Notre discour

1 166 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 166
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
22
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Notre discour

  1. 1. Monsieur le président, Mesdames et Messieurs les membres de jury, chèrefamille honorable assistance, Bonjour.Nous avons l’honneur de vous présenter notre projet de fin d’étude pourl’obtention du diplôme d’Architecte d’Etat, option « projet architectural ettechnologie ».Ce dernier s’intitule : « stade olympique à Mohammedia»Il vous sera présenté par :Melle .Melle .Melle .Melle .Notre travail est élaboré selon une démarche à 4 étapes principales :-nous aborderons le site comme étant un lieu de ressourcement-nous définissant le sport comme thème.-nous aborderont le processus de formalisation du projet.-Et nous finiront avec le volet technique du projet.Introduction :La ville d’aujourd’hui a connu un tournant décisif dans son développement ;cela a engendré une extension rapide et anarchique de la ville qui a perduprogressivement son identité. Cette situation a suscité plusieurs réflexions dont lebut est de conduire la croissance vers une meilleure organisation spatiale.Le projet urbain émerge et trouve ces racines, comme un outil d’interventionintermédiaire entre le plan d’urbanisme et le projet architectural. Il se veut unrapprochement entre la ville et l’architecture. Actuellement, le développement des
  2. 2. villes a donné naissance à une nouvelle terminologie, à savoir la métropole,mégapole…etc. qui se base sur la centralité, la technologie et l’innovationarchitecturale et urbaine.Notre intervention consiste à développer Alger dans la trame métropolitaine par lerenforcement des équipements et fonctions de haute importance.Afin d’arriver à mettre en évidence les potentialités de la ville de mohammadianous adopterons la dialectique des échelles où nous passerons de l’échelle de laville à l’échelle de la zone d’intervention où nous traiterons le projet qui vise àrestructurer cette dernière.Problématique :Alger avec sa vocation de grande capitale et son statut valorisé a besoin d’unemodernisation et d’une nouvelle image.De ce fait comment intervenir sur le plan architectural et urbanistique afin dedonner a Alger une image qui la hisse au rang des grandes métropoles ?Pour cela, il est nécessaire de passer par la présentation du support d’étude.Le choix s’est porté sur la commune de mohammadia vu sa proximité de lacapitale, ainsi que des différentes infrastructures à savoir la gare routière,stations tramway, port, aéroport, hôtels, hôpitaux.Et la bonne accessibilité grâce au réseau routier important.Situation et délimitation :La commune de mohammadia se situe à 9km du centre d’Alger, elle estdélimitée par :La mer méditerranéenne au nordLa commune de Bordj el Kiffane : A lEstLa commune de Bâb el Zzouar :au Sud-EstLa commune de Oued Es Smar : Au Sud
  3. 3. La commune de El Harrach : Au Sud- OuestLa commune de Hussein Dey : A lOuestAccessibilité :Elle offre plusieurs possibilités daccès:Du coté ouest par lautoroute de lEst qui traverse la commune.Du coté est par la RN 24, lautoroute de lEst, et enfin la RN 5Laccès de la commune du coté Sud se fait par la RN 5.Notre site révèle des potentialités importantes tel que-Une accessibilité à lintérieure du site très rapide faite par les deux échangeursde lautoroute de lEst et la RN5-Présence des équipements rentables comme la foire internationale dAlger,lhôtel Hilton, représentant des sources économiques de la commune.Site plat, facile à exploiter, en plus dune disponibilité du foncier.Cependant il révèle également quelques carences à savoir :-la mauvaise définition du transport à l’intérieur de la commune- L’autoroute de l’Est fait perdre à la commune son homogénéité car elle ladivise en deux parties distinctes, et crée ainsi une rupture entre les deux entités.-Une rupture entre les différentes entités de la commune-Absence totale d’espaces publics-Déperdition de certains espaces engendrés par le développement del’infrastructure routièreProblématique :De se fait une problématique se pose :Au niveau urbain :Comment peut-on résoudre la rupture entre les quartiers deMOHAMMADIA et composer un équilibre d’ensemble pour la communeafin de la faire émergé à l’échelle national et international ?
  4. 4. - De quelle manière pourrions-nous faire la jonction entre ce site et lesautres pôles de croissance d’Alger ?Au niveau architectural :Quel type de lieu singulier à l’échelle de la métropole pourrait offrir le statut derayonnement sur la ville d’Alger ?L’objectif :L’objectif primordial est de faire de la commune de mohammadia un centresusceptible de prendre place dans le grand projet Alger-métropole,Nous avons également fixé d’autres objectifs à savoir :- Donner un caractère de centralité à ce quartier et favoriser la continuitéspatiale, fonctionnelle et architecturale.- Donner à ce secteur de la ville un caractère urbain de forte hiérarchie encréant un pôle sportif-Introduire de nouveaux systèmes constructifs développés.Pour le périmètre d’étude il est délimité par l’autoroute est du coté nord,La RN 5 du coté sud ;La RN 24 du coté oust Et du coté estAvant de procéder à la proposition urbaine on a jugé utile de fixer un certainsnombre de concepts qui vont nous servir d’assise théorique afin de répondreaux objectifs tracés auparavant :L’articulation :Notre projet en lui-même est un élément d’articulation entre la partie nord etla partie sud de mohammadiaLa continuité :Elle se définit comme la corrélation et la complémentarité entre différentséléments du projet.Le parcours :C’est une succession de séquences qui servent à relier les moments crées dansla propositionLa hiérarchie :Elle est matérialisée par la création de trois moments :Le premier : est un moment d’arrivée des spectateurs. Le 2eme :est unmoment de distribution
  5. 5. Le 3eme est un moment le regroupement des spectateurs (explication surmaquette)La poly fonctionnalité :Notre projet accueille plusieurs activités à savoir l’activité sportive, culturelleet de détente et loisir.L’espace public : C’est les différents espaces de détente, les places et lesespace verts qui favorisent la rencontre et la sociabilité.La centralité : notre projet constitue un support de centralité.-Raccordement du projet avec le réseau routier existant en créant des échangeurset des voies de dédoublement.- Réalisation de passerelles reliant notre assiette avec les autres parties du site.- Structuration de lassiette dintervention par des parcours qui organisent etguident le flux.- Implantation des équipements de grande envergure : une piscine, salleomnisport et le stade qui constitue notre projet- Création dun grand parking pour le projet et qui peut servir la ville en d’horsdes jours de compétitions.- Aménagement des espaces verts.- Aménagement des espaces publics en accentuant sur les placettes pourfavoriser les rencontres- Implantation dune station de bus et des arrêts le long des voies.La thématique :La pratique d’activités physiques et sportives concerne aujourd’huil’ensemble de la population et constitue un fait social majeur, cela nous amené a choisir le sport comme thème.En algerie Le manque d’équipements sportifs dignes de leurs noms persistejusqu’aujourd’hui.Actuellement, le lancement des projets de grands stades à travers le territoirenational donne un souffle vital au domaine de la construction des stades.Définition du stade
  6. 6. Le stade est un équipement conçu spécialement pour la pratique du footballet d’athlétisme garni de tribunes pour les spectateurs et comprend une pisted’athlétisme.Un nouveau concept de stade apparait : équipement adaptable à des activitésmultiples conçu pour un public varié, il doit être géré comme un poled’animation polyvalent avec le souci de participer au développement d’unevie urbaine active et harmonieuse.Problématique thématique :De quelle manière peut-on contribuer à requalifier et à restructurer la communede mohammadia à travers notre équipement tout en lui offrant un statut deprestige ?Approche architecturale :Tout les aspects de la vie sont soumis au progrès cela vaut aussi pour laconstruction et la rénovation des stades de football, dont certains sont devenusdes monuments urbains des temps modernes. Mais les stades ne proposent pasun espace illimité. Ces bâtiments ou se regroupent chaque semaine, chaquemois, chaque année des milliers de personnes doivent remplir des critèresparticulièrement précis en matière de confort et de sécurité.La genèse du projet :Est une manipulation de figures géométriques de base aboutissant à la formefinale du projet à travers les étapes suivantes :*Première étape:Le stade est le point de convergence du public.La pelouse est le point focal des spectateurs.Le centre géométrique de la parcelle donne naissance au centre de lellipse.*Deuxième étape:Rotation par 17° par rapport à laxe Nord/Sud, selon les recommandations de lafifa, pour limiter léblouissement du soleil lors des compétitions.
  7. 7. *Troisième étape:Reprendre la forme elliptique pour tracer la silhouette de la couverture.*Quatrième étape:Fragmentation de la couverture en deux sous objets pour :- éviter l’unité du projet qui caractérise les stades standards.- mettre en valeur les deux entrées principales (publique et privée) qui sepositionnent au centre de chaque fragment.- faire aérer et éclairer le projet.-réduire l’aspect de massivité et de compacité du projet.Fragmentation du volume en deux parties (définissant la tribune basse et haute)avec une zone intermédiaire entre elles.* Sixième étape:Articulation entre les deux fragments de la couverture par un volume au nord etpar des éléments de structure légers au sud.Articulation entre la partie basse et la partie haute par des éléments verticaux ;tout en mettant l’accent sur la zone intermédiaire.* Sixième étape :Introduire les éléments de circulation verticaux et horizontaux qui permettent dedynamiser le projet à tous les niveaux. Ces éléments se prolongent pour enracinerle projet dans le parvis et de l’articuler aux parcours.En plus de la centralité, la fragmentation et l’articulation, le développement duprojet est régi par d’autres concepts et éléments de référence à savoir :La simplicité : elle se traduit par la forme simple facile et rapide à percevoir.La monumentalité De part son positionnement et son importance notre projetdoit être monumental et identifiable et constituer un élément d’appel etd’attraction.Le mouvement ce concept se traduira dans notre projet à travers la formecourbé et dynamique.
  8. 8. Pour les références on a pris le projet de stade de France conçu par lesarchitectes : michel regembal, michel macary, aymeric zublina et claud costantini.D’où on a retenu la structure haubanée pour la couverture en partie transparente.Et les escaliers monumentaux occasion d’un geste architecturale remarquableLe projet de stade de dont on a retenu la fragmentation de la couverture.Description du projet :La construction d’un stade nécessite des discisions importantes en termesd’emplacement, de capacité, d’architecture et d’impact environnemental1/Le parvis :Selon les recommandations de la FIFA le site du stade doit être assez vaste pourpermettre le regroupement et la circulation du public et des véhicules de servicedonc il est nécessaire d’aménager un grand parvis autour du stade qui constitue leseuil du projet. Le stade et son parvis vont occuper une superficie de …….2/parking et accès :Les stades doivent être conçus de manière à permettre l’arrivée, la circulation et ledépart dans de bonne condition de milliers de personnes et de véhicules et ce dansun bref laps de tempsUn parking d’une capacité de 4300 places est prévu pour accueillir le grand publicsitué sur le site du stade de manière à permettre aux spectateurs d’entrerdirectement dans le stadeUn autre parking distinct de celui du public contenant 60 places prévu àproximité de l’entrée vip pour accueillir leur véhicules.Une entrée spéciale est réservée aux media. 700 Places de parking doivent leurêtre réservé le plus prés possible de cette entréeL’équipement est largement ouvert au public et véritablement accessible par leshandicapésDurant les jours de compétitions l’accès vers le stade se fait par 12 escaliersmonumentaux, ces derniers traitent la foule comme un flux pour que le public soitnaturellement séparé et conduit sans bousculade, ainsi que deux rampes et desascenseurs menant le public du parvis directement vers le niveau intermédiaire
  9. 9. L’accès vers les tribunes hautes se fait par des escaliers débouchant vers lesvomitoiresL’entrée des joueurs et des arbitres se fait par un tunnel qui donne directement surle terrain de jeu.Les stades de football moderne doivent être conçu de telle manière que la sécuritéet le confort de tout les spectateurs soit assurés et que le champ de vision ne soitpas obstrué.Selon les recommandations de la FIFA, tous les spectateurs doivent être assis afinde garantir un certain confort. Dans notre stade les place se repartissent selon troisséries de gradins d’un coté et de deux séries de l’autre coté. Un nombre de placeet réservé pour les VIP et les media, différentes et séparées de celle du grandpublic.Les sièges doivent être individuels, fixes et confortables.Une couverture métallique est prévue afin de protéger les spectateurs des pluies etdes rayons directs du soleil. Ce toit composé de deux ailes en partie transparenteest suspendu par des haubans aux aiguilles qui le traversent librement a l’extérieurdes tirants assurent l’équilibre de la structure , ils contribuent a la monumentalitéde l’ouvrage.Pour répondre à l’effet du vent sur la couverture, un contrepoids est posé entre lacouverture et la verrière.Pour éviter la monotonie ; nous avons fragmenté la couverture en deux parties.Pour Articuler les deux fragments de la couverture nous avons opté pour unvolume dans la partie nord et par des éléments de structure légers dans la partiesud.L’air de jeu concentre toute l’attention des joueurs, des officiels, des spectateurset des téléspectateurs. elle est donc l’enjeu d’un grand nombre de décisioncruciales. Le notre a 105m de longueur et 68m de largeur conformément auxnormes de la FIFA.On passe au plan qui montre le fonctionnement du projet :Notre projet s’agit d’un stade polyvalent, qui peut être utilisé même en d’hors desjours de compétition en intégrant diverses activités qui se répartissent selonplusieurs entités :Au RDC on trouve :
  10. 10. L’entité des sportifs, disposée des vestiaires spacieux ainsi que d’installations quipermettront aux joueurs et aux officiers du match de s’attacher à leurs activitésrespectives.L’entité médicale et paramédicale : constituée d’un centre médico- sportif, uneunité de récupération et un centre de réétudions.L’entité de sécurité : elle comprend des salles de police et des postes de sécuritéincendie.L’entité de détente et de loisir : elle se compose des espaces de consommation,des boutiques ainsi qu’une salle de cinéma et une bibliothèque.L’entité du personnel : qui regroupent les locaux techniques assurant le bonfonctionnement de l’équipement.Certain espaces se continuent dans le 1erniveau comme les espaces deconsommation, des activités culturelles et les salles de sport et d’expositionAinsi que les locaux techniques.Au 2emeniveau se situent les bureaux de l’administration ; des espaces dedétente et de loisir.Sur chaque niveau des sanitaires sont prévue pour répondre aux besoins desutilisateurs.Le 3eme niveau est le niveau intermédiaire entre les deux séries de gradin. Ilconstitue le niveau d’aboutissement et de circulation des spectateurs il necontient que des sanitaires, des points de rafraichissement et des kiosques.Le 4eme niveau est réservé aux VVIP et VIP, et non accessible par le public, ilcontient des loges avec des façades vitrées donnant sur le terrain de jeu. Dessalons et des sanitaires sont aménagés pour assurer leur confort.Le volet technique :. L`objectif recherché dans cette phase est celui d’exploiter les possibilitéstechniques et les subordonner à la forme qu`on veut obtenir.- Les fondations :Vue le classement de la zone de Mohammadia en zone sismique III, ainsi quel`importance des charges permanentes et les charges d`exploitation du stade,
  11. 11. nous avons opté pour des fondations sur radier nervuré avec drainagepériphérique.- les joints :On opte pour des joints de dilatation pour répondre au problème de dilatation dubéton sous l’effet des variations de la température.- La superstructure métallique (le toit) :La structure haubanée est choisie vu ces qualités technologiques etarchitecturales, à savoir :L’aspect de légèretéL’économie et la rapidité de réalisationLa beauté architecturale.Description du toit suspendu :le toit est une ellipse fragmentée en deux parties, à 41 m de hauteur. Laconception et le calcule de ses éléments doivent marquer son aspect de lalégèreté.ces fragments sont découpés en 12 secteurs principaux entrelesquels sont posés 12 autres intermédiaires. Chaque secteur du toit estretenu par des tirants arrière ; l’ensemble des câbles et des tirants a étéprévus en double afin de pouvoir remplacer un de ces éléments sans avoirà étayer le toit.Fixation des mâts sur les poteaux en B.A :L’encastrement des mâts sera réalisé par une série de tiges ancrées dans lebéton. Pour éviter le cisaillement des mats en zone nodale, les raidisseurspermettent la répartition des charges sur la plaque en platine fixée sur ladalle par boulonnage.Fixation des câbles au mât :Les câbles sont fixés à une plaque métallique à l’aide des jonctions. Laplaque est reliée au mât par des tiges métalliques fixées à l’intérieur descônes.- L’électricité1: Une alimentation doublée en électricité est nécessaire1
  12. 12. En cas de défaillance, l’alimentation de secours devrait démarrerimmédiatement. Elle doit avoir la capacité de fonctionner pendant troisheures au minimum lors d’une panne de courant.L’éclairage ;L’éclairage artificiel influence directement sur l’ambiance et la qualité del’espace. On opte pour un éclairage encastré pour l’exposition, des lampes àhalogénure métalliques pour les espaces VIP et lampes fluorescentes pour lesvestiaires et les sanitaires. Pour l’éclairage de terrain de jeu on opte pour desprojecteurs très robustes.Le sol de la pelouse : Il se compose de :- Réseau de drainage pour récupérer les eaux pluviales. Ainsi qu’unsystème de chauffage souterrain pour éviter qu’il ne gèle sous l’effet desrigueurs de l’hiver.- Couche de roches volcaniques pour favoriser l’écoulement de l’eau.- Couche d’un mélange de roches volcaniques broyées et des matièresorganiques pour nourrir le gazon.- Pavé du gazon fixé au sol grâce aux racines en pousse.Le réseau de drainage :Le système de drains est posé dans des tranchées et recouverts degravillons ronds et perméables. Les pentes du terrain permettentl’écoulement des eaux par gravitations.Détail de caniveau au bord des pistes d’athlétisme- Cornières en acier galvanisé traitées.- dalots synthétiques, robustes, stables aux UV, avec fentes bilatérales- Avaloir avec possibilité de raccordement.Réalisation des gradins :Les gradins seront réalisés en éléments préfabriqués en béton armé.Chaque élément comportera une marche avec une pente de 1% pourl’écoulement de l’eau, un bord arrondi et une contre marche avec0.4 50.800.80
  13. 13. retombée et talon. L’épaisseur de béton sera de 15cm au minimum. Ceséléments seront autoportants, ils recevront une étanchéité de type résine.Les gradins seront posés sur les poutres crémaillères.

×