Avis de Course – Mini Transat Îles de Guadeloupe 2015 
1 
AVIS DE COURSE 
Mini Transat Îles de Guadeloupe 2015 
20e éditio...
Avis de Course – Mini Transat Îles de Guadeloupe 2015 
2 
TABLE DES MATIÈRES 
1 
ORGANISATION 
..............................
Avis de Course – Mini Transat Îles de Guadeloupe 2015 
3 
PREAMBULE 
La Mini Transat Îles de Guadeloupe est un événement s...
1.2 Equipe organisatrice de la Mini Transat Îles de Guadeloupe 
1.3 Organisation générale : 
Autorité Organisatrice : Doua...
Les règles de classe (guide Mini 2015) et les prescriptions nationales traduites pour les 
concurrents étrangers précisées...
impérativement arborés dans l’étai à Douarnenez et jusqu’à 0.2 mille de la sortie du bassin du 
Port Rhu ainsi qu’après le...
5.2.2 Les inscriptions seront enregistrées dans l’ordre chronologique de réception selon le 
Avis de Course – Mini Transat...
5.2.8 La liste définitive des bateaux admis à participer à la Mini Transat Îles de 
Guadeloupe sera publiée au plus tard l...
b) Pour les non ressortissants français : 
- des certificats tels que décrits en a) ci-dessus. 
Ou 
- un certificat de for...
Avis de Course – Mini Transat Îles de Guadeloupe 2015 
10 
PRÉPROGRAMME DOUARNENEZ 
Mercredi 9 sept Heure limite d’arrivée...
Avis de Course – Mini Transat Îles de Guadeloupe 2015 
11 
8 OBLIGATIONS DU SKIPPER 
8.1 La présence du skipper est obliga...
10 INSTRUCTION DE COURSES. 
Les instructions de course seront données aux skippers, le 14 septembre 2015 lors du briefing ...
11.2.2 Le départ de la 2e étape aura lieu le samedi 31 octobre 2015 de Lanzarote 
à 12h00. Les concurrents devront être pr...
15 TROPHÉES ET PRIX 
Seuls les bateaux ayant franchi la ligne d’arrivée de la Mini Transat Îles de Guadeloupe et fini 
ava...
19.3 Pendant la course, un bateau peut faire escale ou mouiller et recevoir assistance 
Avis de Course – Mini Transat Îles...
• La veille, et spécialement la veille radio, veille de positionnement avec les balises, que 
l’organisateur pourrait assu...
À défaut, le skipper ne sera pas autorisé à prendre le départ de la course et les droits 
d’inscription du bateau resteron...
21 UTILISATION DES DROITS AUDIOVISUELS 
En application de la loi n° 84-610 du 16 juillet 1984 relative à l’organisation et...
Prescriptions of the Fédération Française de Voile 
Racing Rules of Sailing 2013-2016 
RRS 25 NOTICE OF RACE, SAILING INST...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Avis de courses Mini Transat 2015 - Augustin Doumic

493 vues

Publié le

Avis de course de la Mini Transat 2015 à destination des Iles de Guadeloupe

Publié dans : Sports
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
493
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Avis de courses Mini Transat 2015 - Augustin Doumic

  1. 1. Avis de Course – Mini Transat Îles de Guadeloupe 2015 1 AVIS DE COURSE Mini Transat Îles de Guadeloupe 2015 20e édition Organisée par ! !
  2. 2. Avis de Course – Mini Transat Îles de Guadeloupe 2015 2 TABLE DES MATIÈRES 1 ORGANISATION ................................................................................................................. 3 2 NOM ................................................................................................................................. 4 3 RÈGLES .............................................................................................................................. 4 4 LA PUBLICITÉ ..................................................................................................................... 5 5 ADMISSIBILITÉ – INSCRIPTIONS ......................................................................................... 6 6 MATÉRIEL DE SECURITE OBLIGATOIRE : voir guide MINI 2015 ............................................ 9 7 PROGRAMME .................................................................................................................... 9 8 OBLIGATIONS DU SKIPPER ............................................................................................... 11 9 CONTRÔLE DES BATEAUX ................................................................................................ 11 10 INSTRUCTION DE COURSES. ........................................................................................... 12 11 PARCOURS .................................................................................................................... 12 12 TEMPS LIMITE ............................................................................................................... 13 13 SYSTÈME DE PÉNALITE ................................................................................................... 13 14 CLASSEMENT ................................................................................................................. 13 15 TROPHÉES ET PRIX ......................................................................................................... 14 16 POSITIONNEMENT ......................................................................................................... 14 17 MOYENS DE COMMUNICATION ..................................................................................... 14 18 SOURCE D’ÉNERGIE ....................................................................................................... 14 19 AIDE EXTÉRIEURE .......................................................................................................... 14 20 RESPONSABILITÉS DE L’ORGANISATEUR, DE SES PARTENAIRES ET DES PARTICIPANTS ........ 15 21 UTILISATION DES DROITS AUDIOVISUELS ...................................................................... 18 22 ABANDON DE LA COURSE .............................................................................................. 18 23 ADHÉSION ..................................................................................................................... 18 24 CONTACTS ..................................................................................................................... 18
  3. 3. Avis de Course – Mini Transat Îles de Guadeloupe 2015 3 PREAMBULE La Mini Transat Îles de Guadeloupe est un événement sportif de voile de haut niveau, couru en solitaire sur des Mini 6,50 tous les deux ans. Elle a pour mission de développer le sens marin, de mettre en valeur les skippers et leurs commanditaires ainsi que les collectivités et les partenaires de l’organisation. 1 ORGANISATION Par convention avec la Classe Mini, l’organisation de la Mini Transat Îles de Guadeloupe est confiée à l’association Douarnenez Courses, dont le siège social est situé 59 quai de l’Yser, 29100 Douarnenez, et est représentée par son président Bertrand Nardin. L’épreuve se déroule grâce à la participation et au soutien financier des institutions : -­‐ la ville de Douarnenez, -­‐ la communauté de Commune du Pays de Douarnenez, -­‐ le conseil Général du Finistère, -­‐ la chambre de Commerce et de l’Industrie de Quimper Cornouaille, -­‐ la région Bretagne, -­‐ les partenaires privés, -­‐ la marina Lanzarote à Arrecife, -­‐ la région Guadeloupe, -­‐ la ville de Pointe à Pitre, -­‐ la chambre de Commerce et de l’industrie de Guadeloupe, -­‐ le comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe, Le Winches Club est le club support à la manifestation, affilié à la Fédération Française de Voile, une convention d’organisation conjointe est signée entre Douarnenez Courses et le Winches Club. 1.1 Douarnenez Courses Les associations maritimes de Douarnenez et les collectivités locales et territoriales se sont mobilisées sous l’égide de Douarnenez Courses. L’association fédère les clubs nautiques Douarnenez Voiles, la Société des Régates de Douarnenez, le Winches club, l’Atlantic Yacht Club ainsi que l’association temps fêtes, la Fédération Maritime de la Baie de Douarnenez, Optimiste 29 et la ville de Douarnenez. Président de l’association : Bertrand Nardin Permanente de l’association : Delphine Largenton.
  4. 4. 1.2 Equipe organisatrice de la Mini Transat Îles de Guadeloupe 1.3 Organisation générale : Autorité Organisatrice : Douarnenez Courses Délégué général : Gwen Chapalain L’organisation générale a pour missions la mise à en oeuvre de la course, la promotion de la course à chaque étape, la coordination de tous les intervenants institutionnels et privés, la relation avec les coureurs, les relations avec la Classe Mini. Direction de course : Directeur : Denis Hugues Directeur adjoint : François Séruzier La direction de course gère les aspects sportifs et de sécurité de la course. Elle travaille en relation directe avec l’organisation générale, le Comité de Course, le jaugeur d’épreuve, le jury International et la commission médicale. Tout incident/accident sur la course doit être prioritairement communiqué à la direction de course. Comité de Course, jury, jaugeur : Le comité de course, le jury international, ainsi que le jaugeur d’épreuve, et les contrôleurs d’équipements seront désignés par la FFVoile, conformément à sa réglementation. Lorsque les juges ne sont pas présents physiquement, ils sont joignables par téléphone ou par vidéo conférence, courriel, VHF ou tout autre moyen radio, la RCV N 1.2 doit être considérée comme respectée et les réclamations peuvent être instruites et jugées de cette façon. 2 NOM L’appellation officielle est «MINI TRANSAT Îles de Guadeloupe». La Mini Transat Îles de Guadeloupe est la propriété de la classe MINI, Douarnenez Courses est seul dépositaire du nom et du logo Mini Transat Îles de Guadeloupe pour l’édition 2015. 3 RÈGLES 3.1 L’épreuve est régie par les textes en vigueur des documents ci-dessous, complétés et éventuellement modifiés par les instructions de course disponibles au plus tard le 14 septembre 2015. Avis de Course – Mini Transat Îles de Guadeloupe 2015 4 Les règles telles que définies dans les Règles de Course à la Voile 2013/2016 (RCV).
  5. 5. Les règles de classe (guide Mini 2015) et les prescriptions nationales traduites pour les concurrents étrangers précisées en annexe «Prescriptions» La partie B du règlement international pour prévenir des abordages en mer (RIPAM) quand elle s’applique. Les RSO 2014/2015 catégorie 1 avec les modifications propres à la Classe Mini. L’heure officielle pour l’épreuve en métropole sera en heure locale (TU+2 jusqu’au samedi 24 octobre, et TU+1 à partir du dimanche 25 octobre) et en heure locale en Guadeloupe (TU-4) En cas de traduction des documents propres à la course, le texte rédigé en français prévaudra. 3.2 Les RCV suivantes sont modifiées : Les RCV du Chapitre 2 (quand les bateaux se rencontrent) : s’appliquent au départ et jusqu’à 25 milles de la ligne de départ puis à nouveau aux arrivées de chaque partie du parcours, à partir de 25 milles avant la ligne d’arrivée, pour ces parties du parcours couvertes de jour. Pour ces parties de parcours couvertes de nuit et pour le reste du parcours, elles sont remplacées par la partie B (règle de barre et de route) du Règlement International pour Prévenir les Abordages en Mer (RIPAM). RCV 41 (Aide extérieure) et 45 (Mise au sec, amarrage, mouillage) : modifiée au § 20.3 RCV 61 (Exigences pour réclamer) : modifiée dans les I.C. RCV 62 (Réparation) : modifiée dans les I.C. RCV 63 (Instructions) : modifiée dans les I.C. RCV 64 (Décisions) : modifiée dans les I.C. Ces modifications aux RCV apparaitront en annexe aux instructions de course. 4 LA PUBLICITÉ 4.1 En application de la Régulation 20 de l’ISAF (code de publicité), telle que modifiée par le règlement de publicité de la FFVoile, les bateaux seront tenus de porter la publicité choisie et fournie par l’autorité organisatrice. 4.2 Pavillons de course : Tout bateau inscrit à la course recevra au plus tard à son arrivée à Douarnenez un pavillon de course qu’il devra arborer dans son gréement (bastaques, hauteur minimale 1m au-dessus du pont) à partir de l’ouverture du village et tout au long de la course et jusqu’à la remise des prix à Pointe à Pitre. Pour toute infraction à cette règle, des pénalités financières pourront être appliquées par l’organisateur. Le produit de ces pénalités sera versé à une association de sauvetage en mer. 4.3 Flammes ou Pavillons : Les skippers s’engagent à hisser dans l’étai de leur bateau une ligne de pavillons de l’organisateur et de ses partenaires fournis par celui-ci à Douarnenez. Ils devront être Avis de Course – Mini Transat Îles de Guadeloupe 2015 5
  6. 6. impérativement arborés dans l’étai à Douarnenez et jusqu’à 0.2 mille de la sortie du bassin du Port Rhu ainsi qu’après le passage de la ligne d’arrivée de Lanzarote et pendant toute l’escale, et à Pointe-à-Pitre jusqu’à la remise des prix. Cette ligne de pavillons doit rester à bord pendant la durée de la course. 4.4 Logo de la course : Tout bateau inscrit devra porter dans la grand-voile, le génois, et le cagnard, le bloc marque de la course, ainsi que le logo du Label Bleue dans la grand-voile. Ce bloc marque comprendra le logo de la course auquel sera adjoint le logo du partenaire principal de la course. Il sera installé comme déterminé dans les règles du guide Mini. Les transferts seront fournis par l’organisateur, la mise en place et la tenue des transferts jusqu’à l’arrivée étant sous la responsabilité du chef de bord. Pour toute infraction à cette règle, le bateau fautif pourra être pénalisé par décision du jury international. 4.5 Tout bateau inscrit à la course s’engage : à respecter le nom de la course dans sa communication et sa promotion. Le logo de la course est libre d’utilisation pour les bateaux inscrits dans le cadre de leur promotion jusqu’au 31 décembre 2015. L’organisation de la course devra être informée de cette utilisation. Une charte graphique sera fournie et devra être respectée. 5 ADMISSIBILITÉ – INSCRIPTIONS 5.1 Admissibilité 5.1.1 Cette épreuve est ouverte aux monocoques de la Classe MINI, qui sont répartis en Avis de Course – Mini Transat Îles de Guadeloupe 2015 6 2 classes. Le nombre de bateaux par catégorie est défini par la Classe Mini. • Catégorie PROTO • Catégorie SERIE Tous les bateaux inscrits doivent être en règle avec la classe Mini (cotisation et certificat de jauge 2015) 5.1.2 Le nombre de bateaux inscrits à l’épreuve est limité à 84 sous réserve de l’acceptation par les autorités maritimes. A partir du jour de l’ouverture du village soit le 9 septembre à 17h, plus aucun bateau issu de la liste d’attente ne pourra être intégré dans la course. 5.1.3 L’organisateur se réserve le droit de refuser ou d'annuler une inscription (RCV. 76.1), il pourra en accord avec le directeur de course, consulter un comité afin de se prononcer sur l'admission définitive ou l'exclusion d’un bateau ou d'un concurrent. 5.2 Inscription 5.2.1 Les droits d’inscription sont fixés à 2050 € TTC Ces droits d’inscriptions comprennent les 600 € TTC de frais de dossier non remboursables et l’assurance du tracker.
  7. 7. 5.2.2 Les inscriptions seront enregistrées dans l’ordre chronologique de réception selon le Avis de Course – Mini Transat Îles de Guadeloupe 2015 7 document « modalités d’inscription à la Mini Transat 2015 » joint en annexe. 5.2.3 La demande d’inscription sera enregistrée sous réserve d’y joindre le bulletin d’inscription dûment rempli et accompagné d’un chèque ou d’une attestation de virement bancaire de 600 € TTC de frais de dossier non remboursables à valoir sur les droits d’inscriptions encaissés le 15 janvier 2015. L’ouverture des Inscriptions aura lieu au Nautic de Paris, sur le stand Mini Transat Îles de Guadeloupe, le samedi 6 décembre 2014 à partir de 18H. Lorsque la limite des quotas par catégorie de bateau, fixée à l’article 5.1.2, sera atteinte, les suivants seront enregistrés sur une liste d’attente comme définie par la Classe Mini. Cette liste d’attente prendra fin le jour de l’ouverture du village à Douarnenez le 9 septembre 2015 à 17h. 5.2.4 L’inscription définitive devra être déposée au plus tard, le 19 juillet 2015 avec un chèque ou une attestation de virement bancaire représentant le solde du montant des droits d’inscription. L’inscription d’un concurrent est considérée définitive lorsque : - son dossier d'inscription est complet comme précisé dans le Guide Mini - le règlement effectif de la totalité des droits d'inscription est effectué ; - il a obtenu l’accord du Comité de Course, du jaugeur d’épreuve, de la Classe Mini et d’une manière générale de l'organisateur. Il appartient à chaque concurrent de suivre l’évolution de son dossier et de provoquer en temps utile les interventions des équipes d’organisation. 5.2.5 Les droits d’inscriptions seront : - Retenus dans leur totalité en cas de forfait du concurrent (si forfait après le 19/08/2015). - Remboursés dans leur totalité si l’inscription est rejetée par l’organisateur. 5.2.6 Les chèques (français uniquement) sont à libeller à l’ordre de Douarnenez Courses ou par virement bancaire. Les virements bancaires sont à effectuer sur le compte bancaire indiqué sur le bulletin d’inscription. Les organisateurs pourront, pour cause de force majeure ou si la sécurité des participants l’exige, décider d’annuler le déroulement de l’épreuve. Une annulation pour des raisons de force majeure ou pour tout motif indépendant de la volonté des organisateurs ne donnera lieu à aucun remboursement des droits d’inscription ni dédommagement. Il pourra en être ainsi, notamment, mais sans que cette liste soit limitative, en cas de conditions météorologiques exceptionnelles, de conflit armé, d’attentat, de réquisition, d’incendie, d’inondation, de grève, ou de blocage des installations maritimes dont l’origine serait étrangère et totalement indépendante de la volonté des organisateurs. Une inscription tardive (après le 19 juillet 2015) pourra être examinée par les organisateurs et la classe Mini 5.2.7 Qualification du skipper et du Bateau : Chaque concurrent doit : effectuer les qualifications définies dans le Guide Mini 2015 sur le bateau avec lequel il s’est inscrit à la Mini Transat Îles de Guadeloupe Voir Guide Mini 2015.
  8. 8. 5.2.8 La liste définitive des bateaux admis à participer à la Mini Transat Îles de Guadeloupe sera publiée au plus tard le mercredi 16 septembre 2015 après les contrôles de sécurité à Douarnenez. 5.2.9 L’inscription sera définitive lorsque le bateau et son skipper auront satisfait aux Avis de Course – Mini Transat Îles de Guadeloupe 2015 8 dernières vérifications à Douarnenez avant le mercredi 16 septembre 2015. 5.3 Skipper La course se court en solitaire et sans assistance. Tout bateau doit avoir, en tout temps, une seule personne et toujours la même à bord, sauf dans les cas prévus par la RCV 4. Chaque skipper devra : 5.3.1 Être en règle avec la Classe Mini 5.3.2 Posséder un passeport, dont la durée de validité s’étend au minimum jusqu’au 1er juin 2016. 5.3.3 Être en règle avec l’autorité nationale de son pays de nationalité ou de résidence. 5.3.4 Pour les Français, posséder une licence Club FF Voile 2015 valide, avec un certificat médical et l’extension de garantie navigation > 200 miles des côtes (cette extension pourra être souscrite auprès de Douarnenez Courses) les étrangers qui n’ont pas de licence FF Voile 2015 peuvent également souscrire à cette extension de garantie. 5.3.5 Pour les coureurs étrangers, deux options sont possibles : Soit justifier de leur appartenance à une autorité nationale membre de l’ISAF et d’une assurance valide en responsabilité civile avec une couverture d’un montant minimal de 1,5 million d’Euros et présenter un certificat médical de moins d’un an (rédigé en français ou en anglais), Si un coureur étranger ne peut justifier son appartenance à une autorité nationale membre de l’ISAF, il devra prendre une licence FF Voile 2015 et fournir un certificat médical (rédigé en français ou en anglais) et l’extension de garantie navigation > 200 miles des côtes (cette extension pourra être souscrite auprès de Douarnenez Courses). Dans ce cas il sera assujetti au règlement de la FFVoile notamment en ce qui concerne les règles de publicité. 5.3.6 Chaque skipper devra fournir à la Classe Mini tous les documents obligatoires (course de catégorie A guide Mini 2015) avant le 19 juillet 2015, à savoir : 5.3.7 Chaque concurrent doit présenter lors de son inscription : a) Pour les ressortissants français : - Soit un certificat de Stage ISAF (Formation survie et Formation PSMer) en cours de validité, - Soit un certificat séparé de Formation Survie en cours de validité, et un certificat PSC1 en cours de validité, à condition que ce dernier ait été passé avant le 1er janvier 2013.
  9. 9. b) Pour les non ressortissants français : - des certificats tels que décrits en a) ci-dessus. Ou - un certificat de formation à la survie tel que requis dans l'article RSO 6.01. Cette formation doit être "ISAF Approved". - et un certificat satisfaisant l'article RSO 6.05.2. Avis de Course – Mini Transat Îles de Guadeloupe 2015 9 Chaque skipper devra fournir un dossier médical à Douarnenez Courses avant le 1er juillet 2015 comprenant obligatoirement : • les résultats d’une épreuve d’effort datant de moins de 4 ans et les résultats d’une échographie cardiaque. • Le questionnaire médical fourni par l’organisation, rempli et signé par le skipper et son médecin traitant. Ces dossiers médicaux sont à renvoyer sous pli affranchi en mentionnant sur l’enveloppe : « CONFIDENTIEL DOSSIER MÉDICAL », a l’attention du médecin référent de la Mini Transat Îles de Guadeloupe, à l’adresse : Douarnenez Courses, 59 quai de l’Yser – 29100 Douarnenez - France. 6 MATÉRIEL DE SECURITE OBLIGATOIRE : voir guide MINI 2015 7 PROGRAMME Mercredi 9 septembre 2015 - 17H00, les bateaux doivent être à la disposition de l’organisation, dans le port de Douarnenez Bassin du Port Rhu, sous peine de pénalités. (Voir guide Mini 2015) L’organisation met en place un plan d’amarrage des bateaux que les skippers s’engagent à respecter à partir du 9 septembre 2015 à 17h. Les bateaux ne sont plus autorisés à sortir du port sauf autorisation écrite de la direction de course et du comité de course.
  10. 10. Avis de Course – Mini Transat Îles de Guadeloupe 2015 10 PRÉPROGRAMME DOUARNENEZ Mercredi 9 sept Heure limite d’arrivée : 17h 9h>18h : Contrôle sécu Jeudi 10 sept 9h>18h : Contrôle sécu 10h : Briefing sécu N°1(24F) 18h : Soirée présentation Vendredi 11 sept 9h>18h : Contrôle sécu Samedi 12 sept 9h>18h : Contrôle sécu 15h : Briefing prologue Dimanche 13 sept PROLOGUE Lundi 14 sept 9h>18h : Contrôle sécu 14h : Briefing N°3 BLU Mardi 15 sept 9h>18h : Contrôle sécu Mercredi 16 sept 9h>18h : Derniers Contrôle sécu Signature déclaration départ 17h : Briefing N°4 Course parcours Jeudi 17 sept Soirée Mini Vendredi 18 sept 17h : Briefing N°5 METEO Samedi 19 sept DEPART PRÉPROGRAMME LANZAROTE A partir du dimanche 27 septembre Arrivée des 1ers Vendredi 9 oct. Remise des prix 1ere étape Samedi 24 oct. Prologue 2ème étape Du 23 au 31 octobre Présence obligatoire des skippers – contrôles sécu et briefings seconde étape PRÉ PROGRAMME POINTE À PITRE À partir du 14 nov. Arrivées des 1ers 21 et 22 novembre Postlogue 28 novembre Remise des prix de la 2de étape En fonction des conditions météorologiques, la direction de course pourra avancer le départ à partir du jeudi 17 septembre 2015. Les concurrents seront informés de la modification du programme par un avenant publié au plus tard le mardi 15 septembre 2015 à 20h00.
  11. 11. Avis de Course – Mini Transat Îles de Guadeloupe 2015 11 8 OBLIGATIONS DU SKIPPER 8.1 La présence du skipper est obligatoire : 8.1.1 À Douarnenez : du mercredi 9 septembre au samedi 19 septembre Pour chaque briefing décrit dans l’avis de Course. Pour les contrôles de sécurité du bateau. Pour la participation au prologue, sous peine de disqualification. (sauf dérogation de la direction de course). Durant la totalité de la présentation des skippers et de la soirée officielle précédant le départ à Douarnenez. 8.1.2 À Lanzarote : Pour le prologue et les cérémonies de remises des prix et à partir du vendredi 23 octobre pour le départ de la seconde étape pour les contrôles de sécurité de la seconde étape. 8.1.3 En Guadeloupe : Aux 2 jours du grand prix de Pointe à Pitre et aux soirées officielles Aux cérémonies de remises des prix, faute de quoi, les prix ne seront pas remis. 8.1.4 À la remise des prix au Nautic de Paris, qui aura lieu en décembre 2015, faute de quoi, les prix ne seront pas remis. 8.2 En cas d’infraction et de non-présence du skipper, le skipper pourra faire l’objet d’une convocation devant le jury. 9 CONTRÔLE DES BATEAUX 9.1 À Douarnenez Chaque bateau sera contrôlé. Le skipper devra être présent pour les contrôles de son bateau. Un bateau qui ne sera pas contrôlé par manque de skipper ne sera pas autorisé à prendre le départ. Un bateau non conforme aux règlements de la course ne pourra pas prendre le départ de la course. 9.2 À Lanzarote et en Guadeloupe À l’arrivée, les bateaux pourront être contrôlés. Un bateau non conforme aux règlements pourra être, à la discrétion du Jury international, pénalisé.
  12. 12. 10 INSTRUCTION DE COURSES. Les instructions de course seront données aux skippers, le 14 septembre 2015 lors du briefing à Douarnenez. 11 PARCOURS La Mini Transat Îles de Guadeloupe se court en 2 étapes. 1ère étape : Douarnenez > Arrecife (Lanzarote – Iles Canaries) 2nde étape : Arrecife > Pointe à Pitre (Guadeloupe) Toutefois, pour des raisons de sécurité liées aux conditions météorologiques et/ou à la régularité sportive, une ou plusieurs escales pourraient être organisées avant ou après l’île de Lanzarote sur ordre de la direction de course. Ref : Instructions de courses 11.1 1re étape : Douarnenez (France) / Arrecife (Lanzarote – Canaries - Espagne) 1250 milles 11.1.1 le départ de l’épreuve aura lieu à Douarnenez le samedi 19 septembre 2015 à 16h. Avis de Course – Mini Transat Îles de Guadeloupe 2015 12 Sortie des bateaux du bassin du Port Rhu de 9h à 11h. 11.1.2 le prologue aura lieu le dimanche 13 septembre 2015, l’heure de départ sera confirmée le 9 septembre 2015. La non-participation au prologue (sauf cas de force majeure et après demande expresse faite à la Direction de Course et au Comité de Course) entraîne l’exclusion du concurrent de l’épreuve. Le prologue se court obligatoirement en équipage (minimum 2, maximum 4 personnes à bord). Une licence club FFVoile temporaire ou annuelle est obligatoire pour toute personne embarquée. 11.1.3 au plus tard le mercredi 16 septembre 2015 à 18h00 (heure locale) chaque concurrent devra déposer sa déclaration de départ dûment remplie et signée. La déclaration de départ se trouvera en annexe dans les Instructions de Course. 11.1.4 à l’étape de Lanzarote, 50*(cinquante) concurrents minimum désignés par l’organisateur auront pour obligation de participer avec leur bateau à une régate amicale en équipage et pourront accueillir à leur bord des partenaires et des personnalités ou des enfants de Lanzarote. *50 concurrents : 20 premiers arrivés de la catégorie « PROTO » et 20 premiers de la catégorie « SERIE » + 10 bateaux tirés aux sorts. 11.2 2e étape : Arrecife (Canaries – Espagne) / Pointe-à-Pitre (Guadeloupe) 2770 milles 11.2.1 Les concurrents n’ayant pas terminé une étape ou étant mis hors course ne seront pas autorisés à prendre le départ de la suivante. Un bateau qui finit hors temps sera HTL. Même si l’étape est annulée ultérieurement les bateaux ayant abandonné ou n’ayant pas effectué le parcours ne pourront pas prendre le départ de la ou des étapes suivantes.
  13. 13. 11.2.2 Le départ de la 2e étape aura lieu le samedi 31 octobre 2015 de Lanzarote à 12h00. Les concurrents devront être présents à Lanzarote au plus tard le vendredi 23 octobre à 17H GMT, soit 9 jours avant le départ de la deuxième étape, sauf s’ils sont encore en course dans la 1re étape. 11.2.3 L’arrivée à Pointe à Pitre est prévue à partir du samedi 14 novembre 2015. 11.2.4 À l’arrivée à Pointe à Pitre, 50* (cinquante) concurrents minimum désignés par l’organisateur auront pour obligation de participer avec leur bateau à une régate amicale en équipage et pourront accueillir à leur bord des partenaires et des personnalités ou des enfants des écoles de Guadeloupe. *50 concurrents : 20 premiers arrivés de la catégorie « PROTO » et 20 premiers de la catégorie « SERIE » + 10 bateaux tirés aux sorts. 12 TEMPS LIMITE 12.1 Temps limite à l’arrivée Pour la première étape, Douarnenez (France), Lanzarote (Canaries), le temps limite pour finir est de 6 jours après l’arrivée du 1er de chaque catégorie. Pour la seconde étape, Lanzarote (Canaries), Pointe-à-Pitre (Guadeloupe), le temps limite pour finir est de 12 jours après l’arrivée du 1er de chaque catégorie. Un bateau qui n’aura pas franchi la ligne d’arrivée dans un délai de 6 jours à Lanzarote et 12 jours à Pointe à Pitre après le premier bateau de chaque catégorie ayant effectué le parcours et fini sera classé HTL sans instruction (ceci modifie les RCV 35, A4 et A5). À ce temps, il y a éventuellement lieu d’ajouter le bonus en temps que le jury est susceptible d’accorder à un bateau. 13 SYSTÈME DE PÉNALITE Une infraction aux règles autres que celles du chapitre 2 et aux règles 28 et 31 des RCV pourra, après instruction, être sanctionnée d’une pénalité en temps pouvant aller jusqu’à la disqualification. 14 CLASSEMENT 14.1 Chaque classement général final sera effectué en temps réel, en additionnant pour chaque bateau les temps de course des différentes étapes, en tenant compte des éventuelles pénalités ou bonifications. 14.1.1 Sera déclaré vainqueur le concurrent ayant le cumul de temps le plus court. En cas Avis de Course – Mini Transat Îles de Guadeloupe 2015 13 d’égalité le temps effectué sur la dernière étape départagera les concurrents. 14.1.2 Chaque étape donnera lieu à deux classements distincts Série et Prototypes. 14.2 L’organisateur se réserve le droit d’établir d’autres classements ou trophées, en accord avec la Classe Mini, qui seront définis dans les instructions de course.
  14. 14. 15 TROPHÉES ET PRIX Seuls les bateaux ayant franchi la ligne d’arrivée de la Mini Transat Îles de Guadeloupe et fini avant la fermeture de ligne seront pris en compte pour les trophées et les prix. 16 POSITIONNEMENT Système de balise de positionnement : À Douarnenez, l’organisateur installera sur chaque bateau une balise de positionnement qui permettra le suivi du bateau. L’inscription comprend la mise à disposition d’une balise de positionnement fournie par l’organisateur à chaque concurrent. Une assurance perte et destruction, valable uniquement pendant les périodes de course est souscrite par l’organisateur pour un cout de 50 € par balise, est inclue dans le prix de l’inscription. Une caution par chèque (libellée en euro) ou carte de crédit international de 840 € TTC par balise sera bloquée par l’organisateur et demandée lors de la semaine de contrôle à Douarnenez. Les espèces, cartes nationales de crédit, cartes MAESTRO et ÉLECTRON ne sont pas acceptés pour le paiement de la caution. La caution sera débloquée en intégralité au retour de la balise, en état de marche, au siège de Douarnenez Courses après vérification par le fournisseur (nous vous conseillons de vérifier que votre carte de crédit internationale autorise une empreinte du montant de la caution). En cas d’abandon, ou de non-retour en France Métropolitaine, le concurrent devra renvoyer la balise à ses frais directement au prestataire, ou à Douarnenez Courses. Une assurance perte DURANT LA NAVIGATION est prise par l’organisateur. Les 50 € de cette assurance sont inclus dans le prix de l’inscription. 17 MOYENS DE COMMUNICATION Voir guide Mini 2015. 18 SOURCE D’ÉNERGIE Voir guide Mini 2015. 19 AIDE EXTÉRIEURE 19.1 Tous les systèmes d’aide extérieure à la navigation et le routage sont interdits. 19.2 Les bateaux doivent effectuer la totalité de la course d’une façon indépendante et ne doivent pas, délibérément, naviguer de conserve ou prendre des dispositions en vue d’un quelconque accompagnement. Pendant l’épreuve, le bateau ne peut avoir de contact matériel avec un autre navire ou aéronef. Il ne peut être ravitaillé de quelque façon que ce soit sauf selon les termes de cet avis de course. Avis de Course – Mini Transat Îles de Guadeloupe 2015 14
  15. 15. 19.3 Pendant la course, un bateau peut faire escale ou mouiller et recevoir assistance Avis de Course – Mini Transat Îles de Guadeloupe 2015 15 dans les conditions suivantes : • le bateau peut être remorqué pour entrer et/ou sortir du port ou du mouillage et sur une distance maximale de 2 milles à condition qu’il puisse être prouvé que le résultat global d’un tel remorquage n’ait pas favorisé la progression du bateau vers la ligne d’arrivée. • Lorsque le bateau est en remorque, et seulement à ce moment-là, des personnes peuvent monter à bord. • Lorsque le bateau est au mouillage ou amarré sur une bouée ou à couple d’un navire mouillé ou à quai dans le port ou l’abri, les réparations peuvent être effectuées et il peut être ravitaillé. Le skipper peut débarquer. • Lorsque le bateau a fini ses réparations, pour reprendre la course, il peut être remorqué sur une distance maximale de 2 milles à condition qu’il puisse être prouvé que le résultat global d’un tel remorquage n’ait pas favorisé la progression du bateau vers la ligne d’arrivée. Dès que le bateau reprend sa course, seul le skipper est à bord. • Un arrêt avec assistance extérieure ou si le skipper est amené à quitter son bateau ne serait-ce que quelques instant ne peut être inférieur à 12 heures, ceci ne s’applique pas au port de Douarnenez et de Lanzarote, où tout moyen est autorisé pour rejoindre le port ou en sortir jusqu’à un point précisé par le Président du comité de Course. 19.4 Le temps limite de tout bateau en escale technique ne pourra dépasser un cumul de 72 heures d’escale à chaque étape et ce quel que soit le nombre d’escales. A partir du moment où il touchera terre, il sera considéré en escale technique jusqu’au moment où il reprendra la course. Passé ce temps de 72 heures cumulées, le concurrent sera classé DNF sans instruction sauf à Douarnenez et Lanzarote (ceci modifie les RCV 35, A4 et A5). 19.5 Toute escale devra faire l’objet d’une communication avec la direction de course (téléphone et mail) avec un compte rendu de la situation, un rapport de mer sur les avaries. Le concurrent devra avertir le pc course avant de repartir pour reprendre sa course. (toute infraction constatée fera l’objet d’une instruction par le jury ). 20 RESPONSABILITÉS DE L’ORGANISATEUR, DE SES PARTENAIRES ET DES PARTICIPANTS 20.1 La voile est un sport à risque et une activité potentiellement dangereuse. Toute personne envisageant de participer à la course que ce soit en tant que participant ou autre, doit le faire tout en acceptant les risques inhérents à une telle participation et en sachant que cette participation pourrait entraîner des dommages ou pertes. La responsabilité de l’organisateur et de ses partenaires se limite à assurer la régularité sportive de l’épreuve. Toute autre responsabilité que pourrait accepter l’organisateur ne peut être que contractuelle et explicite. En particulier : • Les vérifications que l’organisation de la course, soit de sa propre initiative, soit à la demande du jury international ou de toute autre instance, serait amenée à faire ont pour seul but de s’assurer que les règlements, les instructions de course et leurs avenants ont été respectés.
  16. 16. • La veille, et spécialement la veille radio, veille de positionnement avec les balises, que l’organisateur pourrait assurer, doit être considérée par les concurrents comme facultative et aléatoire, et en aucun cas comme une sécurité complémentaire sur laquelle ils peuvent compter. • Toute demande faite auprès d’un membre de l’organisation ne saurait engager civilement l’organisateur que s’il en a accepté explicitement la responsabilité, soit lui-même soit par un de ses préposés, officiellement accrédités à cet effet. Il en est en Avis de Course – Mini Transat Îles de Guadeloupe 2015 16 particulier ainsi des demandes d’aides diverses, voire d’assistance en mer. 20.2 L’épreuve est une épreuve sportive. Tout litige sportif sera jugé conformément aux RCV. Le fait de déposer un engagement implique que le concurrent et ses ayants droit renoncent à toute juridiction autre que sportive. Aucune demande de dommages et intérêts ne peut être fondée (RCV fondamentale 3). Par conséquent, les organisateurs n’accepteront aucune responsabilité pour rupture de contrat impliquée par le droit coutumier, écrit ou autre ni pour négligence, et ne seront responsables d’aucune perte ou blessure (quelle qu’en soit la cause ou l’occasion), violation de devoir, déformation ou autre. 20.3 Quels que soient les liens juridiques entre propriétaire(s) du bateau, armateur et skipper, seul le skipper officiellement indiqué sur le bulletin d’inscription est l’interlocuteur responsable vis-à-vis de l’organisation de la course (voir RCV 46). 20.4 Chaque skipper participe à la course à ses risques et périls et reconnaît que sa décision de participer a été prise sous sa seule responsabilité. Il est de la seule responsabilité de chaque participant de décider de participer à la course en fonction de sa compétence, de l’état du bateau et de son gréement, des conditions météo prévues ou subies pendant la course, de sa propre condition physique et médicale, et ainsi de suite. Tout conseil ou renseignement fourni par l’organisation de la course, par exemple : un bulletin météo ou un conseil suite aux inspections du bateau, est donné à titre purement indicatif et il reste de la seule responsabilité de chaque participant de vérifier les conditions météo probables et son matériel. Ni l’organisateur de la course, ni leurs associés n’acceptent la moindre responsabilité par rapport à de tels conseils ou renseignements qu’ils pourraient être amenés à fournir. (RCV Fondamentale 4). 20.5 Les skippers sont chacun en ce qui les concerne, personnellement responsables de tous les accidents matériels et humains qui peuvent arriver à eux-mêmes, aux bateaux ou qu’ils peuvent causer à tout tiers ou à tout bien appartenant à un tiers. Il leur appartient de contracter toutes les assurances nécessaires, que ce soit pour les éventuelles blessures, pertes, dommages ou autres. En outre, chaque participant s’engage à fournir une attestation de ces assurances et des éventuelles clauses d’exclusion et des indemnités à tout tiers avec lequel il serait amené à entrer en contact dans le cadre de la course ou des événements associés. En particulier, le skipper est responsable vis-à-vis de l’organisateur de la course de la souscription de toutes les assurances nécessaires pour couvrir les responsabilités civiles d’un montant minimum de 1,5 million d’euros. Il doit en faire foi par une attestation écrite déposée à l’organisation de la course avant l’arrivée du bateau à Douarnenez.
  17. 17. À défaut, le skipper ne sera pas autorisé à prendre le départ de la course et les droits d’inscription du bateau resteront acquis à l’organisateur de la course. L’absence de fait d’assurance au tiers ne saurait engager la responsabilité de l’organisateur ou de ses partenaires. 20.6 Comme condition essentielle de sa participation, le skipper devra déposer auprès de l’organisateur, le formulaire de renonciation, dûment signé, à toute réclamation contre l’organisateur, ses mandataires et agents ainsi que ses assureurs, tels que rédigés en annexe. 20.7 Les organisateurs ne pourront être tenus responsables de la moindre perte indirecte réelle ou alléguée, quelle qu’en soit l’occasion, subie par qui que ce soit, participant, armateur, parrain ou autre, et cette absence totale de responsabilité ne se limitera pas à la seule perte de bénéfices, d’opportunités, d’affaires, de publicité, de réputation (ou l’occasion d’améliorer sa réputation) ou quelque perte financière que ce soit. 20.8 Les organisateurs ne seront aucunement tenus pour responsables envers les participants dans la course ou autre pour toutes pertes, dommages ou dépenses réelles ou supposées résultante d’une force majeure, y compris (liste non exhaustive) tout désastre naturel, guerre, intervention militaire, accident, panne de matériel, émeute, temps anormalement inclément, tremblement de terre, raz-de-marée, incendie, inondation, ouragan, tornade, sécheresse, explosion, coup de foudre, grève patronale ou conflit social, ainsi que tout oubli ou refus de permis de la part du gouvernement, des instances nationales ou internationales de voile, des administrations de l’équipement, des télécommunications ou retard dans la fourniture, fabrication, production ou livraison de la part de tiers, d’information, de biens ou de services. Les organisateurs de la course n’auront aucune obligation d’organiser des opérations de sauvetage, que ce soit sur terre ou en mer. Il est également rappelé aux participants l’obligation de porter secours à un autre bateau ou participant en détresse (RCV Fondamentale 1.1), dans la mesure du possible, le sauvetage et l’assistance en mer étant régis par des conventions internationales. 20.9 Il sera considéré que tous les participants et toute personne impliquée dans la course auront pris connaissance des exclusions et des indemnités. Aucun départ ne sera autorisé avant que le participant, l’armateur (si différent de celui-ci) n’aient signé et remis aux organisateurs une attestation écrite fournie par ceux-ci, au plus tard le mercredi 16 septembre 2015 à 18h00, en déclarant que : Le participant reconnaît avoir lu et compris les dispositions de l’avis de course et de tout autre document officiel, y compris les risques et dangers liés à l’événement. Il accepte avoir tenu réellement compte des besoins d’assurance décès et autre relatifs à ses obligations (que ce soit envers ses personnes à charge ou autrui) et que le participant possédera une couverture adéquate en termes d’assurance accidents/décès pendant toute la durée de la course. Avis de Course – Mini Transat Îles de Guadeloupe 2015 17
  18. 18. 21 UTILISATION DES DROITS AUDIOVISUELS En application de la loi n° 84-610 du 16 juillet 1984 relative à l’organisation et à la promotion des activités sportives, modifiée par la Loi n° 2003-708 du 1er août 2003, il est rappelé que l’inscription de chaque concurrent à la Mini Transat Îles de Guadeloupe 2015 implique que son image et son nom, l’image de son bateau, celle de ses sponsors et partenaires ainsi que celle de ses équipes techniques présents à Douarnenez, à l’escale à Arrecife, à l’arrivée à Pointe à Pitre en mer et tous lieux publics, salle de presse, pontons, bateaux aux pontons, bateaux accompagnateurs, réseaux sociaux ( Facebook, Twitter, etc.) puissent être utilisées, par l’organisateur et par les prestataires missionnés pour communiquer et/ou valoriser la Mini Transat Îles de Guadeloupe et ses partenaires, sur tous territoires, tous supports, sans limitation de durée d’exploitation. Il est convenu que ces images doivent être exploitées dans des conditions normalement prévisibles, dénuées d’intention malveillante. 22 ABANDON DE LA COURSE En cas d’abandon d’un concurrent, et dès que ce dernier est en sécurité dans un port, confirmé par le directeur de course, l’organisation se dégage de toute responsabilité concernant son rapatriement et celui de son bateau. 23 ADHÉSION L’inscription entraîne l’acceptation totale et sans réserve de toutes les dispositions ci-dessus définies. L’organisateur se réserve le droit d’amender le présent avis de course si des modifications s’avéraient souhaitables pour la sécurité et/ou la sportivité de la course. 24 CONTACTS Douarnenez Courses 59 quai de l’Yser 29100 Douarnenez – France Tel : +33(0)2 98 57 24 33 Email : dzcourses@gmail.com Site web : www.minitransat.fr Avis de Course – Mini Transat Îles de Guadeloupe 2015 18 Classe Mini 6 bis rue François Toullec 56100 Lorient – France Tel : +33 (0)9 54 54 83 18 Email : contact@classemini.com Site web :www.classemini.com Fait à Douarnenez le 4 décembre 2014
  19. 19. Prescriptions of the Fédération Française de Voile Racing Rules of Sailing 2013-2016 RRS 25 NOTICE OF RACE, SAILING INSTRUCTIONS AND SIGNALS FFVoile Prescription: For all grade 5 and 4 events, standard notices of race and sailing instructions including the specificities of the event shall be used. For grade 5 events, posting of sailing instructions will be considered as meeting the requirements of RRS 25 application. RRS 62 REDRESS FFVoile Prescription: For the events of the Fédération Française de Voile, the equipment inspection committee or measurement committee is composed of the event measurer and the equipment inspectors, if any. For purposes of rule 60.2, the event measurer and the equipment inspectors are included in the race committee. RRS 64.3 DECISIONS ON PROTESTS CONCERNING CLASS RULES FFVoile Prescription (*): The jury may ask the parties to the protest, prior to checking procedures, a deposit covering the cost of checking arising from a protest concerning class rules. RRS 67 DAMAGES FFVoile Prescription (*): Any question about or request of damages arising from an incident involving a boat bound by the Racing Rules of Sailing or International Regulation to Prevent Collision at Sea depends on the appropriate courts and will not be dealt by the jury RRS 70. 5 APPEALS AND REQUESTS TO A NATIONAL AUTHORITY FFVoile Prescription (*): In such circumstances, the written approval of the Fédération Française de Voile shall be received before publishing the notice of race and shall be posted on the official notice board during the event. RRS 78 COMPLIANCE WITH CLASS RULES; CERTIFICATES FFVoile Prescription (*): The boat’s owner or other person in charge shall, under his sole responsibility, make sure moreover that his boat comply with the equipment and security rules required by the laws, by-laws and regulations of the Administration. RCV 86.3 CHANGES TO THE RACING RULES FFVoile Prescription (*): An organizing authority wishing to change a rule listed in RRS 86.1 in order to develop or test new rules shall first submit the changes to the FFVoile, in order to obtain its written approval and shall report the results to FFVoile after the event. Such authorization shall be mentioned in the notice of race, in the sailing instructions, and shall be posted on the official notice board during the event. RRS 88 NATIONAL PRESCRIPTIONS FFVoile Prescription (*): Prescriptions of the FFVoile shall be neither changed nor deleted in the notice of race and sailing instructions, except for events for which an international jury has been appointed. In such case, the prescriptions marked with an asterisk (*) shall be neither changed nor deleted in the notice of race and sailing instructions. (The official translation of the prescriptions, downloadable on the FFVoile website www.ffvoile.fr shall be the only translation used to comply with RRS 90.2(b)). RRS 91 PROTEST COMMITTEE FFVoile Prescription (*): The appointment of an international jury meeting the requirements of Appendix N is subject to prior written approval of the Fédération Française de Voile. Such notice of approval shall be posted on the official notice board during the event. APPENDIX R PROCEDURES FOR APPEALS AND REQUEST FFVoile Prescription (*): Appeals shall be sent to the head-office of Fédération Française de Voile, 17 rue Henri Bocquillon, 75015 Paris – email: jury.appel@ffvoile.fr Avis de Course – Mini Transat Îles de Guadeloupe 2015 2

×