Hyperurbain.2 - Atelier Google Maps

1 837 vues

Publié le

Une présentation donnée pendant le colloque Hyperurbain.2 à la cité des sciences à Paris le 4 juin 2009.

Publié dans : Technologie, Formation
0 commentaire
3 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 837
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
109
Actions
Partages
0
Téléchargements
28
Commentaires
0
J’aime
3
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Gemma Frisius et Tycho Brahe dans le 16 ème siècle
  • Tout ça est du papier, mais cela ne veut pas dire qu’on ne peut pas produire des objets communicationnels complexes avec ça.
  • Tout ça est du papier, mais cela ne veut pas dire qu’on ne peut pas produire des objets communicationnels complexes avec ça.
  • La carte devient plus abstraite et plus informationnelle
  • Il ne faut pas attendre Google Maps pour avoir des cartes riches et complexes
  • Malléable : aussi bien la technique cartographique que le contexte technique dans lequel elle est intégrée
  • Sur le plan des gestes pratiques.
  • La question est d‘abord de maitriser le langage pour produire des choses intéressantes.
  • AWT = abstract window toolkit Die innere Beschaffenheit des Programms, dessen Funktionen über die Schnittstelle zugänglich gemacht werden, muss nicht verstanden werden um diese Funktionen zu benutzen. Beispiele : Clearforest => Verflechtung (Anstatt Software zu kaufen werden Systeme verschalten). Viele dieser APIs existieren in zwei Varianten: einer frei Verfügbaren Version und einer kommerziellen Variante.
  • Geocommons, ManyEyes, Swivel
  • Sources de données : www.sunlightfoundation.com
  • Sources de données : developer.worldbank.org
  • geocommons.org
  • swivel.com
  • geocommons.org
  • swivel.com
  • Calculs: distances, conversions, etc.
  • cityvox.com
  • platial.com
  • Regarder aussi maps.live.com, jolies fonds Boris Baude : différents fonds selon différents opérateurs (ou même selon le fournisseur dans une seul service).
  • Marker + Infobulle Projet privé d'un developpeur : www.georgia-sex-offenders.com
  • maps.met.police.uk Fonctionne avec KML
  • On peut repérer des lieux, zones, etc. Mais aussi charger des informations qui permettent à qualifier les lieux. (p. ex. commentaires, reviews, votes, nombres, etc.)
  • Comment permettre à l’utiliser de s’approprier la carte ? De se la centrer sur lui ?
  • Interface custom + graphisme SVG/VML
  • Calculs: distances, conversions, etc.
  • Calculs: distances, conversions, etc.
  • Calculs: distances, conversions, etc.
  • Paul Rademacher, jetzt Google Mitarbeiter
  • Calculs: distances, conversions, etc.
  • Calculs: distances, conversions, etc.
  • Hyperurbain.2 - Atelier Google Maps

    1. 1. Titre Bernhard Rieder 4 / 6 / 2009 Atelier technique Visualisation géospatiale avec Google Maps
    2. 2. I - INTRO : Faire des cartes Faire des cartes.
    3. 3. I - INTRO : La cartographie numérique Nouvelles cartographies, nouvelles villes ? - Qu’est-ce que la cartographie? - La cartographie est une technique. Exemple : mesurer l’espace par triangulation
    4. 4. I - IM : Çatalhöyük - 7000, peinture murale, Çatalhöyük
    5. 5. I - IM : Ebstorfer Weltkarte 1300, Ebstorfer Weltkarte
    6. 6. I - IM : Giovanni Leardo 1452, Giovanni Leardo
    7. 7. I - IM : Pietro Coppo 1520, Pietro Coppo
    8. 8. I - IM : 1772 Physical map of the world
    9. 9. I - IM : Aujourd’hui, physique Physical map of the world aujourd’hui, carte physique
    10. 10. I - IM : Aujourd’hui, politique Physical map of the world aujourd’hui, carte politique
    11. 11. I - IM : Google maps world maps.google.com
    12. 12. I - IM : Global wellbeing Global projection of subjective well-being, 2006
    13. 13. I - IM : Neurath 1936, Otto Neurath, International Credits
    14. 14. I - IM : Info
    15. 15. I - SC : HEALTHCARE http:// healthcarethatworks.org
    16. 16. I - INTRO : La cartographie numérique interactive La cartographie numérique interactive Le contexte technique : - logique de la machine universelle - logique d’un réseau « end-to-end » Conséquences : - environnement malléable - environnement économique particulier Constat : - explosion des usages - recherche de chemins préférentiels
    17. 17. I - INTRO : La cartographie numérique interactive La cartographie numérique interactive La carte est un outil - d’information - de visualisation - d’exploration et d’interaction - de planification - de communication - de socialisation - de production de sens (outil heuristique) - rhétorique Faire croire. Faire faire. [ Bruno Latour ] Pouvoir.
    18. 18. I - INTRO : La cartographie numérique interactive La cartographie numérique interactive La cartographie « classique » est un outil sémiotique. Elle propose un vocabulaire de signes . La cartographie numérique interactive est un outil sémiotique et procédural. Elle propose un vocabulaire de signes et fonctions . Elle relève du design graphique et de la programmation.
    19. 19. I - INTRO : Cet atelier Programme de cet atelier Ouvrir la boite noire de la création technique. Donner une idée des possibilités techniques. Montrer comment faire. La création technique de fait dans un environnement riche et surdéterminé : - outils - connaissances - communautés
    20. 20. II - API Web 1 Qu'est qu'une API-Web ? API ( Application Programming Interface ) : Une interface de programmation permet l'accès externe à des fonctions ou informations existantes. import java.awt.*; public class HelloWorld { public static void main(String [] args) { Frame f = new Frame("Hello World!"); f.show(); } } Les API-Web permettent l'accès à des fonctions à travers le Web. Deux types d'API-Web : - Système question / réponse ( SOAP, REST, etc. ) - Système intégré
    21. 21. II - API Web 2 Qu'est qu'une API-Web ? Les APIs proposent l'intégration de fonctions qui seraient impossible à réaliser pour des développeurs individuels ou les PMI, pour les amateurs mais aussi des professionnels. Le site http://maps.google.com est la première application de l’API de Google Maps .
    22. 22. II - API Web : Choix technique Choix technique - Google Maps - Microsoft Virtual Earth - Yahoo Maps - OpenLayers + OpenStreetMap - Géoportail - …
    23. 23. II - Conditions d’utilisation Conditions d’utilisation Il suffit d’enregistrer une clé de développeur. Gratuit pour … … les sites à libre accès … 15K appels géocoder par IP et jour => Google Maps for Entreprises
    24. 24. II - Données La question des données On ne peut montrer des informations qu’on n’a pas. Différents pays ont différentes cultures de données. Au moins deux facteurs ont contribué à une réelle révolution pour la disponibilité publique de données : - Le Web 2.0 - L’essor des ONG La nouvelle cartographie est une rencontre entre systèmes (APIs) cartographiques et données.
    25. 25. II - SC : Sunlight Foundation
    26. 26. II - SC : World Bank
    27. 27. II - SC : GC Finder
    28. 28. II - SC : Swivel
    29. 29. II - SC : Geocommons CO2 pour station électrique
    30. 30. II - SC : SWIVEL dette extérieure
    31. 31. II - Exploration de données Exploration de données sur une carte Les GIS combinent habituellement plusieurs axes informationnelles : - espace physique - temps ( dynamique temporelle, « pulsations » ) - propriétés particulières ( intensité, etc. ) et fonctionnelles : - navigation sur la carte - navigation dans les données - possibilités d’ajouter des informations - communication
    32. 32. III - Composition technique Composition technique de GM Ce « vocabulaire » technique permet de créer des cartes et systèmes cartographiques avec Google Maps : 1 Fonds de carte 2 Objets et calques 3 Navigation 4 Evénements ( interactions ) 5 Calculs 6 Géocoder et reverse géocoder 7 Services supplémentaires 8 Charger des données Fichiers d'exemple : http://cours.rieder.fr/p8/gm/
    33. 33. III - 0 Bases Bases L’API de Google Maps d’intègre dans tout fichier HTML. Elle est écrite et utilisée en JavaScript. => base.html
    34. 34. III - SC : CityVox
    35. 35. III - SC : Platial
    36. 36. III - 1 Fonds de carte 1 - Fonds de carte Différents fonds permettent de projeter différentes informations. Les fonds représentent un contexte informationnel et graphique pour l’application.
    37. 37. III - SC : GM SAT
    38. 38. III - SC : GM MAP
    39. 39. III - SC : GM TERRAIN
    40. 40. III - SC : Georgia Sex Offenders Google Maps API Überblick Google Maps ist ein System zur Online-Visualisierung von geographischen Karten und Satellitenbildern. Die Google Maps API ist die Schnittstelle über die eine eingebettete Karte gesteuert werden kann.
    41. 41. III - SC : London Crime Google Maps API Überblick Google Maps ist ein System zur Online-Visualisierung von geographischen Karten und Satellitenbildern. Die Google Maps API ist die Schnittstelle über die eine eingebettete Karte gesteuert werden kann.
    42. 42. III - 2 Objets et calques 2 Objets et calques L’API propose une série de fonctions pour ajouter des objets sur la carte. - markers ( => marker.html ) - infobulles ( => marker_infobulle.html ) - surfaces KML ( => kml_base.html, km_depts.html ) Image ( => image.html ) - objets externes ( => calque.html ) Tout est HTML !
    43. 43. III - SC : GM SAT INFO
    44. 44. III - SC : GM TERRAIN METRO
    45. 45. III - SC : GM TERRAIN WIKIPEDIA
    46. 46. III - 3 Eléments de navigation Eléments de navigation GM permet de sélectionner parmi les outils de navigation standards et de remplacer ces outils par des objets customisés.
    47. 47. III - SC : Montre Verte
    48. 48. III - 4 Evénements Evénements A quasiment tout élément peut être attaché un gestionnaire d’événement. => evenement.html
    49. 49. III - 5 Calculs Calculs Calculer les distances, convertir des unités, etc.
    50. 50. III - 6 Géocoders Géocoders Transformer une adresse en point Transformer en point en adresse => adresse.html
    51. 51. III - 7 Services Services supplémentaires Google Maps proposent d’autres services acceessibles à travers l’API : - directions - streetview - … Des fonctionnalités sont constamment ajoutées.
    52. 52. III - SC : housingmaps.com Google Maps API Überblick Google Maps ist ein System zur Online-Visualisierung von geographischen Karten und Satellitenbildern. Die Google Maps API ist die Schnittstelle über die eine eingebettete Karte gesteuert werden kann.
    53. 53. III - 8 Charger des données Charger des données Les données se trouvent la plupart du temps dans des bases de données. Il faut les charger. => flickr.html => gm_wiki
    54. 54. Conclusions Conclusions Ce sont des concepts transférables sur d’autres systèmes. Ces possibilités techniques orientent la création technique.
    55. 55. Merci Merci de votre attention ! http://cours.rieder.fr/p8/gm/ http://lamontreverte.org http://paragraphe.univ-paris8.fr http://bernhard.rieder.fr [email_address]

    ×