Henart

445 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
445
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
116
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Henart

  1. 1. A l’attention de Laurent Hénart Synthèse de notre Projet pour les Jeunes Populaires Contact Niels Verdonk : 06 81 65 12 87 Thomas Klein : 06 85 62 53 58
  2. 2. Nous ne pouvons plus continuer ainsi ! Aujourd’hui nous sommes confrontés à :  Une forte démobilisation de nos militants (avec un taux de renouvellement catastrophique)  Un Bureau National des Jeunes non représentatif des Jeunes ! Même les Jeunes Populaires ne peuvent s’identifier à leur Bureau… Qu’en sera-t-il des perspectives du mouvement en 2012 ?  Absence de projets ambitieux et efficaces pour faire valoir notre Mouvement Jeune au sein des Français  Communication inexistante et incontrôlée (+30 000€ d’amende pour un libdup qui aura provoqué toutes les moqueries)
  3. 3. Notre engagement :  Arrêter la politique pro-parisienne : la France ne se résume pas à Paris ! Les Jeunes en ont assez de se faire dicter les choix par quelques privilégiés de Paris. Il faut laisser la possibilité à des Jeunes de toute la France de s’impliquer dans les décisions stratégiques. Les talents sont là, il faut les utiliser.  Mise en place d’actions concrètes novatrices en concertation avec les militants et élus pour avoir un impact médiatique positif et des résultats quantifiables.  Un Bureau National des Jeunes qui prend en compte la richesse des Jeunes. Etre Jeune UMP, c’est être lycée, étudiant, jeune actif, avoir des sensibilités politiques.  Un retour aux fondamentaux du militantisme. Il nous faut disposer d’une vraie force de terrain pour mener les prochaines campagnes présidentielles et législatives. Cela passe par des sections locales actives et organisées.  S’inscrire dans un contexte international. Il faut dialoguer avec nos homologues Jeunes Européens ! Intéressons-nous à ce qui se fait chez nos voisins et provoquons le débat.  De la formation ! Les Jeunes Populaires aspirent en grand nombre à être des élus. Réserver des « Places Jeunes » sur les listes ne suffit pas pour être un bon élu. Il faut une vraie politique de formation.
  4. 4. Quel est le déroulement de l’élection ?  Election par scrutin de listes. Une liste étant composée de 16 à 22 personnes.  Les listes sont élues par les CNJP (Conseillers Nationaux Jeunes Populaires).  Les CNJP sont des Jeunes Populaires (de 18 à 30 ans) eux-mêmes élus par les Jeunes Populaires.  Election en deux tours prévue fin Août.  Le vote est électronique. Chaque électeur reçoit un code confidentiel.  Le mandat est de deux ans (renouvelable).
  5. 5. Les raisons pour lesquelles nous gagnerons :  Les Jeunes en ont assez de se faire imposer les prises de position par une équipe de parisiens en total déphasage avec leurs préoccupations. Notre équipe, elle, implique des jeunes de toute la France.  Nous proposons aux électeurs (les CNJP) des mesures demandées et exigées depuis longtemps : instaurer un système démocratique dans la désignation des Responsables Jeunes, renforcement des rôles de CNJP...  Des mesures innovantes qui parlent concrètement aux électeurs et qui sont applicables : - accompagnement des nouveaux adhérents (parrainage par un ancien), - consultation sur les grandes thématiques (sondages par internet…) - miser davantage sur la formation des adhérents  Nous avons une organisation et une stratégie. Nos décisions s’appuient sur un noyau dur de confiance.  Les listes concurrentes n’offriront que des têtes de listes parisiennes. De plus, le Bureau Sortant va se déchirer en raison des nombreuses dissidences.  Nous partons avec une attitude de respect vis-à-vis de nos concurrents, nous n’avons jamais été – ni ne serons - impliqués dans les attaques virulentes auxquelles les autres listes vont se livrer.

×