Sait on encore communiquer

242 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
242
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
12
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Sait on encore communiquer

  1. 1. Sait-on encore communiquer ? Stanislas Berteloot monSaclay.fr
  2. 2. • Dans un monde hyperconnecté, est-on encore capable de réussir nos communications interpersonnelles, déchanger, de se comprendre ?• Communication interne, communication externe, communication digitale : comment tous ces domaines évoluent-ils ?• Publicité, relations presse, marketing, nouveaux médias, comment les entreprises parviennent-elles à communiquer sur elles-mêmes, sur leurs produits ?
  3. 3. Avant le Web 2.0• Entreprise et vie publique: du top down au bottom-up• Un petit nombre de dirigeants communiquaient vers une cible bien identifiée de journalistes (leaders d’opinions) un message très bien cadré qui était souvent diffusé sans grands changements via des médias bien définis.• Tout était bien défini et entretenir un réseau d’influenceurs était à la portée de tout bon attaché de presse
  4. 4. Après le Web 2.0• L’arrivée des outils de gestion de contenus et des blogs, Facebook de Twitter et de toutes les plateformes de médias sociaux a changé de façon permanente le paysage de la communication.• N’importe quelle personne pour autant qu’elle sache écrire, qu’elle soit patiente et persistante peut communiquer. Du coup la pyramide de la communication s’inverse et le client, le citoyen, l’électeur prend la parole. Certains fédèrent suffisamment de lecteurs pour être influents. Les idées circulent et les changements s’opèrent.• Face au grand nombre de sources d’infos certains influenceurs du Web sortent du lot certains ont presque un statut de gourous. Il se crée alors autour d’eux une communauté de lecteurs passionnés.
  5. 5. Quels changements ?Vie Locale• Amplification des actions participatives – Roms à noël, pont, gens du voyage• Distribution de l’information (les experts s’exposent) – Paris-Saclay, Sanctuarisation des terres agricoles, historiens, artistes, collectionneurs• Les élus apprennent la communication et le marketing – Période de refus, de contestation, puis d’observation, avant d’accepter de contribuer et même d’utiliser ces média• Trop d’informations obligent les citoyens à faire des choix et se coupent de l’ouverture autrefois proposée par les journaux (mythe de l’ouverture) – Inscriptions à des newsletter sectorielles, recentrage sur soi et sur sa communautéVie de l’entreprise• Les clients et utilisateurs finaux prennent la parole, donnent leurs opinions (tripadvisor 48% des voyageurs disent que les recommandations ont une très forte importance sur leur choix)• L’entreprise encourage les salariés à prendre part à la conversation (selon des règles établies et respectées par les salariés)• L’entreprise apprend à communiquer de façon moins pyramidale et plus transparente (ou du moins créer l’illusion de la transparence)• Les relations presses changent pour englober le digital avec les community managers – PDG tweet et communique directement avec les grands influenceurs• Les clients savent se fédérer pour demander des comptes à l’entreprise• Les clients deviennent conseillers et même ambassadeurs de la marque (dérive de certains blogueurs)
  6. 6. Ce qui perdureAu milieu de ce chao apparent les fondamentauxperdurent :• L’argent fait la différence : référencement, contenus, campagnes virales, etc.• La communication Web répond à des règles que les meilleurs influenceurs ont su acquérir.• Les lecteurs et internautes ne se font pas leurrer par le marketing (faux commentaires et opinions, articles achetés…) la réputation se fait et se défait en quelques Tweets…• Il est important de créer des moments pour se retrouver en personne. (salons, clubs, monSaclay Live)

×