Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Plan de travail1 . Introduction2. Différents types de tuyauteries et de matériaux...
introductionLa plomberie sanitaires, au sens où on les entend communément,comprennent tous les organes, tous les appareils...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Partie publique Partie privéSchéma d’un branchementd’immeuble
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Alimentation et évacuation d’eau
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Éléments constitutifs d’un réseau d’évacuationEt d’un autre d’alimentationAliment...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Éléments constitutifs d’un réseau d’évacuationEt d’un autre d’alimentationÉvacuat...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Différents types de tuyauteries etmatériaux constitutifsLES CANALISATIONS FLEXIBL...
Différents types de tuyauteries etmatériaux constitutifsPlomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04raccordement entreun appa...
Différents types de tuyauteries etmatériaux constitutifsPlomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04raccordement entreun appa...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Raccordementd’un bidetRaccordementd’un lavaboDifférents types de tuyauteries etma...
Différents types de tuyauteries etmatériaux constitutifsPlomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Raccordement d’un apparei...
Différents types de tuyauteries etmatériaux constitutifsPlomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Les canalisations non fle...
Différents types de tuyauteries etmatériaux constitutifsPlomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Linconvénient du cuivre e...
Différents types de tuyauteries etmatériaux constitutifsPlomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04LES TUBES ACIERLes tubes ...
Différents types de tuyauteries etmatériaux constitutifsPlomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Les tubes en acier galvan...
Différents types de tuyauteries etmatériaux constitutifsPlomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Ces canalisations sutilis...
Différents types de tuyauteries etmatériaux constitutifsPlomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04LE TUYAU EN PLOMBGénérale...
Différents types de tuyauteries etmatériaux constitutifsPlomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04UBES EN FONTEment, on uti...
Différents types de tuyauteries etmatériaux constitutifsPlomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04LES TUBES EN AMIANTE-CIME...
Différents types de tuyauteries etmatériaux constitutifsPlomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04les tubes en matériaux de...
Différents types de tuyauteries etmatériaux constitutifsPlomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:042/ rigides:Ils sont utili...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Alimentation en eau froide
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Alimentation en eau froideLes différents schémas d’alimentation et de distributio...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Alimentation en eau froideAvantages :- Réseau simple et relativement peu coûteux....
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Alimentation en eau froideDistribution bouclée. (ceinture)Ici la canalisation pri...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Alimentation en eau froideAvantages :(Distribution bouclée )-Possibilité disoler ...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Alimentation en eau froideDistribution avec nourrice :La nourrice,courte conduite...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Alimentation en eau froideEX: nourrice de distribution d’eau chaude
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Alimentation en eau froideAVANTAGES : (Distribution avec nourrice)-Possibilité di...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Alimentation en eau froideDistribution en parapluie :Se type de schéma est conçu ...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Alimentation en eau froideDistribution par surpression :Dans le cas de manque de ...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Alimentation en eau froideDistribution mixte :Distribution par surpression + inst...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Alimentation en eau froideCHAMPS D’UTILISATION:( Distribution mixte)- Distributio...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Alimentation en eau froideaprès létude de ces systèmes,il est nécessaire de conna...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Alimentation en eau froide1/Les calculs pour la détermination de la section des t...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Alimentation en eau froidec)la vérification des conditions de prisions(les pertes...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Alimentation en eau froide2/ la disposition des canalisations et des appareils de...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Alimentation en eau froideIMPERATIFS DORDRE ESTETIQUE:Une réalisation apparente s...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Alimentation en eau froide-disposer les colonnes dans les anglesformés par les pa...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Production d’eau chaude
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Production d’eau chaudeLes besoins modernes conduisent à utiliser l’eau chaude en...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Modes de production :1/Dans les installations domestique :a)Appareils à productio...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Production d’eau chaudeSchéma de fonctionnement de deux appareils a production in...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:042/Dans les installations importantes(a caractère industriel ou spéciale) :Apparei...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Production d’eau chaudeProduction d’eau chaudeen énergie solairetrame de basede 0...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Quel type dappareil faut-il préférer pour alimenter une salle de bains?il faut, e...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Production d’eau chaudeSystèmes de distributiona) Distribution à circuit simple:l...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Production d’eau chaudeb) Distribution à circuit fermé:leau chaude circule consta...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Production d’eau chaudec) Solution mixte:Distribution simple avec colonne deretou...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Chauffe-eau-Dimensions 46 x 26 x 19 cm-Puissance 125 watt-Rendement 70%Chauffe-ba...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Le chauffe-eau solaire
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Le chauffe-eau solaire
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Le chauffe-eau solaire
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Principes généraux :Nom donné tout mode de chauffage qui utilise un fluide ( eau ...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04 Pour l’eau et la vapeur ,les transporteurs sont des tubes sans soudure enacier ...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Chauffage central à eau chaude :la chaleur peut être amené par :un système de tuy...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Installation mono – tube :dans lequel un seul tuyau assure l’aller et le retour e...
La répartition de la chaleur dans le local peut se faire :par radiation latérale et utilisation de radiateurs de tous genr...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Ce mode de chauffage, comme l’eauchaude , peut être installer avec untube ou deux...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Dans le cas d’une conduite degrande longueur un montage endent de scie àprévoir ,...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Le chauffage central : montage de la tuyauterie :l’installation d’une canalisati...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Les diffuseurs de chaleur :Il peuvent être en acier ,en aluminium ou en fonte et ...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Schéma d’une installation de chauffage sur plan àl’échelle 1 /100
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04C’est un chauffage à grande distance qui permet de réaliser le chauffage deplusie...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Il existe deux moyens différents de distribution :installation qui utilise fluide...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04L’ECOULEMENT DES EAUX USEES ET DESEAUX PLUVIALES
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Réseau à l’intérieur des bâtimentsOn distingue dans un réseau d’évacuation intéri...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Schéma d’installationde tuyaux deventilation etd’évacuation
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04BRANCHEMENTS DES W.C SUR LA CHUTE :La chute est camouflé dans un mur derefend, si...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Montage courant Montage au joint de dilatationOn donne le nom de culotte àtoutes ...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04La ventilation: Etablir une ventilation primaire d’unechute ou d’une descente co...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04La ventilation:2- Secondaire: A l’intérieur des immeubles, le siphon posé à la s...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Évacuation extérieureÉcoulement des eaux pluviales :Déviations parallèles :La jon...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Si la descente d’eaux pluviales est aménagée à l’intérieur d’unehabitation il fau...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Les branchements et dérivations doivent être raccordés surdes tuyaux qui les reço...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04On évite de faire passer des canalisations dans lespièces habitées ou réservées a...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Les bruits dans les installations sanitaires1/les bruis d’alimentationPrincipes d...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04ORIGINE DES BRUITSINTERNES EXTERNES•-FROTTEMENTS DANS LESCANALISATIONS-TURBULENCE...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Les bruits dans lesinstallations sanitairesBruit d’alimentation :Exemples d’Origi...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04ORIGINE DES BRUITSINTERNES EXTERNES•-FROTTEMENTS DANS LESCANALISATIONS-TURBULENCE...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Les bruits dans lesinstallations sanitairesLa correction peut s’effectue à plusie...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Production d’eau chaudeII faut éviter également les changementsbrusques de sectio...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Les bruits dans lesinstallations sanitairesb) lutte contre la transmission des br...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Les bruits dans lesinstallations sanitaires2/Impact du jet des robinet sur les ap...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Les bruits dans lesinstallations sanitairesc) lutte contre la transmission aux pa...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Les bruits dans lesinstallations sanitairesFixation aux parois lourdes
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Les bruits dans lesinstallations sanitairesIl faut éviter de fixer les équipement...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Les bruits dans lesinstallations sanitairesBruit d’évacuation (vidage et écouleme...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Les bruits dans lesinstallations sanitaires2/Le passage de l’air aspiré a travers...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04B)Bruit des chutes et descentes :Deux sortes de bruits :1/Impacte de l’eau en par...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Les bruits dans lesinstallations sanitaires2/Transmission de bruir auxparois et s...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04ALIMENTATION EN GAZ
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Technique de distribution de gaz dans les habitations-Réseau publique :Les réseau...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:041• Coffret Compteur2• Robinet3• Joint isolant4• Régulateur de pression5• Compteur...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:041• Coffret extérieur comprenant:- un robinet à fermeture rapide- un joint isolant...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Installation de gaz butane
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Distance L > 20 mInstallation d’un réservoir de gaz
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Le domaine de la plomberie sanitaire est très vaste,et a une influence directe su...
Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Bibliographie :1/ La technologie de bâtiment . Maurice NOVERRAZ . ÉditionsEyrolle...
Plombrie saniatire et gaz 2007
Plombrie saniatire et gaz 2007
Plombrie saniatire et gaz 2007
Plombrie saniatire et gaz 2007
Plombrie saniatire et gaz 2007
Plombrie saniatire et gaz 2007
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Plombrie saniatire et gaz 2007

5 625 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
5 625
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
9
Actions
Partages
0
Téléchargements
248
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Plombrie saniatire et gaz 2007

  1. 1. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Plan de travail1 . Introduction2. Différents types de tuyauteries et de matériaux constitutifs3. Alimentation en eau froide .4. Production d’eau chaude- Modes de Production d’eau chaude.- Types d’appareils de production d’eau chaude.5. Les évacuations6. Les bruits dans les alimentations sanitaires .7. Alimentation en gaz8. Conclusion- bibliographie
  2. 2. introductionLa plomberie sanitaires, au sens où on les entend communément,comprennent tous les organes, tous les appareils et tous les produits permettantlalimentation, lévacuation et lutilisation de leau et de gaz, à lintérieur desbâtiments dhabitation ou non, cette eau étant utilisée essentiellement pour desraisons dhygiène (nettoyage corporel...), pour des besoins naturels (boisson...),pour le nettoyage domestique (vaisselle...)…ECT.Compte tenu de limportance de ce domaine, pour l’architecte. nousavons pensé quil est judicieux de traiter dans cet exposé des notionsélémentaires de la plomberie sanitaire, visant a touché des connaissancesde base nécessaire pour l’architecte.Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04
  3. 3. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Partie publique Partie privéSchéma d’un branchementd’immeuble
  4. 4. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Alimentation et évacuation d’eau
  5. 5. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Éléments constitutifs d’un réseau d’évacuationEt d’un autre d’alimentationAlimentation1-union mixte PVC/laiton2-bouchon3-Tés égaux4-Tés réduits5-réduction6-coude
  6. 6. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Éléments constitutifs d’un réseau d’évacuationEt d’un autre d’alimentationÉvacuation1 - Branchementdappareilsanitaire -Coude.2 _ Pied de bicheavec bouchon. .3 - Pied de biche.4 - Douille pourécrou. . .5 - Collier6 - Réduction.7 _ Coude àcoller. .8 - Siphon machineà laver.9 - Siphon évier.10- Coude.11 - Culotte avec jointde dilatation13- Tampon deréduction14- Bouchonde visite.15- Embranchement16- Chapeau deventilation.12- Culotte avec jointdétanchéité et tamponde réduction 2 trous .2
  7. 7. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Différents types de tuyauteries etmatériaux constitutifsLES CANALISATIONS FLEXIBLESLes tuyaux flexibles sutilisent de plus en plus dans les installationssanitaires car il permettent un raccordement simple et rapide entreéléments. I’utilisation de ces tuyaux s’envisage essentiellement lorsquelinstallation peut être dissimulée, ou dans le cas de bidet pivotant.bidet coulissant
  8. 8. Différents types de tuyauteries etmatériaux constitutifsPlomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04raccordement entreun appareilsanitaireet un tube rigideLes flexibles dalimentation:Pour la distribution, les tuyaux flexibles peuventsoit faire partie intégrante du réseau sanitaire,cest-à-dire être montés entre deux tronçons de tube rigide(raccordement entre la colonne montanteet la rampe dalimentation), soit servir de liaisonentre un tube dalimentation rigide etun appareil sanitaire (raccordement entre larampe dalimentation et lappareil sanitaire ouraccordement direct entre la colonnemontante et lappareil sanitaire).Ces flexibles sont beaucoup utilisés dans les composantssanitaires car ils permettentune rapidité de montage.
  9. 9. Différents types de tuyauteries etmatériaux constitutifsPlomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04raccordement entreun appareilsanitaireet un tube rigideraccordemententreDeux tube rigide
  10. 10. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Raccordementd’un bidetRaccordementd’un lavaboDifférents types de tuyauteries etmatériaux constitutifsLes flexibles dévacuationIls sont utilisés pour le raccordement après le siphon dappareil,soitpour assurer la liaison entre lappareil sanitaire et le collecteur horizontaldévacuation,soit entre lappareil sanitaire et la branche de la culottedévacuation de la descente deaux ménagères.Actuellement, ces flexibles ne sutilisent que pour des eaux dévacuationsans pression, lavabo, douche, évier, baignoire...
  11. 11. Différents types de tuyauteries etmatériaux constitutifsPlomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Raccordement d’un appareil sanitaire et la branche de la culottedévacuation de la descente deaux ménagères.Les flexibles dévacuation
  12. 12. Différents types de tuyauteries etmatériaux constitutifsPlomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Les canalisations non flexible :Le cuivre, en raison de ses caractéristiques,est sans nul doute le métal le mieux approprié à la plomberieet aux installations sanitaires en général.Les tubes en cuivre sont utilisé soit pour l’alimentationd’eau potable ,de gaz,et l’évacuation des eau de pluie.les principaux avantages du tube cuivre:-la facilité et la rapidité de façonnage et de mise en place, grâce à sa malléabilité.-lexécution des assemblages dans un minimum de temps, au moyen de raccord àsouder par capillarité.-une grande résistance à la corrosion;- de faibles pertes de charges;-une résistance à des pressions intérieures importantes,permettant lemploi de tubes de faible épaisseur (0,8 mm et 1 mm).LES TUBES EN CUIVRE
  13. 13. Différents types de tuyauteries etmatériaux constitutifsPlomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Linconvénient du cuivre est son prix, quiest variable en fonction de la situation économique.Les tubes de cuivre sont livrables en couronne ouen longueur droite.en longueur droite :de 4 a 6 m de longueur.en couronne :de 10 a 30 m de longueur
  14. 14. Différents types de tuyauteries etmatériaux constitutifsPlomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04LES TUBES ACIERLes tubes dacier sont essentiellement utilisés en ceinture générale,en colonne montante ou en gaine technique(alimentation :eau et gaz,et évacuation ).Dans le bâtiment, il existe deux types de tubes en acier :1/ Les tubes en acier noir:lis ne peuvent être utilisés que sils sontemployés en liaison avec un traitementde protection contre la corrosion.Tube en acier noir chromer
  15. 15. Différents types de tuyauteries etmatériaux constitutifsPlomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Les tubes en acier galvanisé:Les tubes en acier galvanisé peuvent être revêtus de lagalvanisation, soit en usine, soit après façonnage.• Galvanisation en usineLes tubes galvanisés doivent comporter un revêtementde zinc intérieur et extérieur obtenu par immersion dans duzinc fondu.• Galvanisation après façonnage
  16. 16. Différents types de tuyauteries etmatériaux constitutifsPlomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Ces canalisations sutilisent en alimentation et évacuation.Ses avantages principaux sont :leurs facilité de raccordement ,leurs légèreté et leurs prix.les inconvénients du PVC:les canalisations de chute ou descentes en PVCposées en apparent posent parfois des problèmesde bruit entre appartements.faible résistance au feu.LES TUBES EN PVC (chlorure de polyvinyle non plastifié)les tubes en PVC d’évacuation sontlivrés en longueurs :- de 4 m pour les diamètres de 12 à 63;- de 6 m pour les diamètres de 75 à 125.Coudeen PVC
  17. 17. Différents types de tuyauteries etmatériaux constitutifsPlomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04LE TUYAU EN PLOMBGénéralement utilise pour les évacuations des eaux.R: Il faut éviter de lutiliser pour l’évacuation deleau très chaude.Avantages :Une grande malléabilité se qui facilite sa mise en œuvre.Une bonne résistance aux agents atmosphériques.Le tuyau en plomb se livre sous forme decouronnes de 10 m de longueur(jusquà 60 mm de diamètre intérieur),et en longueurs droites de 4 m.
  18. 18. Différents types de tuyauteries etmatériaux constitutifsPlomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04UBES EN FONTEment, on utilise les canalisations en fonte que pour les évacuations.sont pas très utilisé que pour des considérations de poids.
  19. 19. Différents types de tuyauteries etmatériaux constitutifsPlomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04LES TUBES EN AMIANTE-CIMENTon peut utiliser ces tubes en chute oudescente deaux usées, surtout pour lescollecteurs dévacuation.Caractéristiques technique :• Les diamètres utilisables en bâtimentsont les suivants (en mm) :40, 50, 60, 80, 100, 125, 150.La longueur varie entre 1m et 4m.tubes utiliser endescente deauxpluviale
  20. 20. Différents types de tuyauteries etmatériaux constitutifsPlomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04les tubes en matériaux de synthèse :il existe plusieurs types de tube enmatériaux de synthèse tel que : POLYÉTHYLÈNE/POLYBUTENE…Les tubes polyéthylène:1/semi-rigideOn les utilise dans les branchements :eau, chauffage et gaz.(généralement enterrés)Branchement degaz apparent
  21. 21. Différents types de tuyauteries etmatériaux constitutifsPlomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:042/ rigides:Ils sont utilisés pour les évacuations(apparente, ou encastré ou enterré).les tubes en polyéthylène secaractérisent par une excellente tenue à lacorrosion et aux produits chimiques.mais ils présentent linconvénient dêtrefacilement inflammable.Conduite d’évacuation enterré
  22. 22. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Alimentation en eau froide
  23. 23. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Alimentation en eau froideLes différents schémas d’alimentation et de distribution d’eauDistribution en chandelle :C’est le schéma le plusclassique ou toutes les colonnesmontantes ont une allure verticale.Des robinets darrêt avec purgeurrépartis judicieusement sur le réseaupermettent déventuelles interventions surlune ou lautre des conduites.CeintureprincipaleColonnemontante
  24. 24. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Alimentation en eau froideAvantages :- Réseau simple et relativement peu coûteux.Inconvénients :- Si le réseau nest pas doté de nombreux robinets darrêt, il est difficiledisoler une con-duite sans priver deau certains points de puisage.- En cas dintervention sur lorigine du réseau, toute la distribution estprivée deau.- Pression et débit parfois irréguliers en fin de conduite.(Distribution en chandelle )CHAMPS D’UTILISATION :- Distributions de faible importance : maisons unifamiliales, ateliers, etc.…
  25. 25. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Alimentation en eau froideDistribution bouclée. (ceinture)Ici la canalisation principale estétablie sous forme dune boucleappelée aussi ceinture, doùpartent les différentes conduitesdesservant un ou plusieurspoints deau.ormationboucle est disposée :t en sous-sol,en caniveaund.mmeubles,on combine parfois une boucle verticale avec unele.
  26. 26. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Alimentation en eau froideAvantages :(Distribution bouclée )-Possibilité disoler une dérivation sans apporter de troublesimportants au reste de la distribution.-La pression et le débit sont plus réguliers.INCONVENIENTS :- Réseau plus coûteux qun réseau ramifié de même importance.-Les robinets darrêt et les compteurs étant répartis dans plusieurs locauxsont difficiles à repérer.CHAMPS D’UTILISATION :- Distributions de moyenne importance : immeubles à 3 ou 4appartements par étage, usines, écoles, etc.…
  27. 27. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Alimentation en eau froideDistribution avec nourrice :La nourrice,courte conduite de grossesection pourvue de dérivations,se placedans un local facilement accessible( jamais dans une cave privée ).Elle porte les robinets darrêt, lescompteurs,les purgeurs et les clapetsappartenant à chaque circuit.Les robinets darrêt sont pourvus duneplaque indicatrice sur laquelle on a inscrit :I - le service commandé.EX: Ier étage - coté"sud.2 - le nom de lutilisateur de la conduite.
  28. 28. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Alimentation en eau froideEX: nourrice de distribution d’eau chaude
  29. 29. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Alimentation en eau froideAVANTAGES : (Distribution avec nourrice)-Possibilité disoler une conduite à la nourrice sans apporterde troubles au reste de la distribution.-Les robinets darrêt et les compteurs sont situés dans unmême local. Ils sont facilement repérables et accessibles.INCONVENIENTS :-Réseau plus coûteux quun réseau boucléde même importance.CHAMPS D’UTILISATION :-Distributions importantes : immeubles à appartementsmultiples, hôpitaux, usines, etc...
  30. 30. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Alimentation en eau froideDistribution en parapluie :Se type de schéma est conçu pour les installations ou la pression ne permetpas d’alimenter les étages les plus élevées.
  31. 31. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Alimentation en eau froideDistribution par surpression :Dans le cas de manque de pression dans le réseaux public, en utilisedes suppresseurs pour amélioré la pression d’eau.Généralement on utilisent cette méthode lorsque la hauteur del’immeuble a alimentée dépasse les 10 étages.Suppresseur
  32. 32. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Alimentation en eau froideDistribution mixte :Distribution par surpression + installation des ouvrages pourréservé l’eau.Cas d’un château d’eau Cas d’une bâche a eau
  33. 33. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Alimentation en eau froideCHAMPS D’UTILISATION:( Distribution mixte)- Distributions importantes :grands hôtel et bâtiment de grand hauteur.EX:Habita collective avec un réservoir surélevé
  34. 34. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Alimentation en eau froideaprès létude de ces systèmes,il est nécessaire de connaître certainesrègles sans lesquelles il serait impossible de réaliser une distribution.1/Les calculs pour la détermination de la section des tuyaux.2/ la disposition des canalisations et des appareils de robinetterie.
  35. 35. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Alimentation en eau froide1/Les calculs pour la détermination de la section des tuyaux :Les calcules se font en trois étapes :a)le tracé schématique de l’installation(selon le type de distribution choisis).b)le calcule de débit de base des appareilles.(QB= la somme des QB de tous les appareilles sanitaire utilisé)dans le cas ou tous les appareilles marche en même temps oncalcule le débit probable (Qb =K x Qb)sachant que K= 1/ (x-1) est le coefficient de simultanéité
  36. 36. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Alimentation en eau froidec)la vérification des conditions de prisions(les pertes de charges linièreet ponctuel« au niveau des coudes.. »).Signalons toutefois que la section des tuyaux sera telle que la vitessedécoulement de leau ne sera jamais inférieure à. 0,50 m/ seconde,ni supérieure à 1,50 m seconde.Ces limites sont nécessaires pour éviter la formation de dépôts dansles tuyaux ( écoulement trop lent ) ou de coups de bélier( écoulement trop rapide ).Notons aussi que des sections plus fortes sont à envisagerlorsque linstallation est susceptible dextension.
  37. 37. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Alimentation en eau froide2/ la disposition des canalisations et des appareils de robinetterie.Ici,il faut tenir compte de plusieurs impératifs. A savoir :a/ Impératif d’ordre économique :Choisir un tracé aussi court que possible.b/ Impératif d’ordre technique et pratique :Choisir un tracé aussi simple que possible en marquant les traverséesdes planché et des murs.(on doit mettre des gaines a faces démontables)R :celles-ci doivent être réaliser en même temps que les grands œuvres.gaine
  38. 38. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Alimentation en eau froideIMPERATIFS DORDRE ESTETIQUE:Une réalisation apparente sera relativement discrète si elle tiennecompte des recommandations suivantes :-passer les conduites dans des locaux non habités :caves,débarras,dégagements, ateliers , garages,buanderies, etc. ...-éviter les " traînants " de grande longueur.(Ne pouvant être posés horizontalement ( pente )).- réduire leur longueur en prévoyant un nombre suffisant de colonnes.-Les inévitables " traînants " seront de préférence posés " sur plinthe "cest-à-dire ni trop près ni trop loin du plancher ( 6 à 10 cm dansles locaux habités et, " au plafond " dans les sous-sols).
  39. 39. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Alimentation en eau froide-disposer les colonnes dans les anglesformés par les parois -FIG1-. (on peut parfois lesdissimuler derrière une tenture ou dansun placard)-FIG2-,-fixer les conduites de manière à ,ce quelles soient et restentrigoureusement parallèles entre elles età la paroi.-éviter surtout defaire suivre un mêmetrajet par plusieursconduites de pentescontraires oudifférentes-FIG3-.FIG 1FIG 2FIG 3
  40. 40. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Production d’eau chaude
  41. 41. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Production d’eau chaudeLes besoins modernes conduisent à utiliser l’eau chaude en quantitéstoujours croissantes, non seulement pour le lavage corporel, maisaussi pour les travaux domestiques: nettoyage, vaisselle, etc.Ces besoins dépendent de la saison, de pays et de la surface delogements et le nombre des pressons.
  42. 42. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Modes de production :1/Dans les installations domestique :a)Appareils à production instantanée.Chauffe-eau, chauffe-Bains, chaudière. (A gaz)b)Appareils à production par accumulationChauffe-eau, chaudière. (A gaz, ou a électricité)Production d’eau chaudeChaudière aGaz(instantané)Chauffe eaua Gaz(accumulation)
  43. 43. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Production d’eau chaudeSchéma de fonctionnement de deux appareils a production instantanéChauffe-eauchaudière
  44. 44. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:042/Dans les installations importantes(a caractère industriel ou spéciale) :Appareils à production par accumulation- Chaudière et chauffe eau spéciale(A gaz, ou a électricité, énergie solaire)- source extérieure, (chauffage Urbainou centrale)Production d’eau chaudeProduction d’eau chaudeen électricité
  45. 45. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Production d’eau chaudeProduction d’eau chaudeen énergie solairetrame de basede 0.5 x 1 mpermet unesouplessedintégrationarchitecturaleRayonnement solaireFluidecaloporteurchaude
  46. 46. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Quel type dappareil faut-il préférer pour alimenter une salle de bains?il faut, en général, adopter le générateur instantané,parce quil est toujours prêt à servir et quil peut donner,suivant sa puissance, 10 à 20 litres deau chaude de 38 à 45° à la minute.On choisira le chauffe-eau à accumulation lorsque létat des lieuxne permet pas dinstaller une conduite dévacuation ou quon désired’éviter la dépense dinstallation.Le faible débit de ces appareils ne nécessite pas, en général,lévacuation des gaz brûlés, à lextérieur.Production d’eau chaude
  47. 47. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Production d’eau chaudeSystèmes de distributiona) Distribution à circuit simple:leau ne circule pas dans le canalisation.Pour avoir de leau chaude, il faut réchaufferla canalisation en évacuant leau quelle contient.CHAMPS D’UTILISATION :cas des petites installations :internats,école …Organe de productiond’eau chaude
  48. 48. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Production d’eau chaudeb) Distribution à circuit fermé:leau chaude circule constamment dansla canalisation (par thermosiphon, au prixdune légère perte de chaleur):les robinets débitent (coupe) immédiatementleau chaude.CHAMPS D’UTILISATION :Cas de grande installation :hôtel ,hôpital…
  49. 49. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Production d’eau chaudec) Solution mixte:Distribution simple avec colonne deretour: leau chaude parvient plusrapidement au robinet de puisage quedans le système (a).
  50. 50. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Chauffe-eau-Dimensions 46 x 26 x 19 cm-Puissance 125 watt-Rendement 70%Chauffe-bain-Dimensions 69 x 30 x 24 cm-Puissance 200 watt-Rendement 75%Types d’appareils de Production d’eau chaude
  51. 51. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Le chauffe-eau solaire
  52. 52. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Le chauffe-eau solaire
  53. 53. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Le chauffe-eau solaire
  54. 54. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04
  55. 55. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Principes généraux :Nom donné tout mode de chauffage qui utilise un fluide ( eau ,vapeur ouair ) pour transporter la chaleur du générateur ( chaudière ) au local àchauffer ; cette chaleur étant distribué par l’intermédiaire de transmetteursqui peuvent prendre des formes diverses suivant le fluide employé.Ce transport peut s’exécuter suivant deux principes :utilisation du principe dynamique résultat de la différence de densité qu’il ya entre un fluide chaud (aller) et un fluide froid ( retour) . c’est lethermosiphon.Utilisation d’un circulateur mécanique (accélérateur) qui par son actionpermet des installations plus diversifiés du fait de l’augmentation de ladépression entre l’aller et le retour .Le chauffage central à eau chaude et à vapeur:
  56. 56. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04 Pour l’eau et la vapeur ,les transporteurs sont des tubes sans soudure enacier ou en cuivre ; le diamètre est en fonction de la quantité de Kcaltransportée . Pour l’air ce sont des gaines chaudronnées dont la section et en fonction duvolume d’air à véhiculer . Le montage de ces tuyauterie nécessite certaines précautions :exécuter une parfaite étanchéité des raccords ,joints ….etcprévoir la déformation provoquée par la dilatation ( très important pour laconduites de grande longueur )Conditions d’établissements des conduites :
  57. 57. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Chauffage central à eau chaude :la chaleur peut être amené par :un système de tuyauterie ( bi – tube )l’aller et le retour étant indépendant.
  58. 58. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Installation mono – tube :dans lequel un seul tuyau assure l’aller et le retour et ferme le circuit .dans ce cas l’alimentation des distributeurs se fait en série ou en parallèleun robinet de type spécial est placé à l’entrée du distributeurChauffage central à eau chaude :
  59. 59. La répartition de la chaleur dans le local peut se faire :par radiation latérale et utilisation de radiateurs de tous genres (tuyau simple,tuyau à ailettes, plinthe chauffante, radiateur fonte, radiateur acier).Par radiation verticale le serpentin de chauffage est placé sous le revêtement desol de la pièce , ce serpentin peut aussi être placé en plafond .Par convection , le chauffage est assuré par une circulation naturelle de l’airambiant réchauffé par son passage sur une batterie de tuyaux à ailettes qui dontbranchés que le chauffage central à eau chaude ou vapeur.
  60. 60. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Ce mode de chauffage, comme l’eauchaude , peut être installer avec untube ou deux tubes , dans ce cas il y aune meilleure répartition de la chaleuret un réglage plus facile.Contrairement au chauffage à eauchaude ou l’évacuation de l’air posedes problèmes , ici , c’est l’eau decondensation qui nuit à la progressionde la vapeur ,aussi les conduites aller ,en position horizontale ,doivent êtreinstallées avec une contre pente etl’eau de condensation est évacuée surle circuit retour par l’intermédiaire s’unsiphon qui isole les deux circuits .Chauffage central à vapeur basse pression :
  61. 61. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Dans le cas d’une conduite degrande longueur un montage endent de scie àprévoir ,une reprise de l’eau decondensation est nécessaire àchaque dent .L’air contenu dans la tuyauterieest chassé dans la conduiteretour et l’atmosphèregrâce à un siphon muni d’unévent qui autorise cetéchappement seul.Des purges spéciales sont àmonter sur les diffuseurs degrande importance
  62. 62. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Le chauffage central : montage de la tuyauterie :l’installation d’une canalisation de grande longueur nécessite une attentionparticulière ,les déformations provoqués par la dilation impliquent :une forme particulière de la tuyauterie ( tous les 50 à 80 m )susceptible d(‘absorber l’accroissement de longueur ( lyre , cor de chasse ,….etc )des supports laissant le libre jeu de la canalisation ,collier libre ou ce qui estmieux un support à rouleau .
  63. 63. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Les diffuseurs de chaleur :Il peuvent être en acier ,en aluminium ou en fonte et agir parradiation ou par convection.
  64. 64. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Schéma d’une installation de chauffage sur plan àl’échelle 1 /100
  65. 65. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04C’est un chauffage à grande distance qui permet de réaliser le chauffage deplusieurs immeubles,il se compose :d’une centrale de chauffe qui distribue un fluide ( fluide primaire ) à hautetempérature ( eau surchauffée ou vapeur à haute pression ) à unrépartiteur situé à intérieur d’un logement .d’une centrale de répartition qui distribue aux répartiteurs des logementsun fluide ( fluide secondaire) à plus basse température ou basse pression ,ce fluide est chauffé par le fluide primaire au moyen d’un échangeur .Chauffage urbain :
  66. 66. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Il existe deux moyens différents de distribution :installation qui utilise fluide primaire ( vapeur à pression inférieure à 3 bars )comme fluide secondaire par l’intermédiaire d’un détenteur .installation qui utilise des échangeurs ( réchauffement du fluidesecondaire ) ,le fluide primaire est retourné au générateur par pompe derelevage .Distributeur interne :
  67. 67. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04L’ECOULEMENT DES EAUX USEES ET DESEAUX PLUVIALES
  68. 68. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Réseau à l’intérieur des bâtimentsOn distingue dans un réseau d’évacuation intérieur leséléments suivants:-Branchement de chaque appareil d’utilisation.-Collecteurs d’appareils, canalisation d’allure horizontale surlesquelles se raccordent les branchements.-Canalisations verticales1-Descentes des eaux pluviales2-Descentes des eaux ménagères3-Chute4-Chute uniqueÉvacuation intérieure
  69. 69. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Schéma d’installationde tuyaux deventilation etd’évacuation
  70. 70. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04BRANCHEMENTS DES W.C SUR LA CHUTE :La chute est camouflé dans un mur derefend, si l’épaisseur de ce dernier n’excèdepas 20cm on utilise un embranchementdouble ,lorsque l’épaisseur est importante ilest fait appel à des mouchettes spéciales .La chute est apparente : celle –ci enprincipe établie dans un des logements ce quiaugmente la longueur du branchement d’unw.c et une culotte spéciale est nécessaire .
  71. 71. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Montage courant Montage au joint de dilatationOn donne le nom de culotte àtoutes pièces destinées àraccorder les écoulements desappareils à la chute .
  72. 72. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04La ventilation: Etablir une ventilation primaire d’unechute ou d’une descente consiste àprolonger la canalisation au-dessusdes appareils desservis pour la fairedéboucher hors toiture. L’avantage principale réside dansl’accélération du mouvement del’eau. Elle présente un avantagehygiénique, contribue a ventilerl’égout public.1- Primaire:
  73. 73. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04La ventilation:2- Secondaire: A l’intérieur des immeubles, le siphon posé à la sortie de chaque appareilintercepte normalement la communication entre l’atmosphère des locaux etl’air vicié des canalisations. Cependant l’efficacité d’un siphon réside danssa garde d’eau. Elle se réalise au moyen de tuyaux métalliques, en Acier galvanisé ou enplomb mince.
  74. 74. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Évacuation extérieureÉcoulement des eaux pluviales :Déviations parallèles :La jonction de deux tuyaux :
  75. 75. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Si la descente d’eaux pluviales est aménagée à l’intérieur d’unehabitation il faut prévoir à chaque traversée de plancher un joint souplequi neutralise les écarts de dilatation .
  76. 76. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Les branchements et dérivations doivent être raccordés surdes tuyaux qui les reçoivent sous un angle inférieur à 75°pour les canalisation verticales, et 45° pour les canalisationhorizontales.Toutes les canalisations doivent être étanche à l’eau et àl’air d’une façon permanente et durableLes raccordements:
  77. 77. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04
  78. 78. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04
  79. 79. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04
  80. 80. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04On évite de faire passer des canalisations dans lespièces habitées ou réservées au repos.les canalisations occupent les passages dans lescave, couloirs, débarras, etc.Dans un projet, on éloigne lesespaces équipés d’installationbruyantes (cuisine, SDB,WC)des espaces de repos ou detravail.
  81. 81. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Les bruits dans les installations sanitaires1/les bruis d’alimentationPrincipes de correction et applications pratiques2/les bruis d’évacuation (vidage)Principes de correction et applications pratiques
  82. 82. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04ORIGINE DES BRUITSINTERNES EXTERNES•-FROTTEMENTS DANS LESCANALISATIONS-TURBULENCES A LA RENCONTREDES OBSTACLES: COUDES,ROBINETTERIE,…ETC-BRUIT DE JET DESROBINETS-IMPACT DU JET SUR LESAPPAREILS ET LEPLAN DEAU.ÉchangesréciproqueTRANSMISSION:-PAR LES PAROIS DESCANALISATIONS- PAR LA VEINE LIQUIDECONTENUE DANS celles-ciRAYONNEMENT DIRECT DANSLatmosphère(bruit aérien) AUDITIONTRANSMISSION ( par voie solide) AUXPAROIS ET STRUCTURE DE LIMMEUBLERAYONNEMENT DANS LATMOSPHERE(bruit aérien) AUDITIONLes bruits dans lesinstallations sanitaires« De la circulation de leau dans linstallation sanitaire, à laudition du bruit »schéma de lensemble du processus1/les bruis d’alimentation
  83. 83. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Les bruits dans lesinstallations sanitairesBruit d’alimentation :Exemples d’Origine des bruitsfrottement dans les canalisationsÉcoulement laminaireÉcoulement turbulentTransmission:1/Transmission des vibrationspar les parois des canalisations2/Transmission des vibrationspar le liquide contenu dans lacanalisation.3/Transmission des vibrationspar les parois et les éléments dela structure.plan coupe
  84. 84. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04ORIGINE DES BRUITSINTERNES EXTERNES•-FROTTEMENTS DANS LESCANALISATIONS-TURBULENCES A LA RENCONTREDES OBSTACLES: COUDES,ROBINETTERIE,…ETC-BRUIT DE JET DESROBINETS-IMPACT DU JET SUR LESAPPAREILS ET LEPLAN DEAU.ÉchangesréciproqueTRANSMISSION:-PAR LES PAROIS DESCANALISATIONS- PAR LA VEINE LIQUIDECONTENUE DANS celles-ciRAYONNEMENT DIRECT DANSLatmosphère(bruit aérien) AUDITIONTRANSMISSION ( par voie solide) AUXPAROIS ET STRUCTURE DE LIMMEUBLERAYONNEMENT DANS LATMOSPHERE(bruit aérien) AUDITIONLes bruits dans lesinstallations sanitairesschéma de lensemble du processusPrincipes de correction et applications pratiquesa abc
  85. 85. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Les bruits dans lesinstallations sanitairesLa correction peut s’effectue à plusieurs niveaux :a) suppression du bruit à la source (origine).(elle nest pas toujours applicable ou totalement efficace)EX:Bruit engendré par :1/le frottement dans les canalisation : bruit très faible,comparé aux autres sources de bruit.2/Turbulences a la rencontre des obstacles (coudes..)il faut éviter les complications inutiles dans letracé des canalisations.les coudes à grand rayon sont préférables auxcoudes à angle droitcoudes àangle droitraccords enpied de biche
  86. 86. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Production d’eau chaudeII faut éviter également les changementsbrusques de section et employer à ceteffet des raccords coniques.II faut éviter de raccordé un tuyauqui pénètre à lintérieur du tuyau principal.(lentartrage des canalisations )raccords coniques
  87. 87. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Les bruits dans lesinstallations sanitairesb) lutte contre la transmission des bruits parlinstallation de plomberie :EX:Bruit engendré par :1/Les parois des canalisations :II faut fixer les canalisations auxparois porteuses au moyen de colliersantivibratoires.II est utile de ménager le long descanalisations des coupures élastiques aumoyen de manchons souples.DifférentstypesdecollierBague de caoutchoucentre collier et tuyauÉlément isolant entre viset écrou de collierCollier en polyamide
  88. 88. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Les bruits dans lesinstallations sanitaires2/Impact du jet des robinet sur les appareilset le plan d’eau :On peut se proposer de réduirele bruit de remplissage des appareilssanitaires en évitant le choc de leausur les parois ou sur le plan deau.On peut; par exemple, se proposerde faire ruisseler leau le long desparois de la vasque.Cette disposition nest pasgénéralisable à tous les appareilscar elle interdit le remplissagedun récipient ou le lavagesous le jet du robinet.
  89. 89. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Les bruits dans lesinstallations sanitairesc) lutte contre la transmission aux paroiset à la structure de limmeuble.Éviter au maximum la dispersiondes pièces humides, dune parten les regroupant au sein de chaqueappartement (FIG1), dautre part en lessuperposant dans limmeuble(FIG2).Une amélioration supplémentaire peutêtre obtenue en évitant dadosser ou desuspendre les appareils à une paroiséparative légère.plancoupecuisine(FIG1),(FIG2),
  90. 90. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Les bruits dans lesinstallations sanitairesFixation aux parois lourdes
  91. 91. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Les bruits dans lesinstallations sanitairesIl faut éviter de fixer les équipementssanitaires aux parois adjacentes:-Aux pièces de séjour des logements voisins-Aux pièces de séjour de logement desservi.Par contre, il est avantageux de fixer ceséquipements aux parois contiguës :- à un local de rangement,- à une autre pièce de service (W.C., cuisine),- à une circulation.
  92. 92. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Les bruits dans lesinstallations sanitairesBruit d’évacuation (vidage et écoulement) :A)Bruit de vidage des appareilles sanitaires :Ce bruit présente la particularité d’être aéro-hydraulique.Il est passablement mal supporté, notamment dans les hôtels,les habitations collectives…etc.Il s’agit, en fait, de deux bruits :1/La turbulence provoquée par le mélangedes deux fluides (air et eau) : lorsque le débitdu siphon excède celui de la bonde.Correctif proposé :Utilisé des appareils munis d’une bonde pluslarge, avec des siphons (en S ou en U) caractériséspar leurs insensibilités au dépôt des déchets.BondeTrop-plein
  93. 93. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Les bruits dans lesinstallations sanitaires2/Le passage de l’air aspiré a travers la bondede l’appareil, (L’écoulement de l’eau dans lacanalisation de vidage « verticale ou a forte ponte »crée dernière lui une dépression).Correctif proposé :-prévoir le tuyau de raccordement du siphon àla descente d’un diamètre supérieur a celui de siphon.- donnée a ce tuyau une faible pente (2 % environ).
  94. 94. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04B)Bruit des chutes et descentes :Deux sortes de bruits :1/Impacte de l’eau en partie basse :Lorsque l’eau ruisselant dansle tuyau atteint le point bas de ladescente verticale, elle tombesur le plan d’eau contenu dans lecollecteur horizontal (en cave).La solution : donner au tuyau(collecteur horizontal)un petitangle par rapport a la verticale (descente).
  95. 95. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Les bruits dans lesinstallations sanitaires2/Transmission de bruir auxparois et structure de l’immeublepar les canalisations (descente. .Etc.).La solution est :-de fixer les canalisations auxgros murs plutôt qu’aux paroislégères.-d’employer a cet effet des colliers a« coupure élastique »Scellement désolidariséCheville expansibleen caoutchoucSupport souple
  96. 96. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04ALIMENTATION EN GAZ
  97. 97. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Technique de distribution de gaz dans les habitations-Réseau publique :Les réseaux de transport ou de distribution publique sontdans l’immense majorité des cas souterrains.-Branchement de l’immeuble-Le robinet de branchement d’immeuble,-La conduite d’immeuble-La conduite montante-Les branchements particuliers avec leurs dispositifs de coupure.-Les compteurs et les installations intérieurs desservant leslogements.Gaz
  98. 98. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:041• Coffret Compteur2• Robinet3• Joint isolant4• Régulateur de pression5• CompteurMaison individuelle
  99. 99. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:041• Coffret extérieur comprenant:- un robinet à fermeture rapide- un joint isolant- un déclencheur de débit2• Robinet3• Régulateur4• CompteurImmeuble collectif
  100. 100. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04
  101. 101. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Installation de gaz butane
  102. 102. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Distance L > 20 mInstallation d’un réservoir de gaz
  103. 103. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Le domaine de la plomberie sanitaire est très vaste,et a une influence directe sur la conceptionarchitecturale et cela exige la réservation de certainsespaces pour mieux gérer l’organisation dans le butd’assurer le maximum de confort des habitants.Conclusion générale
  104. 104. Plomberie sanitaire et le gaz EPAU /Gr:04Bibliographie :1/ La technologie de bâtiment . Maurice NOVERRAZ . ÉditionsEyrolles . 19782/ Traité de dessin su bâtiment . R.VITALI et U. GHIANDA . ÉditionsDUNUD . 19723/ Prévention des bruits dans les installations sanitaires .4/ Équipements sanitaires5/ AA / Installation sanitaire .

×