la 2ème, on approche les déperditions scolaires en analysant les effectifs scolaires sur deux années consécutives (n / n + 1), –Méthode s’appuyant sur l’évaluation des trois grand taux de mesure de flux (progression scolaire) : redoublement, abandon et admission (classe supérieure),
  15. 15. www.hcp.ma - La Conduite : Soit par La méthode démographique (adaptation du diagramme de lexis),  l’approche qui apparente les flux d’élèves à un processus stochastique  à temps discret et à espace d’états également discret et dont le comportement s’identifie à celui des chaînes de Markov absorbantes . - Comparaison avec la méthode démographique: A ce niveau, on doit signaler en particulier que la 3ème méthode est plus globale que la 2ème et ce dans la mesure qu’il n’y a pas de faits similaires au phénomène de redoublement en démographie.
  16. 16. www.hcp.ma19/07/14 16 3°/ Méthode basée sur l’analyse de la rétention : Approximation sommaire et couramment utilisée Effectifs de l’année d’étude n+k / Effectifs de l’année d’étude n, le cycle est supposé de k années ’études.
  17. 17. www.hcp.ma I.Comment analyser les déperditions scolaires : de l’approche aux instruments, II.Rappel du Cadre général des méthodes : les plus répandues, III.Modélisation : Processus stochastique /Chaine de Markov
  18. 18. www.hcp.ma19/07/14 18 1°/ Référence théorique : : chaînes de Markov à états absorbantes, –L’écoulement des effectifs scolaires entre les différentes années d’études est considéré comme un processus stochastique à temps discret et à espace d’états également discret et dont le comportement s’identifie à celui des chaînes de Markov à états absorbantes, –Graphe K I J a L L’état a : état absorbant
  19. 19. www.hcp.ma19/07/14 19 2°/ Matrice de transition du processus P: pij −Définition du terme générale : Probabilité de transition d’un état à un autre Pij : la probabilité que qu’un élève se trouve à l’année d’études j sachant que l’année précédente ou passée, il était à l’année d’étude i. -Sa forme générale: Pij= P(X n=j/X n-1= i) Rappelons que : Xt = i désigne que le processus, à l’instant t, se trouve à l’état i et que i doit vérifier : (1=< i =<s),
  20. 20. www.hcp.ma19/07/14 20 3°/ Forme canonique d’une chaine absorbante : -Pour les besoins d’analyse on va considérer que deux état absorbants : abandonner le système, ou être diplômé -Le graphe de transition des élèves : Abandon 1 ère Année d’études 2 ème Année d’études n ième Année d’étude s Diplômé Cycle scolaire à n années d’étudesCycle scolaire à n années d’études
  21. 21. www.hcp.ma19/07/14 21 - Forme canonique de la matrice de transition - On a: Etat non absorbants Etat absorbants Etat non absorbants Q R P= Etat absorbants O I (s-r) ( r ) ( s-r) Qn (I+Q+Q2 +…..+Qn-1 )R (s-r) =Pn ( r ) 0 I ( r )
  22. 22. www.hcp.ma19/07/14 22 - Répartition limite : -Cette matrice permet de répondre à deux grandes questions Temps ou durée moyenne avant absorption : Le nombre moyen de périodes séjournées dans l’état transitoire j par une chaine débutant son évolution dans l’état transitoire i avant absorption : nij = (I – Q) -1 ij La probabilité d’absorption: La probabilité d’être absorbé par l’état j partant de l’état partant de l’état transitoire i est : bij= (I- Q) -1 R ij si n tend vers l'infini 0 (I-Q)-1 R P* = 0 I
  23. 23. www.hcp.ma I.Comment analyser les déperditions scolaires : de l’approche aux instruments, II.Rappel du cadre général des méthodes : les plus répandues, III.Modélisation : Processus stochastique /Chaine de Markov /calcul matriciel IV.Principaux résultats /Rendement : poids imposant des abandons
  24. 24. www.hcp.ma19/07/14 24 1°/ Considérations générales : Des données nationales , calcul des taux - Données globales sur le secteur d'enseignement année scolaire 2009-2010 Publique Privé ensemble Poids du secteur privé en % Total Elèves 5 663 106 576 700 6 239 806 9,2 Dont filles 2 650 114 271 764 2 921 878 9,3 Primaire 3 518 753 426 448 3 945 201 10,8 Dont filles 1 661 354 202 554 1 863 908 10,9 Secondaire colégial 1 347 838 85 251 1 433 089 5,9 Dont filles 593 646 40 272 633 918 6,4 Secondaire Qualifiant 796 515 65 001 861 516 7,5 Dont filles 395 114 28 938 424 052 6,8 Nb: l'effectifs des étudiants de l'enseignement supérieur est de l'ordre 330 000 Etablissements scolaires Total 9 565 2 958 12 523 Ecoles 7 128 1 840 8 968 Collèges 1 605 697 2 302 lycées 832 421 1 253 Enseignants et personnel, adminitratif( Publics) Personnel enseignant et autres 260 424 dont enseignants 221 582 Bacheliers (Juin 2010) 136 849 Taux de fréquentation scolaire ( 6-17 ans) 76,70% Population ( Estimation pour 2009) 31 700 400 Population âgée de 6 à17 ans 8 132 596 Superficie en Km2 710 850 Nombre d'élèves pour 1000 habitants 197 Source: receuil 2009-2010
  25. 25. www.hcp.ma19/07/14 25 - Données scolaires historiques : Ensemble du pays 1956 cycle d'enseignement 1956 Observations primaire 318 995 secondaire 10 496 supérieur 3 792 bachelier en 1955 94 dont une fille Source: HCP Ensemble du pays 1956
  26. 26. www.hcp.ma19/07/14 26 -Massification avérée:
  27. 27. www.hcp.ma19/07/14 27 - Retournement en vue avec des niveaux persistants élevés
  28. 28. www.hcp.ma19/07/14 28 -Absorption en hausse , mais restant faible par rapport aux sortant
  29. 29. www.hcp.ma19/07/14 29 - Calcul des taux ou estimation des probabilités de transitions: Les cycles scolaires qui seront approchés sont : le primaire, le secondaire collégial et le secondaire qualifiant, Utilisation des effectifs des élèves des deux années scolaires consécutives 2007/2008 et 2008/2009 pour l’estimation des taux d’écoulement (dernière année pour laquelle il existe de séries fiables des données), Exclusion du secteur privé du champ de l’étude, faiblesses de ses effectifs (7.4 % en 2007-2008). De plus, l’inexistence de données appropriées et fiables qui a encouragé cette exclusion.
  30. 30. www.hcp.ma 1bis°/ La durée moyenne de séjour dans le système: 10 ans -une année de plus que prescrit l’âge de la scolarité obligatoire , - déjà des prémisses des départs précoces, - les filles quittent plus tôt le système que les garçons. 19/07/14 30 Durée moyenne en années de séjour dans le système scolaire Région Pour les deux sexes Sexe féminin Oued Ed dahab Lagouira 9,5 9,4 Laayoune Boujdour Sakia El Hamra 10,4 10,6 Guelmim Es semara 11,6 11,0 Souss Massa Draa 10,2 9,6 Gharb Chrarda Beni Hssen 9,3 8,9 Chaouia Ouardigha 9,3 9,2 Marrakech Tensift Al Haouz 9,4 9,0 L'Oriental 9,6 9,4 Grand Casablanca 11,3 11,3 Rabat Sale Zemmour Zear 10,8 10,6 Doukkala Abda 9,2 9,0 Tadla Azilal 8,7 8,3 Meknes Tafilalet 10,4 10,2 Fes Boulemane 10,2 10,1 Taza Al Hoceima Taounat 7,9 7,5 Tanger Tetouan 9,2 8,9 Maroc Total 9,9 9,6
  31. 31. www.hcp.ma19/07/14 31
  32. 32. www.hcp.ma19/07/14 32 2°/ Diplômés et abandons: faible % de bacheliers Bacheliers de 100 enfants s'inscrivant en même temps à la première année du primaire² N_ordre Région Les deux sexes sexe féminin Taux d'accès au baccalauréat durée moyenne en années de séjour nécessaire pour l'obtention du baccalauréat Taux d'accès au baccalauréat durée moyenne en années de séjour nécessaire pour l'obtention du baccalauréat 2 Oued Ed dahab Lagouira 35,6% 13,4 38,8% 13,0 4 Laayoune Boujdour Sakia El Hamra 27,4% 13,8 31,5% 13,5 6 Guelmim Es semara 30,0% 14,2 28,6% 13,7 11 Souss Massa Draa 21,0% 14,4 21,4% 13,9 18 Gharb Chrarda Beni Hssen 13,8% 14,3 15,1% 13,7 20 Chaouia Ouardigha 15,0% 13,9 16,8% 13,5 23 Marrakech Tensift Al Haouz 14,4% 14,5 14,7% 13,9 28 L'Oriental 20,1% 14,0 22,6% 13,5 34 Grand Casablanca 30,6% 13,7 35,6% 13,3 38 Rabat Sale Zemmour Zear 29,4% 13,8 40,6% 13,3 42 Doukkala Abda 15,7% 14,2 18,2% 13,7 44 Tadla Azilal 12,7% 14,0 12,6% 13,4 46 Meknes Tafilalet 22,6% 14,3 24,5% 13,8 51 Fes Boulemane 22,1% 14,2 25,7% 13,7 55 Taza Al Hoceima Taounat 15,5% 13,9 10,5% 13,4 58 Tanger Tetouan 15,6% 14,4 16,8% 13,9 Maroc Total 19,4% 14,2 21,4% 13,7
  33. 33. www.hcp.ma19/07/14 33
  34. 34. www.hcp.ma19/07/14 34 A titre de comparaison à un niveau international: France et la nature des efforts à accomplir Le taux d’accès d’une génération au baccalauréat France Année Taux Observation 1961 11,2% Notons que le taux recherché est de porter à 80% d'une génération au niveau Bac et ce depuis le milieu des années quatre-vingt- dix. Pour le Maroc ce taux est de 33.9% (2008) 1982 27,2% 1992 51,1% 2004 61,8% 2005 62,5% 2008 63,8% Source: Vue d'ensemble, France , Portait social diverses années , INSEE, page 34
  35. 35. www.hcp.ma19/07/14 35 Le long chemin de la réforme
  36. 36. www.hcp.ma19/07/14 36 3°/ Surcout et rendement scolaire: limité
  37. 37. www.hcp.ma19/07/14 37
  38. 38. www.hcp.ma19/07/14 38 4°/ Jeunes sans diplômes et sorties précoces :
  39. 39. www.hcp.ma19/07/14 39
  40. 40. www.hcp.ma19/07/14 40 Ces taux élevés ont été également observés en France % des abandons sans diplômes Année Taux 1965 1/3 1985 13% 2004 4%
  41. 41. www.hcp.ma19/07/14 41 5°/ Récapitulatif: le poids du primaire en opposition au lycée
  42. 42. www.hcp.ma19/07/14 42 Le primaire est plus fatale pour les filles Taux d'abandon en % selon le cycle scolaire et la région ( Cohorte de 100 enfants de sexe féminin) 0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 TazaAlHoceimaTaounat TadlaAzilal DoukkalaAbda TangerTetouan MarrakechTensiftAlHaouz GharbChrardaBeniHssen ChaouiaOuardigha OuedEddahabLagouira L'Oriental SoussMassaDraa MarocTotal MeknesTafilalet FesBoulemane LaayouneBoujdourSakiaEl Hamra RabatSaleZemmourZear GuelmimEssemara GrandCasablanca % Primaire Secondaire Collégial Secondaire Qualifiant Tx d'accès au baccalauréat
  43. 43. www.hcp.ma I.Comment analyser les déperditions scolaires : de l’approche aux instruments, II.Cadre général des méthodes : les plus répandues, III.Modélisation : Processus stochastique /Chaine de Markov /calcul matriciel IV.Principaux résultats /Rendement : poids imposant des abandons V.Progression des flux mixtes: Différentes générations
  44. 44. www.hcp.ma19/07/14 44 Cycle Les deux sexes Sexe féminin Primaire 163 886 85 708 Secondire collégial 180 487 73 503 Secondire qualifiant 100 787 47 353 Total 445 160 206 564 Poids du primaire 36,8% 41,5% taux d'abandon brut 8,0% 8,0% Abandons pour 100 000 habitants 1442 1322 Situation à fin année 2007-2008 1°/ Effectifs des Abandons selon le cycle scolaire
  45. 45. www.hcp.ma19/07/14 45 2°/ Les années charnières : la place particulière occupée par les 1ères et les dernières années du cycles scolaires - Niveau national
  46. 46. www.hcp.ma19/07/14 46 -Régions fortement urbanisées : le poids du collège et de l’année du baccalauréat
  47. 47. www.hcp.ma19/07/14 47 −Régions à dominance rurale: l’obstacle du primaire
  48. 48. www.hcp.ma I.Comment analyser les déperditions scolaires : de l’approche aux instruments, II.Cadre général des méthodes : les plus répandues, III.Modélisation : Processus stochastique /Chaine de Markov /calcul matriciel IV.Principaux résultats /Rendement : poids imposant des abandons V.Progression des flux mixtes VI. Pour des variables d’intervention
  49. 49. www.hcp.ma19/07/14 49 Ce genre de recherche suppose la disponibilité des données variées et plus spatialisées, Chose qui n’est pas généralement disponible et dans la fiabilité requise
  50. 50. www.hcp.ma19/07/14 50 -Abandon scolaire et pauvreté: Forte corrélation Statistique de Durbin -Watson = 1,29343
  51. 51. www.hcp.ma19/07/14 51 -Maintien à l’école et alphabétisation: Moins d’analphabètes plus d’enfants atteignant le niveau baccalauréat Statistique de Durbin -Watson = 0,948758
  52. 52. www.hcp.ma19/07/14 52 -Accès au Baccalauréat et taille moyenne de ménage:
  53. 53. www.hcp.ma19/07/14 53 -Rendement scolaire du primaire et proximité à une route goudronnée
  54. 54. www.hcp.ma19/07/14 54 Conclusion: -La pertinence de l’instrument - un suivi intéressant des flux: séjours et prorations, -- limites liées aux hypothèses -Une analyse spatialisé et le nombre suffisant de données pour l’ extrapolation - la nécessité de mise en place de système de suivi complémentaire: insertion des question sur la scolarité et l’éducation dans certaines grandes enquêtes classiques : cas français/Enqête emploi
  55. 55. www.hcp.ma19/07/14 55 Merci de votre patience et de votre attention XIIIème Colloque Maghrébin HOTEL EL MARSA- SIDI FREDJ - ALGER, 11- 14 JUIN 2011

×