Facebook Instagram Whatsapp

2 503 vues

Publié le

Introduction à Facebook, Instagram et Whatsapp

Publié dans : Médias sociaux
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 503
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 164
Actions
Partages
0
Téléchargements
14
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Facebook: plus d’1,25 Mds d’utilisateurs en 2013
    Plus d’un trillard d’échanges
    Plus de 240 milliards de photos uploadées
    Twitter: 232 M users

  • Facebook Instagram Whatsapp

    1. 1. Facebook, Instagram, Whatsapp
    2. 2. Facebook en chiffres 1,35 milliards d’utilisateurs actifs 4,5 milliards de likes et commentaires par jour 350 millions photos mises en ligne par jour 40 minutes par jour par personne aux Etats-Unis
    3. 3. Une politique de croissance externe 49 rachats pour plus de 20 mds $ $19 billion (2014)
    4. 4. Facebook n’est pas le premier des réseaux sociaux 1995 : classmates 1997 : six degrees 2000 : eHarmony (5% des mariages hétéros aux US) 2003 : Friendster, MySpace 2004 : Facebook (+ 1,25 Mds utilisateurs) 2006 : Twitter (+ 232 millions utilisateurs)
    5. 5. Trois phases dans sa montée en puissance Test Croissance Consolidation Campus américains Construction de la plateforme Ouverture progressive (via invitations) Montée en charge de la plateforme Communauté autoporteuse Maintien de la plateforme 2004-2006 2007-2010 Aujourd’hui
    6. 6. 2006, la News Feed comme innovation majeure Avec la News Feed, Facebook automatise la création de contenus à partir de l’activité de ses amis Agrège les activités de ses amis: status, photos… le plus on a d’amis, le plus on a de contenus à explorer Permet un rafraîchissement très fréquent du contenu: avantage décisif face à MySpace
    7. 7. Facebook: le produit d’abord “Facebook was not originally created to be a company. It was built to accomplish a social mission - to make the world more open and connected”
    8. 8. Un bon équilibre entre le produit et le business Facebook a su développer un business sans que cela soit au détriment du produit
    9. 9. Facebook est un plateforme à la fois centrée sur l’utilisateur… Un design esthétique Une timeline qui organise les différents évènements Des contenus qui favorisent l’engagement
    10. 10. … et sur les acteurs tiers Multiples sources de contenus sur la timeline Intégration d’applications tierces Actions liées à ces applications
    11. 11. Les utilisateurs et les marques peuvent raconter leur histoire de manière innovante et engageante
    12. 12. Les pages les plus « likés » sur Facebook
    13. 13. L’actif principal : le graph social Le Graph Social de Facebook désigne le réseau de relations constitué de l’ensemble des membres Facebook et des éléments pour lesquels ils ont déclaré un intérêt (amis, entreprises, évènements, lieux, etc...)
    14. 14. Le Graph Social s’enrichit d’éléments en provenance de sites tiers: l’Open Graph L’Open Graph de Facebook désigne le dispositif technique, sous forme d’API, permettant à des sites tiers externes à Facebook d’interagir avec les amis Facebook de leurs visiteurs et d’exporter des données vers le réseau social à des fins éventuelles de partage Formulé autrement, l’Open Graph permet aux sites tiers de se "brancher" sur le Graph Social Facebook.
    15. 15. Définition d’une API Acronyme pour Applications Programming Interface. Une API est une interface de programmation qui permet de se "brancher" sur une application pour échanger des données. Une API est ouverte et proposée par le propriétaire du programme.
    16. 16. Le Edge Rank Le Edgerank est l’algorithme utilisé par Facebook pour gérer l’affichage des publications d’un individu ou d’une entreprise sur les fils d’actualités de ses amis ou fans.
    17. 17. Rappel des concepts clés de Facebook News Feed Graph Social Open Graph API Edge Rank Timeline
    18. 18. Le business de Facebook 1,35 milliards d’utilisateurs actifs 864 millions qui se connectent chaque jour 50 millions de pages 21 minutes par jour par utilisateur + 4 Mds $ de chiffre d’affaires
    19. 19. Des revenus issus principalement de la publicité
    20. 20. Un modèle publicitaire inspiré de Google… CPM: le coût pour mille est un mode de valorisation et de facturation des espaces publicitaires sur Internet par lequel un annonceur est facturé selon un prix de l’espace publicitaire exprimé pour mille affichages de la création (bannière, vidéo, etc.) Publicité display CPC: le coût par clic est le montant payé par un annonceur à un moteur de recherche ou un éditeur de site pour un clic amenant un visiteur depuis le lien d'une publicité vers le site de l'annonceur Publicité à la performance
    21. 21. … mais qui s’en démarque: la publicité “sociale” Facebook n’est pas qu’un réseau social (i.e. la manière dont chaque personne est reliée à une autre) Facebook est un média social: une plateforme d’échanges de contenus
    22. 22. En 2009, Facebook crée le Il renforce la puissance du graph social En un click, une personne peut indiquer les contenus qu’elle aime et les recommander à son réseau Appliqué aux marques et aux applications tierces, il améliore la recherche sociale
    23. 23. L’effet viral, un mécanisme boule de neige Les clients deviennent les ambassadeurs des marques
    24. 24. En 2012, Facebook achète Instagram pour 1 Mds$ Un produit simple: photo-filtre- partage Constitue un point d’entrée dans le secteur mobile Enrichit l’expérience utilisateur de Facebook Revenus additionnels potentiels
    25. 25. Puis Whatsapp pour 19 Mds $ Un business model encore à trouver Un mouvement défensif ? Consolidation d’une industrie mature ? Des prix en hausse ?
    26. 26. L’objectif de Facebook: acquérir des données sur toutes ces plateformes enrichir ses profils utilisateurs pour croître ses revenus publicitaires
    27. 27. Les défis de Facebook Les concurrents: Snapchat, Twitter Le respect de la vie privée, contradictoire avec son modèle publicitaire Croissance externe par acquisition pour se prémunir Hausse des barrières à l’entrée
    28. 28. Conclusion Un produit centré sur l’utilisateur Une plateforme ouverte aux acteurs tiers Un modèle publicitaire « social » Une politique de croissance externe pour se protéger

    ×