IntroductionIntroduction1- Définition1- Définition2-Projet de fondation2-Projet de fondation3-Les différents types de fond...
3- Les fondations superficielles:3- Les fondations superficielles:DéfinitionDéfinition3-1 Les semelles isolées3-1 Les seme...
IntroductionIntroductionLa géotechnique est l’étude des propriétés physiques,hydrauliques et mécaniques des sols.Des métho...
L’épaisseur et la régularité des couches : pour évaluer ledegré de tassement à craindre.Les nappes d’eau éventuelles qu’il...
Des reconnaissances profondes de la nature et de laconformation des couches par des sondages en nombresuffisant et judicie...
Définition des fondationsLa fondation fait partie de l’infrastructure del’ouvrage .Elle est l’élément qui repose sur unter...
Projet de fondation :Projet de fondation :Pour établir un projet de fondation il faut disposerdes données suivantes :- La ...
Les différents types des fondations : Sous un bâtiment on peut retrouve trois (03) types defondations: -Fondation superf...
Les fondations superficielles :Les fondations superficielles :Définition :Appelées aussi fondations directes ,,elles trans...
semelles isoléesCes semelles transmettent aux sol les charges concentréesdes piliers , des colonnes ou des poteaux la form...
L’épaisseur est généralement constante , les facessupérieures des fondations de grande dimensionssont inclinée pour économ...
Lorsqu’un mur ou un pilier sont fonder contre un murrésistant ou lorsqu’il s’agit de mur de soutènement , ilest nécessaire...
Lorsque les fondations sur sol en pente :la pente maximale entre deux niveaux ne doit pasexcéder 2/3La semelle 2 est bien ...
Dans les semelles isolées on retrouve deux nappesd’armature superposées , chaque nappes jouantalternativement le rôle d’ar...
beton 350Kg/m3barresdatantebetonagepoteaubeton de propreteExcavation pratiquee dans lesol pour recevoire la fondationbeton...
Semelle filantesc’est le type de fondation le plus fréquent ; elle reprenneles charges transmises par les murs porteurs co...
Semelles mixtePour des raisons d’économie on utilise parfois des semellesPour des raisons d’économie on utilise parfois de...
Semelles continues sous voilesSemelles continues sous voilesPour les semelles continues sous voiles il y a lieu d’assurerP...
Semelles continues sous piliersSi les semelles isolées ont des dimensions telles qu’elles seSi les semelles isolées ont de...
Les terrassement se font à la pelle mécanique ou à lamainL’implantation des ouvrages doit être parfaite avant lesterrassem...
Le radier :Le radier :il est constitue par une semelle générale couvrant toute lail est constitue par une semelle générale...
Types des radiers :Types des radiers :Radier épaisRadier épaisce sont des radiers constitues par une simple dalle reposece...
Mise en place éventuelle de tout venant donnée sur uneMise en place éventuelle de tout venant donnée sur uneépaisseur de 1...
Fondations de mur de soutènementDéfinition de murs de soutènementdes constructions destinées à contenir la poussée d’unema...
5%10%40cm40 cmmur poidprofondeur minimale exigée pourle gelFondationLa forme et la position de la fondation du mur desoutè...
Fondation en présence d’eau La présence d’eau impose un certain nombre dedispositifs à prendre lors des travaux de terras...
Les travaux de drainage :– Lorsque le terrain ne présente pas une perméabilitésuffisantes, il est nécessaire d’évacuer les...
Travaux de cuvelage :– En présence d’une nappe phréatique,le drain ne peutsuffire. il convient alors de réaliser un cuvela...
Les contraintes :Les contraintes :Le gel ::quelle que soit la résistance des terrains , il impératifquelle que soit la rés...
-A la suite des variations d’ humidité saisonnières le solargileux ou liminaux peu compact peuvent présenter unretrait en ...
Les glissements :Les glissements : Pour éviter les glissements , la face intérieure de lafondation doit être perpendicula...
La sous pression :Un ouvrage sous l’eau est soumit au poussée hydrauliquequi agit perpendiculairement aux parois et de bas...
Joint de rupture et joint de dilatation :– Définition : Les joints sont des dispositionsconstructives permettant de dissoc...
Les joints de tassement s’imposent dans les cassuivant L’ouvrage est constitué par des volumes de hauteursdifférentes, tr...
 2. L’ouvrage repose sur des fondations hétérogènesdans un terrain homogène. Par exemple, une partie de l’ouvrage étant ...
3. L’ouvrage repose sur des fondations hétérogènes,mais les niveau des bons sols se trouvent à desaltitudes différentes, c...
 4. L’ouvrage repose sur des fondations hétérogènesdans un terrain à structure géologique hétérogène.– Il est préférable ...
5. L’ouvrage existe et doit être agrandi ; le sol de fondationa achevé de se tasser ; la liaison des fondations neuveset a...
Joints de dilatation Permettent d’absorber les modificationsdimensionnelles de l’ouvrage provoquées par :– Les effets de ...
Les fondations semi profondes : Ces fondations sont utilisées lorsque le sol est demauvaise qualité sur une épaisseur inf...
-Les puitsun puit de fondation s’apparente à un grand pilier armé ounon , prenant appuis sur le sol résistant, à une profo...
Les barrette sont une solution pour régler le problème de lalimite des techniques des puits notamment par le rayond’action...
La mise en œuvrele terrassement est exécute à la main par coucheshorizontales successives .Lorsque le puit est de grande s...
Les pieuxCe sont des systèmes qui ont une structure très allongéeCe sont des systèmes qui ont une structure très allongéeL...
Domaine d’utilisation Les fondations de certaines structures telle que lestours de transmission, les plates formes offsho...
22Classification des pieux1-Les pieux préfabriqués: comme leurs nom l’indique ils sontprêt à l’utilisation avant qu’il soi...
Les pieux exécutes in situLes pieux exécutes in situ ::l’exécution se fait dans le soll’exécution se fait dans le sol ààso...
65123 3789a b c d e4a: preparatoinb: battagec: betonnaged: relevagee: pieu temine1: cable du mouton2: reperes sur cable3: ...
Les pieux battus1) Description sommaire du procédé-Battage dun élément préfabriqué(béton ou acier) ou tube bouchonnéjusquà...
b) Type de technique utilisée :Forage à la tarière, bucket ou carrotier.Les pieux forésDans cette catégorie de pieux on tr...
C°) Selon le mode de transmission des charges du pieu- Le pieu chargé en pointe ou pieu colonne, où latransmission de la c...
D°) Micro- pieux :Sont des pieux forés de diamètre inférieur à 25 cm.Du fait de leur petit diamètre, ils ne travaillent pa...
Recommandation constructives des pieux en bétonRecommandation constructives des pieux en bétonarméarmé -Le coulage des pi...
ConclusionDe très nombreuses techniques sont disponiblespour fonder les bâtiments. Il fauteffectuer un choix au regard dar...
TABLEAU SYNOPTIQUE DES TECHNIQUES ENFONCTION DES PROJETSfondationsfondations Petit projetPetit projet ProjetProjetmoyenmoy...
fondationsfondations Petit projetPetit projet ProjetProjetmoyenmoyenGrandGrandprojetprojetBarrettes etBarrettes etgrands p...
Fondations
Fondations
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Fondations

18 790 vues

Publié le

0 commentaire
17 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
18 790
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
39
Actions
Partages
0
Téléchargements
7 008
Commentaires
0
J’aime
17
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Fondations

  1. 1. IntroductionIntroduction1- Définition1- Définition2-Projet de fondation2-Projet de fondation3-Les différents types de fondations3-Les différents types de fondations
  2. 2. 3- Les fondations superficielles:3- Les fondations superficielles:DéfinitionDéfinition3-1 Les semelles isolées3-1 Les semelles isolées3-2 Les semelles filantes3-2 Les semelles filantes3-3 Le radier3-3 Le radier4- Fondation de mur de soutènement4- Fondation de mur de soutènement5- Fondation en présence d’eau5- Fondation en présence d’eau6-Les contraintes: le gel- l’humidité- le glissement6-Les contraintes: le gel- l’humidité- le glissement-la sous pression-la sous pression7-Les joints: joint de rupture –joint de dilatation7-Les joints: joint de rupture –joint de dilatation8-Les fondations soumis profondes8-Les fondations soumis profondes9-Les fondations profondes9-Les fondations profondesconclusionconclusion
  3. 3. IntroductionIntroductionLa géotechnique est l’étude des propriétés physiques,hydrauliques et mécaniques des sols.Des méthodes de calcul permettant de prévoir leurcomportement sous l’action de l’eau et des charges, envue de leur application à la constructionQu’est ce qu’il faut connaître à travers l’étude du sol ?La constitution et la consistance du sol : cela permettra dedéterminer leur force portante et la tenue des terres.La superposition et inclinaison des terres : pour dresser lacoupe géologique la plus exacte.
  4. 4. L’épaisseur et la régularité des couches : pour évaluer ledegré de tassement à craindre.Les nappes d’eau éventuelles qu’il faudra traverser pouratteindre le bon sol : afin de prévoir le mode d’étanchéité.Reconnaissance des sols : comporte généralement lesphases suivantes:Une reconnaissance générale par tous documents telsque cartes, plans, … etc.Une reconnaissance superficielle par une visite du site.Des reconnaissances géophysiques suivant l’importancede l’opération envisagée et notamment chaque fois quel’on risque de rencontrer des cavités souterraines.
  5. 5. Des reconnaissances profondes de la nature et de laconformation des couches par des sondages en nombresuffisant et judicieusement répartis.Des essais in situ pour caractériser les couchesportantes.Des essais de laboratoire qui complètent lesinvestigations.
  6. 6. Définition des fondationsLa fondation fait partie de l’infrastructure del’ouvrage .Elle est l’élément qui repose sur unterrain ou sol d’assise et qui transmit à ce derniertoutes les sollicitations ( charges et lessurcharges ,effet de renversement etc.… ) auxquelles cette construction est soumise parl’intermédiaire de sa structure .Dans certain cas les fondations assurent égalementun rôle d‘encrage afin de réduire les risques deglissement .Pour que la construction tienne il faut qu’ellerepose sur un sol résistant elle ne peut reposesur la terre végétale ou des remblayages.Outre ces conditions , il faut examiner lescontraintes hydrauliques , l’influence de l’ouvragesur le voisinages et la permanence de la qualitéde l’assise .
  7. 7. Projet de fondation :Projet de fondation :Pour établir un projet de fondation il faut disposerdes données suivantes :- La connaissance de la nature du sol et de cesqualité physiques ,mécaniques et lesrenseignements qu’ont peut retirer desconstructions voisines .- -Les plans de l’ouvrage à fonder avec desinformations concernant un futuragrandissement .- -L’influence des construction voisines , l’emprisedes talus de terrassement et les éventuellerestrictions concernant les bruits et les vibrationslorsque l’on en envisage des fondations spéciales.
  8. 8. Les différents types des fondations : Sous un bâtiment on peut retrouve trois (03) types defondations: -Fondation superficielle (0.8 – 1.50m) -fondation semi profondes (1.50 – 5m) Fondations profondes (de 5m …) Le choix de l’une ou de l’autre dépend directement de : La nature du terrain La taille de l’ouvrage Économie
  9. 9. Les fondations superficielles :Les fondations superficielles :Définition :Appelées aussi fondations directes ,,elles transmettentdirectement les charges sur les couches proches de lasurface elle satisfait la règle D/B<5 avecD :Encastrement B :LargeurLa largeur minimale d’une fondation est B>60 cmLes plus courantes sont les semelle ;si la distance entredeux semelles voisines est très faibles on peut lesassocier et aboutir dans le cas ultime à un radiergénérale sous l’ouvrage
  10. 10. semelles isoléesCes semelles transmettent aux sol les charges concentréesdes piliers , des colonnes ou des poteaux la forme enplan est carrée ou rectangulaire , homothétique à lasection du pilier.
  11. 11. L’épaisseur est généralement constante , les facessupérieures des fondations de grande dimensionssont inclinée pour économisé le béton .La face plane au pied de la colonne permet de posercorrectement le coffrage , il est de 5cm des limites dela colonneDans le cas des piliers dédoublées pour des raisons dejoints de dilatations ; la semelle sera commune audeux piliers.Très souvent les semelles isolées sont reliés entre ellespar des poutres horizontales armées appelées longrine, elles assurent à la fois l’ entretoisement et évitent lediversement des semelles isolées
  12. 12. Lorsqu’un mur ou un pilier sont fonder contre un murrésistant ou lorsqu’il s’agit de mur de soutènement , ilest nécessaire d’excentré la semelle sous le porteur etd’utiliser des longrines de redressement, les longrinespermettent de recentrer les charges utilisant le poids dessemelles voisines
  13. 13. Lorsque les fondations sur sol en pente :la pente maximale entre deux niveaux ne doit pasexcéder 2/3La semelle 2 est bien fondée par rapport à la semelleLa semelle 3 est mal fondée par rapport aux semelles 2et 1.
  14. 14. Dans les semelles isolées on retrouve deux nappesd’armature superposées , chaque nappes jouantalternativement le rôle d’armatures principale dans unsens et armature de répartition dans l’autre1 pente env.20% pour eviter contre coffrage2 hauteur min-10cm3 deux nappes darmatures principales superposees4 armatures plus rapprochees sous le mur5 beton de proprete12345semelle isolee armee sous pilier en maconnerieA Acoupe A-A
  15. 15. beton 350Kg/m3barresdatantebetonagepoteaubeton de propreteExcavation pratiquee dans lesol pour recevoire la fondationbeton deproprete( maigre) ( 150Kg/m3)5 cm la mise en place de lasemelle et le poteaupierreenrobageferraillagesemelle poteaufouille
  16. 16. Semelle filantesc’est le type de fondation le plus fréquent ; elle reprenneles charges transmises par les murs porteurs continus, murs de façade, de refend ou d’échiffre. Elle doit ’êtrerigide que possible L/9<H<L/6 ou L est la distanceentre axes des poteaux . Les semelles filantestravaille transversalement comme semelle isolée etlongitudinalement comme une poutre inverse continue.Dans les terrains en pente, les semelles sont construitesen gradins pour limiter les terrassements et les volumede béton .comme les fondations isoles, elles sont uniques pourdeux porteurs dédoubles pour raison de joint dedilatation ,cette mesure ne concerne pas les joints detassements .
  17. 17. Semelles mixtePour des raisons d’économie on utilise parfois des semellesPour des raisons d’économie on utilise parfois des semellesmixtes et on rattrape le bon sol avec du béton maigre CPmixtes et on rattrape le bon sol avec du béton maigre CP150Kg/m en épaisseur suffisante .150Kg/m en épaisseur suffisante .
  18. 18. Semelles continues sous voilesSemelles continues sous voilesPour les semelles continues sous voiles il y a lieu d’assurerPour les semelles continues sous voiles il y a lieu d’assurerune liaison pour armature verticales du béton de la semelleune liaison pour armature verticales du béton de la semelleavec celui du voile vertical .avec celui du voile vertical .
  19. 19. Semelles continues sous piliersSi les semelles isolées ont des dimensions telles qu’elles seSi les semelles isolées ont des dimensions telles qu’elles setouchent presque dans une direction . Il est plus rationnel ettouchent presque dans une direction . Il est plus rationnel etplus avantageux de les relier de façon à former une semelleplus avantageux de les relier de façon à former une semellefilante ; ces semelles devront être surmontéefilante ; ces semelles devront être surmontée par unelongrine
  20. 20. Les terrassement se font à la pelle mécanique ou à lamainL’implantation des ouvrages doit être parfaite avant lesterrassementsÉviter les terrassements par temps de pluiesL’assise doit être horizontale (redans si nécessaire)Comme l’arase supérieureCurage des fonds de fouillesMise en place d’un béton de propretéCalage des aciersMISE EN ŒUVRE DES FONDATIONS SUPERFICIELLES
  21. 21. Le radier :Le radier :il est constitue par une semelle générale couvrant toute lail est constitue par une semelle générale couvrant toute lasurface au sol du bâtiment.surface au sol du bâtiment.Un radier doit être rigide H >L/10 pour les poutres .Un radier doit être rigide H >L/10 pour les poutres .H >L/20pour la dalle.H >L/20pour la dalle.Domaine d’utilisationDomaine d’utilisation : le radier se trouve justifier si les: le radier se trouve justifier si lessemelles isolées deviennent très larges en raison de:semelles isolées deviennent très larges en raison de:-Faible capacité portante du sol .-Faible capacité portante du sol .-Charges très élevés .-Charges très élevés .-Rapprochement des poteaux .-Rapprochement des poteaux .-difficulté d’établir des pieux (vibration nuisibles).-difficulté d’établir des pieux (vibration nuisibles).
  22. 22. Types des radiers :Types des radiers :Radier épaisRadier épaisce sont des radiers constitues par une simple dalle reposece sont des radiers constitues par une simple dalle reposedirectement sur le sol et sur laquelle les murs et les poteauxdirectement sur le sol et sur laquelle les murs et les poteauxviennes s’appuyer en absence de toute partie intermédiaire .viennes s’appuyer en absence de toute partie intermédiaire .Radier nervuréesRadier nervuréesils sont constitues par des simple dalles des poutres et desils sont constitues par des simple dalles des poutres et dessolives , espacement moyen des poutres est de 2.5msolives , espacement moyen des poutres est de 2.5mLa solution de radier plan nervuré est à prévoir lorsque laLa solution de radier plan nervuré est à prévoir lorsque laportée entre les points d’appuis est supérieur à 4m.portée entre les points d’appuis est supérieur à 4m.
  23. 23. Mise en place éventuelle de tout venant donnée sur uneMise en place éventuelle de tout venant donnée sur uneépaisseur de 15 à 20cm .épaisseur de 15 à 20cm .Mise en place d’un béton de propreté environ 5cmMise en place d’un béton de propreté environ 5cmd’épaisseur , destine à éviter la similaire des armatures avecd’épaisseur , destine à éviter la similaire des armatures avecune légère pente pour le drainageune légère pente pour le drainageMise en place du coffrage de rive -bétonnageMise en place du coffrage de rive -bétonnageRadier champignonsRadier champignonsles charges sont transmises par des poteaux à une dalleles charges sont transmises par des poteaux à une dalleépaisse (jusqu’à 50cm) par intermédiaire d’un tronc deépaisse (jusqu’à 50cm) par intermédiaire d’un tronc depyramide .pyramide .canalisations et introductionscanalisations et introductionsMise en œuvreMise en œuvreles phases principales d’exécution d’un radier sont lesles phases principales d’exécution d’un radier sont lessuivantes :suivantes :-Fouille en pleine masse ,les derniers 10à15cm sont enlevées-Fouille en pleine masse ,les derniers 10à15cm sont enlevéesau dernier moment pour ne pas altérer la surface du terrain .au dernier moment pour ne pas altérer la surface du terrain .Fouilles en rigoles ,mise en place des différentesFouilles en rigoles ,mise en place des différentesCanalisationsCanalisations
  24. 24. Fondations de mur de soutènementDéfinition de murs de soutènementdes constructions destinées à contenir la poussée d’unemasse de terre dont l’équilibre ne peut plus être assuréOn distingue deux types principaux de murs de soutènement :1- Le mur poids : dont le poids propre s’oppose à lapoussée des terre il n’est pas soumis à des contraintesimportantes de traction.2 - Le mur voile : dont le profil est étudié pour offrir unerésistance suffisante à la poussée des terres. il se composed’une semelle, un voile en béton armé et éventuellementdes contreforts
  25. 25. 5%10%40cm40 cmmur poidprofondeur minimale exigée pourle gelFondationLa forme et la position de la fondation du mur desoutènement sont choisies de manière à ce que la pousséedes terres et du poids du mur, pendant et après laconstruction, soient reprises intégralement par le sol.La profondeur est fixée en tenant compte de la qualitédu terrain et de la pénétration du gel.fond defouillebeton depropretesemelle enbeton armebeton de supportdu draindrainchemise dedrainagecouche detancheiteappliquee sur le betoterre
  26. 26. Fondation en présence d’eau La présence d’eau impose un certain nombre dedispositifs à prendre lors des travaux de terrassement aucours des travaux de fondation, et durant la vie del’ouvrageLes dispositifs à prendreLes travaux de drainage Les travaux de cuvelage
  27. 27. Les travaux de drainage :– Lorsque le terrain ne présente pas une perméabilitésuffisantes, il est nécessaire d’évacuer les eaux quipeuvent être accumulées en fond de fouille en vued’éviter quelques désagréments tels qu’unemodification des caractéristiques des sols due à laprésence d’eau.– Une humidité constante au niveau des fondationsoccasionnant des remontées par capillarité dans lesmurs et dans les planchers.
  28. 28. Travaux de cuvelage :– En présence d’une nappe phréatique,le drain ne peutsuffire. il convient alors de réaliser un cuvelage.– Le cuvelage est un revêtement d’imperméabilisationpermettant d’enfermer dans une enceinte étanche toutesles patries immergées d’une construction susceptiblesd’être soumises à l’action d’une nappe phréatique,d’une crue, d’eaux de ruissellement ou d’infiltration.
  29. 29. Les contraintes :Les contraintes :Le gel ::quelle que soit la résistance des terrains , il impératifquelle que soit la résistance des terrains , il impératifde mettre l’assise des fondations à l’abri du gel .de mettre l’assise des fondations à l’abri du gel . En effet sous l’action du gel , le volume des terresEn effet sous l’action du gel , le volume des terresaugmentent ce qui ce traduit par un mouvementaugmentent ce qui ce traduit par un mouvementascensionnel communique aux structures qu’ellesascensionnel communique aux structures qu’ellessupportentsupportent L’affaissement qui s’ enfuit produit des fissures dans leL’affaissement qui s’ enfuit produit des fissures dans lebéton et des lézardes dans les maçonneries .béton et des lézardes dans les maçonneries . La mise hors gel des fondations peut se réaliser enLa mise hors gel des fondations peut se réaliser enassurant une profondeur de 5 à 8 cm par degré deassurant une profondeur de 5 à 8 cm par degré detempérature en dessous de 0°ctempérature en dessous de 0°c
  30. 30. -A la suite des variations d’ humidité saisonnières le solargileux ou liminaux peu compact peuvent présenter unretrait en période sèche et un gonflement en période deprécipitation .- Pour prévenir des désordres causes par l’humidité on peutsoit renforcer la structure de l’ouvrage , soit descendre lesfondations jusqu’au niveau d’humidité constante ou jusqu’àune formation géologique non affectée par ce phénomène.Variation d’humidité
  31. 31. Les glissements :Les glissements : Pour éviter les glissements , la face intérieure de lafondation doit être perpendiculaire au sens des effortstransmis , elle sera oblique par une voûte ou pour la culéed’un pont .Elle est également utilisées pour une fondationd’un ouvrage en penteassise defondationle plan de transmission des efforts doitetre perpendiculaire aux charge
  32. 32. La sous pression :Un ouvrage sous l’eau est soumit au poussée hydrauliquequi agit perpendiculairement aux parois et de base en haut.Sous le radier c’est la poussée Archimède ou sous pressionLa sous pression tend à soulever l’ouvrage et entraîne unediminution de la contrainte exercée au sol.Lorsque la sous pression est égale à la contrainte transmisepar le radier implique que la pression sur le terrain est nullece si implique que l’ouvrage flotte .Si la sous pression augmente l’ouvrage risque d’êtresoulever.Pour les ouvrages lourds (bâtiment ) c’est rare d’en arriver àces cas ,pour les ouvrages léger (piscine réservoirs) leseffets de la sous pression sont néfastes et fréquent c’estpour ce la qu’il faudra les alourdir ou les encrées dans le sol
  33. 33. Joint de rupture et joint de dilatation :– Définition : Les joints sont des dispositionsconstructives permettant de dissocier des partiesd’ouvrage.Les joints de tassement (rupture)Les Joints de rupture(tassement) intéressent toutparticulièrement les fondations et les superstructures. Pouréviter un trop grand nombre de joints, on essaie de fairecoïncider avec les joints de dilatation.
  34. 34. Les joints de tassement s’imposent dans les cassuivant L’ouvrage est constitué par des volumes de hauteursdifférentes, transmettant à un même sol homogène descharges très inégales. C’est le cas, par exemple, de garagesattenants à un immeuble.
  35. 35.  2. L’ouvrage repose sur des fondations hétérogènesdans un terrain homogène. Par exemple, une partie de l’ouvrage étant fondéesur pieux et l’autre sur radier, les sollicitations auniveau des fondations sont totalement différentes,même pour des charges égales
  36. 36. 3. L’ouvrage repose sur des fondations hétérogènes,mais les niveau des bons sols se trouvent à desaltitudes différentes, ce qui entraîne des réactionsinégales.
  37. 37.  4. L’ouvrage repose sur des fondations hétérogènesdans un terrain à structure géologique hétérogène.– Il est préférable de rendre chaque grouped’éléments indépendant, même si les charges sontuniformes;– La séparation se fait en fonction des contraintesadmissibles respectives des couches intéressées.
  38. 38. 5. L’ouvrage existe et doit être agrandi ; le sol de fondationa achevé de se tasser ; la liaison des fondations neuveset anciennes entraînerait des désordres.
  39. 39. Joints de dilatation Permettent d’absorber les modificationsdimensionnelles de l’ouvrage provoquées par :– Les effets de la température sur les matériaux– La juxtaposition de matériaux ayant uncoefficient de dilatation différent .
  40. 40. Les fondations semi profondes : Ces fondations sont utilisées lorsque le sol est demauvaise qualité sur une épaisseur inférieure à 8m oudans le cas de sol gonflant (sol argileux). Elles sont constituées par des colonnes rondes ourectangulaire en gros béton ,d’une profondeur variantde : 2 à 12m La distance entre axe de deux puits adjacents doit êtresupérieur à 2.5 fois le diamètre . elle reprennent les charges par l’intermédiaire dessemelles (cas des poteaux) .des poutres armées ou des longrines lies aux puits pardes barres d’ancrage.
  41. 41. -Les puitsun puit de fondation s’apparente à un grand pilier armé ounon , prenant appuis sur le sol résistant, à une profondeursupérieure à 2m, les puits sont de forme carrée ,rectangulaire ou circulaire dans les sols de cohésionsuffisante il possible d’augmenter la surface portante par ladisposition dite pâte d’éléphant
  42. 42. Les barrette sont une solution pour régler le problème de lalimite des techniques des puits notamment par le rayond’action des engins de terrassementAinsi des nouveaux engins ont été fabriqué pour permettrel’excavation de petites sections(largeur 50 à 120cm) jusqu’àdes profondeurs importantes plusieurs dizaines de mètresLa barrette permet de repartir les charges directement dansle bon sol suivant le schéma de puitLes barrettes
  43. 43. La mise en œuvrele terrassement est exécute à la main par coucheshorizontales successives .Lorsque le puit est de grande section et de faible hauteur ,ilest possible d’utiliser une pelle mécanique .Le blindage des puits on utilisant des plateaux verticauxmaintenu par des anneaux métalliques . Le système demarche avant est utilisé pour le blindage des puits carrées etrectangulaires.Le curage du fond de fouille.Remplissage en grand béton par étape et en retirant leblindage au fur et à mesure.
  44. 44. Les pieuxCe sont des systèmes qui ont une structure très allongéeCe sont des systèmes qui ont une structure très allongéeLa longueur de ces fondations est en fonction de la chargeLa longueur de ces fondations est en fonction de la chargeprévue . La section peut être circulaire ,carrée ou octogonalprévue . La section peut être circulaire ,carrée ou octogonalpour les pieux préfabriqué .pour les pieux préfabriqué .On utilise ce genre de fondations lorsque la couche est trèsOn utilise ce genre de fondations lorsque la couche est trèscompressible et de très faible résistance pour supporter lacompressible et de très faible résistance pour supporter lacharge transmise par la superstructure.charge transmise par la superstructure.Les fondations profondesSi le sol est situe à une profondeur telle qu’il ne peut pas êtreSi le sol est situe à une profondeur telle qu’il ne peut pas êtreatteint par des moyens classiques ,les charges sont repartiesatteint par des moyens classiques ,les charges sont repartiessur lui par l’intermédiaire des fondations profondessur lui par l’intermédiaire des fondations profondes
  45. 45. Domaine d’utilisation Les fondations de certaines structures telle que lestours de transmission, les plates formes offshore. -Les butées des ponts sont construites sur desfondations sur pieux afin d’éviter réduction de la
  46. 46. 22Classification des pieux1-Les pieux préfabriqués: comme leurs nom l’indique ils sontprêt à l’utilisation avant qu’il soient enfoncés dans le sol .Leurs utilisation préférentielle se situe dans les terrainsboulants eux satures d’eau avec des couches intermédiairecompressible.Les types de pieux préfabriqués:Béton fonce , métal battu , métal foncé , tubulaire précontraintbattu enrobe.
  47. 47. Les pieux exécutes in situLes pieux exécutes in situ ::l’exécution se fait dans le soll’exécution se fait dans le sol ààson emplacement définitif. On trouve: fore simple , foreson emplacement définitif. On trouve: fore simple , foretube , fore a la boue , vissé moulé , les micro pieux de typetube , fore a la boue , vissé moulé , les micro pieux de type1 et 2 .1 et 2 .2 Méthode de mise en œuvre du pieux2 Méthode de mise en œuvre du pieux--Le pieu battuLe pieu battu, ou le sol est refoulé et le pieu enfonce par, ou le sol est refoulé et le pieu enfonce parbattage ou par vibration .battage ou par vibration .--Le pieu foreLe pieu fore ,ou le sol est extrait et le pieu moulé dans le sol,ou le sol est extrait et le pieu moulé dans le sol
  48. 48. 65123 3789a b c d e4a: preparatoinb: battagec: betonnaged: relevagee: pieu temine1: cable du mouton2: reperes sur cable3: cable de relevage dutube4: niveau de la nappe5: mouton dameur6: bouchon de betoncomprime etanche7: fut8: bulbehauteur max 30m13 5 6dcba42a-preparation 1-tube de guidage2-mouvementb- havage dutube 3-tube foncé parc-pose de larmature havaged- betonage par vibration 4-outil de forage5-armature préfabriquée
  49. 49. Les pieux battus1) Description sommaire du procédé-Battage dun élément préfabriqué(béton ou acier) ou tube bouchonnéjusquà une cote prédéterminée ou aurefus,-Bétonnage à sec à labri dun tube,2) Type de technique utilisée :Battage du pieu par mouton sechydraulique ou diesel.
  50. 50. b) Type de technique utilisée :Forage à la tarière, bucket ou carrotier.Les pieux forésDans cette catégorie de pieux on trouve plus typeselon la mise en œuvre et chaque type à son Champdapplication.3) Avantages et inconvénients du procédé-Simplicité et rapidité de la méthode,-Pas de déblais,-Refoulement de sol.
  51. 51. C°) Selon le mode de transmission des charges du pieu- Le pieu chargé en pointe ou pieu colonne, où latransmission de la charge sur le sol se fait par lasection de base du pieu.– Le pieu flottant, où les efforts sont transmis parfrottement latéral entre le fùt de pieu et le terrainc) Avantages du procédé :Simplicité de la méthode,Peu de moyens à mettre en oeuvre.d) Champ dapplication du procédé :Terrains secs et cohérents.
  52. 52. D°) Micro- pieux :Sont des pieux forés de diamètre inférieur à 25 cm.Du fait de leur petit diamètre, ils ne travaillent pas enpointe.Leur portance ne dépend que du frottement latéral.
  53. 53. Recommandation constructives des pieux en bétonRecommandation constructives des pieux en bétonarméarmé -Le coulage des pieux se fait dans les 24h qui-Le coulage des pieux se fait dans les 24h quisuivent le forage .suivent le forage . -En aucun cas le coulage ne doit se faire par le-En aucun cas le coulage ne doit se faire par lehaut .haut . -Le coulage des pieux se fait après la mise en-Le coulage des pieux se fait après la mise enplace des armatures .place des armatures . -Recepage du pieu sur une hauteur de 1.5 son-Recepage du pieu sur une hauteur de 1.5 sondiamètrediamètre
  54. 54. ConclusionDe très nombreuses techniques sont disponiblespour fonder les bâtiments. Il fauteffectuer un choix au regard dargumentstechniques (qualité du sol et caractéristiques dubâtiment en projet) et économiques (coût relatif desdifférentes solutions possibles).
  55. 55. TABLEAU SYNOPTIQUE DES TECHNIQUES ENFONCTION DES PROJETSfondationsfondations Petit projetPetit projet ProjetProjetmoyenmoyenGrandGrandprojetprojetSuperficiellesemellesRadier+++ +++ +++Puits courts ++ +++ +++
  56. 56. fondationsfondations Petit projetPetit projet ProjetProjetmoyenmoyenGrandGrandprojetprojetBarrettes etBarrettes etgrands puitsgrands puits00 ++++ ++++++PieuxPieux 00 ++ ++++++Micro pieuxMicro pieux ++++ ++++ 00

×