REPUBLIQUE DU SENEGAL
Un Peuple-Un But- Une Foi
………………….
MINISTERE DE LA JEUNESSE DE L’EMPLOI
ET DE LA PROMOTION DES VALEU...
Avant propos
Dans l’optique de doter le fonctionnement de son département d’un modèle
organisationnel conforme aux orienta...
II- Justification
L’ex-UCP avait un champ d’action limité au suivi-évaluation en matière d’emploi des jeunes.
Mais aujourd...
-

Préparer, piloter et coordonner les différents projets et programmes exécutés par le
département.

-

Veiller sur la co...
-

Evaluer l’atteinte des objectifs de développement du département ;

-

Agréger les données sectorielles et produire des...
6.2- Fonctionnement
Le coordonnateur national gère l’Unité et assure le secrétariat du comité de pilotage.
Les coordonnate...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Presentation ucsp (1)

169 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
169
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Presentation ucsp (1)

  1. 1. REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple-Un But- Une Foi …………………. MINISTERE DE LA JEUNESSE DE L’EMPLOI ET DE LA PROMOTION DES VALEURS CIVIQUES ………………….. Unité de coordination et de suivi des Projets et Programmes (UCSP) Présentation de l’Unité de Coordination et de suivi des projets et programmes (UCSP) du Ministère de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Promotion des Valeurs Civiques Février 2013 1
  2. 2. Avant propos Dans l’optique de doter le fonctionnement de son département d’un modèle organisationnel conforme aux orientations des Hautes Autorités du pays et des Partenaires techniques et financiers (PTF), le Ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Promotion des Valeurs civiques a mis en place une entité dénommée : Unité de coordination et suivi des projets et programmes (UCSP). I-Contexte Avec la seconde alternance politique intervenue en mars 2012, l’attelage gouvernemental a connu des changements significatifs marqués par la fusion de plusieurs secteurs de la vie nationale longtemps restés fractionnés. Ce fractionnement a d’ailleurs souvent été l’objet de dysfonctionnements pour ces secteurs dont la mise en commun et la fusion pourraient porter atteinte à leur performance et leur développement. C’est dans ce contexte que les nouvelles autorités ont mis en place le Ministère de la Jeunesse, de l’Emploi, et de la Promotion des Valeurs civiques regroupant ces trois secteurs. L’objectif recherché est d’optimiser et de rationnaliser les ressources publiques, mais aussi d’assurer un suivi régulier et une évaluation itinérante des projets, programmes et politiques de jeunesse, d’emploi et de développement de la citoyenneté pour une meilleure articulation et une mise en cohérence des trois secteurs. C’est ainsi que le Ministère de la Jeunesse, de l’Emploi, et de la Promotion des Valeurs civiques conscient des défis qui l’interpellent dans la résolution des problèmes auxquels les jeunes sont confrontés, parmi lesquels, l’emploi, a vite compris la nécessité d’inscrire son action dans la durée, pour plus d’efficacité et d’efficience. Pour ce faire, des actes significatifs ont été posés qui portent sur la réorganisation des structures du département, en passant par une redéfinition de leurs missions et prérogatives. Et dans ce contexte de mutation du département, ses structures sont appelées à évoluer et à l’accompagner dans ses nouvelles options et orientations en matière d’exécution de projet et programmes de Jeunesse, d’Emploi, et de civisme. Autant de raisons qui fondent et justifient les impératifs de création de l’Unité de coordination et de suivi des projets et programmes (UCSP). 2
  3. 3. II- Justification L’ex-UCP avait un champ d’action limité au suivi-évaluation en matière d’emploi des jeunes. Mais aujourd’hui, le contexte actuel de fusion et d’intégration de plusieurs secteurs dans lequel s’est inscrit le Ministère de la Jeunesse, de l’Emploi, et de la Promotion des Valeurs civiques, a guidé la nouvelle structure de coordination des projets à mettre en place, à étendre l’éventail de ses compétences, et à s’inscrire dans une perspective de prise en charge globale et transversale des Projets, Programmes ainsi que des politiques de jeunesse, d’Emploi, et de civisme exécutés par le département. En effet, le volet suivi-évaluation longtemps relégué au second plan dans les priorités en matière d’intervention, se positionne aujourd’hui comme un aspect essentiel pour rendre compte de la pertinence et de l’impact des projets, programmes et politiques initiés dans divers secteurs de la vie nationale, et à ce propos, l’UCSP a mis en place un important dispositif en matière de suivi-évaluation qu’il s’agit de pérenniser et d’étendre à l’Emploi, et à la promotion du civisme. Mais la centralité de la question du suivi-évaluation, appelle à une approche et à une vision globalisantes de ce volet, afin de mesurer et d’apprécier avec des outils fiables, l’action du Ministère de la Jeunesse, de l’Emploi, et de la Promotion des Valeurs civiques, d’une part envers ses secteurs d’intervention, et d’autre part envers le système national de planification. L’objectif étant entre autres, de mesurer la part contributive du département au développement national. III- Mission et objectifs spécifiques La mission de l’UCSP est d’assurer la coordination de la mise en œuvre des projets et programmes en matière de jeunesse, de l’Emploi, et à la promotion du civisme. A ce titre, elle a la charge du suivi évaluation des projets et programmes. Plusieurs objectifs spécifiques sont rattachés à cette mission, à savoir : 3
  4. 4. - Préparer, piloter et coordonner les différents projets et programmes exécutés par le département. - Veiller sur la cohérence et l’harmonisation des interventions des différents projets et programmes du département ; - Identifier les partenaires éventuels pour accompagner le ministère dans l’exécution de ses programmes ; - Assurer le suivi de la coopération avec les partenaires techniques et financiers (PTF) ; - Assurer le suivi de la mise en œuvre des recommandations relatives à l’exécution des projets et programmes ; - Valoriser les acquis du Système informatisé de gestion (SIG) sur l’emploi des jeunes ; - Mettre en place une approche intégrative du suivi-évaluation, tenant en compte la nouvelle configuration du ministère. - Inscrire dans la durabilité, le volet Suivi-évaluation des activités des projets et programmes du MJEPVC - Elaborer de nouveaux projets et programmes en matière de Jeunesse, d’Emploi et de la Promotion des Valeurs civiques; - Renforcer les capacités internes du MJEPVC en matière de Suivi-évaluation ; - Mobiliser des ressources financières pour le financement de nouveaux projets et programmes. IV- Activités principales Les principales activités de l’Unité de Coordination et de Suivi des Projets, et programmes (UCSP) sont décrites ainsi qu’il suit : - Organiser des sessions de formation et de partage sur le dispositif et les outils de suiviévaluation des projets, programmes et politiques de jeunesse, d’Emploi et de promotion des valeurs civiques;. - Accompagner les projets et programmes de jeunesse, d’Emploi et de promotion du civisme dans l’identification et la formulation d’indicateurs pertinents permettant a posteriori d’évaluer les activités déroulées. - Centraliser les rapports de suivi-évaluation des différents projets et programmes de jeunesse, d’Emploi, et de promotion du civisme. 4
  5. 5. - Evaluer l’atteinte des objectifs de développement du département ; - Agréger les données sectorielles et produire des rapports périodiques d’évaluation globale de la politique de jeunesse, d’Emploi, et de promotion du civisme. VI- Organisation et fonctionnement 6.1- Structure Au plan des ressources humaines, l’unité sera composée d’un effectif adapté pour la bonne conduite de la mission, comprenant : - Un coordonnateur national - des coordonnateurs de projets et programmes (le nombre de coordonnateurs de sera fonction du nombre projets et programmes exécutés par le département. - Un Responsable de suivi-évaluation - Un Responsable administratif et financier (RAF) - Un Statisticien /Responsable suivi évaluation - Un informaticien ; - Un comptable des matières ; - Un comptable ; - Une assistante ; - Un chauffeur. En accord avec les partenaires techniques et financiers, l’UCSP pourra accueillir des Experts internationaux affectés au titre de la coopération technique. L’Unité est dotée d’un comité de pilotage présidé par le Ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Promotion des Valeurs civiques ou son représentant. Le comité de pilotage fait office de conseil d’administration. Les membres de l’UCSP sont nommés par le Ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Promotion des Valeurs civiques. 5
  6. 6. 6.2- Fonctionnement Le coordonnateur national gère l’Unité et assure le secrétariat du comité de pilotage. Les coordonnateurs gèrent, sous l’autorité du Coordonnateur national, les projets et programmes dont ils ont la charge. 6

×