Bejaia

3 359 vues

Publié le

0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 359
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
771
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Bejaia

  1. 1. situation géographique:-La Kabylie est une région montagneuse dunord de l’Algerie.-Ces principales villes sont :Brouira, Tizi-Ouzou, Bejaia.Elle est délimitée par:-la mer méditerranée au nord.-la vallée de la Soummam à l’est et au sud.- oued Isser à l’ouest.                                                                                               
  2. 2. Spécificités de la Kabylie:Spécificités naturelles:montagneLes olivesCap carbone Port de Bejaia La cornicheoued
  3. 3. Spécificités historiques:Ruine de tighzirtcasbahFort  gourayaPorte sarrasine
  4. 4. Le village kabyle:Morphologiquement, nous pouvons distinguer dans le village kabyle les structuressuivantes: Thajmaât, la ruelle, l’impasse, Esquif, la Hara, et enfin la maison« Axxam ».tajmaat La ruelle(tazrifth) L’impasse(taskift) L’harraSpécificités architecturales:
  5. 5. spécificités culturelles:Le tissage (azetta)Bijoux kabyleLa décoration
  6. 6. La maison kabyle:Généralement les maisons kabyles son couvertes en tuile rouge et sansétage.L’intégration au site(le dégradé)La centralitéLes parcours
  7. 7. Matériaux de construction :Les kabyles construisent avec les matériaux locaux :LeboisLa pierreLa tuile
  8. 8. Le traitement intérieur de la maison kabyle:L’utilisation des forme simple(triangle ,carré dans la décoration desmaisons kabyle.
  9. 9. les concepts :Le rythme, le dégradé, etLes formes puresLes principes :•L’intégration au site.• La hiérarchie et l’intimité.•La centralité et la tripartie des espaces.•L’Utilisation des matériaux locaux.•la pureté de la forme.•Une architecture vernaculaire.c)- LES SPECIFITES ARCHITECTURALES :
  10. 10. Situation géographique:Bejaia est une ville côtièresituée à une distance de230km à l’est d’Alger.Administrativement: Bejaia s’étend sur une superficie de 3261.26 km² etElle est délimité par:La mer méditerranéenne au nord et nord ouestLa commune de toudja au nord ouestLa commune de tala hamza au sud et au sud ouestLa commune de oued Ghir au sud et au sud ouestLa commune de boukhlifa au sudLa ville de Bejaia:
  11. 11. RN24RN12RN5RN26RN9Accessibilité:-Bejaia dispose de toutes lesinfrastructures sur l’laquellerepose l’armature urbaine quiconvient à l’aspect touristiquede cette ville.Equipée d’un réseau routier,d’un chemin de fer, d’un portet d’un aéroport ,une gareroutière et d’une garemaritime
  12. 12. Potentialité de la ville de Bejaia:Potentialités naturelles:Cap carboneLes aiguades
  13. 13. Les potentialités historiques culturelles:Porte Sarrasine casbahfort gourayaActuelle résidence de lawilaya
  14. 14. La zone d’intervention:A)- situation :notre zone d’intervention se situ aucentre du vieux port ,elle est délimité par:Au nord: par la rampe du portA l’est par: le fort AbdelkaderA l’ouest par: le carrefour du port et la casbahAu sud par la merB)- accessibilité :Deux voies principales le permettent :•Boulevard frère Armani .•La rampe du port.Rampe du portRampe du portLa merCarrefour duportFortAbdelkaderBoulevard frèreArmani
  15. 15. C)-Etat des lieux :On trouve plusieurs éléments de repères que sa soit historiques (casbah, fortGouraya….) qui témoigne du passage successive des civilisations: phéniciens, turque,français…ou moderne.Porte sarrasineLa casbahFort AbdelkaderEléments de repères historiques:Place Guyon
  16. 16. Eléments de repèresmodernes:Gare ferroviaireZone industrielle
  17. 17. D)- potentialités et carences :•Potentialités :-Richesse du patrimoine historique(casbah, fort Abdelkader…..)-Potentialités naturelles.-Pole attractif.-Son ouverture sur la mer.•Carences :-Marginalisation des monuments historiques .-rupture entre mer et l’ancienne ville.-intégration de l’activité industrielle au milieu d’un site qui regroupe a la fois l’histoire et le tourisme.-présence de plusieurs servitudes.
  18. 18. Notre site dintervention cestcelui de la porte sarrasine quisétend sur une surfacede2500m²Site d’intervention:
  19. 19. Délimitation: l’assietted’intervention est limité par:-la rampe du port au nord.-la mer au sud.Et par deux cruels a lest et a louestRampe du portLa merLes cruels
  20. 20. MUSEE OCEANOGRAPHIQUEDéfinitionsMusée : établissement dans le quel sont rassemblées et classées des collections d objetsprésentant un intérêt historique, technique, scientifique, et artistique, en vue de leurconservation au public. (Le robert)OCEANOGRAPHIE : c’est une science qui étudie les propriétés biologique, physique etchimique des eaux et des fonds marins, ainsi que leur faune et leur flore.MUSEE OCEANOGRAPHIQUE :c est un équipement a caractère culturel et scientifique, qui associe science et loisir .il a pourmission la communication, l information, la distraction, et la sensibilisation Lhomme a la mer enlui découvrir ses richesses.ROLES ET OBJECTIFS :-Faire connaître le milieu marin et ses richesses-Sensibiliser le public à la mer.-Préserver et assurer la reproduction d un grand nombre d espèces marines.Associer science, culture, et distraction.CHOIX DU THEME :pourquoi un musée de la mer ?Le musée est le témoin d une culture, et considéré comme outil de rayonnement de la ville.Le musée de la mer vient en continuité avec le parc national de GOURAYA, classé commezone de biosphère.Il permet d’articuler entre la ville et la mer, entre les quels il y a ruptureApproche thématique
  21. 21. dexemples bibliographiques1-Le musée de la mer biarretzPrésentation :Le Musée de la Mer,entièrement rénové en1992, est relativementvaste avec ses quatreniveaux. Il est parconséquent conseillé deuxapproches, deux filsconducteurs différents :"La vie marine" et"Lhomme et la mer".
  22. 22. Programme du musée1-Au sous sol l’aquarium:• La diversité des organismes marins• Les formes et les comportements des poissons• Les relations entre les animaux et lenvironnement sous-marin• La nage et la respiration de la tortue Caouanne2-au niveau 1:•Les moulages et les squelettes de cétacés, informations sur ce groupe (panneau)• le vénérable Cœlacanthe (ancêtre denos poissons).•La plongée (scaphandrier), • Lhistoire et lévolution de locéanographie (salle de Folin), • Lépopée baleinière basque, les pêches traditionnelles, léconomie et les techniques de pêcheactuelles• Les animaux que lon pèche, •     Les milieux sous influence humaine (Ports, épaves…).
  23. 23. 5-En terrasse•Les phoques et leurs ébats : repas à 10h30 et 17h, • La galerie dornithologie, riche, entre autres, dune importante collection doiseaux marins.4-Au Niveau 2•Vision subaquatique des phoques, information sur les Pinnipèdes. • La grotte des squales, • La vitrine des fossiles (ou la vie marine du passé).•Prévoir le temps : ordinateur relié à la station Météo. • Séquence "rétro" sur lhistoire des Bains de mer et des héroïques guides-baigneurs et sur lune des premières planches de surf française. • Vidéos " Biarritz et les loisirs marins", "lhumeur de locéan", "les falaises".•Panorama ... • Les influences de lhomme, de lurbanisation, du tourisme surlenvironnement côtier.•Comparaison du moulage de la tortue Luth à la tortue Caouanne déjà vue. 3-Dans lescalier central
  24. 24. conclusionDans ses 27 bassins et aquariums qui représentent un volume global de 450 m3deau de mer, le Musée de la Mer de Biarritz offre au visiteur une approche"grandeur nature" de la vie marine du golfe de Gascogne.A laquarium, le visiteur pourra découvrir plus de 150 espèces de poissons etdinvertébrés du Golfe de Gascogne, présentées dans de superbes décorsréalistes. Il saidera des fiches dinformation situées au-dessus des bacs pourmieux connaître un certain nombre despèces, de milieux ou de groupeszoologiques.
  25. 25. Présentation: Inaugure en 1910 par le prince Albert 1,il fut conçu par larchitecte beleforterie,pour abrité le produit de ses 28 compagnes oceanographique, il occupe un site exceptionnel sur le rocher de Monaco1-le muse océanographique de monacoFaçade est de musée de MonacoVue de musée sur le rocher de MonacoLorganisation du musée:  le musée  est bâti sur deux étages dont chacun comporte deux salles séparées par un grand hall sur  la terrasse, le restaurant sert repas et boissons, on jouit ici dun panorama extra ordinaire sur la riviera italienne.Au RDC:Un salon donneur présente  un raccourci symbolique des prospection symbolique des prospection oceanographique ancienne et récentes, dans une salle océanographie zoologique, dite salle de la baleine, est ,exposée une collection de spécimens de la faune marine, ainsi qu une salle de conférenceSalle docéanographie zoologique
  26. 26. Le 1 étage:Comprend un hall central consacré a l’activité océanographique du prince Albert et des réalisation artisanales qui utilisent les produits  de la mer et une salle dans laquelle on trouve une importante collection d’instruments océanographiqueHall dexposition artisanalLe premier sous sol: Réservé a ladministration et la bibliothèqueLe second sous sol :en trouve l’aquariumVue sur l’aquarium
  27. 27. Toujours dans l’optique de conception architecturale et projet urbain,notre programme qualitatif est composé de plusieurs fonctions tels que:1. Fonction daccueil-parcours daccueil-hall daccueil-Réception et information-boutiques-sanitaires- exposition-Bassins et Aquariums2-recherche et culture-bibliothèque-salles de lecture-salle de projection-salle de conférence-laboratoiresPROGRAMME
  28. 28. 4-Gestion et supports logistique-direction-administration-locaux techniques-Bureaux de maintenance-salle des soins-parking-Fonctions de détentes et de loisirs :Activités d’accompagnement et d’animation qui attirent le public, leur apporte dessatisfactions, et leurs pourvoie un équilibre psychologique et physique.Ces activités assurent une grande rentabilité et créent une ambiance et uneconvivialité à l’intérieur de l’équipement tel que -Espaces de consommation- Restaurants- Cafeterias- Salon de thé-Commerces- Jardin 

×