GENERALITESLes fondations sont les parties d’un ouvrage qui reposent sur le sol et qui se situent sous les murs porteursou...
• Les fondations mixtes (radier-semelle isolée, semelle isolée-semelle filante…)FIG 1 FIG 2 FIG 3a/SEMELLES ISOLEESCe type...
Sur un sol en pente : la pente maximale entre 2 niveaux ne doit pas excéder les 2/3.23- difference de niveau2Cas de semell...
3-Joints de rupture :Les joints de rupture intéressent surtout les fondations donc aussi la superstructure. Elles s’impose...
- COUPE SCHAMATIQUE -joint de rupturesemelleattentes poteaux4-Joints de dilatation : Les joints de dilatation concernent l...
R1semelle continuepoteau123A B C40x30 40x3040x3040x30 40x3040x3040x3040x3040x3040x3040x30-0.45-0.41,31122vers égoutR1PLAN ...
SEMELLE FILANTEA B CCOUPE 2-2c/LE RADIER GENERALIl est constitué par une semelle générale couvrant toute la surface du bât...
cone dancrageterrain resistanttirant dancrage- RADIER AVEC TIRANTS DANCRAGEles tirants dancrage ont pour but de bien fixer...
- Radier renforcé au droit de la charge-Armature de repartition- Ancrage des acierdu mur-Armatures principalescanalisation...
a/LES FONDATIONS PAR PUITS :Les puits se placent en limite des deux domaines de fondation. Ils se rattachent par le princi...
FONDATIONS SURPIEUXsans blindagetube provisoire beton retrait du tubeniveau du bon sol- Pieu prefabrique- fonadtion sur pi...
IV RECOMMANDATION DE MISE EN ŒUVREElles concernent le béton de propreté, l’enrobage, le chaînage horizontal et vertical (l...
ARTICULATION AVEC LES ELEMENTS VERTICAUX.Articulation avec un poteau en BA ou voile : prévoir des barres d’attentes. (Voir...
Articulation avec un poteau en bois On fait passer un tube métallique dans le poteau en bois qu’on vaboulonner à la plaque...
Expose
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Expose

4 453 vues

Publié le

0 commentaire
9 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
4 453
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
168
Commentaires
0
J’aime
9
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Expose

  1. 1. GENERALITESLes fondations sont les parties d’un ouvrage qui reposent sur le sol et qui se situent sous les murs porteursou les poteaux d’une construction (éléments porteurs).Elles transmettent au sol toutes les charges de cet ouvrage à savoir les charges permanentes (murs, plancherscharpente…..) ; les charges d’exploitation (mobilier, matériel …) et les surcharges climatiques (neige, effetde vent ….).Elles assurent la stabilité de l’ouvrage en assurant l’équilibre entre la sollicitation (descente de charge) et larésistance du sol(contrainte admissible).I-FACTEURS DE CHOIX DU TYPEDE FONDATION• La nature de l’ouvrage: pont, bâtiment d’habitation, industriel, soutènement …• la nature du terrain : connaissance du terrain par sondages et définition des caractéristiques (capacitéportante.)• Le site : urbain, campagne, montagne, bord de mer,…• la mise en œuvre des fondations : terrain sec présence d’eau…• le type d’entreprise : matériel disponible et compétences…• le coût des fondations : facteur important mais non décisif.II-CAPACITE PORTANTEC’est la résistance du sol à supporter un ouvrage. Lorsque celle-ci n’est pas élevée pour supporter lesmassifs de fondation, il y a déformation du sol porteur par affaissement, tassement ou poinçonnement. C’estce qui entraîne des désordres dans l’ouvrage : dislocation, fissuration, rupture des éléments de constructionsurtout si l’affaissement est intégral.Exemple de poinçonnementaction des chargesdechirure du solsurcharges degageesaction insuffisante du solIII-DIFFERNTS TYPES DE FONDATION1- FONDATIONS SUPERFICIELLESElles sont utilisées lors que les couches de terrain capable de supporter l’ouvrage à faible profondeur .Ondistingue plusieurs types de fondation :• Les fondations localisées constituées de semelles isolées placées sous les poteaux (fig. 1)• Les fondations continues constituées de semelles filantes situées sous les murs (fig. 2)• Les radiers qui couvrent la totalité du bâtiment (fig. 3)
  2. 2. • Les fondations mixtes (radier-semelle isolée, semelle isolée-semelle filante…)FIG 1 FIG 2 FIG 3a/SEMELLES ISOLEESCe type de fondation est mis en œuvre dans le cadre d’un bâtiment présentant des chargesconcentrées (centrées et excentrées) et que la somme des surfaces des semelles est inférieure à 50% de lasurface du bâti.Elles reçoivent un poteau d’angle, de rive, d’intérieur, poteaux jumelés dans le cas du joint de dilatation.Ellessonttrèssouvent réalisées en béton armé (Béton dosé à 300Kg/m3) et d’aciers.Leur forme varie en fonction de l’emplacement de la fondation, de la nature du terrain et la réalisation(coffrage, ferraillage mise en place du béton.)Les formes les plus utilisées sont le carré et le rectangle àsection constante.DIFFERNTS CAS DE SEMELLES ISOLEES1-Cas de semelle isolée sur un terrain en pente :coffrageregardsemelle isoleepoteau4 44440x3040x3040x3040x3040x3040x3040x3040x3040x3040x3040x3040x30123A B C+0.00S1 S1 S1S1S1S1 S1S1S1PLAN DE FONDATION1,31,3-0.7-0.6vers égoûtpente=2%T-SOUDE Ø5 15X151122
  3. 3. Sur un sol en pente : la pente maximale entre 2 niveaux ne doit pas excéder les 2/3.23- difference de niveau2Cas de semelles excentrées :Elles sont utilisées lorsqu’un mur ou un pilier sont fondés contre un mur existant ou que le nu extérieur dumur est tangent à la limite ou quand il s’agit d’un mur de soutènement ou d’un poteau excentrée.semelle excentremur existantpoutre de redressementlongrineamorces poteau
  4. 4. 3-Joints de rupture :Les joints de rupture intéressent surtout les fondations donc aussi la superstructure. Elles s’imposent si :-L’ouvrage est constitué de volumes hauteurs de hauteurs différents. (Schéma).-l’ouvrage repose sur des fondations hétérogènes (une partie sur radier, l’autre sur des pieux.).-l’extension d’un ouvrage existantImmeublegaragefondation sur pieuxradierjoint de rupturejoint de ruptureCONSTRUCTION DE VOLUMESDIFFERENTSHETEROGEINETE DES FONDATIONS
  5. 5. - COUPE SCHAMATIQUE -joint de rupturesemelleattentes poteaux4-Joints de dilatation : Les joints de dilatation concernent les superstructures et les enveloppes hors terre.Elles permettent d’absorber les modifications dimensionnelles de l’ouvrage provoquées par l’effet detempérature, le fluage (phénomène de déformation du matériau qui subit des contraintes de façon continue.)…..joint de dilatation(ép=5cm)semelle uniqueBéton de propretésemelle uniquejoint de dilatation(ép=5cm)amorces poteauxb/SEMELLES CONTINUESElles sont réalisées lorsque la descente de charge n’est plus concentrée .Elles sont situées sous des mursporteurs ou si la sur face des semelles isolées dépasse 50 % la surface de l’ouvrage. Elles peuvent relier aussiplusieurs poteaux si ceux-ci sont alignés et suffisamment rapprochés. Elles sont réalisées en gros béton(250Kg/m3) et en BA.
  6. 6. R1semelle continuepoteau123A B C40x30 40x3040x3040x30 40x3040x3040x3040x3040x3040x3040x30-0.45-0.41,31122vers égoutR1PLAN DE FONDATIONTS 15x154 4Cad4010COUPE 1-11.501.3010
  7. 7. SEMELLE FILANTEA B CCOUPE 2-2c/LE RADIER GENERALIl est constitué par une semelle générale couvrant toute la surface du bâtiment et parfois cette semelledéborde par console extérieure. Il se trouve justifiée lorsque : La contrainte admissible à la compression du sol est faible. Le bon sol est situé en grande profondeur. l’aire totale des semelles est supérieure à la moitié de l’aire du bâtiment. Les charges apportées par l’ensemble du bâtiment ne risque pas d’entraîner des tassements différentielsincompatibles.Son ferraillage est particulier, les aciers tendus se situent en partie haute de la dalle, les points d’appuideviennent les murs.Il existe plusieurs types de radier : Radier dalle plate (le plus courant) ; Radier nervuré ; Radier champignonsous poteaux ; Radier voûté , Radier renforcé au droit de la charge, radier avec tirants d’ancrage...
  8. 8. cone dancrageterrain resistanttirant dancrage- RADIER AVEC TIRANTS DANCRAGEles tirants dancrage ont pour but de bien fixer le radier ausol résistant.-Radier voutévoute
  9. 9. - Radier renforcé au droit de la charge-Armature de repartition- Ancrage des acierdu mur-Armatures principalescanalisation(évacuation deseaux usées)2/LES FONDATIONS PROFONDESLorsque les couches de terrain capable de supporter l’ouvrage sont à une grande profondeur .On prévoit desdes fondations profondes qui peuvent être massives (puits) ou élancées.Elles sont dites profondes lorsque le rapport H/B sup. à 6. Dans le cas échéant, on parle de fondation semiprofonde.
  10. 10. a/LES FONDATIONS PAR PUITS :Les puits se placent en limite des deux domaines de fondation. Ils se rattachent par le principe de réalisationaux fondations profondes mais sont également calculés suivant les règles de calcul des fondationssuperficielles. Il s’agit de la technique la plus ancienne de fondation profonde.Eléments technique concernant les puits Ils sont bien adaptées à des descentes de charges ponctuelles (poteaux ; portiques,....) Ils sont fréquemment reliés par un réseau de longrines en BA qui supportent les murs et retransmettentles charges vers les puits. En zone sismique, ils doivent être boutonnés dans les deux directions.Les puits de fondation s’apparentent à un gros pilier armé ou non ,prenant appui sur le sol résistant à uneprofondeur supérieure à 2m .Le plot de fondation s’apparente à un puits .Il sert pour constructions légères(pavillon.).les puits massifs sont moins coûteux que les radiers et semelles massives.Caractéristiques : Section de forme carré, rectangulaire, circulaire.Dimension : coté ou diamètre 1 à 1.5 m, profondeur inférieur à 8m, entre axes 4 à 8 m.puitspoteausemelle isoleeniveau du bon solarmatures dancrageferraillage de lasemellelongrinegros bétonb/LES PIEUX EN BAIls sont destinées à reporter à grande profondeur les charges d’une construction (20 à 40 m).Ils sont groupéspar 2, 3, 4,5 et plus et réunis en tête par une semelle très épaisse afin de repartir la charge sur chacun despieux.Ils sont classés selon leur mode de fonctionnement .On distingue :a°) Les pieux à effet de pointeb°) Les pieux à frottement latéralc°) Les pieux à effet de ponte et frottement latéral.Ils sont classés selon leur mise en œuvre .On distingue :a°) Les pieux moulés dans le solb°) Les pieux préfabriqués en BA .
  11. 11. FONDATIONS SURPIEUXsans blindagetube provisoire beton retrait du tubeniveau du bon sol- Pieu prefabrique- fonadtion sur pieuxarmaturessabot metalique
  12. 12. IV RECOMMANDATION DE MISE EN ŒUVREElles concernent le béton de propreté, l’enrobage, le chaînage horizontal et vertical (la disposition desarmatures, le drainage....CUNETTE EN BETON MAIGREBUSE PERFOREE Ø 200PIERRE SECHEBETON DE PROPRETE150.90150.750.60±0.003515164REMBLAIS EN T.V.O.02 couches FlinckotGALLET DE RIVIERE15MUR DE SOUTENEMENTDALLE PORTEEà prescrireà éviterà prescrirec>4c<4 oxydationdes armaturesdisposition des poteauxselon linertiedisposition des armaturesselon lenrobage
  13. 13. ARTICULATION AVEC LES ELEMENTS VERTICAUX.Articulation avec un poteau en BA ou voile : prévoir des barres d’attentes. (Voir fig.)semelleattente des poteaux1.2mArticulation avec un poteau métallique : des plaques d’assise sont placées avant le boulonnage du poteaupour permettre une répartition de la charge concentrée au niveau de fondation. (voir fig.)semelleboulonsAssisepour poteauxbarredancrageIPNbéton de propreté
  14. 14. Articulation avec un poteau en bois On fait passer un tube métallique dans le poteau en bois qu’on vaboulonner à la plaque d’assise au niveau du massif de fondation.semelleboulonsAssisepour poteauxbarredancragepoteau en boissabot métalliquebéton de propretéCONCLUSIONDe très nombreuses techniques sont disponibles pour fonder nos bâtiments, il faut effectuer un choix auregard d’arguments techniques (qualité du sol et caractéristiques du bâtiment en projet ) et économiques(coût relatif des différentes solutions possibles.).

×