République Tunisienne
Ministère de la Santé

Missions et Fonctions
Principales
des surveillants hospitaliers

Présenté par...
Introduction
L’hôpital doit faire face à des évolutions constantes, structurelles,
économiques, politiques et les surveill...


Mission

Elle se rapporte essentiellement à un résultat attendu. En
confiant une mission à un acteur on lui donne un bu...
Missions et attributions
des Surveillants en
Tunisie
Décret n° 93 – 1725 du 16 Aout 1993, portant création, rémunération
e...
Dans ce cadre, il est chargé de:
-

Vérifier la conformité aux règles de bonne pratique et des prestations

du personnel p...
Art.6 : les surveillants de service et les surveillants d’unité exercent leurs
fonctions sous la responsabilité de leur ch...
Art.7 – les surveillants généraux sont choisis parmi les

surveillants des services et les surveillants d’unité justifiant...
La priorité de nomination à ces emplois est donnée aux

candidats qui, outre les conditions minimales exigées au
alinéas p...
Art. 8 – les agents chargés des fonctions de surveillant général
perçoivent une indemnité de fonction au taux mensuel forf...
Problématique
La gestion des soins est une tâche complexe, car il y a un
grand nombre des contraintes en relation avec:
- ...
La structure
( ressources)

Eléments logistiques :

•Budget.
• architecture.
• personnel ( nombre et qualification).
princ...
La
Démarche
(processus)


principes

L’ensemble des activités dont l’exécution a été
jugée nécessaire pour atteindre les ...
Le
résultat

• Le résultat se mesure en évaluant la modification
apportée par les différentes interventions

(modification...
Ressources

Données
institutionnelles:
Philosophie,
Mission,
Objectifs,
Projets,
Stratégies.
Ressources
humaines
Ressou...
Processus de la gestion
P

O

D C

1- Planification désigne le processus par lequel
on établit des objectifs et on détermi...
P

O

D C

2- Organisation
désigne le processus par lequel on répartit les tâches, on
distribue les ressources et on aména...
P

O

D C
3- Direction

vise à stimuler l’enthousiasme du personnel et à orienter
ses efforts afin d’atteindre les objecti...
P

O

D C

4- Contrôle
désigne le processus par lequel on évalue le rendement et
les plans d’intervention en vue d’atteind...
Les fonctions du surveillant
Il participe en collaboration avec l’équipe pluridisciplinaire
médicale à la définition des o...
Au niveau de la technicité
Il élabore en équipe un projet de soins et définit des
objectifs de service cohérents avec les ...
Au niveau de la gestion


Il est l’animateur de l’équipe placée sous sa responsabilité.
Il apprécie quotidiennement, il d...
Au niveau de la formation des
stagiaires


Outre son rôle de formation lié à la gestion de
l’équipe, il travaille en coll...
Au niveau de la recherche
Le surveillant repère les axes de recherche
nécessaires à l’amélioration de la prise en charge

...
Au niveau de la relation &
communication


Il établit des relations de travail avec les chefs de
service, les membres de ...
Au niveau de l’economie de la
santé
Il est garant de la qualité du soin et de son
organisation.
Il est responsable de l’ut...
Facteurs empêchant notre évolution
Facteurs liés à nous même :
 Manque de motivation;

 Epuisement;
 Manque de concepti...
Facteurs liés à l’institution
Facteurs liés à l’institution : :
-

Absence d’une direction de soins infirmiers (

départem...
Les conditions de succès:


La volonté du changement :
nous pouvons faire mieux.

La mise en question :
nous avons certai...
La formation adéquate:
- Problèmes techniques;
- Au travail en équipe;
- Aux techniques et outils de gestion de
la qualité...
EN CONCLUSION
 Les étapes du processus administratif sont :
la planification, l’organisation, la direction et le
contrôle...
Il parait très urgent de:
-

Créer une direction des soins infirmiers à

l’échelle centrale et régionale;
-

- Assurer une...
« La qualité ne s’impose pas par des

textes, c’est aux hommes de s’y engager
et d’en donner les moyens »

36
Merci pour votre attention
37
Missions et fonctions des surveillants en Tunisie
Missions et fonctions des surveillants en Tunisie
Missions et fonctions des surveillants en Tunisie
Missions et fonctions des surveillants en Tunisie
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Missions et fonctions des surveillants en Tunisie

4 598 vues

Publié le

0 commentaire
4 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
4 598
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
116
Commentaires
0
J’aime
4
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Missions et fonctions des surveillants en Tunisie

  1. 1. République Tunisienne Ministère de la Santé Missions et Fonctions Principales des surveillants hospitaliers Présenté par : Mohamed Ben Moussa Chef Service De l’Organisation des Soins & de la Formation Hôpital Régional De Tataouine MENZEL TEMIME LE 04 JANVIER 2014
  2. 2. Introduction L’hôpital doit faire face à des évolutions constantes, structurelles, économiques, politiques et les surveillants hospitaliers doivent s’adapter et, eux aussi, évoluer. Ils doivent actuellement faire le grand écart entre leurs métiers d’origine, leurs cultures soignantes de base et une nouvelle culture de manager. Le surveillant, pour être efficace doit faire preuve de stratégie, d’un sens de l’organisation et de la relation. Pour cela il doit apprendre aujourd’hui d’autres manières d’être et d’agir et se défaire de son métier d’origine pour pouvoir développer ce qu’il est : un cadre de santé à part entière. 2
  3. 3.  Mission Elle se rapporte essentiellement à un résultat attendu. En confiant une mission à un acteur on lui donne un but à atteindre, dans un cadre et avec des moyens définis.  Fonction C’est, à quoi on sert habituellement à l’intérieur d’un système. La fonction désigne la nature de la contribution. L’activité qui la supporte la caractérise par sa spécificité technique mais n’est pas la fonction. 3
  4. 4. Missions et attributions des Surveillants en Tunisie Décret n° 93 – 1725 du 16 Aout 1993, portant création, rémunération et conditions d’attributions des emplois fonctionnels du personnel para médical exerçant dans les structures sanitaires publiques. Art5: le surveillant général exerce ses fonctions sous la responsabilité du chef d’établissement et en liaison étroite avec les chefs de service hospitaliers, Il a pour mission de coordonner et de superviser l’ensemble des activités des personnels soignants et particulièrement les surveillants de services et les surveillants d’unités. 4
  5. 5. Dans ce cadre, il est chargé de: - Vérifier la conformité aux règles de bonne pratique et des prestations du personnel placé sous son autorité et veiller, par des actions appropriées, particulièrement dans les domaines de la formation et de la recherche en nursing et soins infirmiers, au maintien des meilleurs standards de la qualité dans l’établissement, - - Veiller à l’hygiène de l’établissement; - - Participer aux procédures d’affectation, de mise en place et de coordination des programmes de travail de toutes les catégories de personnels soignants et particulièrement des surveillants de services et surveillants d’unités 5
  6. 6. Art.6 : les surveillants de service et les surveillants d’unité exercent leurs fonctions sous la responsabilité de leur chef hiérarchique, Ils exercent leur autorité conformément à la règlementations en vigueur sur l’ensemble du personnel paramédical et ouvrier en dépendant. Dans ce cadre, ils sont chargés de: - Contrôler la qualité et la régularité des prestations rendues par le personnel; - - Veiller à l’hygiène des locaux au confort des malades; - - Répartir les taches entre tous les membres de l’équipe para- médical et les ouvriers et s’assurer de l’application des inscriptions et du respect de la déontologie professionnelle et de la discipline, - Veiller à la bonne gestion des équipements et à la régularité des approvisionnements. - Ces attributions sont exercées à l’échelle du service, en ce qui concerne le surveillant de service et à l’échelle de l’unité sanitaire dans le cas du surveillant d’unité
  7. 7. Art.7 – les surveillants généraux sont choisis parmi les surveillants des services et les surveillants d’unité justifiants au moins de 3 années d’ancienneté en cette qualité ou les techniciens supérieurs de la santé publique ayant au moins 4 années d ’ancienneté dans le grade ou les infirmiers principaux ayant au moins 5 années d’ancienneté dans le grade. - les surveillants de service et les surveillants d’unité sont choisis parmi les techniciens supérieurs de la santé publique ayant au moins deux années d’ancienneté dans le grade ou les infirmiers principaux ayant au moins 03 années d’ancienneté dans le grade ou les infirmiers de la santé publique ayant au moins 07 années d’ancienneté dans le grade, 7
  8. 8. La priorité de nomination à ces emplois est donnée aux candidats qui, outre les conditions minimales exigées au alinéas précédents, ont suivi avec succès un cycle de formation professionnelle au centre de recherche et de formation pédagogique du ministère de la santé ou dans un établissement assimilé agrée par l’administration, Les surveillants généraux, les surveillants de service et les surveillants d’unités sont nommés par arrêté du ministre de la santé
  9. 9. Art. 8 – les agents chargés des fonctions de surveillant général perçoivent une indemnité de fonction au taux mensuel forfaitaire de 40 dinars - les agents chargés des fonctions de surveillant de service perçoivent une indemnité de fonction au taux mensuel forfaitaire de 25 dinars, les agents chargés des fonctions de surveillant d’unité sanitaire perçoivent une indemnité de fonction au taux mensuel forfaitaire de 15 dinars, Art.9 – le retrait des emplois fonctionnels précités entraine la privation immédiate de l’indemnité de fonction 9
  10. 10. Problématique La gestion des soins est une tâche complexe, car il y a un grand nombre des contraintes en relation avec: - La conception de soins; - La qualité de soins; - La formation en matière de gestion; - Les ressources humaines et matérielles; - Les exigences accrues des malades; - Le coût élevé des services. …………… 10
  11. 11. La structure ( ressources) Eléments logistiques : •Budget. • architecture. • personnel ( nombre et qualification). principes •Temps et matériel accordé aux divers soins infirmiers. •Elément d’organisation : • Organisation administrative et technique de l’institution et du service • Règlements intérieurs - la supervision du personnel L’existence d’un programme de formation 11
  12. 12. La Démarche (processus)  principes L’ensemble des activités dont l’exécution a été jugée nécessaire pour atteindre les objectifs. 12
  13. 13. Le résultat • Le résultat se mesure en évaluant la modification apportée par les différentes interventions (modification positive – négative – nulle) 13
  14. 14. Ressources Données institutionnelles: Philosophie, Mission, Objectifs, Projets, Stratégies. Ressources humaines Ressources matérielles Ressources financières Temps conclusion Résultats Processus Planification Organisation Direction Contrôle Soins de qualité au patient Développeme nt du personnel Recherche scientifique 14
  15. 15. Processus de la gestion P O D C 1- Planification désigne le processus par lequel on établit des objectifs et on détermine les mesures à prendre pour les atteindre. Analyse d’information Déterminer les objectifs Établir des programmes d’activités Déterminer des normes Établir les prévisions budgétaires Politiques et procédures Planification de l’imprévu
  16. 16. P O D C 2- Organisation désigne le processus par lequel on répartit les tâches, on distribue les ressources et on aménage les activités dans le but de réaliser les plans     Organigramme Description d’emploi Les comités Systèmes de prestation des soins
  17. 17. P O D C 3- Direction vise à stimuler l’enthousiasme du personnel et à orienter ses efforts afin d’atteindre les objectifs fixés par l’organisation. Dotation de personnel  Mesure de la charge de travail  Formation et développement professionnel continu Direction  Leadership - Participation  Communication -Prise de décision  Gestion des conflits - Supervision
  18. 18. P O D C 4- Contrôle désigne le processus par lequel on évalue le rendement et les plans d’intervention en vue d’atteindre les résultats escomptés. - Évaluation de la qualité des soins - Évaluations professionnelle et administrative du personnel soignant
  19. 19. Les fonctions du surveillant Il participe en collaboration avec l’équipe pluridisciplinaire médicale à la définition des objectifs et du projet de du service. Dans ce cadre, il est responsable de la gestion d’une unité et organise la prise en charge globale de la personne soignée pour apporter des réponses adaptées à ses besoins de santé. Il a un rôle d’encadrement et d’animation des personnels de l’unité. Il est une référence pour le soin spécifique. Il a un rôle de formation, de coordination et de recherche. 20
  20. 20. Au niveau de la technicité Il élabore en équipe un projet de soins et définit des objectifs de service cohérents avec les orientations médicales, définies dans le cadre du projet d’établissement. Il s’assure d’une répartition judicieuse des tâches en fonction des compétences et de la charge de travail de chacun. Il est responsable de la qualité du soin, de l’hygiène générale de l’unité et du confort des malades en s’assurant notamment de la qualité des prestations hôtelières. Il participe à l’évaluation des soins, conçoit des améliorations et prévoit les moyens nécessaires à leur réalisation.
  21. 21. Au niveau de la gestion  Il est l’animateur de l’équipe placée sous sa responsabilité. Il apprécie quotidiennement, il définit les catégories de personnels nécessaires au fonctionnement de l’unité et planifie les mouvements. Il évalue l’organisation du travail et introduit les procédures adaptées aux changements. Il met en place et anime des réunions pour initier et maintenir une dynamique d’équipe au sein du service. 22
  22. 22. Au niveau de la formation des stagiaires  Outre son rôle de formation lié à la gestion de l’équipe, il travaille en collaboration avec les écoles et participe à la sélection et à la formation des élèves. Dans l’unité, il accueille les stagiaires, les soutient dans la réalisation de leurs objectifs, contrôle leur apprentissage et participe à leur évaluation. Il participe à des formations à l’intérieur et à l’extérieur de l’hôpital 23
  23. 23. Au niveau de la recherche Le surveillant repère les axes de recherche nécessaires à l’amélioration de la prise en charge des personnes soignées et coordonne leur réalisation. Par ailleurs il peut participer aux actions de recherche impulsées par l’équipe médicale.
  24. 24. Au niveau de la relation & communication  Il établit des relations de travail avec les chefs de service, les membres de l’équipe et tous les professionnels de santé intervenant dans le service  Il participe ou suscite des réunions de travail, rencontres ou échanges susceptibles d’apporter des améliorations à différents niveaux (qualité des soins, de la formation, des prestations hôtelières, administratives). 25
  25. 25. Au niveau de l’economie de la santé Il est garant de la qualité du soin et de son organisation. Il est responsable de l’utilisation optimale des ressources affectées à l’unité et de la gestion des produits et des matériels. les indicateurs doivent être dégagés au niveau de chaque service, par exemple : durée moyenne d’hospitalisation, nombre de pannes...
  26. 26. Facteurs empêchant notre évolution Facteurs liés à nous même :  Manque de motivation;  Epuisement;  Manque de conception;  Manque des connaissances en matière des sciences infirmières Facteurs liés à la gestion :  Manque de formation en matière de gestion des ressources humaines et matérielles;  Manque d’encouragement 30
  27. 27. Facteurs liés à l’institution Facteurs liés à l’institution : : - Absence d’une direction de soins infirmiers ( département infirmier) - Absence d’un profil de poste officiel - Manque de complémentarité (institut) -hôpital; - Manque du pouvoir ( pour les infirmiers); - Ignorance et manque de connaissances vis à vis les compétences infirmiers. 31
  28. 28. Les conditions de succès:  La volonté du changement : nous pouvons faire mieux. La mise en question : nous avons certainement des insuffisances à combler   Le souci de satisfaire les malades : notre offre doit correspondre à leur demande 32
  29. 29. La formation adéquate: - Problèmes techniques; - Au travail en équipe; - Aux techniques et outils de gestion de la qualité - Régler les conflits et les problèmes urgents  Favoriser les rencontres inter-équipes d’amélioration de la qualité    Reconnaître, valoriser et récompenser les efforts réussis Assurer une évaluation périodique 33
  30. 30. EN CONCLUSION  Les étapes du processus administratif sont : la planification, l’organisation, la direction et le contrôle.  Le travail du surveillant est morcelé et fait appel à des compétences techniques et en relations humaines, ainsi qu’à des compétences conceptuelles.  Le climat organisationnel, lié au style de leadership du gestionnaire, influe grandement sur les résultats du service.
  31. 31. Il parait très urgent de: - Créer une direction des soins infirmiers à l’échelle centrale et régionale; - - Assurer une formation présentielle des surveillant en matière de gestion des soin; - - Réviser le profil des surveillants et les textes législatifs; - Encourager les surveillants et augmenter la valeur de la rémunération 35
  32. 32. « La qualité ne s’impose pas par des textes, c’est aux hommes de s’y engager et d’en donner les moyens » 36
  33. 33. Merci pour votre attention 37

×