Frpatb020212light

563 vues

Publié le

La nouvelle gouvernance touristique sur le territoire de Morlaix Communauté, Finistère, Bretagne. Liens vers les chaînes YouTube: "Sur les pas des habitants du Trégor" (http://bit.ly/z45Kws) et "Maison du tourisme Baie de Morlaix Monts d'Arrée" (http://bit.ly/zTOLW8).

Publié dans : Voyages
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
563
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
14
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • Frpatb020212light

    1. 1. MAISON DU TOURISMEBaie de Morlaix - Monts d’ArréeIntervention du 2 février 2012 Saint-Pol-de-Léon FRPATB
    2. 2. Maison du tourisme“BAIE DE MORLAIX - MONTS D’ARRÉE”
    3. 3. Maison du tourisme“BAIE DE MORLAIX - MONTS D’ARRÉE”- 28 communes, dont Morlaix (Sous-Préfecture)
    4. 4. Maison du tourisme “BAIE DE MORLAIX - MONTS D’ARRÉE” - 28 communes, dont Morlaix (Sous-Préfecture)- 1 Communauté d’Agglomération: Morlaix Communauté
    5. 5. Maison du tourisme “BAIE DE MORLAIX - MONTS D’ARRÉE” - 28 communes, dont Morlaix (Sous-Préfecture)- 1 Communauté d’Agglomération: Morlaix Communauté - 66 000 habitants
    6. 6. Maison du tourisme “BAIE DE MORLAIX - MONTS D’ARRÉE” - 28 communes, dont Morlaix (Sous-Préfecture)- 1 Communauté d’Agglomération: Morlaix Communauté - 66 000 habitants
    7. 7. Maison du tourisme “BAIE DE MORLAIX - MONTS D’ARRÉE” - 28 communes, dont Morlaix (Sous-Préfecture)- 1 Communauté d’Agglomération: Morlaix Communauté - 66 000 habitants
    8. 8. LA SITUATION EN 2007
    9. 9. LA SITUATION EN 2007 1 pays touristique 4 pers. / 250 k€ budget 70% financement = Morlaix Communauté Actions développement (projets, réseaux, communication)
    10. 10. LA SITUATION EN 2007 1 pays touristique 4 pers. / 250 k€ budget 70% financement = Morlaix Communauté Actions développement (projets, réseaux, communication) 5 offices de tourisme ou si
    11. 11. LA SITUATION EN 2007 1 pays touristique 4 pers. / 250 k€ budget 70% financement = Morlaix Communauté Actions développement (projets, réseaux, communication) 5 offices de tourisme ou si Morlaix OT** / 100 k€ budget 2 Emploi Tps plein 8 m2 accueil public Territoire réel: CommuneTerritoire affirmé: Pays Morlaix
    12. 12. LA SITUATION EN 2007 1 pays touristique 4 pers. / 250 k€ budget 70% financement = Morlaix Communauté Actions développement (projets, réseaux, communication) 5 offices de tourisme ou si Carantec Morlaix OT** / 120 k€ budget OT** / 100 k€ budget ÉPIC 2 Emploi Tps plein 2,5 Emploi Tps plein 8 m2 accueil public Membre réseau Station NV Territoire réel: Commune Famille PlusTerritoire affirmé: Pays Morlaix Démarche qualité T+H
    13. 13. LA SITUATION EN 2007 1 pays touristique 4 pers. / 250 k€ budget 70% financement = Morlaix Communauté Actions développement (projets, réseaux, communication) 5 offices de tourisme ou si Carantec Locquirec Morlaix OT** / 120 k€ budget OT** / 70 k€ budget OT** / 100 k€ budget ÉPIC Asso / 3 communes 2 Emploi Tps plein 2,5 Emploi Tps plein 1,5 Emploi Tps plein 8 m2 accueil public Membre réseau Station NV Territoire réel: Commune Famille PlusTerritoire affirmé: Pays Morlaix Démarche qualité T+H
    14. 14. LA SITUATION EN 2007 1 pays touristique 4 pers. / 250 k€ budget 70% financement = Morlaix Communauté Actions développement (projets, réseaux, communication) 5 offices de tourisme ou si Carantec Locquirec Morlaix OT** / 120 k€ budget OT** / 70 k€ budget OT** / 100 k€ budget ÉPIC Asso / 3 communes 2 Emploi Tps plein 2,5 Emploi Tps plein 1,5 Emploi Tps plein 8 m2 accueil public Membre réseau Station NV Territoire réel: Commune Famille PlusTerritoire affirmé: Pays Morlaix Démarche qualité Plougasnou T+H SI / 60 k€ budget Asso / 3 communes 1,5 Emploi Tps plein
    15. 15. LA SITUATION EN 2007 1 pays touristique 4 pers. / 250 k€ budget 70% financement = Morlaix Communauté Actions développement (projets, réseaux, communication) 5 offices de tourisme ou si Carantec Locquirec Morlaix OT** / 120 k€ budget OT** / 70 k€ budget OT** / 100 k€ budget ÉPIC Asso / 3 communes 2 Emploi Tps plein 2,5 Emploi Tps plein 1,5 Emploi Tps plein 8 m2 accueil public Membre réseau Station NV Territoire réel: Commune Famille PlusTerritoire affirmé: Pays Morlaix Démarche qualité Plougasnou T+H SI / 60 k€ budget Asso / 3 communes Guerlesquin 1,5 Emploi Tps plein SI / Asso 2 saisonniers Budget communal
    16. 16. LA SITUATION EN 2007 1 pays touristique 4 pers. / 250 k€ budget 70% financement = Morlaix Communauté Actions développement (projets, réseaux, communication) 5 offices de tourisme ou si Carantec Locquirec Morlaix OT** / 120 k€ budget OT** / 70 k€ budget OT** / 100 k€ budget ÉPIC Asso / 3 communes 2 Emploi Tps plein 2,5 Emploi Tps plein 1,5 Emploi Tps plein 8 m2 accueil public Membre réseau Station NV Territoire réel: Commune Famille PlusTerritoire affirmé: Pays Morlaix Démarche qualité Plougasnou T+H SI / 60 k€ budget Asso / 3 communes Guerlesquin Saint-Thégonnec 1,5 Emploi Tps plein SI / Asso Service municipal 2 saisonniers 0,5 Emploi Budget communal Budget communal
    17. 17. LA SITUATION EN 2007 1 pays touristique 4 pers. / 250 k€ budget 70% financement = Morlaix Communauté Actions développement (projets, réseaux, communication) 5 offices de tourisme ou si Carantec Locquirec Morlaix OT** / 120 k€ budget OT** / 70 k€ budget OT** / 100 k€ budget ÉPIC Asso / 3 communes 2 Emploi Tps plein 2,5 Emploi Tps plein 1,5 Emploi Tps plein 8 m2 accueil public Membre réseau Station NV Territoire réel: Commune Famille PlusTerritoire affirmé: Pays Morlaix Démarche qualité Plougasnou T+H SI / 60 k€ budget Asso / 3 communes Guerlesquin Saint-Thégonnec 1,5 Emploi Tps plein SI / Asso Service municipal 2 saisonniers 0,5 Emploi Points «i» Budget communal Budget communal 1 Point «i» Gestion PAT 4 Points «i» communauxl
    18. 18. LA SITUATION EN 2007 1 pays touristique 4 pers. / 250 k€ budget 1 Service communautaire 70% financement = Morlaix Communauté 1 personne Actions développement (projets, réseaux, communication) 5 offices de tourisme ou si Carantec Locquirec Morlaix OT** / 120 k€ budget OT** / 70 k€ budget OT** / 100 k€ budget ÉPIC Asso / 3 communes 2 Emploi Tps plein 2,5 Emploi Tps plein 1,5 Emploi Tps plein 8 m2 accueil public Membre réseau Station NV Territoire réel: Commune Famille PlusTerritoire affirmé: Pays Morlaix Démarche qualité Plougasnou T+H SI / 60 k€ budget Asso / 3 communes Guerlesquin Saint-Thégonnec 1,5 Emploi Tps plein SI / Asso Service municipal 2 saisonniers 0,5 Emploi Points «i» Budget communal Budget communal 1 Point «i» Gestion PAT 4 Points «i» communauxl
    19. 19. LA SITUATION EN 2007
    20. 20. LA SITUATION EN 2007Budget consolidé du tourisme en 2007 PAT + OT 600 000 €
    21. 21. LA SITUATION EN 2007 Budget consolidé du tourisme en 2007 PAT + OT 600 000 €Actions de communication et de promotion 5 sites internet 1 guide découverte «Pays touristique» 1 guide «OT» externalisé 4 catalogues d’hébergement
    22. 22. LA SITUATION EN 2007 Budget consolidé du tourisme en 2007 PAT + OT 600 000 € Actions de communication et de promotion 5 sites internet 1 guide découverte «Pays touristique» 1 guide «OT» externalisé 4 catalogues d’hébergement Qualification Un OT dans la démarche qualité (année 1 - Carantec)Une commune «Sensations Bretagne» et «Famille Plus»
    23. 23. LA SITUATION EN 2007
    24. 24. LA SITUATION EN 2007 Implication de loin en loin des collectivités Morlaix Communauté finance le Pays touristique Les subventions des communes plafonnent et ne peuvent faire face aux enjeux L’OT de Morlaix se prétend être l’OT de Pays (8 m2 d’espace d’accueil) Le travail collaboratif entre les structures dépend essentiellement des personnes (techniciens et élus) Le personnel des OT est sous tutelle de notables Pas de réelle gouvernance pour la compétence «tourisme»Un potentiel économique certain (11 000 lits touristiques marchands)
    25. 25. LA SITUATION EN 2007
    26. 26. LA SITUATION EN 2007 Étude en 2006-2007
    27. 27. LA SITUATION EN 2007 Étude en 2006-20071. Réflexion sur la compétence communautaire 2. Organisation de l’accueil touristique 3. Scénarios 4. Mise en oeuvre
    28. 28. LA SITUATION EN 2007 Étude en 2006-2007 1. Réflexion sur la compétence communautaire 2. Organisation de l’accueil touristique 3. Scénarios 4. Mise en oeuvre Positionnement du pays touristique«Le pays touristique, au même titre que les offices, doit être objet de l’étude»
    29. 29. LA COMPÉTENCE “TOURISME”
    30. 30. LA COMPÉTENCE “TOURISME”Morlaix Communauté a modifié sa compétence “tourisme” d’intérêt communautaire en juillet 2007
    31. 31. LA COMPÉTENCE “TOURISME”Morlaix Communauté a modifié sa compétence “tourisme” d’intérêt communautaire en juillet 2007 Elle comprend désormais:
    32. 32. LA COMPÉTENCE “TOURISME”Morlaix Communauté a modifié sa compétence “tourisme” d’intérêt communautaire en juillet 2007 Elle comprend désormais: - la promotion touristique
    33. 33. LA COMPÉTENCE “TOURISME”Morlaix Communauté a modifié sa compétence “tourisme” d’intérêt communautaire en juillet 2007 Elle comprend désormais: - la promotion touristique - la politique d’accueil touristique
    34. 34. LA COMPÉTENCE “TOURISME”Morlaix Communauté a modifié sa compétence “tourisme” d’intérêt communautaire en juillet 2007 Elle comprend désormais: - la promotion touristique - la politique d’accueil touristique - l’information touristique
    35. 35. LA COMPÉTENCE “TOURISME”Morlaix Communauté a modifié sa compétence “tourisme” d’intérêt communautaire en juillet 2007 Elle comprend désormais: - la promotion touristique - la politique d’accueil touristique - l’information touristique - les éditions et autres actions de communication
    36. 36. LA COMPÉTENCE “TOURISME”Morlaix Communauté a modifié sa compétence “tourisme” d’intérêt communautaire en juillet 2007 Elle comprend désormais: - la promotion touristique - la politique d’accueil touristique - l’information touristique - les éditions et autres actions de communication - la commercialisation de produits touristiques
    37. 37. LA COMPÉTENCE “TOURISME”Morlaix Communauté a modifié sa compétence “tourisme” d’intérêt communautaire en juillet 2007 Elle comprend désormais: - la promotion touristique - la politique d’accueil touristique - l’information touristique - les éditions et autres actions de communication - la commercialisation de produits touristiques - la qualification de l’offre (marque Qualité Tourisme)
    38. 38. LA COMPÉTENCE “TOURISME”
    39. 39. LA COMPÉTENCE “TOURISME”“Étude sur l’organisation de l’accueil touristique”
    40. 40. LA COMPÉTENCE “TOURISME”“Étude sur l’organisation de l’accueil touristique” 2007-2008
    41. 41. LA COMPÉTENCE “TOURISME”“Étude sur l’organisation de l’accueil touristique” 2007-2008 Objet de l’étude:
    42. 42. LA COMPÉTENCE “TOURISME” “Étude sur l’organisation de l’accueil touristique” 2007-2008 Objet de l’étude:Les organismes de tourisme locaux (pays touristique, offices de tourisme, syndicats d’initiative, points “i”)
    43. 43. LA COMPÉTENCE “TOURISME” “Étude sur l’organisation de l’accueil touristique” 2007-2008 Objet de l’étude:Les organismes de tourisme locaux (pays touristique, offices de tourisme, syndicats d’initiative, points “i”) Principes de l’étude
    44. 44. LA COMPÉTENCE “TOURISME” “Étude sur l’organisation de l’accueil touristique” 2007-2008 Objet de l’étude:Les organismes de tourisme locaux (pays touristique, offices de tourisme, syndicats d’initiative, points “i”) Principes de l’étude Une réflexion d’élus:
    45. 45. LA COMPÉTENCE “TOURISME” “Étude sur l’organisation de l’accueil touristique” 2007-2008 Objet de l’étude: Les organismes de tourisme locaux (pays touristique, offices de tourisme, syndicats d’initiative, points “i”) Principes de l’étude Une réflexion d’élus:Maîtrise d’ouvrage: Morlaix Communauté (commission «tourisme»)
    46. 46. LA COMPÉTENCE “TOURISME” “Étude sur l’organisation de l’accueil touristique” 2007-2008 Objet de l’étude: Les organismes de tourisme locaux (pays touristique, offices de tourisme, syndicats d’initiative, points “i”) Principes de l’étude Une réflexion d’élus:Maîtrise d’ouvrage: Morlaix Communauté (commission «tourisme») Implication des municipalité avec OT (comité de pilotage)
    47. 47. LA COMPÉTENCE “TOURISME” “Étude sur l’organisation de l’accueil touristique” 2007-2008 Objet de l’étude: Les organismes de tourisme locaux (pays touristique, offices de tourisme, syndicats d’initiative, points “i”) Principes de l’étude Une réflexion d’élus:Maîtrise d’ouvrage: Morlaix Communauté (commission «tourisme») Implication des municipalité avec OT (comité de pilotage) Consultation des présidents d’OT et client mystère
    48. 48. LA COMPÉTENCE “TOURISME” “Étude sur l’organisation de l’accueil touristique” 2007-2008 Objet de l’étude: Les organismes de tourisme locaux (pays touristique, offices de tourisme, syndicats d’initiative, points “i”) Principes de l’étude Une réflexion d’élus:Maîtrise d’ouvrage: Morlaix Communauté (commission «tourisme») Implication des municipalité avec OT (comité de pilotage) Consultation des présidents d’OT et client mystère Quel contenu pour la compétence ?
    49. 49. LA COMPÉTENCE “TOURISME” “Étude sur l’organisation de l’accueil touristique” 2007-2008 Objet de l’étude: Les organismes de tourisme locaux (pays touristique, offices de tourisme, syndicats d’initiative, points “i”) Principes de l’étude Une réflexion d’élus:Maîtrise d’ouvrage: Morlaix Communauté (commission «tourisme») Implication des municipalité avec OT (comité de pilotage) Consultation des présidents d’OT et client mystère Quel contenu pour la compétence ? Quels scénarios à mettre en oeuvre ?
    50. 50. SITUATION EN 2008
    51. 51. SITUATION EN 2008 CONSTATS
    52. 52. SITUATION EN 2008 CONSTATSAucun office de tourisme dans “Plan Qualité Tourisme”
    53. 53. SITUATION EN 2008 CONSTATSAucun office de tourisme dans “Plan Qualité Tourisme” Idem «Tourisme et handicap»
    54. 54. SITUATION EN 2008 CONSTATS Aucun office de tourisme dans “Plan Qualité Tourisme” Idem «Tourisme et handicap»Sauf l’OT de Carantec (Qualité tourisme, T+H, Famille Plus, Station Nouvelle Vague)
    55. 55. SITUATION EN 2008 CONSTATS Aucun office de tourisme dans “Plan Qualité Tourisme” Idem «Tourisme et handicap»Sauf l’OT de Carantec (Qualité tourisme, T+H, Famille Plus, Station Nouvelle Vague) Un modèle économique fermé depuis des décennies
    56. 56. SITUATION EN 2008 CONSTATS Aucun office de tourisme dans “Plan Qualité Tourisme” Idem «Tourisme et handicap»Sauf l’OT de Carantec (Qualité tourisme, T+H, Famille Plus, Station Nouvelle Vague) Un modèle économique fermé depuis des décennies Communication = contributions du privé = gel des actions
    57. 57. SITUATION EN 2008 CONSTATS Aucun office de tourisme dans “Plan Qualité Tourisme” Idem «Tourisme et handicap»Sauf l’OT de Carantec (Qualité tourisme, T+H, Famille Plus, Station Nouvelle Vague) Un modèle économique fermé depuis des décennies Communication = contributions du privé = gel des actions Des OT sous-financés, qui se font concurrence
    58. 58. SITUATION EN 2008 CONSTATS Aucun office de tourisme dans “Plan Qualité Tourisme” Idem «Tourisme et handicap»Sauf l’OT de Carantec (Qualité tourisme, T+H, Famille Plus, Station Nouvelle Vague) Un modèle économique fermé depuis des décennies Communication = contributions du privé = gel des actions Des OT sous-financés, qui se font concurrence Des élus peu impliqués, par tradition
    59. 59. SITUATION EN 2008 CONSTATS Aucun office de tourisme dans “Plan Qualité Tourisme” Idem «Tourisme et handicap»Sauf l’OT de Carantec (Qualité tourisme, T+H, Famille Plus, Station Nouvelle Vague) Un modèle économique fermé depuis des décennies Communication = contributions du privé = gel des actions Des OT sous-financés, qui se font concurrence Des élus peu impliqués, par tradition Des «présidents-notables»
    60. 60. SITUATION EN 2008 CONSTATS Aucun office de tourisme dans “Plan Qualité Tourisme” Idem «Tourisme et handicap»Sauf l’OT de Carantec (Qualité tourisme, T+H, Famille Plus, Station Nouvelle Vague) Un modèle économique fermé depuis des décennies Communication = contributions du privé = gel des actions Des OT sous-financés, qui se font concurrence Des élus peu impliqués, par tradition Des «présidents-notables» Ds professionnels résignés
    61. 61. SITUATION EN 2008 CONSTATS Aucun office de tourisme dans “Plan Qualité Tourisme” Idem «Tourisme et handicap»Sauf l’OT de Carantec (Qualité tourisme, T+H, Famille Plus, Station Nouvelle Vague) Un modèle économique fermé depuis des décennies Communication = contributions du privé = gel des actions Des OT sous-financés, qui se font concurrence Des élus peu impliqués, par tradition Des «présidents-notables» Ds professionnels résignés Sauf à Carantec (ÉPIC)
    62. 62. SITUATION EN 2008 CONSTATS Aucun office de tourisme dans “Plan Qualité Tourisme” Idem «Tourisme et handicap»Sauf l’OT de Carantec (Qualité tourisme, T+H, Famille Plus, Station Nouvelle Vague) Un modèle économique fermé depuis des décennies Communication = contributions du privé = gel des actions Des OT sous-financés, qui se font concurrence Des élus peu impliqués, par tradition Des «présidents-notables» Ds professionnels résignés Sauf à Carantec (ÉPIC) Un personnel compétent «sous-employé»
    63. 63. LES SCÉNARIOS
    64. 64. LES SCÉNARIOS1. STRUCTURES INCHANGÉES
    65. 65. LES SCÉNARIOS 1. STRUCTURES INCHANGÉESConventionnement entre elles, sous le contrôle de Morlaix Communauté
    66. 66. LES SCÉNARIOS 1. STRUCTURES INCHANGÉESConventionnement entre elles, sous le contrôle de Morlaix Communauté 2. CRÉATION D’OFFICES DE TOURISME DE PÔLE
    67. 67. LES SCÉNARIOS 1. STRUCTURES INCHANGÉESConventionnement entre elles, sous le contrôle de Morlaix Communauté 2. CRÉATION D’OFFICES DE TOURISME DE PÔLE Sur la base des OT existants
    68. 68. LES SCÉNARIOS 1. STRUCTURES INCHANGÉES Conventionnement entre elles, sous le contrôle de Morlaix Communauté 2. CRÉATION D’OFFICES DE TOURISME DE PÔLE Sur la base des OT existantsFinancement communautaire après transfert de la compétence communale
    69. 69. LES SCÉNARIOS 1. STRUCTURES INCHANGÉES Conventionnement entre elles, sous le contrôle de Morlaix Communauté 2. CRÉATION D’OFFICES DE TOURISME DE PÔLE Sur la base des OT existantsFinancement communautaire après transfert de la compétence communale Chaque commune rattachée à un OT de pôle
    70. 70. LES SCÉNARIOS 1. STRUCTURES INCHANGÉES Conventionnement entre elles, sous le contrôle de Morlaix Communauté 2. CRÉATION D’OFFICES DE TOURISME DE PÔLE Sur la base des OT existantsFinancement communautaire après transfert de la compétence communale Chaque commune rattachée à un OT de pôle 3. CRÉATION D’UN OTC EN ÉPIC
    71. 71. LES SCÉNARIOS 1. STRUCTURES INCHANGÉES Conventionnement entre elles, sous le contrôle de Morlaix Communauté 2. CRÉATION D’OFFICES DE TOURISME DE PÔLE Sur la base des OT existantsFinancement communautaire après transfert de la compétence communale Chaque commune rattachée à un OT de pôle 3. CRÉATION D’UN OTC EN ÉPIC Fusion avec le Pays touristique
    72. 72. LES SCÉNARIOS 1. STRUCTURES INCHANGÉES Conventionnement entre elles, sous le contrôle de Morlaix Communauté 2. CRÉATION D’OFFICES DE TOURISME DE PÔLE Sur la base des OT existantsFinancement communautaire après transfert de la compétence communale Chaque commune rattachée à un OT de pôle 3. CRÉATION D’UN OTC EN ÉPIC Fusion avec le Pays touristique Fusion avec les OT et SI des communes qui transfèrent la compétence
    73. 73. LES SCÉNARIOS 1. STRUCTURES INCHANGÉES Conventionnement entre elles, sous le contrôle de Morlaix Communauté 2. CRÉATION D’OFFICES DE TOURISME DE PÔLE Sur la base des OT existantsFinancement communautaire après transfert de la compétence communale Chaque commune rattachée à un OT de pôle 3. CRÉATION D’UN OTC EN ÉPIC Fusion avec le Pays touristique Fusion avec les OT et SI des communes qui transfèrent la compétence Conventionnement possible
    74. 74. LES SCÉNARIOS 1. STRUCTURES INCHANGÉES Conventionnement entre elles, sous le contrôle de Morlaix Communauté 2. CRÉATION D’OFFICES DE TOURISME DE PÔLE Sur la base des OT existantsFinancement communautaire après transfert de la compétence communale Chaque commune rattachée à un OT de pôle 3. CRÉATION D’UN OTC EN ÉPIC Fusion avec le Pays touristique et avec le service communautaire Fusion avec les OT et SI des communes qui transfèrent la compétence Conventionnement possible Vote en faveur du scénario 3 de Morlaix Communauté À l’unanimité
    75. 75. Point sur les transferts en 2009 27 Communes / transfert 1 commune / conventionne
    76. 76. ÉCHÉANCIERS 12/07 création de l’ÉPIC 03/08 transfert des missions PAT et du personnel 04-09/08 présentation d’un projet «accueil» 07-11/08 délibération des communes 01/01/09transfert des personnels et des missions «accueil» 01/01/11 Transfert de la compétence pour Carantec 01/01/12 Création de la taxe de séjour communautaire
    77. 77. PARTICULARITÉS DE CARANTEC
    78. 78. PARTICULARITÉS DE CARANTEC Situation de l’OT en 2009 2,5 emplois Autonomie maintenue Candidature «Station balnéaire»Membre réseau «Station Nelle Vague»
    79. 79. PARTICULARITÉS DE CARANTEC Situation de l’OT en 2009 2,5 emplois Autonomie maintenue Candidature «Station balnéaire»Membre réseau «Station Nelle Vague» 2010 Financement Morlaix Communauté Exigence SNV: 3 emplois TP Structuration Pays du Léon Mai 2010 Début négociation transfert
    80. 80. PARTICULARITÉS DE CARANTEC Situation de l’OT en 2009 2,5 emplois Autonomie maintenue Candidature «Station balnéaire»Membre réseau «Station Nelle Vague» 2010 Financement Morlaix Communauté Exigence SNV: 3 emplois TP Structuration Pays du Léon Mai 2010 Début négociation transfert TRANSFERT EFFECTIF AU 01/01/11
    81. 81. PARTICULARITÉS DE CARANTEC Situation de l’OT en 2009 2,5 emplois Autonomie maintenue Candidature «Station balnéaire»Membre réseau «Station Nelle Vague» 2010 Financement Morlaix Communauté Exigence SNV: 3 emplois TP Structuration Pays du Léon Mai 2010 Début négociation transfert TRANSFERT EFFECTIF AU 01/01/11
    82. 82. 2012
    83. 83. 20124 OT à l’année
    84. 84. 20124 OT à l’année2 OT en saison
    85. 85. 20124 OT à l’année2 OT en saison 4 points «i»
    86. 86. 20124 OT à l’année2 OT en saison 4 points «i»
    87. 87. 2012 4 OT à l’année 2 OT en saison 4 points «i»Budget prévisionnel 2012: autour du million d’€
    88. 88. 2012 4 OT à l’année 2 OT en saison 4 points «i»Budget prévisionnel 2012: autour du million d’€ 450 partenaires (2011)
    89. 89. 2012 4 OT à l’année 2 OT en saison 4 points «i»Budget prévisionnel 2012: autour du million d’€ 450 partenaires (2011)
    90. 90. 2012 4 OT à l’année 2 OT en saison 4 points «i»Budget prévisionnel 2012: autour du million d’€ 450 partenaires (2011) Effectif de 18 personnes en 2012
    91. 91. 2012 4 OT à l’année 2 OT en saison 4 points «i»Budget prévisionnel 2012: autour du million d’€ 450 partenaires (2011) Effectif de 18 personnes en 2012 1 contrat public (directeur)
    92. 92. 2012 4 OT à l’année 2 OT en saison 4 points «i»Budget prévisionnel 2012: autour du million d’€ 450 partenaires (2011) Effectif de 18 personnes en 2012 1 contrat public (directeur) 13 contrats privés en CDI
    93. 93. 2012 4 OT à l’année 2 OT en saison 4 points «i»Budget prévisionnel 2012: autour du million d’€ 450 partenaires (2011) Effectif de 18 personnes en 2012 1 contrat public (directeur) 13 contrats privés en CDI (dont 2 à 80 %)
    94. 94. 2012 4 OT à l’année 2 OT en saison 4 points «i»Budget prévisionnel 2012: autour du million d’€ 450 partenaires (2011) Effectif de 18 personnes en 2012 1 contrat public (directeur) 13 contrats privés en CDI (dont 2 à 80 %) 1 CDD en CAE
    95. 95. 2012 4 OT à l’année 2 OT en saison 4 points «i»Budget prévisionnel 2012: autour du million d’€ 450 partenaires (2011) Effectif de 18 personnes en 2012 1 contrat public (directeur) 13 contrats privés en CDI (dont 2 à 80 %) 1 CDD en CAE 1 CDD en contrat de prof.
    96. 96. 2012 4 OT à l’année 2 OT en saison 4 points «i»Budget prévisionnel 2012: autour du million d’€ 450 partenaires (2011) Effectif de 18 personnes en 2012 1 contrat public (directeur) 13 contrats privés en CDI (dont 2 à 80 %) 1 CDD en CAE 1 CDD en contrat de prof.2 personnes mises à disposition FPT (50% et 20%)
    97. 97. 2012 4 OT à l’année 2 OT en saison 4 points «i»Budget prévisionnel 2012: autour du million d’€ 450 partenaires (2011) Effectif de 18 personnes en 2012 1 contrat public (directeur) 13 contrats privés en CDI (dont 2 à 80 %) 1 CDD en CAE 1 CDD en contrat de prof.2 personnes mises à disposition FPT (50% et 20%) +
    98. 98. 2012 4 OT à l’année 2 OT en saison 4 points «i»Budget prévisionnel 2012: autour du million d’€ 450 partenaires (2011) Effectif de 18 personnes en 2012 1 contrat public (directeur) 13 contrats privés en CDI (dont 2 à 80 %) 1 CDD en CAE 1 CDD en contrat de prof.2 personnes mises à disposition FPT (50% et 20%) + 3 guides conférenciers vacataires
    99. 99. 2012 4 OT à l’année 2 OT en saison 4 points «i»Budget prévisionnel 2012: autour du million d’€ 450 partenaires (2011) Effectif de 18 personnes en 2012 1 contrat public (directeur) 13 contrats privés en CDI (dont 2 à 80 %) 1 CDD en CAE 1 CDD en contrat de prof.2 personnes mises à disposition FPT (50% et 20%) + 3 guides conférenciers vacataires
    100. 100. LES MISSIONS DE LA MAISON DU TOURISME
    101. 101. LES MISSIONS DE LA MAISON DU TOURISME 1. MODÈLE ÉCONOMIQUE ET PARTENARIAT
    102. 102. LES MISSIONS DE LA MAISON DU TOURISME 1. MODÈLE ÉCONOMIQUE ET PARTENARIAT - Développement du partenariat privé
    103. 103. LES MISSIONS DE LA MAISON DU TOURISME 1. MODÈLE ÉCONOMIQUE ET PARTENARIAT - Développement du partenariat privé - Animation du partenariat public
    104. 104. LES MISSIONS DE LA MAISON DU TOURISME 1. MODÈLE ÉCONOMIQUE ET PARTENARIAT - Développement du partenariat privé - Animation du partenariat public - Communication
    105. 105. LES MISSIONS DE LA MAISON DU TOURISME 1. MODÈLE ÉCONOMIQUE ET PARTENARIAT - Développement du partenariat privé - Animation du partenariat public - Communication
    106. 106. LES MISSIONS DE LA MAISON DU TOURISME 1. MODÈLE ÉCONOMIQUE ET PARTENARIAT - Développement du partenariat privé - Animation du partenariat public - Communication 2. OFFICE DE TOURISME DE 1ÈRE CATÉGORIE
    107. 107. LES MISSIONS DE LA MAISON DU TOURISME 1. MODÈLE ÉCONOMIQUE ET PARTENARIAT - Développement du partenariat privé - Animation du partenariat public - Communication 2. OFFICE DE TOURISME DE 1ÈRE CATÉGORIE - Marque qualité tourisme
    108. 108. LES MISSIONS DE LA MAISON DU TOURISME 1. MODÈLE ÉCONOMIQUE ET PARTENARIAT - Développement du partenariat privé - Animation du partenariat public - Communication 2. OFFICE DE TOURISME DE 1ÈRE CATÉGORIE - Marque qualité tourisme - L’accueil touristique: les locaux
    109. 109. LES MISSIONS DE LA MAISON DU TOURISME 1. MODÈLE ÉCONOMIQUE ET PARTENARIAT - Développement du partenariat privé - Animation du partenariat public - Communication 2. OFFICE DE TOURISME DE 1ÈRE CATÉGORIE - Marque qualité tourisme - L’accueil touristique: les locaux
    110. 110. LES MISSIONS DE LA MAISON DU TOURISME 1. MODÈLE ÉCONOMIQUE ET PARTENARIAT - Développement du partenariat privé - Animation du partenariat public - Communication 2. OFFICE DE TOURISME DE 1ÈRE CATÉGORIE - Marque qualité tourisme - L’accueil touristique: les locaux 3. DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE
    111. 111. LES MISSIONS DE LA MAISON DU TOURISME 1. MODÈLE ÉCONOMIQUE ET PARTENARIAT - Développement du partenariat privé - Animation du partenariat public - Communication 2. OFFICE DE TOURISME DE 1ÈRE CATÉGORIE - Marque qualité tourisme - L’accueil touristique: les locaux 3. DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE - Réflexion et stratégie communautaire
    112. 112. LES MISSIONS DE LA MAISON DU TOURISME 1. MODÈLE ÉCONOMIQUE ET PARTENARIAT - Développement du partenariat privé - Animation du partenariat public - Communication 2. OFFICE DE TOURISME DE 1ÈRE CATÉGORIE - Marque qualité tourisme - L’accueil touristique: les locaux 3. DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE - Réflexion et stratégie communautaire - Développement des filières
    113. 113. LES MISSIONS DE LA MAISON DU TOURISME 1. MODÈLE ÉCONOMIQUE ET PARTENARIAT - Développement du partenariat privé - Animation du partenariat public - Communication 2. OFFICE DE TOURISME DE 1ÈRE CATÉGORIE - Marque qualité tourisme - L’accueil touristique: les locaux 3. DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE - Réflexion et stratégie communautaire - Développement des filières - Suivi des porteurs de projet
    114. 114. LES MISSIONS DE LA MAISON DU TOURISME 1. MODÈLE ÉCONOMIQUE ET PARTENARIAT - Développement du partenariat privé - Animation du partenariat public - Communication 2. OFFICE DE TOURISME DE 1ÈRE CATÉGORIE - Marque qualité tourisme - L’accueil touristique: les locaux 3. DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE - Réflexion et stratégie communautaire - Développement des filières - Suivi des porteurs de projet
    115. 115. LES MISSIONS DE LA MAISON DU TOURISME 1. MODÈLE ÉCONOMIQUE ET PARTENARIAT - Développement du partenariat privé - Animation du partenariat public - Communication 2. OFFICE DE TOURISME DE 1ÈRE CATÉGORIE - Marque qualité tourisme - L’accueil touristique: les locaux 3. DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE - Réflexion et stratégie communautaire - Développement des filières - Suivi des porteurs de projet 4. ORGANISATION ADMINISTRATIVE ET FINANCIÈRE
    116. 116. LES MISSIONS DE LA MAISON DU TOURISME 1. MODÈLE ÉCONOMIQUE ET PARTENARIAT - Développement du partenariat privé - Animation du partenariat public - Communication 2. OFFICE DE TOURISME DE 1ÈRE CATÉGORIE - Marque qualité tourisme - L’accueil touristique: les locaux 3. DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE - Réflexion et stratégie communautaire - Développement des filières - Suivi des porteurs de projet 4. ORGANISATION ADMINISTRATIVE ET FINANCIÈRE - Comptabilité et taxe de séjour
    117. 117. LES MISSIONS DE LA MAISON DU TOURISME 1. MODÈLE ÉCONOMIQUE ET PARTENARIAT - Développement du partenariat privé - Animation du partenariat public - Communication 2. OFFICE DE TOURISME DE 1ÈRE CATÉGORIE - Marque qualité tourisme - L’accueil touristique: les locaux 3. DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE - Réflexion et stratégie communautaire - Développement des filières - Suivi des porteurs de projet 4. ORGANISATION ADMINISTRATIVE ET FINANCIÈRE - Comptabilité et taxe de séjour - Ressources humaines et plan de formation
    118. 118. LES MISSIONS DE LA MAISON DU TOURISME 1. MODÈLE ÉCONOMIQUE ET PARTENARIAT - Développement du partenariat privé - Animation du partenariat public - Communication 2. OFFICE DE TOURISME DE 1ÈRE CATÉGORIE - Marque qualité tourisme - L’accueil touristique: les locaux 3. DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE - Réflexion et stratégie communautaire - Développement des filières - Suivi des porteurs de projet 4. ORGANISATION ADMINISTRATIVE ET FINANCIÈRE - Comptabilité et taxe de séjour - Ressources humaines et plan de formation - Organisation interne
    119. 119. RÉPARTITIONCOLLECTIVITÉS - MAISON DU TOURISME
    120. 120. RÉPARTITIONCOLLECTIVITÉS - MAISON DU TOURISME MORLAIX COMMUNAUTÉ
    121. 121. RÉPARTITIONCOLLECTIVITÉS - MAISON DU TOURISME MORLAIX COMMUNAUTÉ - dispose de la compétence tourisme et la définit
    122. 122. RÉPARTITIONCOLLECTIVITÉS - MAISON DU TOURISME MORLAIX COMMUNAUTÉ - dispose de la compétence tourisme et la définit - décide du budget tourisme
    123. 123. RÉPARTITIONCOLLECTIVITÉS - MAISON DU TOURISME MORLAIX COMMUNAUTÉ - dispose de la compétence tourisme et la définit - décide du budget tourisme (dans lequel la contribution à la Maison du tourisme)
    124. 124. RÉPARTITIONCOLLECTIVITÉS - MAISON DU TOURISME MORLAIX COMMUNAUTÉ - dispose de la compétence tourisme et la définit - décide du budget tourisme (dans lequel la contribution à la Maison du tourisme) - assure les investissements (ex. locaux des OT, signalétique...)
    125. 125. RÉPARTITIONCOLLECTIVITÉS - MAISON DU TOURISME MORLAIX COMMUNAUTÉ - dispose de la compétence tourisme et la définit - décide du budget tourisme (dans lequel la contribution à la Maison du tourisme) - assure les investissements (ex. locaux des OT, signalétique...)- crée et décide de l’évolution de la taxe de séjour communautaire
    126. 126. RÉPARTITIONCOLLECTIVITÉS - MAISON DU TOURISME MORLAIX COMMUNAUTÉ - dispose de la compétence tourisme et la définit - décide du budget tourisme (dans lequel la contribution à la Maison du tourisme) - assure les investissements (ex. locaux des OT, signalétique...)- crée et décide de l’évolution de la taxe de séjour communautaire
    127. 127. RÉPARTITIONCOLLECTIVITÉS - MAISON DU TOURISME MORLAIX COMMUNAUTÉ - dispose de la compétence tourisme et la définit - décide du budget tourisme (dans lequel la contribution à la Maison du tourisme) - assure les investissements (ex. locaux des OT, signalétique...)- crée et décide de l’évolution de la taxe de séjour communautaire LA MAISON DU TOURISME:
    128. 128. RÉPARTITIONCOLLECTIVITÉS - MAISON DU TOURISME MORLAIX COMMUNAUTÉ - dispose de la compétence tourisme et la définit - décide du budget tourisme (dans lequel la contribution à la Maison du tourisme) - assure les investissements (ex. locaux des OT, signalétique...)- crée et décide de l’évolution de la taxe de séjour communautaire LA MAISON DU TOURISME: - anime la réflexion communautaire (commission «tourisme»)
    129. 129. RÉPARTITIONCOLLECTIVITÉS - MAISON DU TOURISME MORLAIX COMMUNAUTÉ - dispose de la compétence tourisme et la définit - décide du budget tourisme (dans lequel la contribution à la Maison du tourisme) - assure les investissements (ex. locaux des OT, signalétique...)- crée et décide de l’évolution de la taxe de séjour communautaire LA MAISON DU TOURISME: - anime la réflexion communautaire (commission «tourisme») - met en oeuvre la compétence (ÉPIC)
    130. 130. RÉPARTITIONCOLLECTIVITÉS - MAISON DU TOURISME MORLAIX COMMUNAUTÉ - dispose de la compétence tourisme et la définit - décide du budget tourisme (dans lequel la contribution à la Maison du tourisme) - assure les investissements (ex. locaux des OT, signalétique...)- crée et décide de l’évolution de la taxe de séjour communautaire LA MAISON DU TOURISME: - anime la réflexion communautaire (commission «tourisme») - met en oeuvre la compétence (ÉPIC) - assume le fonctionnement et le petit investissement
    131. 131. RÉPARTITIONCOLLECTIVITÉS - MAISON DU TOURISME MORLAIX COMMUNAUTÉ - dispose de la compétence tourisme et la définit - décide du budget tourisme (dans lequel la contribution à la Maison du tourisme) - assure les investissements (ex. locaux des OT, signalétique...)- crée et décide de l’évolution de la taxe de séjour communautaire LA MAISON DU TOURISME: - anime la réflexion communautaire (commission «tourisme») - met en oeuvre la compétence (ÉPIC) - assume le fonctionnement et le petit investissement - accompagne la maîtrise d’ouvrage communautaire
    132. 132. RÉPARTITIONCOLLECTIVITÉS - MAISON DU TOURISME MORLAIX COMMUNAUTÉ - dispose de la compétence tourisme et la définit - décide du budget tourisme (dans lequel la contribution à la Maison du tourisme) - assure les investissements (ex. locaux des OT, signalétique...)- crée et décide de l’évolution de la taxe de séjour communautaire LA MAISON DU TOURISME: - anime la réflexion communautaire (commission «tourisme») - met en oeuvre la compétence (ÉPIC) - assume le fonctionnement et le petit investissement - accompagne la maîtrise d’ouvrage communautaire- gère la base de données et le relationnel pour la taxe de séjour
    133. 133. RÉPARTITIONCOLLECTIVITÉS - MAISON DU TOURISME MORLAIX COMMUNAUTÉ - dispose de la compétence tourisme et la définit - décide du budget tourisme (dans lequel la contribution à la Maison du tourisme) - assure les investissements (ex. locaux des OT, signalétique...)- crée et décide de l’évolution de la taxe de séjour communautaire LA MAISON DU TOURISME: - anime la réflexion communautaire (commission «tourisme») - met en oeuvre la compétence (ÉPIC) - assume le fonctionnement et le petit investissement - accompagne la maîtrise d’ouvrage communautaire- gère la base de données et le relationnel pour la taxe de séjour
    134. 134. RÉPARTITIONCOLLECTIVITÉS - MAISON DU TOURISME MORLAIX COMMUNAUTÉ - dispose de la compétence tourisme et la définit - décide du budget tourisme (dans lequel la contribution à la Maison du tourisme) - assure les investissements (ex. locaux des OT, signalétique...)- crée et décide de l’évolution de la taxe de séjour communautaire LA MAISON DU TOURISME: - anime la réflexion communautaire (commission «tourisme») - met en oeuvre la compétence (ÉPIC) - assume le fonctionnement et le petit investissement - accompagne la maîtrise d’ouvrage communautaire- gère la base de données et le relationnel pour la taxe de séjour LA COMMUNE
    135. 135. RÉPARTITIONCOLLECTIVITÉS - MAISON DU TOURISME MORLAIX COMMUNAUTÉ - dispose de la compétence tourisme et la définit - décide du budget tourisme (dans lequel la contribution à la Maison du tourisme) - assure les investissements (ex. locaux des OT, signalétique...)- crée et décide de l’évolution de la taxe de séjour communautaire LA MAISON DU TOURISME: - anime la réflexion communautaire (commission «tourisme») - met en oeuvre la compétence (ÉPIC) - assume le fonctionnement et le petit investissement - accompagne la maîtrise d’ouvrage communautaire- gère la base de données et le relationnel pour la taxe de séjour LA COMMUNE - développe la politique d’animations locales
    136. 136. RÉPARTITION COLLECTIVITÉS - MAISON DU TOURISME MORLAIX COMMUNAUTÉ - dispose de la compétence tourisme et la définit - décide du budget tourisme (dans lequel la contribution à la Maison du tourisme) - assure les investissements (ex. locaux des OT, signalétique...) - crée et décide de l’évolution de la taxe de séjour communautaire LA MAISON DU TOURISME: - anime la réflexion communautaire (commission «tourisme») - met en oeuvre la compétence (ÉPIC) - assume le fonctionnement et le petit investissement - accompagne la maîtrise d’ouvrage communautaire - gère la base de données et le relationnel pour la taxe de séjour LA COMMUNE - développe la politique d’animations locales- parfois assure la maîtrise d’ouvrage avec fonds de concours communautaire
    137. 137. RÉPARTITION COLLECTIVITÉS - MAISON DU TOURISME MORLAIX COMMUNAUTÉ - dispose de la compétence tourisme et la définit - décide du budget tourisme (dans lequel la contribution à la Maison du tourisme) - assure les investissements (ex. locaux des OT, signalétique...) - crée et décide de l’évolution de la taxe de séjour communautaire LA MAISON DU TOURISME: - anime la réflexion communautaire (commission «tourisme») - met en oeuvre la compétence (ÉPIC) - assume le fonctionnement et le petit investissement - accompagne la maîtrise d’ouvrage communautaire - gère la base de données et le relationnel pour la taxe de séjour LA COMMUNE - développe la politique d’animations locales- parfois assure la maîtrise d’ouvrage avec fonds de concours communautaire ...
    138. 138. L’ORGANISATION LOCALE
    139. 139. L’ORGANISATION LOCALEChaque commune est rattachée à un office de tourisme
    140. 140. L’ORGANISATION LOCALEChaque commune est rattachée à un office de tourisme
    141. 141. L’ORGANISATION LOCALEChaque commune est rattachée à un office de tourismeChaque office dispose d’un référent (élu ou professionnel)
    142. 142. L’ORGANISATION LOCALEChaque commune est rattachée à un office de tourismeChaque office dispose d’un référent (élu ou professionnel)
    143. 143. L’ORGANISATION LOCALE Chaque commune est rattachée à un office de tourisme Chaque office dispose d’un référent (élu ou professionnel)Chaque référent anime une commission locale (2 à 3 réunions par an)
    144. 144. L’ORGANISATION LOCALE Chaque commune est rattachée à un office de tourisme Chaque office dispose d’un référent (élu ou professionnel)Chaque référent anime une commission locale (2 à 3 réunions par an)
    145. 145. L’ORGANISATION LOCALE Chaque commune est rattachée à un office de tourisme Chaque office dispose d’un référent (élu ou professionnel)Chaque référent anime une commission locale (2 à 3 réunions par an) Chaque commission invite des acteurs locaux
    146. 146. L’ORGANISATION LOCALE Chaque commune est rattachée à un office de tourisme Chaque office dispose d’un référent (élu ou professionnel)Chaque référent anime une commission locale (2 à 3 réunions par an) Chaque commission invite des acteurs locaux - propose des initiatives
    147. 147. L’ORGANISATION LOCALE Chaque commune est rattachée à un office de tourisme Chaque office dispose d’un référent (élu ou professionnel)Chaque référent anime une commission locale (2 à 3 réunions par an) Chaque commission invite des acteurs locaux - propose des initiatives - est informée des démarches globales
    148. 148. L’ORGANISATION LOCALE Chaque commune est rattachée à un office de tourisme Chaque office dispose d’un référent (élu ou professionnel)Chaque référent anime une commission locale (2 à 3 réunions par an) Chaque commission invite des acteurs locaux - propose des initiatives - est informée des démarches globales
    149. 149. L’ORGANISATION LOCALE Chaque commune est rattachée à un office de tourisme Chaque office dispose d’un référent (élu ou professionnel)Chaque référent anime une commission locale (2 à 3 réunions par an) Chaque commission invite des acteurs locaux - propose des initiatives - est informée des démarches globales Chaque commission constitue son groupe de travail qualité
    150. 150. L’ORGANISATION LOCALE Chaque commune est rattachée à un office de tourisme Chaque office dispose d’un référent (élu ou professionnel)Chaque référent anime une commission locale (2 à 3 réunions par an) Chaque commission invite des acteurs locaux - propose des initiatives - est informée des démarches globales Chaque commission constitue son groupe de travail qualité
    151. 151. L’ORGANISATION LOCALE Chaque commune est rattachée à un office de tourisme Chaque office dispose d’un référent (élu ou professionnel)Chaque référent anime une commission locale (2 à 3 réunions par an) Chaque commission invite des acteurs locaux - propose des initiatives - est informée des démarches globales Chaque commission constitue son groupe de travail qualité Chaque office de tourisme ouvert à l’année dispose:
    152. 152. L’ORGANISATION LOCALE Chaque commune est rattachée à un office de tourisme Chaque office dispose d’un référent (élu ou professionnel)Chaque référent anime une commission locale (2 à 3 réunions par an) Chaque commission invite des acteurs locaux - propose des initiatives - est informée des démarches globales Chaque commission constitue son groupe de travail qualité Chaque office de tourisme ouvert à l’année dispose: - d’une responsable d’accueil en charge d’une mission de territoire
    153. 153. L’ORGANISATION LOCALE Chaque commune est rattachée à un office de tourisme Chaque office dispose d’un référent (élu ou professionnel)Chaque référent anime une commission locale (2 à 3 réunions par an) Chaque commission invite des acteurs locaux - propose des initiatives - est informée des démarches globales Chaque commission constitue son groupe de travail qualité Chaque office de tourisme ouvert à l’année dispose: - d’une responsable d’accueil en charge d’une mission de territoire (accueil-qualité, partenariats, animations)
    154. 154. L’ORGANISATION LOCALE Chaque commune est rattachée à un office de tourisme Chaque office dispose d’un référent (élu ou professionnel)Chaque référent anime une commission locale (2 à 3 réunions par an) Chaque commission invite des acteurs locaux - propose des initiatives - est informée des démarches globales Chaque commission constitue son groupe de travail qualité Chaque office de tourisme ouvert à l’année dispose: - d’une responsable d’accueil en charge d’une mission de territoire (accueil-qualité, partenariats, animations) - d’une conseillère en séjour en charge de la communication
    155. 155. L’ORGANISATION LOCALE Chaque commune est rattachée à un office de tourisme Chaque office dispose d’un référent (élu ou professionnel)Chaque référent anime une commission locale (2 à 3 réunions par an) Chaque commission invite des acteurs locaux - propose des initiatives - est informée des démarches globales Chaque commission constitue son groupe de travail qualité Chaque office de tourisme ouvert à l’année dispose: - d’une responsable d’accueil en charge d’une mission de territoire (accueil-qualité, partenariats, animations) - d’une conseillère en séjour en charge de la communication - d’une autonomie d’initiative
    156. 156. L’ORGANISATION LOCALE Chaque commune est rattachée à un office de tourisme Chaque office dispose d’un référent (élu ou professionnel)Chaque référent anime une commission locale (2 à 3 réunions par an) Chaque commission invite des acteurs locaux - propose des initiatives - est informée des démarches globales Chaque commission constitue son groupe de travail qualité Chaque office de tourisme ouvert à l’année dispose: - d’une responsable d’accueil en charge d’une mission de territoire (accueil-qualité, partenariats, animations) - d’une conseillère en séjour en charge de la communication - d’une autonomie d’initiative(pots d’accueil, partenariats avec les commerçants, démarche qualité...)
    157. 157. L’ORGANISATION TRANSVERSALE
    158. 158. L’ORGANISATION TRANSVERSALELes membres du comité directeur et le budget de l’ÉPIC
    159. 159. L’ORGANISATION TRANSVERSALELes membres du comité directeur et le budget de l’ÉPIC sont désignés par Morlaix Communauté
    160. 160. L’ORGANISATION TRANSVERSALELes membres du comité directeur et le budget de l’ÉPIC sont désignés par Morlaix Communauté
    161. 161. L’ORGANISATION TRANSVERSALELes membres du comité directeur et le budget de l’ÉPIC sont désignés par Morlaix CommunautéLe comité directeur est l’organe décisionnelle de l’ÉPIC
    162. 162. L’ORGANISATION TRANSVERSALELes membres du comité directeur et le budget de l’ÉPIC sont désignés par Morlaix CommunautéLe comité directeur est l’organe décisionnelle de l’ÉPIC - majorité d’élus
    163. 163. L’ORGANISATION TRANSVERSALELes membres du comité directeur et le budget de l’ÉPIC sont désignés par Morlaix CommunautéLe comité directeur est l’organe décisionnelle de l’ÉPIC - majorité d’élus - professionnels issus de collèges diversifiés
    164. 164. L’ORGANISATION TRANSVERSALELes membres du comité directeur et le budget de l’ÉPIC sont désignés par Morlaix CommunautéLe comité directeur est l’organe décisionnelle de l’ÉPIC - majorité d’élus - professionnels issus de collèges diversifiés
    165. 165. L’ORGANISATION TRANSVERSALELes membres du comité directeur et le budget de l’ÉPIC sont désignés par Morlaix Communauté Le comité directeur est l’organe décisionnelle de l’ÉPIC - majorité d’élus - professionnels issus de collèges diversifiésIl crée les commissions et désignent les référents locaux.
    166. 166. L’ORGANISATION TRANSVERSALELes membres du comité directeur et le budget de l’ÉPIC sont désignés par Morlaix Communauté Le comité directeur est l’organe décisionnelle de l’ÉPIC - majorité d’élus - professionnels issus de collèges diversifiésIl crée les commissions et désignent les référents locaux.
    167. 167. L’ORGANISATION TRANSVERSALE Les membres du comité directeur et le budget de l’ÉPIC sont désignés par Morlaix Communauté Le comité directeur est l’organe décisionnelle de l’ÉPIC - majorité d’élus - professionnels issus de collèges diversifiés Il crée les commissions et désignent les référents locaux.La réunion des référents et du Président constitue le bureau
    168. 168. L’ORGANISATION TRANSVERSALE Les membres du comité directeur et le budget de l’ÉPIC sont désignés par Morlaix Communauté Le comité directeur est l’organe décisionnelle de l’ÉPIC - majorité d’élus - professionnels issus de collèges diversifiés Il crée les commissions et désignent les référents locaux.La réunion des référents et du Président constitue le bureau Le bureau est le groupe de travail qualité pour la structure
    169. 169. L’ORGANISATION TRANSVERSALE Les membres du comité directeur et le budget de l’ÉPIC sont désignés par Morlaix Communauté Le comité directeur est l’organe décisionnelle de l’ÉPIC - majorité d’élus - professionnels issus de collèges diversifiés Il crée les commissions et désignent les référents locaux.La réunion des référents et du Président constitue le bureau Le bureau est le groupe de travail qualité pour la structure
    170. 170. L’ORGANISATION TRANSVERSALE Les membres du comité directeur et le budget de l’ÉPIC sont désignés par Morlaix Communauté Le comité directeur est l’organe décisionnelle de l’ÉPIC - majorité d’élus - professionnels issus de collèges diversifiés Il crée les commissions et désignent les référents locaux.La réunion des référents et du Président constitue le bureau Le bureau est le groupe de travail qualité pour la structure Au niveau technique
    171. 171. L’ORGANISATION TRANSVERSALE Les membres du comité directeur et le budget de l’ÉPIC sont désignés par Morlaix Communauté Le comité directeur est l’organe décisionnelle de l’ÉPIC - majorité d’élus - professionnels issus de collèges diversifiés Il crée les commissions et désignent les référents locaux. La réunion des référents et du Président constitue le bureau Le bureau est le groupe de travail qualité pour la structure Au niveau technique- Une réunion d’équipe par semaine (responsables d’accueil + siège)
    172. 172. L’ORGANISATION TRANSVERSALE Les membres du comité directeur et le budget de l’ÉPIC sont désignés par Morlaix Communauté Le comité directeur est l’organe décisionnelle de l’ÉPIC - majorité d’élus - professionnels issus de collèges diversifiés Il crée les commissions et désignent les référents locaux. La réunion des référents et du Président constitue le bureau Le bureau est le groupe de travail qualité pour la structure Au niveau technique- Une réunion d’équipe par semaine (responsables d’accueil + siège) - Une réunion «équipe B» par trimestre (communication)
    173. 173. L’ORGANISATION TRANSVERSALE Les membres du comité directeur et le budget de l’ÉPIC sont désignés par Morlaix Communauté Le comité directeur est l’organe décisionnelle de l’ÉPIC - majorité d’élus - professionnels issus de collèges diversifiés Il crée les commissions et désignent les référents locaux. La réunion des référents et du Président constitue le bureau Le bureau est le groupe de travail qualité pour la structure Au niveau technique - Une réunion d’équipe par semaine (responsables d’accueil + siège) - Une réunion «équipe B» par trimestre (communication)- Utilisation des outils en ligne: Tourinsoft, Google doc, Dropbox, FlickR, YouTube...
    174. 174. L’ORGANISATION TRANSVERSALE Les membres du comité directeur et le budget de l’ÉPIC sont désignés par Morlaix Communauté Le comité directeur est l’organe décisionnelle de l’ÉPIC - majorité d’élus - professionnels issus de collèges diversifiés Il crée les commissions et désignent les référents locaux. La réunion des référents et du Président constitue le bureau Le bureau est le groupe de travail qualité pour la structure Au niveau technique - Une réunion d’équipe par semaine (responsables d’accueil + siège) - Une réunion «équipe B» par trimestre (communication)- Utilisation des outils en ligne: Tourinsoft, Google doc, Dropbox, FlickR, YouTube... - Groupe Facebook fermé
    175. 175. LA MISSION «PAYS TOURISTIQUE»
    176. 176. LA MISSION «PAYS TOURISTIQUE»Charge de travail «énorme» / tâches liées à la restructuration
    177. 177. LA MISSION «PAYS TOURISTIQUE»Charge de travail «énorme» / tâches liées à la restructuration Moins de temps disponible pour les porteurs de projet
    178. 178. LA MISSION «PAYS TOURISTIQUE»Charge de travail «énorme» / tâches liées à la restructuration Moins de temps disponible pour les porteurs de projet
    179. 179. LA MISSION «PAYS TOURISTIQUE»Charge de travail «énorme» / tâches liées à la restructuration Moins de temps disponible pour les porteurs de projet Liens plus directs avec la collectivité
    180. 180. LA MISSION «PAYS TOURISTIQUE»Charge de travail «énorme» / tâches liées à la restructuration Moins de temps disponible pour les porteurs de projet Liens plus directs avec la collectivité Plus impliqué dans les réflexions communautaires
    181. 181. LA MISSION «PAYS TOURISTIQUE»Charge de travail «énorme» / tâches liées à la restructuration Moins de temps disponible pour les porteurs de projet Liens plus directs avec la collectivité Plus impliqué dans les réflexions communautaires
    182. 182. LA MISSION «PAYS TOURISTIQUE»Charge de travail «énorme» / tâches liées à la restructuration Moins de temps disponible pour les porteurs de projet Liens plus directs avec la collectivité Plus impliqué dans les réflexions communautaires Intégration de la demande (du touriste) dans les réflexions
    183. 183. LA MISSION «PAYS TOURISTIQUE»Charge de travail «énorme» / tâches liées à la restructuration Moins de temps disponible pour les porteurs de projet Liens plus directs avec la collectivité Plus impliqué dans les réflexions communautaires Intégration de la demande (du touriste) dans les réflexions
    184. 184. LA MISSION «PAYS TOURISTIQUE»Charge de travail «énorme» / tâches liées à la restructuration Moins de temps disponible pour les porteurs de projet Liens plus directs avec la collectivité Plus impliqué dans les réflexions communautaires Intégration de la demande (du touriste) dans les réflexions Capacité d’initiative et financière plus grande (effet de seuil)
    185. 185. LA MISSION «PAYS TOURISTIQUE»Charge de travail «énorme» / tâches liées à la restructuration Moins de temps disponible pour les porteurs de projet Liens plus directs avec la collectivité Plus impliqué dans les réflexions communautaires Intégration de la demande (du touriste) dans les réflexions Capacité d’initiative et financière plus grande (effet de seuil) - Autonomie sur certaines études
    186. 186. LA MISSION «PAYS TOURISTIQUE» Charge de travail «énorme» / tâches liées à la restructuration Moins de temps disponible pour les porteurs de projet Liens plus directs avec la collectivité Plus impliqué dans les réflexions communautaires Intégration de la demande (du touriste) dans les réflexions Capacité d’initiative et financière plus grande (effet de seuil) - Autonomie sur certaines études(Tourisme et handicap, labels touristiques, hébergements, nautisme)
    187. 187. LA MISSION «PAYS TOURISTIQUE» Charge de travail «énorme» / tâches liées à la restructuration Moins de temps disponible pour les porteurs de projet Liens plus directs avec la collectivité Plus impliqué dans les réflexions communautaires Intégration de la demande (du touriste) dans les réflexions Capacité d’initiative et financière plus grande (effet de seuil) - Autonomie sur certaines études(Tourisme et handicap, labels touristiques, hébergements, nautisme) - Plus proche des réseaux départemental et régional
    188. 188. LA MISSION «PAYS TOURISTIQUE» Charge de travail «énorme» / tâches liées à la restructuration Moins de temps disponible pour les porteurs de projet Liens plus directs avec la collectivité Plus impliqué dans les réflexions communautaires Intégration de la demande (du touriste) dans les réflexions Capacité d’initiative et financière plus grande (effet de seuil) - Autonomie sur certaines études(Tourisme et handicap, labels touristiques, hébergements, nautisme) - Plus proche des réseaux départemental et régional - Formation des acteurs en lien avec les partenariats
    189. 189. LA MISSION «PAYS TOURISTIQUE» Charge de travail «énorme» / tâches liées à la restructuration Moins de temps disponible pour les porteurs de projet Liens plus directs avec la collectivité Plus impliqué dans les réflexions communautaires Intégration de la demande (du touriste) dans les réflexions Capacité d’initiative et financière plus grande (effet de seuil) - Autonomie sur certaines études(Tourisme et handicap, labels touristiques, hébergements, nautisme) - Plus proche des réseaux départemental et régional - Formation des acteurs en lien avec les partenariats (web 2.0, notamment)
    190. 190. LA MISSION «PAYS TOURISTIQUE» Charge de travail «énorme» / tâches liées à la restructuration Moins de temps disponible pour les porteurs de projet Liens plus directs avec la collectivité Plus impliqué dans les réflexions communautaires Intégration de la demande (du touriste) dans les réflexions Capacité d’initiative et financière plus grande (effet de seuil) - Autonomie sur certaines études(Tourisme et handicap, labels touristiques, hébergements, nautisme) - Plus proche des réseaux départemental et régional - Formation des acteurs en lien avec les partenariats (web 2.0, notamment)
    191. 191. LA MISSION «PAYS TOURISTIQUE» Charge de travail «énorme» / tâches liées à la restructuration Moins de temps disponible pour les porteurs de projet Liens plus directs avec la collectivité Plus impliqué dans les réflexions communautaires Intégration de la demande (du touriste) dans les réflexions Capacité d’initiative et financière plus grande (effet de seuil) - Autonomie sur certaines études(Tourisme et handicap, labels touristiques, hébergements, nautisme) - Plus proche des réseaux départemental et régional - Formation des acteurs en lien avec les partenariats (web 2.0, notamment)La fonction management devient une fonction majeure du directeur
    192. 192. TROIS MISSIONS TRANSVERSALES OT
    193. 193. TROIS MISSIONS TRANSVERSALES OT Accueil - Qualité 1 responsable qualité (Pascale, Morlaix) Engagement en 2009Adaptation nécessaire de la procédure à la Maison du tourisme 1 référent qualité / OT Objectif: la marque en 2013
    194. 194. TROIS MISSIONS TRANSVERSALES OT Accueil - Qualité 1 responsable qualité (Pascale, Morlaix) Engagement en 2009Adaptation nécessaire de la procédure à la Maison du tourisme 1 référent qualité / OT Objectif: la marque en 2013 Partenariats 1 responsable des partenariats (Anne, Locquirec) Qualification des hébergements entre 2009 et 2010 Révision des tarifications pour 2012 Conventions avec les Unions commerciales en discussion
    195. 195. TROIS MISSIONS TRANSVERSALES Animations - station 1 responsable (Sandrine, Carantec)Programme «Animations d’été» en 2011 à Carantec Extension éventuelle à d’autres stations: - label «Sensations Bretagne» - label «Famille plus» - mutualisation des animations
    196. 196. OFFICE DE TOURISME DE MORLAIX
    197. 197. OFFICE DE TOURISME DE MORLAIX 150 m2 d’accueil pour le public Pavillon de la randonnée avec location de vélos à l’année 4 personnes dont 2 en CDI Partenariat avec les commerçants en discussion Animation à la gare de Morlaix en juillet 2011 Pots d’accueil en 2011 Fêtes maritimes «Terre et mer» en 2011 2014 Implantation à la Maison Penanault - 700 m2 (OT + centre d’interprétation) - 4000 m2 de jardin
    198. 198. OFFICE DE TOURISME DE MORLAIX 150 m2 d’accueil pour le public Pavillon de la randonnée avec location de vélos à l’année 4 personnes dont 2 en CDI Partenariat avec les commerçants en discussion Animation à la gare de Morlaix en juillet 2011 Pots d’accueil en 2011 Fêtes maritimes «Terre et mer» en 2011 2014 Implantation à la Maison Penanault - 700 m2 (OT + centre d’interprétation) - 4000 m2 de jardin
    199. 199. OFFICE DE TOURISME DE MORLAIX 150 m2 d’accueil pour le public Pavillon de la randonnée avec location de vélos à l’année 4 personnes dont 2 en CDI Partenariat avec les commerçants en discussion Animation à la gare de Morlaix en juillet 2011 Pots d’accueil en 2011 Fêtes maritimes «Terre et mer» en 2011 2014 Implantation à la Maison Penanault - 700 m2 (OT + centre d’interprétation) - 4000 m2 de jardin
    200. 200. OFFICE DE TOURISME DE PLOUGASNOU
    201. 201. OFFICE DE TOURISME DE PLOUGASNOU 2 personnes en CDI
    202. 202. OFFICE DE TOURISME DE PLOUGASNOU 2 personnes en CDI
    203. 203. OFFICE DE TOURISME DE PLOUGASNOU 2 personnes en CDI Partenariat avec les commerçants dès 2010
    204. 204. OFFICE DE TOURISME DE PLOUGASNOU 2 personnes en CDI Partenariat avec les commerçants dès 2010 Pots d’accueil depuis 2010
    205. 205. OFFICE DE TOURISME DE PLOUGASNOU 2 personnes en CDI Partenariat avec les commerçants dès 2010 Pots d’accueil depuis 2010
    206. 206. OFFICE DE TOURISME DE PLOUGASNOU 2 personnes en CDI Partenariat avec les commerçants dès 2010 Pots d’accueil depuis 2010 2012-2014
    207. 207. OFFICE DE TOURISME DE PLOUGASNOU 2 personnes en CDI Partenariat avec les commerçants dès 2010 Pots d’accueil depuis 2010 2012-2014 Réflexion sur les locaux - modernisation
    208. 208. OFFICE DE TOURISME DE LOCQUIREC
    209. 209. OFFICE DE TOURISME DE LOCQUIREC 2 personnes en CDI Consolidation du second poste (CDI depuis 2011) 2012 Réaménagement des locaux Début d’une réflexion pour un agrandissement
    210. 210. OFFICE DE TOURISME DE CARANTEC
    211. 211. OFFICE DE TOURISME DE CARANTEC 2 personnes en CDIMaintien de l’office dans le réseau «Sensations Bretagne» Accompagnement au maintien de «Famille plus» Programme d’animations de la station en été 2011 Dossier «station classée de tourisme» en cours 2011 Réaménagement des locaux Maîtrise d’ouvrage communal
    212. 212. OFFICE DE TOURISME DE SAINT-THÉGONNEC
    213. 213. OFFICE DE TOURISME DE SAINT-THÉGONNEC 1 personne mise à disposition de la FPT (50% ETP) Labellisation «Village étape» en cours (avril 2012) Création d’un nouvel office de tourisme Maîtrise d’ouvrage communal / Fonds de concours communautaire Partenariat avec les commerçants en discussion 2013 Élargissement des horaires d’ouverture
    214. 214. OFFICE DE TOURISME DE SAINT-THÉGONNEC 1 personne mise à disposition de la FPT (50% ETP) Labellisation «Village étape» en cours (avril 2012) Création d’un nouvel office de tourisme Maîtrise d’ouvrage communal / Fonds de concours communautaire Partenariat avec les commerçants en discussion 2013 Élargissement des horaires d’ouverture
    215. 215. OFFICE DE TOURISME DE SAINT-THÉGONNEC Le futur OT 1 personne mise à disposition de la FPT (50% ETP) Labellisation «Village étape» en cours (avril 2012) Création d’un nouvel office de tourisme Maîtrise d’ouvrage communal / Fonds de concours communautaire Partenariat avec les commerçants en discussion 2013 Élargissement des horaires d’ouverture
    216. 216. RESSOURCES HUMAINES
    217. 217. RESSOURCES HUMAINES AU MOMENT DE L’INTÉGRATION
    218. 218. RESSOURCES HUMAINES AU MOMENT DE L’INTÉGRATION
    219. 219. RESSOURCES HUMAINES AU MOMENT DE L’INTÉGRATIONRevalorisation des postes: salaires, fiches de poste, nouveaux contrats
    220. 220. RESSOURCES HUMAINES AU MOMENT DE L’INTÉGRATIONRevalorisation des postes: salaires, fiches de poste, nouveaux contrats
    221. 221. RESSOURCES HUMAINES AU MOMENT DE L’INTÉGRATIONRevalorisation des postes: salaires, fiches de poste, nouveaux contrats Chaque personne à l’accueil en formation conseiller en séjour
    222. 222. RESSOURCES HUMAINES AU MOMENT DE L’INTÉGRATIONRevalorisation des postes: salaires, fiches de poste, nouveaux contrats Chaque personne à l’accueil en formation conseiller en séjour
    223. 223. RESSOURCES HUMAINES AU MOMENT DE L’INTÉGRATIONRevalorisation des postes: salaires, fiches de poste, nouveaux contrats Chaque personne à l’accueil en formation conseiller en séjour Un entretien annuel co-signé
    224. 224. RESSOURCES HUMAINES AU MOMENT DE L’INTÉGRATIONRevalorisation des postes: salaires, fiches de poste, nouveaux contrats Chaque personne à l’accueil en formation conseiller en séjour Un entretien annuel co-signé Délégué partiellement aux offices depuis 2011
    225. 225. RESSOURCES HUMAINES AU MOMENT DE L’INTÉGRATIONRevalorisation des postes: salaires, fiches de poste, nouveaux contrats Chaque personne à l’accueil en formation conseiller en séjour Un entretien annuel co-signé Délégué partiellement aux offices depuis 2011
    226. 226. RESSOURCES HUMAINES AU MOMENT DE L’INTÉGRATIONRevalorisation des postes: salaires, fiches de poste, nouveaux contrats Chaque personne à l’accueil en formation conseiller en séjour Un entretien annuel co-signé Délégué partiellement aux offices depuis 2011 2011-2012
    227. 227. RESSOURCES HUMAINES AU MOMENT DE L’INTÉGRATIONRevalorisation des postes: salaires, fiches de poste, nouveaux contrats Chaque personne à l’accueil en formation conseiller en séjour Un entretien annuel co-signé Délégué partiellement aux offices depuis 2011 2011-2012 Audit dans le cadre d’une GPEC (fin 2011)
    228. 228. RESSOURCES HUMAINES AU MOMENT DE L’INTÉGRATION Revalorisation des postes: salaires, fiches de poste, nouveaux contrats Chaque personne à l’accueil en formation conseiller en séjour Un entretien annuel co-signé Délégué partiellement aux offices depuis 2011 2011-2012 Audit dans le cadre d’une GPEC (fin 2011)Révision de l’organigramme, des fiches de poste et du modèle d’entretien
    229. 229. RESSOURCES HUMAINES AU MOMENT DE L’INTÉGRATION Revalorisation des postes: salaires, fiches de poste, nouveaux contrats Chaque personne à l’accueil en formation conseiller en séjour Un entretien annuel co-signé Délégué partiellement aux offices depuis 2011 2011-2012 Audit dans le cadre d’une GPEC (fin 2011)Révision de l’organigramme, des fiches de poste et du modèle d’entretien Plan de formation formalisé (à concevoir)
    230. 230. RESSOURCES HUMAINES AU MOMENT DE L’INTÉGRATION Revalorisation des postes: salaires, fiches de poste, nouveaux contrats Chaque personne à l’accueil en formation conseiller en séjour Un entretien annuel co-signé Délégué partiellement aux offices depuis 2011 2011-2012 Audit dans le cadre d’une GPEC (fin 2011)Révision de l’organigramme, des fiches de poste et du modèle d’entretien Plan de formation formalisé (à concevoir) Formation «management» et «communication» / personnel
    231. 231. RESSOURCES HUMAINES AU MOMENT DE L’INTÉGRATION Revalorisation des postes: salaires, fiches de poste, nouveaux contrats Chaque personne à l’accueil en formation conseiller en séjour Un entretien annuel co-signé Délégué partiellement aux offices depuis 2011 2011-2012 Audit dans le cadre d’une GPEC (fin 2011)Révision de l’organigramme, des fiches de poste et du modèle d’entretien Plan de formation formalisé (à concevoir) Formation «management» et «communication» / personnel
    232. 232. L’ORGANISATION DE LA COMPTABILITÉ PUBLIQUE
    233. 233. L’ORGANISATION DE LA COMPTABILITÉ PUBLIQUE RÉPARTITION DE LA COMPTABILITÉ ENTRE
    234. 234. L’ORGANISATION DE LA COMPTABILITÉ PUBLIQUE RÉPARTITION DE LA COMPTABILITÉ ENTRE
    235. 235. L’ORGANISATION DE LA COMPTABILITÉ PUBLIQUE RÉPARTITION DE LA COMPTABILITÉ ENTRE Maison du tourisme
    236. 236. L’ORGANISATION DE LA COMPTABILITÉ PUBLIQUE RÉPARTITION DE LA COMPTABILITÉ ENTRE Maison du tourisme - Suivi de la comptabilité
    237. 237. L’ORGANISATION DE LA COMPTABILITÉ PUBLIQUE RÉPARTITION DE LA COMPTABILITÉ ENTRE Maison du tourisme - Suivi de la comptabilité - Validation de la comptabilité (ordonnateur)
    238. 238. L’ORGANISATION DE LA COMPTABILITÉ PUBLIQUE RÉPARTITION DE LA COMPTABILITÉ ENTRE Maison du tourisme - Suivi de la comptabilité - Validation de la comptabilité (ordonnateur)
    239. 239. L’ORGANISATION DE LA COMPTABILITÉ PUBLIQUE RÉPARTITION DE LA COMPTABILITÉ ENTRE Maison du tourisme - Suivi de la comptabilité - Validation de la comptabilité (ordonnateur) Morlaix Communauté
    240. 240. L’ORGANISATION DE LA COMPTABILITÉ PUBLIQUE RÉPARTITION DE LA COMPTABILITÉ ENTRE Maison du tourisme - Suivi de la comptabilité - Validation de la comptabilité (ordonnateur) Morlaix Communauté - Mandats et titres (MT en 2012)

    ×