Ambiance 4

630 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
630
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
58
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Ambiance 4

  1. 1. EXPOSÉ:EXPOSÉ:Les Ambiances Dans Les Espaces NonLes Ambiances Dans Les Espaces NonBâti (Comparaison Entre Les Villes DeBâti (Comparaison Entre Les Villes DeNord Et Les Villes De SudNord Et Les Villes De Sud((
  2. 2. Travail réaliser par:Travail réaliser par:Mell CHIBANI NAOUELMell CHIBANI NAOUELMer BRARA ACHOURMer BRARA ACHOUR44Année groupe 09Année groupe 09Sous la direction deSous la direction de::Mer DJELELLI DAHMENMer DJELELLI DAHMEN
  3. 3. Plan de travail:Plan de travail:1) de l’éclairage public à1) de l’éclairage public àl’ambiance lumineusel’ambiance lumineuse2)- d définition de l’éclairage2)- d définition de l’éclairage3)- aperçue historique sur3)- aperçue historique surl’éclairage publicl’éclairage public
  4. 4. 44(-(-les ambiances lumineusesles ambiances lumineusesdans les espaces non bâtidans les espaces non bâtijardins,aires de jeux…( unejardins,aires de jeux…( unecomparaison entre les villescomparaison entre les villesdu nord et les villes du suddu nord et les villes du sud4-1) les ambiances dans les4-1) les ambiances dans lesvilles du nordvilles du nord
  5. 5. A/ les places publiquesA/ les places publiquesB/ les jardins(public ou privé)B/ les jardins(public ou privé)C/ conclusionC/ conclusion4-2 dans les villes du sud4-2 dans les villes du sudA/ les placesA/ les placesB/ les jardinsB/ les jardinsC/ conclusionC/ conclusion* Type de luminaire* Type de luminaire5- conclusion générale5- conclusion générale
  6. 6. 11(-(-De l’éclairage publicDe l’éclairage publicà l’ambiance lumineuseà l’ambiance lumineused’une villed’une ville::
  7. 7. Face à l’évolution générale desFace à l’évolution générale despolitiques en matière de l’éclairagepolitiques en matière de l’éclairagepublic , à ses enjeux et à l’évolutionpublic , à ses enjeux et à l’évolutionde le qualité du services attenduede le qualité du services attendue,,chacun doit être conscient quechacun doit être conscient quel’éclairage public est un domainel’éclairage public est un domainestratégique à part entière, qu’on tendstratégique à part entière, qu’on tendaujourd’hui vers la mise au point deaujourd’hui vers la mise au point depolitique d’ambiance lumineuse danspolitique d’ambiance lumineuse dansla villela ville..
  8. 8. Donc on peut dire queDonc on peut dire quel’éclairagel’éclairagedevenant par la force desdevenant par la force deschoses,choses,l’ambiance lumineuse de lal’ambiance lumineuse de laville c’estville c’estun axe stratégique de laun axe stratégique de lapolitiquepolitique
  9. 9. Définition de l’éclairageDéfinition de l’éclairage::L’éclairage public est une desL’éclairage public est une descomposantes majeures decomposantes majeures del’équipement ou de l’espacesl’équipement ou de l’espacespublics des villes il remplitpublics des villes il remplitplusieurs fonctions et doitplusieurs fonctions et doitrépondre à deux impératifsrépondre à deux impératifsessentiels:la sécurité etessentiels:la sécurité etl’agrément des usagersl’agrément des usagers
  10. 10. la conception d’un programmela conception d’un programmed’éclairage public poursuit troisd’éclairage public poursuit troisobjectifs fondamentaux :objectifs fondamentaux :*- assurer la visibilité des volumes et*- assurer la visibilité des volumes etdes circulationsdes circulations*-construire des ambiances*-construire des ambiancesagréablesagréableset sécurisanteset sécurisantes*- créer le spectacle en permanence*- créer le spectacle en permanencepour valoriser l’image de la villepour valoriser l’image de la ville
  11. 11. le jalonnement des luminairesle jalonnement des luminairescontribue a structurer le ville:contribue a structurer le ville:- par sa seule présence il créer des- par sa seule présence il créer destrais d’unions entre les différenciertrais d’unions entre les différencierterritoires urbaineterritoires urbaineLe travail de la lumière est indispensableLe travail de la lumière est indispensabledans une marches architecturaledans une marches architecturaleUn simple luminaire a un double vieUn simple luminaire a un double vie::•**La nuit :il participe a la mise en scène deLa nuit :il participe a la mise en scène dela villela ville•Le jour : il s’expose au regard et acquiertLe jour : il s’expose au regard et acquiertun statut architectural et sculptureun statut architectural et sculpture
  12. 12. l’ aperçue historique surl’ aperçue historique surl’éclairagel’éclairageIl est important d’effectuer un brefIl est important d’effectuer un brefrappel de l’historique de l’éclairagerappel de l’historique de l’éclairagepublicpublicAinsi au XVIII siècle la vie nocturneAinsi au XVIII siècle la vie nocturneurbaine reste limitée ,l’activité citadineurbaine reste limitée ,l’activité citadinedécline avec le soleil couchantdécline avec le soleil couchant..La nuit ,la rue appartiens auxLa nuit ,la rue appartiens auxmarginaux et à quelques aristocratesmarginaux et à quelques aristocratesqui ont les moyens d’assurer leurqui ont les moyens d’assurer leursécuritésécurité
  13. 13. Au début de XIX siècle l’éclairage est àAu début de XIX siècle l’éclairage est àla fois un élément sécurisant et unla fois un élément sécurisant et unélément d’embellissement des villesélément d’embellissement des villesavec l’éclairage des demeures et desavec l’éclairage des demeures et desespaces non bâti (jardins, places…) ilespaces non bâti (jardins, places…) ilsuit l’évolution urbainesuit l’évolution urbaineOn peut dire qu’il la dynamise et laOn peut dire qu’il la dynamise et lafavorise en créant une nouvellefavorise en créant une nouvellesociabilitésociabilité
  14. 14.  Au milieu de XIX siècle l’éclairage devientAu milieu de XIX siècle l’éclairage devientnécessaire de définir une véritablenécessaire de définir une véritablepolitique de l’éclairage publique ,pourpolitique de l’éclairage publique ,pourorienter la technologie naissante et pourorienter la technologie naissante et pourla normaliserla normaliser Cette politique va marquer l’évolution deCette politique va marquer l’évolution del’éclairage public jusqu’à nos jourl’éclairage public jusqu’à nos jour Elle se traduisait par souci de réduire lesElle se traduisait par souci de réduire lesaccidents et d’augmenter la fluidité de laaccidents et d’augmenter la fluidité de lacirculation piétonnière et donc la créationcirculation piétonnière et donc la créationd’une ambianced’une ambiance
  15. 15. 33les ambiances lumineuseles ambiances lumineusedans les espaces non bâtidans les espaces non bâtiplaces, jardinsplaces, jardins…… Le moment extraordinaire c’est la marcheLe moment extraordinaire c’est la marchedans la ville et donc dans les espacesdans la ville et donc dans les espacesextérieurs (places, rues, jardin ..),extérieurs (places, rues, jardin ..),l’arriver, l’écoute,le meilleur moment, lal’arriver, l’écoute,le meilleur moment, lamarchemarche On enregistre tout ,les mots les sensation,On enregistre tout ,les mots les sensation,les couleurs,les odeurs , question de bonles couleurs,les odeurs , question de bonsenssens
  16. 16. 3-13-1((les ambiances dans les villesles ambiances dans les villesdu norddu nord Pour ce chapitre on a pris les villesPour ce chapitre on a pris les villeseuropéennes qui représentent leseuropéennes qui représentent lesvilles de nord a l ‘échelle mondialevilles de nord a l ‘échelle mondialetel que la France, la Hollande …tel que la France, la Hollande …
  17. 17. A( Les places :A( Les places :La place de SAINT-MAXIMIN
  18. 18.  Les stationnement son supprimer pourLes stationnement son supprimer pourdégager totalement l’espace au centre dedégager totalement l’espace au centre decette placecette place
  19. 19. Au centre de cette place on trouve 4Au centre de cette place on trouve 4miroirs d’eau sont mis en lumièremiroirs d’eau sont mis en lumièrepour créer une impression depour créer une impression deprofondeurprofondeur
  20. 20. La place de saint NicolasLa place de saint Nicolas Une importance a été accordée à laUne importance a été accordée à lavégétation et au mobilier et pour fairevégétation et au mobilier et pour fairechanter les matières naturelles etchanter les matières naturelles etcréation d’une ambiance particulière àcréation d’une ambiance particulière àcette place on utilise le vert foncé descette place on utilise le vert foncé desluminairesluminaires
  21. 21. SAINT-NICOLA
  22. 22. La promenade des anglaisLa promenade des anglais
  23. 23. C’est une promenade qui donneC’est une promenade qui donnel’accès vers la plage, ou on trouvel’accès vers la plage, ou on trouveque l’éclairage avec une lumièreque l’éclairage avec une lumièrefroide et la promenade baigne dansfroide et la promenade baigne dansune lumière chaudeune lumière chaude
  24. 24. La place du amarché àLa place du amarché àTHIONVILLETHIONVILLE
  25. 25. l ’éclairage joue un rôle fondamentall ’éclairage joue un rôle fondamentalen apportant confort et sécurité auxen apportant confort et sécurité auxpromeneurs et au riverains tout enpromeneurs et au riverains tout envalorisant les superbes a toutvalorisant les superbes a toutarchitecturaux de la place du Marchéarchitecturaux de la place du MarchéTHIONVILLETHIONVILLESur cette place on trouve une grilleSur cette place on trouve une grillesurdimensionnée spécialement conçuesurdimensionnée spécialement conçuepour protéger et mettre en valeur par sonpour protéger et mettre en valeur par sonéclairage intègre l’arbre totem de la placeéclairage intègre l’arbre totem de la placedu marchédu marché
  26. 26. B( Les jardinsB( Les jardins * jardins publics:* jardins publics:se sont des espaces plus intimese sont des espaces plus intimeS’est pour ce là on trouve un éclairageS’est pour ce là on trouve un éclairageIndirecte diffuse une lumière trèsIndirecte diffuse une lumière trèshomogène grâce à sa coupole en résinehomogène grâce à sa coupole en résinequi reflète la source logée dans la partiequi reflète la source logée dans la partiehaut du mathaut du mat
  27. 27. Les jardins privés
  28. 28. Il est bien plus facile déclairer notreIl est bien plus facile déclairer notrejardin que notre maison. Dans unjardin que notre maison. Dans unjardin, faire peu est faire bien. Enjardin, faire peu est faire bien. Eneffet, il suffit déclairer nimporteeffet, il suffit déclairer nimportequel arbre presque nimportequel arbre presque nimportecomment et leffet est toujourscomment et leffet est toujourspositif.positif.Pour les jardins privés:
  29. 29.  Par contre il faut se garder detrop éclairer, garder une certainemesure, éclairer deux ou trois petits trucs, secréer un panorama. Il ne faut pastout éclairer mais faire des choix, sattacher à créer deszones dombre, garder un peu demystère au jardin
  30. 30. CONCLUSIONCONCLUSION D’après cette vision sur les places etD’après cette vision sur les places etjardins dans les villes du nord ,onjardins dans les villes du nord ,onpeut dire que :peut dire que : Comme ces villes ne sont pas bienComme ces villes ne sont pas bienensoleiller donc les espaces non bâtiensoleiller donc les espaces non bâtisont éclairer par des moyen un peutsont éclairer par des moyen un peutspéciale avec des candélabres nonspéciale avec des candélabres nonpas très espaces ente euxpas très espaces ente eux
  31. 31. Les Ambiances Dans Les Villes DU SudClimat de type saharien, chaud mais sec avecune variation importante des températuresentre le jour et la nuit.La période la plus favorable pour voyagerdans cette région du monde s’étend de finoctobre à fin avril. Il fait chaud, parfois trèschaud dans la journée (moins de décembreà mars) mais les nuits sont fraîches et enplein hiverla température nocturne peut avoisiner 0°(et jusqu’à -10° en Algérie).
  32. 32. A/ las placesLa place de ADRAR
  33. 33. La place de TimimounLa place de Timimoun
  34. 34. La place de BNI ABBESLa place de BNI ABBES
  35. 35. Les jardinsLes jardins
  36. 36. Les parcours dan les jardinsLes parcours dan les jardins
  37. 37. CONCLUSIONCONCLUSIOND’après cette vision sur lesD’après cette vision sur lesplaces et les jardins dans lesplaces et les jardins dans lesvilles du sud on peut dire qu’il n’yvilles du sud on peut dire qu’il n’ya pas une étude précise et ona pas une étude précise et ontrouve que ses espaces netrouve que ses espaces nedemandent pas boucoupdemandent pas boucoupd’éclairaged’éclairage
  38. 38. TYPE deTYPE de L’UMINAIREL’UMINAIRE
  39. 39. Il y a desIl y a desluminaires aluminaires aéclairageéclairagedirecte endirecte enversionversionmediteraniemediteranienne avecnne avecson matson matblancblanc
  40. 40. Il y a des luminairesIl y a des luminairesavec desavec descandélabrescandélabresl’aluminium anodisél’aluminium anodisébancbancavec accastillageavec accastillaged’acier inoxydabled’acier inoxydableévoque un mat deévoque un mat debateau en appel sebateau en appel semode Rochelenguemode Rochelengue
  41. 41. Il existe desIl existe desluminairesluminairesavec leuravec leurcrossecrossehambanée ethambanée etleur matleur matintégrant unintégrant unéclairage pluséclairage plusbas pour lesbas pour lespiétonpiéton
  42. 42.  Il y a des luminaires a candélabresIl y a des luminaires a candélabresdoubles de la partie basse du pontdoubles de la partie basse du pontVasco de Gamma ,un constat fortVasco de Gamma ,un constat fortentre le mat de forme cylindrique etentre le mat de forme cylindrique etla crosse aux fer plats rectilignela crosse aux fer plats rectiligne(sont représenter dans le(sont représenter dans lediapositives suivante)diapositives suivante)
  43. 43. Pour la mise enPour la mise enscène de la villescène de la villeavec le modèleavec le modèle« océan » dont« océan » dontle voilele voileasymétriqueasymétriqueindique trèsindique trèsdirectionnel etdirectionnel etles matsles matssombre blancsombre blanc
  44. 44. Candélabre type americaCandélabre type americaFranceFrance
  45. 45. Candélabre avec une crosse platCandélabre avec une crosse plat
  46. 46. CandélabreCandélabretype compastype compasFranceFrance
  47. 47. CandélabreCandélabreSchéhérazadSchéhérazadee
  48. 48. CandélabreCandélabrepour lespour lesespacesespacesvertsverts
  49. 49. CandélabreCandélabrepour lespour lesparcouresparcoures
  50. 50. CandélabreCandélabretype staartype staarPays-basPays-bas
  51. 51. CandélabreCandélabretypetypeNautilusNautilus
  52. 52. CandélabreCandélabrepour lespour lesjardins semi-jardins semi-prévéprévé
  53. 53. CONCLUSION GENERALECONCLUSION GENERALELa lumière est un notre environnementLa lumière est un notre environnementquotidien élément a part entière de qui aquotidien élément a part entière de qui adeux dimensions:deux dimensions:* positive:la lumière est source de plaisir* positive:la lumière est source de plaisirpour l’usage de confort,de rêve,et d’émotionpour l’usage de confort,de rêve,et d’émotion* négative la lumière peut être une source* négative la lumière peut être une sourcede gène d’inconfort en perturbant le champde gène d’inconfort en perturbant le champvisuel ou l’ésotérique urbaine .visuel ou l’ésotérique urbaine .La fusion des deux dimensions conduit àLa fusion des deux dimensions conduit às’interroger sur la lumière urbaine actuelles’interroger sur la lumière urbaine actuellede nos ville et la notion de maîtrise desde nos ville et la notion de maîtrise desambiances urbaines nocturnesambiances urbaines nocturnes..

×