Le Consumer Electronics Show de Las Vegas, qui s’est tenu du 6 au 9 janvier 2015,
constitue un des principaux rendez-vous ...
SUR LA QUESTION DES OBJETS CONNECTES, LES ETUDES SE SUIVENT… MAIS LES
CHIFFRES NE SE RESSEMBLENT PAS TOUJOURS…
The Future ...
The Future is Now…… Demain commence dès cette semaine
#3
LE COCON CONNECTE
 La Poste a présenté un « Hub numérique », fru...
The Future is Now…… Demain commence dès cette semaine
#4
TOUTE SORTES D’OBJETS CONNECTES, PARFOIS TRES FARFELUS, ENTENDENT...
 Parrot propose ZikSport, un casque pour sportifs connectés. Il s’agit d’un casque
Bluetooth, intra-auriculaire, dessiné ...
 L’impression 3D se met aussi au bois, au métal et à la pierre avec MakerBot.
 Enfin, avec 26 exposants, la robotique, a...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Ce qu'il faut retenir du ces de las vegas 2015 ! partie 2 the future is now by we believe (dentsu aegis network france)

293 vues

Publié le

Suite au CES de las Vegas 2015, le département prospective de Dentsu Aegis France vous livre son analyse de ce qu'il fallait retenir sur le sujet des objets connectés cette année

Publié dans : Marketing
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
293
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
8
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Ce qu'il faut retenir du ces de las vegas 2015 ! partie 2 the future is now by we believe (dentsu aegis network france)

  1. 1. Le Consumer Electronics Show de Las Vegas, qui s’est tenu du 6 au 9 janvier 2015, constitue un des principaux rendez-vous mondiaux annuels de la high-tech. Cette année, l’événement a ainsi réuni 3 500 exposants et accueilli plus de 150 000 participants issus de 140 pays. We Believe a suivi, pour vous, les annonces qui ont rythmé ces quelques jours et vous livre les grandes tendances et principales innovations de cette édition, ainsi que son analyse et ses convictions. Un des points saillants de cette édition restera la représentation massive de la France. En effet, avec une délégation de 120 entreprises (dont 66 start-ups), la France se positionne comme la première nation européenne présente sur le salon (loin devant l’Allemagne -39 entreprises- et le Royaume-Uni -33-) et la 5ème dans le monde derrière la Chine, les Etats- Unis, Taïwan et la Corée du Sud ! Dossier de presse La French Tech Dans cette deuxième partie, focus sur les OBJETS CONNECTES The Future is Now…… Demain commence dès cette semaine SPECIAL Partie 2/2 Retrouvez également, en continu, tous les temps forts de l’actualité et nos convictions… Suivez-nous sur Twitter @_WE_BELIEVE #1 Le 15/01/2015
  2. 2. SUR LA QUESTION DES OBJETS CONNECTES, LES ETUDES SE SUIVENT… MAIS LES CHIFFRES NE SE RESSEMBLENT PAS TOUJOURS… The Future is Now…… Demain commence dès cette semaine Si l’on se concentre sur les dernières études en date, relatives au marché français - l’étude de Médiamétrie, issue du Web Observatoire 3ème trimestre 2014 d’une part, et l’édition 2014 de l'Observatoire des Objets Connectés mené par l'Ifop en septembre-octobre d’autre part -, les chiffres divergent en effet quelque peu, celles-ci portant sur des périodes, des bases et surtout des méthodologies différentes.  Notoriété : Selon Médiamétrie, 61% des internautes connaissent le concept des objets connectés quand 92% des Français en auraient déjà entendu parler et 51% déclarent savoir précisément ce que c’est, côté Ifop.  Equipement : Selon Médiamétrie, 5% des internautes détiennent un objet connecté (hors TV connectée) quand 23% des Français possèdent au moins un objet connecté (principalement une montre, un bracelet, un tracker d’activité ou différents équipement domotiques avec un taux d’équipement variant de 1% et 7%), côté Ifop.  Intérêt/Intention d’achat : o Selon Médiamétrie, 48% des internautes considèrent certains de ces nouveaux équipements comme des « gadgets » mais sont également nombreux à avoir un avis très positif sur ces objets : 38% les jugent intelligents et 30% utiles. Parmi les objets les plus utiles, les internautes citent d’abord les systèmes de sécurité, les téléviseurs et les voitures. Le caractère intrusif ou inquiétant, perçu par 43% des internautes, constituant sûrement un des freins à l’achat. o Selon l’Ifop, 5 familles de produits émergent en termes d’intention d’achat à 6 mois : l’univers de la maison (21%), le sport et le bien-être (20%), l’électroménager (18%), la santé (17%) et les accessoires de communication tels que la montre connectée (16%). Le domaine de la puériculture recueille 8% d’intention. Le prix (59%) reste le premier frein à l'usage des objets connectés, devant le manque d’utilité (45%), loin devant la peur de l’utilisation des données personnelles (15%). Une chose est sûre à l’issue de ce CES 2015, tous les objets du quotidien et de la maison seront très vite « smart » et les « wearables » se porteront sur toutes les parties du corps, avec une tendance qui prend également de l’ampleur : celle des vêtements connectés (Très récemment, le cabinet Gartner estimait que 10M de vêtements « intelligents » seraient vendus au niveau mondial en 2015, 26M en 2016). #2
  3. 3. The Future is Now…… Demain commence dès cette semaine #3 LE COCON CONNECTE  La Poste a présenté un « Hub numérique », fruit d’un partenariat avec Archos. Il s’agit d’une plate-forme permettant de créer un réseau entre tous les objets connectés du quotidien et de la maison (alarmes, compteurs électriques mais aussi montres ou bracelets) . « Nous lançons une première vague de services de protection à domicile. Il y en aura d’autres ensuite dans la santé ». Si la Poste se lance dans une telle aventure, c’est qu’elle envisage, à travers le numérique, de nouveaux métiers possibles pour ses facteurs menacés par la baisse du courrier : ces derniers pourraient, en effet, assurer certains services de proximité en complément de la distribution du courrier.  Samsung, qui a récemment fait l’acquisition de SmartThings, a présenté un Hub et un service premium, permettant de connecter tous les objets de la maison.  Google, à l’aide de ses thermostats intelligents, Nest, peaufine le contrôle de la maison connectée en nouant une quinzaine de nouveaux partenariats. LG, Whirpool ou encore le français Withings rejoignent ainsi le programme Works with Nest lancé il y a 6 mois et auquel des marques telles que Jawbone ou Mercedes s’étaient déjà associées.  La start-up française Netatmo présente Welcome, une caméra équipée d’une technologie de reconnaissance faciale permettant d’identifier tous les membres de la famille. Lorsqu’une personne passe devant la caméra (connectée en WiFi), Welcome envoie une notification sur le smartphone de l'utilisateur, lui permettant d’identifier les membres de sa famille par leur prénom depuis une application. Primée dans 4 catégories au CES, Welcome présente aussi l’avantage de stocker les images et les données localement et non dans le cloud.  Myfox, spécialiste français de la sécurité connectée, qui compterait déjà 27 000 utilisateurs en France, présente une nouvelle gamme de produits baptisée Security System et lance un nouveau service fondé sur un réseau collaboratif de surveillance du domicile : Myfox Around. Il suffit d'installer, à son domicile, les équipements de Myfox (caméra, détecteur d'intrusion…) et d'avoir un voisin qui utilise le même système, chacun surveillant la maison de l'autre !  WeMo de Belkin est un capteur de présence et d’ouvertures des portes et fenêtres, communiquant directement avec le smartphone de l’utilisateur.  Enfin et dans un registre un peu différent, le français Sevenhugs propose HugOne, une sorte de hub connecté à des petits capteurs, capables de mesurer différentes informations selon les endroits où ces capteurs sont posés… un peu à la manière de Mother et ses Motion Cookies, largement primés l’an dernier.
  4. 4. The Future is Now…… Demain commence dès cette semaine #4 TOUTE SORTES D’OBJETS CONNECTES, PARFOIS TRES FARFELUS, ENTENDENT VEILLER SUR NOTRE SANTE ET NOTRE BIEN-ETRE  MyBrain lance le casque Melo Mind, capable de capter et de voir l’évolution du stress via une mesure de l'activité cérébrale… et propose une application mobile offrant une séance de relaxation musicale adaptée.  VigiPen, la seringue connectée de Vigilant, transmet les mesures de taux d’insuline et la quantité d’insuline injectée au smartphone.  Après la fourchette connectée, le français Slow Control lance le biberon connecté, le Baby GLgl… tandis que l’américain Cell Scope présente son microscope ORL adaptable pour smartphone, The Oto, capable de filmer l’intérieur du canal audio de l'enfant et d'envoyer directement les données à un médecin !  Développé par Apira Sciences, iGrow est un casque permettant de stimuler la pousse des cheveux !  Tao Wellness propose, quant à lui, la Tao Chair, un fauteuil améliorant la posture de la personne assise dessus et lui proposant des exercices adaptés. EN FRANCE, ON N’A TOUJOURS PAS DE PETROLE MAIS ON A DES IDEES CONNECTEES POUR SE DEPLACER ET ENTRETENIR LA FORME !  Connected Cycle lance une pédale connectée, dotée de capteurs lui permettant de mesurer la distance, les dénivelés ou la vitesse, et d’un système de localisation permettant de connaitre en temps réel sa position.  Paul Chavand invente les Rollkers, des « accélérateurs de marche » à 4 roues, fonctionnant avec une batterie et un moteur électrique ! Ca ressemble à des patins à roulettes sans en être : « L'idée n'est pas d'avoir les mouvements d'un patineur, mais de reproduire les mouvements de la marche. Les roues sous l'appareil accélèrent le mouvement ».
  5. 5.  Parrot propose ZikSport, un casque pour sportifs connectés. Il s’agit d’un casque Bluetooth, intra-auriculaire, dessiné par Starck, et intégrant un système d’annulation de bruit ambiant. Son vrai « plus » est qu’il intègre une partie des fonctionnalités des montres et bracelets dédiés au sport (En dehors de nos frontières, le casque N90Q d’AKG, conçu avec Quincy Jones, adapte en temps réel le son à la morphologie des oreilles !).  Digitsole est la première semelle entièrement connectée. Elle se glisse dans la chaussure et se connecte en Bluetooth au smartphone afin d’indiquer la distance parcourue, le nombre de pas réalisés, l’altitude… et la température de la chaussure !  Cityzen Sciences, spécialiste des textiles connectés, dévoile un short de cycliste connecté, équipé de la même technologie (Smoozi) que son « D-shirt » (pour Digital shirt) déjà récompensé par deux prix.  La ceinture connectée Belty, de la start-up Emiota, propose enfin une ceinture en cuir capable de se serrer et se desserrer de manière automatique et intelligente ! The Future is Now…… Demain commence dès cette semaine #5 ET AUSSI …  Bien plus abordable que les autres montres connectées en termes de prix, et multicolore, la montre Activité Pop de Withings a fait sensation au CES.  GizmoPal de LG est une montre-téléphone qui, via la géolocalisation et une fonction téléphone limitée à deux numéros en appels, permet de surveiller les enfants et rassurer les parents. Même principe pour Haier qui propose une montre GPS pour enfants.  Le français Prynt transforme n'importe quel smartphone en Polaroïd ! Il s’agit d’une sorte de « coque » équipée d’une mini-imprimante. Prynt inclut également un module de réalité augmentée : en approchant une photo papier de l'appareil, la vidéo enregistrée au moment de la prise de vue, se déclenche sur le smartphone.  La bague Ring, du japonais Logbar, est un anneau qui permet de piloter un smartphone ou écrire un SMS via la reconnaissance gestuelle.  Pour imprimer en 3D, il faut numériser les objets ! C’est ce que propose Fuel3D grâce à son scanner portable, Scanify Handheld 3D, qui a reçu le prix de la meilleure innovation en matière d'impression 3D au CES.
  6. 6.  L’impression 3D se met aussi au bois, au métal et à la pierre avec MakerBot.  Enfin, avec 26 exposants, la robotique, a également marqué l’édition 2015 du CES, notamment au travers de la présentation de robots de télé-présence et ménagers. A noter, Aiko Chihira de Toshiba, un prototype humanoïde très réaliste communiquant grâce à la langue des signes et fonctionnant sous Android. We Believe est le département Prospective & Innovation du groupe Dentsu Aegis Network en France. Pour nous contacter ou vous abonner à The Future is Now : benoit.regent@dentsuaegis.com valerie.negrier@dentsuaegis.com The Future is Now…… Demain commence dès cette semaine #6 L’essor des objets connectés est important pour les marques.  Celles-ci pourront et devront développer de nouvelles expériences et offrir de nouveaux services autour de leurs produits. Ces expériences et services les rapprocheront de leurs clients et permettront une communication en temps réel et continue avec eux.  Le succès dépend de la qualité des services proposés et de la capacité des marques à utiliser de manière pertinente les données collectées, afin d’apporter un bénéfice réel et d’améliorer, fluidifier et sécuriser le quotidien des consommateurs. La forte représentation et l’avance de nombreuses entreprises et start-ups françaises, dans ce domaine, est une opportunité supplémentaire pour les marques, de nouer rapidement des partenariats.

×